La Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne

Profils de pays UK FlagsArmoiries de la Grande-BretagneHymne de la Grande-BretagneFondée le: 1 janvier 1801 Langue officielle: Anglais Forme du gouvernement: Monarchie constitutionnelle Territoire: 243 809 km² (78ème dans le monde) Population: 63 395 574 personnes (22ème au monde) Capitale: Londres Monnaie: Livre sterling (GBP) Fuseaux horaires: UTC + 0 Les plus grandes villes: Londres, Birmingham, LeedsVP: 2 172 milliards de dollars (8ème dans le monde) Domaine Internet: .uk, .eu Code téléphonique: + 44

La Grande-Bretagne - un petit État du nord-ouest de l'Europe. Le nom complet du pays est le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. En une journée, vous pouvez parcourir 1440 km en séparant Cape Lands End, sur la côte sud-ouest de la Cornouaille, depuis la ville de John-o'Groths, dans le nord-est de l'Écosse. Cependant, ce petit groupe d'îles au nord-ouest de l'Europe a eu un impact énorme sur le développement de la culture mondiale. Et maintenant, malgré sa taille, le Royaume-Uni est l’un des États les plus influents au monde, une puissance nucléaire, un membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies. Héritier de l'empire britannique, le plus important de l'histoire, il a existé au XIXe et au début du XXe siècle.

De plus en plus de gens visitent le Royaume-Uni - pas seulement pour admirer la beauté des célèbres collines et prés verdoyants, des villes et villages qui ont marqué l'histoire, et pour regarder les lieux de la naissance de Shakespeare, du lieu de résidence de la reine ou du début des Beatles . Beaucoup viennent parce qu'ils se sentent liés par ces îles et ces habitants qui parlent la même langue que la leur, car la culture de la Grande-Bretagne est inextricablement liée à celle de nombreux pays du monde.

Villes de Grande-Bretagne

Londres: Londres est la capitale de la Grande-Bretagne et l'une des plus grandes villes d'histoire et de modernité. Dans ... Liverpool: Liverpool est une ville de Grande-Bretagne située sur la côte nord-ouest de l'Angleterre, dans le comté de Merseyside. Dans ... Manchester: Manchester est une ville du nord-ouest de la Grande-Bretagne, située sur le flanc des montagnes Pennines, au bord de la rivière ... Bath: Bath est un véritable joyau d'architecture géorgienne, mais dès 44, la ville était réputée pour sa guérison ... Windsor: Windsor est une petite ville près de Londres qui est la résidence d'été des Britanniques ... Oxford: Oxford est une ville du Royaume-Uni, la capitale de l'Oxfordshire. Edimbourg est la capitale de l'Ecosse, une ville touristique avec une riche histoire et des monuments monumentaux ... Cambridge: Cambridge est une ville universitaire, centre administratif et comté non métropolitain ... York: York est la plus belle petite ville cathédrale du nord de l'Angleterre. Ancient city walls, ... Toutes les villes de la Grande-Bretagne

Les britanniques

Garde britannique

Les Britanniques eux-mêmes, qui sont un mélange hétéroclite d’Anglo-Saxons, de Celtes, de Antillais, de Normandie, d’Inde, de Chine, d’Afrique, du Danemark et d’autres lieux du monde, se trouvent à un carrefour culturel. Ils sont à juste titre fiers de leur histoire, des grands poètes et écrivains, des hommes d’État et des penseurs, des scientifiques et des réformateurs, dont les patries étaient ces petites îles. Ils gardent les traditions dans leur âme et détestent tout le reste. Avec une profonde satisfaction, les Britanniques observent les paysages ruraux de l’Angleterre rurale, qui ressemblent à une vieille couette en patchwork, à leurs maisons médiévales à moitié construites en bois, sur des massifs montagneux à peine visibles au loin.Et ils se distinguent par une multitude de dialectes régionaux qui ne se ressemblent pas, une différence à peine perceptible dans le goût de la bière et les particularités de l'humour dans chaque comté. Et dans le même temps, les Britanniques voient qu’ils ne sont qu’une petite communauté de personnes du monde moderne qui luttent pour leur survie. Ils ont accepté le fait que les droits accordés à leur pays par Dieu ne suffisaient pas pour avoir une voix décisive dans les affaires internationales. Dans le passé, leur confiance en leur exclusivité et leur sentiment de supériorité persistaient.

Le monde apprécie les Britanniques pour leur sens de la justice, leur respect des règles de décence et leur capacité à tenir compte des sentiments des autres, un humour sec, généreusement parfumé d'ironie, de correction les uns envers les autres et envers les étrangers. Toutes ces qualités ont été développées par eux en raison de la nécessité de vivre côte à côte avec des représentants d'autres cultures sur une île densément peuplée.

Curiosités de la Grande-Bretagne

Big Ben: Big Ben est l'une des attractions les plus populaires de la capitale ... Stonehenge: Stonehenge est l'un des lieux de culte les plus célèbres au monde, ses mégalithes antiques sont dédiés à ... Buckingham Palace: Buckingham Palace est la carte de visite du Royaume-Uni. Thames: La Tamise est une rivière située dans le sud du Royaume-Uni. La longueur de la rivière est 334 km, prend sa source sur une colline ... Tower Bridge: Tower Bridge est une traversée mobile de la Tamise au centre de Londres, non loin de Tower Tower ... Isle of Man: l'île de Man est une île à bosse de 50 km de long et 16 mètres de large, située dans la mer d'Irlande entre l'Angleterre ... L'Abbaye de Westminster: L'Abbaye de Westminster n'est pas seulement la plus grande église de Londres, mais aussi le centre ... Soho: Soho est un quartier situé dans le centre du quartier londonien de West End, célèbre pour ... Trafalgar Square: Trafalgar Square se trouve ène dans le cœur historique de Londres, à Westminster. Par popularité ... Tous les sites du Royaume-Uni

Presque tout le monde qui arrive au Royaume-Uni veut voir le Big Ben, le musée Shakespeare House, le château d'Édimbourg et d'autres attractions touristiques. Mais il y a une autre Grande-Bretagne, que la plupart des touristes ne voient pas et dont on ne soupçonne même pas l'existence. Si vous voulez le ressentir, faites un voyage dans certaines régions du pays.

  • Sud de l'Angleterre: Les basses terres marécageuses de Lomn et le cap Dungness dans le sud-est du Kent.
  • Ouest de l'Angleterre: Péninsule de lézard et désert de Bodmin en Cornouailles.
  • Pays de Galles: les vallées au nord de Cardiff, la vallée de la Wye, la faune de la péninsule de Lineline.
  • East Anglia: le pittoresque Delta de la rivière Delta et le somptueux lugubre Cape Orford Ness dans le Suffolk.
  • Angleterre du Nord-Ouest: les terres en friches autour de la forêt de Bowland et des anciennes villes-usines, la côte rarement visitée à l'ouest du Lake District.
  • Nord Est de l'Angleterre: Le cap Spurn Head, sur la côte du Yorkshire, ne ressemble à rien au monde.
  • Ecosse: la partie sud-ouest de Galloway, où les touristes se rendent rarement, la côte du golfe de Mori Firth, n’importe laquelle des îles.
La capitale de la Grande-Bretagne est Londres. Vue du palais de Westminster et du château de Big Ben à Édimbourg, petit-déjeuner britannique

Nourriture et boisson

Ce qui est servi comme petit-déjeuner dans des hôtels et des pensions au Royaume-Uni n’est qu’une variante du Big British Breakfast: œufs au plat ou au plat, bacon, saucisses à la tomate et aux champignons, saucisse ou pudding sucré, pain grillé, puis thé avec du pain grillé et confiture orange.

Pubs britanniques

De nos jours, presque tous les pubs qui étaient auparavant uniquement des pubs servent le déjeuner.

Pub britannique

Au Royaume-Uni, les aliments se sont nettement améliorés: au cours des 20 dernières années, le choix s'est élargi, de même que les plats traditionnels, de nouveaux plats sont apparus.Goûtez le faisan frit à la sauce au pain, le bœuf frit au pudding Yorkshire sous le raifort, les hot dogs à la moutarde chaude britannique et à la purée de pommes de terre, le steak aux oignons, la tarte aux rognons, la tarte au berger à la sauce Worcestershire, le sandwich au fromage et les oignons marinés ", poisson avec des croustilles au sel et au vinaigre.

Le dessert ici est simple mais copieux: "chien repéré" (pudding aux raisins secs), tarte, fraise à la crème, pudding au gingembre avec sauce au gingembre, tarte aux pommes avec crème anglaise, pain casserole avec crème anglaise et prunes, rhubarbe ou groseille à maquereau.

Dans les pubs ruraux, essayez la bière locale, embouteillée à la pompe ou directement du tonneau, qui allie la douceur subtile du malt à l’amertume du houblon. Cependant, ces combinaisons subtiles ne sont presque jamais les mêmes dans des endroits différents. Dès que vous abandonnez une bière légère et légère brassée dans une immense usine et que votre âme grandit dans le goût varié et changeant de la vraie bière, vous y passerez toute votre vie.

Haggis écossais

Spécialités écossaises et galloises

Goûtez les dons des forêts et des rivières en Écosse. (venaison, tétras lyre, saumon), hareng fumé, fumées arbrotiques (bon haddock fumé)Ragoût écossais et légendaire Haggis (un délicieux mélange de foie d'agneau ou de veau, de cœur et de poumons avec de la farine, du bacon et des épices cuit dans du cicatrice de mouton).

Pays de Galles a un enjeu savoureux (chaudrée d'agneau), agneau, poisson fraîchement pêché et ail long et parfumé, qui peuvent être considérés comme une culture légumière nationale.

Île uk

Highlands écossais

L'île de Grande-Bretagne a un paysage étonnamment diversifié. Ici, dans le nord, il y a des montagnes rocheuses, vieilles de près de trois milliards d'années, et les plaines plates de l'est de l'Angleterre, conquises de la mer au cours du siècle dernier.

L’étude des paysages doit commencer à partir de la partie occidentale de l’île: vous verrez les roches volcaniques des Highlands et des îles écossaises du Nord, les plus hauts sommets du Lake District dans le Cambrian et de Snowdonia au pays de Galles, ainsi que le cœur granitique de Dartmoor et de Cornouailles au sud-ouest de l’Angleterre. Lors de la solidification des masses volcaniques solidifiées, des roches dures telles que le granite, le basalte, le gabbro et la dodérite se sont formées. Sous l'influence d'une température et d'une pression incroyables, de la quartzite, du gneiss et de l'ardoise cristalline sont apparus.

Il y a environ 400 millions d'années, le déplacement de couches de terres a exposé le rocher dans les parties centrale et méridionale de l'Écosse et dans les montagnes du pays de Galles. Des systèmes montagneux géants se sont formés, qui, sous l’influence de l’eau et du vent, se sont progressivement transformés en piles séparées de schiste argileux, de grès grossier et d’ardoise cristalline, cachées sous les magnifiques montagnes et les terres incultes de Grande-Bretagne.

Côte du Pembrokeshire

En regardant la carte géologique de la Grande-Bretagne, vous verrez des gisements de grès rouge calcaire, à grain grossier et ancien, s'étendant avec des rubans sinueux dans toutes les directions. Ce grès constitue la base de toute la partie côtière du sud-ouest de l'Écosse et du nord-ouest de l'Angleterre, partie de la bande frontalière entre l'Angleterre et le pays de Galles, ainsi que la partie nord du comté de Devon et d'Exmoor.

Yorkshire vallées

Une partie du Lancashire, du Yorkshire, du Nottinghamshire, de Durham et du Sud du Pays de Galles est composée de calcaire, constitué de couches fossilisées de végétation ancienne qui s'est transformée en charbon.

Le calcaire oolithique s'étend sur une large bande de 480 km qui traverse l’ensemble du pays depuis la côte du Yorkshire du Nord en passant par les plaines du Lincolnshire, des collines situées à l’est des comtés centraux de l’Angleterre et des Cotswold Hills, en passant par Bath, Somerset et Dorset et se terminant sur la côte du comté de Devon. Ce calcaire est souvent appelé "caviar" car sa surface ressemble à du caviar pressé. Le calcaire oolithique peut être peint de différentes couleurs: de l'argent pâle au miel riche. Les bâtiments construits dans des villes telles que Stamford, Cirencester et Bath ont l’air élégant.

Falaises blanches de dover

La craie, sur laquelle se trouve une partie importante du sud de l'Angleterre, est également formée à partir de coquilles d'animaux marins, en l'occurrence de minuscules organismes appelés foraminifera, qui vivaient dans les eaux peu profondes du Grand Crétacé, qui couvraient presque toute l'Europe du Nord il y a environ 100 millions d'années. D'une quantité inimaginable de ces minuscules coquilles accumulées au fond de cette mer, une couche de craie s'est formée, qui descend maintenant de près de 300 mètres de hauteur de Walbury Hill à Hampshire jusqu'au niveau de la mer et va plus loin sous l'eau jusqu'à près de 220 mètres de profondeur.

Pendant les périodes glaciaires (de 600 mille à 12 mille ans avant JC) la formation de la Grande-Bretagne est achevée, les glaciers se déplaçant à travers les vallées dans des roches dures et lissant des roches plus douces situées plus au sud. Pendant le dégel, les eaux de fonte transportaient du limon et des cailloux et recouvraient l’East Anglia et la pointe sud-est de l’île d’une épaisse couche d’argile et de sol. Maintenant, dans ces régions, ainsi que là où l'homme a conquis des terres de la mer, se trouvent les terres arables les plus fertiles de la Grande-Bretagne.

Flore et faune

En raison de la politique agricole de la Grande-Bretagne d’après-guerre, qui visait à développer la production de manière intensive, la nature sauvage de la Grande-Bretagne a été frappée de plein fouet. Les pesticides, les herbicides et les engrais ont été utilisés partout. La construction de routes et de logements a entraîné des pertes de terres arables, de terres, de prairies et de forêts.

Enfin, l'Union européenne, les organisations environnementales et les particuliers ont commencé à accorder plus d'attention à la protection juridique de la faune.

Parc national "Lake District"

Mais encore au printemps, vous pouvez toujours voir des fourrés de primevère, et il y a des cloches dans la forêt. En été, le long des routes rurales, on trouve une abondance de bleuet, d’ail sauvage et de géranium, de cerfeuil doux. Les flocons d'avoine, les boucles et les pinsons sont toujours nichés dans les haies. Et on trouve encore des montagnes écossaises, des lièvres de montagne, des aigles royaux et des crevasses rocheuses - des reliques de fleurs de la période postglaciaire. Les faucons rouges, qui venaient d'être menacés d'extinction, ont réapparu partout, surtout au pays de Galles. Shiloklyuvka, marchant dans le marais, hautes pattes bleues, nidifie à nouveau dans de minuscules îles situées le long de la côte Suffolk. Après la guerre, ils sont rentrés en Grande-Bretagne, où ils ont été complètement détruits par des chasseurs au cours du siècle précédent.

Pont de la tour

Hôtels et restaurants

Au Royaume-Uni, il existe des hôtels de tous types et de toutes tailles, pour tous les goûts, des hôtels particuliers aux cottages minuscules de plusieurs chambres. Partout, en particulier dans les grandes villes, il y a des restaurants proposant une cuisine de différentes nations. De nombreux hôtels ont leurs propres restaurants et, dans certains restaurants, des chambres sont louées.

Planification de voyage

Le climat

La Grande-Bretagne est un pays au climat tempéré, réchauffé par le Gulf Stream et les masses d'air du sud-ouest, mais pas trop chaud en raison de sa proximité avec les latitudes septentrionales. L'hiver et le printemps sont généralement doux, mais au nord, la température baisse sensiblement. Dans le nord de l'Angleterre, dans les montagnes du Pays de Galles et de l'Écosse en hiver, il neige abondamment. Les températures inférieures à 0 ° C sont considérées comme du gel et supérieures à 25 ° C - la chaleur. Ces dernières années, il y a eu un réchauffement général du climat.

Stonehenge est l'un des symboles de la Grande-Bretagne

Que prendre avec toi

Pluie de Londres

À tout moment de l’année, prenez des vêtements chauds et imperméables au cas où le temps britannique vous surprendrait. En hiver, vous devez avoir un manteau ou une veste chaud avec vous et un parapluie pliant - à tout moment de l'année. Presque n'importe où (même au théâtre) Vous pouvez aller en jeans, mais dans la plupart des discothèques, ils ne sont pas autorisés. Dans un restaurant prestigieux, un opéra, un ballet ou un concert de musique classique, portez une veste avec une cravate, une robe ou une jupe avec une blouse. Apportez de bonnes chaussures, même si vous n’allez qu’à Londres, car pour voir quelque chose, vous devez beaucoup marcher, ainsi que des chaussures pour des occasions spéciales. Si vous allez à l'église, habillez-vous convenablement et enlevez votre chapeau en entrant.

Emportez des jumelles légères pour profiter pleinement du paysage et de la vie sauvage, ainsi que des détails architecturaux et des décorations à haute altitude dans les églises, les manoirs, etc. Si vous allez à la montagne, procurez-vous une trousse de premiers soins, du matériel de voyage et un appareil photo.

Les passeports

Les citoyens russes ont besoin d'un visa pour entrer au Royaume-Uni. Le passeport international de ceux qui demandent un visa britannique doit avoir une validité d'au moins 6 mois.

Ambassade de Grande-Bretagne à Moscou (495) 956-7200, Consulat à Saint-Pétersbourg (812) 320-32-00 //ukinrussia.fco.gov.uk/ru/ru/

Arriver au Royaume Uni

Les vols

Tous les vols internationaux arrivent à l’un des deux principaux aéroports: Heathrow, à l’ouest de la capitale, tél. 0870-0000 123 ou Gatwick au sud de Londres, tél. 0870-0002 468. Depuis les aéroports de Londres, vous pouvez vous rendre en métro. (de Heathrow) ou rail express (de Gatwick), ainsi que des bus express reliant les aéroports à de nombreuses villes du Royaume-Uni.

Le troisième et plus petit aéroport de Londres est Stansted, tél. 0870-0000 303, dans l'Essex. Le trajet de ces aéroports au centre de Londres prend entre 30 et 75 minutes.

La principale compagnie aérienne nationale de la Grande-Bretagne est British Airways, tél. 0870-850 9850

La plupart des grandes villes ont leur propre aéroport. On peut se rendre à la ville par les transports en commun, mais parfois - uniquement en taxi.

Boeing 777 à l'aéroport d'Heathrow

Voie maritime

La plupart des Européens arrivent au Royaume-Uni par voie maritime, principalement en provenance de France, de Belgique et des Pays-Bas. Outre eux, les touristes espagnols, allemands et scandinaves préfèrent souvent la voie maritime. Les principaux ports du sud du pays sont Plymouth, Poole, Southampton, Portsmouth, Newhaven, Folkestone et Dover. Une partie des navires à passagers volent vers Ramsgit (Kent) de Dunkirk (France)à Harwich (Essex) de Hook van Holanda (Hollande), Hambourg (Allemagne)Esbjerg (Danemark) et Göteborg (Suède)à Hull de Zeebrugge (Belgique) et Rotterdam (Hollande)à Newcastle-on-Tyne depuis Hambourg et Göteborg, ainsi que depuis Stavanger et Bergen en Norvège.

Les trains

Les trains

Les trains passent par le tunnel sous le tunnel sous la Manche: "Les Shuttle", tél. 08705-353535, transporte des voitures et des passagers de Calais (France) à Folkestone (Kent) dans 35 minutes. Eurostar assure le transport de personnes à grande vitesse, tél. 08705-186186, de Paris (3 heures), Lille (2 heures), Bruxelles (2 heures et 40 minutes) à la gare de Waterloo à Londres.

Mouvement dans le pays

Location de voiture au Royaume-Uni

La location de voiture coûte cher, alors si possible, incluez la location dans l'accord général avec l'agence de voyage. Pour conduire une voiture au Royaume-Uni, vous devez disposer d'un permis de conduire international, délivré dans votre pays au plus tard un an avant ce voyage, et d'une assurance. Dans de nombreuses entreprises, la voiture n'est louée qu'aux personnes de plus de 21 ans.

Toutes les grandes sociétés de location de voitures internationales ont des bureaux au Royaume-Uni.

Les commandes sont acceptées par téléphone:

  • Avis, tél. 08705-900500;
  • Baghit tel. 0800-181181 (appel gratuit);
  • Eurocar, tél. 08457-222525;
  • Hertz tel. 08705-996699;
  • Holiday Autos, tél. 08705-300400;
  • Trift, tél. 08705-168238.
Circulation sur les routes

Informations pour les conducteurs

Au Royaume-Uni - circulation à gauche avec les modifications correspondantes dans les virages et les intersections. Cédez le passage au transport à droite. Les distances sont mesurées en milles.

Assistance technique

Association automobile (AA), tél. 0800-887766 et le Royal Automobile Club (RAC), tél. 0800-828282, fournir une assistance technique autour de l'horloge. Vous pouvez rejoindre l'une de ces sociétés. Leurs frais annuels plutôt bas peuvent être considérés comme un prix raisonnable si vous ne craignez rien en conduisant au Royaume-Uni. Commencez par vous renseigner auprès de votre organisation nationale des automobilistes, étant donné que les AA et RAC ont des accords mutuels avec de nombreuses organisations nationales dans le monde.

Conduite avec facultés affaiblies

Bateau de croisière à Liverpool

La conduite en état d'ébriété au Royaume-Uni est fermement condamnée. Pour excès de normes d'alcool, une peine sévère est imposée. 80 mg d'alcool par 100 ml de sang est considéré comme le maximum admissible (environ 0,3 litre de bière de force moyenne, 1 portion de boisson forte ou 2 verres de vin de force moyenne)Cependant, il est toujours conseillé aux conducteurs de s'abstenir complètement de boire de l'alcool.

Rue à Cambridge

Stationnement

Le stationnement dans les villes britanniques est devenu un problème. Là où le plan Park & ​​Ride est opérationnel, votre séjour en ville sera plus agréable et moins dérangeant. Son essence est que vous vous garez à la périphérie de la ville et que, moyennant un petit supplément, vous vous rendiez au centre-ville en navette. Si vous conduisez encore dans la ville en voiture, laissez-la dans des endroits spécialement désignés à cet effet. Mieux vaut payer un peu que de risquer: une voiture peut être ouverte, frappée, évacuée et une amende peut être infligée pour stationnement incorrect. Une double voie jaune au bord de la route signifie que le stationnement est interdit, une seule voie jaune signifie que le stationnement est limité. (à côté de l'heure interdite pour le stationnement).

Heures de pointe

Dans les grandes villes, évitez les heures de pointe: de 8h00 à 9h30 et de 17h00 à 18h30.

Types de routes

Une bonne feuille de route est extrêmement importante pour se déplacer dans le pays. La lettre A indique les routes principales, la lettre B indique les routes secondaires, le M avec le numéro indique les voies rapides. Les petites routes rurales n'ont pas de désignation spéciale.

Ceintures de sécurité

Manchester

L'utilisation de la ceinture de sécurité sur le siège avant est obligatoire. Vitesse maximale autorisée (des caméras spéciales surveillent son observance) 30 km / h dans les zones bâties, 60 km / h sur les autoroutes et 70 km / h sur les autoroutes à quatre voies et les autoroutes. Les motocyclistes doivent porter un casque.

Voyager en train

Les chemins de fer sont un moyen de transport fiable et rapide. Le réseau ferroviaire est divisé en sections régionales. Dans les voitures, il existe deux classes de sièges: standard et première, où le tarif est environ un tiers plus élevé. Habituellement, un billet aller-retour, en particulier pour une journée, coûte moins cher que deux billets séparés pour le même trajet séparément. Il y a de nombreuses façons d'économiser: plus vous réservez tôt un billet, moins cela vous coûtera. Demandez des réductions pour les jeunes, les personnes âgées, les personnes handicapées et les étudiants à temps plein.

Informations sur les horaires de chemin de fer tel. 08457-484950. Si vous voyagez beaucoup, dans plusieurs agences de voyages, vous pouvez acheter un seul billet de train, ce qui vous permet de voyager indéfiniment en Angleterre, en Écosse et au pays de Galles. Les détails peuvent être trouvés dans les bureaux de la British Tourist Authority dans votre pays.

Bus à impériale de Londres

Mouvement en bus

Voyager en bus interurbain sera presque 2 fois moins cher qu'en train et vous arriverez à destination deux fois plus vite, surtout si vous voyagez de Londres à Londres. La principale compagnie de transport "National Express" (National Express), tél. 08705-808080. Il existe de nombreuses autres petites entreprises qui organisent des voyages à travers le pays. Pour plus d'informations, contactez votre centre d'information touristique local; ou achetez le manuel des horaires de bus de la Grande-Bretagne publié deux fois par an par Southem Vectis, Nelson Road, Newport, l'île de Wight, Hampshire PO30 IRD, tél. 01983-522456. Compagnies de bus Transport Marketing, 15 Station Road, Knowle, Solihull, Midlands de l'Ouest B93 0HL, tél. 01564-771901, publiez l'édition gratuite de Scenic Britain by Bus, qui fournit des informations sur les vols en bus effectués les week-ends et les jours fériés.

Trajet en taxi

En taxi, vous pouvez quitter la ville de province en tout point peu connu du pays. Mais vous devez payer le vol de retour à double tarif. Si vous conduisez plus de 30 km, vous pouvez négocier avec le conducteur. N'oubliez pas de payer un pourboire correspondant à 10-15% du coût du voyage.

Mouvement en avion

Taxi londonien

Il est logique de survoler de longues distances, par exemple de Londres en Écosse ou d’île en île. Dans les aéroports régionaux, par exemple: à Birmingham, Bristol, Cardiff, Édimbourg, Glasgow, Inverness, Liverpool, Manchester et Newcastle, la concurrence est féroce entre British Airways. (tel.0870-850-9850) et petites compagnies aériennes. De petits avions desservent de nombreuses îles écossaises, où se trouvent des pistes. Renseignez-vous toujours sur le coût des billets, car ils peuvent différer à plusieurs reprises d’une entreprise à l’autre.

À pied

Randonner au Royaume-Uni est très agréable. Plusieurs itinéraires nationaux vous aideront à bien connaître le pays: Circuit Penninsky (410 km)marcher le long d'une chaîne de montagnes dans le nord de l'Angleterre, route côtière sud-ouest (environ 960 km)Cleveland North Yorkshire Coast Tour et déchets, longue de 280 km, visite le long de la Tamise (280 km) - de la source à la bouche, l'itinéraire empruntant le puits d'Offa le long de la frontière pittoresque du pays de Galles (269 km) et route à travers les Highlands d'Ecosse (125 km), de Glasgow au nord. En outre, il existe des dizaines d'autres itinéraires plus courts couvrant des centaines de milliers de kilomètres à travers le pays.

Visites organisées et visites

Les visites organisées ne donnent pas une image complète de la diversité de la nature et de l'architecture, que l'on peut voir dans une région relativement petite du Royaume-Uni. Le plus intéressant peut être en dehors de l'itinéraire standard. Il vaut mieux inspecter le pays vous-même, en voiture ou par les transports en commun. Mais vous pouvez participer aux visites guidées des monuments historiques organisées par les centres touristiques urbains.

Panorama d'edimbourg

Les communications

Les bureaux de poste

Cabine téléphonique sur le fond de Big Ben

Les bureaux de poste sont ouverts du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30 et le samedi de 9h00 à 13h00. Dans les villages, ils sont souvent combinés avec le magasin. Au Royaume-Uni, des lettres et des cartes postales peuvent être envoyées en première ou en deuxième classe. Le courrier de première classe coûte plus cher, mais il arrive le lendemain, et le courrier de deuxième classe - dans deux ou trois jours. Il est préférable d’envoyer des lettres à l’étranger par avion.

Boîtes aux lettres

Les boîtes aux lettres sont peintes en rouge. Ils sont soit seuls, soit attachés aux murs des maisons.

Téléphones

Les appels téléphoniques sont relativement peu coûteux, en particulier de 18 à 8 heures et le week-end. Vous pourrez rencontrer les anciennes cabines téléphoniques rouges et les cabanes modernes et laides. Dans les téléphones publics, en acceptant les pièces, vous pouvez omettre 10, 20 et 50 pence, ainsi que 1 livre (salaire minimum 20 pence). Seules les pièces inutilisées sont retournées. Si vous omettez une grosse pièce et ne l'utilisez pas complètement, vous ne recevrez pas de monnaie. Par conséquent, il est préférable d'avoir quelques petites pièces en main et de les baisser progressivement. Cependant, de nombreux téléphones payants sont désormais équipés d’un téléphone et de cartes de crédit.

Numéros utiles:

  • Appels d'urgence (police, pompiers, ambulance, garde côtière, sauveteurs en montagne) 999
  • Assistance opérateur pour le Royaume-Uni 100
  • Opérateur international 155
  • Informations de base sol UK 118500 (gratuit à partir des téléphones publics)
  • Contexte international 118866 (gratuit à partir des téléphones publics)

Pour appeler à l'étranger, composez l'indicatif international 00, puis l'indicatif de pays, l'indicatif régional et le numéro d'abonné. Appel en Russie: 00-7; alors le code de la ville (s'il part de zéro, alors le zéro baisse)et ensuite le numéro de l'abonné.

Les appels à partir de 0800 et 0808 sont gratuits. Les appels aux numéros à partir de 08h45 sont effectués à des tarifs locaux bas. Les appels à partir de 0870 sont passés aux tarifs nationaux. Les appels vers des numéros commençant par 0900, 0901, 0906, 0907 et 0909 sont effectués à des taux majorés élevés.

Nuit londres

Unités de mesure

Bien qu'officiellement le Royaume-Uni, comme l'ensemble de l'Europe, soit passé au système de mesures métriques, mais de nombreuses unités de mesure purement anglais sont encore utilisées. Par exemple, les distances sur les routes sont mesurées en miles, la hauteur en pieds, la bière vendue en pintes, les aliments pesant en livres. La principale concession au monde européen - la vente d'essence en litres.

Électricité

Au Royaume-Uni, la tension alternative est de 240 V, 50 Hz.Si vous emportez des appareils électriques, déterminez si vous avez besoin d’adaptateurs.

Château de Dunnotar

Etiquette et traditions locales

Le Royaume-Uni comprend trois pays: l'Angleterre, l'Écosse et le pays de Galles, chacun ayant ses propres caractéristiques nationales. Essayez de ne pas appeler toute la Grande-Bretagne, l’Angleterre, et ne parlez pas de tout le pays comme d’une banlieue de Londres. Vous offensez ceux qui vivent en dehors de Londres et de l'Angleterre. Les Britanniques, en particulier les Britanniques, ont la réputation d'être réservés. Ils disent que plus au nord, plus les gens sont amicaux - c'est peut-être vrai. Simplement, les Britanniques gardent une distance plus grande que, par exemple, les Américains avec leurs interlocuteurs. Ne l'oubliez pas et tout ira bien.

Les médias

Journaux

Les tabloïds sont de petite taille, bon marché et pleins de commérages. Les journaux de qualité inférieure comprennent Sun, Daily Mirror, Daily Star et Sport. Tabloïds de niveau supérieur "Daily Mail" et "Daily Express". La presse qualitative est un journal volumineux: The Daily Telegraph, The Time, The Independent et The Guardian.

Lac Lochness

Télévision

Il existe cinq chaînes nationales au Royaume-Uni: deux chaînes de l'armée de l'air. (ВВС1 et ВВС2) et chaînes commerciales (ITV, Channel 4 et Channel 5). La Force aérienne présente des produits de première qualité, notamment des documentaires, des actualités, des programmes sur la faune, des drames historiques et des pièces modernes.

La télévision par câble a presque complètement cédé sa place à la télévision par satellite.

La radio

Ici aussi, les principales positions sont occupées par l'armée de l'air: Radio1 (musique pop à 97.6-99.8 FM), Radio2 (émissions populaires sur 88-91 FM), RadioZ (musique classique et conversations sérieuses à 90.2-92.4 FM)Radio4 (performances, discussions, programmes thématiques, actualités sur 92,4-94,6 FM, 198 kHz à longue et moyenne portée) et Radio5 (infos et sport à 693 fréquences moyennes, 909 kHz).

Nombreuses stations de radio commerciales et locales.

De l'argent

Les unités monétaires britanniques sont des livres sterling. (£) et pence (p). Les pièces en coupures de 1 et 2 pence sont jaune-rouge, les 5, 10, 20 et 50 penny sont argentées et en 1 et 2 livres sont dorées. Emission de billets en coupures de 1 (Ecosse seulement)5, 10, 20 et 50 livres. Les billets émis par la Bank of Scotland sont différents de l'anglais et du gallois, mais ils constituent le moyen de paiement officiel dans tout le Royaume-Uni. Si vous voulez éviter les difficultés, échangez tout l'argent écossais avant de quitter l'Ecosse.

20 livres sterling

Dans les grandes villes, la plupart des principales cartes de crédit sont acceptées, mais dans les régions éloignées et les petites villes, gardez vos espèces avec vous. Des guichets automatiques sont installés sur les murs extérieurs, ainsi que dans la plupart des banques et des bâtiments publics.

Pièce de deux livres

Les chèques de voyage sont l'alternative la plus sûre aux grosses sommes d'argent. Les chèques peuvent être échangés dans la plupart des banques, bureaux de change (Bureaux de Change)grandes agences de voyages telles que American Express et Thomas Cook. Si vos chèques de voyage sont en livres, vous pouvez les payer en espèces dans la plupart des hôtels, restaurants et grands magasins.

Dans toutes les banques, les bureaux de change situés dans les aéroports, les principales gares ferroviaires, les agences de voyage et les hôtels affichent les taux de change.

Fêtes nationales

Les jours fériés sont également appelés jours fériés, car ces jours-ci les banques, les institutions, la plupart des magasins, restaurants, musées et lieux de divertissement sont fermés:

  • 1er janvier (Nouvel An)
  • 2 janvier (Ecosse seulement)
  • Premier lundi après Pâques (sauf pour l'Ecosse)
  • Premier lundi Mai
  • Dernier lundi Mai
  • Premier lundi Août (en Ecosse)
  • Dernier lundi Août ou premier lundi. sept (en Angleterre et au Pays de Galles)
  • 25 déc (Noël)
  • 26 décembre (Le lendemain de Noël)
Nouvel An au Royaume-Uni. Sur la photo la grande roue "London Eye"

Autres dates importantes

Ce sont des jours ouvrables.
  • Royaume-Uni: 5 novembre - La nuit de Guy Fawkes
  • Angleterre: 23 avril - jour de sv. George, patron de l'Angleterre
  • Ecosse: 25 janvier - "Burns Evening"
  • 30 nov.- jour de sv. Andrew, le saint patron de l'Ecosse
  • Pays de Galles: 1er mars - le jour de sv. David, le saint patron du pays de Galles.

Conseil national des syndics

Le Conseil national des syndics est responsable de nombreux bâtiments historiques, parcs, régions de campagne et de la côte. (PNJ) et le Conseil national d'Ecosse (NSS). Les objets du PS et du NSh sont des monuments culturels et sont protégés par l'État.

Château de Bamburgh

Horaires d'ouverture de l'établissement

Dans différentes villes, le temps de travail des institutions peut varier.

  • Commerces: 9h00 ou 10h00-17h30 ou 18h00 à partir du lundi le samedi, le dimanche 10h00-16h00
  • Grands supermarchés: de 8h00 à 20h00 du lundi au vendredi le samedi, de 10h à 16h le dimanche
  • Pubs: 11h00-23h00 du lundi au vendredi le samedi (certains fermés de 15h00 à 17h30)12h00-15h00, 19h00 - 22h30 le dimanche (certains 12.00-22.30). En Ecosse 12h30-14h30 et 18h30-23h00
  • Bureaux de poste: 9h00-17h30 du lundi au vendredi le vendredi, de 9h00 à 13h00 le samedi.
  • Banques: 9h30-15h30 avec lun. le vendredi, de 9h30 à 12h30 le samedi. et avec mon. le vendredi jusqu'à 16h30 ou 17h30 dans les grandes villes.
  • Stations-service: sur les autoroutes - 24 heures sur 24; la plupart des grandes villes ont au moins une station-service ouverte 24h / 24.
  • Églises paroissiales: souvent fermées pour prévenir le vol.

Animaux domestiques

Vous ne pouvez pas transporter d'animaux au Royaume-Uni sans permis britannique (rage). Comme il n'y a pas de rage au Royaume-Uni, tous les animaux importés doivent réussir une quarantaine de six mois. Les animaux importés illégalement sont confisqués et peuvent être détruits. Tous les détails peuvent être clarifiés par téléphone. 00-44 (0) 870 241 1710 ou sur le site Web de PETS www.defra.gov.uk/animalh

Institutions religieuses

Les églises anglicanes et écossaises ont toujours été les principales églises de Grande-Bretagne, et la majorité de leur population est protestante. Dans les centres touristiques locaux, vous pouvez consulter les horaires des services.

Salles de repos

Les toilettes se trouvent dans les gares, dans les rues principales des villes, dans les grands magasins et les hôtels, ainsi que dans les pubs et les restaurants. Il y a généralement de bonnes conditions (pour l'entrée, vous pouvez prendre 10-20 pence).

Le temps

Greenwich Royal Observatory - est le point de référence zéro pour la longitude et les fuseaux horaires du globe

Temps moyen de Greenwich (GMT) valable du dernier dimanche d'octobre au dernier dimanche de mars. Heure d'été britannique (Bst)lorsque les aiguilles de l’horloge avancent d’une heure - le reste de l’année. À Londres depuis octobre. jusqu'en mars (heure d'hiver) 4 heures de moins qu'à Moscou, le reste du temps (heure d'été) 3 heures de moins.

Pourboires

Si les frais de service ne sont pas inclus dans la note du restaurant, ajoutez 10% de la note. Les chauffeurs de taxi comptent sur 10%. Ne faites pas basculer le barman dans un pub, mais vous pouvez le traiter avec un verre. Pourboires coiffeurs - 10%, porteurs - de 50 pence à 1 livre. Au théâtre et au cinéma, les ministres ne sont pas autorisés à donner un pourboire.

Personnes handicapées

La plupart des bâtiments modernes, les taxis, les trains et les bus sont accessibles en fauteuil roulant. Des difficultés peuvent survenir lors de la visite de châteaux, manoirs, etc.

Centre financier de Londres

Dans les bus, les métros et le chemin de fer, il existe des places spéciales pour les personnes handicapées. De plus, des places de stationnement pour les personnes handicapées sont réservées dans la plupart des supermarchés et de nombreux bâtiments publics et sites culturels.

Les personnes malentendantes peuvent utiliser des appareils spéciaux dans les banques, les cabines téléphoniques et autres endroits dotés d'une icône représentant une oreille. Dans les transports en commun pour les tarifs réduits. Pour tout ce qui concerne les voyages des personnes handicapées au Royaume-Uni, contactez l’Association royale pour le handicap et la réadaptation. (RADAR), Londres ECIV 8AF, City Road, 250, City Forum, tél. 020-7250 3222. Service de vacances, Surrey RH6 7PZ, Horley, chemin Victoria, bâtiment impérial, tél. 01293-774535.

Informez-vous sur les conditions locales dans les centres d'information touristique.

Sécurité personnelle

Police

En général, la Grande-Bretagne est un pays sûr si un touriste, comme partout dans le monde, se méfie et ne se rend pas dans des lieux déserts à la nuit tombée. Le problème principal est le vol à la tire et le vol de voitures. Les mesures de précaution sont évidentes: ne montrez pas de portefeuilles rembourrés dans des endroits bondés, ne laissez pas les sacs ouverts, ne laissez pas d'objets de valeur dans la voiture. Les policiers portant des casques bleu foncé ne sont pas armés et répondront avec plaisir à toutes vos questions.

Où appeler en cas d'urgence

999 policiers, ambulances, pompiers et garde-côtes.

Que faire en cas d'accident

Si vous êtes impliqué dans un accident de la route avec un autre véhicule et que personne n'est blessé, échangez simplement les noms, numéros de téléphone et numéros de certificat d'assurance. Si vous conduisez une voiture de location, appelez la société de location et signalez l'incident.

S'il y a des victimes, appelez la police immédiatement. (tél. 999).

Perte ou vol de choses

Police Rolls-Royce

Signalez tout objet perdu ou volé au poste de police le plus proche. (Si vous allez recevoir une indemnisation de votre compagnie d'assurance, n'oubliez pas de prendre une copie de la proposition, certifiée par l'agent de service) ou à la société concernée si la perte est survenue lors du transport.

Toute carte de crédit perdue ou volée doit être annulée en appelant:

  • American Express tel. 01273-696933
  • Diners Club tel. 0800-460800 (appel gratuit)
  • MasterCard / Eurocard tel. 0800-964767 (appel gratuit)
  • Visa tel. 0800-891725 (appel gratuit)
Île de man

La santé

Les citoyens russes doivent souscrire une assurance maladie. Aucun vaccin n'est requis pour entrer au Royaume-Uni. Service de santé national britannique (NHS) fournit des soins médicaux gratuits aux citoyens des pays membres de l'Union européenne, et tout le reste - uniquement dans les cas d'urgence. Les citoyens des pays non membres de l'UE doivent souscrire une assurance couvrant les coûts du traitement. Les soins dentaires d’urgence peuvent être payants - certains dentistes sont membres du NHS, mais pas tous.

Les pharmacies

Les médicaments standard dans les pharmacies peuvent être achetés sans ordonnance, mais certains - uniquement sur ordonnance des médecins. Le pharmacien de garde peut vous conseiller. Dans les grandes villes, il existe des pharmacies de garde qui travaillent tard dans la soirée, avec un horaire affiché à leur porte.

Calendrier des prix bas pour les vols à destination du Royaume-Uni

Ville d'Aberdeen (Aberdeen)

Aberdeen - Le principal port de mer et de pêche, la troisième plus grande ville du nord-est de l’Écosse, le centre administratif et culturel de la région d’Aberdeen. Le conseil municipal d'Aberdeenshire se trouve également dans la ville.

Informations générales

La ville se situe entre les embouchures des rivières Dee et Don et est divisée en Old Aberdon (Aberdon) - la partie nord s'étendant jusqu'au Don et New Aberdeen (un ancien village de pêcheurs sur la rivière Dee) - la partie sud s'étendant le long de la rive gauche du Dee. La ville a grandi sur le site de l'ancienne colonie romaine de Devan. Officiellement, les deux parties d’Aberdeen ont fusionné en 1891.

Aberdeen est reliée par un canal de 80 km à Inveraray.

Le règlement dans le vieil Aberdeen après le déclin dû au départ des Romains a été refondé en 580 sv. Makharom, élève de saint Columbus. La mission fondée par Makhar devint par la suite un évêché indépendant d'Aberdeen, qui ne perdit son indépendance que dans les années 1330. Une cathédrale gothique construite en granit (1336-1522) porte le nom de Makhar.

Aux XIIe et XIVe siècles, Aberdeen était la résidence des rois écossais.

Au 19ème siècle, trois ponts traversaient la rivière Dee, dont l'un ancien à sept arches, construit en 1520, la pendaison et le chemin de fer. Aberdeen était la ville la plus importante du nord-est de l'Écosse. Les principaux leviers du commerce étaient les riches industries du papier, du coton, du lin et de la filature, la papeterie, les fabriques de câbles, les fabriques de cuir et de fonte, l’exportation de bovins, de saumons, d’œufs, de beurre, de porc et de pain. Des lignes maritimes régulières desservaient Londres, Leith (Edimbourg), Peterhead, Inverness et les Orcades.

La vieille ville d’Aberdon était au XIIe siècle le siège de l’évêché transféré de Mortlach, elle abrite la cathédrale de Sts. Macarius, construit au XIVe siècle.

La nouvelle ville d'Aberdeen, qui abritait jadis un château décoré, a connu de grandes catastrophes lors des guerres écossaises. En 1153, il fut pillé par le roi norvégien Einstein. En 1336, il fut incendié par la flotte anglaise d'Édouard III. En 1644Conquis et presque complètement exterminé par les royalistes, il subit en 1647 une épidémie de peste.

Au XXe siècle, la ville était le centre administratif du district de Grampian. Centre portuaire et organisationnel des champs pétrolifères de la mer du Nord.

C'était le centre de l'industrie écossaise de transformation du poisson. L'industrie chimique et la construction navale se développent à la fois dans la ville et dans les banlieues. Organisé la production de textiles - principalement de la laine. L'ancien centre d'extraction et de broyage du granit et du marbre. Aberdeen est souvent appelée la "ville des granits" - de nombreux bâtiments ont été construits en granit.

La ville abrite l'université d'Aberdeen, créée en 1860 par deux collèges: le Catholic Kings College (fondé en 1494) et le Protestant Marishal College (fondé en 1593). L'Institut Robert Gordon de technologie (fondé en 1775) se trouve également à Aberdeen.

L'artère principale de la ville - Union Street - est constituée de vieilles maisons aux façades en granit poli. La ville est l'église de Saint-Nicolas (St. Nicholas), composée de deux parties: l'église occidentale (construite en 1751-1755, architecte James Gibbs) et l'église orientale (1838, l'architecte Archibald Simpson).

Au XIVème siècle. L'archidiacre d'Aberdeen était un poète et historien John Barbour, et au début du XVIe siècle. Le directeur du Kings College était l'historien écossais Hector Beuys. À Aberdeen, le poète Byron a passé les 10 premières années de sa vie.

Meilleur moment pour visiter

Juin, juillet et août sont les meilleurs mois pour ceux qui veulent avoir un peu de chaleur.

Que voir et essayer

  • Une vue magnifique sur le vieux Aberdeen et le port s'ouvre sur Torrey Butterry, une ancienne fortification.
  • Musée maritime d’Aberdeen, dans la maison du prévôt de Ross, 1593. L’exposition raconte le lien de longue date entre la ville et la mer.
  • Un voyage dans la vallée pittoresque de la rivière Dee à Balmoral, où se trouve la résidence d’été de la reine.
  • Fitti (ou Futdi) est un village de pêcheurs merveilleusement préservé situé à l'embouchure de la rivière Di.
  • Trois magnifiques cathédrales de la ville - St. Andrew (église épiscopale), St. Macarius (presbytérienne) et St. Mary (catholique romaine).
  • Pont arqué à une travée pittoresque du XIVe siècle. sur les eaux sombres de la rivière Don.

Fait intéressant

Aberdeen Heliport est le plus grand port commercial d’hélicoptères au monde.

Ironbridge City

Ironbridge - une ville du Shropshire, au Royaume-Uni, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en raison de son importance en tant que lieu d'origine de la révolution industrielle. Il y a 10 musées dans la région.

Informations générales

Trois générations de la famille Derby ont contribué à influencer le cours de l'histoire. En 1709, Abraham Derby fut le premier à fonder la fonte du minerai de fer à l'aide de coke, ce qui permit aux usines locales de démarrer la production en série de locomotives, de rails et de roues en fer. Ce fut la naissance des chemins de fer britanniques. Abraham Derby II a inventé une nouvelle méthode de forgeage lui permettant de produire des poutres de fer monolithiques. Son fils, Abraham Derby III, a construit le premier pont de fer au monde en 1779 - le nom Ironbridge Gorge (la gorge d'Iron) vient de cette localité.

Dans la région, vous pouvez voir de charmants villages, il y a même un parc thématique victorien entièrement restauré, où une ancienne fonderie est installée, des artisans sont engagés dans la production de biens divers et tous les employés du parc vêtus de tenues de l'époque victorienne. Si vous voulez boire quelque chose, vous pouvez même regarder dans le pub victorien. Ici, vous pouvez également visiter le musée de la tuile, le musée des tuyaux en terre cuite dans les locaux de l’usine, qui n’a pratiquement pas changé, qui n’a été fermé qu’une fois, en 1957. Autour de beaux paysages.

Le pont de fer

Pont en fonte d'Ironbridge - le premier pont à arcades en métal au monde, qui devint un monument de la révolution industrielle du XVIIIe siècle et situé sur le territoire du comté anglais du Shropshire. Le pont sur la rivière Severn a été construit en 1779. En son honneur, le règlement et la gorge à proximité ont été nommés.Depuis 1986, le pont en fonte est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. En outre, l'ancienne zone industrielle comprend d'anciennes mines, hauts fourneaux, maisons de travailleurs, chemins de fer et usines fabriquant de la porcelaine et des carreaux de céramique décoratifs.

Faits saillants

Ironbridge a une longueur de 60 m et une hauteur de 13,7 m, une travée centrale de 30,5 m et un design composé de 800 pièces, pour la fabrication desquelles 379 tonnes de fer ont été utilisées. Le pont en fonte était le premier du genre, il a donc été assemblé à l'aide de la technologie de menuiserie traditionnelle. Pour les différentes parties du cadre, des composés à queue d'aronde ou à gorge épineuse ont été utilisés. Ils ont boulonné la moitié des nervures et le dessus de la travée.

Ironbridge est devenu un modèle pour les nouvelles structures de ponts en Angleterre. Forts de l'expérience accumulée, à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, plusieurs autres ponts ont été construits dans le pays et ont nécessité moins de fonte pour leur construction. En 1934, il fut décidé de conserver le pont pour l'histoire. Le mouvement s'est arrêté, et l'endroit a été déclaré monument de l'industrialisation du pays. Aujourd'hui, non loin du pont en fonte, sur la rive droite de la rivière, le musée a ouvert "Iron Bridge Tollhouse", qui raconte l'histoire du développement industriel de la vallée de la Severn aux XVIIe et XIXe siècles.

L'histoire de la construction d'un pont en fonte

Dans le secteur du pont en fonte, les rives de la Severn ont une teinte rougeâtre caractéristique. La raison en est la richesse des réserves en hématite ou en minerai de fer rouge à partir duquel le fer est fondu. En raison de l'abondance de minéraux, à partir du 17ème siècle, le paysage dans les gorges a commencé à changer, devenant de plus en plus industriel. En 1709, dans le village de Kolbruckdale, Abraham Darby, j'ai inventé la technologie pour l'utilisation industrielle du coke. Plusieurs usines ont été ouvertes ici et la population du district augmentait rapidement.

Au début du 18ème siècle, seuls les ferries traversaient le fleuve Severn. Ils ne suffisaient pas pour le transport de biens industriels, d’où la nécessité urgente de construire un nouveau pont, qui ne gênerait pas la navigation sur le fleuve. L'initiative de construire un pont en arc est venue de l'architecte anglais Thomas Pritchard. Depuis 1755, les hauts fourneaux de John Wilkinson, inventeur et producteur d’acier, étaient situés dans le Shropshire. L’architecte a donc proposé de couler des pièces en fer onéreux.

Le projet de construction principal a été achevé en 1775, mais deux ans plus tard, lorsque la construction d'Ironbridge venait juste de commencer, Pritchard est décédé. Abraham Darby III, le propriétaire de la fonderie de fer, s'est engagé à diriger tout le travail. Le cas était complètement inconnu et, afin de fabriquer de grandes parties de la structure du pont, il était nécessaire de développer des solutions techniques fondamentalement nouvelles. Le financement de la construction a été assuré par des actions émises, et Darby lui-même a ajouté les 3 200 £ manquants. Néanmoins, le coût total du projet s’est avéré beaucoup plus élevé que prévu, le propriétaire de l’installation a subi de lourdes pertes et a payé des dettes pendant de nombreuses années.

Le pont en fonte a été assemblé à l’été de 1779 et a commencé à fonctionner au début de 1781. Au début du XIXe siècle, on remarqua qu'Ironbridge était recouverte de fissures dues au stress des métaux causé par les mouvements du sol et les supports en pierre. Le pont a été réparé et en 1821, le support du côté sud a été remplacé par un briquet en fonte.

Comment s'y rendre

Le pont en fonte se trouve à 50 km au nord-ouest de Birmingham et la ville de Telford, située à 242 km de la capitale anglaise. Deux fois par jour, des trains directs partent de Londres. En outre, Telford peut être atteint en train, avec un transfert à Wolverhampton.

Bangor City

Bangor - une ville du comté de Gwynedd, dans le nord du Pays de Galles, au large de la mer d'Irlande. Une des plus petites villes du Royaume-Uni. Selon le recensement de 2011, en plus d'environ 10 500 étudiants de l'Université de Bangor, 8 310 personnes y vivaient. 76,7% de la population parle le gallois.

Histoire

Bangor est issue de la cathédrale de Bangor, fondée au VIe siècle de notre ère. heu St. Daniola Welsh. L'évêché de Bangor est donc l'un des plus anciens du Royaume-Uni. La cathédrale acquit rapidement de l'influence et fut considérée par Pocht Respect comme l'une des plus importantes de son temps. Le bâtiment moderne de la cathédrale a été construit de la fin du XVe siècle à 1532 après son incendie en 1402 lors de la révolte d'Owain Glyndur. En 1884, l'Université de Bangor a été fondée.

Transport

Plusieurs autoroutes convergent dans la ville: la A55, qui fait partie de la route européenne E22, A487 et A5, qui, avec le chemin de fer côtier du nord du Pays de Galles, intercepte le détroit de Menai ici sur le pont de Grande-Bretagne.

Meilleur moment pour visiter

En juillet et août, vous pouvez faire des promenades fascinantes parmi les paysages magnifiques, et la ville est libre d'étudiants.

Que voir et essayer

  • Vue panoramique sur la ville, le détroit de Menai et les îles d'Anglesey depuis le sommet du mont Bangor.
  • La longue jetée de Bangor, l'une des meilleures du Royaume-Uni, a été sauvée de la destruction dans les années 1970. et maintenant entièrement restauré.
  • Le château normand de Penkhin, qui contient une belle collection de meubles anciens et de peintures de maîtres anciens. Musée et galerie d'art de Guineta racontant l'histoire de Bangor et de ses habitants.
  • Prenez le train pour la pittoresque Llanberis, située à côté du lac de montagne le plus propre - les portes du parc national de Snowdonia.
  • Le port de Penrhin à l'est de la ville est toujours utilisé.

Fait intéressant

Les Beatles sont venus à Bangor en 1967 pour rencontrer le Maharishi Mahesh Yogi. Pendant leur séjour ici, les membres de l'équipe ont appris le décès du directeur Brian Epstein.

Ville de Bath (Bath)

Chauve-souris - Un véritable joyau de l’architecture géorgienne, mais dès 44 ans, la ville était réputée pour ses sources thermales bienfaisantes, les seules en Grande-Bretagne. La ville est belle, même si parfois il y a trop de monde. C'est l'un des lieux de promenade les plus agréables d'Europe. Bath est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Histoire

La principale station balnéaire britannique sur les eaux au XVIIIe siècle. éclipsant d'autres villes avec son raffinement et son élégance, Bath considère sa date de naissance à 850 av. Oe. Lorsque, selon la légende, le roi Bloododes, tombé malade de la lèpre, devint un porcin exclu. Remarquant comment ses cochons échappaient aux démangeaisons dans les sources chaudes, très nombreuses dans les collines calcaires environnantes, il suivit leur exemple et se rétablit rapidement. Quand environ 44 après JC heu En Grande-Bretagne, les premiers Romains sont apparus, les habitants étaient déjà traités dans les sources. Ils ont construit un temple et un complexe thermal au-dessus de l'une des trois sources chaudes ici et ont baptisé la ville formée autour des thermes, Aqua Sulis.

Après le départ des Romains, les victimes ont continué d'arriver dans les eaux apaisantes de la chauve-souris. La ville est vraiment devenue à la mode après 1704, date à laquelle le «beau» Richard Nash (1674-1762), devenu juge avant-gardiste, devint le principal juge en matière de goût et de style. Ici a commencé à organiser des bals, des fêtes, toutes sortes de divertissements, y compris les jeux d'argent. En conséquence, Bath est devenu le lieu de rencontre, de flirt et de rencontres privilégié le plus en vogue en Grande-Bretagne.

Au sud de la station, à Coombee-da-un, Ralph Allen a ouvert des carrières et recouvert d'élégantes places recouvertes de pierre dorée de chauve-souris.

Au Xème siècle, un monastère a été fondé ici, mais l'abbaye, que nous connaissons aujourd'hui, n'est apparue qu'au XVIème siècle. Medieval Bath était une ville prospère où le commerce de la laine était en marche, ainsi qu'un centre religieux - mais ce n'est qu'au 18ème siècle que la ville est devenue une station balnéaire à la mode.

Que voir

Le Royal Crescent - un magnifique complexe de maisons géorgiennes en forme de croissant, construit en 1767-1775. De là, vous pouvez vous promener sur la place du Cirque, autour de 30 manoirs urbains magnifiquement conservés. Les plaques rappellent que de nombreuses célébrités y ont vécu, parmi lesquelles David Livingstone et Clive Indian.

Le musée des thermes romains vous permet de vous familiariser avec l'histoire du complexe romain situé ici. Vous pouvez même voir les ruines d'un ancien temple ou boire de l'eau dans la salle des pompes. Une partie du complexe a récemment été restaurée et transformée en une station thermale moderne.

Autres attractions à Bath:

  • Termes romains;
  • Musée du costume;
  • Bâtiment de l'Assemblée;
  • Croissant royal;
  • Jane Austen Center;
  • Le château de Kombé;
  • Abbaye Lacock.
  • Ville de Belfast (Belfast)

    Belfast - Une ville d'Irlande du Nord, à l'embouchure de Lagana, sur la mer d'Irlande. Belfast est la principale ville (siège du gouvernement) et le port d'Irlande du Nord (Royaume-Uni). Population - 339 600 habitants (2016). La ville a développé l'ingénierie (grande construction navale), l'industrie légère, il y a une université. Belfast est connue depuis le 12ème siècle. Après le démembrement de l'Irlande en 1921, l'Irlande du Nord est devenue l'un des centres de conflit pour des motifs religieux.

    Les curiosités

    La principale particularité du centre est la place du Donegal, entourée d'impressionnants monuments de l'époque victorienne. La mairie est située sur la place Donegall - un véritable échantillon de styles architecturaux mixtes. Il existe également une bibliothèque Lien Hall, qui contient les principaux trésors de la littérature irlandaise.

    La rue la plus ancienne au nord de Belfast, appelée Entriz, en est la partie la plus ancienne. Il a été presque détruit par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. À présent, il ne reste plus qu'une poignée de pubs reflétant l'esprit du passé. Le bâtiment du Grand Opera est également un point de repère à Belfast. Il a été bombardé à plusieurs reprises, mais il a été restauré et brille maintenant de richesse. L’histoire et la culture de la ville sont représentées au musée de l’Ulster, à côté de l’université. Dans la banlieue de Belfast, il y a un zoo, le Cave Hill Country Park, le château de Belfast, qui date théoriquement du 12ème siècle, mais la structure actuelle a été construite en 1870 et Stormont est le siège de l'Assemblée d'Irlande du Nord.

    Meilleur moment pour visiter

    De nos jours, une destination de vacances populaire semble meilleure en été.

    Que voir

    • Vaste parc de Sir Thomas et Lady Dixon au sud de la ville, avec une magnifique roseraie, où fleurissent jusqu'à 20 000 roses en saison.
    • Fresques inattendues sur les façades des maisons.
    • Samson et Goliath sont deux grues de chargement de chantiers navals situées dans le Queens.
    • Le Crown Likor-Saloon, situé sur la rue Great Victoria, est un véritable rappel de la vieille Irlande.
    • Château de Belfast dans le parc Cavehill Country Park, avec une vue magnifique sur le loch de Belfast et la ville.
    • Lagan-Weir - un ouvrage d'art majeur à proximité de l'ancien bâtiment des douanes, achevé en 1994

    Fait intéressant

    Le plus ancien quotidien au monde est publié à Belfast - The News Letter, dont le premier numéro a été publié en 1737.

    Falaises blanches de Douvres (falaises blanches de Douvres)

    Falaises blanches de dover - Un monument naturel d'une beauté magnifique situé dans la partie sud-est de la Grande-Bretagne, sur le territoire du Kent. La bande de falaises blanches encadre la côte du Pas-de-Calais et s'étend à l'ouest et à l'est de l'ancienne ville portuaire de Douvres. Pendant de nombreux siècles, il a servi de point de référence fiable pour tous les navires à destination du Royaume-Uni. Ayant remarqué les rochers blanchissant au loin, les marins peuvent être assurés qu'il reste très peu de choses sur les côtes britanniques. C'est à cause des saillies blanches sur les côtes anglaises qu'ils ont commencé à appeler l'Albion, car en latin albus signifie "blanc".

    Faits saillants

    De hautes falaises se sont formées à la fin du Crétacé. Les dépôts de calcaire jusqu’à 107 m d’épaisseur sont les restes d’animaux marins qui tapissent le fond de l’ancienne couche de mer pendant des millions d’années. Les couches de craie blanche alternent avec des bandes de silicium foncé.

    Les rochers imprenables sont l’objet du folklore anglais. À leur sujet sont nombreuses chansons et légendes folkloriques. Les poètes ont chanté de hautes falaises pittoresques et leurs images sont visibles dans les peintures de nombreux artistes célèbres.

    Les falaises blanches de Douvres sont depuis longtemps devenues l’une des attractions touristiques les plus populaires, appréciée par de nombreux voyageurs, britanniques et étrangers. Les promenades le long de la côte sont toujours incluses dans les itinéraires touristiques dans le Kent.

    Le meilleur moment pour visiter ici est la période allant du printemps au début de l'automne, car pendant la saison froide, des vents froids soufflent constamment autour de la côte. Il ne faut pas oublier non plus qu'après les pluies, les sentiers sur les White Rocks sont plutôt sales.

    Caractéristiques de la nature

    Les roches au-dessus de la mer sont constamment touchées par une forte érosion côtière. Ils sont détruits par le soleil, les racines des plantes, les vents côtiers et les vagues. Millimètre par millimètre, la terre recule lentement et il reste des restes de falaises, appelés «balises» de Dover, des roches.

    Les plantes qui ne se trouvent que sur des sols calcaires sont bien étudiées par les botanistes. Ils s'appellent calcephilic. L'abondance de fleurs sur les corniches côtières a été remarquée sous le règne de la reine Elizabeth I. Le célèbre scientifique anglais qui vivait à cette époque, William Turner, vint spécialement dans les White Rocks of Dover et compila une description complète de l'espèce trouvée ici. Jusqu'à présent, les touristes qui empruntent les sentiers peuvent admirer les glaciers jaune et saphir, ainsi que plusieurs types d'orchidées sauvages.

    Château de Douvres

    La ville côtière de Douvres revêtait une importance stratégique pour les Britanniques, car l’État métropolitain voisin - la France - n’est qu’à 34 km. Le château a été construit sur les falaises blanches de Douvres, à une altitude de 114 mètres au dessus du niveau de la mer. Il a bénéficié de l'attention constante des monarques britanniques et a reçu le nom de Clé de l'Angleterre.

    Les anciennes fortifications sont considérées comme un monument important de l'art de la fortification. Une reconstruction majeure du château a été réalisée au début du XIXe siècle, pendant les guerres napoléoniennes. En plus de renforcer les murs extérieurs, un système de tunnels a été creusé à une profondeur de 15 m dans le sol calcaire. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, un abri antiaérien était aménagé dans des tunnels souterrains sous le château de Dover, puis plus tard - un poste de commandement et un hôpital militaire. Aujourd'hui, le vieux château est ouvert en tant que musée.

    Comment s'y rendre

    Les falaises blanches sont situées près de la ville anglaise de Dover, sur le territoire du Kent. Non loin des rochers, l’autoroute A-20 est l’une des routes britanniques les plus importantes. De Londres, l’autoroute A-2 mène à Douvres, il est donc facile de s'y rendre en voiture.

    Les voyageurs qui se rendent sur la côte par les transports en commun peuvent utiliser l'une des deux options. Moins cher et plus long - dans 2-3 heures pour vous rendre à Dover par les bus "National Express", qui partent de la gare routière de Londres "Victoria Coach Station". De plus, vous pouvez venir à Douvres en train. Le trajet en train prend un peu plus d'une heure. Les trains à destination de la côte partent de deux stations de Londres - "Charing Cross" et "St Pancras International".

    Ville Birmingham (Birmingham)

    Birmingham - une ville bruyante, énergique, audacieuse et très intéressante. Le "Merry Quarter" au sud de la gare sur New Street marche et s'amuse jusqu'à l'aube. Des gratte-ciel se pressaient autour de Centenary Square, au centre de la ville, à l'ombre desquels des ponts géorgiens traversant les canaux semblaient être des nains bossus. Il y a plus de chaînes ici qu'à Venise. À Birmingham, vous pourrez visiter le magnifique musée avec une galerie d'art sur Chamberlain Square, où est réunie l'une des meilleures collections de préraphaélites au monde.

    Ville de Brighton

    Brighton - La ville la plus brillante, la plus grande et la plus prospère de Sussex, située sur la côte sud de l’Angleterre. Brighton est une ville de paradoxes: un centre de conférence et une station balnéaire prisés où se côtoient raffinement et vulgarité. Comme d’autres stations balnéaires en Angleterre, Brighton subit la concurrence de stations étrangères moins chères et plus ensoleillées.Mais il reste encore beaucoup de beaux bâtiments et d’humour pétillant, qui ont fait de la ville la gloire de la "vieille bulle océanique, brillante Brighton".

    Informations générales

    Au cours du XVIIIe siècle, le petit village de pêcheurs de Breitelmston, dans le Sussex, devint une station balnéaire aux eaux minérales. Dans la partie balnéaire de la ville, à partir de ces moments-là, se mêlent de pittoresques rues étroites - la ruelle.

    Au moment où ils s’éloignent de la mer, les terrasses et les bancs en forme de croissant commencent au début du 19e siècle, lorsque le prince régent, le futur George IV, vient à Brighton créer la gloire du prince du plaisir. En 1815, un palais incroyablement vulgaire mais charmant - le pavillon royal - fut érigé pour lui au centre de Brighton. Chaque visiteur de Brighton est simplement obligé de voir ses immenses bulbes à dômes, ses minarets, ses énormes dragons au plafond et ses lustres en forme d’arbres. Dès que ses contemporains ne le critiquèrent pas: «bulbes de navets et de tulipes» (William Cobbet), «on pourrait penser que la cathédrale Saint-Paul s’était installée à Brighton et avait germé» (Sydney Smith).

    Comme il y a de nombreuses années, le Palace Pier a été construit au bord de la mer. Il a été construit en 1899. Dans le tunnel le plus long d'Europe, vous trouverez un centre de la vie marine (défilé Marin, tél. 01273-604234), où vous pourrez observer les requins de près et autre vie marine. Et ici, vous pouvez faire un tour dans de petites remorques électriques (tél. 01273-292718, fermées d'octobre à Pâques) ou gravir une colline et pénétrer dans l'élégante ville de Kemp.

    Meilleur moment pour visiter

    Du printemps à l’automne, le temps est meilleur, bien que la ville ne s’endorme jamais à cette heure-ci.

    Que voir

    • Lanes est la seule zone qui a conservé le tracé original après que les Français aient brûlé Brighthelmstone en 1514. Il était une fois des antiquaires, mais il y a maintenant beaucoup de bons magasins.
    • L'église Saint-Nicolas, le plus ancien bâtiment encore en vie à Brighton, 1350
    • Faites un tour sur le plus ancien des chemins de fer électriques existants dans le monde - Wolf Electric-Railway.
    • Le domaine Brunswick situé à la périphérie est de Hove est un bâtiment remarquable de 1825 qui reste un excellent exemple de l'architecture typique de Brighton.
    • L’église Saint-Paul, située dans le centre-ville, a été ouverte en 1848.

    Fait intéressant

    Avant l’adoption de lois plus libérales sur le divorce, l’un des nombreux hôtels de Brighton était un endroit où les couples allaient spécifiquement donner leur "demi" motif de divorce.

    Offres spéciales pour les hôtels

    Pavillon Royal

    Pavillon Royal - l'ancienne résidence balnéaire des rois anglais, située dans la ville de Brighton, dans le sud du Royaume-Uni. Le complexe de palais de luxe est un excellent exemple d'éclectisme. Il mêlait les traditions de l'architecture indienne, maure et chinoise, qui s'appelle aujourd'hui le style indo-sarrasin.

    Faits saillants

    Les intérieurs du pavillon royal sont semblables à ses façades. Le luxe est au premier plan ici, la commodité et la fonctionnalité sont à l’arrière-plan. À ce jour, seuls des meubles individuels et une partie de la vaisselle ont survécu dans les intérieurs d'origine. Tout le reste a été restauré après la Seconde Guerre mondiale, grâce au travail ardu des restaurateurs.

    Des formes inhabituelles distinguent le pavillon royal des bâtiments classiques et stricts de Brighton, perpétués dans les traditions des styles géorgien et victorien. Les façades et la décoration sophistiquées sont très colorées et attirent de nombreux touristes à Brighton. La meilleure période pour visiter le pavillon royal est le milieu de l'été, lorsque de nombreuses fleurs magnifiques fleurissent dans les jardins environnants.

    Histoire du pavillon royal

    Le prince de Galles et le futur roi George IV se rendirent pour la première fois à Brighton en 1783 pour se reposer et, sur recommandation des médecins, suivre un traitement au bord de la mer. Au début, le prince a séjourné dans la résidence du duc de Cumberland. Les vacances dans les stations balnéaires étant à la mode, de nombreux représentants de la haute société sont venus sur la côte.

    La ville balnéaire du prince n’était pas seulement attirée par le bon climat et la brise marine. Il a voyagé ici pour rencontrer secrètement sa bien-aimée Mme Fitzgerbert.

    Initialement, sur le site du pavillon royal se trouvait un hôtel particulier néoclassique, construit en 1787 par l'architecte Henry Holland. En 1815, le prince invita le célèbre architecte britannique John Nash à reconstruire la villa balnéaire de la résidence royale. Nash était connu comme un maître du style de l'Empire britannique ou du "style Regency". Il s'est mis au travail avec enthousiasme et, pendant sept ans, il a complètement transformé le vieux manoir.

    Au début du 19ème siècle, le "style colonial" est devenu à la mode, c'est pourquoi des motifs ethniques ont été utilisés dans l'architecture du pavillon royal. Nash a orné le bâtiment avec des tuyaux qui ressemblent à des minarets musulmans. Il construisit de légères terrasses autour du bâtiment, érigea des têtes bulbeuses et des tours similaires aux pagodes bouddhistes.

    Le roi Guillaume IV, qui gouverna après George IV, vécut toujours dans le pavillon royal quand il vint à Brighton. La reine Victoria, qui a pris le pouvoir, a changé les traditions. Elle ne visita qu'une seule fois la ville balnéaire, abandonna l'ancien pavillon et s'installa sur l'île de Wight. Le bâtiment d'origine est devenu la propriété de la ville et a été utilisé pour des célébrations et des célébrations.

    Au cours des années de la Seconde Guerre mondiale, un grand bâtiment a été confié à un hôpital militaire. Après la guerre, les autorités municipales et le gouvernement ont dépensé beaucoup d’argent pour recréer le monument architectural dans sa forme originale.

    Information du visiteur

    Le pavillon royal fonctionne comme un musée. Il est ouvert aux touristes d'octobre à mars de 10h à 17h15 et d'avril à octobre de 9h30 à 17h45. Il ne faut pas oublier que la caissière ferme 45 minutes avant la fin du pavillon. Prendre des photos à l'intérieur du bâtiment est interdit.

    Un billet adulte pour le Pavillon Royal coûte 11,70 £, pour les étudiants et retraités - 10,35 £, pour les enfants âgés de 5 à 15 ans - 6,75 £. Vous pouvez acheter des billets pour le pavillon royal en ligne à 10% de réduction sur le site officiel des musées de Brighton //brightonmuseums.org.uk/royalpavilion. Si vous venez en tournée avec votre smartphone, vous pouvez télécharger un guide audio gratuitement.

    Comment s'y rendre

    Le pavillon royal est situé entre le Vieux Steine ​​et la North Line, près de la côte.

    La ville de Brighton est à 96 km de Londres. Il est plus pratique de s'y rendre en train qui part de Victoria et d'autres gares de la capitale anglaise. De plus, les touristes voyagent en bus pendant deux heures dans une ville balnéaire.

    Bradford City

    Bradford - une ville anglaise du West Yorkshire, située à 14 km à l'ouest de Leeds et à 26 km au nord-ouest de Wakefield. La superficie de la ville est de 64,4 km². 529.870 personnes vivent ici. La ville est née à la suite de la croissance économique pendant la révolution industrielle. Il est devenu un district municipal en 1847 et la ville - 50 ans plus tard. Après la réforme du gouvernement local en 1974 a reçu le statut de la ville. Bradford est connu comme un centre international de production textile, voici une fabrique de laine. La ville est devenue célèbre grâce au club de football "Bradford City", fondé en 1903. Le club de Bradford a été le vainqueur de la FA Cup en 1911, jouant actuellement dans la First League, le troisième tournoi de football en importance du pays.

    Bristol City

    Bristol - C’est un port de mer célèbre qui n’est pas situé sur la mer, bien que l’embouchure sinueuse de la rivière Avon, longue de 6,5 km, relie la ville à la baie de Bristol. Avec l’accès à l’Atlantique, Bristol s’enrichit grâce au commerce avec les États-Unis et les Antilles - vin, tabac et esclaves. En 1497, John Cabot, un Génois de naissance, quitta la ville pour «découvrir» Terre-Neuve et l'Amérique continentale.

    Informations générales

    Sur la côte de Bristol, vous trouverez des boutiques et des cafés, notamment la galerie Arnolfini, un centre d'art contemporain, de danse, de théâtre et de cinéma.Le théâtre royal est situé dans l'ancienne rue King, qui existe depuis 1766 et est un manoir du XVIIe siècle. Llandoger-Trowe et la gracieuse église Sainte-Marie-Redcliffe du XIVe siècle domine tout cela, avec une haute flèche et un étonnant porche nord sculpté.

    De petits taxis nautiques jaunes vous conduiront au port où se trouve le Royaume-Uni (Great Western Dock, Gas Ferry Road, tél. 0117-926 0680). Visitez le vieux centre commercial de Bristol, à cinq minutes à pied du front de mer et traversez le marché couvert de Saint-Nicolas près du pont de Bristol.

    Promenez-vous sur les terrasses rocheuses de l'élégant Clifton, au nord-ouest du centre-ville, puis passez sur le pont suspendu où votre tête tourne haut et promenez-vous le long des sentiers forestiers longeant la rivière.

    Meilleur moment pour visiter

    L'été est le bon moment pour profiter de la vue sur Bristol depuis l'eau et participer à de nombreux divertissements.

    Que voir

    • Le navire "United Kingdom", construit en 1843, est devenu un point de repère local.
    • College Green est une place entourée de bâtiments intéressants, notamment de la belle cathédrale de Bristol datant du 12ème siècle.
    • La nouvelle salle, la plus ancienne chapelle méthodiste du monde, a été construite par John Wesley en 1739.
    • Bristol City Museum et Art Gallery.

    Faits intéressants

    • En 1497, le célèbre explorateur John Cabot a quitté Bristol pour l'Amérique du Nord à bord du navire «Matthews».
    • Dans la maison géorgienne, les poètes Wordsworth et Coleridge se sont rencontrés.
    • Les propriétaires du pub "Seven Stars" étaient des militants du mouvement pour la cessation de l'esclavage.
    • Thomas Clarkson a rassemblé des informations sur le commerce des esclaves qui a prospéré à Bristol.
    • Navire à passagers restauré "Brunel".

    Offres spéciales pour les hôtels

    Calendrier des prix bas

    Chester City

    Chester - La ville principale de Cheshire, au nord-ouest de l'Angleterre, à la frontière avec le nord du Pays de Galles. Les Romains sont venus ici en 79 après JC heu et a fondé le fort fort Deva sur la rivière Dee, dans un port naturel en eau profonde. Au 19ème siècle, les ruines de la fortification de la Haute-Normandie sur la rivière ont été restaurées.

    Faits saillants

    L'itinéraire piétonnier est de 3 km le long d'un mur d'enceinte en grès rougeâtre. C’est le meilleur exemple de construction médiévale conservée de nos jours en Angleterre et qui conduit au château et au plus grand amphithéâtre romain partiellement fouillé du pays, datant du 1er siècle avant notre ère. sur Little John Street. En face se trouve le centre touristique de Chester où, à votre arrivée dans la ville, tournez-vous en premier.

    La tour du roi Charles (fermée de novembre à mars) dans le coin nord-est des remparts est le lieu où Charles Ier a vu son armée revenir à Chester après sa défaite en septembre 1645.

    Les quatre rues principales de Chester convergent vers la High Cross, reconstitution d’un crucifix en pierre du XVe siècle, détruit lors d’une guerre civile. À cet endroit tous les jours, sauf le dimanche à midi, le héraut de la ville a annoncé la nouvelle. Le long de ces rues s'étendent la célèbre route de Chester, des boutiques à deux étages des XIIIe et XIVe siècles, combinées dans la partie supérieure d'une galerie continue. Des baies vitrées et des décorations sculptées ont été ajoutées au XIXe siècle. Il y a beaucoup de vieilles maisons à proximité. La rue Watergate abrite la résidence de Bishop of Lloyd et le magnifique palais Stanley de style Tudor.

    La cathédrale de Chester sur Werberg Street est célèbre pour ses magnifiques sculptures du XIVe siècle.

    Molpas

    Dans la ville commerçante de Molpas, à 24 km au sud de Chester, l'église de St. Oswald abrite deux statues: le triste Sir Randall et Lady Eleanor Brereton et les souriants Sir Hugh et Lady Mary Cholmondely.

    Quand venir

    En été, profitez d'une promenade autour des célèbres murs de la ville.

    Que voir

    • La cathédrale de Chester, achevée vers 1250 et "modernisée" à l'époque victorienne, était à l'origine un grand monastère bénédictin dédié à Verburg, patronne de la ville.
    • Le château normand de 1069, reconstruit à la fin du XVIIIe siècle, où loge encore la garnison militaire.
    • La Eastergate Clock, souvent photographiée, est une construction métallique incroyablement complexe, érigée en 1897 en l'honneur du jubilé de diamant de la reine Victoria.
    • Le Grosvenor Museum, qui a reçu de nombreux prix, possède une vaste collection d'objets d'art, y compris une maison reconstruite de l'époque géorgienne.

    Fait intéressant

    En 1656, trois sorcières (Helene Beach, Anna Osboston et En Thorton) ont été pendues sur la colline de Gallows et enterrées dans le cimetière St. Mary's sur la colline (St. Mary on the Hill).

    Chesil Beach

    Plage de fromage - La partie la plus insolite de la côte du Dorset, l’un des endroits les plus étonnants de la côte britannique. Une langue de galets, d'environ 170 m de large et 14 m de haut, s'étend sur 29 km de l'île de Portland à Burton Brad Stock. Au fur et à mesure de sa progression d'est en ouest, la taille des bardeaux diminue - à Portland, les pierres ont à peu près la taille d'un poing, mais à Barton Bradystock, elles deviennent des "pois à cailloux".

    Informations générales

    Cette flèche de galets a été formée à la suite de mouvements rocheux de côtes: un puissant courant au large des côtes signifie que les vagues ne frappent que rarement la côte, ce qui a pour effet de trier des millions de galets de galets accumulés ici depuis des milliers d'années. De forts courants font de cette faux l'une des plages les plus dangereuses d'Europe et les pierres tombales de nombreux cimetières attachés à des églises témoignent des nombreux naufrages et naufrages qui ont eu lieu dans cette région.

    Cisil Beach, cependant, est un endroit extrêmement populaire parmi les pêcheurs qui aiment s'asseoir avec une canne à pêche - ils bénéficient d'une civilisation intacte et d'un paysage original. Sur la partie orientale de la flèche, reliant l'île de Portland au continent et formant une lagune connue sous le nom de Fleet, se trouvent des milliers d'oiseaux marins et des marais. Dans le centre touristique, Cisil Beach a organisé une exposition présentant plusieurs expositions intéressantes. Les touristes peuvent faire un tour de la lagune de la flotte en bateau à fond transparent.

    Ville de Durham (Durham)

    Durham - une ville du Royaume-Uni, au nord-est du pays, le centre administratif du comté éponyme. La ville compte environ 48 000 habitants. En 1986, la cathédrale et le château de Durham ont été inscrits par l'UNESCO sur la liste des sites du patrimoine mondial en tant qu'exemples préservés de l'architecture normande.

    Que voir

    Durham a beaucoup changé depuis le milieu du XXe siècle, lorsque les mines de charbon qui l’entourent ont donné à cette ville universitaire l’air lugubre d’un village en activité. Maintenant, toutes les mines sont fermées et la ville est devenue plus jolie. La partie médiévale de Durham est située sur une étroite péninsule, dont l'extrémité pointe vers le sud. La rivière Weir fait ici une boucle et, dans l’endroit le plus étroit, environ 200 m de terres partagent la courbure du lit de la rivière. Sans cet isthme, Durham aurait été sur l'île. Marcher sur le centre de la ville ne prend pas beaucoup de temps, mais la marche sera intéressante. Cela peut prendre deux heures, mais pour examiner correctement la cathédrale et le château, cela prendra plus de temps.

    Le meilleur endroit pour commencer est Durham Market Marketplace. (place du marché)transformé en zone piétonne. Voici un monument en 1861 à Charles William van Stewart, la troisième marquise de Londonderry, chef du pouvoir judiciaire et exécutif du comté de Durham.

    Silver Street vous mène au pont Framuellgate du XIVe siècle, offrant une vue magnifique sur les murs du château et les tours jumelles de la cathédrale.

    Le long de la rivière

    En descendant du pont et en tournant à gauche, vous vous retrouverez sur le sentier qui longe la rive. Bientôt vous atteindrez le bas barrage (endroit préféré des kayakistes) près de l'usine de Jésus, construite au XVIIIe siècle sur les fondations d'un bâtiment médiéval. Les revenus de cette ancienne fabrique de draps ont été utilisés pour construire l’autel de la cathédrale - d’où son nom. Maintenant, il abrite le magnifique musée archéologique de l'Université de Durham.

    De l'autre côté de la rivière Weir, où vous arriverez, traversez-le sur le pont Prebend avec trois arches élégantes, construit en 1776à la place du pont de bois démoli par le déluge, le chemin tourne à droite et suit les méandres de la rivière qui forme la presqu'île. Près du pont se trouve un échantillon original de sculpture en bois moderne.

    Un peu plus loin sur le rivage, au milieu des arbres, se dresse une petite structure de pierre, semblable à un belvédère. Son entrée est décorée de colonnes avec des cannelures. À cet endroit se trouvait la maison où il habitait l’un des citoyens les plus célèbres de Durham - l’immigré polonais Earl Boruwlaski. Il s'est installé ici au début du XIXème siècle. et est mort en 1837 à l'âge de 97 ans. Il était de petite taille (98 cm) et, selon les critiques de ses concitoyens, il se distinguait par son intelligence et sa générosité.

    De plus, le chemin passe sous le pont moderne Kings Gate Bridge, à côté duquel se trouvent les bâtiments universitaires de l'Université de Durham. Bientôt, vous verrez les arches construites au XIIe siècle. Pont Elvet. Derrière lui, le bateau-maison de Brown, où l’été, vous pouvez louer un bateau.

    Au château

    Juste devant le pont, les marches étroites de Drury-Lane-Vennel mènent à gauche, à travers l'arcade, jusqu'au cap North Bailey. La rue pavée à gauche de Ouengate mène au Palace Green, entouré d'immeubles du 17ème siècle. Devant vous, la cathédrale de Durham et à droite le château.

    Au château de Durham, dont la construction a commencé en 1072, des fragments de l’ancien bâtiment sont conservés, notamment la chapelle des Tudor avec de beaux sièges dans le choeur et la cuisine du XVe siècle. La plupart du château a été reconstruit dans le style gothique au XVIIIème siècle. pour les évêques de Durham qui y habitèrent jusqu'en 1836, année du transfert du château à l'université fondée en 1832 par Mgr Van Milbert.

    Après avoir exploré la cathédrale et le Trésor, quittez South Bailey. La rue sinueuse vous mène aux collèges universitaires de Saint-Jean, Saint-Tchad et de la Société Saint-Cuthbert. Ensuite, la route passe sous l’arche de Watergate en 1778, tourne juste avant le pont Prebend et longe la rive est de Weir, passe devant l’usine Jesus, puis retourne au pont Framuellgate, à Silver Street et à la place du marché.

    Cathédrale de Durham (cathédrale de Durham)

    Cathédrale de Durham - le premier point de repère du Royaume-Uni, fait (avec le château voisin de Durham) parmi les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le nom complet de la cathédrale - Cathédrale Durham du Christ, de la Vierge Marie et .. Cuthbert

    Au Moyen Âge, les évêques de Durham étaient des représentants officiels du roi et dirigeaient le nord-est de l'Angleterre. Ils pouvaient utiliser tous les moyens pour garder les Écossais sous contrôle, et ils avaient un pouvoir, une richesse et une influence tels qu'il nous est difficile de les imaginer. Ils avaient leur propre armée, leur monnaie et leur cour. Le palais de Durham était un château fort et la cathédrale au-dessus du fleuve Weir était le centre de leur influence spirituelle. Il a été considéré et est toujours considéré comme le bâtiment d’église le plus beau et le plus pittoresque des îles britanniques.

    Chef d'oeuvre normand

    Du vaste viaduc, jeté à travers la partie nord de la ville, offre une vue imprenable sur le château et la cathédrale comme une forteresse laïque et spirituelle. Si vous vous rapprochez de la pelouse du palais vert, la taille de la cathédrale est impressionnante. L'impression devient encore plus forte lorsque vous entrez, à travers le portail nord, orné d'une tête de lion avec un anneau, dans l'intérieur semi-sombre.

    La construction de la cathédrale de Durham a débuté en 1093 et ​​s'est achevée en 1274. Il s'agit d'un modèle de style normand, durable, massif, majestueux. Sur les puissants piliers cylindriques de la nef, des motifs sculptés byzantins et peut-être maures rappellent que les croisades ont considérablement élargi les perspectives anglaises du XIIe siècle. On pense que des losanges et des chevrons géants inhabituels, des ornements en treillis et des motifs de «crocs de chien» gravés sur des colonnes de pierre, ainsi que des voûtes de nervures sont apparus à Durham.

    Des deux côtés de la cathédrale se trouvent des chapelles avec des reliques de saints. Dans la partie occidentale de la cathédrale se trouve la chapelle galiléenne de 1170. Ici, comme dans la nef, des motifs mauresques sont ressentis, mais plus élégants, à l'imitation de la Grande Mosquée de Cordoue.Des piliers de marbre légers soutiennent la voûte sur la simple tombe du vénérable Bede. Un moine de Jarrow sur la rivière Tyne, décédé en 735, a écrit "L'histoire de l'Église du peuple d'Angleterre" et une biographie des plus vénérés du nord du pays. Cuthbert, évêque de Lindisfarne.

    Saint ermite

    Saint Cuthbert repose sous une simple dalle portant l’inscription "Cuthbertus", installée dans la partie orientale de la cathédrale, dans la chapelle à neuf autels, construite de 1242 à 1280. Cuthbert préférait vivre seul, sur les îles rocheuses de Farn balayées par les vents, mais la vie l’obligeait à occuper un poste élevé et à assumer de grandes responsabilités.

    Il est mort en 687, mais après sa mort, il n'a pas trouvé la paix. En 875, les moines de Lindisfarne retirèrent son corps de l'île pour le cacher aux vikings qui avançaient. Pendant plus de cent ans, il fut muté d'un endroit à l'autre jusqu'à la vision d'un des moines, selon lequel Cuthbert devait être enterré à Dunholm, aujourd'hui Durham. Selon la légende, William I a ordonné d'ouvrir sa tombe. Il voulait s'assurer que les moines disaient la vérité et que le corps était en excellent état. On ignore ce que le conquérant a vu, mais cela l’a tellement effrayé qu’il s’est précipité vers son cheval, l’a lancé au galop et a couru, sans s’arrêter, à 32 km du franchissement de la rivière Tees.

    En 1104, le corps de Cuthbert fut enterré derrière l'autel oriental. Sa pierre tombale a été brisée pendant la Réforme et les reliques ont été inhumées. En 1827, les restes d'un linceul de soie, avec une croix, ornée de pierres précieuses, furent à nouveau retirés de la tombe.

    Croix de sv. Cuthbert, son cercueil en bois avec les figures en relief des apôtres et autres objets de valeur de la cathédrale de Durham sont exposés dans le trésor de la cathédrale.

    Château de Durham (Château de Durham)

    Durham Castle - Une forteresse normande médiévale, située au-dessus du méandre de la rivière Weir, dans la ville anglaise de Durham. Le château a été construit dans la seconde moitié du XIe siècle pour protéger la partie nord du pays de l'invasion des troupes écossaises et était la résidence des princes-évêques de Durham. En 1986, avec la majestueuse cathédrale de Durham, l’ancien château a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Informations générales

    Pendant plusieurs siècles, le château de Durham a été reconstruit plusieurs fois. Son rôle de fortification s'est progressivement estompé et toutes les reconstructions visaient à démontrer le pouvoir et la richesse des évêques de Durham. Des fragments des bâtiments des XI-XIIème siècles ont survécu jusqu'à ce jour. On peut les voir dans la chapelle normande et dans la partie nord du château.

    Aujourd'hui, l'ancienne forteresse appartient à l'Université de Durham. Il contient des œuvres d'art uniques issues des collections des évêques. Il s’agit de peintures, d’aquarelles et de gravures illustrant les paysages de Durham, la cathédrale de la ville et des portraits d’étudiants. Le château abrite des sculptures en marbre, en plâtre et en terre cuite, de riches collections d'argenterie, de céramique et de verre, des tapisseries flamandes du XVIIe siècle, des meubles anciens, des armures et des armes anciennes.

    Les touristes

    Les visiteurs peuvent se rendre à la forteresse tous les jours. Les visites du château de Durham ont lieu à 13h15, à 14h15, à 15h15 et à 16h15. Pendant les vacances étudiantes, des excursions supplémentaires sont organisées à 10h15, 11h15 et 12h15. Le billet adulte coûte 5 £, pour les retraités (de plus de 65 ans) et les enfants de plus de 5 ans - 4 £, le billet famille - 15 £. Les enfants de moins de 5 ans peuvent visiter le château de Durham gratuitement. La forteresse a une petite boutique de souvenirs.

    Histoire du château de Durham

    Peu après la conquête normande des territoires anglais, les nouveaux propriétaires veulent sécuriser leurs frontières septentrionales. En 1072, Guillaume le Conquérant ordonna la construction d'une puissante forteresse dans les nouvelles possessions. Les princes-évêques de Durham y ont vécu longtemps, nommés par le roi lui-même. Les recherches archéologiques suggèrent qu'au XIe siècle déjà, la plupart des fortifications étaient en pierre.

    Au début du XIVe siècle, Mgr Anthony Beck reconstruisit l'ancienne forteresse.Selon son ordre, le hall principal d'une longueur de plus de 30 mètres est apparu à l'intérieur du bâtiment principal. À l'époque, c'était l'une des salles les plus spacieuses du pays.

    Puis les princes-évêques ont commencé à apparaître de moins en moins au château de Durham. En 1832, une université a été fondée à Durham et, après cinq ans, le château et ses deux chapelles ont été transférés aux besoins de l’université. Le talentueux architecte Ethnoni Salvin a reconstruit le donjon de la forteresse, créant ainsi des salons pour les étudiants.

    Comment s'y rendre

    Le château de Durham est situé au nord-est de la Grande-Bretagne, dans la principale ville du comté de Durham. Il se situe à côté du pont Framwellgate, à 10 minutes à pied de la gare de Durham et à 6 minutes de la gare routière de cette ville. L'arrêt de transports en commun le plus proche est "Le centre commercial Prince Bishops", situé à 200 mètres du château.

    Portmeirion Village

    Portmeirion - L'idée de l'imagination de Sir Clough Williams-Ellis, un village unique et fantastique dans un paysage magnifique au bord de la mer. L'architecte du pays de Galles a amélioré son projet pendant 40 ans à partir de 1926. Le village de 50 maisons a été construit à l’italienne, comme on dit, sur le modèle de Portofino. Les maisons sont peintes de couleurs pastel et sont situées autour de la place dans plusieurs rues magnifiques. Le village possède un hôtel, un restaurant, une mairie, des boutiques de souvenirs et plusieurs magasins en libre service. Situé près de l'estuaire des marées et de la plage de sable.

    Le charme de Portmeirion a inspiré de nombreux artistes et écrivains, bien que le village soit peut-être surtout connu pour la série télévisée culte "The Prisoner". Filmé dans les années 1960, le film, dans lequel joue Patrick McCohan, est une étrange histoire mystérieuse qui a gardé le spectateur en suspens pendant des semaines. Chaque printemps, les fans de la série se rassemblent dans le village pour un rassemblement de vacances.

    Portmarion est situé près de Porthmadog et offre une vue magnifique sur Snowdon. Les touristes peuvent emprunter la branche Festiniog Railwell - une voie de chemin de fer à voie étroite de type vintage construite dans les années 1830 pour transporter l'ardoise des mines les plus proches au port. Il n'est pas nécessaire d'être un passionné de chemins de fer anciens pour profiter du voyage. L'ancienne voie ferrée traverse le village de Minford, d'où vous pourrez rejoindre Portmeirion en seulement 20 minutes.

    Route des Géants (Sentier des Géants)

    Il y a plus de 60 millions d'années, l'élément primitif a poussé l'une des plus célèbres merveilles de la nature en Europe, au plus profond de la terre, dans le nord-est de l'Irlande: 40 000 colonnes de basalte, appelées la route des géants.

    Route des géants est l'un des endroits les plus étranges et les plus merveilleux de notre planète. Il est situé près de la ville de Bushmis sur la côte nord-est de l'Irlande. Cette section de la mer comprend plusieurs milliers de colonnes de basalte, de forme hexagonale régulière, atteignant 12 m de hauteur et 50 cm de diamètre. Ils sont disposés verticalement et enfoncés dans le sol de manière si serrée que même une mince lame de couteau ne passera pas entre eux. Si vous regardez cette partie de la côte d’en haut, il semble qu’elle soit complètement pavée. Le plan de construction tridimensionnel est l’image d’un immense tremplin avec des cascades en baisse de marches à facettes menant à la mer.

    Informations générales

    La route des géants s’étend le long de la côte à 275 m, et 150 m plus à la mer. Les géologues déterminent l'âge des colonnes à 60 millions d'années! Malgré cela, ils sont en excellent état, ne sont pratiquement pas détruits et ravissent toujours la magnificence des touristes qui viennent ici.

    Ici, vous pouvez voir les grottes pittoresques, certaines vues de la terre, d'autres seulement de la mer, visiter des châteaux en ruines et de charmantes baies de sable. Le château de Dunlos du XIIIe siècle se dresse sur une falaise reliée au continent par un pont au-dessus d'un précipice, au fond duquel la mer éclabousse. Château de Danseverik - une ancienne fortification située à l'est de la route des géants, et à l'est se dresse le château du château de Kinbeyn du XVIe siècle.En été, vous pouvez vous y rendre tous les jours en bateau de croisière vers l'île de Ratlin, à huit kilomètres du château de Billy. La chose la plus intéressante ici est la grotte de Bryusov où, en 1306, Robert the Bruce, roi d’Écosse, observait l’araignée, tissant de nouveau sa toile, l’idée de conquérir son royaume et de redevenir souverain.

    La légende des prismes de pierre

    Selon l'ancienne légende celte, des prismes de pierre sur la côte irlandaise auraient été construits par un héros fabuleux, le géant Finn Mac Kummal. Un jour, il a voulu affronter un Gol borgne résidant sur l’île Staffa, située de l’autre côté du détroit. Malheureusement, Finn Mac Kummal avait très peur de l’eau et ne disposait pas des moyens appropriés pour nager dans l’eau. Puis il décida de construire une route traversant la mer directement vers l’île de Staffa. Il l’a pavée pendant 7 jours, traînant des colonnes à facettes, les enfonçant profondément dans le sol et se pressant les unes contre les autres pour qu’elles ne se plient pas sous le poids de son corps.

    À la fin, le géant était très fatigué et a décidé de se reposer avant un combat difficile. À ce moment-là, les cyclopes ont remarqué un pont de pierre d'où il venait du milieu de la mer. Il sentit le danger et décida d'attaquer son ennemi en premier. Traversant le pont, il trouva une maison et commença à marteler la porte. Ne pardonnez pas Finn Mac Kummalu, sinon pour l'ingéniosité de sa femme. Elle secoua son mari dans un drap et ce n’est qu’après cela que les Cyclopes entrèrent dans la maison. La femme répondit calmement aux cris de colère que le propriétaire n'était pas à la maison et que leur fils dormait dans le berceau. Objectif nullement effrayé, de voir la taille de l'enfant et de présenter la croissance de son père. Il s’enfuit terrorisé de l’île, détruisant le pont qu’il avait construit pour que l’ennemi ne le rattrape pas.

    Construction ancienne

    Certains chercheurs pensent que les colonnes irlandaises constituent la création d'anciens peuples. Après tout, une telle construction n’est pas unique en son genre. On peut le comparer au "mur d’Hadrien", magnifique monument romain construit au IIe siècle de notre ère. au Royaume-Uni. Sa longueur était de 130 km, sa hauteur de 5 km et sa largeur de 6 km. On dirait ces deux édifices et le célèbre Stonehenge en Angleterre, constitué d'immenses blocs de pierre il y a 5 000 ans.

    Au fond de l'océan Pacifique, les scientifiques ont découvert une ville entièrement disparue, construite principalement de dalles taillées hexagonales ressemblant beaucoup à des colonnes irlandaises.

    De ce qui précède, il s’ensuit que techniquement, les habitants de l’antiquité ont eu l’occasion de construire d’impressionnantes structures en pierre.

    Opinion de scientifiques

    Les scientifiques expliquent le miracle irlandais très simplement. Il y a des millions d'années, le magma formé après l'éruption des volcans a commencé à geler. Lorsque de tels processus se produisent sur la côte, la couche supérieure de magma se décompose en hexagones géométriquement réguliers. Ensuite, le processus de cristallisation pénètre profondément à l'intérieur et donne lieu à des colonnes de basalte à facettes. Voici l'explication habituelle de l'un des bâtiments les plus mystérieux de notre siècle.

    Il y a quelque temps, "La route des géants" était reconnue comme la quatrième merveille du monde au Royaume-Uni (selon le journal Times). Ces formations anciennes sont protégées par l'UNESCO et appartiennent au Fonds national.

    Faits de la route géante

    • Temps de formation: La route des géants est apparue il y a environ 60 millions d'années.
    • Nombre de colonnes de basalte: environ 40 000.
    • Hauteur et taille: la plus haute mesure 12 m et la plus large 25 m.
    • Sites: Cheminées, Orgue de Géant. La flûte du géant, les bottes et l'échelle du berger.

    Edimbourg

    Edimbourg - La capitale de l’Écosse, une ville touristique populaire avec une histoire riche et une architecture monumentale. Vivre, simple, naturel, voilà comment Edimbourg moderne est perçu par ses habitants. Les cours sombres et les rues pavées de la vieille ville contrastent de manière frappante avec la magnificence des places et des bâtiments en plein cintre de la nouvelle ville apparus au XVIIIe siècle.

    Château d'edimbourg

    Les visites à pied de la ville commencent généralement au château d’Édimbourg, qui est étroitement lié à son histoire.

    Dans le château, vous verrez des donjons pour les captifs et des musées militaires. Dans le palais des rois écossais sont conservés leurs portraits, y compris le Stuarts maussade et hautain.

    Il présente également les anciens atours des rois écossais: une épée décorée de pierres précieuses, un sceptre et une couronne. Ils ont été découverts en 1818 grâce à une perquisition organisée par Walter Scott dans la salle du trône, où ils reposaient depuis plus d'un siècle. À côté du costume royal se trouve la "pierre du destin" (parfois il s'appelle Avec la pierre du cheval, puisqu'il était conservé à l'abbaye de Skońsk depuis 838), sur lequel ont couronné tous les rois écossais de la VI. jusqu'au XIIIe siècle, lorsque le roi d'Angleterre Edward I le transporta à l'abbaye de Westminster. La pierre a été retournée solennellement en Écosse en novembre 1996.

    Festivals d'Édimbourg

    Le Festival international de musique et de théâtre d’Édimbourg, le plus grand festival d’art au monde, définit les deux dernières semaines d’août à Édimbourg et la première semaine de septembre. Voici les théâtres, groupes de musique classique, d'opéra et de danse. Le défilé militaire des signaleurs et de Gornov se déroule la nuit devant le château illuminé de projecteurs. En plus des festivités officielles, le festival Fringe a également lieu, tout aussi important et beaucoup mieux couvert par la presse: jongleurs, comédiens et autres artistes se disputent l'attention du public. Un festival de film, un festival de jazz et de blues et un festival du livre sont organisés simultanément.

    Meilleur moment pour visiter

    Du début du printemps à la fin de l'automne, mais pas au mois d'août, bien sûr, si vous n'allez pas assister au festival d'Edimbourg.

    Que voir et essayer

    • Mound est une colline artificielle où se trouvent désormais la Royal Academy et la National Gallery of Scotland.
    • Assurez-vous de prendre une photo avec l'ancien yacht royal Britannia, qui est amarré derrière le terminal Ocean Terminal dans le port d'Édimbourg, au début de la nuit.
    • Holyroodhouse, un ancien palais des personnages royaux d'Ecosse. Aujourd'hui, c'est la résidence officielle du monarque britannique.
    • La vue panoramique sur la ville s'ouvre du haut de la colline "Tron Arthur" dans Holyrood Park.
    • Colton Hill était un lieu stratégique pendant les années de guerre. Voici le monument à Nelson, l'observatoire et le mini-Parthénon inachevé, connu sous le nom de Shame of Edinburgh. Monument gothique à l'écrivain romantique Sir Walter Scott.

    Fait intéressant

    Edimbourg est le lieu de naissance du grand écrivain anglais Walter Scott.

    Château d'Édimbourg (Château d'Édimbourg)

    Château d'edimbourg - Le monument le plus célèbre d'Edimbourg, construit au XIème siècle. Le château est situé sur le rocher du château, c’est un endroit idéal pour la défense et a dû se défendre à plusieurs reprises, car les envahisseurs s’y sont précipités de l’époque romaine au milieu du XVIIIe siècle. Le château ne servait pas seulement à des fins défensives: ici, à partir du XIe siècle, la résidence royale était située, le roi Malcolm III et la reine Marguerite s'installèrent dans le château. Chapelle Sainte-Marguerite, l'un des bâtiments les plus anciens d'Écosse, on pense qu'elle a été construite par la reine, mais il se peut que l'un des princes ait construit la chapelle à la mémoire de sa mère.

    Informations générales

    L’histoire du château d’Édimbourg est riche en drames sanglants. Même avant l'entrée de la tour avec les portes levantes, les visiteurs passaient devant le puits de la sorcière, près duquel plus de trois cents sorcières ont été brûlées il y a environ 250 ans. À l'extérieur de la porte se trouve le mémorial de Sir William Kilkaldi, impliqué dans les meurtres du cardinal Beaton et de David Ricci, l'amant et secrétaire de la reine Marie d'Écosse, qui a ensuite été pendu. Au-dessus de la porte se trouve la tour des Argilles, où le marquis Argill a été emprisonné avant son exécution en 1661.

    Le trésor conserve les joyaux de la couronne écossaise - c'est le plus ancien trésor des îles britanniques. La couronne est ornée d’or écossais, la dernière fois que Charles II l’a mise en 1651.En 1707, les bijoux ont été cachés après la conclusion de l'acte d'Union et ont été découverts plus de 100 ans plus tard par Sir Walter Scott, le célèbre romancier. La pierre du destin, qui a été conservée sous le trône du couronnement à l'abbaye de Westminster pendant plus de 700 ans, a été restituée en 1996 et se trouve également ici.

    Zoo d'Edimbourg (Zoo d'Edimbourg)

    Zoo d'Edimbourg en importance, il occupe le deuxième rang parmi les zoos britanniques, juste derrière le célèbre zoo de Londres. Le zoo d'Édimbourg a été créé par la Royal Zoological Society au début du siècle dernier et est depuis longtemps devenu un lieu de villégiature préféré des habitants de la capitale écossaise et des touristes. Il suffit de dire qu’en un an, plus de 600 000 personnes inspectent les pavillons et les volières.

    Faits saillants

    Le territoire du zoo d'Édimbourg est situé sur la colline pittoresque de Corstorphin Hill et offre une vue imprenable sur les rues et les quartiers de la ville. Le zoo couvre une superficie de 33 hectares et contient environ 1075 animaux, représentant 171 espèces. En plus de présenter des animaux et des oiseaux, le personnel du zoo étudie le comportement des animaux et aide à protéger les espèces rares et menacées.

    La carte de visite du zoo écossais est considérée comme la plus grande population de manchots au monde vivant en captivité. Des manchots de plusieurs espèces sont gardés dans des enclos et des piscines et, afin de faciliter l'observation des oiseaux de mer par les visiteurs, des plateformes d'observation et des tunnels sous-marins ont été créés pour les touristes. Il est à noter qu’en 1919, le premier cas de naissance d’un manchot en captivité a été enregistré ici.

    Dans le zoo d’Édimbourg, vivez des pandas, des koalas, des lions, des singes, des hippopotames nains et des tatous. Vous pouvez voir ici l'une des espèces menacées - les léopards d'Amur ou d'Extrême-Orient, dont il ne reste plus que 70 individus dans la nature.

    Il est agréable de se promener dans le zoo, car il est plongé dans la verdure. Dans le jardin pittoresque, il y a environ 120 espèces d'arbres, de nombreux parterres de fleurs et de belles collines alpines. Les plantes fruitières poussent dans le zoo et les jardiniers locaux ont même appris à faire pousser des bananes en plein champ.

    Les touristes viennent au zoo d’Édimbourg pour nourrir les animaux avec leurs mains, prendre des photos intéressantes et se détendre avec des amis. Une boutique de souvenirs et trois cafés agréables sont ouverts aux visiteurs. Le territoire dispose également de vastes pelouses vertes pour les pique-niques et d'une aire de jeux pour les enfants.

    Animaux au zoo d'Édimbourg

    Les pingouins et une immense piscine de 3,5 mètres de profondeur et contenant 1,2 million de litres d’eau sont les endroits les plus visités du zoo d’Édimbourg. De nombreux invités viennent assister au défilé amusant de manchots. Le gardien libère les oiseaux de la cage et ils sortent pour se mêler aux touristes. Parmi les nombreux oiseaux, il y a un pingouin inhabituel, nommé Nils Olaf. En plus du nom, il porte le titre de chevalier et le poste de chef-colonel, et est également considéré comme le favori des gardes royaux.

    L'exposition "Brilliant Birds" présente de nombreux oiseaux exotiques qui font un excellent travail avec le climat écossais maussade. Ici vous pouvez voir des étourneaux balinais, du turaco violet et des pigeons Nicobar.

    La collection de chimpanzés est située dans le complexe interactif Budongo Trail. Il s’agit d’une vaste zone à ciel ouvert où les animaux ont la possibilité de se comporter comme à l’état sauvage. En observant leurs habitudes, il est facile de retracer la similarité de comportement des chimpanzés et des personnes.

    Koal contenu dans le jardin d'eucalyptus. Le territoire du zoo d’Édimbourg n’est pas toujours ouvert aux visiteurs, de sorte que les animaux ont le temps de se protéger. Près des koalas se trouve un troupeau de walabi des marais.

    Dans le zoo d’Édimbourg, habitez les seuls pandas géants du Royaume-Uni et de la Grande-Bretagne. Ils vivent dans des barrières séparées, comme dans l'environnement naturel, les pandas ne se rencontrent qu'une seule fois par an pour s'accoupler. L'espace réservé à l'inspection des animaux étant limité, il est demandé aux touristes de respecter un certain nombre de règles. Pour visiter les pandas, vous devez acheter un billet séparé.Il y a tellement de gens qui veulent arriver ici que les places sont réservées à l'avance. La session dure 15-20 minutes. Les pandas ne sont pas autorisés à prendre des photos avec flash.

    Les touristes peuvent visiter les liens vivants, un centre de recherche sur l'évolution humaine qui contient plusieurs espèces de primates. En outre, dans le zoo, à côté des manchots, a été inaugurée l'exposition permanente "Wee Beasties", où sont représentés reptiles, amphibiens et insectes. Il est à noter que l'exposition est ouverte tous les jours de 10h à 16h.

    Information du visiteur

    Le zoo d'Édimbourg est ouvert aux clients: d'avril à septembre de 9h00 à 18h00, d'octobre et de mars de 9h00 à 17h00 et de novembre à février de 9h00 à 16h30.

    Un billet adulte coûte 17 £, pour les retraités et les étudiants 14,5 £ et pour les enfants de 3 à 15 ans 12,5 £. Pour les enfants de moins de trois ans, l'entrée est gratuite. Réductions pour les groupes familiaux.

    Comment s'y rendre

    Le zoo d'Édimbourg est situé dans la partie ouest de la ville, sur Corstorphine Road, 134. Vous pouvez vous y rendre avec les bus n ° 12, 20, 21, 21C, 22, 22B, 26, 31, 38, 900, 904, 909, N26, X2 et X6. .

    Galerie nationale d'Écosse (National Gallery of Scotland)

    Galerie Nationale d'Ecosse - Le plus ancien musée d'art du pays, situé dans le centre historique d'Edimbourg. La galerie a été ouverte au public en 1859 et constitue aujourd'hui l'une des meilleures collections d'œuvres d'art au monde. Les collections présentées ici comprennent des peintures, des aquarelles, des dessins, des gravures et des sculptures du début de la Renaissance au 20e siècle, une collection d’œuvres d’artistes contemporains et des portraits de grands Écossais.

    Informations générales

    Le volume des œuvres d'art stockées dans la Galerie nationale est si important que les collections ont été divisées en trois sections. Le musée principal est situé dans un bâtiment historique, conçu par le célèbre architecte William Henry Playfer, et présente une collection de peintures des XVIIe et XIXe siècles. La deuxième partie du musée - la National Portrait Gallery - présente des portraits de maîtres écossais du XVIe siècle à nos jours. En outre, il comprend la collection de photos nationale. Le troisième bâtiment du musée d'art est occupé par la galerie d'art moderne, qui présente une vaste collection d'œuvres d'artistes surréalistes.

    Les fonds des musées sont reconstitués de différentes manières, notamment par le biais de peintures données par la reine britannique et des membres de la famille royale. Les amateurs d'art peuvent être vus dans la National Gallery of Scotland, des œuvres de Léonard de Vinci, Rembrandt, Raphaël, Titien, Rubens, Botticelli, Van Dyck, Vélasquez, El Greco, William Turner, Delacroix, Gauguin, Francisco de Goya, Degas, Hals, Monet, Sisley, Corot, Cézanne, Pissarro, Hockney, Poussin et Van Gogh. L’un des chefs-d’œuvre conservés à la National Gallery of Scotland est l’image en autel de la Sainte Trinité, écrite par le talentueux peintre flamand Hugo van der Goes, qui a vécu au XVe siècle.

    Visiteurs

    L'entrée au musée est gratuite. Les portes de la National Gallery of Scotland sont ouvertes tous les jours. Elle travaille de 10h à 17h et le jeudi jusqu'à 19h. En août, quand le nombre de touristes à Edimbourg est particulièrement élevé, le musée accueille les visiteurs jusqu'à 18 heures.

    Des bus spéciaux relient la National Gallery of Scotland, la National Gallery of Modern Art et la Scottish National Portrait Art Gallery, qui coûtent 1 £.

    Outre les expositions permanentes, des expositions sont organisées toute l'année dans des bâtiments de musée, qui présentent des œuvres d'art provenant des fonds du musée et des collections de collectionneurs privés. La bibliothèque du musée présente un grand intérêt pour les spécialistes. Il contient plus de 50 mille livres et magazines sur l'histoire de l'art écossais, des expositions et des collections de la galerie.

    Comment s'y rendre

    Le bâtiment principal de la National Gallery of Scotland est situé dans le centre historique de la ville, sur la colline artificielle Mound, près de la gare de Waverley.Les tramways et les bus 6, 23, 27, 41, 42 et 67 s'arrêtent au musée.

    Holyroodhouse Castle

    Château Holyroodhouse - Un beau palais baroque dans la capitale de l'Écosse - la ville d'Édimbourg, qui a le statut de résidence officielle des rois britanniques dans la région. Le nom du château provient de l'expression "Haly Ruid", qui signifie "Sainte Croix".

    Informations générales

    La résidence royale a été construite au XVe siècle dans l'abbaye médiévale de moines augustins, de laquelle subsistent seulement des ruines bien restaurées. Holyrood Palace a subi plusieurs rénovations majeures. La reine écossaise Mary Stuart y vécut au XVIe siècle et le monarque français Charles X au XIXe siècle. L'ancien palais reçut son statut de résidence officielle en 1920.

    De nos jours, lors de ses visites à Edimbourg, la reine britannique s’arrête toujours au château de Holyroodhouse. Il y a de magnifiques réceptions, diverses cérémonies, ainsi que la nomination du chef du gouvernement et du chef politique du pays, le premier ministre d'Écosse. Lorsqu'il n'y a aucun membre de la famille royale dans le palais, les touristes sont autorisés à entrer dans le bâtiment.

    Les touristes

    Il y a de beaux jardins autour du château de Holyrood et à côté se trouvent les ruines d'une ancienne abbaye augustinienne. Le territoire du palais n'est ouvert aux visiteurs que partiellement. Vous pouvez vous y rendre tous les jours: d'avril à octobre de 9h30 à 18h00 et de novembre à mars de 9h30 à 16h30.

    Les billets pour adultes, y compris un audio-guide en russe, coûtent 12,5 £, pour les étudiants et les personnes de plus de 60 ans: 11,4 £, et pour les enfants de moins de 17 ans: 7,5 £. Les enfants de moins de 5 ans peuvent visiter le palais gratuitement. Il est important de noter qu’à l’intérieur du bâtiment, il est interdit de photographier, de filmer des vidéos et d’apporter de la nourriture et des boissons à Holyroodhouse.

    L'histoire du château de Holyroodhaus

    En 1128, le roi d'Écosse, David Ier, fonda l'abbaye, où les moines augustins ont commencé à vivre. Selon la légende, un cerf aurait attaqué David lors d'une chasse en forêt. Le roi aurait pu mourir de cornes acérées, mais tout à coup un léger nuage apparut dans le ciel, sur lequel une grande croix brillait. Le cerf a eu peur de lui et s'est enfui. Le roi trouva ce qu'il considérait comme un présage et construisit l'abbaye de la Sainte-Croix.

    Au XVe siècle, l’hôtel du monastère a commencé à être utilisé pour la réception de personnes royales et la tenue de mariages. L'endroit devint très populaire. Ainsi, au tournant des XVe et XVIe siècles, lorsque le roi d'Écosse, Jacques IV, régna, un nouveau palais apparut dans l'hôtel, construit dans les meilleures traditions de la Renaissance.

    À mesure qu'Édimbourg grandissait et devenait la principale ville écossaise, Holyroodhouse Castle devint la résidence des monarques britanniques. Pendant la guerre civile, les détachements d'Oliver Cromwell se sont installés dans les salles du palais. Ils ont causé des dégâts considérables au bâtiment et ont même provoqué un incendie.

    Des modifications importantes du château de Holyrood ont eu lieu dans les années 70 du XVIIe siècle, sous le roi Charles II, qui a décidé de construire un palais confortable pour son frère, le duc d'York, James. Essayant de tenir compte de tous les souhaits du roi, l'architecte William Bruce érigea un palais sous la forme d'un quadrilatère et y construisit de luxueux appartements. Certes, le monarque lui-même n'est jamais venu à Edimbourg.

    Au début du XVIIIe siècle, l'Écosse et l'Angleterre s'étant réunis, le château de Holyroodhouse perdit de son importance et tomba peu à peu dans le délabrement. La restauration du palais et la préservation des anciennes salles et salles n'étaient occupées qu'au début du 19e siècle par ordre du roi George IV.

    Tour du palais

    Nous vous conseillons de prendre au moins une heure et demie pour inspecter le complexe du palais. Compte tenu de l’importance de la résidence royale, un itinéraire à sens unique a été aménagé autour du palais de Holyrood. Il commence par le grand escalier baroque, construit au XVIIe siècle. Le plafond au-dessus des marches est orné d'élégants stucs en forme d'anges retenant les principaux atours royaux d'Écosse. Sur les murs figurent des peintures de maîtres italiens du XVIe siècle.

    Puis les touristes entrent dans la salle à manger royale. Il est suivi de la luxueuse salle du trône, où a eu lieu la cérémonie de couronnement de George IV.Les appartements richement décorés de Mary Stuart présentent un intérêt particulier pour les visiteurs. Dans ces salles, de nombreuses tapisseries anciennes, des meubles, des peintures rares et des antiquités sont rassemblés.

    Une partie du château de Holyroodhouse, qui parle de l'Ordre du Chardon, présente des exemples de récompenses qui ont été attribuées à des habitants de l'Écosse qui ont occupé des fonctions publiques et ont grandement contribué à la prospérité du pays. Le manteau est exposé dans cette partie du palais, traditionnellement porté lors de la cérémonie de chevalerie de l'ordre du chardon.

    Le château de Holyroodhouse abrite une galerie d'art où vous pouvez voir des portraits de tous les rois écossais. Il expose également rarement de beaux bijoux et des objets d'art et d'art décoratifs issus de riches collections royales.

    Comment s'y rendre

    Le château de Holyroodhouse est situé dans le centre d'Édimbourg, au bout de la rue Royal Mile, en face d'Arthur's Hill. Il est accessible par les bus 6 et 35. La gare de Waverley à Édimbourg se trouve à 15 minutes à pied du palais.

    Ville d'Exeter (Exeter)

    Exeter - une ville du Royaume-Uni située dans le Devonshire, sur la rivière Ex. Bien qu'Exeter soit la cathédrale la plus célèbre de la ville, il y a de quoi vous surprendre. Une de ces surprises - une promenade passionnante à travers l’approvisionnement en eau médiévale.

    Les curiosités

    Au monastère bénédictin de Saint-Nicolas (Mint Lane, à l'écart de la rue Fort, tél. 01392-665858, ouvert le samedi 10h-17h, pour les groupes sur rendez-vous, pendant les vacances scolaires du lundi au samedi de 10h à 17h) la crypte normande, la cuisine, la grande salle (1400g.) avec un beau toit en bois et de magnifiques plafonds en stuc sont préservés.

    Au XVème siècle. pour l'argent de la vente de laine, pour la guilde des tisserands, des abatteuses et des coupeurs de poils, a été construit à partir du magnifique grès de Tuckers Hall (Fort Street, tél. 01392-112348, vérifiez les heures de bureau).

    Sur la rue piétonne High Street se trouve un hôtel de ville encore plus ancien (High Street, téléphone 01392-665500, veuillez vérifier les heures de travail par téléphone). Le dernier étage de ce bâtiment remarquable, construit aux Tudors, est soutenu par des colonnes de granit. La partie la plus ancienne du bâtiment date du XIIIe siècle et la salle où siège la municipalité pendant au moins 600 ans. Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire de la ville, regardez les vestiges d'un mur d'enceinte romain du IIIe siècle. dans la partie ouest de Southenhea, dans les jardins de Northhenhay et de Ruisman.

    Cathédrale d'Exeter

    La cathédrale d'Exeter, l'une des meilleures de Grande-Bretagne, se dresse dans le centre-ville. La puissance du bâtiment est renforcée par l'absence d'un clocher central. Les bas-côtés transversaux de la cathédrale sont surmontés d'imposantes tours carrées normandes. La cathédrale donne l’impression d’une bête se préparant à un saut, renforcée par ses pattes gracieuses et pliées.

    Histoire

    Les Normands ont commencé à construire une cathédrale en 1112-1206, mais la partie principale du bâtiment a été érigée de 1270 au milieu du XIVe siècle. À ce moment-là, des centaines de statues assises sont disposées en trois rangées sur un pignon ouest en pierre claire. Les statues représentent des rois et des prêtres, des saints et des sages, et au centre se trouve Christ avec les apôtres.

    Cour cathédrale

    Dans la cour de la cathédrale, il y a un certain nombre de beaux bâtiments. Surtout, vous devriez faire attention à Mol's Coffee Hous (café "Mol"), datant de 1596, car il porte les armoiries d’Elizabeth I avec un lion et un dragon. Il s'agit d'un beau bâtiment en bois recouvert de pierre avec un fronton sculpté et un balcon au quatrième étage. La façade entière du deuxième étage est occupée par une baie vitrée avec un très petit couvre-fenêtre.

    Intérieur de la cathédrale

    La première chose qui attire l'attention à l'intérieur de la cathédrale est la hauteur des colonnes de marbre, qui monte jusqu'à la plus grande voûte gothique du monde, haute de 90 m, couvrant à la fois la nef et le choeur, et décorée d'ornements sculptés, dorés et peints.
    Grande horloge astronomique XV. dans le transept nord, montrent les cycles solaires et lunaires. La remarquable sculpture de dragon, réalisée en 1325, renferme le choeur, qui a conservé de beaux sièges pliants médiévaux et un grand trône épiscopal de près de 18 m de haut, construit en 1312 en chêne.À l'entrée de la chapelle de la Bienheureuse Vierge Marie - une magnifique fresque du début du XVIe siècle, représentant le couronnement de Marie.

    En dehors de la ville

    Si vous conduisez 27 km le long de l’autoroute A30, vous vous retrouverez à Honiton, célèbre pour sa dentelle. Le musée de la Toussaint (classé au 01404-44966, fermé de fin octobre - mars et dimanche) est situé dans la rue principale, construite avec des bâtiments du XVIIIe siècle, où sont organisées des expositions de dentelles et où vous pourrez acheter des produits locaux Street, 44, tél 01404-42416).

    La maison inhabituelle à 16 côtés A-la-Ronde (NT, Sommer Lane, Exmouth, tél. 01395-265514, proche de novembre à mars et d'avril à octobre, les vendredi et samedi). Il a été construit en 1796 par les soeurs Jane et Mary Parminter et décoré de coquillages, de plumes et d'algues.

    Meilleur moment pour visiter

    Le mieux en été, lorsque les étudiants rentrent chez eux et que le rythme de la vie en ville ralentit un peu.

    Que voir d'autre

    • Le superbe bâtiment ancien de la guilde des filateurs et tisserands rappelle merveilleusement la magnificence médiévale du vieil Exeter avant les bombardements.
    • "La maison qui bougeait" était un bâtiment du XIVe siècle, déménagé en 1961 pour permettre l'expansion de la route.
    • Centre commercial Prince, spécialement conçu pour maintenir la compétitivité d’Exeter dans un secteur de la grande distribution.
    • Le parc Nozernhey, le plus ancien parc public d’Angleterre, a été créé en 1612, spécialement pour les festivités.
    • Magnifiques maisons à moitié en bois sur la rue pavée raide Stephead Hipl.

    Fait intéressant

    Rue La rue du Parlement est considérée comme la rue la plus étroite du monde: sa largeur, à un endroit, ne dépasse pas 0,64 m.

    Fair Isle Island

    Fair Isle - une petite île perdue à la périphérie d'une grande civilisation. Fair Isle est située à peu près à la même distance de l'île de North Ronaldsay (îles Orcades) et de Cape Samborough Head, le point le plus au sud des îles Shetland. Marquée seulement par un point sur la plupart des cartes, l’île majestueuse aux falaises époustouflantes d’anciens grès rouge s’élève au confluent de l’océan Atlantique et de la mer du Nord.

    Mountain Snowdon

    Snowdon - la plus haute montagne du pays de Galles, atteignant 1085 m, elle est entourée d'autres sommets situés en fer à cheval. Le parc national Snowdonia a été créé en 1951 pour protéger l’environnement de cette région. Chaque année, des centaines de milliers de touristes montent Snowdon et montent à pied ou en empruntant le chemin de fer de montagne qui relie Llanberis au sommet. De là, la vue est superbe, mais à tout moment de l’année, les nuages ​​peuvent soudainement fermer les montagnes. Vérifiez donc les prévisions météorologiques avant de commencer votre voyage. Il y a six itinéraires de randonnée de différentes catégories ici et la montée au sommet prend près de cinq heures.

    Snowdon est le centre du parc, qui s'étend sur 56 km d’est en ouest et sur 80 km du nord au sud. Sur les niveaux inférieurs, vous trouverez également des sentiers de randonnée et, en contrebas, vous pourrez admirer les magnifiques forêts et les rivières. Si vous n’aimez pas grimper dans les montagnes, vous pouvez faire d’autres activités de plein air dans le parc - rafting ou poney. Les cyclistes de montagne sont une autre passion de ceux qui viennent ici: des sentiers spéciaux de différents niveaux de difficulté sont aménagés dans le parc. Il y a beaucoup de villes et de villages merveilleux dans Snowdonia, et trouver un endroit pour rester et manger un morceau n'est pas difficile du tout.

    Ville ou (Ely)

    Ou - une petite ville cathédrale à l'est de l'Angleterre dans le Cambridgeshire. Il est situé à 24 km au nord de Cambridge, sur un petit rocher calcaire, dans une vaste plaine jadis recouverte de tourbières.

    Informations générales

    C'est ici qu'a commencé la construction de la cathédrale en 1083. Elle s'est terminée en 1189. Après la chute du clocher en 1322, un énorme octogone en bois de 400 tonnes a été érigé sur le bâtiment et une élégante lanterne de 18 m de haut a été installée en 1348. lui donne un look unique.Il s'élève à une hauteur de 65 m et ressemble à une couronne avec une tourelle. L'aspect impressionnant de la cathédrale domine la plaine plate.

    La voûte en bois sous la reine Victoria était peinte de scènes bibliques. Dans la chapelle orientale se trouvent deux chapelles du XVIe siècle ornées de magnifiques sculptures. Dans la partie supérieure des deux transepts, de magnifiques reliefs médiévaux sont préservés. Pour les examiner, vous avez besoin de jumelles.

    Le musée du vitrail montre l'art des vitriers qui ont décoré la cathédrale de 1240.

    Cathédrale d'Ely

    Cathédrale ou - la cathédrale d'Ely, peut-être la plus imposante d'Angleterre. La construction de la cathédrale a duré près de trois cents ans, de 1083 à 1375. Sur le terrain plat de la cathédrale Ou est visible sur de nombreux kilomètres, il s’appelait le navire des marais - et le surnom est extrêmement approprié. Même avant cela, en 673, St. Étheldreda a fondé ici, au milieu de terres incultes marécageuses, un monastère bénédictin, et 200 ans plus tard, le monastère a été pillé et détruit par les Danois. La nouvelle cathédrale devint le centre de la résistance des Normands à Herevalda de Vey. En 1083, après la conquête normande, l'abbé Siméon commença la construction d'un chef-d'œuvre de l'architecture romane - la même cathédrale, que nous admirons encore de nos jours.

    Informations générales

    À l'entrée de la cathédrale, une très longue nef est visible avec de strictes arches de style roman. Au centre du bâtiment se trouve une tour à lanterne octogonale unique, construite par Alan de Wolsingham en 1322 au lieu de la tour centrale effondrée. Afin de supporter 400 tonnes de verre et de plomb, à partir desquels le vitrail central a été fabriqué, les plus hauts chênes d'Angleterre ont été utilisés. Intéressante peinture au plafond de la cathédrale. La chapelle de la Sainte Vierge, construite à la même époque, a un magnifique plafond voûté avec des sculptures, bien que pendant les années de la Réforme et de la République anglaise, la plupart des ornements et des statues pouvant être atteints par des vandales aient été détruits. Les chorales sont aussi intéressantes. Lorsque la tour centrale s'est effondrée, elle est tombée sur le choeur et a dû reconstruire trois vols en même temps que la tour octogonale, ce qui contraste efficacement avec le style anglais beaucoup plus modeste du début. La porte du prieur et la porte des moines sont décorées de magnifiques sculptures romanes. Il y a tellement de choses intéressantes dans ce magnifique bâtiment qu'il vaut vraiment la peine de dévier de l'itinéraire spécialement pour voir la cathédrale d'Ili.

    Mer d'Irlande

    L'attraction s'applique aux pays: Irlande, Royaume-Uni

    Mer d'Irlande - la mer marginale de l'océan Atlantique, entre les îles de la Grande-Bretagne à l'est et l'Irlande à l'ouest. Il se connecte avec l'océan au nord. Détroit du Nord, au sud - Détroit de St George. Il est situé sur le plateau continental, qui est traversé par une étroite rainure parallèle à la côte irlandaise. Des profondeurs allant jusqu'à 272 m Les sédiments du fond - galets, sable ou coquillages.

    Informations générales

    Au cours de l’année, des vents d’ouest dominent la mer d’Irlande. En hiver, les tempêtes sont fréquentes. La température de l'air en hiver est d'environ 5 ° C, en été de 15 ° C.

    La température de l'eau de 5-9 ° C en février à 13-16 ° C en août varie peu avec la profondeur. Salinité de 328 à 34,8. Les courants de surface forment une circulation cyclonique.

    Les marées sont semi-diurnes, leur hauteur varie de 1,2 à 6 m.

    Pêche (hareng, sprat, morue, anchois).

    Les principales îles sont Maine et Anglesey. Les rives sont coupées par de petites baies et criques.

    Les principaux ports sont Liverpool (Royaume-Uni) et Dublin (Irlande).

    Ville de Cardiff

    Cardiff - une ville du Royaume-Uni, capitale du pays de Galles. Auparavant, à l'aube de l'ère des chemins de fer, le marquis Butsky avait construit un port ici, Cardiff était une petite ville côtière. Pendant cent ans, il est devenu le plus grand port charbonnier du monde. Des mines de charbon situées dans les vallées du nord du pays de Galles coulaient ici de puissants courants de charbon. Maintenant, les mines sont fermées et dans la baie de Cardiff - une nouvelle vie. Actuellement, il s’agit d’une zone de loisirs avec d’excellents bars, restaurants, magasins et logements de luxe.

    Les curiosités

    L'attraction principale de la ville est le château de Cardiff. C'est un bâtiment inhabituellement extravagant de 1867-1875, érigé par le troisième marquis de Butsky sur les ruines de la forteresse normande. La pièce maîtresse du château est la salle arabe avec ornement islamique en marbre, lapis-lazuli et or, réalisée par des maîtres arabes spécialement invités, un jardin intérieur avec une fontaine.

    Dans la ville même, à Catheys Park, vous devriez voir l'hôtel de ville magnifiquement décoré avec un dragon installé au sommet du dôme, ainsi que le musée national et la galerie du pays de Galles. (tél. 029-2039 7951, fermé le lundi). Ici vous pouvez voir une excellente collection d'antiquités et une vaste collection d'impressionnistes.

    Aux abords de la ville, à Saint-Fagans, rendez-vous au musée de la vie galloise (tél. 029-2057 3500)où ils vous parlent des anciennes coutumes galloises.

    Que voir et essayer

    • Musée national avec l'une des plus importantes collections de peintures impressionnistes en dehors de Paris.
    • Le château de Castell Koch, au nord de la ville, est un magnifique château construit dans le style néo-gothique victorien sur la fondation originale du XIIIe siècle.
    • Promenez-vous dans l'ombre du parc Cathouse par une journée ensoleillée.
    • Fantasiland - une visite du Millennium Stadium.
    • Quais réaménagés - zone côtière à la mode avec divertissements occasionnels. (cafés, bars, restaurants).
    • Le musée national d'histoire de Saint-Feigens est un grand parc avec des bâtiments historiques transportés de toutes les régions du pays de Galles.

    Vallées de Cardiff

    Au nord de Cardiff se trouvent les soi-disant vallées, où jusque dans les années 80. le charbon, le fer et les métaux ont été extraits au siècle dernier. Pour présenter les conditions dans lesquelles les mineurs ont travaillé, visitez le Big Mine Mining Museum (tél. 01495-790311, fermé de décembre à mi-février) à Blainavone, à 43 km au nord de Cardiff, ainsi que le parc national de Ronta à Trehavod (tél. 01443-682036, fermé lundi d'octobre à Pâques). Les anciens mineurs vous montreront d’abord le bâtiment de taille supérieure, puis ils vous guideront à travers d’étroits travaux humides à 90 m de profondeur.

    Quand venir

    À la fin du printemps ou au début de l'automne, explorez les nombreux sites à ciel ouvert.

    Offres spéciales pour les hôtels

    Fait intéressant

    L'écrivain pour enfants Roald Dahl a été baptisé à Cardiff, dans la charmante église norvégienne, où se trouvent aujourd'hui un café et une galerie d'art.

    Calendrier des prix bas

    Château de Cardiff

    Château de Cardiff - une forteresse médiévale bien conservée, située dans le sud-ouest de la Grande-Bretagne. Le château pittoresque a été construit au début du XIe siècle sur les ruines d'un ancien fort romain. C'est le plus ancien bâtiment du pays de Galles et l'un de ses principaux monuments architecturaux.

    Faits saillants

    Au cours de sa longue histoire, le château de Cardiff a joué le rôle d’une fortification urbaine et d’une institution judiciaire. Pendant plusieurs siècles, il appartenait à des représentants de différentes familles nobles. Le dernier propriétaire du marquis de Bute a reconstruit l'ancienne forteresse néo-gothique. En 1947, elle a été donnée à la ville.

    Aujourd’hui, le château de Cardiff est entouré d’un vaste et magnifique jardin où se trouvent de riches collections de musées. Ici, vous pouvez voir les intérieurs luxueux de la seconde moitié du XIXe siècle. Le territoire est également conservé mur d'un ancien fort romain.

    À travers le château de Cardiff, des excursions individuelles et en groupe sont organisées, au cours desquelles les touristes sont informés de ses célèbres propriétaires - les comtes de Gloucester, les barons de Claire, Despensers, Boschany, Neville et Butes. Le club historique est ouvert ici et des conférences sont organisées pour les écoliers. Chaque année, au château de Cardiff, des tournois, festivals et concerts de chevalerie ont lieu et attirent de nombreux touristes britanniques et étrangers.

    Histoire du château de Cardiff

    Les premières fortifications sur le site du futur château de Cardiff sont apparues il y a 2 000 ans. Les soldats romains sont entrés dans le sud du Pays de Galles au 1er siècle de notre ère, lorsque Néron a dirigé l’empire. En 250, les Romains ont construit une forteresse sur la rive gauche du Taffa, non loin de la baie de Bristol.Le fort avait de fortes murailles et a défendu pendant deux siècles ses maîtres des barbares. C'était l'une des quatre fortifications qui contrôlaient les accès aux possessions romaines depuis la mer.

    Au XIe siècle, lorsque les Normands gouvernèrent en Angleterre, le seigneur du comté de Gloucester, Robert Fitzhamon, érigea un nouveau fort sur les ruines d'une forteresse romaine et en fit sa résidence. Les fortifications se trouvaient sur une colline de terre et étaient entourées d'un mur de pierre avec des tours. À l'intérieur du château, Cardiff habitait la famille du seigneur normand et abritait également une garnison de soldats.

    À partir de 1107, après la mort de Robert Fitzhamon, la forteresse a été héritée d’une famille noble à une autre, jusqu’au milieu du XIXe siècle, elle a été reprise par Bute. Grâce à eux, l'ancien bâtiment a été restauré, reconstruit dans les traditions néo-gothiques et cette forme a été conservée jusqu'à ce jour. La reconstruction de l'ancien bâtiment a été réalisée par le talentueux architecte William Burges. Il a transformé une forteresse militaire austère en appartements de luxe.

    Musée du château

    Le territoire du château de Cardiff est ouvert aux touristes: de mars à octobre de 9h00 à 18h00, de novembre à février de 9h00 à 17h00. Les derniers visiteurs sont autorisés une heure avant la fermeture.

    En passant la porte d'entrée, les invités du château se retrouvent dans la cour. Cette partie de la forteresse a été construite au XVe siècle. Dans les pièces où vivaient les anciens propriétaires, vous pourrez admirer des candélabres complexes, des meubles anciens, des vitraux, du bois sculpté, ainsi que de nombreuses marbres et dorures. La bibliothèque du château est très belle.

    Dans la cour, sur une vaste prairie verte, figure la figure d'un dragon rouge. Elle marque l'endroit où se trouvait le fort romain. Les touristes peuvent escalader l'un des donjons de la forteresse et admirer les rues de Cardiff et de l'hôtel de ville. Dans le château de 9h00 à 16h00, un café ouvert et une boutique de souvenirs.

    Comment s'y rendre

    Le château de Cardiff est situé dans le comté de Glamorgan, dans la capitale du pays de Galles - la ville de Cardiff. De Londres à Cardiff, en 3-3,5 heures, vous pouvez prendre un bus confortable. Depuis la gare de Londres Paddington en direction de la capitale du pays de Galles pendant 2 heures, prenez le train à grande vitesse. Un voyage en train régulier à cause d’arrêts supplémentaires dure un peu plus longtemps. La gare et la gare routière de Cardiff se trouvent à proximité.

    Ville de Caerphilly

    Cairphilly - une ville et une unité administrative unitaire situées dans le sud du pays de Galles, dans la partie sud de la vallée de Rimney. C'est la plus grande ville du comté de Cairfilly, dans les limites historiques de Glamorgan, dans le voisinage du comté de Monmouthshire. Cairfilly habite environ 30 000 personnes qui vont travailler à Cardiff et à Newport, situées respectivement à 12 km et 19 km. La ville a donné son nom au célèbre fromage Kairfilly.

    Informations générales

    Le territoire de la ville a toujours eu une importance stratégique. Pendant la conquête de la Grande-Bretagne, environ 75 après JC e., les Romains ont construit un fort ici. Les fouilles effectuées en 1963 ont montré que la forteresse était occupée par les troupes romaines jusqu'au milieu du IIe siècle. Le château de Cairphilly est aujourd'hui la principale attraction de la ville.

    Cairfilly apparaît dans le documentaire immonde de Julien Temple sur le groupe Sex Pistols. Des manifestations et une réunion de prière ont eu lieu au cinéma du château dans la soirée du 14 décembre 1976, lorsque le groupe y a donné un concert. À cette époque, Cairphilly était l’un des rares endroits où les Sex Pistols étaient autorisés à se produire, contrairement à Leeds et à Manchester. Le château a été utilisé comme lieu de tournage pour les épisodes de la série télévisée "Merlin" et "Doctor Who".

    La ville a son propre club de rugby, Caerphilly RFC, qui joue dans la troisième division de la Eastern Welsh National League.

    Depuis 1998, Big Cheese organise une foire alimentaire chaque été à Cairfilly. Chaque année, le nombre de visiteurs atteint 100 000 personnes.

    Château de Caerphilly

    Château kayrfilli - le plus grand château de Galles et la deuxième plus grande forteresse de Grande-Bretagne. Le château normand s'étend sur 12 hectares et fait partie des plus grandes forteresses d'Europe.Les bâtiments en pierre ont été construits dans la seconde moitié du XIIIe siècle sur une île artificielle construite sur les rives du fleuve. Le château de Cairfilly est entouré de montagnes et est très prisé des amateurs d’histoire, d’architecture ancienne et d’art de la fortification, et beaucoup de touristes viennent voir le fort médiéval.

    Informations générales

    Le château pittoresque encadre un fossé et deux lacs. Le système de douves et de barrages construit ici est considéré comme le plus complexe du Royaume-Uni. La forteresse est un bâtiment carré avec quatre tours dans les coins. Il est reconnu comme l'un des premiers exemples d'architecture de défense concentrique. De nos jours, la tour d'observation, située du côté sud-est, inclinée à 10 ° en raison de l'affaissement du sol.

    Les murs de la ville ont été construits en grès. Au Moyen Âge, les murs du deuxième anneau de défense étaient nettement plus hauts. De ce fait, même avec un siège puissant, le château de Cairphilly restait presque imprenable. Au nord du fort se trouvent un barrage et un moulin à eau.

    L'ancienne forteresse avait des intérieurs impressionnants. La grande salle était chauffée par une cheminée et divisée par des écrans de bois sculptés. Certaines sculptures en bois sont conservées. Selon les experts, ils représentent des membres de la famille royale du XIVe siècle. Aujourd'hui, dans la grande salle, on organise des mariages. Les invités du château Kairfilli peuvent également visiter les deux salles d'exposition et voir les outils anciens.

    Les touristes

    Le château de Cairphilly est ouvert aux touristes tous les jours: de mars à octobre de 9h30 à 17h00, de novembre à février de 10h00 à 16h00. Les billets pour les adultes coûtent 5,5 £ et les enfants, les personnes âgées et les étudiants - 4,1 £. Près du château il y a un parking, il y a une boutique de souvenirs.

    L'histoire du château Kayrfilli

    Le château de Cairphilly fut construit de 1268 à 1271 pour contrôler les terres de Middle Glamorgan. En 1282, le roi Edouard Ier d’Angleterre mena une campagne militaire réussie et annexa le Pays de Galles à l’Angleterre. Après cela, la puissante forteresse a perdu son importance pour la défense.

    À la fin du XIIIe siècle - début du XIVe siècle, les Gallois attaquèrent le château de Cairphilly. Cependant, leurs attaques n’ont pas beaucoup de pouvoir et ne causent pas de dommages importants au fort. Les dernières actions militaires sur ces terres ont eu lieu dans les années 1320, puis les propriétaires du château de Cairphilly l'ont quitté. Jusqu'à la fin du 15ème siècle, des tentatives ont été faites pour soutenir le fort, mais celui-ci a été abandonné et progressivement effondré.

    La restauration du monument architectural a commencé dans le dernier tiers du XVIIIe siècle, grâce aux efforts et aux moyens du marquis John Stuart Bute. Plusieurs générations de marquis s'employèrent à nettoyer le territoire, à restaurer la maçonnerie et à décrire les caractéristiques de la forteresse normande. En 1950, le château médiéval a été transféré au gouvernement britannique.

    Comment s'y rendre

    Le château de Cairphilly est situé dans le chef-lieu du comté de Galles du Sud, à 13 km au nord de la capitale du pays de Galles - Cardiff. De cette ville à Cairfilly, les voyageurs arrivent en train ou en bus.

    Cambridge City (Cambridge)

    Cambridge - une ville universitaire, un centre administratif et un comté non métropolitain du Cambridgeshire en Angleterre. Le nom de la ville se traduit littéralement par "pont sur la rivière Kam". Cambridge est aussi belle qu’Oxford, et certains la considèrent encore plus belle, car elle n’a pas grandi et n’est pas urbanisée. La beauté de Cambridge est très subtile, à peine perceptible. Ici, à la limite des marais, le brouillard se propage souvent, même les tours de la ville sont aspirées par une brume légère.

    Faits saillants

    Cambridge doit sa renommée à l’ancienne université fondée en 1209. Le plus ancien collège existant encore aujourd'hui, Peterhouse, a été fondé en 1280. Son hall, daté de 1286, est considéré comme le plus ancien bâtiment universitaire de Cambridge.

    Le caractère de Cambridge, une ville qui a dépassé de loin le règlement initial, est en grande partie déterminé par les magnifiques bâtiments des collèges médiévaux, y compris la célèbre chapelle du Kings College. Le quartier universitaire historique est mieux vu de Backs, un lieu pittoresque près de la rivière Kem.Comme Cambridge comptait de nombreuses églises et chapelles, mais qu’il n’ya pas eu de cathédrale pendant longtemps, elle n’a obtenu le statut de ville qu’en 1951.

    L'université renferme de nombreux musées de qualité. Le musée Fitzwilyam, situé dans le majestueux édifice néoclassique, souvent appelé "le meilleur des petits musées d'Europe", est particulièrement remarquable. Le magnifique jardin botanique de l'université est ouvert au public depuis 1846 et abrite plus de 8 000 espèces de plantes. Certains collèges, dont Christ, Emmanuel et Claire, ont leurs propres jardins.

    Grâce à l'université, cette ville est l'une des villes les plus fascinantes du Royaume-Uni. Il développe les technologies les plus audacieuses, ce qui explique le surnom donné à la région de Cambridge - Silicon Marsh (semblable à la Silicon Valley aux États-Unis). Les étudiants constituent environ un cinquième de la population de la ville. Il est également populaire auprès des touristes.

    Histoire universitaire

    Des monastères et des écoles monastiques existaient déjà le long de la rivière Kem quand, en 1209, des érudits d'Oxford sont venus ici. Les querelles religieuses et les conflits avec les résidents d'Oxford les ont forcés à déménager. Au début, les étudiants de Cambridge, dont la plupart avaient un peu plus de 10 ans, vivaient dans des appartements en ville et choisissaient chacun un mentor. En 1824, le premier et le plus petit Cambridge Peterhouse College a été créé pour former une communauté d'enseignants et de leurs étudiants. Au cours des siècles suivants, des érudits, des ordres monastiques et simplement des gens riches y ont ouvert des dizaines de collèges, dans l'espoir de gagner un paradis, une union ou une guilde. Les collèges de Cambridge sont les mêmes qu’à Oxford: galeries, réfectoires, réfectoires, chapelles et bâtiments résidentiels situés autour de la cour carrée, comme il était d'usage dans les monastères.

    Depuis que les privilèges et la pauvreté sont entrés en contact étroit, des affrontements ont eu lieu régulièrement entre citoyens et étudiants. Lorsqu'une émeute a éclaté à Cambridge lors du soulèvement paysan de 1381, des collèges ont été pillés et incendiés.

    Pendant la Réforme, Cambridge devint l'un des foyers de reproduction du protestantisme. Cent ans plus tard, Oliver Cromwell (Sydney Sussex College) est devenu membre du parlement pour Cambridge. L'université occupe toujours une position dominante dans l'éducation et la recherche. James Watson et Francis Crick, qui travaillaient ici, ont découvert la structure de la double hélice de l'ADN et Ernest Rutherford a divisé l'atome dans le laboratoire de Cavendish.

    Quand venir

    En juillet et août, la ville sera pleine de touristes, mais 20 000 étudiants partiront pour les vacances à cette heure-ci, ce qui le rendra un peu plus spacieux.

    Que voir et essayer

    • Bateaux traditionnels sur la rivière Wham: le mieux est de les longer par l'arrière, en admirant lentement les excellents bâtiments architecturaux.
    • Un court trajet de la ville au musée militaire royal, à l’aéroport de Duxford, où se trouve le meilleur musée de l’aviation d’Europe.
    • Le célèbre domaine, appelé Parker Pies, où au XIXe siècle. Les règles du jeu de football ont été finalisées.
    • L’une des quatre églises rondes d’Angleterre est l’église du Saint-Sépulcre, construite vers 1130.
    • Grantchester, un charmant village sur la rivière.
    • Marchez le long de la rivière, en regardant autour des ponts magnifiques.

    Offres spéciales pour les hôtels

    Fait intéressant

    L’expression "choix de Hobson", en d’autres termes - l’absence de choix, vient du nom du propriétaire des écuries de Cambridge Thomas Hobson (1544-1630), ce qui obligeait les clients à choisir un cheval selon ses conseils ou à ne pas le prendre du tout.

    Ville de Canterbury (Canterbury)

    Canterbury - une ville médiévale du Royaume-Uni, située dans le sud-est du pays, dans le Kent. Parmi tous les trésors de la ville, le principal est la cathédrale de Canterbury, la principale cathédrale de l'église anglicane. Les tours jumelles occidentales et le clocher central d'une hauteur de 72 m sont ornés de superbes tourelles.

    Informations générales

    Canterbury est entourée de murailles sur trois côtés, protégeant les rues de maisons. Construit au début du XIVème siècle.La porte de Findong est située rue Monastyrskaya, à l'entrée de l'abbaye Saint-Augustin, où est enterré ce missionnaire. Charles Ier et son épouse Henrietta Maria passèrent leur nuit de noces dans la chambre au-dessus de la porte. De toutes les anciennes portes de la ville, seule la porte occidentale de 1387 a été conservée, elle-même utilisée comme prison dans la ville. Et aujourd'hui, il y a des menottes, des chaînes, des armes et des armures.

    À Eastbridge Hospital, dans High Street, construit en 1180 pour soigner les pèlerins, vous pouvez voir des fresques du début du XIIIe siècle représentant le Christ en gloire.

    Le musée Canterbury sur Stauer Street, situé dans un autre superbe bâtiment médiéval, offre une promenade dans le temps qui montre la ville tout au long de ses 2000 ans d'histoire.

    Ci-dessous, dans la crypte, vous verrez une forêt d'arches et de colonnes de style roman à chapiteaux sculptés représentant des visages et des feuillages.

    Cathédrale de Canterbury

    La construction de la cathédrale a commencé en 1070, peu de temps après la conquête normande, à la place de la cathédrale anglo-saxonne, détruite par les maraudeurs danois. Par ordre du pape en 597, saint Augustin convertit la population au christianisme. Ainsi, Canterbury, situé à quelques kilomètres de son site d'atterrissage sur la côte du Kent, est devenu un objet de pèlerinage bien avant le mois de décembre 1170, lorsque Thomas Becket a été tué alors qu'il était au service de la cathédrale.

    Le transept nord-ouest est l'endroit où est mort Becket. Il était un ami proche de Henri II, mais a critiqué le roi. De retour d'exil, il fut tué par quatre chevaliers après que le roi eut été furieux au XVème siècle. dépeint le geste du roi King, qui est frappé par des assassins, semblable au diable.

    Bientôt le meurtre fut déclaré martyr et trois ans plus tard, Becket fut canonisé. Sa tombe dorée est devenue le lieu de pèlerinage le plus populaire du Moyen Âge. Le repenti Henri II fit un pèlerinage parmi les premiers. Cependant, les pèlerins les plus célèbres étaient le meunier, le tisserand Bata et l'aumônier - les personnages des "histoires de Kenter-Beri" sages et indécentes de Jeffrey Chaucer, écrites en 1387-1400.

    Dans la chapelle de la Trinité, située dans la partie orientale de la cathédrale, l'autel d'Ostrya de l'épée est installé à la place de la tombe, détruite en 1538 pendant la Réforme. Par ordre d'Henri VIII, un "procès" posthume fut organisé dans lequel Becket fut accusé de trahison. Dans la chapelle tout le temps allume des bougies à la mémoire du saint, dont la vie et la mort sont représentées sur des vitraux du début du Moyen Âge. Les pas touchés aux larmes sont frottés par les genoux de millions de pèlerins.

    Parmi les autres attractions de la partie orientale de la cathédrale figurent la pierre tombale en albâtre de Henri IV et de sa femme. Les vitraux de couleur bleu ciel et vert clair représentent de nombreuses scènes bibliques: Abraham et Isaac avec un bélier capturé, Moïse tirant l'eau d'une pierre, l'Ancien Testament Mafusail vêtu de robes et de souliers médiévaux.

    Meilleur moment pour visiter

    La météo est meilleure d’avril à septembre, mais ne vous attendez pas à profiter de la solitude à ce stade.

    Fait intéressant

    La tête de Sir Thomas More, exécutée par ordre d'Henri VIII, est enterrée à Keterbury, dans l'église de St. Dunstan. Dans la tour de Londres se trouve son corps.

    Cotswolds

    Cotswolds - les collines calcaires du sud-ouest de l'Angleterre. Le paysage ici est magnifique, les touristes peuvent voir de nombreux villages pittoresques, toutes les maisons dans lesquelles sont construites des calcaires extraits de ces lieux, dont la couleur varie du miel à l’argent. Les jardins et les parcs de la région des Cotswolds sont plus beaux à la fin du printemps et au début de l’été.

    Informations générales

    Les plus beaux villages des Cotswolds sont probablement Bourton-on-the-Water, avec de nombreux ponts en pierre traversant la petite rivière Windrush.

    Plus au sud, Stow-on-the-Wold, le village le plus élevé de la région, s'étend sur une vaste étendue entourée d'impressionnantes maisons de couleur miel.Les ruelles étroites donnant sur la place étaient à l'origine utilisées pour conduire les moutons au marché. Charleston House, située à proximité, est l’un des meilleurs hôtels particuliers d’Angleterre.

    Un autre village - Chirenster, au Moyen-Âge, était une ville commerçante animée. Elle demeure aujourd’hui une colonie animée et est en fait la capitale de la partie sud de la région. Sur les toits de Chirenster domine la magnifique église du XVème siècle.

    Chipping Camden est un autre village merveilleux avec la célèbre High Street et le pavillon culminant du marché. En 1902, le mouvement des arts et métiers, dirigé par William Morris, fonda la guilde dans la fabrique de soie. Il existe maintenant une exposition et des ateliers d'artisanat.

    Coventry City (Coventry)

    Coventry - une ville du Royaume-Uni, située à l'est du comté anglais des West Midlands. Connu pour son industrie d'usine, en particulier les usines de chapeaux; il y a aussi des usines de montres, vélos, machines à coudre, tapis, rubans, dentelles. À Coventry se trouve le siège de la société Jaguar Land Rover Ltd., qui représente les marques automobiles "Jaguar" et "Land Rover".

    Informations générales

    Coventry était auparavant entourée de hautes murailles à douze portes; distingué par ses processions solennelles. Mentionné dans le poème de Tennyson "Lady Godiva", en son honneur et maintenant les célébrations ont lieu 3 fois par an. La ville est la cathédrale de sv. Michael dans le style gothique léger, détruit pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit à nouveau, ainsi que la cathédrale Sainte-Marie de Henri VI.

    Coventry a acquis une gloire triste quand elle a été sauvagement bombardée en 1940. Le squelette d'une cathédrale médiévale, incendiée lors d'un raid, se tient à côté de son député moderne, l'œuvre la plus remarquable de l'architecture religieuse anglaise de l'après-guerre.

    La cathédrale de Coventry est un trésor d'art moderne. Vous pourrez y voir des sculptures, notamment "Saint Michel vainqueur du diable", Jacob Epstein, et la magnifique tapisserie de Graham Sutherland "Le Christ dans les forces", ainsi qu'un immense vitrail occidental avec des anges montants.

    Leicester City

    Leicester - une ville du Royaume-Uni située dans le comté de Leicestershire, à 27 km au nord-est de Coventre.

    Une diaspora asiatique couronnée de succès s'est formée à Leicester. Allez au temple sikh, au musée de Guru Nanak Gurdwara dans les environs de Holy Bons ou au temple jain à la décoration pittoresque d'Oxford Street. Ensuite, descendez Belgrave Road, achetez des bijoux en filigrane, de la soie, des ingrédients pour des plats indiens, mangez de l’agneau aux épices, des bhajias et du chana bhatura dans l’un des restaurants sympas.

    Leeds City

    Leeds - une ville du Yorkshire, sur la rivière Eyre; La troisième plus grande ville du Royaume-Uni. Selon les résultats du recensement de 2016, 781 700 habitants vivent dans les limites de la ville, ce qui représente plus de deux millions d'habitants dans l'agglomération du West Yorkshire. Le nom "Leeds" est utilisé à la fois par rapport au centre historique de la ville et à une éducation plus large, qui comprend les petites villes de Otle et Weatherby.

    Histoire

    Leeds a été mentionné en 1086 dans le Doomsday Book. En 1207, il obtint le statut de ville de marché. Avec le début de la révolution industrielle en Angleterre, la ville connaît une montée en puissance: la population est passée de 10 000 habitants à la fin du 17ème siècle à 30 000 à la fin du 18ème siècle, pour atteindre 150 000 en 1840. L’une des raisons de cette croissance rapide est le fait que Leeds était le centre des transports dans le nord de l’Angleterre. Le développement du réseau de transport s'est accompagné de l'organisation de la navigation sur l'Ayr en 1699 (assurant la communication avec l'Europe continentale), de la construction du canal Leeds-Liverpool en 1774-1816 (connexion à la côte ouest de la Grande-Bretagne) et de la voie ferrée en 1848. Au XIXe siècle, près de la moitié des exportations anglaises passaient par Leeds.

    Outre la production traditionnelle de laine et de textile à Leeds, la construction mécanique pour l'industrie textile, la production de teintures ainsi que la production de moteurs à vapeur se développaient au cours de cette période. L'exploitation du charbon était la plus importante dans l'industrie minière: en 1758, le premier chemin de fer au monde (le premier sur des routes en bois) reliait le centre de Leeds à la région minière située au sud de la ville. Le développement économique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle a conduit à l’émergence des premières institutions culturelles importantes à Leeds, telles que l’Université de Leeds.

    Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la production de ces régions, qui assura l’essor de Leeds aux XVIIIe et XIXe siècles, a sensiblement diminué. En 1951, la moitié de la population active était employée dans le génie mécanique; en 1971, ce nombre était tombé à un tiers. À ce jour, seulement 10% de la population est engagée dans la production industrielle.

    Dans les années 1980, le gouvernement conservateur a réorganisé la gestion des grandes villes et alloué des fonds pour soutenir le processus de relance dans les zones en retard de développement, principalement dans le nord de l'Angleterre. Ce programme a entraîné une augmentation des investissements privés et des travaux de construction importants dans le centre et le sud de Leeds. En particulier, en 2006, la construction du gratte-ciel de La Lumière, qui devrait devenir le plus haut bâtiment du Royaume-Uni en dehors de Londres, a commencé. La baisse de la production industrielle qui en a résulté a été compensée par le développement d’une économie postindustrielle. Dans les années 1990, Leeds est devenue le deuxième centre financier et juridique en Angleterre après Londres.

    La culture

    Musées

    À Leeds se trouve la collection du Royal Armouries (Royal Armouries), qui a été transférée à Leeds en 1996 depuis la tour de Londres. L'abbaye de Kirkstal, la maison de Harewood, le musée médical de Thackerey et Tropical World, l'une des plus grandes serres du Royaume-Uni. Leeds a été associé à la vie et à l'œuvre du sculpteur Henry Moore. C'est pourquoi une grande collection de ses sculptures est présentée à la Leeds City Gallery et au Yorkshire Sculpture Park. La Leeds City Gallery contient également la plus grande collection Atkinson Grimshaw.

    Événements musicaux

    À Leeds, le groupe de rock britannique "The Notting Hillbillies" est né: leur première représentation a eu lieu au pub "Grove pub in Holbeck" le 31 mai 1986.

    Au début des années soixante-dix, la municipalité de Leeds a promulgué une loi limitant le volume maximal de concerts - 96 décibels. Cela était dû au fait que la plupart des groupes de rock de cette époque (en particulier Black Sabbath) étaient trop bruyants lors des concerts.

    Éducation

    Il existe deux universités à Leeds: l'Université de Leeds (Université de Leeds), environ 7 500 employés et 32 ​​000 étudiants à temps plein, et la Leeds Metropolitan University, 3 500 employés et 26 000 étudiants à temps plein. La Leeds Grammar School, fondée en 1552, est la plus ancienne école de Leeds.

    Sport

    Leeds United (Ing. Leeds United) - La célèbre équipe de football fondée en 1919. À la fin des années 60 et au début des années 70, ils ont remporté à deux reprises les championnats anglais et européens, mais à la suite de l'effondrement financier du début des années 2000, ils se sont retrouvés au deuxième échelon du championnat anglais. Une autre équipe de Leeds, Leeds Rhinos, a remporté le British Rugby Championship en 1994. Leeds est également célèbre pour le Heading Cricket Stadium.

    Meilleur moment pour visiter

    Essayez de venir à Leeds en décembre pour profiter d’étonnantes lumières de Noël.

    Que voir

    • Great Roundhay Park, Tropic World et jardins-jardins réguliers.
    • Faites un tour sur le plus ancien chemin de fer Middleton au monde depuis la gare de Murroud, ainsi que sur la magnifique ligne Settle-Carlisle, facilement accessible depuis la gare de Leeds.
    • Le Henry Moore Sculpture Center, un monument magnifique de l’un des fils préférés de la ville.
    • Haerwood House, l'un des premiers dans la liste des magnifiques demeures en Angleterre.
    • Temple Newsem House, la perle du début du 16ème siècle, avec un grand parc.
    • Visitez également le Cape Bility Manor Brown et une ferme avec des races de bétail rares.
    • La cathédrale Sainte-Anne est une cathédrale catholique de style moderne.

    Fait intéressant

    Ici, en 1888, Louis le Prince tourne l'un des premiers films au monde.

    Ville de Liverpool (Liverpool)

    Liverpool - une ville du Royaume-Uni située sur la côte nord-ouest de l'Angleterre, dans le comté de Merseyside.

    De nos jours, Liverpool est un endroit piquant. Sur la rive silencieuse de la rivière se dressent des bâtiments inquiétants et majestueux du XIXe siècle. Le secteur des entrepôts et des amarres le long de la rivière est en train d'être converti en logement et en divertissement. Dans le centre-ville, les ferries assurent la traversée du fleuve à Birkenhead et proposent également des croisières. C'est un voyage très agréable au cours duquel vous pourrez voir le célèbre trio d'attractions de Liverpool sur les rives de la rivière Mersey: la construction du pont de Liverpool avec un dôme, l'immense bâtiment de la société Kyunard et l'imposante tour de l'horloge Royal Liver Building, au sommet de laquelle des ailes d'oiseau sont déployées le foie

    Faits saillants

    Aux XVII-XVIII siècles. Liverpool a commencé à prendre de l'importance en tant que deuxième port du pays après Londres. Cela a été facilité par le développement de la traite négrière. Les navires transportant des biens vivants se sont déplacés le long du triangle formé par l'Afrique de l'Ouest, les ports et les plantations du Nouveau Monde et les ports de l'Angleterre de l'Ouest. Le premier quai est apparu à Liverpool en 1715, et bientôt les quais se sont étirés sur 11 km le long des rives du Mersey. Au 19ème siècle, les immigrants - riches et pauvres - sont venus en ville. Les Irlandais, les Écossais, les Indiens, les Chinois, les Américains et les peuples de l’Europe de l’Est ont formé une communauté hétéroclite de gens ici.

    Le quai Albert dans le centre-ville est un symbole de Liverpool moderne. Ici vous pouvez voir comment les entrepôts de la première moitié du XIXe siècle. transformé en musées, boutiques et cafés. Au musée maritime de Mesiside, vous découvrirez l'histoire des chantiers navals et des paquebots de Liverpool, comment la ville s'est enrichie grâce au commerce des esclaves et son rôle important dans la bataille de l'Atlantique pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Les œuvres d'artistes contemporains sont exposées à la Tate-Liverpool Gallery, une branche de la Tate-Britt de Londres. (fermé le lundi, sauf le lundi pendant la semaine bancaire). La connaissance de la ville vous est offerte par le musée de la vie de Liverpool et l'exposition The Beatles History.

    Les fans des Beatles apprécieront la maison numéro 10 de Matthews Street, où, en 1961-1962, les Beatles ont gagné en popularité, s’exprimant au club Caverne. Dans les années 70 Le «sous-sol bruyant» a été détruit de façon imprudente, mais il a maintenant été restauré avec les détails authentiques de cette époque, et les mélomanes nostalgiques se rassemblent ici. Le phénomène des Beatles vous sera expliqué plus efficacement lors d’une visite à pied ou en bus organisée par Cavern City Tours. Vous pouvez également visiter les maisons où John Lennon a grandi (Mendips, Menlav Avenue, 251) et Paul McCartney (Fortlin Road, 20).

    La Walker Art Gallery présente une collection de peintures d'artistes de renom, allant des représentants de la première Renaissance italienne à David Hockney, en passant par Bellini, Rembrandt, Rubens, Constable, Cezanne et Matisse. Deux cathédrales modernes de Liverpool sont construites sur les collines et surplombent la ville.

    Bit de pitié

    Pour tout jeune résident des îles britanniques au début des années 60. XX siècle. Liverpool était la scène. Pratiquement aucun des jeunes ne connaissait ou ne s'intéressait à l'histoire du port brumeux du nord. La seule chose qui importait pour eux était le battement de miséricorde, né après avoir écouté des plaques rythmiques et blues importées illégalement d'Amérique par des stewards, des machinistes ou des marins à bord de paquebots transatlantiques.Les mélodies américaines ont été captées et retravaillées pour des guitares bon marché, puis chantées à voix enrouées et accompagnées par des amateurs lors de marathons musicaux à Hambourg, dans le quartier rouge. Ces chansons de trois minutes accompagnées de cymbales ont été stylisées au rythme d'un merci-beat, qui semblait être un nouveau mot de la musique. Mais ni Gerry et les Pacemakers, ni Searchers, ni Kingsize Taylor ou Dominoes, ni les Trois Grands, ni même les Merseybeats eux-mêmes n’ont réussi à atteindre ces hauteurs créatives et musicales qu’ils avaient connues très tôt. Les camarades et les concurrents de Liverpool qui ont conquis le monde entier des Beatles ont appris la gloire. Mais c'étaient tous des géants.

    Quand venir

    Fin août, à l’occasion du Matthew Street Festival, le plus grand festival de musique gratuit d’Europe au centre-ville.

    Que voir et essayer

    • Les types les plus célèbres de Liverpool: Pierhead et une ligne de toits de la ville, que vous pouvez admirer depuis le sommet de la tour Liver-building, situés dans le centre-ville.
    • La cathédrale anglicane de Liverpool, conçue par le catholique Giles Gilbert Scott, et la cathédrale métropolitaine de Casidral.
    • Faites un trajet en ferry sur la rivière Mersey.
    • Au début du XIXème siècle. L’excentrique Joseph Williamson a construit un vaste réseau de tunnels souterrains. Aujourd'hui, c'est le centre culturel des tunnels Williamson.
    • Salles à manger à la Philharmonique.
    • Voir les toilettes élégantes de l'ère victorienne. C'est aujourd'hui l'une des principales attractions touristiques.

    Fait intéressant

    En 2007, la ville a célébré son 800e anniversaire.

    Ville Laugharne (Laugharne)

    Loharn - une petite ville située dans le comté de Carmarthenshire, dans le sud-ouest du pays de Galles, au confluent de la rivière Tav et de la baie de Carmarthen. Environ un millier de personnes vivent ici. Le centre-ville est construit avec des bâtiments de style géorgien et la banlieue se compose principalement de villas dans le style de l'architecture populaire. Près de la ville se trouvent les ruines du château de Lokharn. Les sites architecturaux comprennent également l'hôtel de ville, l'église Saint-Martin et la maison de bateau du poète Dylan Thomas. Parmi les habitants célèbres de Lokharn se trouve le dramaturge britannique Richard Hughes, qui vivait dans un belvédère construit dans le mur du château de Lokharn de 1934 à 1940. Ici, il a écrit le roman "En péril". La première mention de Lokharn dans des sources écrites fait référence au message contenu dans la Chronique des princes pour 1172. Il décrit la réunion de Lord Rees et de Henri II dans la ville de Talaharn - le nom de la ville en gallois.

    Dylan Thomas Boat House (Remise à bateaux)

    Dylan Thomas Boat House - la maison de Lokharn dans laquelle le poète Dylan Thomas vécut de 1949 à 1953, les quatre dernières années de sa vie, créa ici plusieurs de ses œuvres les plus célèbres. Le lodge est à une demi-heure en bus de Cartmarthen.

    Informations générales

    La maison est située sur une falaise dans la baie, elle est restée intacte dans la mémoire du poète. Vous pouvez y voir beaucoup de manuscrits, lettres, photos et même écouter les enregistrements de Thomas qui lit ses poèmes. Seuls une librairie, un salon de thé et une plate-forme d'observation étaient fixés à la maison. Regardez les fenêtres du "placard", comme l'écrivain a appelé le garage en bois au-dessus de la maison, où il a écrit sa pièce la plus célèbre - "Under Milk Wood" ("Sous la forêt de lait"),

    "Le printemps et la nuit il n'y a pas de lune, et la ville est calme, comme autrefois" - c'est ainsi que le poète Lougarni s'est glorifié dans ce poème. La patronne du poète, Margaret Taylor, acheta une maison pour Thomas en 1949 et l'appela lyricalement «le butin de la mer sur les ruines des rochers». Les fenêtres sur trois côtés du "placard" vous permettent d'admirer les vues sur l'écrivain préféré de la mer au pays de Galles.

    Cité de Londres (London)

    Londres - La capitale de la Grande-Bretagne et l'une des plus grandes villes d'histoire et de modernité. Le gouvernement travaille à Westminster, Buckingham Palace, les meilleures galeries nationales, musées, théâtres et clubs se trouvent ici. Cette ville évolue sans cesse: d’une forteresse romaine puis du haut Moyen Âge, elle s’est transformée en une grande ville. Après le grand incendie de Londres en 1666il est littéralement sorti de ses cendres, surprenant tout le monde avec des bâtiments baroques. À l'époque géorgienne, le rêve de l'élégance s'incarnait. Sous le règne de la reine Victoria, il devint la personnification de l'empire britannique. Aujourd'hui, c'est un centre financier majeur.

    Les curiosités

    Dans la capitale britannique, vous trouverez des traces de toutes les époques historiques. L’abbaye de Westminster, la cathédrale Saint-Paul, le palais de Buckingham, le British Museum, la National Gallery, Trafalgar Square et de nombreux autres lieux attirent l’attention des touristes. Ici, vous trouverez également le musée Sir John Soane près du Lincoln’s Inn, caché dans les docklands, le jardin médicinal de Chelsea et les marchands à la peau sombre sous l’arc avec dragon au Chinatown à Soho.

    Big Ben: Big Ben est l'une des attractions les plus populaires de la capitale britannique ... Buckingham Palace: Le Buckingham Palace est la carte de visite de la Grande-Bretagne. La plupart du temps, il remplit la fonction ... Tower Bridge: Tower Bridge est une traversée mobile sur la Tamise dans le centre de Londres, non loin de Tower ... Abbaye de Westminster: L'Abbaye de Westminster n'est pas seulement la plus grande église de Londres, mais aussi le centre ... SoHo: Soho est un quartier La partie centrale du London West End, connue pour ses nombreuses ... Trafalgar Square: Trafalgar Square est situé dans le centre historique de Londres, à Westminster. Les plus populaires sont ... Cathédrale Saint-Paul: La cathédrale Saint-Paul est une immense cathédrale de Londres, couronnée d'un dôme, dédiée à l'apôtre Paul, ... Le British Museum: Le British Museum est l'un des plus grands musées du monde. Ce n'est pas seulement le nombre de pièces à conviction, mais aussi ... La Chambre des lords: La Chambre des lords est la chambre haute du Parlement de la Grande-Bretagne. Situé dans le palais de Westminster à ... Tous les sites de Londres

    Voyage autour de Londres

    Big Ben et bus à impériale

    Vous ne devriez pas conduire une voiture à Londres, vous y arriverez plus rapidement à pied. Des taxis noirs et des bus rouges célèbres, combinant leurs efforts avec le métro, vous mèneront n'importe où. Les stations de métro sont marquées d'un cercle rouge-bleu. Il y a 11 lignes dans le métro de Londres, peintes de couleurs différentes sur le schéma. L'ensemble du réseau de lignes souterraines est divisé en 6 zones. (La zone 1 est le centre de Londres). Le tarif dépend du nombre de zones que vous traversez et peut être assez élevé. Si vous comptez faire plusieurs voyages, achetez un billet d’un jour. (Carte journalière), sur lequel vous pouvez monter sans restrictions sur le bus, le train et le métro dans la même zone à partir de 9h30 du lundi au vendredi; le week-end et les jours fériés - à tout moment. Vous pouvez vous en procurer dans les stations de métro, les gares nationales, les centres d’information et les kiosques à journaux. Informations sur tel. 020-7222 1234 (24 heures). Achetez le programme London A-Z London Underground dans un kiosque à journaux.

    Ville

    La ville de Londres, ou "Square Mile", surnomme le cœur financier de la capitale, est livrée au pouvoir commercial quasi indissociable. C’est un mélange spectaculaire, mais parfois ennuyeux, d’architecture géorgienne et victorienne solide avec des gratte-ciels, des miroirs scintillants. Une promenade à travers la ville est un spectacle passionnant. Et bien que cette partie de Londres ne dispose pas de repos, les belles églises du 17ème siècle se dressent ici. sont la vraie demeure de la paix.

    Cité de Londres la nuit

    La ville est située sur le site de la ville fortifiée de Londinium, fondée par les Romains sur les rives de la Tamise peu après son arrivée en Grande-Bretagne en 43 après JC

    En 60 après JC La tribu rebelle des Icènes, dirigée par la reine guerrière Boudicca, attaqua Londinium et le pilla, mais la ville se remit rapidement du raid et devint rapidement le principal port et carrefour de la Grande-Bretagne romaine. La ville a commencé à dépasser les murs construits par les Romains seulement après la conquête normande. Depuis lors, il a commencé à s'étendre progressivement vers l'ouest.

    La ville de londres.Au loin, la cathédrale Saint-Paul

    Après le retour de Charles II sur le trône, Londres fut frappée l'une après l'autre par deux malheurs. La Grande Peste de 1665 a tué un quart de la population de la capitale et, l'année suivante, le Grand Incendie de Londres a détruit quatre maisons sur cinq. L'incendie a permis de construire une ville moderne, principalement en pierre, dont Christopher Rehn, qui a créé de nombreux bâtiments baroques, n'a pas tardé à en profiter.

    La cathédrale Saint-Paul est un exemple de la façon dont elle a été restaurée au XVIIe siècle. London City. Lors d'une promenade dans la ville, vous verrez d'autres joyaux architecturaux créés après le grand incendie de Londres, ainsi que des chefs-d'œuvre médiévaux qui ont résisté au feu, aux bombardements et aux développeurs modernes.

    Westminster et le West End

    Sans aucun doute, la plupart des touristes sont attirés par Westminster. Dans ce quartier de la capitale, à l’ouest de la Tamise, se trouvent le Parlement et Big Ben, l’abbaye de Westminster et le palais de Buckingham, Trafalgar Square et la National Gallery, les objets les plus attrayants pour les visiteurs londoniens. Cependant, Westminster n’est pas seulement un lieu de pèlerinage, c’est l’État et le centre politique de la nation. Toutes les grandes cérémonies ont lieu ici: de l'ouverture officielle de la session parlementaire au divorce cérémonial avec la réalisation de la bannière.

    La résidence royale de Londres est située à Westminster, où ils ont couronné, couronné et enterré des membres de la famille royale pendant des milliers d’années. À Westminster, le Parlement adopte des lois.

    De l'autre rive de la Tamise, on peut clairement voir l'édifice du Parlement avec ses tours à pic et Big Ben, semblable à une fusée, dominant le fleuve. Ce n'est pas seulement l'endroit le plus photographié du pays, cette vue est la carte de visite de Londres.

    Westminster

    Une promenade au cœur de la capitale vous permettra de profiter des vues célèbres. Vous découvrirez également des lieux moins connus, par exemple: la belle église, peu visitée, de Sainte-Marguerite près de l'abbaye de Westminster, le refuge souterrain secret où Winston Churchill et ses camarades ont planifié des activités pendant la Seconde Guerre mondiale, avec des peintures pompeuses au plafond, commandé par Charles Ier en l'honneur de la dynastie des Tudor. Il ne soupçonnait même pas qu'un simple bourreau couperait bientôt son propre homme nu. Pour explorer les églises, les galeries et les expositions sans se presser, consacrez une journée entière à cette promenade.

    Soho

    Soho

    Soho est un quartier commerçant et de divertissement dans la partie centrale du London West End. Le quartier est bordé par Oxford Street au nord, Regent Street à l'ouest, Leicester Square et Piccadilly Square au sud et Charing Cross Road à l'est. Dans le sud du district se trouve le quartier chinois de Londres. À l'ouest de Soho se trouve le quartier exclusif Mayfair.

    Rues de Soho

    Plus tôt, sur le site de Soho, il y avait un petit village, jusqu'à ce qu'Henri VIII ordonne la destruction du parc royal de la résidence Whitehall en 1536. Le nom Soho a été attribué à la place au 17ème siècle; Les historiens pensent que le nom vient de la clique de la chasse.

    Contrairement aux prestigieux quartiers voisins de Mayfair, Bloomsbury et Marylebone, la plupart des immigrants et les couches inférieures de la population se sont installés à Soho. Au XIXème siècle, les riches citoyens quittèrent finalement le quartier, Soho devint un paradis pour les bordels, les petits théâtres et autres lieux de divertissement. Au milieu du XIXe siècle, une épidémie de choléra se déclara à Soho, qui coûta la vie à 14 000 personnes. Grâce aux recherches de John Snow en 1854, il est apparu que les eaux usées, qui se déversaient directement dans la Tamise, en étaient la cause. Après le chevauchement de l'épidémie de pompes à eau a commencé à diminuer.

    District de nuit

    Dans la première moitié du 20e siècle, les cafés bon marché sont devenus un lieu de rencontre pour les représentants bohèmes - écrivains, artistes et intellectuels. À partir du milieu du XXe siècle, la vie musicale de Londres commence à se développer de manière particulièrement active, le jazz et plus tard le rock devenant particulièrement populaire. Dans les années 1960, Carnaby Street est devenue le cœur du "swinging London". Soho était également le centre de la culture beat de Londres.

    Actuellement, Soho est considéré comme le principal quartier commerçant et de divertissement de Londres avec un grand nombre de théâtres et cinémas, discothèques, pubs, maisons closes et sex-shops. En outre, dans un village gay installé à Soho, la majorité des homosexuels vivent à Old Compton Street.

    Bloomsbury

    Dickens House Museum sur Doughty Street

    Bloomsbury se situe au nord-est de Soho et au nord de New Oxford Street. Voici le British Museum, entouré de places apparues aux XVIIe et XVIIIe siècles. lors de la reconstruction de Londres après l'incendie. Vous pouvez voir ici une tablette commémorative dédiée au groupe Bloomsbury, qui a eu un impact considérable sur la communauté artistique du XXe siècle.

    À l'intérieur du British Museum

    La maison numéro 46 de Gordon Square, où vivait la famille Stephen, fondatrice du groupe Bloomsbury, et la maison numéro 24 de Russell Square, où résidait le poète TS Eliot, sont les plus étroitement associées à la vie littéraire. (1888- 1965)Pendant de nombreuses années, il a travaillé comme éditeur à la foire et aux éditions Faber. Ici, à Bloomsbury, au numéro 28 de Brunswick Square, en 1911, Virginia Stephen, toujours célibataire, vivait (1882-1941) et Leonard Wolf. De 1929 à 1939 Dans la maison numéro 26 de Brunswick Square, l'écrivain E. M. Forster. Dans la maison numéro 29 de Fitzroy Square dans les années 1907-1911. Virginia et Adrian Stephen vivaient, c’était ici le vendredi qu’ils passaient des soirées littéraires pour leurs amis de Cambridge. Irlandais de naissance, le dramaturge George Bernard Shaw a écrit sa pièce "Weapons and Man" en 1894 au numéro 39 de Fitzroy Square, où il a vécu 11 ans. La vie de Charles Dickens est également étroitement liée à cette région. Dans la partie est de Bloomsbury, au 48, Doughty Street, se trouve maintenant le magnifique Dickens House Museum. (tél. 020-7405 2127, fermé le dimanche, station de métro Russell Square)dans lequel il a vécu en 1837-1839. et a écrit The Adventures of Oliver Twist et Nicholas Nickleby.

    Knightsbridge et Kensington

    Knightsbridge

    Knightsbridge et Kensington, les jumeaux divins au sud de Hyde Park, sont deux des quartiers commerçants les plus en vogue de Londres. Sur Brompton Road ou Sloane Street, les limousines attirent des clients fortunés dans des magasins aussi élégants que Harrods ou Harvey Nicole. ", ou à l'une des centaines de boutiques haut de gamme. Cette image élégante a évolué à partir des années 20. XIXe siècle, lorsque Thomas Qubitt, constructeur de Buxton (1788-1855) Il a construit de magnifiques maisons à Belgravia. Après l'exposition universelle de 1851 à Hyde Park, South Kensington, à l'ouest de Knightsbridge, est soudainement devenu à la mode.

    Aston Martin à Knightsbridge

    D'autres quartiers de Londres se mettent à la mode, puis disparaissent, mais en ce qui concerne les magasins exclusifs, Knightsbridge est hors compétition. Depuis la station de métro Knightsbridge, Sloane Street s'étend vers le sud. Des deux côtés, vous trouverez les boutiques de tendances: Cartier, Armani, Chanel, Catharina Hamnett et Christian Lacroix. À l'intersection de Sloane Street et de Brompton Road, il y a une maison écossaise, un véritable paradis pour ceux qui ont même une goutte de sang écossais: ils peuvent choisir ici un tissu de la bonne couleur. Sur Bicham Place, au départ de Brompton Road, vous trouverez de nombreux petits magasins de mode.

    "Harrods"

    Harrods

    Toutes les institutions commerciales pâlissent devant le magasin "Harrods" (Brompton Road, 87-135, SW1, tél. 020-7730 1234, m. "Knightsbridge")qui est reconnu sans condition par le leader mondial du style, de l'élégance, de la richesse et du succès commercial. En 1849, Charles Henry Harrod y ouvrit une petite épicerie familiale. À partir de ce moment, le destin de la région fut décidé. Au rez-de-chaussée, vous trouverez de magnifiques salles de marbre de la société Harrods Bank. Si vous le souhaitez, vous pouvez explorer le hall de luxe au premier étage. Ici, un sac à main en cuir de croco de Christian Dior à 5 000 dollars, un ensemble de bagages de Louis Vuitton à 17 000 dollars, une montre-bracelet à moteur perpétuel, fabriquée à Marrakech pour 22 000 dollars, sont vendus à la vente. Ils s’écoulent sans à-coups dans les salles de restauration, auxquelles il est impossible de résister.Il y a des plafonds multicolores chics avec stuc et autres décorations, des sols et des colonnes recouverts de jolis carrelages, un dôme représentant chasseurs et bergers, porcelets et paons flottant au-dessus du comptoir à viande, de jolies petites sirènes sur les congélateurs avec poisson et un aquarium dans le bar servant du champagne et des huîtres.

    "Harvey Nichols"

    Vitrine "Harvey Nichols" à Noël

    Au début de Sloane Street se trouve le célèbre grand magasin "Harvey Nicole" (tél. 020-7235 5000, métro Knightsbridge), le meilleur magasin de mode à Londres. Au rez-de-chaussée, vous trouverez tous les parfums et accessoires célèbres de grands géants de la mode établis tels que Yves Saint Laurent, Chanel, Versace, Lankom et Jean Gautier, ainsi que des entreprises qui retrouvent une place au soleil comme Trish McEvoy. Le deuxième étage est le monde de la mode féminine, présenté par Vivet Westwood, Cherruti, Dolce-i-Gabbana. Vous y trouverez des tricots brillants de Rebecca Moses et Jasper Conran, caractérisés par une couture simple par Jean Muir et des petites robes noires de Donna Karan.

    Au troisième étage se trouvent les collections de l'auteur de Nicole Farhi et Tse, de simples pulls classiques de John Smedley et de chaussures de Joan-David. Au quatrième étage se trouvent principalement des chaussures, y compris les chaussures très populaires pour enfants de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Au cinquième étage, vous pourrez vous détendre dans le magnifique restaurant, où toute la nourriture est préparée à ciel ouvert. Voici l'épicerie haut de gamme "Harvey Nikole".

    Parcs de Londres

    Il y a beaucoup de parcs à Londres où chacun peut flâner s'il le souhaite. Une partie de cette riche économie de parcs a commencé à être créée au 17ème siècle, lorsque les rois de la dynastie Stuarts ont ouvert l’accès à certains des terrains de chasse royaux à la population. D'autres jardins et parcs sont des restes de champs ou de terres communales, ainsi que des zones clôturées pour préserver les sources et les puits. Certains parcs sont un cadeau des philanthropes de l'époque géorgienne et victorienne. Peu importe comment ils se présentent, ils sont tous soigneusement protégés de la construction.

    Hyde Park à l'automne

    Les plus grands parcs centraux sont Hyde Park et Kensington Gardens, situés au nord de la Tamise. Au sud se trouve le très chic Knightsbridge. À l'ouest de Kensington High Street se trouve le parc forestier vallonné de Holland Park. (m. "Holland Park"), ouvert en 1952 sur le territoire de l’ancien domaine Holland House, bombardé pendant la guerre.

    Kensington Gardens

    Dans un quartier privilégié de Mayfair sur Berkeley Square (m. "Green Park"), à l'est de Hyde Park, poussent des platanes vieux de 200 ans et de belles statues se dressent.

    ... L'air était plein de magie, Où les anges ont dîné au Ritz, Et un rossignol a chanté à Berkeley Square. - Eric Mashvits. Berkeley Square Nightingale Sang (1940)

    Seul un grand rond-point circulaire sépare le coin de Hyde Park de Green Park, où il y a relativement peu de monde, bien qu’il soit proche du palais de Buckingham. À l'époque géorgienne, il a été décidé de tenir un duel ici.

    Regent's Park

    Si vous traversez le centre commercial, vous vous retrouverez à St. James 'Park, le plus ancien de Londres. C'était la réserve d'Henri VIII, où les cerfs étaient élevés. Après la restauration, Charles II a ouvert l'entrée au public.

    Au nord de Hyde Park se trouve presque autour de Regents Park au début du XIXe siècle. Les maisons autour du parc sont très belles. Vous pouvez faire du bateau le long du long lac et en été, assister à un spectacle dans le théâtre en plein air.

    Le nord est le zoo de Londres (tél. 020-7722 3333, Camden Town). Il n'y a pas si longtemps, c'était une ménagerie malheureusement négligée, où de moins en moins de visiteurs venaient. L'institution éducative du zoo a été récemment restructurée pour répondre aux exigences modernes, ce qui explique la nécessité de préserver la nature.

    Si vous allez à Prince Albert Road, vous vous retrouverez à Primrose Hill, avec une vue magnifique sur la ville.

    Parcs moins connus

    Gordon Square

    Au sud-est de Regents Park, dans la banlieue est de Bloomsbury, se trouve le champ Corama, dans la région de St. Pancrasse, où un coin d'animaux domestiques est situé sur un terrain de jeu paisible à l'ombre des platanes. Les adultes de ce magnifique parc ne sont autorisés qu'avec les enfants. Il était une fois un refuge pour les enfants trouvés, fondé en 1745 avec l'argent d'un marin nerveux mais généreux, le capitaine Thomas Coram.

    Le jardin médicinal de Chelsea est situé à Chelsea, à l'est du pont Albert, sur Swan Walk. (Royal Hospital Road, 66, SW3, tél. 020-7376 3910, vérifiez les heures de travail, métro "Sloan Square"), une magnifique collection de plantes et d'arbres, fondée en 1673 par la Royal Apothecary Society.

    Histoire

    Londres a été fondée par les Romains en 43 après JC et puis il s'est appelé Londinium. En l'an 60, à la suite de l'attaque de l'armée britannique, une partie importante de la ville a été incendiée. Londres bientôt (Londinium) a été restauré. Au début du IIème siècle, la ville devint la capitale de la Grande-Bretagne. En 200, il y avait une division de la Grande-Bretagne en 2 parties. Londinium est tombé géographiquement en Haute-Bretagne et en est devenu la capitale. Plus tard, l'État a été divisé plusieurs fois, mais la ville a continué d'être la capitale des nouvelles provinces. Les Romains ont quitté Londinium au Vème siècle. Les Britanniques sont venus à la ville à nouveau. Aux IX-X siècles, Londres était périodiquement occupée par les Vikings. En 1066, les habitants de Londres reçurent du roi William certains privilèges par rapport aux habitants d'autres villes. Pendant son règne a été construite la tour de Londres. En 1216, le roi de France Louis VIII vint à la ville. Mais il ne resta pas longtemps au pouvoir: son infidélité de ses subordonnés rendit la ville aux Britanniques. En 1348, une peste se répandit dans toute la ville, faisant 50 000 victimes.

    L'émeute de Lord Gordon en 1780

    Le règne de la dynastie Tudor apporta la prospérité à la ville. Londres est devenue l'un des plus grands centres commerciaux d'Europe. Augmentation de la population. En 1605, 225 000 personnes vivaient dans la ville.

    En 1665-1666, une épidémie de peste frappa Londres. La ville a perdu un cinquième de la population. Mais la souffrance ne s'est pas arrêtée là. La même année, un incendie provoqua les dégâts matériels les plus importants. Cependant, Londres a été rapidement restaurée et a pris la position de capitale financière du monde. En 1707, la ville devint la capitale de la Grande-Bretagne. À la fin du XVIIIe siècle, la population de Londres était égale à un million. XIX siècle - la période de construction des usines et des usines, l'apparition du premier chemin de fer, les eaux usées. Il convient de noter qu’en un siècle, la population de la ville a atteint 6 millions d’habitants.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Londres a été à plusieurs reprises bombardée. Mais toujours en 1948, il a pris les Jeux Olympiques. En 2004, les autorités ont adopté un plan de développement de la capitale, selon lequel la population de Londres devrait augmenter, les transports en commun s'améliorer et le nombre de gratte-ciels augmenter.

    Offres spéciales pour les hôtels

    Meilleur moment pour visiter

    À Londres, vous pouvez venir à n'importe quel moment de l'année, mais pas encore en hiver, quand il fait sombre.

    Que voir et essayer

    Fontaine sur la place Trafagal
    • Parcs étonnants, y compris Regent's Park et Hyde Park.
    • Faites un tour sur la plate-forme ouverte du bus rouge londonien Rutmaster, qui ne dessert plus que les routes historiques 9 et 15, ou faites un tour dans l’un des bus touristiques à toit ouvert.
    • Le Shakespeare's Globe Theatre offre de magnifiques spectacles costumés sur la rive sud de la Tamise.
    • Faites un tour sur la Tamise - de Westminster à Greenwich.
    • Somerset House, une magnifique demeure historique du XVIIIe siècle, située face à la rivière, où se trouvent l’Institut d’art Kurto, la collection Gilbert et l’Ermitage.

    Calendrier des prix bas

    Banque d'Angleterre (Bank of England)

    Banque d'Angleterre - une des plus anciennes banques du monde. Il est situé dans la partie est de Londres, dans un ancien hôtel particulier construit à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle.L’institution bancaire elle-même a été découverte plus tôt encore, lorsque la Grande-Bretagne, qui s’est battue contre la France en 1694, a découvert qu’elle avait épuisé sa trésorerie. En ce qui concerne l'âge vénérable de la Banque d'Angleterre, les habitants d'Albion l'appellent en plaisantant «la vieille dame».

    Aujourd'hui, la Banque d'Angleterre est la banque centrale du Royaume-Uni et est régie par un conseil d'administration. Le gouverneur, ses suppléants et les membres du conseil sont nommés par la reine, après approbation des candidats par le Parlement du pays.

    Informations générales

    Le bâtiment de la Banque d'Angleterre a été conçu par le talentueux architecte John Stone. Le vieux manoir a l'air majestueux et strict. Pour des raisons de sécurité, son premier étage élevé est presque dépourvu de fenêtres et ressemble donc à une forteresse médiévale. Le portique classique, les colonnes jumelées et les sculptures expressives sur la façade démontrent la viabilité de cette institution étatique et la force de ses traditions.

    Auparavant, quiconque pénétrait dans le bâtiment de la Banque d'Angleterre ne pouvait y être accompagné que par un agent de sécurité. Et pour le reste des visiteurs, il ne restait qu'un petit hall d'exposition. Mais ensuite, la situation a changé. En 1988, en présence de la reine Elizabeth II, un musée consacré à son histoire a été inauguré solennellement dans le bâtiment de la Banque d'Angleterre.

    À Londres, il y a beaucoup de musées intéressants, mais le musée de la principale banque du pays attire une attention particulière des habitants de la ville et des touristes. Il n'y a que dans cet endroit des barres d'argent et d'or que les visiteurs sont autorisés à toucher avec leurs mains. Il présente également un bureau de banque reconstitué du XVIIIe siècle avec des figures de cire représentant des employés de banque et d’autres expositions intéressantes relatant l’histoire de la banque en Grande-Bretagne. Le musée est ouvert gratuitement au public les jours de semaine et le jour du défilé du maire principal.

    Histoire de la Banque d'Angleterre

    À la fin du XVIIe siècle, l'Angleterre était en guerre avec la France. Les Britanniques ont été vaincus dans la bataille navale près de Beachy Head et avaient grand besoin de reconstruire leur flotte. Il n'y avait pas d'argent dans le trésor, alors le négociant écossais William Peterson a fait appel au souverain d'Angleterre et d'Écosse - le roi Guillaume III d'Orange. Le marchand a proposé la création d'une banque privée par actions dotée de droits spéciaux. Le roi jugea les arguments raisonnables, créa la Banque d'Angleterre et en devint l'un des actionnaires.

    Une banque privée a accordé un prêt de 1 200 000 livres au gouvernement britannique. L'argent était alloué à 8% par an, ils étaient utilisés pour des besoins militaires et le pays attendait le succès souhaité. Au cours des années suivantes, la Banque d'Angleterre finança des entreprises industrielles et de l'agriculture, soutint l'armée et, à la fin du 18e siècle - début du 19e siècle -, le Royaume-Uni devint une superpuissance disposant de la flotte la plus puissante du monde et influençant de nombreux aspects de la politique mondiale.

    À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Banque d’Angleterre est nationalisée à l’initiative du Parti travailliste (1946). Et en 1997, il est devenu un organisme public indépendant.

    Musée de la Banque d'Angleterre

    Les collections sont réparties sur une superficie de 1000 m² et racontent toutes les étapes du développement bancaire dans le pays, les banquiers exceptionnels, ainsi que le système de travail auquel la Banque d'Angleterre adhère de nos jours. Les Britanniques sont venus à la formation de l'exposition avec leur pédantisme inhérent, donc, se déplaçant de pièce en pièce, vous pouvez retracer l'histoire de la Banque d'Angleterre, siècle après siècle. Les technologies de démonstration les plus modernes sont utilisées dans la section du musée «Bank Today».

    D'intéressantes collections de pièces de monnaie et de billets en papier, de documents historiques, de reçus de créance, de peintures, de gravures, de sculptures et d'échantillons de meubles anciens sont exposées dans les halls. Le musée expose de vieux outils de gravure, des armes utilisées par des gardes de sécurité et des faux billets émis par l'Allemagne nazie. Très semblable aux factures originales ont été faites en 1942 par le graveur Adolf Burger. Ce fut l'une des tentatives infructueuses des Allemands de saper l'économie britannique et cela resta dans l'histoire sous le nom d'opération Bernhard.

    De nombreux visiteurs viennent au Musée de la Banque d'Angleterre pour voir de leurs propres yeux les lingots d'or, les toucher et essayer le trésor au poids. La «monnaie des lattes de bois» utilisée sous le règne du roi d'Angleterre Henri Ier est également d'un grand intérêt. Au XIIe siècle, des entailles spéciales étaient faites sur la latte de bois, indiquant une certaine dénomination de paiement. Le rail était divisé en deux parties et une partie était conservée par le roi comme garantie de l'authenticité de la transaction.

    Pendant les vacances, le musée organise des programmes spéciaux pour les enfants. Ici, les écoliers organisent un jeu interactif complexe qui leur permet de maîtriser les règles du trading sur le marché boursier moderne.

    Le musée de la Banque d'Angleterre est ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h. Son entrée est gratuite et les derniers visiteurs sont autorisés à pénétrer dans le bâtiment 15 minutes avant la fermeture. Il est interdit de photographier et de filmer à l'intérieur des locaux du musée.

    Comment s'y rendre

    Le bâtiment de la Banque d'Angleterre est situé dans l'est de Londres, à côté de la station de métro Bank, sur Thread-Needle Street. Et l'entrée du musée se trouve du côté de Bartholomew Lane. Les bus 8, 11, 23, 25, 133, 242, N8 et N11 s'arrêtent à la Banque d'Angleterre.

    Barbican (Barbican Estate)

    Barbican - quartier résidentiel à Londres, Royaume-Uni. Auparavant, il y avait à la place un avant-poste d'où le nom "Barbican", une tour de guet. Les ruines de l'enceinte de la ville de l'époque de l'ancienne occupation romaine sont encore préservées à Barbican.

    Big Ben

    Big ben est parmi les attractions les plus populaires de la capitale de la Grande-Bretagne et est l'une des cartes de visite de Londres. C'est sous ce nom que le monde entier connaît l'une des trois tours du palais de Westminster - la résidence du Parlement du Royaume-Uni, situé sur les rives de la Tamise.

    Faits saillants

    Montre Big Ben

    Au sens étroit, la cloche de 13 tonnes à l'intérieur s'appelle Big Ben. En 2012, le bâtiment lui-même a été officiellement renommé la tour Elizabeth en l'honneur du 60e anniversaire du trône du monarque britannique actuel.

    Les touristes qui viennent à Londres considèrent qu’il est de leur devoir de visiter ce lieu d’intérêt ou du moins de regarder Big Ben de loin. Mais "visiter" ne signifie pas aller à la tour. À l'heure actuelle, ses locaux internes pour les étrangers sont fermés, parfois seuls les responsables locaux et les représentants des médias ont accès à ces locaux. Les autorités ont pris des mesures strictes à des fins de sécurité et nous décrirons ci-dessous la raison de ces restrictions.

    Mais aucune restriction, même si pour des raisons valables, n'a pas affecté la popularité de Big Ben. Les voyageurs de différentes parties du monde trouveront sûrement un moment libre pour venir ici et admirer la magnificence architecturale de la tour. Et bien sûr, vérifiez l’heure: après tout, l’horloge de Big Ben est considérée comme la plus précise du monde!

    Big Ben dans le bus Fog Sightseeing en direction de Big Ben

    De l'histoire de Big Ben

    Vue de Big Ben en 1950

    La construction de la tour de l'horloge du palais de Westminster - c'est le nom qui lui a été renommé auparavant - a commencé en 1837. L'auteur du projet était le célèbre architecte anglais Augustes Pugin. A cette époque, la reine Victoria monta sur le trône, qui régna sur l'empire britannique pendant 63 ans. Au même moment, le bâtiment du parlement, endommagé en 1834 par un violent incendie, a été reconstruit. La nouvelle tour, située dans la partie nord du palais de Westminster, s’enrichit de son complexe architectural et rend son apparence encore plus reconnaissable.

    Selon ses paramètres, la tour Saint-Étienne (c'est le deuxième nom du monument) est inférieure à la "grande sœur" - la tour Victoria, haute de 98 mètres, située dans la partie sud-ouest du palais. Sa hauteur avec la flèche est de 96,3 mètres. Les 61 premiers mètres de la tour sont constitués de briques et le revêtement extérieur est constitué de calcaire estonien, utilisé dans la construction pendant 700 ans. Les 35,3 mètres restants sont une flèche en fonte.La fondation de la tour est une fondation en béton, sa profondeur est de 4 m.

    Vue de Big Ben depuis la tour Victoria en 1920

    Big Ben est également plus mince que la tour Victoria. Cependant, malgré sa taille relativement réduite, c'est lui qui a presque immédiatement gagné la sympathie des Londoniens et des invités de la ville. Dans un objet construit dans un style négocié, l'architecte a posé un certain charisme qui a toujours attiré l'attention pendant tant d'années. Et le maître a apporté les caractéristiques de l'une de ses œuvres précédentes - la Tour de Scarisbrick Hall. Seulement il n’a jamais eu le temps de voir sa propre création dans la vie: Big Ben était le dernier travail de Pugin. Bientôt l'architecte est tombé gravement malade et est décédé.

    La réponse à la popularité de Big Ben ne réside pas seulement dans les caractéristiques de la tour elle-même. Elle est surtout connue pour ses montres légendaires, situées à 55 mètres de la surface de la Terre. Le diamètre des prisonniers dans l'ossature en acier des cadrans est énorme: 7 mètres. La longueur des flèches - horaire de 2,7 m, minute 4,2 mètres - est également impressionnante. Pendant longtemps, ce chronomètre a été le plus grand du monde. Lors de la mise en service de la tour d'horloge Allen-Bradley en 1962 à Milwaukee, dans le Wisconsin, aux États-Unis, la célébrité londonienne a dû céder le pas à la palme.

    Big Ben et le palais de Westminster

    Cadrans et Mécanique

    Big Ben Dial. Aiguille des heures 2,7 m de long et minute - 4,3 m

    Il y a quatre cadrans sur Big Ben - en fonction du nombre de points cardinaux, et ils «regardent» respectivement vers le nord, le sud, l'ouest et l'est. Les aiguilles des heures massives sont moulées en alliage fer-carbone (fonte) et les plus petites sont en tôle de cuivre plus légère et plus fine. Le matériau des cadrans est un minéraloïde, connu sous le nom de Birmingham Opal. Seul le verre opale dans les cadrans de Big Ben n’est pas solide, il est «cassé» en 312 pièces individuelles. Une telle fragmentation ou mosaïque leur donne visuellement l'aspect de fenêtres. Mais ce n’est pas l’essentiel: ces pièces sont faciles à atteindre, ce qui permet, le cas échéant, de pénétrer à l’intérieur des cadrans et de procéder à une inspection ou à une sorte de mesure préventive.

    L'horloge Big Ben, indiquant l'heure GMT, est la plus précise non seulement à Albion, mais également dans le monde. Comment leurs progrès impeccables sont-ils assurés et maintenus? Pour donner une réponse, nous nous tournons vers ce qu'on appelle les origines. Les développeurs du chronomètre étaient les personnes qui avaient la relation la plus éloignée avec ce commerce. Outre l'horloger Edmund Beckett Denison (et cet amateur), le projet avait un coup de main ... l'avocat George Irie et l'astronome royal. Le joaillier-professionnel Edward John Dent, qui a terminé son travail en 1854, a participé à l'assemblage du mécanisme de la montre.

    Big Ben Clockwork Le revers du cadran

    La construction de la tour elle-même n'était pas encore terminée et Maître Denison, un homme extrêmement créatif, décida d'expérimenter. Il décida de prendre un risque et d'abandonner le mouvement apériodique de la clé avec laquelle le mécanisme de veille était enroulé. Et ce malgré le fait que sa présence était prévue par le projet. Au lieu de cela, il développa un double parcours en trois étapes, qui garantissait une séparation optimale du mécanisme de l'horloge et du pendule. Ce dernier a été installé dans une boîte étanche au vent et à l’humidité, située sous la salle de l’horloge. Il a une longueur de 3,9 mètres et pèse 300 kilogrammes, soit 2 tonnes de moins d'équipement. Un pendule marche toutes les deux secondes.

    Big Ben Pendulum

    Revenons donc à la question de la précision des montres Big Ben. De temps en temps, ils sont à la traîne et c’est un fait bien connu. Seulement aucun problème à cause de cela ne se pose pas. Et tout cela grâce à ... le sou anglais. Lorsque le chronomètre commence à "tromper", ils placent simplement une ancienne pièce de monnaie pesant un gramme et demi sur le pendule. Il est difficile de dire tout de suite quelles sont les lois de la physique en jeu, mais une telle «intervention» est garantie pour accélérer le temps de 2,5 secondes par jour. Le superviseur, ayant ainsi atteint la précision, retire la pièce - jusqu'à la prochaine fois.Le mouvement d'horlogerie depuis 150 ans n'a jamais échoué, prouvant sa fiabilité. Un travail d'entretien périodique est effectué, certaines pièces sont remplacées. Tous les deux jours, le mécanisme est soigneusement lubrifié. Mais en général, sa conception reste inchangée.

    Pendant les deux guerres mondiales, les montres Big Ben ont fonctionné selon un mode spécial. Ainsi, en 1916-1918, la cloche n'a pas battu l'heure et la nuit, elle n'a pas allumé l'éclairage de la tour. Ils n’ont pas allumé le rétro-éclairage depuis le 1 er septembre 1939, lorsque l’Allemagne hitlérienne a attaqué la Pologne de manière perfide, déclenchant la guerre la plus meurtrière de l’humanité. Certes, l'horloge a bien fonctionné et même la cloche a sonné. En juin 1941, lors du bombardement de Londres par un avion nazi, les principaux carillons de la Grande-Bretagne ont été endommagés. Mais heureusement, ils n'étaient pas sérieux et le chronomètre continua. Ensuite, il a encore été arrêté pendant une journée, mais uniquement pour réparer la tour de Saint-Étienne même.

    Heures de lavage

    Cloches de la tour de l'horloge

    Big Ben Bells

    La plus grosse cloche de la tour d'Elizabeth est le Big Ben, qui a donné son nom à l'ensemble de la structure. Il a été lancé le 6 août 1856 par les maîtres de l'entreprise John Warner and Sons dans la ville de Stockton-on-Tees (nord-est de l'Angleterre). Le colosse de 16 tonnes à la tour a été pris sur une charrette, dans laquelle 16 chevaux ont été attelés. L’événement s’est avéré si important qu’une foule enthousiaste a accompagné tout le chemin. Seule la joie s'est avérée prématurée: lorsque la cloche a été testée, elle s'est soulevée et s'est fissurée. Je devais envoyer des réparations. Le 10 avril 1858, il est refondu à Whitechapel (Whitechapel). La deuxième cloche s’est avérée «plus mince», son poids était de 13,76 tonnes.

    Élevé le géant sur la tour pendant presque toute la journée. C'était non seulement lourd, mais aussi dans l'ensemble: la hauteur est de 2,2 mètres et la largeur, de 2,9 mètres, et c'est ce qui est arrivé: le 31 mai 1859, les Londoniens ont entendu le son de Big Ben. Et bien que le poids du marteau qui a frappé ait également été réduit, la cloche a encore craqué deux mois plus tard. Sur un nouveau moule, il ne s'agissait plus d'acier, mais de réparations "cosmétiques", qui duraient 3 ans. Pendant tout ce temps, la cloche était silencieuse.

    Big Ben Bells sur le dessus

    D'abord fait une coupe en forme de carré, ce qui empêcherait la propagation de la fissure. Puis il a tourné la cloche elle-même, pour que le marteau ne soit pas endommagé. La présence d'un défaut ne fait que créer ce son résonant unique, grâce auquel le son de Big Ben ne peut être confondu avec aucun autre. Depuis lors, les habitants et les invités de la ville sur la Tamise l'entendent toutes les 60 minutes. Le premier coup de marteau coïncide avec la première seconde de la nouvelle heure.

    La cloche principale est entourée de cloches plus petites. Toutes les quinze minutes, ils jouent la mélodie "Westminster Quarters", également connue sous le nom de "Cambridge Chimes" - d'après le nom de l'église de sv. Marie la grande (Cambridge). Ils ont battu le rythme d'un tel dicton: "A cette heure-ci, le Seigneur me garde et son pouvoir ne rendra personne." Le 31 décembre 1923, la BBC, devenue la plus grande entreprise de télévision et de radio du monde en termes d'audience, a d'abord entendu à la radio le timbre de la tour de l'horloge du palais de Westminster. Depuis lors, le son de Big Ben pendant la journée retentit deux fois sur la chaîne BBC Radio: à 18h00 et à minuit. Fait intéressant, il n'est pas diffusé à partir d'un enregistrement préalablement préparé, mais en direct. Cela a été rendu possible grâce au microphone installé à l'intérieur de la tour.

    Vue de Big Ben depuis le quai Queen Walk

    Origine du nom

    La tour de l'horloge du palais de Westminster, la tour de Saint-Étienne et, enfin, la tour d'Elizabeth sont les noms officiels du monument. Mais d'où vient le nom "Big Ben", qui est également devenu le plus célèbre? Il existe plusieurs versions sur ce score. Arrêtons-nous sur cela un peu plus en détail.

    Selon l'un d'entre eux, la cloche porte le nom de Lord Benjamin Hall, un gentleman à la carrure large et à la voix très forte. Il aurait pris la parole lors d'une séance extraordinaire du Parlement sur la question de ce nom même. Il ne parlait que très longtemps, ce qui ennuyait ses collègues.Un des parlementaires est tombé en panne et a crié: "Appelons la cloche Big Ben et terminons cet acte sans espoir." Et l'expression "Big Ben" de l'anglais se traduit par "Big Ben". Les participants à la réunion ont apprécié la blague. Dans la salle, il y avait des éclats de rire, ce qui ne pouvait signifier que l'accord universel.

    Une autre version lie le nom de la cloche au nom du boxeur poids lourd connu à l'époque, Benjamin Kaunt. Au niveau des rumeurs, il est arrivé de nos jours qu'ils voulaient même donner le nom de reine Victoria au colosse «vocal», et qu'un membre de la Haute Chambre des Lords aurait fait une telle proposition. Seule la confirmation officielle dans les procès-verbaux des réunions du Parlement n'a pas été trouvée. Et même si nous supposons qu'une telle initiative était toujours soumise, alors, pour une raison quelconque, elle n'était pas destinée à être réalisée.

    Big Ben au coucher du soleil

    Faits intéressants

    Les parlementaires britanniques, qui ont pris la décision de construire la tour en 1844, ont insisté sur le fait que les horloges sur celle-ci devraient certainement devenir les plus précises au monde. Sous cette condition, ils ont accepté d'allouer les fonds nécessaires. Nous pouvons en conclure que si les concepteurs ne pouvaient pas les convaincre, la construction de Big Ben ne pourrait pas commencer.

    Big Ben en prison, caricature

    Big Ben est resté dans le rôle de ... prison. La tour a été faite par des parlementaires qui étaient trop branlants lors de réunions. Sa dernière prisonnière était la représentante du mouvement féministe, Emmeline Pankhurst, qui s'est battue pour l'égalité des droits des femmes. À côté du palais de Westminster, elle porte un monument.

    Un jour, en 1949, les montres Big Ben ont pris un retard inattendu de près de quatre minutes, ce qui était un véritable état d'urgence. Tout le monde a commencé à pécher sur le mécanisme: ils ont dit que l'ancien ne pouvait pas résister à l'épreuve du temps. Mais il s’est avéré que c’était comme ça que le troupeau d’étourneaux était "stupide", qui a décidé de s’asseoir sur l’aiguille des minutes.

    La prochaine fois - dans la cour, c'était l'hiver 1962 - la montre était gelée. Les spécialistes en sont venus à la conclusion qu'ils pourraient être endommagés lors de l'écaillage mécanique de morceaux de glace, ils ont donc décidé de ne pas prendre de risque. Les superviseurs ont été priés de déconnecter le pendule du mécanisme de l'horloge afin d'éviter toute défaillance de grande ampleur. Avec le début du dégel, il a été relancé.

    Cependant, l'horloge de Big Ben était encore brisée. Ils se sont arrêtés le 5 août 1976 et ont gelé pendant neuf mois. La raison en est la fatigue du métal, à partir de laquelle la suspension de torsion du pendule a été faite, qui a transmis sa charge. Cet accident a causé des dommages considérables au mécanisme d'horlogerie. Après la liquidation de ses conséquences, la montre a été lancée le 9 mai 1977. Ce qui s’est passé est une leçon pour l’avenir: désormais, l’entretien de Big Ben est effectué régulièrement et de manière plus approfondie. À cette fin, l'horloge peut s'arrêter pendant une heure ou deux. De plus, ces pauses ne sont pas enregistrées comme des arrêts. Des pannes mineures ont également eu lieu, mais rarement.

    Composer la nuit

    Encore une fois, le facteur météorologique a eu une incidence sur les heures de travail du 27 mai 2005. À Londres, le soleil a brûlé de manière intolérable. C'est pourquoi le mécanisme s'est éteint deux fois au cours de la journée. Certes, le lien direct entre la chaleur et l'arrêt de Big Ben n'a pas été établi avec certitude, mais il n'y avait tout simplement aucune autre explication. Dans le même exercice 2005, le mécanisme a été arrêté pendant 33 heures - des travaux techniques planifiés ont été effectués. Telle leur durée est devenue une sorte de record. En août 2007, les travaux techniques ont été effectués sans pour autant interrompre le mouvement. Ils ont duré jusqu'à 6 semaines, les maîtres à ce moment-là ont remplacé les roulements et les systèmes de fixation de la cloche principale. Et les flèches ont continué leur course à l'aide de moteurs électriques spécialement connectés.

    30 janvier 1965 La Grande-Bretagne et le monde entier font leurs adieux au plus célèbre Premier ministre de l'histoire du pays, Sir Winston Churchill. Ce jour-là, les cloches du temps Big Ben n'ont pas battu. La prochaine fois que l'horloge se tait, le 30 avril 1997, la veille des élections à la Chambre des communes du Parlement britannique.Enfin, le dernier arrêt de l'horloge de la tour a eu lieu le 17 avril 2013, lorsque la baronne Margaret Thatcher a été enterrée. Elle a été la première femme à diriger le gouvernement du Royaume-Uni. Pour sa détermination à mener à bien des réformes impopulaires de son vivant, elle reçut le surnom de "Dame de fer".

    Cabine téléphonique rouge sur le fond de Big Ben

    Sur chaque cadran se trouve une inscription dorée en latin: "Domine Salvam fac Reginam nostram Victoriam Primam". La déclaration se traduit par "Dieu sauve notre reine Victoria la première". Il y a une autre inscription - autour du périmètre de la tour, à droite et à gauche de l'horloge - et elle est aussi en latin: "Laus Deo" ("Dieu merci" ou alternativement "Louange au Seigneur").

    Lors de la soirée organisée par le Parlement britannique au Palais de Westminster, l'une des plus anciennes au monde, d'ailleurs, le sommet de la tour doit comporter un éclairage. Tout le monde ne sait pas pourquoi. Est-ce une tradition ou un symbole de quelque chose? Plutôt le premier. Victoria l’a inventée comme un moyen de voir de ses propres yeux, les parlementaires sont vraiment occupés par le travail ou ne font que s’imiter. Les lampes électriques sont allumées depuis 1912. Auparavant, la source lumineuse était constituée de cornes à gaz, constituées de tubes à alimentation en gaz ajustable, dotées d’un mécanisme permettant d’augmenter le débit d’air vers le brûleur.

    Malgré le fait que les montres Big Ben aient cédé la place au leadership mondial, comme on l'a déjà dit, le chronomètre «Allen-Bradley» aux États-Unis, elles restent la plus grande montre à quatre faces avec combat, car les Américains ont oublié d'ajouter un combat à leur carillon soit ne voulaient pas.

    Salut de la tour

    Big Ben: le jour d'aujourd'hui

    De nombreux touristes étrangers rêvent de voir l’intérieur de la tour Élisabeth, mais ils ne font pas de visites ici, comme l’ont décidé les autorités. L'accès permanent à Big Ben est autorisé à un cercle restreint de dignitaires. Ils montent un escalier en colimaçon étroit de 334 marches. Comme il n'y a pas d'ascenseur dans la tour, une telle ascension s'apparente à un exploit.

    Échelle jusqu'au sommet de Big Ben

    Pourquoi cette interdiction existe-t-elle? La raison en est le risque de menace terroriste: après tout, le point de repère est inclus dans le complexe architectural du bâtiment du parlement actuel - la plus haute instance représentative et législative du pays. Dans le même temps, des visites de Big Ben sont organisées pour les citoyens britanniques. Seul un organisateur devrait être nul autre qu'un membre de la Chambre des lords ou un membre de la Chambre des communes.

    Le reste reste à se contenter de l'apparence du célèbre bâtiment, prenant des photos sur son fond. En parcourant Londres, vous rencontrerez sûrement de nombreuses copies réduites de Big Ben. Les doublons sont un croisement entre une tour et une horloge de plancher dans les foyers britanniques. "Clones" a commencé à installer presque toutes les intersections urbaines.

    Saviez-vous que Big Ben se penche progressivement? Bien sûr, les indicateurs de la tour penchée de Pise en Italie sont loin, mais le fait demeure. Dès le moment de la construction, l'état du sol a subi des modifications qui ont déterminé la "chute" de Big Ben. Le rôle du catalyseur a été joué par la pose de la ligne de métro du métro de Londres "Jubili". Mais les constructeurs se sont calmés: ils ont dit qu'ils l'avaient prévu et que rien de grave ne s'était passé.

    Big Ben Souvenirs

    La tour Elizabeth s’est déplacée d’environ 220 mm, ce qui, par rapport à la hauteur, donne une pente de 1/250 en direction du nord-ouest. Cet indicateur est également influencé par l'environnement extérieur: les fluctuations d'un côté ou de l'autre dépendent des conditions météorologiques et atteignent plusieurs millimètres.

    Quoi qu'il en soit, Big Ben était et reste un symbole important pour la Grande-Bretagne - comme le Kremlin de Moscou pour la Russie, la Tour Eiffel pour Paris ou la Statue de la Liberté pour les États-Unis. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, les Londoniens écoutent en direct la cloche qui sonne, annonçant le début de la nouvelle année, afin de lever les verres de fête à temps.

    L'image de la tour est depuis longtemps devenue une marque indépendante et est largement utilisée dans les domaines de la culture et de l'art. Vous trouverez des descriptions familières dans les films, les émissions de télévision, les bandes dessinées, les jeux informatiques, ainsi que sur les enveloppes, les cartes postales et divers souvenirs.

    Comment s'y rendre

    La station de métro Westminster (Westminster) se trouve à proximité immédiate de Big Ben. Elle est desservie par trois trains: la ligne Circle (jaune), la ligne District (verte) et la ligne Jubilee (grise). En outre, dans le quartier de Big Ben et du palais de Westminster, il existe un grand nombre de lignes de bus, y compris de nuit (en face du numéro de route, la lettre "N").

    British Museum (British Museum)

    British Museum - l'un des plus grands musées du monde. Ce n’est pas seulement le nombre d’expositions, mais aussi la qualité générale des collections hébergées ici.

    Histoire

    Le bâtiment moderne du musée, datant de 1823, est un bel exemple de l'architecture néoclassique du 19ème siècle. La base de l'exposition a été posée en 1753, lorsque Hans Sloan a offert au Parlement une immense collection d'œuvres d'art et d'antiquités pour un montant bien inférieur à leur valeur totale. Peu à peu, d’autres collections ont été ajoutées, notamment la Bibliothèque royale, offerte par George II. Bientôt, le musée ne pouvait plus tout accueillir et Robert Smurk commença à travailler sur le bâtiment que nous voyons aujourd'hui.

    Dans les années 1880, les collections de sciences naturelles ont été transférées dans un nouveau bâtiment dans le sud de Kensington, et le British Museum de Bloomsbury a pu consacrer davantage d’attention à la collecte, au stockage et à la protection de trésors du monde entier. Ces dernières années, de nouveaux changements ont eu lieu: la British Library a été déplacée à l'extérieur du bâtiment, l'endroit qu'elle occupait auparavant a été transformé en une cour dotée d'un immense toit en verre construit par Norman Foster. Nouveaux locaux ouverts en 2000. Au centre se trouve la célèbre salle de lecture avec un dôme - il existe maintenant un centre d’information multimédia ainsi qu’une salle de lecture publique.

    Expositions

    Le musée présente de nombreux artefacts inestimables, notamment des antiquités du Parthénon, la pierre de Rosette, une collection d'objets d'art de l'Égypte ancienne, une tête géante de l'île de Pâques et de nombreux autres trésors. En général, y compris les gravures et les dessins, le musée compte plus de 7 millions d’expositions.

    L'exposition du musée est répartie sur trois étages: les salles 1 à 34 se trouvent au premier étage principal, les salles 35 à 73 et 90 à 94 au sommet, les salles 77 à 89 au sous-sol. Bien sûr, il est impossible de tout inspecter lors d’une visite. Nous vous conseillons donc d’acheter un plan au comptoir d’information et de choisir celui qui vous convient le mieux.

    Le plus intéressant

    Le vase Portland de la collection de la duchesse de Portland a été transféré au musée pour stockage temporaire en 1810. En 1945, le musée l'a acheté

    Dans le hall 8, les superbes reliefs en marbre d’El Gin sont exposés. Ce sont des fragments de la frise du Parthénon V. BC, qui ont été amenés d’Athènes à Londres en 1801-1804. Lord El Jin, ambassadeur britannique à Constantinople. En 1816, le gouvernement britannique lui acheta du marbre pour 35 000 dollars. Depuis lors, les autorités grecques ont demandé de manière persistante, mais sans succès, leur retour dans leur pays d'origine. La frise est magnifique: elle représente des cavaliers lors d'une procession solennelle de sacrifice. Le hall 14 présente l'art de l'époque hellénistique, notamment une étonnante couronne dorée de feuilles de chêne, sur laquelle de minuscules cigales dorées et une abeille sont assises (environ 350 à 300 ans avant JC).

    Dans le hall 7, vous verrez la reconstruction de la pierre tombale du Ve siècle avant notre ère. BC heu sous la forme d'un portique ionique avec des statues de la Nereid, trouvé à Xanthus dans l'ouest de la Turquie.

    Rosetta Stone a été nommée d'après la ville située à l'embouchure du Nil, où elle a été trouvée en 1799.

    Le hall 25 expose la célèbre pierre de Rosette. Il s'agit d'une dalle basaltique sur laquelle est gravé un décret du conseil des prêtres de 196 av. heu en parallèle dans les langues grecque et égyptienne ancienne (écriture démotique et hiéroglyphique).

    La découverte de la pierre a permis aux scientifiques de percer le mystère de l'écriture égyptienne.

    La salle 33 présente des œuvres d'art oriental, dont des bijoux incrustés tibétains, des vases d'autel vietnamiens du XVIe siècle, des statues indiennes de dieux et de démons du VIIIe siècle, des statues de pierres tombales chinoises de guerriers et de chevaux, de jaspe et de vases fragiles de l'époque.

    Dans la galerie mexicaine dans le hall 33c, vous pouvez voir des mosaïques et des sculptures incroyablement colorées de force intrinsèque aztèque et maya.

    Le casque pour les cérémonies de l'enterrement à Sutton Hoo a une pince dorée en bronze et des rabats oculaires incrustés de grenades.

    Les salles 37 et 68 présentent des trésors de pièces d'or, de bracelets et autres bijoux trouvés lors de fouilles dans les îles britanniques. Dans le hall 41 se trouve un trésor de Sutton Hoo (comté de Suffolk): le bateau funéraire du roi saxon, retrouvé en 1939. Les pièces exposées incluent une épée décorée de pierres précieuses, des gaines d'or, un casque couvrant toute la face de plaques de bronze dorées, des fragments de lyre, un énorme chaudron de bronze, un sceptre avec un cerf de bronze et un sac à main en or décoré d'émail cloisonné.

    Assurez-vous de visiter le hall 42, où se trouve Lewis Chess. Figures d'échecs sculptées au XIIème siècle. sur environ. Lewis des os du morse sous forme de guerriers à face large, d'évêques et de rois. Ensuite, allez à la salle 49 et observez le trésor de Mildenhol découvert dans le Suffolk pendant les années de guerre. Il est fait avec une grande habileté des vases en argent romains, y compris un grand plat avec une scène de culte de Bacchus.

    Dans le hall 61, vous verrez des momies égyptiennes anciennes en sargophage, délicatement peintes de figures de chats, de serpents, d'ibis, de crocodiles, de faucons et de personnages. Dans les halls adjacents - échantillons de bijoux égyptiens et d'art copte.

    www.thebritishmuseum.ac.uk
    L'entrée au British Museum est gratuite pour tous les visiteurs (sauf les expositions)
    Le musée est ouvert tous les jours de 10h00 à 17h30, le vendredi. jusqu'à 20h30
    La station de métro la plus proche est Holborn ou Tottnam Court Road, Russell Square

    Buckingham Palace (Palais de Buckingham)

    Buckingham Palace - La résidence des monarques britanniques à Londres. Aujourd'hui, Elizabeth II vit et travaille là-bas. La vie bat son plein au palais: réceptions et événements d'importance nationale se déroulent. Le reste de la garde de la famille royale garde - leurs tenues rouge vif sont visibles de loin.

    Faits saillants

    Buckingham Palace d'une hauteur

    Il y a généralement un drapeau sur le palais de Buckingham - cela signifie que la reine est dans le bâtiment. Mais à la fin de l'été, Elizabeth II quitte sa maison et le palais de Buckingham ouvre ses portes aux touristes. Avec leurs propres yeux, ils peuvent regarder le luxe de la cour royale. Plafonds plaqués or et murs recouverts de soie, meubles exquis, vases antiques et élégants candélabres sont les couloirs de cette magnificence.

    Buckingham Palace est officiellement la propriété de la famille royale. Mais en même temps, il est considéré comme une attraction touristique et sert de galerie d'art. C'est la carte de visite du Royaume-Uni.

    Monument Victoria dans les jardins de la reine devant le palais de Buckingham Vue du palais de Buckingham depuis le parc St. James

    Miniature "ville" à Londres

    La reine Elizabeth II quitte le palais de Buckingham

    Le Buckingham Palace est situé à Westminster, près du centre commercial Pall Mall. Sur un vaste domaine à proximité - un monument à la reine Victoria, créé à partir de marbre blanc et de dorures. La résidence elle-même était «prise en sandwich» entre les immeubles de grande hauteur et les bâtiments Art nouveau. C'est une vraie ville, car derrière la porte se trouvent une piscine, un bureau de poste, un département de police, un hôpital et son propre cinéma. Avec le jardin, la superficie du complexe atteint 20 hectares. Les visiteurs sont strictement divisés en deux catégories: la partie passe par l'entrée principale et le reste par le service annexe. La famille royale, leurs invités, les courtisans et les demoiselles d'honneur, les représentants du gouvernement et les dignitaires ont le droit de passer les portes de l'entrée.

    Buckingham Palace est immense, comme il se doit - dans environ 700 chambres. Les couleurs prédominantes sont le rouge et l'or. Parmi eux - cinquante chambres royales, environ 200 chambres pour les invités et le personnel, une centaine de bureaux et le bureau de la reine. Le bâtiment comprend également le prince Philip, le duc d’York, le comte et la comtesse de Wessex.

    Monument de Victoria en détail

    Le passé d'une élégante résidence

    Garde au palais de Buckingham

    L'histoire du palais a commencé au XVIIIème siècle. Un chef-d'œuvre architectural de Buckingham House a été érigé sur ordre du duc de Buckingham. Le propriétaire n'était pas satisfait de la nouvelle maison - il sentait la moisissure partout, même si le reste ne s'en rendait pas compte. Bientôt, le duc mourut et l'épouse veuve fut incapable de vivre dans l'enceinte du bâtiment - chaque article rappelait son mari. Elle est partie et est morte de chagrin. L'héritier du duc organisa la vente du palais de Buckingham.

    George III s'est intéressé à un beau bâtiment. Il s'occupa de lui-même dans une nouvelle résidence privée - celle-ci ne convenait pas à la taille et à la finition. En 1762, Buckingham House passa aux mains du monarque qui entreprit une restauration à grande échelle. Dans le même temps, une grande bibliothèque a été construite et les salles ont été décorées avec des peintures d'artistes italiens.

    La résidence a changé de nom - elle est maintenant connue sous le nom de "Queen's House". La plupart du temps, l’hôtesse était l’épouse du monarque Charlotte de Mecklenburg-Strelitz, et George III lui rendait visite de temps à autre. Les invités fréquents du palais de Buckingham étaient des artistes qui ont peint des portraits de toutes les personnalités royales d'Angleterre. Plus tard, le complexe a été "imaginé" par de célèbres architectes qui ont créé trois bâtiments similaires et les ont unis dans un ensemble commun. Au centre - une cour spacieuse.

    Au début du XIXe siècle, le palais de Buckingham est officiellement déclaré la résidence des monarques britanniques. La reine Victoria a commencé à éditer, accordant une grande attention au chef-d'œuvre. La reconstruction a affecté l'intérieur, une dépendance supplémentaire a également été créée, l'emplacement de l'entrée principale a été modifié. Jardins aménagés, cascades et lacs.

    Salle de bal du palais en 1856

    Les gens n'aimaient pas ce changement. La restauration a coûté 700 000 livres sterling - un montant considérable par rapport aux normes du XIXe siècle. En ces temps difficiles pour le pays, cela semblait être un luxe inabordable. Mais les changements ont continué. Dans les années 60, ils ont achevé la création d'une salle de bal et l'ont utilisée pour la première fois lors d'une réception en l'honneur de la fin de la guerre de Crimée.

    Au début, les meubles de la maison ont été créés dans le style géorgien. Sous le règne d’Edouard VII, la décoration a été modifiée en français moderne et certains locaux ont été décorés dans des thèmes chinois. Aujourd'hui, le palais de Buckingham continue de servir la famille royale, qui organise des cérémonies et des réceptions d'importance nationale.

    Buckingham Palace en 1710 Buckingham Palace en 1837

    En visite au palais

    Plan du palais de Buckingham

    Aujourd'hui, la résidence royale est visitée par une masse de touristes - environ 30 000 pendant les mois d'été. Les portes d'entrée puissantes et l'apparence calme d'un bâtiment en brique grise attirent immédiatement l'attention des clients. L'aspect original de la structure n'a été préservé que du côté ouest, face au jardin. Mais le plus célèbre pour la façade orientale du palais de Buckingham. L'étage inférieur est décoré de bas-reliefs de l'ordre dorique et l'étage supérieur - corinthien. Des figures allégoriques complètent la façade du bâtiment. La partie triangulaire de la façade du palais est élégante grâce au blason. Au-dessus se trouvent les sculptures de Neptune, Navigation et Commerce. La partie nord du bâtiment est occupée par des quartiers privés. Dans le bâtiment principal, face à l'extérieur du palais Saint-James, se trouvent des salles de cérémonie.

    Même avant d'entrer dans le palais de Buckingham, vous pouvez avoir une impression saisissante - regardez le changement de garde. La cérémonie solennelle a lieu tous les jours d'avril à la fin de l'été et le reste de la période - tous les deux jours. Le spectacle rassemble une foule de touristes. Scène - la place devant le balcon.

    Relève de la garde au palais de Buckingham La famille royale sur le balcon du palais de Buckingham

    Sur la grande table du palais se trouve un programme de changement de garde. Si vous souhaitez photographier le spectacle sans interférence, vous devez d'abord prendre soin de l'endroit près de la clôture du palais de Buckingham. À 11h30, la "présentation" commence - les gardes de la Division de la Cour font preuve de calme et d'un entraînement impeccable.

    Jusqu'en 1993, il était impossible pour un simple touriste de pénétrer à l'intérieur du bâtiment. Aujourd'hui, lors du départ de la reine (en août et septembre), le palais de Buckingham est à votre disposition. La résidence commence à partir du hall d'accueil, décoré de colonnes de marbre. À l'entrée se trouve une galerie sculpturale, réunissant les bustes et les statues de représentants de la dynastie des monarques et des personnalités de l'État. L'intérieur rappelle un musée. Les chambres sont meublées avec des meubles anciens qui ont survécu à plus d'une génération. Parmi les articles il y a la porcelaine qui a appartenu à Napoléon.

    "Cœur" de l'immeuble: salles de parade

    La fierté du palais de Buckingham est les grands halls, la galerie royale et les écuries. L'élégance des chambres est restée presque inchangée depuis l'époque de la reine Victoria. Le "coeur" du palais est constitué par les halls d'état. Mobilier exquis, produits uniques en porcelaine de Sèvres, sculptures élégantes, voilà ce que vous pouvez voir ici. Les locaux sont décorés avec des chefs-d'œuvre de Rubens, Rembrandt, Canaletto. Les salles de parade ne sont accessibles aux visiteurs que deux mois par an - en août et septembre. Le reste du temps, Elizabeth II et des représentants de la famille royale y organisent des réceptions et des cérémonies officielles.

    Salle de gala des écuries royales

    Au total, Buckingham Palace dispose de 19 salles de parade: un salon blanc et vert, une salle de garde, la salle du Trône, une salle à manger de Parade et plusieurs autres salles. Ils sont disposés séquentiellement dans la même rangée, dans les suites - l'impression que les chambres sont suspendues à une chaîne. Parmi eux, le central est considéré comme un salon vert. Il semble important commode, en ébène et décorée de pierres précieuses. Les vases solides vintage fabriqués par des artisans célèbres ajoutent de la solidité à la pièce. Les murs du salon vert sont tapissés de soie et le plafond doré. Il était une fois, le salon vert servait de salon de la reine Charlotte. Aujourd'hui, les invités attendent la réception ici.

    Green Hotel Buckingham Palace Royal famille dans la salle du trône. Mariage Prince William et Kate Middleton

    Vous souhaitez jeter un coup d'œil à la salle des séances de photos officielles au palais de Buckingham? Jetez un coup d'œil à la salle du trône. Une fois, cette salle était utilisée pour des bals avec une participation royale. Dans la salle du trône se trouvent des chaises majestueuses avec les initiales de la famille royale. De là, vous pouvez accéder à la galerie d'art.

    Trésors des monarques britanniques

    Depuis la Grande Salle du Trône, les invités sont envoyés à la galerie d'art. Cette partie du palais est apparue dans les années 70 à l'initiative du duc d'Édimbourg. Auparavant, il y avait les ruines d'une chapelle privée, qui a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Galerie - l'ajout principal au palais de Buckingham au cours des 150 dernières années.

    Galerie d'art Buckingham Palace

    La galerie de photos est la plus grande salle du palais: longueur - 50 m, largeur - 8 m. Sa taille est comparable à celle de deux courts de tennis. En parcourant lentement la pièce, vous pouvez voir des peintures de Rubens, Rembrandt, Van Dyck.

    La Galerie royale abrite une vaste collection de dessins de Léonard de Vinci et d'œufs de Fabergé. L'exposition est régulièrement mise à jour - les visiteurs sont représentés à tour de rôle par des expositions constituées à partir de la collection de monarques britanniques. Sur les cheminées en marbre, des bas-reliefs sont placés. Dans les sculptures peuvent être trouvés des caractéristiques d'artistes célèbres.

    Majestueuse salle à manger

    La salle à manger avant du Buckingham Palace est impressionnante: une couleur rouge extravagante, une immense table en acajou, une image de George IV au-dessus de la cheminée. Les murs sont décorés de portraits de monarques. La table est si longue que 600 personnes peuvent s’asseoir derrière elle.

    Salle à manger Buckingham Palace Salon blanc

    Le salon blanc est décoré dans des tons dorés délicats.Lustre blanc élégant, stuc riche, canapés et fauteuils élégants, voilà ce qu’il présente aux visiteurs. Fond blanc et doré partout - dans les détails architecturaux et les meubles. Une grande collection d'objets anciens - pas le seul avantage du salon. Il a également une porte secrète menant à la salle du trône.

    Reine de transport!

    Ouvert à visiter et la maison de transport. À l'intérieur des voitures et des wagons "vivants", qui sont utilisés pour les départs solennels et quotidiens. Dans une pièce séparée - un énorme chariot d'or. Elle est impliquée dans des couronnements et des occasions spéciales. La vue attire et calèche transparente pour les épouses royales.

    Roi royal au palais de Buckingham

    Dans les stalles - chevaux pur-sang. Sur le mur à côté de chacun d'eux se trouve une inscription avec un nom inventé par la reine elle-même. L'écurie ne contient que des chevaux pour chariots. Pour les clients, les écuries sont disponibles de 10h00 à 16h00 (autorisées jusqu'à 15h15). Depuis 2011, vous pouvez visiter le Carriage House toute l'année. Dans le même temps, il reste valable. Vous pouvez explorer les écuries par vous-même ou rejoindre un groupe - la visite se déroule en anglais. Le ticket vaut la peine d’être tamponné lors de votre première visite - il est valable toute l’année pour les excursions répétées. Si l'inspection est prévue pour vendredi, il est souhaitable de préciser l'heure du musée. Cela peut ne pas fonctionner dans le cadre d’événements officiels.

    Une promenade dans les couloirs du palais de Buckingham nécessite beaucoup plus de temps à cause de la place. Il est conseillé aux touristes de se familiariser d'abord avec la galerie royale et la maison de transport, puis de visiter les quartiers de l'État.

    Tea Party dans le palais royal

    Doucement et de manière inattendue, les visiteurs pénètrent dans le jardin luxuriant depuis la salle spacieuse aux portes vitrées allant du sol au plafond. Cela rappelle Eden: un lac avec des îlots, des cascades, des arbres en fleurs, de magnifiques pelouses et parterres de fleurs, des flamants roses. Le territoire est vaste - 17 hectares. Ce sont les plus grands jardins privés de Londres. La solitude ne viole que le rugissement des hélicoptères, qui volent constamment autour de la résidence.

    Trois fois par an, dans le jardin, ils organisent une théière solennelle avec la reine. Environ 10 000 invités assistent à l'événement. Lors de la réunion informelle, il n'y a pas de visiteurs aléatoires - tout le monde mérite d'assister à une noble réception. Les gens ordinaires se sentent libres - Elizabeth II a annulé le code vestimentaire. Sous l'interdiction, seuls les épaules noires et ouvertes. Offrez à vos invités du thé, des mini-sandwiches au caviar rouge, des gâteaux au chocolat et des biscuits.

    Les touristes peuvent se détendre dans le café d’été, situé juste à côté du palais de Buckingham. Assis à la table, vous pouvez boire une tasse de thé ou manger une glace. Les clients sont autorisés à se promener dans la partie sud du jardin, donnant sur la partie ouest du bâtiment et le lac.

    Jardin du palais de Buckingham

    Sélection de souvenirs

    Les visites ne sont pas sans souvenirs - elles sont offertes par un magasin local. Parmi l'assortiment - des choses de la "collection royale". Ce sont les mêmes que les objets d'usage courant du Buckingham Palace: serviettes, ustensiles de cuisine, bagatelles diverses. Vous pouvez acheter des bonbons, des biscuits, des bijoux, des stylos et des bibelots, une serviette avec le monogramme de la reine.

    Chemin du palais de Buckingham

    La route qui mène au bâtiment imposant est simple: prenez le métro et descendez à Picadilli Circle, Victoria (Victoria) ou St James Park. Ensuite, le chemin traverse Green Park (Green Park) et mène directement au palais de Buckingham.

    Armoiries du palais de Buckingham à la porte

    Suivez les indications pour ne pas vous perdre. Les touristes peuvent visiter la Maison de la Reine en août et en septembre (de 9h45 à 18h00). Mais l'entrée est autorisée jusqu'à 15h45. Toutes les 15 minutes, des visites guidées sont organisées pour les clients qui durent environ deux heures. Prendre des photos à l'intérieur est interdit. Pour le plaisir d'explorer l'attraction royale, vous devez payer. Le coût est symbolique: 10,25 £ pour les moins de 17 ans, 16 £ pour les étudiants et 18 £ pour les adultes.Le prix n'a pas changé depuis 1993, lorsque les touristes ont eu accès au territoire du complexe. Les enfants de moins de 5 ans n'ont pas besoin d'un billet.

    Vous pouvez choisir parmi plusieurs options pour les excursions. Vous pouvez regarder uniquement dans les locaux du palais de Buckingham ou acheter un billet général. Ensuite, vous visiterez non seulement les grands halls, mais également les écuries royales et la galerie d'art. Aidera à orienter l'audio-guide en russe. Pas envie de s'entasser dans une longue file? Certains touristes achètent à l’avance des billets sur le site Web du Palais de Buckingham (www.royalcollection.org.uk/visit/the-state-rooms-buckingham-palace). Lorsque vous remplissez le formulaire, cochez la case "Enlèvement à l'arrivée". Vous pourrez alors retirer la commande à la billetterie du palais, sinon les billets seront envoyés par courrier.

    Maison-musée de Sherlock Holmes (Le musée Sherlock Holmes)

    Musée Sherlock Holmes situé dans une maison de style victorien de quatre étages, construite en 1815 et classée monument historique et architectural. Passez par le premier étage - il y a seulement une boutique de souvenirs. Au deuxième étage, vous rencontrerez le célèbre salon avec deux fauteuils et une cheminée. Là, vous pouvez vous asseoir et prendre des photos, mais vous devez le faire très rapidement pour qu'il n'y ait pas de file d'attente. Au même endroit se trouvent tous les instruments du détective, le violon, la célèbre casquette Holmes. En général, le musée a beaucoup d'éléments décoratifs, je veux tout considérer.

    Tate Modern Gallery

    Tate Modern Gallery - la plus grande galerie d'art contemporain au monde. Situé dans une ancienne centrale électrique magnifiquement restaurée, sur la rive sud de la Tamise. Toute la zone de la côte sud au cours des dix dernières années a été reconstruite et transformée. Vous pouvez vous diriger vers l’ouest ou l’est pour explorer d’autres sites. L'accès aux locaux de l'exposition permanente est gratuit, mais vous devez payer pour visiter les expositions.

    Informations générales

    Le meilleur moyen d’atteindre la galerie est de traverser le Millennium Bridge, le seul pont piétonnier à Londres, le premier des ponts construits au-dessus de la rivière au cours des cent dernières années. Lorsque vous entrez dans la galerie Tate Modern le long de la rampe ouest et entrez dans l'immense hall des turbines, vous sentirez votre souffle reprendre son souffle. La superbe salle d'exposition était prévue pour des expositions spéciales, dont l'exposition change tous les six mois. Ici, vous pouvez exposer des œuvres d'art modernes géantes, semblables à celles de Louise Bourgeois - l'énorme araignée Maman, et ses trois tours conçues pour le spectacle d'ouverture.

    Dans un grand et lumineux musée au 3ème et 5ème étages sont des expositions permanentes, au 4ème étage des expositions sont organisées. Vous pourrez y voir des œuvres de cubistes, de surréalistes, d’impressionnistes, de pointillistes, d’abstractionistes et d’artistes pop art, ainsi que des installations multimédias. Il est inhabituel que l’exposition s’appuie sur un principe thématique et non sur des périodes historiques, mais cette approche s’avère extrêmement efficace.

    Kensington Palace (Palais de Kensington)

    Kensington Palace Il est bien connu dans le monde entier en tant que résidence londonienne du prince et de la princesse de Galles, Charles et Diana, jusqu'à leur divorce en 1991, puis en tant que résidence de Diana. Après sa mort en 1997, le palais est devenu une sorte de mausolée de princesse: à la porte, il y a souvent des piles de fleurs. En 1689-1696 le manoir a été reconstruit dans le palais sous la direction de Christopher Wren. Depuis lors, il appartient à la famille royale depuis 300 ans.

    Informations générales

    Avant que George III ne s'installe au palais de Buckingham en 1760, elle était la résidence royale principale de Londres. À la demande de Guillaume III et de Maria II, Ren reconstruisit et ajouta quelques appartements et des entrées séparées. Au XVIIIème siècle. à Kensington Palace, les halls de la Parade sont apparus avec de superbes peintures murales réalisées par William Kent, une galerie de portraits royaux et de magnifiques meubles de style classique. Tout cela est inclus dans le programme d'inspection du palais, qui est extrêmement populaire auprès des touristes.En outre, on présente aux touristes une collection de robes et de costumes de courtisans et d'uniformes militaires de 1760 à nos jours.

    Le matin du 20 juin 1837, la princesse Victoria, âgée de 18 ans, se réveilla tôt et apprit que son oncle Wilhelm IV était décédé et qu'elle devenait chef de l'État. Près de Kensington Palace, face à l'étang rond, se trouve une statue touchante représentant une reine.

    En se promenant dans le parc du palais, on peut boire du thé dans l’Orangerie, conçue par un étudiant de Rena Nicholas Hok-smur et décorée du célèbre sculpteur néerlandais Grinling Gibbons.

    Tél .: 087-0751 5170
    Fermé le samedi et le soleil
    Droit d'entrée
    Station de métro High Street Kensington ou Queensway

    Hampton Court Palace

    Hampton Court - résidence royale, palais et parc au Royaume-Uni. Situé sur la rive gauche de la Tamise, à Richmond upon Thames, à 18 km du centre de Londres. Hampton Court a été construit vers 1514 pour le favori du roi, le cardinal Thomas Wolsi, qui en 1529 fit don du palais à Henri VIII. L'architecture et les intérieurs du palais sont réalisés dans l'esprit du classicisme et donnent une image complète de la vie des monarques anglais des XVIe et XVIIIe siècles.

    Grande roue "London Eye" (London Eye)

    "London Eye" - le nom poétique de la grande roue, montée sur les rives de la Tamise. S'élevant à la hauteur d'un bâtiment de 45 étages (135 mètres), les visiteurs peuvent explorer Londres et ses environs à une distance allant jusqu'à 40 kilomètres par temps clair.

    Faits saillants

    Grande roue "London Eye"

    Au moment de son ouverture, le London Eye était la roue d'observation la plus haute du monde, mais en 2008, il a cédé la place à une attraction similaire à Singapour.

    Au tournant du millénaire, chaque pays souhaitait inventer une fiction et les Britanniques ont réussi à la réaliser pleinement - une roue d'observation incroyable a célébré sa naissance le dernier jour du siècle dernier. Par conséquent, le deuxième nom du London Eye - The Millenium Wheel - est logique. Officiellement appelé EDF Energy London Eye.

    Un tour "London Eye" dure une demi-heure. Pendant ce temps, il est possible d'explorer le panorama pittoresque de toute la capitale anglaise à partir d'une hauteur vertigineuse.

    Histoire de la création

    En 1993, le journal londonien "Sunday Times" organisa un concours pour le projet du bâtiment monumental original, conçu pour marquer le début du nouveau millénaire. David Marks et Julia Barfield, le couple d'architectes, ont proposé leur version: la grande roue d'une hauteur record. Cependant, leur idée n'a pas été soutenue par les autorités de la ville.

    Les époux ont eu de la chance avec leur voisin, le directeur de British Airways, qui a cru au succès du projet et a investi dans sa mise en œuvre. Il a fallu six ans pour concrétiser l’idée. Le développement et la construction de l'attraction a impliqué beaucoup d'ingénieurs et de concepteurs. Après tout, il s’agissait d’en réaliser une tâche unique: créer d’énormes segments, les livrer au point d’installation, monter, puis soulever et fixer la structure entière pesant 1 700 tonnes sous un angle de 65 degrés!

    Grande cabine entrée de la cabine à la grande roue de nuit

    Différentes parties de la grande roue du London Eye ont été livrées sur le site d’installation sur des barges le long de la rivière, puis assemblées en une unité sur les plates-formes construites à cet effet. Pour soulever, nous avons dû concevoir des mécanismes spéciaux qui, selon un schéma soigneusement élaboré, permettraient de relever la structure de 2 degrés par heure.

    L'installation temporaire de l'attraction était initialement prévue jusqu'en 2005, mais elle s'est avérée si populaire et rentable qu'il a été décidé d'annuler son démantèlement. En 2006, une nouvelle carte de visite à Londres a reçu un cadeau: un système de rétroéclairage numérique à DEL unique capable de changer la couleur de la roue et de créer des motifs de lumière spectaculaires.

    Qu'est-ce que le London Eye?

    Le London Eye ressemble à une énorme roue de bicyclette à longs rayons.Les visiteurs sont placés dans des cabines à capsules transparentes en forme d’œufs, isolées et équipées de la climatisation. Dans chaque capsule, 25 personnes se lèvent simultanément et le nombre total de kiosques est de 32; ce nombre est égal au nombre de banlieues de Londres.

    Vue depuis le pont de Waterloo

    La vitesse de rotation du London Eye est de 26 centimètres par seconde, soit moins d'un kilomètre par heure. La roue tourne constamment, sans s'arrêter. La vitesse est assez faible et les visiteurs ont le temps d'aller au stand ou de s'en sortir sans hâte. L'attraction est suspendue uniquement pour qu'une personne handicapée, un enfant ou une personne âgée puisse monter à bord.

    Sur demande, vous pouvez commander des fraises avec du champagne sur le stand. Les couples romantiques peuvent faire une ascension inoubliable dans la capsule de Cupidon, où le serveur les servira.

    C'est intéressant

    Vue depuis la cabine
    • À l’occasion du dixième anniversaire du London Eye, en Angleterre, une série de timbres-poste illustrant la roue.
    • Les cabines sont équipées d'une caméra spéciale qui prend une photo à la fin de chaque tour. Si vous vous tenez à un endroit spécialement marqué, vous serez pris dans le cadre de l'appareil photo et vous pourrez prendre votre photo à la sortie.
    • Le poids de chaque capsule est de 10 tonnes.
    • La grande roue "London Eye" est visitée annuellement par 3,5 millions de personnes.
    • Le seul jour de l'année où le London Eye attire les visiteurs la nuit - le 14 février. Les guides affirment qu’à ce moment-là beaucoup reçoivent des offres de la main et du cœur.
    • À côté de l'attraction dans le cinéma 4D gratuit, vous pourrez voir divers moments de la vie de la roue - célébration du nouvel an, festivals de feux d'artifice. Grâce à un système sensoriel spécial, vous sentirez des rafales de vent et même des craquements de neige sous vos pieds.
    • Chaque capsule a un guide interactif.

    Informations utiles

    Le London Eye est accessible par le train de métro londonien menant aux gares de Waterloo, Embankment, Charing Cross et Westminster ou par les bus 211, 77 et 381.

    Les gares les plus proches sont Waterloo et Charing Cross.

    Vous pouvez conduire avec une roue tous les jours, de 10h00 à 20h30 en janvier-mars, jusqu'à 21h30 en avril-juin et jusqu'à 23h30 en juillet-août. L'attraction du 25 décembre ne fonctionne pas.

    Le prix du billet commence à 19 £ pour un adulte et 14 £ pour un enfant. Les enfants de moins de 4 ans voyagent gratuitement. Les enfants ne sont pas autorisés avec les bébés. Le prix de l’attraction peut varier en fonction des options: guide personnel, dégustation de vin, laissez-passer sans tour, combinaison avec d’autres divertissements.

    Lambeth Palace

    Lambeth Palace - un pittoresque château médiéval situé sur la rive sud de la Tamise, dans le centre de Londres, qui a été pendant plusieurs siècles la résidence du chef spirituel de l'Église anglicane, l'archevêque de Canterbury. Lambeth Palace se compose de bâtiments de différents styles et époques, mais il semble très harmonieux.

    Histoire

    La rive droite de la rivière appartenait aux archevêques de l'église anglicane à partir du XIIIe siècle. Il ne reste qu'une petite chapelle gothique dans le complexe palatial préservé de nos jours de nos jours. La tour Lollard est apparue dans le palais en 1440 et, au XVIIe siècle, elle a été utilisée comme lieu de détention pour tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec le régime en place. À l'époque des premiers Tudors, une entrée en brique fut construite à proximité du palais de Lambeth.

    La plupart des bâtiments du palais sont apparus après la révolution anglaise du XVIIe siècle dans les anciennes traditions gothiques. En 1829-1833, la partie résidentielle du Lambeth Palace a été reconstruite dans un style néo-gothique sous la direction du talentueux architecte britannique Edward Bloor (1797-1879).

    Que voir

    Le palais contient de nombreuses peintures anciennes, dont les auteurs sont des artistes célèbres tels que Anthony Van Dyck, Hans Holbein, William Hogarth et Joshua Reynolds. De plus, depuis 1620, la vaste bibliothèque de l’archevêque est située dans le bâtiment. Plus de 40 000 volumes sont placés dans une vaste salle de 28 mètres sur 12. Vous pourrez y voir des éditions uniques - Bible de Gutenberg (milieu du XVe siècle) et Lambeth Bible (XIIe siècle).

    Près de l'église Sainte-Marie se trouve un ancien cimetière.L'archevêque Richard Bancroft et le vice-amiral William Bligh y sont enterrés.

    Information du visiteur

    Des excursions dans les bâtiments du Lambeth Palace ont lieu en semaine. L'heure exacte du début des excursions n'étant pas indiquée, les touristes entrent dans les groupes de touristes dans l'ordre d'une file d'attente. L'entrée pour les adultes coûte 5 £, les enfants peuvent entrer dans le château gratuitement. Il convient de garder à l'esprit que la photographie n'est autorisée que dans le jardin et dans la cour, et que la photographie à l'intérieur des bâtiments est interdite.

    Comment s'y rendre

    Le Lambeth Palace est situé dans le quartier de Lambeth à Londres. Le complexe du palais est facilement accessible à pied depuis les stations de métro "Vauxhall", "Waterloo" et "Westminster". Le bus numéro 507, qui relie Waterloo et la gare Victoria, s'arrête juste devant le palais. Par les bus n ° 3 et 344, vous pouvez vous rendre à l'arrêt "Lambeth Road", et par les bus n ° 77, 507 et C10 - jusqu'à l'arrêt "Lambeth Palace Road".

    London National Gallery (Galerie nationale)

    London National Gallery - La principale galerie d'art de Londres, située sur Trafalgar Square. Il y a quatre ailes, ce qui est très pratique pour les visiteurs: les expositions créées de 1260 à 1510 sont exposées dans l'aile Saysbury, de 1510 à 1600 dans l'aile ouest, de 1600 à 1700 dans l'aile nord, à partir de 1700. - dans l'aile est.

    Aile de sainsbury

    Dans le hall 51, le célèbre dessin de Léonard de Vinci est "Sainte Anne avec Marie, l'enfant du Christ et Jean-Baptiste". Le hall 53 abrite le Diptyque de Wilton, dans lequel des anges portant des robes et des ailes bleues, ressemblant à des ailes de mouette, entourent Notre-Dame et l'Enfant. Dans le hall 56, il y a une toile de Jan van Eyck "Chet Arnolfini". Dans la salle 58, vous pouvez voir le tableau "Vénus et Mars" de Botticelli. La petite peinture de Raphaël, Madonna Ansida, est exposée dans la salle 60; Jérôme Bosch est représenté dans le hall 62 par le tableau "La raillerie du Christ", qui frappe les gens avec cruauté. Dans le hall 66, on expose l’oeuvre inachevée Piero della Francesca (vers 1420-1492) "Noël", dans laquelle le choeur des anges chante les hymnes de la belle Marie au visage en forme d’amande.

    Aile ouest

    Dans le hall 7, la toile «La souffrance à Gefsi» d’El Greco est présentée dans un récit évangélique. Dans le hall 8, vous pouvez voir le travail inachevé de "La position dans le cercueil" de Michel-Ange, qui représente le Christ mortellement pâle, soutenu par des rubans de toile. Dans le hall 9 - plusieurs peintures de Titian, dont "Death of Acteon". C'est un travail tardif, écrit à une époque où la vue de Titian se détériorait et que le tableau devenait un peu différent. Au même endroit, vous verrez «l'allégorie de l'amour» de Véronèse, un beau portrait du sage Vincenzo Morosini du Tintoret. Dans le hall 12, la toile de Peter Bruegel l'Ancien "L'adoration des mages", illustrant les trois émaciés après un long voyage des rois, et le travail de "Collecteurs d'impôts" de Marinus van Reimersval sont exposés.

    Aile nord

    Jan Wermer est représenté dans le hall 16 et Frans Hale dans le hall 23. Le hall 27 contient plusieurs toiles de Rembrandt. L’une d’entre elles est sa femme Saskia, âgée de 24 ans, pleine de vie, dégageant de la chaleur. De l'autre, un beau portrait exécuté avec amour de Hendrickje Stoffels, qui après la mort de Saskia était un serviteur de la famille Rembrandt et devint ensuite son amant.

    Dans le hall 28, une image de Rubens "Samson et Dolil" est exposée. Dans le hall 29, vous pouvez voir le chef-d'œuvre de Diego Velázquez (1599-1660) Vénus avec un miroir et admirer les tons doux et les lignes de son corps.

    Aile est

    Dans le hall 34, il y a toute une collection de trésors: les œuvres de William Turner (1775-1851) comprennent le premier tableau «Les bateaux hollandais dans une tempête», plus tard «Le dernier vol de la frégate courageuse et frappant avec les fantasmagories colorées Rain, Steam et Speed. paysages de John Constable (1776-1837), y compris "Vue de la cathédrale de Salisbury depuis les prés" et "Le moulin de Stretford". Il y a aussi le fameux "Char à foin", qui frappe par une abondance de détails.

    Dans le hall 38, des vues de Canaletto Venise sont exposées. Dans le hall 39, il y a plusieurs portraits lugubres de Goya, dont celui du duc Wellington.

    La salle 43 est réservée aux impressionnistes: Degas, Manet, Pissarro. Ici sont exposés "Baignade à la Grenouille" et brumeux "Tamise derrière Westminster" Monet.

    Dans le hall 44, les parapluies de Renoir sont exposés en bleu, ainsi qu’un tableau avec des croquis de Georges Seurat (1859-1891), baignade à Anière, représentant des garçons plongeant dans les eaux calmes de la Seine.

    Dans le hall 45, les paysages de Cézanne et ses "Baigneurs" baignés par le soleil, la longue et étroite toile de Gauguin de la période tahitienne "Faa Tech". Voici plusieurs œuvres de Van Gogh, dont "Wheatfield with cypress", écrit à l'hôpital de San Remy, et l'une des quatre toiles "Tournesols".

    www.national-gallery.org.uk
    Tél .: 020-7747 2885
    Tous les jours de 10h à 18h, le vendredi de 10h à 21h
    L'entrée est gratuite, mais des frais distincts pour l'exposition
    Station de métro - Charing Cross, Leicester Square

    London Bridge

    Pont de Londres (à ne pas confondre avec Tower Bridge) est un pont à Londres reliant les zones centrales de la ville et de Southwark, séparées par la Tamise. Au cours de l'histoire de Londres, plusieurs ponts du même nom ont été remplacés à cet endroit: une série de ponts de bois datant de l'époque romaine, un pont de pierre construit au XIIe siècle et érigé depuis plus de 600 ans et un autre pont à arches en pierre du XIXe siècle. Le pont moderne a été construit en 1973.

    Tour de londres

    Tour de londres - L'une des principales attractions de la Grande-Bretagne, une forteresse dont l'histoire remonte à près de 1000 ans.

    Informations générales

    Pendant neuf siècles, la tour royale du château était un symbole sinistre de jugement cruel, d'emprisonnement, de torture et d'exécution. Apparemment, sa sombre réputation attire tant de touristes ici. Ajouter un boeuf ici (gardes) en rouge, les corbeaux légendaires et l'éclat des joyaux royaux, et vous comprendrez l'énorme popularité de la tour.

    www.hrp.org.uk
    Tél .: 020-7709 0765
    Droit d'entrée
    Métro "Tower Hill"

    La construction de la tour de Londres a commencé en 1078 par William le Conquérant pour contrôler la route vitale de la mer à Londres. La tour blanche fut la première tour de guet en pierre en Angleterre. Au début du XIIIe siècle, Henri III y fonda un palais, et même si aucun monarque n'y vécut après Henri VII, la tour demeure officiellement le palais royal.

    À différents moments, un observatoire astronomique, des archives royales, une ménagerie royale et un arsenal royal ont été localisés ici.

    À la suite de nombreuses reconstructions, la tour se transforma en une forteresse hexagonale irrégulière entourée d'un fossé et de doubles murs de défense dotés de tours déchiquetées. Une cour extérieure étroite (espace surveillé) est gardée par des tours cylindriques.

    Derrière le mur se trouve une cour, un vaste espace fermé de tous les côtés. C'est ici que furent construits pendant des siècles les casernes de soldats, maisons, chapelles et autres bâtiments. Au centre se trouve le donjon - l'ancienne tour blanche, surmonté de quatre dômes en oignon sur les tourelles d'angle. C'est l'un des plus grands donjons de l'architecture médiévale d'Europe occidentale.

    Maintenant, la tour est principalement connue pour le fait que le trésor de la couronne y est conservé. Néanmoins, l'histoire sanglante lui valut une grande renommée, car pendant des siècles, la Tour resta une prison où ils furent torturés et exécutés.

    Légendes et histoires

    Depuis 900 ans, légendes et faits historiques sont indissociablement liés. Sur le côté sud du mur extérieur se trouve la tour Saint-Thomas et, à l'intérieur, la "porte des traîtres" surplombant la Tamise.

    Reconnu coupable de trahison au palais de Westminster pour se rendre à cette entrée de la tour en bateau, ce qui était considéré comme une grande honte.

    Immédiatement derrière la "Porte des traîtres" dans le mur intérieur se trouve la tour sanglante, qui donne sur la cour. Ici en 1483, immédiatement après la mort du roi Édouard IV, ils ont amené l'héritier au trône, le prince Édouard et son frère cadet, le prince Richard, sous les ordres de leur oncle Richard, duc de Gloucester.Personne en dehors des murs de la tour ne vit plus de garçons et le «bossu Dick» fut couronné Richard III la même année. En 1674, des squelettes de deux garçons furent extraits du sol situé à proximité, ce qui donna encore plus de raisons de parler du fait que l'ambitieux duc ordonna de tuer ses neveux. Ils n'étaient pas les seuls membres royaux à être tués ici. Peut-être était-ce leur père qui avait ordonné l'assassinat de son prédécesseur Henry VI, atteint d'une maladie mentale. En 1471, Henri VI fut déposé, envoyé à la Tour, exécuté et le peuple fut informé que le roi était mort de tristesse.

    La torture et l'exécution font partie intégrante de l'histoire de Tower. Les traîtres ont été exécutés publiquement sur Tower Hill, la place située à l'intérieur de la forteresse, mais la minorité "privilégiée" s'est séparée sur la pelouse devant la Tour Blanche. Parmi eux se trouvent les deux épouses d'Henri VIII: l'incroyable Anne Boleyn à six doigts. (deuxième épouse), la mère de la reine Elizabeth I, décapitée par l'épée du bourreau-Français et la folle Catherine Howard (cinquième épouse)dont la tête a également été coupée avec une hache, comme la plupart des autres traîtres.

    Beefeaters

    La forteresse et les 2,5 millions de visiteurs annuels de la tour sont protégés par 42 bœufs - Life Guardsmen of the Tower. La cérémonie de remise a lieu tous les jours à 21h35. (si vous souhaitez assister à la cérémonie, écrivez à l'agent de police Tower, Tower, ESC). L'un d'eux porte le titre de gardien des corbeaux, et c'est précisément lui qui en est responsable. Selon la légende, si les corbeaux s'envolent de la tour, le royaume tombera et leurs ailes seront donc taillées!

    Caserne de Waterloo

    Vous devez faire la queue pour vous rendre à la caserne de Waterloo, où sont exposés les joyaux de la couronne anglaise, mais ils en valent la peine. Ici, vous verrez la couronne d'Elizabeth II avec le célèbre diamant Kohinor et une couronne fabriquée en 1837 pour la reine Victoria. Il est orné du diamant et du saphir de l'étoile mineure d'Afrique, appartenant à Édouard le Confesseur.

    London City Hall (Hôtel de ville de Londres)

    City Hall London - un bâtiment original moderne, qui est la résidence de l'administration du Grand Londres et situé dans le centre historique de la capitale de la Grande-Bretagne, à l'ouest du célèbre Tower Bridge. Les bâtiments des administrations municipales ont généralement l’air officiel, mais les autorités londoniennes ont décidé de faire quelque chose de différent et d’être créatif. La mairie de dix étages a été érigée dans les traditions du postmodernisme. Il se distingue des bâtiments classiques avec une forme incurvée et des façades en verre inclinées. Extérieurement, le bâtiment ressemble à un œuf en tranches. Certains comparent sa forme avec un globe symbolique, une visière chevaleresque ou une voile d'un navire futuriste.

    Faits saillants

    La mairie de Londres culmine à 45 mètres et sa surface intérieure est de 18 000 m². Il abrite le bureau du maire et les bureaux de 25 membres de l’Assemblée de Londres. À l’intérieur se trouvent des lieux de travail pour 500 fonctionnaires, des salles de réunion et de session, des salles de réception et d’exposition, une bibliothèque publique et des restaurants.

    L'architecte Norman Foster a entouré le bâtiment d'une galerie d'un demi-kilomètre. Cette idée a été empruntée au célèbre musée de Solomon Guggenheim à New York. En montant l'escalier en colimaçon aux côtés transparents, vous pouvez voir les emplois des fonctionnaires de Londres.

    La partie supérieure du bâtiment est occupée par le "London Lounge" - une plate-forme d’expositions et de réunions, parfois ouverte aux touristes. Il y a des conférences de presse mensuelles du maire et divers événements d'entreprise.

    De nombreuses grandes fenêtres, ainsi que des murs intérieurs transparents et translucides rendent les locaux de l'hôtel de ville de Londres très lumineux. En raison de la conception particulière de la façade et des batteries solaires autonomes, le City Hall se débarrasse de la climatisation. À l'aide de technologies et de matériaux innovants, les constructeurs ont pu construire un bâtiment qui consomme 25% moins d'électricité que des immeubles de bureaux standard de la même taille.

    Histoire de la construction

    Jusqu'en 1986, le Conseil du Grand Londres était situé dans le County Hall.Ensuite, cette autorité a été supprimée et l’administration du Grand Londres a été créée à la place. County Hall a changé sous l'hôtel, alors la question s'est posée de la construction d'un nouveau bâtiment pour le City Hall of London. Après avoir examiné de nombreuses options, les autorités de la ville ont décidé de construire un nouvel hôtel de ville du côté sud de la Tamise, non loin de l'historique Tower Bridge.

    La commande bien connue a été reçue par la société bien connue Foster and Partners. Le projet, préparé par les architectes Norman Foster et Ken Chutleworth, a été achevé en 1998. Les travaux de construction ont duré 5 ans et ont coûté 65 millions de livres sterling. La construction a été achevée en 2002 et l’inauguration de l’hôtel de ville de Londres a eu lieu un an plus tard.

    Information du visiteur

    Le City Hall of London est ouvert aux visiteurs du lundi au jeudi de 8h30 à 18h00 et le vendredi de 8h30 à 17h30. Les expositions qui y sont organisées sont généralement consacrées à l’histoire de la ville et sont gratuites pour les touristes.

    Il ne faut pas oublier qu'après les attaques terroristes du 11 septembre 2001, les mesures de sécurité ont été renforcées à l'hôtel de ville. Désormais, toutes les personnes entrant dans le bâtiment passent par le détecteur de métal et par d'autres méthodes de balayage.

    Depuis le balcon de l'hôtel de ville offre une vue magnifique sur la rivière, le Tower Bridge et une autre création du célèbre architecte Norman Foster - un gratte-ciel Mary Ex, que les habitants de la ville et les touristes appellent le "concombre de Londres".

    Comment s'y rendre

    L'hôtel de ville de London est situé sur la rive sud de la Tamise, dans le quartier londonien de Southwark. Il est facile de venir ici à pied depuis la station de métro London Bridge. En outre, les bus 47, 343, 381, N199, N381 et RV1 s’arrêtent à proximité du bâtiment.

    Musée d'histoire naturelle de Londres

    Musée d'Histoire Naturelle - Le musée de renommée mondiale, l'un des plus importants de Londres, est situé à South Kensington. L'exposition du musée d'histoire naturelle se situe dans un bâtiment victorien décoré de sculptures en fer forgé et en pierre. Le plus d'attention est attirée par les vieux animaux de compagnie - les dinosaures.

    Informations générales

    La collection du musée d'histoire naturelle comprend plus de 70 millions d'expositions de botanique. (6 millions de plantes)zoologie (55 millions d'animaux, dont la moitié sont des insectes du département d'entomologie)la minéralogie (500 mille pierres et minéraux) et paléontologie (9 millions de restes).

    Si auparavant, l’exposition consistait en étagères superposées avec des rangées de flacons en verre (bien qu'il y en ait beaucoup maintenant), maintenant le musée est modernisé et divisé en sections.

    www.nhm.ac.uk
    Tél .: 020-7942 5000
    Le musée est ouvert de 10h à 17h50
    La station de métro la plus proche est South Kensington

    "Galeries terrestres"

    Si vous utilisez l'entrée latérale depuis Exhibition Road, située en face du Victoria and Albert Museum, placez-vous sous le panneau "Exploration géologique et le musée" (ancien nom), entrez dans la "Galerie de la Terre". En passant devant les énormes statues sur des stands de cristal, montez vers l'escalier roulant qui, à travers le modèle creux de la Terre, vous mènera au secteur "Énergie interne", où le rugissement des volcans en éruption et des tremblements de terre est entendu.

    "Galeries de la vie"

    Une atmosphère complètement différente règne dans le magnifique manoir Waterhouse, où des expositions traditionnelles dans des boîtes en verre telles que "look and be surprend" sont combinées avec succès à des expositions ultramodernes. Dans la galerie 33, les visiteurs ont la chair de poule quand ils voient les détails concernant les tiques, les criquets ou la capture de mouches par les araignées. Dans la galerie 32, vous verrez un "mur vidéo" étonnant, qui montre le cycle de l'eau dans la nature. À partir de là, rendez-vous dans la section "Écologie", décorée avec beaucoup de goût, qui vous expliquera clairement comment les différents systèmes de vie interagissent.

    La galerie 21 montre les dinosaures toujours populaires, que vous pouvez regarder depuis des passerelles spéciales ou debout à leurs pieds mêmes. C'est un endroit préféré des enfants. Un tableau de bord animé est particulièrement populaire, où trois Deinonychus dévorent un Tenontosaure avec un grondement et un cri appropriés.Dans les galeries, 23 et 24 mammifères sont exposés: des animaux terrestres - des cochons sauvages à l'oryx, en passant par ceux de la mer.

    Musée Madame Tussauds à Londres (Madame Tussauds)

    Musée Madame Tussauds à Londressitué dans le quartier branché de Marylebone, considéré à juste titre comme l’un des symboles de la capitale de la Grande-Bretagne, avec Big Ben, le palais de Buckingham, Hyde Park et d’autres. On l'appelle aussi "vue à visage humain". Plus précisément, avec des milliers de visages - en fonction du nombre de personnages en cire exposés ici, de personnages célèbres de différentes époques, y compris ceux qui vivent maintenant. Dans les salles du musée Madame Tussauds, il y a toujours une place pour les étoiles montantes de la politique ou de l'art: personne d'autre n'a le temps de célébrer la victoire électorale ou le succès de sa première, car sa figure est déjà installée, pour le plus grand plaisir des fans et des fans!

    Faits saillants

    Chaque année, le célèbre London Museum est visité par environ 2,5 millions de personnes. Cet indicateur parle de lui-même: l’intérêt pour cette collection unique est énorme. Les personnages représentés dans Madame Tussaud sont toujours pertinents. Ils reflètent notre passé et notre présent, tout en restant dans le temps et perçus comme faisant partie de l'histoire globale. Les collections rassemblées par Madame Tussauds et ses disciples nous enseignent la tolérance, la capacité d’évaluer différentes époques de l’extérieur et de le faire de manière objective et sans parti pris.

    Bien entendu, l’exposition n’est pas de nature éducative et, à cet égard, Madame Tussauds à Londres est inférieure au Louvre à Paris ou au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. Mais les visiteurs du monde entier ne viennent pas ici pour acquérir de nouvelles connaissances, mais pour regarder des personnalités et leurs idoles. Et pour beaucoup, ce n’est pas un divertissement, mais la seule occasion de réaliser le rêve caché de les voir, sinon en vie, du moins en copies aussi proches que possible des originaux, pour les regarder dans les yeux. L'homme est tellement constitué qu'il cherche toujours les étoiles. Peu importe qu'ils soient sur Terre et en cire ...

    Qui est Madame Tussauds?

    Il serait faux de parler du musée et de son fondateur. Qui est-elle, Madame Tussauds? Il s’est avéré qu’une personne avec une biographie distincte et riche.

    Maria Tussaud, née Anna Maria Grossholz, est née le 1er décembre 1761 à Strasbourg, dans une famille pauvre. Son père est décédé pendant la guerre de Sept Ans peu de temps avant la naissance de sa fille. Dans cette ville, le docteur Philip Curtis vivait et travaillait à cette époque, chez qui la mère de notre héroïne travaillait comme femme de ménage. Il était engagé dans la fabrication de modèles en cire, se soumettant entièrement à l'œuvre bien-aimée. La fille l'a regardé, a montré de l'intérêt. Il a volontiers partagé avec elle les secrets de l'artisanat, enseigné et enseigné, voyant qu'elle avait plus que la curiosité des enfants.

    En 1765, M. Curtis réalisa un véritable chef-d'œuvre: la figure en cire de la maîtresse du roi-soleil, Louis XIV, Mary Jeanne DuBury. Cinq ans plus tard, l’enseignante de Maria a présenté au public sa première collection, qui est devenue très populaire par la suite. Les expositions suivantes ont été organisées à Paris: en 1776 au Palais Royal, en 1782 - sur le Boulevard du Templé. C'est vers cette époque que Mme Tussauds a commencé à s'affirmer. Son premier travail était une copie de cire de Voltaire, réalisée en 1777. Viennent ensuite des modèles de Jean-Jacques Rousseau, Benjamin Franklin.

    Elle a également créé les impressions post-mortem des membres de la dynastie royale des Bourbons, qui a été renversée lors de la Grande Révolution française de 1789. En 1794, un événement est survenu qui est devenu un tournant dans son destin: Philip Curtis est décédé subitement et une riche collection de figurines en cire lui a été transmise. C'était une récompense pour trente ans de dévouement, pour leur aide dans l'organisation d'expositions du médecin, dans la gestion de ses affaires. En 1795, Maria a épousé un ingénieur, François Tussauds. Deux fils sont nés en mariage: Joseph et François. Cependant, cette union n'est pas devenue heureuse. Son mari a commencé à abuser de l'alcool et est devenu accro aux cartes, ce qui a presque tout perdu lors d'expositions.

    En 1802, après avoir décidé de quitter son mari désespérément dégradé, Madame Tussaud et sa collection s'installèrent à Londres. Mais un an plus tard, une autre guerre franco-anglaise est déclenchée, ce qui lui interdit de retourner dans son pays. Maria a décidé de faire une tournée avec son exposition au Royaume-Uni et en Irlande. Elle a donc continué jusqu'en 1835 et a décidé de s'installer à l'adresse permanente, sur les conseils avisés de ses fils. Le célèbre sculpteur est mort dans un rêve le 18 avril 1850, à l'âge de 88 ans, laissant derrière lui un musée unique composé de personnages en cire. Par la suite, des succursales de Madame Tussaud ont ouvert leurs portes dans des villes comme Amsterdam et Washington, New York et Hong Kong, Las Vegas et Copenhague, Berlin et Shanghai, Vienne et Los Angeles.

    Excursion dans l'histoire du musée

    En 1835, les autorités londoniennes donnèrent à Mary des chambres dans la célèbre Baker Street, que nous connaissons grâce aux travaux de Conan Doyle sur Sherlock Holmes. L'un des endroits centraux du musée était occupé par le soi-disant "Cabinet des horreurs", dont le prédécesseur était l'exposition déjà mentionnée du boulevard du Temple à Paris. Dans les locaux adjacents se trouvent les personnages qui sont tombés pendant la Révolution française, ainsi que les meurtriers et autres criminels, dont les noms étaient alors à l'audience. À l'avenir, la collection a ajouté des modèles d'autres personnages célèbres. Par exemple, l'écrivain mondialement connu Walter Scott et l'éminent vice-amiral britannique Horatio Nelson (bien sûr, wax) ont reçu un "enregistrement" permanent à cet endroit.

    Initialement, le nombre total de chiffres ne dépassait pas trois douzaines et ils semblaient être en vie. Cependant, le réalisme a commencé à être perdu, car la qualité du matériau s'est détériorée au fil du temps. Trouver le moyen de prolonger la durée de vie des modèles est devenu le défi numéro un. Et il a été trouvé et breveté. Depuis lors, les chiffres ne sont plus menacés, à l'exception du grand incendie survenu en 1925 et des bombardements dévastateurs de l'aviation allemande en 1941. Après cela, le musée a dû être restauré à partir des ruines, ce qui a été fait par les arrière-petits-enfants de Tussauds. Ensuite, il était déjà à une nouvelle adresse - dans la région de Marylebone.

    Madame Tussauds: que voir?

    La première chose à laquelle un visiteur du célèbre trésor de chefs-d'œuvre de cire doit faire face est… une file d'attente. C'est vraiment énorme et semble sans fin. Néanmoins, il n’est pas trop long d’attendre: environ 30 à 40 minutes et vous êtes maintenant à la billetterie où vous pouvez acheter le billet convoité. À l'entrée, les invités sont accueillis par la silhouette d'une vieille femme mince en noir, mais avec un visage gentil et des lunettes rondes sur le nez. Meet: c'est Madame Tussauds elle-même. Plus précisément, une sculpture autoportrait, que la fondatrice du musée a taillée dans la cire avec ses propres mains - ne soyez pas surpris! - à 81 ans. Elle comme si invite à entrer.

    Nous entrons donc ... Devant nous se trouvent plusieurs salles thématiques sur lesquelles sont dispersées des expositions. Tout inspecter dans un court laps de temps ne fonctionnera pas, cela prendra deux ou trois heures, voire plus. Toutes les figures de Madame Tussaud sont si remarquables que tout le monde veut être photographié pour mémoire. Vous pouvez également prendre votre propre photo dans le contexte de l'une ou l'autre célébrité. Ainsi, même avant l'excursion, assurez-vous qu'il y a suffisamment de charge dans l'appareil photo. Et essayez de ne pas le dépenser dans la "World Arena" - la plus grande salle, qui contient des personnalités politiques et culturelles, couvrant la période allant du Moyen Âge à nos jours. Les plus âgés d'entre eux sont particulièrement inquiets, car ils ont été fabriqués par Madame Tussauds.

    Oscar Wilde et William Shakespeare, reine Elizabeth II de Grande-Bretagne et son mari, le prince Philip, la princesse Diana et ses fils, le prince William et Harry, la duchesse de Cambridge, Kate Middleton - ce n'est pas une liste complète des personnages célèbres dont les personnages sont dans cette salle. De plus, dans l'autre moitié, les principales personnalités politiques et religieuses, dont les décisions ont une influence significative sur le cours de l'histoire humaine, sont «établies».Parmi eux, le plus célèbre Premier ministre britannique Winston Churchill et l'odieux dirigeant nazi Adolf Hitler, Indira Gandhi, décédée des suites de balles des séparatistes sikhs et de l'ancien dirigeant français Nicolas Sarkozy. La figure du 44ème président des États-Unis, Barack Obama, a même recréé l'atmosphère du célèbre bureau ovale à la Maison Blanche. À la gauche du collègue américain se trouve le personnage du président russe Vladimir Poutine, qui reste calme et équilibré.

    La salle la plus célèbre du musée Madame Tussauds à Londres est la "salle de l'horreur". Déjà, le nom suggère qu'il est préférable de ne pas regarder ici les enfants de moins de 12 ans, les femmes enceintes et les personnes ayant une psyché labile. Les pièces à conviction rassemblées ici sont les pages sombres et franchement sanglantes de l’histoire humaine. Les outils de la torture médiévale sont les choses les plus inoffensives à voir ici. Cette horreur est inculquée par les têtes coupées des huit épouses du roi d'Angleterre Henry VIII Tudor, figures de meurtriers et de maniaques notoires, "célèbres pour" de terribles crimes dans le monde entier.

    Adrénaline et sensations fortes ajoutent et personnel du musée. Ils, vêtus de noir, émergent soudain de l'obscurité et attrapent les mains des visiteurs. Si vous tombez sur une femme, un cri strident est garanti. Cependant, ces "effets spéciaux" n'arrêtent pas les autres touristes qui, à la recherche de sensations fortes, veulent ... rester ici pour la nuit. £ 100 en espèces et le rêve deviendra réalité. Et ces âmes courageuses, disent-ils, abondent.

    Une autre partie de la salle World Arena vous aidera à sortir de la politique et de l’horreur. Il est dédié à la musique et aux musiciens. Le célèbre Liverpool Four of the Beatles se trouve sur le canapé. Robbie Williams et Freddie Mercury en compagnie de Jimi Hendrix et de Beyonce, comme s'ils cherchaient quelque part dans l'auditorium et attendaient des applaudissements. Et voici la coquette Christina Aguilera, prête à donner un autographe. Aux yeux de Justin Timberlake, neuf fois vainqueur du Grammy, l'incrédulité est lue: peut-être semblait-il? Placido Domingo, comme il se doit dans la légende de la scène lyrique, est un lieu aristocratique situé à peu de distance de tout le monde.

    Jetez un coup d'œil à la prochaine salle de Madame Tussauds. Cela s'appelle "List A Party". Ici, comme dans un club d'élite pour l'élite, les célébrités mondiales se sont réunies. Les inséparables Angelina Jolie et Brad Pitt sont assis à la même table que George Clooney. Suivant - le couple star de David et Victoria Beckham. Les fans du célèbre film sur le désastre "Titanic" serrent volontiers la main de Leonardo di Caprio, qui a joué le rôle de Jack Dawson. Beaucoup de gens veulent prendre une photo avec Robert Pattinson, qui a joué Edward Cullen dans la saga vampire "Twilight". Ceux qui veulent examiner de plus près les formes érotiques de l'actrice américaine Jennifer Lopez n'ont pas de fin.

    La première nuit était un véritable paradis pour les cinéphiles - la salle, qui contient des personnages de cire de stars américaines de Hollywood. Le regard se concentre immédiatement sur Arnold Schwarzenegger, qui est représenté à l'image de son héros culte Terminator. Voici des exemplaires de Michael Douglas, Jim Carrey, Harrison Ford. Non privé d'attention et des stars de la "fabrique de rêves" indienne. Le célèbre Bollywood est représenté par des acteurs tels que Amitabh Bachchan, Aishwarya Rai, Shahruhk Khan, Mathuri Dixit, Salman Khan et Hrithik Roshan. Ce dernier, l’un des acteurs les plus sexy d’Inde, fait partie des dix sculptures de Madame Tussaud les plus embrassées de Londres.

    Des copies de personnages animés: Spider-Man, Hulk, Shrek coexistent avec les statues de vrais acteurs. Dans Madame Tussauds, vous pouvez voir d’autres personnages de la bande dessinée Marvel Comics. Ils ont été tournés dans un film en 3D de 10 minutes, aimé par les enfants et les adultes. Le déplacement des chaises, le vent et même de véritables éclaboussures ajoutent du réalisme à l'action d'animation.

    Caractéristiques de la création de formes

    Les figures de cire dans Madame Tussauds ne sont pas seulement impressionnantes, elles tremblent littéralement de réalisme. Les célébrités sont souvent photographiées ici avec leurs jumeaux et affichent des images sur les réseaux sociaux.Considérant cela, il n'est pas toujours possible de distinguer une personne vivante d'un clone de musée. Cette similitude est le résultat du travail ardu d'une équipe d'artisans talentueux, dont les mains créent de véritables œuvres d'art.

    Avant de commencer le travail, ils prennent soigneusement toutes les mesures. Il se trouve que des stars de la politique et de l'art s'attardent pendant plusieurs heures chez les sculpteurs. Mais ils résistent à cette routine, car être immortalisé en cire est honoré.

    Et si le prototype du futur modèle n'était plus en vie? De qui prendre les mesures? Dans de tels cas, des photographies viennent à la rescousse.

    La fabrication de la sculpture elle-même commence par la sélection d'une pose et sa fixation. Cette étape est sans cire: les pieds sont en métaux durs et les mains en aluminium souple. Dans une semaine, lorsque le cadre sera prêt, il sera recouvert d’une couche d’argile. Les pièces de cire sont ensuite moulées à partir de moules basés sur celle-ci. Plus la distribution est bonne, plus la future exposition sera réaliste.

    Ensuite, la cire d'abeille, raffinée et chauffée à 74 degrés, est versée dans les formes d'argile, dans lesquelles le colorant est mélangé pour lui donner une teinte naturelle de la peau humaine. L'étape finale est appelée «cosmétique»: les irrégularités et les bavures sont éliminées de la surface refroidie de la figure. Le travail sur un modèle dure généralement plus d’un mois. La collection de Madame Tussauds à Londres est donc reconstituée lentement, à raison de 15 à 20 copies par an seulement. Le coût de chaque - 50 mille dollars et plus.

    Heures d'ouverture, comment obtenir des billets

    Madame Tussauds est restée inchangée depuis près d’un siècle et demi. C’est le quartier de Marylebone, l’un des plus en vogue de la capitale, Albion. Adresse anglaise complète: Marylebone Road, Londres, NW1 5LR.

    Le bâtiment où se trouvent les expositions était autrefois occupé par le planétarium et se situe non loin de Regent's Park, qui se situe entre le quartier historique de Westminster et le quartier de Camden, à Londres.

    La station de métro la plus proche est Baker Street. Vous pouvez vous y rendre en bus. Numéros de route: 3, 13, 18, 27, 30, 74, 82, 113 et 274.

    Le musée Madame Tussauds à Londres reçoit des visiteurs chaque jour. En semaine, il est ouvert de 10h00 à 17h30, les samedis et les dimanches de 9h30 à 17h30 et les jours fériés jusqu'à 18h00. La saison touristique s'adapte au programme: en juillet-septembre, elle est ouverte jusqu'à 19h00.

    Le coût de la visite est différent et dépend de nombreuses circonstances. Sur le site officiel www.madametussauds.com, les billets peuvent être achetés avec un rabais de 25%. Si vous payez au caissier, vous devrez payer le coût total.

    Des économies substantielles attendent ceux qui décident de visiter le musée le soir. Quelle est la raison, il est difficile de dire, mais le fait demeure. Une excursion après 17h00 ne coûte que 15 £.

    Musée Sigmund Freud à Londres (Musée Freud)

    Musée Sigmund Freud à Londres - une maison commémorative où le fondateur de la psychanalyse a passé la dernière année de sa vie. Freud a déménagé ici avec sa famille en 1938, alors que le psychanalyste avait déjà plus de 80 ans. Il était gravement malade et est décédé en septembre 1939. La maison de briques dans laquelle Freuds a vécu a été construite en 1920 dans le style baroque anglais, typique du règne de la reine Anne - au début du XVIIIe siècle. C'est un bâtiment de deux étages avec un grenier résidentiel et de grandes portes-fenêtres.

    Faits saillants

    Le musée présente le mobilier, les meubles et les effets personnels de Sigmund et Anna Freud. En quittant l'Autriche, ils ont transporté en Angleterre une excellente collection de meubles autrichiens des XVIIIe et XIXe siècles, de coffres, de plusieurs tables, d'armoires et de beaux tapis. Les visiteurs peuvent voir le célèbre canapé de Freud, sur lequel reposent ses patients lors de séances de psychothérapie. Il a une forme confortable et est recouvert d’un tapis iranien aux couleurs vives.

    Le musée abrite de nombreuses antiquités de la collection personnelle de Freud. Ce sont des objets de la Grèce antique, de Rome et de l'Egypte, ainsi que de rares objets rapportés de différents pays de l'Est.Une place particulière dans les fonds du musée est occupée par les archives personnelles de Sigmund et Anna Freud, composées de documents, d'une bibliothèque de livres, de manuscrits et de photographies.

    Le personnel du musée organise des séminaires et des conférences pour les psychologues professionnels, les psychothérapeutes et les éducateurs qui s'intéressent aux méthodes de Freud et les utilisent dans leur travail. À deux minutes à pied du musée Sigmund Freud de Londres, se trouve un monument dédié au célèbre psychanalyste, créé par Oscar Neman. Il est à noter que Freud lui-même a posé pour le sculpteur.

    Histoire du musée

    En 1938, l'Allemagne fasciste annexa le territoire autrichien. Immédiatement après l'Anschluss, la persécution des Juifs a commencé dans le pays. La vie de Sigmund Freud est donc devenue très difficile. Après l'interrogatoire de Freud par la Gestapo et l'arrestation de sa plus jeune fille, il décida de quitter le Troisième Reich et de s'établir en Angleterre.

    Les fascistes ne voulaient pas laisser le scientifique partir sans compensation monétaire. Comme Freud n’avait pas les fonds nécessaires pour payer, il a demandé de l’aide à des amis influents. Enfin, l'argent et l'autorisation nécessaires ont été obtenus et le psychanalyste a pu se rendre en Angleterre. À son arrivée, la famille Freud s’installa dans la banlieue londonienne de Hampstede.

    Freud est affaibli par une maladie grave et décède le 23 septembre 1939. Après sa mort, la maison de Londres a cédé la place à la fille d’Anna, qui a réussi à poursuivre le travail de son père et à devenir la fondatrice de la psychanalyse des enfants. Ici Anna a vécu jusqu'à sa mort en 1982. En 4 ans, un musée commémoratif a été ouvert dans la maison.

    Le jardin

    Vivant dans une nouvelle maison, Freud a écrit qu’il est incomparablement meilleur ici qu’en Autriche. Cette évaluation concernait non seulement les grandes pièces lumineuses, ce qui ne pouvait être comparé aux petits appartements sombres de Vienne. Freud et sa fille aimaient beaucoup le petit jardin attenant à leur nouvelle maison.

    Ce jardin existe aujourd'hui et le personnel du musée Sigmund Freud à Londres essaie d'y planter des plantes qui plaisaient à Freud. Les prunes et les amandes poussent ici. Parmi les fleurs, le jardin vert contient des crocus, des géraniums, des hortensias, des clématites et des roses.

    Information du visiteur

    Les portes du musée Sigmund Freud à Londres sont ouvertes du mercredi au lundi de 12h à 17h. Le prix du billet pour les adultes est de 8 £, pour les résidents de Londres - 6 £, pour les étudiants, les personnes handicapées et les enfants de 12 à 16 ans - 4 £. Les enfants de moins de 12 ans peuvent visiter le musée gratuitement.

    Vous pouvez explorer les collections du musée seul ou avec un guide. Les visites ont lieu en anglais.

    Au musée Sigmund Freud, il y a une boutique. Ici, ils vendent des livres et des albums photos sur Freud, ainsi que de la littérature sur la psychologie. Le magasin propose une riche sélection de souvenirs - stylos, sacs, cahiers, porte-clés, montres, affiches et serviettes portant les symboles du musée freudien. Les copies des pièces les plus expressives de la collection d’antiquités Freud sont très populaires auprès des touristes.

    Comment s'y rendre

    Le musée Sigmund Freud de Londres est situé dans les jardins de Maresfield, 20, près du supermarché Sainsbury. Les bus n ° 13, 46, 113, 187, 286, 603, C11, N113 permettent de rejoindre cette partie de la ville. 6-10 minutes du musée est facile à pied de la station de métro "Finchley Road Station".

    Chambre des lords

    Chambre des lords - La chambre haute du parlement de Grande-Bretagne. Situé dans le palais de Westminster à Londres.

    Chambre des communes

    Chambre des communes - La chambre basse du parlement de Grande-Bretagne. Situé dans le palais de Westminster à Londres.

    Regent Street

    Regent Street - Une rue du West End de Londres, connue principalement pour ses boutiques, ses restaurants et ses lumières de Noël, ainsi que pour l’une des plus importantes artères de Londres. Dans la rue, vous trouverez de nombreux édifices célèbres de Londres, notamment l’Église de toutes les âmes et l’Université de Westminster.

    Cathédrale Saint-Paul

    Cathédrale Saint-Paul - une immense cathédrale de Londres, surmontée d'une coupole, dédiée à l'apôtre Paul, est le siège de l'évêque de Londres. La cathédrale est située au sommet de la colline de Ladgate, le point culminant de la ville.

    Informations générales

    Le fronton ouest, construit en 1707, est gardé par deux tours; au nord se trouve la plus grande cloche d'Europe: le «grand plancher» de 17 tonnes.

    Le génie de Ren en pleine force s'est manifesté dans un nouveau dessin inhabituel du dôme, d'une hauteur de 111 m, qui n'est inférieur à celui du dôme de Saint-Pierre au Vatican. Le diamètre du dôme est de 478 m, incluant la célèbre Whisper Gallery. Fait de pierre et de plomb, il pèse des milliers de tonnes; De ce nombre, 850 tonnes tombent sur la lanterne à dôme.

    Avant de vous rendre à la salle d'observation, familiarisez-vous avec la partie inférieure de la cathédrale, dotée de belles grilles en fer forgé qui renferment des choeurs. Ils ont été interprétés par Jean Tige, l'un des réfugiés huguenots qui a tant enrichi la vie culturelle et artistique de la Grande-Bretagne. Un autre étranger, un moulin de Rotterdam Grinling Gibbone (1648-1721)décoré les bancs du choeur et la clôture du corps avec des gravures faites selon les croquis de Ren.

    Tél .: 020-72364128;
    Fermé le dimanche sauf service;
    Frais d'entrée;
    Le métro le plus proche est la cathédrale Saint-Paul.

    Pierres tombales

    À gauche à l'entrée se trouve la chapelle de tous les défunts, où se dresse la statue mortelle et pâle de Lord Kitchener de Khartoum. Au-dessus de l'autel de la chapelle se trouve une image rarement accrocheuse de la Mère en pleurs de Dieu.

    Dans le bas-côté nord et le transept nord, des tombes célèbres sont consacrées à des personnalités exceptionnelles telles que le Dr Samuel Johnson et le maréchal Lord Slim, ainsi qu’à des héros aussi oubliés que le major général Andrew Haye, décédé à l'âge de 52 ans, "faisant preuve de diligence, les décisions et le courage exceptionnel du vrai soldat ". Lord Frederick Leighton, artiste et sculpteur (1830- 1896) et le duc de Wellington (1769-1852) pierres tombales primées.

    Le duc Wellington est enterré dans la crypte d'une immense tombe en marbre entourée de lions. Et ensuite, vous pouvez voir l'image de Florence Nightingale. (1820-1910)soigner un soldat et le héros de la bataille de Trafalgar, Lord Nelson (1758- 1805)allongé dans un énorme sarcophage noir avec une couronne de pairs plutôt grossière. Sa tombe était à l'origine destinée au cardinal Woolsey au XVIe siècle, mais fut capturée par Henri VIII et restée inutilisée jusqu'en 1805, date à laquelle Nelson y fut enterré.

    Dôme

    De douces marches en bois mènent à une petite étendue d'escaliers en pierre menant à l'entrée de la galerie Whispers, décorée de peintures murales. De sa belle vue sur la nef principale. C'est à partir de cet endroit en 1981 que la télévision a retransmis la cérémonie du mariage de Prince de Galles Charles et de Lady Diana Spencer, 19 ans, dans le monde entier.

    De là, un escalier en colimaçon mène à la galerie d'or avec de petites balustrades. Debout ici à des hauteurs vertigineuses, vous verrez sous un cimetière, Londres et la Tamise.

    Soho

    Soho - un quartier dans la partie centrale du West End de Londres, connu pour ses nombreux magasins et lieux de divertissement. Le côté nord de Soho est adjacent à Oxford Street et le côté sud est adjacent à Piccadilly Circus. Le quartier est bordé par Regent Street à l'ouest et Charing Cross Road à l'est.

    Shelter London Bohemian, le berceau de la culture un peu copieuse, un quartier à la réputation ambiguë dans laquelle tous les habitants de la capitale britannique se rendent de temps en temps - tout cela est légendaire, le Soho. Un endroit bruyant et incroyablement coloré sera d’abord intéressant pour ceux qui souhaitent voir un autre Londres: dépourvu de respectabilité notoire, décontracté et insouciant, parfois dysfonctionnel, mais toujours attrayant.

    Histoire du quartier SoHo

    Dans les temps anciens, un village anglais était situé sur le site du Soho moderne. En 1536, le roi Henri VIII ordonna la création d'un parc de chasse sur ces terres. Ainsi a commencé l'histoire du nouveau quartier londonien.Soit dit en passant, l'origine du nom du quartier est associée au cri de chasse "so-ho", publié par les batteurs lors de la chasse.

    Au 19ème siècle, le statut des bidonvilles de Londres a finalement été consolidé pour Soho. Les quelques familles riches ont rapidement quitté cette partie de la ville, préférant s'installer dans des lieux plus paisibles et mieux classés, tels que Mayfair, Bloomsbury et Marylbon. En conséquence, le quartier était rempli d'immigrés, de représentants de la profession la plus ancienne, de juifs, d'artistes non reconnus - en général, de tous ceux qui ne correspondaient pas au visage prospère des autres quartiers de Londres. Il est facile d’imaginer que le niveau de vie des habitants locaux diffère peu de celui du pauvre. En outre, en raison du manque généralisé d'assainissement et de supervision des autorités de la ville de Soho, des épidémies de choléra se produisaient périodiquement, dont la plus importante a coûté la vie à 14 000 personnes.

    Au début du 20e siècle, le quartier gagne de façon inattendue la popularité des représentants de la Bohême à Londres. Les cafés et les pubs bon marché ont commencé à ouvrir à Soho, avec des musiciens, des artistes et des philosophes devenant ses habitués. La contribution au développement d’Albion brumeux avec le jazz a également contribué au développement du quartier: les rues du quartier de Soho étaient remplies de toutes sortes de clubs de jazz, dans lesquels des rythmes musicaux inhabituels ne cessaient pas jour et nuit.

    À partir de la fin des années 50, un mouvement révolutionnaire se développait dans la ville, ce qui serait désigné plus tard par le terme "swinging London". Le premier sous la vague de "fièvre" culturelle a frappé Soho. Jusqu'à présent, la rue inconnue de Carnaby Street est devenue un centre de la mode pour la jeunesse. La zone était remplie de boutiques où des designers indépendants montraient leurs collections alternatives. Derrière les créations rebelles et parfois franchement folles de couturiers locaux, les vraies files d'attente s'alignaient. Dans le même temps, inconnu aux Rolling Stones est apparu dans les clubs de Soho.

    Soho aujourd'hui

    Même un demi-siècle plus tard, Soho n’a pas perdu son statut de quartier commerçant et de divertissement peuplé d’une population hétéroclite. Pubs, restaurants, boutiques - l’abondance de lieux de divertissement locaux étonne l’imagination la plus sophistiquée. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouviez pas visiter le quartier rouge d'Amsterdam ou si vous escaladiez Paris Montmartre, vous avez oublié par inadvertance la place Pigalle, vous pouvez rattraper SoHo à Londres. Les sex-shops, les maisons closes, ainsi que les salons de massage, sous le signe desquels des maisons closes souterraines sont cachées, abondent ici.

    Les habitants brumeux d’Albion adorent Soho pour leur vie nocturne bruyante et leurs nombreux bars proposant des boissons peu coûteuses. Le week-end, dans les rues du quartier, non seulement des personnes informelles et des représentants de bohémiens locaux, mais aussi des cols blancs venus de différents quartiers de Londres.

    Malgré le mode de vie libre (et parfois ouvertement criminel) des résidents locaux, vous ne devriez pas avoir peur de Soho. Les rues sont constamment surveillées par les unités de police, de sorte que le risque de conflit grave est extrêmement faible. Cependant, de petites précautions doivent être prises. Par exemple, minimisez les communications avec les mendiants et les adeptes du rastafarianisme locaux. Si le but du voyage est de vous familiariser avec la vie nocturne du quartier, ne vous éloignez pas trop du centre de Soho et explorez les établissements à la réputation douteuse.

    Vues de Soho

    Soho est un quartier principalement connu pour ses soirées londoniennes. Les gens viennent ici pour faire une pause dans la journée de travail, se rendre dans les espaces verts et s’asseoir avec des amis dans l’un des nombreux pubs. Du point de vue touristique, il y a très peu de curiosités ici, mais il y a des endroits intéressants. Par exemple, si vous voulez essayer des plats chinois, vous pouvez vous promener dans Chinatown, qui occupait la partie sud de Soho. Sur Old Compton Street, il y a un véritable quartier gay rempli de lieux de divertissement pour les membres des minorités sexuelles. Carnaby Street est la meilleure option pour faire de la randonnée et du shopping.Il n'y a pas de boutiques célèbres des années 60 qui ont fait exploser le monde branché de Londres avec leurs objets grotesques, mais les magasins des marques célèbres manquent toujours. Les Kinomans peuvent marcher jusqu'à la rue Vardur; C’est dans cette rue que se trouvent les bureaux de plusieurs sociétés de production cinématographiques, notamment Warner Brothers.

    Un fait curieux: depuis 1997, des éléments sculpturaux inhabituels représentant des nez humains ont commencé à apparaître dans différentes parties de Soho. Il s'est avéré que les personnages amusants étaient l'œuvre d'un habitant de la région, Rick Buckley. Ainsi, l'artiste a répondu à l'intention des autorités locales de surveiller la vie des citoyens à l'aide de caméras de surveillance. Au moment où l'information a été rendue publique, il ne restait que 7 sculptures dans la région. La protestation civile est immédiatement devenue une légende de la ville selon laquelle l’invité du quartier doit retrouver les 7 nez pour devenir l’animal de la chance.

    Comment s'y rendre

    Se rendre dans le quartier le plus amusant et tolérant de Londres est ce qu'il y a de mieux en métro. Vous pouvez vous familiariser avec la vie moderne de Soho en vous rendant aux stations Leicester Square, Piccadilly Circus, Tottenham Court Road, Oxford Circus.

    Pont de la tour

    Pont de la tour - passage ajustable sur la Tamise au centre de Londres, près de la tour des tours. C’est l’une des attractions les plus populaires de Londres, que même ceux qui n’ont jamais séjourné dans la capitale du Royaume-Uni reconnaîtront facilement. Chaque année, des milliers de touristes y affluent, découvrant la magnificence de cette structure gothique.

    L'histoire de la création et de l'apparence

    Au 19ème siècle, l'Angleterre commença à développer rapidement sa puissance technique et à développer ses relations commerciales et politiques internationales. Dès la fin du siècle, il devint urgent de construire un nouveau passage sur la Tamise. Et en 1884, le projet fut approuvé par le pont d’auteur Horace Jones. La conception dans son style s'harmonise bien avec l'aspect architectural général de la célèbre tour de Londres.

    Construction du pont en 1892. Tower Bridge en 1900

    La construction a commencé en 1886, à savoir le 21 juin. La construction a été achevée en 8 ans et son ouverture a eu lieu en 1894, le dernier jour de juin, avec la participation de Prince Edward et de sa femme Alexandra.

    Le pont a une longueur totale de 244 mètres. Au centre se trouvent deux tours de 65 mètres de haut chacune, avec une travée de 61 mètres, qui est un élément mobile. Cela vous permet d’éviter les navires jusqu’aux quais de la ville à toute heure du jour ou de la nuit. Le puissant système hydraulique était à l’origine de l’eau, il était entraîné par de gros moteurs à vapeur. Aujourd'hui, le système est complètement remplacé par de l'huile et est contrôlé par un ordinateur.

    Le bus de Londres entre dans le pont de Taurer. 1967

    La dilution complète du pont lors de la montée de chaque aile à un angle de 83 degrés prend moins de deux minutes. Alors que les transports urbains devaient attendre le passage du navire, les piétons pouvaient se déplacer dans des galeries spécialement équipées. Cependant, assez rapidement après la découverte, des pickpockets, ainsi que des filles de vertu facile, ont commencé à y chasser activement. C'est ainsi qu'en 1910, les autorités de la ville ont fermé les points de passage.

    Les piétons n'ont pu les repasser qu'en 1982. Dans le même temps, un musée payant sur l'histoire du bâtiment y était aménagé, ainsi qu'une plate-forme d'observation passionnante pour les touristes. Vous pouvez y monter par ascenseur (deux ascenseurs dans chaque tour) ou par marches. Les galeries vitrées offrent une vue imprenable sur la ville.

    Faits intéressants

    Initialement, les habitants de Londres manifestaient le même mépris pour le nouvel élément architectural que les parisiens pour la tour Eiffel, considérant les tours comme démodées et ridicules.

    Vue du Tower Bridge depuis l'hôtel de ville

    Au début du XXe siècle, notamment en 1912, le pilote britannique Frank McClean réussit à tenir son biplan entre les tours du pont dans l’espace séparant les niveaux inférieur et supérieur.Un incident similaire s’est produit en 1968 lorsque Alan Pollock, un employé de la Royal Air Force, a pris place au même endroit dans un avion de combat pour protester contre les actions politiques du gouvernement. Après l'incident, il a été immédiatement arrêté et renvoyé du service.

    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’aviation allemande s’est efforcée de détruire les structures les plus importantes de la capitale britannique. Le Tower Bridge figurait parmi les objectifs principaux mais, heureusement, sa conception est restée intacte.

    Un cas très célèbre dans l'histoire du pont s'est produit en 1952, lorsqu'un ouvrier du personnel de Tower Bridge a oublié d'avertir le chauffeur du bus de la reproduction des ailes de la construction. Le conducteur s’est rendu compte de cela quand il est arrivé sur le pont et a vu une durée de montée Il a pris une décision extrêmement courageuse: gagner le maximum de vitesse et sauter de l’autre côté. Cette manoeuvre désespérée a été couronnée de succès, grâce à laquelle tous les passagers sont restés en vie. Pour le courage, le conseil municipal a même remis au conducteur un petit bonus en espèces.

    Intérieur des galeries piétonnes Plancher en verre Tour Tower Bridge vue de dessus Mécanismes de levage inactifs de l'époque victorienne

    Une histoire intéressante a eu lieu en 1997, lorsque le cortège du président américain de l'époque, Bill Clinton, a suivi celui du Premier ministre britannique Tony Blair. Ce dernier a réussi à vaincre le Tower Bridge, mais les voitures de Clinton ont été obligées de s’y attarder à cause du déclenchement de la reproduction. Il n’a pas été possible de réduire le pont de toute urgence afin d’éviter les divergences diplomatiques, le transport fluvial au niveau législatif ayant préséance sur le transport terrestre. Par conséquent, le chef des États-Unis a dû attendre que le navire passe complètement sous le pont.

    Peu de gens savent que les tours ne sont pas simplement une décoration du pont: ce sont de puissants piliers en acier recouverts de pierre pour les protéger de la corrosion et des influences environnementales.

    À l'intérieur des tours, il y a 2 ascenseurs chacun - un pour l'ascension et un pour la descente. Chacun d'entre eux peut accueillir jusqu'à 30 personnes à la fois.

    London Bridge, qui est souvent confondu avec Tower

    Tout navire de 9 à 42 mètres de hauteur peut demander un pont. Cela peut être fait un jour avant le passage prévu. Dans le même temps, le propriétaire du navire n'a pas à payer pour cette opération - de tels événements sont financés par l'organisme caritatif de la ville.

    Tower Bridge est souvent confondu avec le London Bridge, situé en amont de la Tamise. Selon une légende très populaire à Londres, un homme d’affaires américain, Robert McCulloch, a acheté en 1968 un vieux pont londonien destiné à la démolition, pensant acquérir le Tower Bridge. Le pont a été démantelé et transporté aux États-Unis, et des blocs de pierre ont été installés comme revêtement dans une structure de support en béton armé d'un pont installé le long d'un canal près de la ville de Lake Havasu City, en Arizona.

    Pont de la tour du divorce

    Information touristique

    Le pont est situé au Tower Bridge Exhibition, à Tower Bridge Road, à Londres SE1 2UP, au Royaume-Uni. Vous pouvez vous y rendre en métro: station London Bridge ou Tower Hill, bus 15 et 42, ainsi qu'en taxi.

    Visitez les galeries du Tower Bridge d’avril à septembre de 10h à 18h (entrée jusqu’à 17h30), d’octobre à mars de 9h30 à 17h30 (entrée jusqu'à 17h), le 1er janvier, le musée ouvre à 12h, fermé les 24 et 26 décembre.

    Road to Tower Bridge Vue du pont depuis le remblai

    Le billet coûte 13 livres pour les adultes et 6 livres pour les enfants de 5 à 15 ans. Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans, les personnes handicapées et les accompagnants. Pour clarifier le coût d’une visite ou toute autre information, appelez le +44 (0) 20 7403 3761 ou visitez le site Web officiel //www.towerbridge.org.uk/TBE/EN/.

    Vous pouvez acheter un billet à l'entrée ou par le biais de certains services en ligne. Également juste en face de l'entrée de chaque tour, il y a un calendrier pour la reproduction du pont, afin que chaque visiteur puisse savoir avec certitude quand cet événement spectaculaire aura lieu. Généralement, le pont est élevé environ 4 à 5 fois par semaine.

    Tower Bridge à pied sur le pont Tower Bridge à la nuit Tower Bridge

    Théâtre de Covent Garden (Royal Opera House de Covent Garden)

    Théâtre de Covent Garden - L’un des théâtres les plus célèbres au monde, situé dans le centre historique de Londres. L’histoire du théâtre culte commence en 1732. De nos jours, la Royal Ballet Company et la Royal Opera Company exécutent des spectacles très appréciés des Londoniens et des invités de la capitale britannique dans un bâtiment imposant construit au milieu du XIXe siècle. Toutes les représentations à Covent Garden sont du plus haut niveau artistique.

    Informations générales

    Des artistes célèbres tels que Renée Fleming des États-Unis, Jonas Kaufmann d'Allemagne, Anna Netrebko de Russie, José Cura d'Argentine, ainsi que Cecilia Bartoli et Placido Domingo d'Italie se produisent à l'Opéra Royal. Au cours de l’année, la troupe d’opéra donne environ 150 représentations et est parrainée par le prince de Galles.

    Royal Ballet est la plus grande troupe de danse du pays. Il montre à la fois des ballets classiques et des productions chorégraphiques modernes. Le ballet est parrainé par la reine de Grande-Bretagne Elizabeth II. Depuis 1995, le théâtre organise des "festivals Verdi".

    L’auditorium de Covent Gardena peut accueillir 2 268 visiteurs et est équipé selon les dernières exigences. Une reconstruction radicale de tous les locaux du théâtre a été réalisée dans les années 1990. Un écran est accroché au-dessus de la scène où sont montrés les titres. Sur le dossier des chaises de la salle se trouvent des écrans sur lesquels est diffusé le livret de l'opéra. Il est très pratique de regarder les performances ici, car les rangées de chaises sont situées à une grande différence.

    L'histoire du théâtre Covent Garden

    Le théâtre existant est déjà le troisième de suite. Le tout premier théâtre est apparu au tournant des années 20-30 du XVIIIème siècle. Il a été créé par le réalisateur John Rich et occupait le territoire d'un jardin de monastère abandonné. En 1732, le nouveau théâtre accueillit la création de la pièce, mise en scène par la pièce de l'Anglais William Congreve.

    Pendant près de cent ans, Covent Garden a été l’un des deux théâtres de théâtre de la capitale. À partir de 1734, les opéras commencent à être montrés ici, et deux ans plus tard, des spectacles de ballet. Un peu plus tard, au Covent Garden Theatre, la pratique d'oratorios religieux commémorant le Carême est devenue une tradition.

    En 1808, le théâtre fut incendié. Les Londoniens ne voulant pas rester sans leur divertissement favori, le nouveau théâtre a été construit en seulement 9 mois et ouvert en 1809. La direction du théâtre a cherché à restituer rapidement l'argent dépensé pour la construction et a immédiatement augmenté le prix des billets. Cependant, pendant deux mois entiers, le public londonien a perturbé les représentations avec des cris indignés et les prix sont redevenus identiques.

    Dans la première moitié du XIXe siècle, des représentations théâtrales, des opéras, des ballets et des spectacles de cirque ont lieu alternativement à Covent Garden. Pour le public travaillé plusieurs troupes indépendantes. Les célèbres tragédiens anglais, Edmund Kean et Sarah Siddons, sont apparus sur la célèbre scène. En outre, le célèbre clown britannique Joseph Grimaldi a démontré son talent.

    En 1847, l'auditorium est reconstruit, les pièces de théâtre sont exclues du répertoire et le théâtre est renommé opéra royal italien. La première représentation du nouveau théâtre a été l'opéra "Semiramida", écrit par Gioacchino Rossini. Mais sous une forme actualisée, Covent Garden existait depuis longtemps. En 1856, le théâtre est gravement endommagé lors du prochain incendie et doit être reconstruit.

    Le projet du nouveau théâtre Covent Garden a été préparé par l'architecte Edward Middleton Barry. La construction a pris deux ans et s'est terminée en 1858. La première représentation du groupe théâtral a été l'opéra du compositeur Giacomo Meibrera "Huguenoty". Il est à noter que jusqu'en 1892, tous les spectacles d'opéra de Londres ne semblaient qu'en italien, mais ils ont ensuite commencé à être interprétés dans la langue d'origine.

    Pendant la Première Guerre mondiale, le théâtre était utilisé comme entrepôt et, au début de la Seconde Guerre mondiale, une salle de danse était aménagée à l'intérieur.Les traditions théâtrales ont été restaurées après 1946.

    Tours du théâtre

    Le Covent Garden Theatre organise des visites du bâtiment, spécialement à l'intention des touristes, au cours desquelles les voyageurs peuvent se familiariser avec l'histoire et les caractéristiques du célèbre théâtre.

    La visite "Backstage" dure 1 heure et 15 minutes et coûte 12 £ pour les visiteurs adultes, 11 £ pour les retraités et les étudiants et 8,50 £ pour les enfants de moins de 16 ans. Il vous permet d'apprendre comment la vie intérieure du théâtre est organisée et comment les acteurs sont formés pour le spectacle du soir. Les touristes sont même autorisés à regarder l'échauffement de la troupe de ballet.

    La visite en velours, dorure et glamour dure 45 minutes et coûte 9,50 £ pour les visiteurs adultes, 9 £ pour les personnes âgées et les étudiants et 7,50 £ pour les enfants. Pendant ce temps, les touristes sont conduits au Royal Lounge, qui sert encore aujourd'hui à recevoir des invités de marque. Ils montrent le théâtre du plus haut point et parlent de l'architecture du bâtiment. Les touristes peuvent voir le hall élégant et les décorations luxueuses, ainsi que s'initier aux légendes et aux contes théâtraux de Covent Garden.

    Tour "Thurrock Tour" est conçu pour les créatifs. Pendant ce temps, démontrez la technologie de couture de costumes de théâtre et de montage de paysages. Cette visite coûte 8 £ pour les visiteurs adultes et 7,50 £ pour les personnes âgées, les étudiants et les enfants.

    Information du visiteur

    Les billets pour les représentations théâtrales à Covent Garden coûtent entre 15 et 185 £. Ils sont achetés aux guichets des théâtres situés sur Bow Street et Russel Street, ou par Internet.

    Avant le début du spectacle, vous pouvez prendre une collation dans un café ou dîner au restaurant du théâtre. Il est curieux que le menu ici soit formé séparément pour chaque représentation. Comme il y a toujours beaucoup de gens prêts à aller au restaurant Covent Garden, ils recommandent de réserver une table à l'avance, par exemple, en même temps que l'achat de billets.

    Comment s'y rendre

    Covent Garden Theatre est situé dans le quartier éponyme de Londres, sur Bow Street. Il est situé à distance de marche de la station de métro "Covent Garden". Non loin du théâtre, de nombreux bus de la ville s’arrêtent.

    Trafalgar Square

    Trafalgar Square Situé dans le centre historique de Londres, à Westminster. En termes de popularité parmi les touristes et d'importance pour les Britanniques eux-mêmes, cet objet est comparable à la Place Rouge de Russie. Trafalgar Square n’est pas le plus beau, mais certainement le plus majestueux et le plus spacieux: il repose ici, fait connaissance avec les œuvres d’art classique et moderne, regarde les avant-premières de films et de films, célèbre Noël et le Nouvel An, organise des rassemblements et des manifestations.

    Histoire de Trafalgar Square

    La colonne de Nelson

    Trafalgar Square a été aménagé à l'intersection d'importantes rues métropolitaines: Mall, South Whitehall et le nord-est de Strand, qui traverse le sud-ouest dans les années 20 et 20. XIX siècle. Le nom de la plus grande place de la capitale a été donné en souvenir de la brillante victoire de la flotte britannique sur la coalition napoléonienne au cap espagnol de Trafalgar en 1805. En conséquence, la France a abandonné son projet d'attaque contre l'Angleterre et les forces navales britanniques ont été reconnues comme les plus puissantes au monde depuis plusieurs décennies.

    Au Moyen Âge, des terres agricoles étaient situées sur le site de la future zone, puis des écuries royales ont été construites. Le territoire a été peuplé à mesure que Londres s'étendait et au XIXe siècle, il était plutôt encombré ici. L'argent pour la construction de la place et le monument à l'amiral Nelson, tombé lors de la bataille de Trafalgar, a été collecté par abonnement. Pour les Londoniens, c’était une pratique courante: un siècle plus tôt, l’église Saint-Martin avait été construite à proximité.

    Le monument principal - la colonne Nelson - a été érigé en 1843 et, un an plus tard, Trafalgar Square a été ouvert au public. Depuis lors, il a été reconstruit à plusieurs reprises: le toit a été complètement changé, les fontaines ont été reconstruites, le passage devant la Galerie nationale a été supprimé et la zone piétonne élargie.Au XXe siècle, les travaux de réparation sont devenus un prétexte pour des découvertes paléozoologiques: des scientifiques ont découvert les restes d’un lion des cavernes, d’un rhinocéros, d’un hippopotame géant.

    Construction de la colonne Nelson en 1843, Trafalgar Square à la fin du XIXe siècle. Trafalgar Square en 1996. Panorama de Trafalgar Square. Statue de l'amiral Nelson au sommet de la colonne.

    Caractéristiques architecturales de Trafalgar Square

    Le détail architectural reliant l’espace de la région à un seul ensemble est la colonne néoclassique de Nelson dans sa partie sud. La structure repose sur un puissant piédestal carré décrivant les victoires de l'amiral. Le matériel pour les reliefs du piédestal a été capturé des canons français, des feuilles de bronze ont été coulées à partir d'armes anglais victorieuses. Au pilier corinthien de 46 mètres a été érigé une statue de l'amiral de 5,5 mètres, orientée dans la direction de Portsmouth. C'était là, dans l'ancien quai maritime, que le cuirassé Nelson HMS Victory a ouvert un musée historique unique. Équilibrer la composition, lui donner visuellement la stabilité apparue ici dans les années 60. XIXème siècle, quatre personnages se trouvant dans les coins du socle du monument aux lions. Selon la légende, le sculpteur aurait utilisé comme modèle la carcasse d'un lion du zoo de Londres. Sur les côtés du monument sont des fontaines. Selon la version officielle, présentée au XIXe siècle, ils dissipent la chaleur des zones surchauffées, selon la version non officielle: ils empêchent les militants politiques de rassembler une foule trop nombreuse de personnes. Maintenant, les fontaines ont été reconstruites et reliées à eux le rétro-éclairage.

    Navire HMS Victory à Portsmouth Statue de lion des fontaines à Trafalgar Square

    Monuments dans les coins de la place

    Au coin sud-ouest de Trafalgar Square, une statue du général Charles Napier, qui a combattu avec succès en Inde et au Pakistan, est installée. Le piédestal dans le coin sud-est, près de l'entrée du métro, est occupé par la figure du major général Henry Havelock, qui a réprimé le soulèvement en Inde. Dans la partie nord-est de la place se trouve la statue équestre de George IV. Le quatrième piédestal est resté vide pendant longtemps.

    Général Charles Napier Major Général Henry Havelock Statue équestre de George IV

    Mystère du quatrième piédestal

    Les Londoniens ont essentiellement abandonné des personnages historiques dans un coin inoccupé de la place. À leur avis, les héros sont suffisants dans le monde moderne. En conséquence, tous les ans ou tous les deux ans, la sculpture sur le piédestal est remplacée par une nouvelle, et personne ne s’inquiète du fait qu’elle ne s’intègre pas stylistiquement dans le paysage architectural. À l'origine, il y avait un buste d'Alison Lapper qui attendait un enfant - la Vénus de Milo de notre époque. L'artiste est née sans mains, mais grâce à la force unique de sa volonté et à son dur labeur, elle a connu un succès professionnel. Puis, sur le piédestal, un aménagement d’hôtel en vitrail aux couleurs éclatantes apparaît. Au cours du projet suivant, pendant cent jours, les Londoniens ont joué le rôle de statues et se sont enfoncés sur un piédestal pendant une heure. Ils ont été remplacés successivement par une bouteille en plexiglas avec une maquette du navire de Nelson avec ses voiles colorées, un garçon en bronze sur un cheval jouet symbole de l'héroïsme adulte, un coq bleu en signe de renaissance. Depuis 2015, le monument est devenu le joyeux squelette d'un cheval muni d'un ruban adhésif attaché à la jambe avant et qui reçoit une émission de la Bourse de Londres. Le 5 mars 2016, il a été remplacé par une image en bronze représentant une main humaine avec un pouce levé de 10 m de long.

    Installations culturelles à proximité de Trafalgar Square

    Lorsqu'ils planifient une visite à Trafalgar Square, les touristes tentent d'explorer les attractions à proximité - la Galerie nationale, l'église Saint-Martin des champs, l'arc de l'Amirauté.

    London National Gallery

    London National Gallery

    La façade néoclassique de la Galerie nationale, l'une des plus importantes collections d'art de la planète, ouverte au public en 1824, fait face à la partie nord de Trafalgar Square. La collection comprend des œuvres d'artistes européens du XIIIe siècle - la fin du XIXe siècle, achetées par l'État ou données à la ville par leurs propriétaires.Jusqu'à récemment, dans un bâtiment géant, il y avait suffisamment d'espace pour toutes les expositions, mais maintenant la collection a tellement grandi qu'une partie des peintures doit être conservée dans des magasins. Parmi les chefs-d'œuvre de l'exposition permanente figurent les Tournesols de Van Gogh, une de Madonna dans la grotte de Léonard, Vénus et Mars de Botticelli, Madone aux œillets de Raphaël. L'entrée au musée est gratuite, elle est ouverte de 10 à 18 heures. Le vendredi, le temps de travail est prolongé jusqu'à 21 heures. La galerie est fermée pour Noël et le nouvel an.

    Eglise Saint-Martin dans les champs

    Eglise Saint-Martin dans les champs

    Du coin nord-est de Trafalgar Square, en face de l'église, se trouve l'église Saint-Martin dans les champs. Le temple médiéval d'origine était en effet situé dans les champs en dehors des limites de la ville, entre Westminster et Londres, d'où son nom. L'ancien bâtiment qui s'est effondré dans les années 20 du XVIIIe siècle a été remplacé par un nouveau bâtiment construit sur le modèle néoclassique de l'architecte James Gibbs. L'objet correspond aux canons de l'ancien temple, mais surmonté d'un clocher pointu, dont la flèche s'élève à 59 mètres du niveau du sol. La façade étroite est soulignée par six colonnes corinthiennes. Sur le périmètre du bâtiment, il y a des rangées de pilastres. L'espace intérieur est mis en valeur par de légers plafonds voûtés en stuc et dorure, des colonnades et des peintures luxuriantes d'artistes italiens. Les contemporains ont critiqué les idées de Gibbs, mais se sont vite réconciliés et des copies de l'église sont apparues dans de nombreuses villes d'Amérique anglophone.

    Aujourd'hui, des membres du gouvernement et de la famille royale assistent aux offices religieux. Tous les dimanches, de 9 heures à 10 heures, les 12 cloches de l'église se fondent dans un carillon festif et des concerts réguliers d'orgue et de musique de chambre ont lieu à l'intérieur.

    Arc d'amirauté

    Arc d'amirauté

    Au-delà du territoire de la place, au sud de la colonne de Nelson, la statue équestre de Prince Albert et le monument à Charles I sont installés, puis Mall se dirige vers le puissant arc de l'Amirauté, construit au début du XXe siècle en l'honneur de la reine Victoria. Les membres des ministères militaires se sont réunis ici dans un premier temps, mais depuis 2013, le Trésor a décidé de supprimer les coûts liés à la maintenance de la structure géante. La voûte a été confiée à l'entrepreneur espagnol pour l'organisation d'un hôtel à la mode et d'un club privé.

    Trafalgar Square à Noël

    Le principal arbre de Noël du pays est installé sur Trafalgar Square. Depuis 1947, un arbre géant a été importé de Norvège pour son aide au cours de la Seconde Guerre mondiale. En novembre, un arbre de 20 mètres de haut a été abattu solennellement dans la forêt près d'Oslo en présence de l'ambassadeur de Grande-Bretagne, du maire de la capitale norvégienne et du maire de Westminster, avant d'être emmené par voie maritime à Londres. Le sapin de Noël est installé sur Trafalgar Square et le premier jeudi de décembre, les lumières de Noël sont allumées de manière solennelle - 500 ampoules blanches, comme il est d'usage en Norvège. La cérémonie est accompagnée par une chorale de milliers de participants. L’installation n’est pas anodine: le citadin mentalement instable essaie de couper le tronc avec une scie à chaîne et l’arbre doit être reconstruit à la hâte, puis les militants politiques s’accrochent à un arbre en signe de protestation. Malgré les ennuis mineurs, le sapin de Noël plaît aux Londoniens et aux touristes jusqu'au 6 janvier, puis il est autorisé à le recycler.

    Trafalgar Square la veille de Noël

    Autres vacances à Trafalgar Square

    Défilé le jour de la Saint Patrick

    Bien que Noël soit la principale fête de la capitale, des foules se rassemblent sur la place la veille du Nouvel An. Depuis 2014, les autorités ont commencé à vendre des billets d’entrée pour éviter l’encombrement. Le 21 octobre, à l'occasion de l'anniversaire de la bataille de Trafalgar, un défilé a lieu sur la place, en l'honneur de Nelson, avec numéros d'orchestre, récitation et une minute de silence à 11 heures. Lors des compétitions de la Coupe du monde de football, des écrans géants sont montés ici. Ils sont également utilisés pour des avant-premières de films importantes: c'est ainsi que s'est passé le premier spectacle de Harry Potter et les Reliques de la mort.En 2007, l'espace Trafalgar Square a viré au vert pendant deux jours: le sol était recouvert de gazon pour montrer l'importance du verdissement urbain, puis est revenu à sa couleur grise habituelle.

    La fontaine de la petite sirène

    Information touristique

    Près de 20 lignes de bus s’arrêtent du côté est de Trafalgar Square. Dans le coin sud-est - l'entrée de la station de métro "Charing-cross" des lignes "Bakerloo" et "North".

    Nourrir les oiseaux

    Avoir du pain?

    À Trafalgar Square, il est curieux, à première vue, d’interdire l’alimentation des pigeons. L’administration du district n’a cependant pas été amusée lorsqu’elle a dû affecter 140 000 livres de budget au nettoyage de la colonne Nelson. En 2000, il a été interdit aux marchands des kiosques de la place de vendre de la nourriture pour oiseaux aux touristes, puis de commencer à écrire des amendes pour avoir nourri les pigeons avec la nourriture apportée. Les combattants contre l'interdiction étaient toujours là et les autorités ont porté l'amende à 500 livres.

    Où manger

    L'infrastructure touristique de Trafalgar Square est pensée dans les moindres détails. Pendant la journée, des kiosques avec de l'eau et des pâtisseries se déploient dans les coins, mais à des prix avantageux. Des dizaines de cafés et restaurants sont accessibles à pied. Dans la galerie nationale de Londres de 8h à 9h et de 23h à 23h et le dimanche jusqu'à 18h, le National Café est ouvert et propose un menu européen. Les restaurants nationaux proposant une cuisine anglaise sont également très demandés ici. Les places dans ce restaurant sont généralement réservées à l'avance. Le café d'origine est ouvert dans la crypte de l'église Saint-Martin. Il n'y a pas de sépultures ici, sous les voûtes lugubres du donjon, des concerts de jazz ont lieu.

    En fait, les offres en anglais s'arrêtent là: ailleurs, les clients attendent la cuisine nationale du monde entier. Voici le restaurant PizzaExpress sur le Strand, les restaurants italiens Prezzo, Little Frankie's, Tortilla mexicaine, Thai Thai Square dans Coxper Street. Des boissons et des repas légers peuvent être dégustés au pub Admiralty, au bar Vista et au café Caffè Nero.

    Shopping à Trafalgar Square

    Une boutique de souvenirs est ouverte au Musée des beaux-arts. Il vend des peluches, des casse-tête, des t-shirts et des livres pour enfants, des publications d'art de luxe. Les peintures préférées de l'exposition permanente peuvent être imprimées dans n'importe quel format. Du côté de Strand se trouve la librairie Waterstones, Whitehall, un supermarché Tesco.

    West End

    West End - La partie ouest du centre de Londres, située à l'ouest de la ville. Le quartier à la mode dans lequel était concentrée la vie culturelle de la capitale britannique était et reste le principal antipode du pauvre ouvrier de l’East End. Les biens immobiliers d'élite, les nombreuses boutiques à la mode et les établissements d'enseignement prestigieux ont fait du West End un véritable symbole de la douceur de vivre et l'un des itinéraires touristiques les plus populaires. C’est seulement ici que vous pouvez sentir le rythme vivant d’une ville de plusieurs millions de dollars, ressentir l’atmosphère délicieuse du succès financier, ainsi que vous plonger dans le monde des achats et de toutes sortes de divertissements.

    West End Quarters et leurs attractions

    La partie principale des sites emblématiques de Londres est située dans le West End. Si vous avez planifié une visite touristique de la capitale britannique, mais que vous avez une durée limitée, accordez une attention maximale à la partie occidentale de la ville. Personne ne s'est plaint du manque d'impressions dans le West End.

    Westminster

    Westmister est le centre de la vie politique et économique de Londres. Pour être photographié dans le contexte du légendaire Big Ben, voir le bâtiment du Parlement britannique, qui a spectaculaire- ment explosé le personnage du film "V signifie Vendetta", et rendre hommage à la magnificence architecturale de l'abbaye de Westminster - tout cela peut être fait dans cette partie du West End.

    Commencer à se familiariser avec la région repose sur Trafalgar Square, sur lequel se croisent les trois rues principales de Westminster: Mel, Whitehall et Strand. Et, bien sûr, ne vous refusez pas le plaisir de flâner dans Oxford Street.La rue, qui contient 548 magasins, est un repère en soi.

    Bloomsbury

    À Bloomsbury, installez-vous sur les bancs de confortables jardins publics et admirez les bâtiments uniques d'immeubles géorgiens. La région est connue pour ses établissements d'enseignement d'élite, notamment l'Université de Londres, l'Académie royale des arts dramatiques et l'University College London.

    Assurez-vous de prendre le temps de visiter l'exposition historique et archéologique du British Museum, célèbre pour sa collection d'antiquités unique. C'est au British Museum que se trouve l'une des plus grandes collections de graphiques et de gravures d'artistes de la Renaissance.

    Covent Garden

    Covent Garden s’étend entre Drury Lane et St. Martin Lane. Le quartier à la réputation autrefois scandaleuse, dont le marché des fruits et légumes était le principal attrait, est aujourd'hui devenu un véritable haut lieu des accros du shopping. Les commerces de proximité, les boutiques et les centres commerciaux attirent les voyageurs avec des collections attrayantes et des étiquettes de prix éclatantes pour les soldes. Et Covent Garden est un paradis pour les amateurs d'art théâtral. C'est ici que se trouve le Royal Opera House, lieu de spectacles d'opéra et de ballet. Un autre centre de la culture et le principal rival de l'opéra est le théâtre royal de Drury Lane, dont les premières représentations ont été retransmises en 1663.

    Dans les cas où l'âme aspire à des spectacles gratuits, dans le West End, vous pouvez regarder des spectacles de rue. Cependant, vous ne trouverez pas vraiment de troupes errantes ici. Tous les artistes locaux travaillent sous licence et passent une sélection rigoureuse.

    Après avoir «pris» de la nourriture spirituelle, ce n’est pas un péché de se souvenir de son estomac et de manquer un verre ou deux dans l’un des 60 pubs de Covent Garden, le plus coloré étant The Lamb & Flag.

    Kensington et South Kensington

    Le quartier le plus vert du West End est Kensington. Les gens viennent ici pour faire une pause dans la cohue quotidienne, flânent autour des belles pelouses et montent sur un catamaran au bord de la surface de l'eau du lac Serpentine. Sur le territoire du quartier, il y a deux parcs londoniens célèbres: Kensington Gardens et Hyde Park. La région est considérée comme prestigieuse, alors l'immobilier est cher.

    Ceux qui s'intéressent au divertissement intellectuel devront se rendre dans la partie sud de Kensington. Sur le territoire du quartier se trouve l'un des 20 musées les plus visités au monde - le Victoria and Albert Museum. Une vaste exposition, qui comprend 7 millions d'expositions, propose à ses invités et au musée d'histoire naturelle de Londres. Si la botanique et la zoologie ne sont pas les domaines les plus intéressants pour vous, promenez-vous dans Exhibit Road, où se trouve le musée des sciences. Cet endroit est particulièrement aimé par les familles avec enfants, car la plupart des expositions locales peuvent non seulement être visionnées, mais aussi être mises à profit.

    Il y a aussi une salle de concert à South Kensington. Environ 350 événements culturels et représentations théâtrales ont lieu chaque année sur la scène de l'Albert Hall.

    Belgravia

    Belgravia est un quartier d'aristocrates héréditaires et de sacs d'argent. Un endroit où une origine insuffisamment élevée est capable de compenser un compte bancaire solide semble élégant et onéreux. Il n'y a pas d'attractions importantes à Belgravia, il est donc habituel de venir ici juste pour voir les manoirs remarquables des habitants locaux.

    Soho

    L'ancien quartier des taudis, lieu de fêtes londoniennes, un quartier qui ne dort jamais - tout cela est soho, élégant et dégueulasse. Les statuts sociaux sont effacés ici et la nationalité et l'orientation sexuelle perdent complètement leur signification. La zone est littéralement inondée de discothèques, de pubs confortables et de galeries d'art, où se divertissent les segments les plus divers de la population, allant de la Bohême de Londres aux oligarques locaux. C’est peut-être le seul endroit à Londres où la rigidité et la retenue britanniques notoires sont proscrites. Après avoir manqué quelques bières et goûté au poisson-frites traditionnel dans l'un des pubs locaux, vérifiez votre propre portefeuille pour obtenir des fonds gratuits.S'il y en a, passez-le dans les nombreuses boutiques de Carnaby Street, la rue qui a porté plus d'une génération de hipsters londoniens.

    Comment se rendre au West End

    Vous pouvez vous rendre au West End depuis l’aéroport de Londres Heathrow des manières suivantes:

    • en train (transporté par Heathrow Express). Les trains circulent entre l'aéroport et le centre de Londres de 5h00 à 23h30;
    • en métro (la ligne Piccadilly convient à tous les terminaux de l'aéroport). Un voyage dans le West End prend environ 50 minutes;
    • dans le bus. Le point d'arrivée des itinéraires de la société National Express - gare routière Victoria (district de Belgravia). Le mouvement est effectué de 5h30 à 21h00 Heure de trajet - 40-60 minutes;
    • en taxi. Il y en a toujours beaucoup à l'aéroport. Chaque machine est équipée d'un compteur qui enregistre le montant du paiement.

    Palais de Westminster

    Palais de Westminster - L'un des symboles de Londres, l'endroit où le gouvernement se réunit. Situé sur les rives de la Tamise, dans le quartier de Westminster à Londres. En 1987, le palais a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Informations générales

    Le palais de Westminster compte 1 200 chambres, 100 marches et 5 kilomètres de couloirs. Tout le monde peut voir le travail de la Chambre des communes et de la Chambre des lords - les locaux du Parlement sont ouverts toute la semaine à différentes heures de la journée. Faites la queue à la porte de St. Stephen et, après avoir passé quelques points de contrôle de sécurité, vous pourrez être sur la galerie pour les visiteurs.

    En août et septembre, lorsque le parlement ne fonctionne pas, vous pouvez faire une visite guidée de l'ensemble du bâtiment.

    Parmi les tours du palais, la tour d'horloge la plus célèbre est la tour Elizabeth, le plus souvent appelée Big Ben, bien qu'il s'agisse en réalité du nom de la cloche de 13 tonnes sonnant dans le système de sonnerie. Big Ben est connu dans le monde entier et la tour est un symbole universellement reconnu de Londres. Le mieux est peut-être d’inspecter le parlement depuis le sud, depuis la rivière, et la nuit, les tours illuminées et les flèches semblent extrêmement romantiques.

    Histoire

    Au XIe siècle, Édouard le Confesseur construisit le premier palais de Westminster sur les rives de la Tamise. Ici, tous les monarques vécurent jusqu'à Henri VIII qui, après l'incendie, dut quitter Westminster. Depuis lors, il abrite le parlement. En 1834, l'ancien palais fut à nouveau presque entièrement incendié, ne laissant que la salle du palais et la tour. Après l'incendie, il a été décidé de reconstruire le complexe. C'est ainsi que le bâtiment a pris son aspect actuel grâce aux célèbres flèches gothiques.

    Cathédrale de Westminster

    Cathédrale de Westminster - La principale église catholique d’Angleterre et du pays de Galles, située dans l’un des quartiers les plus anciens de Londres - Westminster. Un bel édifice néo-byzantin a été construit au tournant des XIX et XX siècles et se distingue parmi les bâtiments modernes environnants.

    Le grand bâtiment, d'une superficie de plus de 5 000 m², est construit en brique rouge avec des incrustations en pierre blanche typiques des temples byzantins. Les puissants contreforts ont également été érigés en briques et les dômes en béton. La cathédrale de Westminster est composée de plusieurs chapelles et d’un clocher d’une hauteur de 90 mètres. Au sommet se trouve une grande croix avec des particules d'une croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié.

    Information touristique

    La cathédrale de Westminster attire les touristes avec son architecture inhabituelle et ses intérieurs richement décorés. Vous pouvez y voir des mosaïques pittoresques, du marbre incrusté et des œuvres d'art décoratif décorées d'or, de perles et de lapis-lazuli. La cathédrale a deux orgues. Le grand est situé derrière l'entrée ouest et le petit derrière l'autel. De nombreux visiteurs viennent à l'église pour des concerts de musique d'orgue.

    En payant 5 £, vous pourrez explorer le trésor du temple. Le même argent doit être donné pour prendre l'ascenseur jusqu'au sommet d'une grande tour - le campanile, qui offre un excellent aperçu de Westminster. De la tour, vous pouvez voir le palais de Westminster, Trafalgar Square et le Queen Victoria Memorial.Pour 8 £, les voyageurs peuvent acheter un billet complet et explorer le trésor et le campanile en même temps.

    Les touristes sont autorisés gratuitement dans tout le premier étage de la cathédrale de Westminster et de ses chapelles latérales. Le temple est ouvert du lundi au vendredi de 7h à 19h et les samedi et dimanche de 8h à 19h. Le clocher est disponible de 9h30 à 12h30 et de 13h00 à 17h00.

    Histoire de la cathédrale de Westminster

    Initialement prévu de construire une cathédrale dans le style gothique. Mais les calculs ont montré que ce projet coûterait trop cher, et les autorités de la ville se sont arrêtées sur le projet néo-byzantin de l'architecte John Francis Bentley. Le vieil architecte souhaitait que le bâtiment réponde à toutes les traditions. Il s'est donc rendu à Venise pour étudier à fond la structure de la cathédrale Saint-Marc.

    La construction du temple a commencé en 1895 et a duré 8 ans. La cathédrale de Westminster était l'œuvre la plus célèbre de Bentley, mais malheureusement, l'architecte n'a pas vécu jusqu'à la fin des travaux. En 1903, le temple ouvrit ses portes aux croyants et sa consécration officielle eut lieu sept ans plus tard. En 1977, pour la première fois depuis la Réforme anglicane, la reine de Grande-Bretagne rend visite à l'Église catholique. Dix-huit ans plus tard, Elizabeth II participe à une messe catholique.

    Intérieurs

    Beaucoup de touristes bloqués dans la cathédrale de Westminster sont émerveillés par la hauteur de ses voûtes. La coupole principale est supposée être à 33 mètres du sol et il semble qu’au-dessus de la tête se trouve non pas la voûte, mais le ciel. Grâce à de riches mécènes, la cathédrale reçut une riche chaire en marbre, une statue en albâtre de Notre-Dame et l'enfant et une grande cloche.

    Dans le temple, vous pouvez voir de très rares mosaïques pour cathédrales anglaises. La chapelle Notre-Dame a été conçue par l'artiste Gertrude Martin et la mosaïque "Christ in Glory" de l'artiste britannique Robert Annig Bell était la décoration de l'entrée principale.

    Il est curieux que des mosaïques réalisées par le muraliste russe Boris Vasilievich Anrep soient entreposées dans la cathédrale de Westminster. Et dans la crypte du temple reposent les cendres du dernier ambassadeur de l'empire russe, le comte Alexandre Konstantinovich Benkendorf, décédé à Londres en janvier 1917.

    Comment s'y rendre

    La cathédrale de Westminster se trouve sur Francis Street, à 42 km de la gare Victoria et à 600 mètres de la station de métro St. James's Park. À côté du temple, sur Victoria Street, les bus urbains n os 11, 24, 148, 507 et 211 s’arrêtent.

    Abbaye de Westminster

    Abbaye de Westminster - non seulement la plus grande église de Londres, mais aussi le centre de la vie publique du pays, 38 monarques y ont été couronnés, à commencer par Guillaume le Conquérant, qui est devenu le roi d'Angleterre le jour de Noël 1666, c'est-à-dire tous les monarques, à l'exception d'Edward V, tué en 1483, et d'Edward VIII, qui abdiquèrent le trône en 1936

    Informations générales

    L'abbaye est située à cet endroit depuis le début du VII. Le bâtiment que vous voyez maintenant a été construit par Edouard le Confesseur en 1065, juste avant la conquête normande. La plus grande partie de l'abbaye, conservée à ce jour, a été construite sous le règne d'Henri III, à compter de 1245. La construction a été longue, typique du Moyen Âge. La nef, érigée dans le style gothique, date du 14ème siècle. La chapelle orientale de Notre-Dame a été construite à l'époque tudor. Les tours de la chapelle occidentale ont été construites au XVIIIe siècle par Nicholas Hocksmoor (1661-1736), conçu par son professeur Sir Christopher Ren.

    L'énorme ampleur de l'abbaye de Westminster se dresse au majestueux portail nord, construit sous la reine Victoria. Le porche en face du portail est décoré de rangées de cadeaux d'anges, de monarques, de prélats et de saints. A l'intérieur, une sensation d'étourdissement (hauteur de la nef de 31 m) de la pièce, éclairée par d'énormes lampes, apparaît immédiatement.

    www.westminster-abbey.org
    Tél: 020-76544900
    Frais d'entrée (frais pour le gardien de la maison)
    Métro le plus proche - St. James Park ou Westminster

    Intérieur

    La plupart des visiteurs sont attirés par les pierres tombales.

    Après avoir payé l’entrée au Grand portail du Nord, vous pouvez vous rendre à la nef des hommes d’État du transept nord. Voici les meilleures pierres tombales de la collection locale, notamment les monuments de Benjamin Disraeli (1804-1881), William Gladstone (1809-1898) et Sir Robert Peel (1788-1850). Voici un monument à William Pitt (1759-1806), haut de 7,5 m.Le passage nord à la droite du choeur est réservé aux musiciens, vous y verrez les monuments de Henry Purcell, Sir Edward Elgar et Benjamin Britten.

    Chapelles royales

    Dans le transept oriental, il y a des chapelles servant de tombeaux à des monarques. Dans la chapelle de Saint-Édouard, l'écrevisse en pierre sculptée d'Édouard le Confesseur (règne de 1042 à 1066) est adjacente au trône en chêne sur lequel les monarques anglais ont été couronnés. Dans la chapelle de Henri VII (régné de 1485 à 1509) se trouve sa pierre tombale en bronze. Jacob I est enterré en bas. Sa crypte a l'air beaucoup plus modeste que la magnifique tombe de son conseiller du duc de Buckingham (1592-1628), entourée de guerriers de bronze en deuil. Dans le transept nord, Elizabeth I vous regarde royalement dans le sud, tandis que la pauvre Marie, la pieuse reine d’Écosse, regarde tristement les fleurs dorées du sud.

    Coin des poètes

    Dans le transept sud, il y a le coin des poètes, où se trouvent les monuments suivants: William Shakespeare, John Dryden, Henry Wordsworth Longfellow, Lewis Carroll, W. X Oden, Henry James, Alfred Tennison, Chef, Roger Saute, Walter Scott et beaucoup d'autres.

    La nef

    Dans la partie ouest, les dalles de Stanley Baldwin (1867-1947), de Clément Attlee (1883-1967), de David Lloyd George (1863-1945), de Sir Winston Churchill (1874-1965) et de la tombe de l'Inconnu Soldier One guerre mondiale. Ces plaques commémoratives sont très différentes des monuments de l'homme politique Charles James Fox (1749-1806), le dépeignant comme un empereur romain mourant, et du capitaine Richard Nev Edgarsky, tué en 1673 lors d'un «affrontement cruel avec les Hollandais».

    Ville de Londonderry (Londonderry)

    Londonderry - La ville et le port les plus anciens d’Irlande du Nord (Royaume-Uni) se situent sur la rive ouest du sinueux fleuve Foyle (City Side). La ville moderne s'étend de l'autre côté (Waterside). Les habitants appellent simplement leur ville Derry.

    Informations générales

    Juste derrière les murs de Londonderry se trouve le quartier nationaliste de Bogside, un lieu où des événements dramatiques ont eu lieu pendant la période d'agitation en Irlande du Nord. Ces murs ont été construits en 1618. Ils entouraient la ville de quatre côtés, ressemblant à un losange. Cette mise en page se poursuit aujourd'hui. Butcher's Gate, Bishop's Gate, Ship's Quay et Ferry Quay sont situés au bout des rues principales de la ville. La tour en hauteur de la cathédrale gothique de Saint-Christophe-Colomb a été construite en 1633.

    La ville se caractérise par un mélange agréable de bâtiments géorgiens, victoriens et édouardiens, dont beaucoup ont été restaurés récemment. Malgré le fait que l'on puisse trouver dans toute la ville des bâtiments modernes sans visage, souvent érigés à la hâte après le bombardement, Derry se caractérise également par de merveilleux exemples d'architecture moderne. Par exemple, l'église sur Stilstone Road 1970, Colon Bar, le parc Cregan Country Park, ainsi que les pavillons technologiques sur le campus de Meiji à l'Université d'Ulster.

    Derry commence à acquérir un nouveau visage et à devenir un centre touristique majeur. Peu à peu, il devient le principal centre commercial du nord-ouest isolé du pays, où se trouvent deux grandes galeries marchandes et de nombreuses petites boutiques.

    Quand venir

    En été, admirer les montagnes romantiques dans une brume brumeuse.

    Que voir

    • De nombreux musées intéressants incluent le Workhouse Museum, le Harbour Museum, le Tower Museum et le Foyle Valley Railway Centre.
    • Visitez Austins, le plus ancien grand magasin indépendant du monde, créé en 1830.
    • Le centre Amy Irhart de Ballyarnet, au nord de Derry, où, dans les années 1930, à l’ère de l’aviation, la pilote américaine a atterri après un vol à destination de l’Irlande.
    • Montez dans la vallée de Fogen jusqu'à Ness-Wood pour admirer la plus haute cascade d'Irlande du Nord et admirer les sentiers de randonnée.
    • Les clés d'origine de la ville, maintenant conservées dans la cathédrale Saint-Christophe, ont été utilisées pour verrouiller la ville des troupes catholiques qui approchaient en 1688.

    Fait intéressant

    Derry s'appelle la "citadine" parce que ses murs n'ont jamais été percés.

    Manchester City

    Manchester - Une ville du nord-ouest de la Grande-Bretagne, est située sur le flanc des montagnes Pennines, sur la rivière Irwell. Grand centre culturel, industriel, financier, commercial et des transports du pays.

    Il y a un siècle, la vaste ville du nord de Manchester était le principal centre textile de la Grande-Bretagne. Les machines à filer de Richard Arkwright, les machines à vapeur, le climat humide, la proximité des mines de charbon et le port de Liverpool ont tous contribué au fait que le commerce des tissus de coton a atteint une ampleur sans précédent à Manchester. Marchands de coton des XVIIIe et XIXe siècles ils ont fait d'énormes fortunes et ont rempli la ville d'immenses bâtiments de bureaux et d'entrepôts. Ils ont fait des dons pour des galeries d'art, des parcs publics et des bâtiments.

    Recréé à partir des ruines

    Les tissus bon marché des colonies et des coins reculés du monde ont affaibli le monopole du textile de Manchester. Les bombardements perpétrés pendant la Seconde Guerre mondiale ont provoqué de grands dégâts dans la ville. En nettoyant les ruines et en démolissant les taudis après la guerre, ils ont pu regarder la ville d'un œil neuf. De nos jours, lorsque Manchester United est reconnu comme l’une des principales équipes de football européennes, il est apparu à la fin des années 80. rave a stimulé l’émergence active d’une variété de discothèques et a redonné confiance en l’avenir de Manchester.

    Vous pouvez acheter des brochures et des cartes sur Lloyd Street, dans le centre touristique de Manchester, où vous pourrez voir les sites touristiques en une journée.

    Splendeur victorienne

    Derrière le centre touristique se trouve la place Albert, surmontée du gigantesque édifice gothique. Sur sa tour de 36 mètres, une horloge est installée. Dans la grande salle au deuxième étage, les murs ont été peints par le préraphaélite Ford Madox Brown.

    Le Midland Hotel se trouve au coin de Peter Street, en face du bâtiment arrondi de la bibliothèque centrale. Ici, sur la terrasse, il est agréable de boire du vrai thé anglais après le dîner. Plus loin dans la même rue se trouve le magnifique bâtiment de Free Trade Holp. Cet endroit est connu sous le nom de Peter-loo, par analogie avec Waterloo: il y a eu un massacre de participants à une manifestation pacifique à St. Peters-Fields. Le 16 août 1819, des dragons au sabre à la tête ont attaqué les citoyens qui protestaient contre la hausse du prix du pain. Sur les 60 000 personnes rassemblées, 11 sont mortes, 500 ont été blessées.

    Chaînes, clubs et Chinatown

    Sur Watson Street, dans l'ancien bâtiment de la gare, se trouve le hall d'exposition G-Mex. Juste derrière elle se trouve la station de métro Ji-Mex. Traversez les sentiers, descendez la pente à gauche puis empruntez les escaliers menant au canal de Rochdale. Au contraire, au coin de Whitworth Street West, derrière la clôture, décorée de carreaux émaillés bleus et rouges, se trouve le Hacienda Club, lieu d'origine de l'éloge.

    Le long du canal le long du sentier, allez au parc municipal de Castlefield. Ici, vous pouvez faire du bateau le long des canaux. Dans le magnifique musée des sciences et de l'industrie à Manchester sur Liverpool Road, dans le département des moteurs à énergie grésillant de moteurs à huile chaude, les premiers planeurs et d'énormes avions de reconnaissance sont exposés dans le hall de l'aviation et de l'espace

    À l'intersection de Liverpool Road et Deansgate, tournez à gauche. A droite de Deansgate se trouve Braznos Street, où se trouve un monument à Abraham Lincoln. Ensuite - l'église Sainte-Marie avec une coupole en verre coloré et des colonnes de marbre.

    Si vous marchez un peu plus loin sur Deansgate, vous vous retrouverez sur St.Anne, où se trouve la magnifique église de Sainte Anne (1712).

    Chinatown est un autre lieu intéressant situé entre Princes Street et York Street. Il est connu pour sa splendide arche, sa boulangerie, ses excellents restaurants et son village gai amusant dans les environs de Princes Street et de Sekvill Street. Visitez la galerie d'art de la ville située à l'intersection de Mosli et de Princes Street, où vous pourrez voir les peintures du début du Moyen Âge, ainsi que celles de Canaletto, Gainsborough, préraphaélites et L.S. Lauri dans le style de "l'homme maigre", qui dépeint les habitants de Manchester, déprimant, errant dans l'ombre des bâtiments d'usine sombres.

    Meilleur moment pour visiter

    En juin et juillet, quand il fait chaud et sec. Les précipitations à Manchester sont inférieures à la moyenne nationale.

    Que voir

    • Cathédrale de Manchester. Sa construction a débuté au XIIIe siècle, il s’agit du plus vieux bâtiment de la ville et de la cathédrale la plus large du pays. Il a été lourdement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale, puis restauré.
    • Castlefield, le premier site du patrimoine mondial de l’UNESCO en Angleterre, est situé au milieu d’un réseau de canaux. Maintenant, c’est un endroit merveilleux où vous pouvez vous asseoir au bord de l’eau. "Bi of the Beng" de Thomas Hizerwika - la sculpture la plus élevée et sans support de Grande-Bretagne, culminant à 80 m; il a été construit en l'honneur des Jeux du Commonwealth en 2002.
    • Salford est une ville séparée à quelques pas du centre-ville. Là, sur le quai de Salford Keys, se trouve la Lowry Art Gallery.
    • St. Mary - "la perle cachée", la plus ancienne église catholique de la Grande-Bretagne après la Réforme, a été fondée en 1794.

    Fait intéressant

    Newton United, l'un des clubs de football les plus riches et les plus populaires du monde, s'appelait autrefois Newton Heath.

    Ville Norwich

    Norwich - C'est une petite mais belle ville médiévale, le centre administratif de l'est de l'Angleterre. Les tisserands flamands qui s'installèrent ici au XIIe siècle lui apportèrent prospérité et prospérité. Révolution industrielle des XVIII-XIX siècles considérablement ralenti le développement de Norwich. Et maintenant, il y a une vie calme et agréable.

    Cathédrale de Norwich

    Le bâtiment le plus en vue de la ville est la magnifique cathédrale, construite dans le style normand de calcaire clair. La hauteur de la nef est soulignée par les superbes arches gothiques du 15ème siècle. La fine flèche de la cathédrale, haute de 96 mètres, est la deuxième après la flèche de la cathédrale de Salisbury. Les élégants contreforts de la partie orientale de la cathédrale la font ressembler à la proue d'un gigantesque navire en pierre. Les chapelles sont décorées de fresques du 14ème siècle.

    Autour de la cathédrale

    Des bâtiments en pierre tudor du monastère détruit entourent la cour de la cathédrale, où vous pouvez entrer par la porte Erpigemsky, construite en 1420 par Sir Thomas Erpigem, chef des archers anglais à la bataille d’Azencourt en 1415.

    La rivière Wensum est une grande boucle autour de la cathédrale. Le long des sentiers longeant la côte, vous pourrez vous rendre au Pull Ferry, aux portes de la cathédrale qui surplombent la rivière, à la jetée et à la rue Wensum. Ici commence la colline pavée d'Elm, avec ses bâtiments médiévaux restaurés.

    Au sud-ouest se trouve la place du marché animée, sur laquelle se trouve l'église Saint-Pierre de Mancroft du 15ème siècle, avec des anges sculptés sur le toit et un vitrail avec des scènes bibliques à la fenêtre est.

    Le château de Norwich se trouve sur la colline. Dans sa tour principale se trouve maintenant un musée qui abrite des artistes de l’école de Norwich du début du XIXe siècle. et la plus grande collection de théières en céramique au monde.

    Meilleur moment pour visiter

    En septembre, les touristes peuvent assister à n’importe quel événement dans le cadre du programme Open Heritage de quatre jours.

    Que voir

    • Promenez-vous le long du quai de la rivière Vensum ou faites une promenade en bateau pour admirer la ville depuis l'eau.
    • L’hôtel de ville de Norwich, sur la place du marché, est un exemple d’architecture des années trente.
    • Le Forum est un bâtiment moderne saisissant qui a remplacé l’ancienne bibliothèque, qui a brûlé en 1994. À l’entrée, il y aura une petite patinoire.
    • Drogon Hall, une salle des marchés médiévale merveilleusement restaurée - la seule en Angleterre.
    • Le Sainsbury Center for Visual Arts, conçu par Norman Foster, est situé sur le campus.
    • Vous pouvez visiter des expositions et des expositions constamment mises à jour dans la galerie souterraine.
    • La cathédrale catholique Saint-Jean-Baptiste, la deuxième plus grande église catholique d'Angleterre et un régal pour les amateurs d'architecture victorienne.

    Fait intéressant

    Le célèbre canari de Norwich a été amené dans la ville par des réfugiés de Flandre dans les années 1500.

    Ville de Nottingham (Nottingham)

    Nottingham - une ville du Royaume-Uni, dans le comté de Nottinghamshire. Le nom de la ville est associé à l'apparition de la légende de Robin Hood.

    Pour quelqu'un qui considère toutes les villes des comtés centraux comme trop sombres et industrielles, Nottingham sera une agréable surprise. La ville se situe au nord-est du centre de la zone industrielle formée par Birmingham, Coventry et leurs banlieues. À l'ouest de Nottingham passe l'autoroute Ml et, à l'est, elle contourne la rivière Trent. Après la Seconde Guerre mondiale, le bombardement de Nottingham a été couvert dans les années 50 et 60. bâtiments laids. Malgré cela, il s’agit sans aucun doute de la ville touristique la plus intéressante des comtés du centre-nord.

    Quartier du château

    L'histoire du château de Nottingham est dramatique. Il se tient sur un rocher creusé par des passages et des grottes. Le château, dont la construction avait été commencée par les Normands deux ans après la conquête, fut détruit à deux reprises et reconstruit pendant la guerre civile entre le roi Stephen et son cousin Matilda en 1135-1154. Selon certains historiens, en octobre 1330, Edouard III et son peuple pénétraient dans le château par un tunnel de 90 mètres de long et capturaient sa mère Isabella et son amant Roger Mortimer, qui avait ordonné de tuer son père Edward I. trois ans plus tôt. couloirs dans la roche du château lors d’une visite des grottes du château.

    C'est en partant du château de Nottingham que Charles Ier a quitté son pavillon en août 1642, donnant ainsi le signal du début de la guerre civile. Après son achèvement, le château a été détruit par une décision du parlement En 1674-1679 Le duc de Newcastle transforma le château préservé en une luxueuse demeure à l'italienne, qui fut incendiée en 1831 par des ouvriers des usines rebelles. Quarante ans plus tard, le château a été restauré. Il abrite aujourd'hui un musée de la ville, où se trouvent de magnifiques toiles de préraphaélites et de peintures modernes, ainsi qu'une exposition de sculptures médiévales.

    Robin des bois

    Près de la maison de gardien du XIIIème siècle. se dresse une statue de Robin Hood, le héros de légendes passionnantes. A proximité se trouve le musée "Legends of Robin Hood", qui comprend des effets audio et vidéo.

    Ville de la dentelle

    En face de la porte, sur Castle Road, dans un bel immeuble construit en 1350, se trouve le Lace Center, où sont présentées de très nombreux motifs de dentelles à la machine qui ont fait la renommée de Nottingham il y a plusieurs siècles. Dans certaines usines urbaines, la dentelle est encore tissée.

    À côté du château se trouve le musée du costume et des tissus. (fermé le lundi et mardi)où sont stockés des échantillons de broderies en dentelle, de tissus et de métiers à tisser vintage.

    L'hôtel Journey to Jerusalem est situé dans le rocher sous le château. Ce bâtiment du XVIIème siècle. est apparu sur le site d'une taverne en 1189, où les Croisés se sont rassemblés pour se rendre à la Terre froissée. Vous pouvez également explorer l'ancien marché de la dentelle à côté du centre commercial Broad Marsh.

    Forêt de Sherwood

    La forêt de Sherwood est un ancien lieu de chasse royale où se cachaient Robin Hood et son peuple. Une fois, il occupa un vaste territoire à l'est des comtés centraux. Cependant, du fait de l'exploitation forestière, de l'extraction du charbon et de l'expansion des villes, il ne reste qu'un dixième de la forêt.

    La meilleure atmosphère de la forêt peut être ressentie dans les environs du village Edvinstow (où Robin Hood, à l’église Sainte-Marie, a épousé la vierge Marian), À 32 km au nord de Nottingham, sur la route A6075, ainsi que dans la forêt elle-même, qui s’étend de cet endroit au nord, à l’ouest de la route A614.Voici l'entrée du parc naturel "Sherwood Forest", à côté de l'ancien Big Oak, qui mesure 10 mètres de circonférence.

    Newcastle upon Tyne (Newcastle-upon-Tyne)

    Newcastle upon Tyne, l'ancienne capitale du comté de Northumberland, à l'extrême nord de l'Angleterre, est pleine de vie et d'énergie. Après avoir survécu à la crise industrielle de la construction navale et de la construction de machines, les habitants n'ont perdu ni optimisme ni esprit lorsque la ville s'est mise à créer des vacances confortables pour les touristes fortunés.

    Que voir

    Les principaux attraits de la ville sont les ponts sur la rivière Tyne, notamment le pont à arcades de Tyne de 1928, ainsi que la Costa del Tyne près de l'embarcadère. C'est un endroit bruyant et animé où le marché est organisé le dimanche matin. À côté de la rive se trouve l'hôtel de ville du XVIIe siècle et ses rues étroites montent de la rivière jusqu'au centre de la ville et au grand marché, où les jeunes s'amusent en soirée.

    Quand venir

    Au cours de la dernière semaine de juin, afin d’attraper le parc d’attractions Hoppings, considéré comme le plus grand d’Europe, à arriver dans la ville. Ses manèges sont rassemblés sur Town Moore.

    Que voir

    • Promenez-vous le long du pont Millennium de Gateshead pour admirer le BALTIC Center for Contemporary Art et le Sag Music Center, conçus par Norman Foster.
    • Chinatown est situé dans le centre même de la ville sur Stowell Street.
    • Impressionnant manoir marchand - la maison de Alderman Felvik XVII. - ne laissera personne indifférent.
    • Le monastère dominicain, fondé au XIIIe siècle, abrite aujourd'hui des magasins et un restaurant avec une véranda en plein air.
    • Maison Bessie Sartiz, une des maisons en bois du XVIIIème siècle.
    • Un voyage fascinant peut être fait en allant passer une journée à l’immense musée en plein air Beamish, au sud de Gateshead. Ici, vous plongez dans la vie du nord de l’Angleterre au XIXe et au début du XXe siècle.
    • À Newcastle, vous pouvez voir le mur d'Hadrian (le long de West Road).

    Ville Oxford (Oxford)

    Oxford - une ville du Royaume-Uni, capitale de l'Oxfordshire. Connu pour l’un des plus anciens établissements d’enseignement supérieur d’Europe - l’Université d’Oxford. Situé au confluent de deux rivières, Cherrell et Isis, la Tamise est appelée ici. Initialement, une ville typiquement saxonne n'a commencé à se développer qu'au XIIe siècle, lorsque les étudiants ont commencé à se réunir à l'abbaye des Augustins. Les premiers collèges ont été fondés au 13ème siècle, d'autres ont suivi, et cela s'est poursuivi jusqu'au 20ème siècle, avec l'augmentation du nombre d'étudiants.

    Informations générales

    A Oxford, comme à l'université de Cambridge, tout est doux et harmonieux: une combinaison merveilleuse d'architecture médiévale, de clochers d'églises s'élevant au-dessus d'anciens centres de connaissances, de pelouses et de jardins soignés entourés de cours fermées avec des arcades en pointe, le tout sur fond rivières.

    Le développement industriel de la ville a commencé après la formation du système de canaux reliant Oxford à la région des comtés centraux d’Angleterre. En 1912, la production de voitures à Cowley a commencé. En ville, il y a toujours eu une séparation entre étudiants et citoyens et jusqu'à présent, les étudiants communiquent rarement avec les résidents de la ville. Le tourisme a longtemps été la principale branche de l'économie d'Oxford en raison de l'abondance de bâtiments historiques et de musées de renommée mondiale. Ne manquez pas le célèbre marché couvert - une fantastique variété de gibier, y compris la viande de sanglier et de cerf, apparaît dans les boucheries traditionnelles autour de Noël.

    Bien sûr, sans l'Université d'Oxford, la ville elle-même n'aurait guère attiré l'attention. Cette institution éducative la plus ancienne de Grande-Bretagne a été créée en 1167 en tant qu’école monastique, lorsque des érudits anglais expulsés de l’Université de Paris s’y sont installés sous la protection du roi Henri II.

    Au cours des siècles suivants, des organisations religieuses ont fondé ici des collèges fonctionnant selon le modèle monastique. La chapelle et le réfectoire, ou la salle à manger, faisaient partie d'une cour carrée fermée autour de laquelle, comme les cellules des moines, se trouvaient les salles des professeurs.Les étudiants vivaient dans des dortoirs ou des appartements en ville et vivaient loin de la vie monastique. On parlait de leur ivrognerie, de leur violence et de leurs fréquents affrontements avec les habitants. Cependant, l'autorité de l'éducation reçue ici était très élevée: les diplômés d'Oxford (et cambridge) occupé une partie importante des postes importants dans l'église et la ville de Londres, étaient les leaders en politique, la jurisprudence et la vie littéraire. La situation est préservée à ce jour, bien que maintenant le diplôme "Oxbridge" ne soit plus le même passe au creux et pas un certificat de sécurité publique.

    Les collèges ont des horaires spéciaux pour l’entrée des visiteurs et l’entrée y est payée, mais si les billets semblent trop chers, il ya quelque chose à voir dans la ville. Vous pourrez également vous promener le long des canaux et des rivières, nager sur des bateaux à fond plat en été, visiter le musée Ashmolean, des galeries d'art et, bien sûr, regarder dans les restaurants, les pubs, les bars et les discothèques.

    Meilleur moment pour visiter

    L'été pour faire du bateau sur la rivière.

    Que voir

    • Collège de la Madeleine.
    • Collège Balliol.
    • Christ Church College
    • Radcliffe Camera est l’un des monuments les plus en vue de la ville. "Caméra" signifie seulement une "pièce". Le bâtiment a été construit en 1737 selon les plans du médecin royal, le docteur John
    • Radcliffe.
    • Théâtre Sheldon.
    • Musée des rivières Pitt.

    Environs d'Oxford

    Sur les deux côtés d'Oxford, le long des rives de la Tamise, des chemins pittoresques s'étirent. Promenez-vous en amont de la banlieue ouest de la ville, où se trouvent le pont de Godstow et l'historique Trout Inn Hotel. Depuis les ruines du couvent de Godstow, le long de la rivière, vous pourrez vous rendre à l’élégant pont de Swinford puis au petit ferry et hôtel "Ferimen Inn" à Bublockheit.

    Au sud d'Oxford, en aval de la Tamise, se trouvent plusieurs charmants villages et hôtels particuliers qui méritent d'être explorés. Sutton Courtney est un village anglais typique construit autour d'un pré. L'écrivain Eric Arthur Blair, connu sous le pseudonyme de George Orwell, est enterré ici dans le cimetière. (1903-1950).

    Un autre village charmant Ivelm, avec une église du XVème siècle. Jerome K. Jerome enterré ici (1859-1927)qui a écrit "Trois dans un bateau sans compter les chiens" (1889).

    Mapledurem House est un grand manoir élisabéthain construit pour la famille Blunt. Un autre endroit populaire du village se trouve au bord de la rivière: la porte d'entrée, le moulin et le barrage, qui ont inspiré Ernest Shepherd lorsqu'il a créé des illustrations pour le roman de Kenneth Graham, Wind in the Willows. Il a été écrit en 1908 et est devenu un classique de la littérature pour enfants.

    Lambourne, célèbre centre d'entraînement des chevaux de course, se trouve à environ 32 km au sud-ouest d'Oxford. À partir de là, vous pouvez emprunter la route B4000 à Ashbury ou la route B4001 à Childrey pour traverser l’ancienne route de Ridgway à la crête même.

    Sur le chemin de Ridgeway se trouve le célèbre White Horse - une figure de cheval sculptée sur le flanc d’une colline calcaire de l’antiquité, ainsi qu’un tumulus néolithique, appelé Waylands-Smithy.

    Îles Orcades (îles Orcades)

    Îles Orcades - Un archipel au large de la côte nord de l'Ecosse. Il se compose d'environ 70 îles, avec seulement 20 îles habitées. Hoi An est la deuxième plus grande île, la seule au terrain accidenté, avec ses falaises visibles, ses collines verdoyantes et ses falaises verticales dénudées, qui descendent vers les côtes sablonneuses et les baies turquoises. "Old Man Khoi" est un rocher de 137 mètres de haut, qui accueille des alpinistes du monde entier. La première ascension réussie a été faite en 1966 par l'équipe de Chris Bonnigton.

    Informations générales

    L'éloignement des îles Orkney, leur paysage distinctif, la diversité de la flore et de la faune font de ces lieux un paradis. Au cours des vingt dernières années, la Royal Society a déclaré la partie septentrionale de l'île de Khoi. À différents moments de l'année, les touristes peuvent voir des colonies de phoques, de tortues et même, si vous êtes chanceux, des loutres. Il y a toujours beaucoup d'oiseaux, il y en a des millions, y compris des impasses qui nichent sur des rochers et des falaises.Les amateurs de botanistes y trouveront des fleurs sauvages rares, la pêche est gratuite et la truite brune est sans aucun doute la meilleure de Grande-Bretagne.

    L'île principale est continentale, la capitale est Kirkwall. Huit siècles ont poli le grès de la majestueuse cathédrale de Saint-Magnus. Le château (1600-1607) est décoré de tourelles.

    Dans la partie occidentale de l'île, il y a un petit port de Stromness. Chaque année au mois de mai, il y a un festival folklorique. Il y a quatre monuments antiques dans ces lieux: la chambre funéraire de Mes-How, les pierres de Steness, l'anneau de Brodgar et le village de l'âge de pierre Skara Brae.

    Depuis Maineland, la route A961 va vers le sud entre Lamb Holm, Berry et South Ronaldsay, le long d’un barrage construit par des prisonniers de guerre italiens.

    Sur Shapinsoy vaut un beau château Balfour. Des tombes de l'âge de pierre se trouvent sur l'île Rausi, le grand navire de la mort: en 1932, 24 squelettes ont été trouvés assis.

    Sur l'île Egilsey - Église Saint-Magnus, avec une tour ronde, sur Wyre - Château Qabbi-Ruz du XIIe siècle, appartenant au commandant norvégien Kolbein Hrug.

    Sur l'île de Stronsay, il y a des cellules d'ermites chrétiens débutants. Dimanche, dans la région de Kuoies, il y a un grand tumulus avec des chambres funéraires, il y a 5 000 ans. Sur Westray - anciennes églises et la grotte jacobite, sur la petite île de Papa Westray - domaines préhistoriques.

    Sur l'île la plus septentrionale de North Ronaldsay se trouvent de belles plages désertes.

    Que voir

    Une vue imprenable et une flore et une faune intéressantes.

    Que faire d'autre

    Promenez-vous le long de la côte et admirez le grand nombre d'oiseaux de mer et de colonies de phoques.

    Si tu n'as pas peur

    Essayez de gravir le rocher "Old Man Hoi".

    Comment s'y rendre

    Si vous vous rendez aux îles Orcades, contactez P & O Ferries (tél. 01856-850655) ou John O'Grots Ferries (tél. 01955-611353) ou utilisez Loganair (tél. 0870-850 9850) n'importe quelle grande ville d'Ecosse.

    Iles Scilly

    Iles Scilly situé à 47 km au large de la côte sud-ouest de Cornouailles. L'archipel est constitué de 140 îles, dont cinq seulement sont habitées. St. Marys est la plus grande île habitée, les ferries du continent viennent ici, et il y a aussi un aéroport. Tresco est la deuxième plus grande île, mais elle se visite plus souvent car le jardin de l’abbaye, situé sur le site d’une abbaye bénédictine du Xe siècle, se trouve ici. Les mythes et légendes font partie du folklore de l’île. Ils disent que Tresco faisait partie du pays de Lyonness, la légendaire "terre au-delà de la mer", où le roi Arthur est enterré.

    Informations générales

    Les îles de Scilly sont situées de telle sorte que toutes les guerres qui se sont déroulées en Angleterre les ont affectées, entraînant ruine, pauvreté et difficultés. Cependant, en 1834, Augustus Smith acquit les îles et fut nommé seigneur souverain de l'archipel. Il s’installa sur l’île de Tresco et introduisit de nombreuses innovations. Botaniste passionné, il a compris à quel point les conditions climatiques des îles sont uniques et a conçu le jardin de l’abbaye, désormais connu dans le monde entier. Des terrasses ont été construites sur le flanc d'une montagne rocheuse et des murs ont été érigés autour des ruines de l'abbaye.

    Aujourd'hui, le parc compte environ 20 000 espèces de plantes exotiques d'Australie, d'Asie, d'Amérique du Sud, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud. Leur diversité est frappante et un nouveau jardin méditerranéen est apparu récemment.

    Seules 150 personnes vivent sur Tresco, l'île est toujours la propriété de la famille Smith. Tresco attire de nombreux vacanciers qui, année après année, y reviennent pour s’échapper de la civilisation et profiter du paysage magnifique, des plages de sable fin, de la mer scintillante et d’une atmosphère unique.

    Ile de Man (Ile de Man)

    Île de man - une île à bosse d'une longueur de 50 km et d'une largeur de 16 km, située dans la mer d'Irlande entre l'Angleterre et l'Irlande. L'île a son propre parlement, ses coutumes et une atmosphère particulière. La meilleure façon de voir l'île est de parcourir 40 km le long de l'itinéraire du Millénaire, de Ramsey à Castletown, le long de la chaîne de montagnes qui longe l'île. La meilleure vue est du sommet de Snafell (610 m), où vous pouvez monter le téléphérique.

    Chaque année, sur l'île de Man, se déroule le célèbre concours de motocyclisme "Tourist Trophy". Des motards du monde entier se rassemblent dans le cuir.

    Comment s'y rendre

    L’île de Man est accessible en trois heures et demie en ferry depuis Heysham, sur la côte du Lancashire, ou deux heures et demie de Liverpool, en hydroptère. En arrivant sur l'île de Man, vous vous retrouvez dans un monde différent.

    Lake District (Région des lacs)

    Lake District - Réserve dans le nord-ouest de l'Angleterre, fondée en 1951. La région des lacs se situe entre les frontières de l’Écosse, du Northumberland, de Durham, du North Yorkshire et du Lancashire. Pendant de nombreux siècles, les touristes ont été attirés par un paysage magnifique: montagnes, vallées, lacs et cascades. À l'époque victorienne, la région est devenue très populaire en tant que lieu de villégiature et le statut actuel du parc national garantit la protection de l'environnement.

    Informations générales

    Sur le territoire du parc national "Lake District" zone de 1440 mètres carrés. km il y a 16 lacs naturels et plusieurs réservoirs, 180 collines supérieures à 600 m et cinq plus de 900. Scapell Pike (978 m) est la plus haute montagne d'Angleterre.

    C’est une beauté charmante, le coin le plus aimé et le plus jalousement gardé de la terre, où de nombreuses personnes essaient de se rendre. Il y a des problèmes: la surpopulation des villes, le bruit dont souffrent les lacs. Cependant, la grande majorité des visiteurs visitent ces lieux, principalement en été et le week-end. Les collines qui entourent la région des lacs sont encore étonnamment désertes. Pendant la randonnée, soyez prudent et vérifiez les prévisions météorologiques avant de partir.

    Les hauts plateaux de la partie centrale constituent un endroit idéal pour la randonnée. Ici, les vallées, les lacs et les chaînes de montagnes divergent dans toutes les directions. Le lac Windermere - le plus grand d'Angleterre, et la ville de Bowes-on-Windermere chaque année, de nombreux touristes se rassemblent. Si vous n'aimez pas l'agitation de la ville, vous pouvez louer un bateau et profiter de la vue depuis l'eau. Le moins visité, à part le lac le plus profond, est Vast Water. Il est plus difficile d’y accéder que d’autres lacs, car il est entouré de montagnes escarpées et de hauts sommets.

    La partie ouest du Lake District compte de nombreuses plateformes d'observation. Elles ont été créées ici depuis longtemps et ont une grande valeur esthétique. À plusieurs endroits, des bâtiments ont été construits ici, qui sont apparus ici à cette époque pour encourager les touristes. On peut voir aujourd'hui des parties de la gare de Kleiv construite ici une fois.

    Dans la partie sud-ouest de la région des lacs, il existe plusieurs chemins excellents, qui partent des gares du chemin de fer miniature Ravenglass-Ezdale, le long desquels des trains minuscules entraînent des voitures du bord de mer Ravenglass au pied des collines de Deylgart.

    Keswick

    Keswick est situé dans la partie nord de la région des lacs, c'est un centre important pour la randonnée et l'escalade. De là commence le sentier Cumbria-Way, long de près de 113 km. Keswick était particulièrement populaire auprès des personnalités de l'ère victorienne. Le musée contient les manuscrits originaux de Wordsworth, Raskin et d'autres écrivains, dans la galerie d'art - l'œuvre de Turner et Wilson Steer. Words-Worth a vécu dans la ville de Rydal Mound pendant 37 ans. Le Dora Field, situé non loin de chez lui, porte le nom de sa fille et a été planté à la mémoire de son narcisse.

    Westwater

    C'est un endroit extraordinaire pour les amoureux du paysage naturel vierge formé de lacs et de collines. Westwater est le plus sombre, le plus profond et le plus froid de tous les lacs. Ses rives sud-est sont de solides éboulis. Une petite église et une taverne à Wesdale Head s’accrochaient au pied de la colline et derrière eux se dressait le grand pignon.

    Cockermouth

    Wordsworth: William - 7 avril 1770, Dorothy - la veille de Noël 1771. Leur père, John, repose dans un petit cimetière ombragé.

    Lac loch fyne

    Loch Fyne situé au Royaume-Uni dans l'Argileshire.C'est un lieu de prédilection pour les amateurs de voile, d'aviron et de plongée; De plus, la truite et le saumon sont magnifiquement pêchés ici. Les environs pittoresques des châteaux médiévaux attirent également les touristes.

    Loch Lomond Lake

    Loch Lomond Lake Il est situé au sud des montagnes Grampian et est très populaire parmi les touristes. C'est le deuxième plus grand lac d'Ecosse. Un étang entouré de collines est souvent appelé la "reine des lacs écossais". Loch Lomond attire les voyageurs avec son eau la plus pure, la beauté de la nature locale, ses anciens châteaux et les ruines d'un monastère médiéval.

    Faits saillants

    Le lac pittoresque est un véritable joyau du parc national du Loch Lomond et des Trossachs. Il se situe à une altitude de 7,6 m au dessus du niveau de la mer. Une puissante faille tectonique traverse la partie sud du lac, qui divise le pays en montagnes et en parties planes. Le lac Loch Lomond est appelé la «porte d'entrée des hautes montagnes».

    Le réservoir naturel a une taille de 37 km sur 8 km. Il s'est formé dans une fissure tectonique prolongée par un ancien glacier. La profondeur moyenne du lac est de 37 mètres et la profondeur maximale atteint 190 m.Loch Lomond contient 2,6 km³ d'eau, cet indicateur est le deuxième après le célèbre Loch Ness. Loch Lomond a de nombreuses îles. Les plus grands d'entre eux ont longtemps été habités par des gens.

    La beauté de la nature locale a inspiré de nombreux poètes et artistes. Walter Scott passa beaucoup de temps dans les environs du lac. Robert Burns a consacré plusieurs pièces au réservoir écossais et dans des lettres à des amis, il l'a qualifié de meilleur endroit pour passer un agréable moment.

    Une chanson sur le Loch Lomond a été écrite en 1841. Selon la légende, il aurait été écrit par un soldat écossais capturé qui, mourant dans un pays étranger, était triste pour sa ville natale. Cette chanson s’appelle "Lovely Shores of Loch Lomond" et est toujours populaire dans différents pays du monde.

    Possibilités de tourisme

    Vous pouvez acheter une excursion d'une journée d'Edimbourg ou de Glasgow au Loch Lomond, qui coûte environ 30 £. Le centre touristique du lac est la petite ville de Balloch, située sur sa rive sud.

    Loch Lomond nage dans le lac et surtout beaucoup de gens viennent ici le week-end. Cependant, l’eau de ce réservoir ne peut pas être appelée chaude; la plupart des touristes préfèrent donc marcher sur un bateau. Les transporteurs locaux proposent de faire une heure de croisière sur le lac. Un billet pour un tel circuit pour adultes coûte 7,5 £ et pour les enfants 4,5 £. En règle générale, les ferries avec des voyageurs s'arrêtent près de la plus grande île, Inchmurrin, où se trouvent les ruines d'un monastère chrétien du VIIème siècle et le château du XIVème siècle.

    Aquarium du Loch Lomond

    À Balloch, un aquarium très prisé des touristes abrite des milliers de représentants du monde sous-marin du Loch Lomond. Ici vivent la seule tortue de mer géante en Écosse, ainsi que la plus grande collection de requins du pays.

    Les visiteurs non seulement admirent les poissons nageant à travers les verres de grands aquariums, mais peuvent également prendre part à l'alimentation des animaux, toucher l'étoile de mer et se tenir entre les mains du crabe de mer. L'aquarium accueille les clients tous les jours de 10h00 à 17h00.

    Centre des oiseaux de proie

    Non loin de l'aquarium du Loch Lomond, le centre des oiseaux de proie du Loch Lomond, un centre touristique prisé, est situé dans une forêt naturelle. Il est devenu le foyer de 40 hiboux et autres prédateurs à plumes, que l’on peut voir autour du Loch Lomond. Ici vivent des oiseaux de proie venus de différentes parties du monde. Le centre est ouvert aux touristes tous les jours de 10h00 à 17h30.

    Comment s'y rendre

    Le lac Loch Lomond est situé à 39 km au nord de Glasgow et à 102 km à l'ouest d'Édimbourg. De Glasgow au lac, vous pouvez prendre un taxi en 30 minutes et 40 minutes en train. Le train s'arrête à Balloch et au village de Lass, juste au bord du Loch Lomond.

    Lac Lochness (Loch Ness)

    Sur le lac Loch Nessprobablement, beaucoup ont entendu beaucoup, car c’est là que le fameux monstre est censé habiter.Auparavant, ils avaient peur de lui, mais maintenant ils l'appellent "Nessie" comme ça, comme un petit animal de compagnie. Des histoires sur le monstre du Loch Ness sont apparues dès 565, et même avant que cela ait été mentionné. Il n’est donc pas surprenant que les amateurs de mystère et de surnaturel se rendent dans ce réservoir d’eau.

    Vrai

    Premièrement, il est probablement utile de mentionner quel lac est réellement. Il a 230 mètres de profondeur et couvre une superficie de 65 km2. Alors Nessie est l'endroit où se perdre. En outre, le lac fait partie du canal reliant les deux côtes maritimes de l'Écosse. Le canal s'appelle Caledonian, et il existe même une théorie selon laquelle le monstre du Loch Ness nage d'un lac à un canal, raison pour laquelle il est si difficile à capturer.

    Le Loch Ness a un débit d'eau constant de la rivière Moriston, de sorte que l'eau qu'il contient ne soit pas stagnante. De là coule également la rivière, qui s'appelle symboliquement Ness (peut-être est-il également habité par des monstres?). La ville la plus proche, à proximité du réservoir, est la ville écossaise d’Inverness, située à 40 km.

    Le lac lui-même pourrait bien devenir la demeure d’un monstre préhistorique, comme des dinosaures. En effet, en soi, il existe aussi depuis très longtemps. Les scientifiques disent que le Loch Ness était déjà là pendant la période glaciaire. Il s'est formé à cause du déplacement de roches. Compte tenu de son âge, le lac est en fait unique, car, à l'instar du Baïkal russe, il a pu résister aux inondations et ne s'est pas transformé en marais après 20 000 ans d'existence.

    Fiction?

    Et maintenant, il vaut la peine d'aller aux détails sur le monstre lui-même. Il est d'abord mentionné dans les annales de l'abbé Jonas. Il a décrit les exploits de St. Columbus (pas celui qui a découvert l'Amérique) et a parlé de l'incident qui lui est arrivé sur le Loch Ness en 565. Columbus passa au bord du lac et vit des villageois qui, mettant le corps d'un pêcheur dans un bateau, l'envoyèrent faire son dernier voyage. Le bateau était déjà parti quand Columbus a demandé ce qui s'était passé. Les habitants lui ont dit qu'un monstre qui avait sauté hors de l'eau avait attaqué ce pêcheur. St. Columbus a décidé de vérifier si des forces maléfiques étaient entrées dans le jeune pêcheur. Il a donc demandé à son élève de sauter dans l'eau et d'amarrer le bateau au rivage. Dès que l'apprenti a sauté dans l'eau, une tête de monstre en est apparue, qui attendait le moment de sauter sur lui. Mais à ce moment-là, Saint-Christophe fit des prières au ciel et ordonna au monstre de se cacher dans les profondeurs du lac, ce qu'il fut obligé de faire.

    Ceci est la première histoire à propos de Nessie. Bien que les chercheurs croient qu'il existe des références antérieures. Par exemple, même avant notre époque, les anciens Romains vivaient ici. Après avoir exploré le lac, ils ont laissé des images d'animaux locaux sur la pierre, du plus grand au plus petit. Tous correspondent au monde animal du lac et des zones côtières, mais parmi eux se trouve un motif étrange ressemblant à un plésiosaure au long cou.

    Depuis lors, jusqu'au 19ème siècle, Nessie a été oublié, mais depuis 1933, le monstre a été vu dans ces régions plus de 5 000 fois. D'une manière ou d'une autre, il est devenu très actif au cours des 20 à 21 siècles, mais on ne peut naturellement pas faire confiance à la plupart des conteurs. Cependant, il existe des preuves qui pourraient bien être vraies. L'un d'entre eux est la fusillade de Tim Dinsdale, qui a capturé une énorme créature vivante se déplaçant à la surface du lac à une vitesse de 16 km / h. Ce film l'a reconnu après de nombreux examens. Un autre tir fiable et vrai appartient à Gordon Holmes. Cette vidéo montre un monstre avec un long cou et une petite tête de 15 mètres de long. Holmes a filmé comment il a plongé, a navigué à une vitesse d'environ 10 km / h et a tourné la tête.

    En général, il existe des preuves, mais néanmoins, tant qu'elles sont indirectes. Après tout, des films clairs avec l'image de Nessie ne sont pas apparus, il est donc difficile de dire s'il y a un monstre préhistorique dans le lac. De plus, les sceptiques disent que s'il vivait ici, il ne pourrait tout simplement pas se nourrir, car il n'y avait pas assez de nourriture pour lui. De plus, un animal ne peut pas vivre seul, il doit y avoir au moins quelques individus qui ne pourraient même pas se nourrir.

    Mais pendant que les scientifiques tentent d'établir la vérité, les touristes ne peuvent que se rendre dans le Loch Ness, se rendre dans un musée situé sur la côte, examiner des documents, des photos et des vidéos de témoins oculaires, voir les contrefaçons de Nessie et essayer de voir ce monstre dans l'eau. Et si non, alors vous pouvez simplement profiter de la nature et admirer le lac, qui même sans Nessie est très intéressant.

    Parc national de Snowdonia

    Parc national de Snowdonia occupe près de 1350 m² km au nord-ouest du pays de Galles, où se trouvent les montagnes et les terres incultes les plus impressionnantes de Grande-Bretagne. Sa perle est Snowdon, la plus haute montagne du pays de Galles.

    Informations générales

    Il existe une exception curieuse au parc national, le village de Bleno Festiniog, dont les habitants extraient du schiste. En 1949, il fut décidé que cette zone industrielle ne méritait pas d'être incluse dans le parc national. Cependant, cela vaut la peine de visiter le village, ne serait-ce que pour la délicieuse promenade dans les grottes d'ardoise de Lalekhvid.

    Le village de Bettus-i-Koyd, que les amoureux de la montagne visitent souvent, se trouve à 13 km au nord. De là commencent les nombreux chemins menant aux montagnes environnantes.

    Le cap Kureg, à 8 km à l'ouest de Bettus-y-Koid, est un autre centre de tourisme et d'alpinisme. Des informations peuvent être obtenues au centre d'alpinisme.

    La perle du pays de Galles est Snowdon, ou en gallois, Ir-Whitwa, qui signifie «tombe», haute de 1068. Selon la légende, voici le géant Rita Gaur, qui portait un manteau tissé dans la barbe des rois qu'il a tués. Tué par ce monstre était le grand roi Arthur.

    Vous pouvez escalader Snowdon depuis l’hôtel de jeunesse Pen-and-Pass, situé sur l’autoroute A4086, à mi-chemin entre Cape Krierig et Llanberis. (pour une montée de 13 km, parfois sur des pentes très abruptes, il faut 5 à 6 heures pour revenir). Vous pouvez également monter le chemin de fer de montagne Snowdon (fermé de novembre à mi-mars et par mauvais temps) de Llanberis.

    Par temps clair, le Pays de Galles, l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande sont visibles depuis le sommet sur 400 km environ.

    Les forêts du parc Snowdonia sont mixtes à feuilles caduques. Le chêne est l’arbre le plus commun et le bouleau, le frêne, le frêne et le noisetier. Même à Snowdonia, des conifères ont été plantés, par exemple dans la forêt de Guvidir, près de Betus-i-Cody. Certaines terres autrefois utilisées pour l'agriculture poussent maintenant sous les arbres.

    North of Snowdonia est le seul endroit au Royaume-Uni où vous pouvez trouver le lis Snowdonia (Lloydia serotina, du nom du naturaliste gallois Edward Lluyd qui l'a décrite) et Chrysolina cerealis coléoptère. Snowden Hawk Hieracium snowdoniense est endémique de Snowdonia.

    Côte du Pembrokeshire

    Côte du Pembrokeshire - Le parc national du Royaume-Uni occupe presque toute la côte du sud-ouest du pays de Galles. Il couvre les territoires des îles de Skoner, Skokholm et Grassholm dans le sud du pays de Galles, ainsi que l’île de Ramsey dans la partie nord de la baie de St. Bride et de l’île Coldie, encore plus au sud de Tenby. La côte s'étend sur 300 km, vous pouvez marcher environ deux semaines. C'est un véritable test de force et de patience. La plupart des touristes préfèrent parcourir une petite partie à la fois de la route.

    Informations générales

    Le paysage accidenté de ces lieux est décoré de châteaux - il y en a plus de 50 et, dans la ville de St. David, se trouve une cathédrale - la structure la plus importante du pays de Galles, construite à la fin du XIIe siècle, où l’église existait depuis plus de 600 ans. Les touristes viennent ici pour trois raisons: faire de la randonnée le long des routes côtières, observer la nature et pratiquer des sports actifs - surf et planche à voile, voile et canoë, plongée et pêche, équitation et montagnes russes - une sorte d'escalade sur les falaises dans la mer

    Plusieurs compagnies proposent des croisières sur les îles. Au printemps et en été, vous pourrez voir des colonies de milliers d'oiseaux marins, y compris des impasses et des escargots. La plus grande colonie de pétrels au monde vit sur les îles de Skoner et de Skokholm.Vous pouvez également voir des phoques, des tortues de mer, des dauphins et, si vous êtes chanceux, des petits rorquals.

    Rochester City (Rochester)

    Rochester - Une petite mais vieille ville balnéaire au Royaume-Uni, non loin de Londres. Rochester est connue pour sa cathédrale médiévale et son château, ainsi que pour le fait que de nombreux romans de Dickens se déroulent dans et autour de celle-ci.

    Sur la High Street à Rochester, en face du Charles Dickens Center, se trouve un bâtiment en bois surmonté d'une réserve de graines et de céréales appartenant à la fierté de l'oncle Pumblechook. Au Bull Hotel (maintenant appelé Royal Victoria et Bull), Bentley Drumle a rencontré Peep de hautes attentes. La Restoration House, une maison pittoresque au sommet de Maidstone Road, a été introduite dans le roman de Dickens en tant que maison inquiétante de Miss Havisham. La décoration de la ville est une belle cathédrale normande et un impressionnant château avec une tour de 38 mètres - la plus haute d'Angleterre.

    Rochester Castle

    Rochester Castle est situé dans le Kent, au sud-est de l'Angleterre. Bien qu'il ait été reconstruit à plusieurs reprises, le majestueux château médiéval a conservé son apparence, obtenue au XIIe siècle, et constitue un excellent exemple de l'architecture normande en Grande-Bretagne. Le donjon massif qui domine le château de Rochester est considéré comme l’un des monuments médiévaux les mieux conservés d’Angleterre.

    Informations générales

    La pittoresque forteresse a inspiré l'écrivain Charles Dickens et le peintre William Turner. Aujourd'hui, le château de Rochester a été restauré et est placé sous la protection de l'organisation étatique "English Heritage". Il a le statut de monument architectural de grande importance et est très prisé des touristes.

    Auparavant, le premier étage d'un ancien fort servait de débarras. Au deuxième étage vivait le commandant de la forteresse, dont les tâches consistaient à protéger les bâtiments en l'absence du propriétaire, et le troisième étage était destiné au propriétaire et à son appartement. Il abritait une chapelle et les salles les plus spacieuses, la hauteur des plafonds dépassant 8 mètres. Autour du château, des fragments de puissantes murailles ont été préservés.

    Les touristes

    Pour les touristes, les terrains et les halls du château de Rochester sont ouverts tous les jours sauf le lundi. Ici, vous pourrez visiter d'avril à septembre de 10h à 18h et d'octobre à mars de 10h à 16h. La visite est payée. Il convient de noter que la vente des billets s’arrête 45 minutes avant la fermeture. Les visites guidées de la forteresse sont en anglais, allemand et français.

    Histoire du château de Rochester

    La première forteresse en bois de la ville de Rochester, sur la rive est du fleuve Medway, est apparue à la fin du XIe siècle, après l’invasion normande. Elle constituait un point stratégique important à partir duquel vous pouviez contrôler l’ensemble du sud-est du pays. Elle a été mentionnée dans le "Doomsday Book". En 1086, Guillaume le Conquérant transféra la forteresse à son supporter et demi-frère - l'évêque Odo. Dans le château de Rochester, il y avait toujours une garnison de soixante chevaliers.

    En 1087, le roi d'Angleterre mourut et une lutte acharnée pour le pouvoir commença entre les deux fils de Wilhelm. L'évêque a exprimé son soutien à son fils aîné Robert et a fait des fortifications le centre principal de la rébellion contre le roi Guillaume II Rouge. De ce fait, la forteresse inachevée était au centre d'un conflit militaire majeur. Le château a été assiégé par les troupes du roi et, après la capitulation de la garnison, ils l’ont abandonné. Cependant, le fort fut longtemps vide. Bientôt, les bâtiments en bois ont été démolis et un nouveau château de pierre a été construit sous l'évêque et architecte Gandalf de Rochester.

    En 1127, le roi Henri Ier d’Angleterre présenta la forteresse à l’archevêque de Cantorbéry, Wilhelm de Corbeil. Le diocèse local a reçu le droit de propriété du fort pour une durée illimitée, mais à la condition qu'il y ait une forte fortification. Aux frais du roi à Rochester, ils ont commencé à construire un haut donjon en pierre. D'après les documents, il est connu que la tour de pierre a augmenté de trois mètres par an et sa construction a été achevée en 1138.

    Le deuxième siège des fortifications de Rochester a survécu pendant la première guerre des barons, qui a eu lieu au début du XIIIe siècle. Les défenseurs du château de Rochester ont tenu pendant sept semaines. Au cours de violents combats, les murs de la forteresse ont été endommagés à plusieurs endroits et l'un des murs de la puissante tour du donjon s'est effondré. Sous la menace de la famine, les chevaliers se retirèrent et le château tomba. Certes, les vainqueurs ne fêtaient pas longtemps, après quelques années, la forteresse était encore sous l'autorité des rois anglais et avait été reconstruite.

    Le troisième siège du château eut lieu lors de la seconde guerre des Barons, dans les années 1260. L'armée rebelle a pénétré par effraction à Rochester et a voulu s'emparer de la forteresse. Le siège dura une semaine mais fut interrompu car le roi réussit à s'échapper de la captivité. En raison des hostilités, l'ancien bâtiment a été gravement endommagé et n'a pas été restauré longtemps.

    Les dernières batailles pour le château de Rochester eurent lieu lors d'un grand soulèvement paysan en 1381, dirigé par Wat Tyler. Après le siège, la forteresse capturée a été complètement pillée.

    Au XIXème siècle autour des fortifications sont apparus des jardins. Et dans les années 1870, le château restauré et les jardins environnants s'ouvrirent aux visiteurs en y organisant un parc d'attractions.

    Caractéristiques d'architecture

    Le château de Rochester et ses murs sont construits en calcaire fort du Kent. Contrairement à la plupart des forts médiévaux, les fortifications de Rochester ont une configuration plus complexe. Dans celles-ci, les pièces du seigneur sont séparées de celles où vivait sa suite.

    L'ancien donjon s'élève à 38 mètres et est considéré comme la plus haute tour médiévale d'Angleterre. Il s’agit d’un bâtiment carré en plan de 21 m de côté, qui se dresse dans la partie sud du château, près de l’imposante muraille de la forteresse. À la base du donjon se trouve une extension. La tour a un aspect assez ascétique et ne présente que des décorations sur la rangée supérieure de fenêtres. L'épaisseur des murs à sa base est de 4 m, et de 3,5 m dans la partie supérieure.

    Au nord-est du château de Rochester, un escalier en colimaçon relie tous les étages. La tour du côté nord-ouest est divisée en petites salles. Les chercheurs pensent que la tour avait également été projetée du côté sud-ouest de la forteresse de la même manière, mais au début du XIIIe siècle, elle a été détruite par des soldats du roi Jean de la Terre, puis reconstruite.

    Comment s'y rendre

    Le château de Rochester est situé à 50 km de Londres. En taxi ou en voiture de location, la route qui mène à Rochester prend environ une heure. Les voyageurs qui souhaitent se rendre ici par les transports en commun peuvent se rendre en ville en bus ou en train - jusqu'à la gare "Rochester".

    Ville Sunderland (Sunderland)

    Sunderland - une ville du comté anglais de Tyne and Wear, sur la côte de la mer du Nord, à l'embouchure du fleuve Weir, au centre du district administratif de la ville de Sunderland. La population de la ville est de 174 286 personnes (2011). Sunderland est un grand port, dans la ville il y a des entreprises de construction navale, de menuiserie, d’industrie du vêtement, de production de papier, d’ingénierie radio, de verre. Le charbon est extrait près de la ville et transporté par le port.

    Le sport le plus répandu dans la ville est le football. Le club professionnel "Sunderland" a été 6 fois champion d'Angleterre de football, mais la dernière fois en 1936. Le stade Sunderland peut accueillir environ 49 000 spectateurs. Il existe également dans la ville un club de football féminin. Les clubs de rugby et de cricket sont également situés en dehors de la ville. En 1966, au Rocker Park Stadium de Sunderland, se déroulaient des matches de la Coupe du monde auxquels participait, entre autres, l'équipe nationale de l'URSS.

    Ville de St. David

    Saint davids - La plus petite ville du Royaume-Uni, située dans le parc national de la côte du Pembrokeshire. C'est un merveilleux coin de nature débridée, où, dit-on, environ 500 personnes sont nées - le saint patron du pays de Galles. Ici, il a établi un ordre monastique avec des ordres stricts qui ont résisté à de nombreux raids vikings. Le lieu de naissance du saint et de la cathédrale, construite en son honneur, devint un important sanctuaire du Moyen Âge.

    Informations générales

    Située dans un lieu idyllique, la chapelle Saint-Non, aujourd'hui détruite, était située bien au-dessus de la mer, dans la baie de Saint-Nons-bey. Selon la légende, c'est à cet endroit que Non a donné naissance à un fils, Saint David. La chapelle est tombée en ruine après la Réforme, bien que le puits voisin d'eau bénite ait continué d'attirer tous ceux qui espéraient un miracle. David aurait été baptisé non loin d'ici, dans le village de pêcheurs de Portcle.

    Grande Cathédrale XIIème siècle. avec une tour trapue située dans une vallée verdoyante au bord d’une petite ville qui, en fait, est un peu plus que le village habituel. Au fil des siècles, la cathédrale a été à plusieurs reprises réparée et reconstruite. Cependant, c'est toujours un bâtiment étonnant avec un bel intérieur. Les cloches, extraites de la cathédrale en 1730, sont conservées dans l'ancienne maison du gardien, appelée Tower Gate (Port-Ir-Tour).

    Malgré le fait que la ville n’a reçu son statut qu’en 1995, elle compte de nombreuses galeries. Aujourd’hui, St. David’s est le point de départ d’excursions côtières et de sports nautiques dans la baie de St. Brides.

    Quand venir

    Au printemps ou en automne, découvrez l’essence de l’histoire et de la culture galloises.

    Que voir et essayer

    • Exposition d’information à Tower Gate, où est exposée la pierre d’Abraham, un mémorial celtique aux sculptures complexes dédié à l’évêque du XIe siècle tué lors d’un raid viking.
    • Le toit du début du XVIème siècle. et un incroyable plafond de chêne irlandais dans la nef de la cathédrale.
    • Imposantes tombes et images sculptées dans les bas-côtés de la cathédrale. Par exemple, les tombes de Mgr Heinrich Gower, ainsi que d'Edmund Tudor, le père du roi Henri VII.
    • Excursion en bateau dans la réserve de la Société royale pour la protection des oiseaux sur l'île de Remsiti.
    • Des excursions pour observer les baleines et les dauphins, les marsouins, les dauphins et plusieurs espèces de baleines sont souvent vues ici.

    Fait intéressant

    En gallois, la ville de Saint-David s'appelle "Tit Davie" et la plus sainte s'appelle "David Saint".

    Mer du nord

    L'attraction s'applique aux pays: Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Norvège, Suède

    Mer du nord (autrefois mer allemande) - la mer du nord de l’Europe faisant partie de l’océan Atlantique, délimitée à l’est par les côtes norvégienne et danoise, à l’ouest par la côte des îles britanniques et au sud par les côtes de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Belgique et de la France.

    Principaux ports: Hambourg, Esbjerg, Rotterdam, Londres.

    Elle borde la mer Baltique (séparée de celle-ci par le Skagerrak, le Kattegat, l'Oresund, le Grand Belt, le Little Belt), la mer de Norvège et la Manche.

    Des rivières telles que l'Elbe, le Rhin, la Tamise et d'autres se jettent dans la mer du Nord. La mer du Nord est reliée à la mer Baltique par le canal de Kiel (l'une des voies de navigation les plus fréquentées d'Europe).

    Montagnes de l'Ecosse

    Highlands écossais se sont formés il y a des millions d’années, lorsque l’Europe et l’Amérique du Nord formaient un vaste continent et commençaient à diverger. Les différentes régions reflètent les caractéristiques géologiques de cette époque: on y trouve des roches géologiques telles que le grès, le calcaire, le granit et le basalte.

    Informations générales

    Ben Nevis est la plus haute montagne des îles britanniques. Elle culmine à 1344 m et offre une vue sur la magnifique vallée de Glen Nevis. Cette zone est populaire parmi les alpinistes, les alpinistes et les touristes, ainsi que parmi les amateurs de plein air, mais l'ascension au Ben Nevis est une affaire très grave, car le sommet dénudé de la montagne est souvent entouré d'un brouillard épais et froid. Les pentes inférieures sont envahies par les pins, les chênes et les hêtres, la flore et la faune abondent ici. Au-dessus, les arbres cèdent la place aux terres incultes envahies par le thym et les bleuets sauvages. Près du sommet, les conditions hivernales presque arctiques ne sont maintenues que par les lichens et les mousses.

    En hiver, les zones autour d’Avimor et de Glencoe sont très appréciées des skieurs et des snowboarders.

    De hauts sommets, d'énormes rochers sur des falaises nues, des vallées sombres et des châteaux impressionnants, des ruisseaux étincelants et des landes de bruyère et de lavande, des aigles royaux et des œufs font de ces Highlands écossais un lieu majestueux.

    Sheffield City

    Sheffield - Ville anglaise située dans le South Yorkshire, au pied des montagnes Pennines, dans la vallée de la rivière Don et de ses quatre affluents: Locksley, Porter, Rivelin et Shifa. Ce dernier a donné le nom à la ville. Sheffield a toujours fait partie de la circonscription de East Yorkshire. Selon 2017, la population est de 577 800 personnes. 61% de Sheffield est une zone verte et un tiers de la ville est située sur le territoire du Peak District. La ville compte plus de 250 parcs, forêts et jardins. On estime qu'environ 2 millions d'arbres poussent ici, ce qui fait de Sheffield le leader parmi les villes européennes en nombre d'arbres par personne. La ville a une longue histoire sportive et est originaire du plus ancien club de football du monde. Sheffield organise chaque année un championnat du monde de snooker.

    Salisbury

    Salisbury - une ville du Royaume-Uni située dans une vallée sur la rivière Avon, au centre du Wiltshire. Sur les collines, vous pouvez voir de jolies maisons rurales, de charmants villages et de nombreux monuments anciens.

    Que voir

    Au-dessus de la ville de Salisbury, la flèche de la cathédrale se dresse et de magnifiques prairies inondables se trouvent à proximité. Cela semble être la quintessence de la vieille Angleterre et tout est presque identique à celui de la célèbre photo de Constable, écrite en 1823.

    De Bird's Cross à Silver Street, les rues vont dans des directions différentes. Leurs noms au Moyen Âge indiquaient les occupations des habitants: rangée de viandes, rangée de poissons, couloir salé. Dans le magasin de porcelaine Watsons sur Queen Street, vous pouvez voir un magnifique arbre sculpté du XIVe siècle, et dans l'église Saint-Thomas, à l'angle de High Street - des figurines d'anges de 1450 et des fresques médiévales. Allez au vieux pub "Haunch of Venison" ("La boucle d'un cerf") sur la rue Minster, où la relique sinistre est conservée - la main coupée d'un joueur du 18ème siècle. avec les cartes dedans.

    Salisbury Giant

    En vacances, lorsque des guildes d'artisans défilaient dans les rues de la ville, les tailleurs portaient une grande statue en bois. Viennent ensuite les Wings, les Swordsmen, les danseurs et un cheval nommé Hob-Knob.

    Quartier Salisbury

    Vieux-sarum

    15 km au nord de Salisbury s'élève Old Sarum, une colline à sommet plat, ceinte de remparts. Du haut de la colline offre une vue magnifique sur Salisbury.

    Old Sarum a longtemps été un poste de garde important. À l'époque du fer, des fortifications furent érigées ici, puis les Romains construisirent des puits autour de Sorviodunum et partaient de Silchester, situé à 64 km au nord-est, la route menant à la colline - Portway.

    Les Saxons ont appelé cet endroit Siroberg, qui signifie «ville sèche», à cause du manque d'eau. Une ville sale avec des maisons accrochées les unes aux autres s'est développée autour de la cathédrale construite par les Normands à Old Sarum en 1092. Mais le manque d'eau et d'espace pour l'expansion de la ville a forcé les habitants au début du XIIIe siècle. descendre dans la vallée et tout recommencer.

    Wilton House

    À l'ouest de Salisbury se dresse le manoir du XVIIe siècle. Wilton House, reconstruite par Inigo Jones à partir de la maison des Tudor. Avant la Réforme, il y avait un monastère ici. La fierté de la maison sont la pièce d'un cube (sa longueur, largeur et hauteur 9 m) et une chambre de deux cubes (longueur, largeur et hauteur est de 28 m) avec des plafonds en stuc peint et doré et de beaux meubles de Chippendale et William Kent (1685-1748).

    Leykok

    Le village d'Aaykok se trouve au nord-ouest du Wiltshire. Dans l’abbaye de Leikok, une baie vitrée a été conservée, à partir de laquelle William Henry Fox Talbot a pris la première photographie au monde en 1835. L'ancienne grange abrite le musée Fox Talbot. (tél. 01249-730459, fermé de novembre à février)

    Cathédrale de Salisbury

    Cathédrale de Salisbury - La cathédrale gothique de la Vierge Marie, située dans la ville de Salisbury, est considérée comme l'exemple le plus pur du gothique anglais.

    Informations générales

    La cathédrale de Salisbury ne doit être confondue avec rien - sa plus haute flèche gris pâle de Grande-Bretagne (121 m) se dresse au-dessus de la cité médiévale, dans la vallée entre les collines. La cathédrale de Salisbury a été construite dans un temps incroyablement court - 38 ans, de 1220 à 1258. Richard Pur, évêque de Salisbury, a ordonné de le jeter dans la prairie inondable de la rivière Avon, lorsque les habitants de l'ancien village avec une église sur la vieille colline de Sarum ont été forcés de partir en 1220. Les murs de la cathédrale sont en pierre locale, extraits d'une carrière située à 19 km de la ville. Dans les années 1260, la construction octogonale d'un chapitre érigé sur 40 ans a commencé. La flèche, érigée dans les années 1320, culmine à 123 m et est la plus haute du pays.

    À la fin du XVIIe siècle, le célèbre architecte Sir Christopher Wren fut appelé à résoudre certains problèmes liés à la hauteur et au poids de la flèche. Au milieu du XIXe siècle, Sir George Gilbert Scott dirigea une autre étape de la restauration de la flèche. Aujourd'hui, la flèche dévie de moins de 1 m et la fondation s'enfonce dans le sol marécageux de quelques mètres seulement. Le fait que la cathédrale ait été préservée dans toute sa splendeur témoigne du savoir-faire des constructeurs médiévaux.

    Un clocher extrêmement haut qui semble résilient est en fait le moins renforcé de toute la Grande-Bretagne. Au milieu du XIXe siècle, Sir George Gilbert Scott dirigea une autre étape de la restauration de la flèche. Aujourd'hui, la flèche dévie de moins de 1 m et la fondation s'enfonce dans le sol marécageux de quelques mètres seulement. Le fait que la cathédrale ait été préservée dans toute sa splendeur témoigne du savoir-faire des constructeurs médiévaux.

    Intérieur de la cathédrale

    Des rangées avec des visages de saints ornent le pignon occidental de la cathédrale, à l'approche d'une cour paisible. La nef, construite en forme de vaisseau à l'envers, baigne dans une lumière d'un rose verdâtre terne. Les colonnes de marbre sombre semblent trop minces pour le poids qui les repose, ce qui est complètement faux. Si vous vous tenez au centre et que vous regardez, vous verrez à quel point ils se sont tordus sous le poids de la tour, de la flèche et de la toiture en pierre, pesant 6 400 tonnes. . C’est la plus ancienne horloge d’opération de Grande-Bretagne, créée en 1386. Il ya ensuite une chapelle avec un toit voûté, semblable à un gracieux cercueil de pierre. Il a été construit au XVIème siècle. aux frais de Mgr Edmund Audley. Médaillons dans les choeurs du XIXème siècle. ils représentent des scènes du travail rural médiéval: des paysans coupent du bois de chauffage, sement, ramassent des pommes. Dans le passage sud se trouve un vitrail du XIIIe siècle. (ca. 1240) avec l'image de l'arbre généalogique du Christ.

    Cour de la cathédrale

    Parmi les nombreux beaux bâtiments anciens - un petit collège de Sainte Vierge Marie, construit en brique rouge en 1682 pour les veuves des prêtres, ainsi que la maison Mompesson, en 1701, grâce à laquelle le territoire de la cathédrale a gardé l'esprit du XVIIIe siècle (protégé par le Conseil national des syndics, tél. 01722-335659, fermé de novembre à mars et jeudi, vendredi de avril à octobre). La maison a un bel escalier sculpté et une collection de verre. Dans la sacristie du XIIIème siècle. Il existe maintenant un musée des régiments royaux du Gloucestershire, du Berkshire et du Wiltshire. (tél. 01722-419419, fermé lundi-février-mars et novembre). La façade de la maison Malmesbury, qui appartenait à la reine Anne, a été préservée, de même que le palais épiscopal, construit en même temps que la cathédrale. Maintenant c'est une école paroissiale.

    Ville Stirling

    Sterling - une ville située à l'est de l'Ecosse, centre administratif de la région de Sterling. Grandissant autour d'une colonie médiévale, Stirling est situé près de la rivière Fort, dans un emplacement stratégique qui définit le mieux son surnom - Highland Gate. La ville a pris part à presque tous les conflits qui ont secoué l'Ecosse, y compris la bataille pendant la guerre civile de 1648 et la révolte des Jacobins en 1793.

    Informations générales

    Le château de Stirling est situé au sommet de la colline du château, entouré de trois côtés de falaises abruptes. Il est donc presque impossible de s'en approcher. La plupart des bâtiments sont datés du XV-XVI siècles, bien qu'il y ait des monuments architecturaux plus anciens. La partie principale du château a été construite par Jacob IV et complétée par Jacob V; cette partie se distingue par sa décoration magnifique. La Grande Salle de Jacob IV est intéressante avec ses deux fenêtres majestueuses. En 1543, Maria Stuart, reine d'Écosse, a été couronnée dans ce château.

    Non loin du château se dresse l'église de Saint-Crucifix, autour de laquelle sont placées des tombes monumentales. C'est l'une des plus belles églises paroissiales médiévales d'Écosse. Heureusement, elle a réussi à éviter la destruction généralisée subie par les églises écossaises pendant la Réforme. Le fils de Marie Stuart a été couronné ici en 1567 sous le nom de Jacob VI.

    La vieille ville commence sous le château, que les habitants appellent Top of the Town. Parmi les bâtiments remarquables, il y a les boiseries Argyles du 17ème siècle .j. également la vieille prison de la ville du XIXe siècle.

    Quand venir

    En été, lorsque les vues sont ouvertes et que Sterling devient vraiment le Highland Gateway idéal.

    Que voir et essayer

    • La magnifique façade en pierre du manoir Renaissance, Mars Walk, commandée par le comte Mara en 1570
    • Visitez le monastère de l'île Inchmehom, où Mary Stuart a déjà trouvé refuge.
    • Le Monument national de Wallace, achevé en 1869 au nord de la ville, en l'honneur du légendaire "Brave Heart".
    • Abbaye de Kambuskenets XII. Centre pour le patrimoine culturel de Bannock à Berne, où vous pouvez trouver les détails de la célèbre bataille de 1314, lorsque Robert Bruce a vaincu l'armée supérieure des Britanniques.

    Fait intéressant

    Warwolf ("le loup de la guerre") - le plus grand de tous les frondibols (moteurs de siège) jamais fabriqués, a été utilisé au XIIIe siècle. Edward I, roi d'Angleterre, pour percer les murs du château de Stirling.

    Château de Stirling

    Château de Stirling - l'un des plus grands et des plus importants châteaux d'Écosse, tant du point de vue historique que architectural. Situé au sommet de la colline du château dans la ville de Sterling.

    Informations générales

    Le château est entouré de falaises abruptes, ce qui crée une position défensive forte. La plupart des bâtiments principaux ont été construits aux 15ème et 16ème siècles. Le château de Stirling a été assiégé à plusieurs reprises, y compris à plusieurs reprises pendant la guerre d'indépendance écossaise. La dernière fois que le château fut assiégé en 1746, le prince Charlie tenta sans succès de le prendre.

    Le château était la cour de Jacob IV (gouverné de 1488 à 1513), de Jacob V (gouverné de 1513 à 1542), de Marie d'Écosse (gouvernée de 1542 à 1567) et de Jacob VI (gouverné de 1567 à 1625). ).

    Les salles de cérémonie sont pour la plupart vides, même si l'une d'entre elles conserve ses "têtes de Stirling": 56 magnifiques médaillons en chêne sculpté. Jacob V leur ordonna quand il décida de transformer la forteresse sombre en un logement confortable.

    La chapelle royale est décorée de fresques du XVIIe siècle. œuvres de Valentin Jenkins, et le luxueux Grand Hall correspond pleinement aux ambitions de son créateur, Jacob IV.

    Dans la partie supérieure du château se trouvent les anciennes chambres royales où se trouve maintenant le musée régimentaire des régiments écossais d'Argyll et de Sutherland. L'uniforme de cérémonie, les trophées militaires de différentes parties du monde et les documents de la guerre de Crimée sont affichés ici.

    À 3 km au nord de la ville se dresse un monument à Wallace F., exécuté par les Britanniques en 1305. Une vue magnifique s'ouvre à partir d'ici.

    Stonehenge (Stonehenge)

    Stonehenge - l'un des édifices religieux les plus célèbres au monde, un grand nombre de légendes et de mythes consacrés à ses anciens mégalithes. Situé au centre de la plaine de Salsbury dans le sud de l'Angleterre.

    Il est peu probable qu'il y ait une autre structure dans le monde qui garde ses secrets autant d'années qu'un cercle de pierres sur la plaine de Salisbury. Avec confiance, nous ne pouvons que dire que Stonehenge était un édifice religieux et un lieu de sépulture de l’époque mésolithique (env.8500 av. J.-C.) et que son nom vient du vieil anglais stanhen gist - "pendaison de pierres".

    Faits saillants

    Stonehenge est situé dans une région où de nombreuses découvertes préhistoriques ont été découvertes. Stonehenge est considéré comme un lieu mystérieux et magique. Diverses sectes modernes s'y rassemblent, notamment des adeptes des druides. Depuis que Stonehenge a été reconnu comme site du patrimoine mondial par l'UNESCO, des efforts ont été faits pour éviter les dommages inévitables à l'environnement causés par 800 000 touristes venant ici chaque année.

    Les rayons du soleil traversent les arches de pierre de Stonehenge.

    Pour le moment, il est interdit aux visiteurs d'aller au-delà de la clôture, un large anneau entourant la structure. Pour les touristes, un centre de services peu puissant y travaille toujours.

    16 km au nord de Salisbury, 3,5 km à l'ouest d'Amesbury;
    Tél: 0870-3331181;
    Avril - oct.: 10h00 - 18h00, nov. - mars: de 9h00 à 16h00;
    Entrée: 8 GBP;
    enfants de 5 à 15 ans: 4,80 GBP;
    étudiants et retraités: 7,20 GBP;
    billet famille (2 adultes + 3 enfants): 20,80 GBP.

    Construction Stonehenge

    La construction de Stonehenge est divisée en trois périodes principales d’une durée totale d’environ 2 000 ans. Sur le site de sépulture et sur le site du culte se trouvent des mégalithes, d’énormes blocs de pierre ressemblant aux mêmes pierres que d’autres régions d’Europe. Les mégalithes de Stonehenge sont disposés verticalement et se chevauchent transversalement, ce qui les distingue des autres structures de ce type.

    À quoi ressemblait Stonehenge avant

    Dans la première période de construction, env. 3100 avant JC, un fossé rond a été creusé et un puits a été coulé. Pour le puits on utilisait de la terre extraite du fossé.

    La deuxième période a commencé quelque part après 2500 ans avant JC, lorsque les premiers mégalithes ont été installés à sa place et que l'entrée du côté nord-est du cercle a été déplacée de manière à être dirigée exactement au lever du soleil. Jusqu'à présent, les archéologues sont émerveillés par la précision avec laquelle les anciens astronomes ont identifié ce lieu.

    La troisième période a commencé après 2000 av. Des mégalithes de plusieurs tonnes supplémentaires ont été établis, formant ce que l'on appelle "l'anneau Sarsen". Composé de 30 blocs de grès d’une hauteur de 4,25 m et d’un poids de 25 tonnes chacun, disposés en cercle d’un diamètre de 30 m, les blocs de calcaire de 7 tonnes ont été taillés de manière à former un chevauchement au-dessus des blocs verticaux. Ils étaient montés sur le dessus des supports avec un système de pointes et de rainures. Les arches de ce type correspondent à la culture et au niveau de technologie de l'âge du bronze. Au centre du cercle, cinq autres trilites ont été mis en place, construits en forme de fer à cheval.

    Les scientifiques pensent que ces blocs de granit, dont certains pèsent 4 tonnes, ont été traînés des collines de Preseli Hills, dans le sud du Pays de Galles, à 400 km. Posées par paires, les pierres sont surmontées de dalles tout aussi gigantesques. À l'intérieur du cercle plus petit, il y a deux autres structures semblables à un fer à cheval, l'une à côté de l'autre, et au centre se trouve ce qu'on appelle l'autel, ou pierre de l'autel. Il y a d'autres pierres à proximité.

    Quant à la question de savoir «comment» les gens de l'âge du bronze ont réussi à transporter, traiter et installer ces énormes pierres - en particulier les mégalithes ramenés à 320 km d'ici - il est évident que cela nécessiterait un niveau élevé d'organisation du travail. Mais avec un objectif important, les dirigeants de l'âge du bronze avaient suffisamment de pouvoir pour planifier et effectuer un tel travail pendant des décennies. La technologie de l’époque, notamment les galets, les leviers et les radeaux, permettait une telle construction.

    But

    La position de chaque bloc, le support vertical et le chevauchement sont strictement vérifiés par la position du soleil pendant le solstice d’été et d’hiver. Les deux fers à cheval intérieurs sont orientés vers le lever et le coucher du soleil les jours des solstices d'été et d'hiver. De toute évidence, les constructeurs y ont attaché une grande importance, mais les experts ne connaissent pas encore la signification et le but des installations. Les scientifiques ne sont pas convaincus que Stonehenge a servi de laboratoire astronomique. Beaucoup plus susceptibles de l'utiliser comme centre religieux.Au milieu se trouve un autel de pierre verte. Les autres blocs situés dans le cercle intérieur sont appelés "pierres bleues". C'est un type spécial de basalte extrait du pays de Galles, à 380 km. Il est difficile de comprendre comment de tels blocs de plusieurs tonnes pourraient être transportés à une telle distance, à la disposition de l’âge du bronze. Selon la théorie de l'archéologue Aubrey Barla, ils n'ont pas du tout été transportés d'un endroit à l'autre: un ancien glacier aurait amené ces pierres bleues ici. Cependant, selon la légende, les pierres apportées à Stonehenge le grand sorcier Merlin.

    Rite du druide à Stonehenge Vue de Stonehenge d'en haut

    Les mythes associés à Stonehenge vivent de génération en génération et cet endroit étonnant attire toujours une foule de visiteurs. Personne n'est autorisé à pénétrer dans le cercle restreint des mégalithes, seulement deux fois par an, le jour du solstice d'été et du solstice d'hiver, les druides anglais envoient leurs rites celtiques ici.

    Stonehenge reste un mystère pour les archéologues et les passionnés d'histoire. De nombreuses théories ont été exprimées, mais aucune n’a été pleinement prouvée.

    Les faits

    • Age: Les premières traces de rites religieux remontent à 8000 av.
    • Étapes de la construction: Première période - 3100 av. la seconde - 2500 av. troisième - 2000 av.
    • Durée de la construction: En général, la construction a duré environ 2 000 ans.

    Ville de Stratford-upon-Avon (Stratford-upon-Avon)

    Stratford-upon-Avon - une ville du comté de Warwickshire au Royaume-Uni, située sur la rivière Avon, se classe au deuxième rang après Londres pour son attrait pour les touristes intéressés par les monuments culturels. Connu dans le monde entier comme le lieu de naissance de William Shakespeare. Le centre de la ville, où se trouvent toutes les attractions principales, est plutôt petit et permet de se promener à pied pendant quelques heures. La Royal Shakespeare Society exploite ici trois théâtres, où les pièces de Shakespeare sont mises en scène par les meilleurs acteurs britanniques.

    Maisons familiales

    La maison-musée de William Shakespeare est située rue Henley, où le poète est né. Cette maison dans le style de Tudor pendant de nombreuses années a été divisée en deux parties, mais elle est à nouveau connectée. Auparavant, il y avait un pub "Swan et la tête d'une sirène", mais en 1847, le bâtiment a été acheté par l'État, reconstruit et meublé récemment. L'une des salles, connue sous le nom de «salle où le barde est né», n'est peut-être pas l'endroit où elle a réellement vu le jour. Elle a été choisie arbitrairement par l'acteur David Garrick en 1769. Le verre à vitres rayait les noms de personnes devenues célèbres dans le monde littéraire et théâtral: Thomas Carlyle, Henry Irving, Isaac Watt, Ellen Terry, Walter Scott. Dans le jardin de la maison a planté des fleurs, des herbes et des arbres, qui sont mentionnés dans les travaux de Shakespeare.

    Au bout de Henley Street, tournez à droite sur High Street. Au coin de la rue se trouve la maison de Judith Shakespeare, où vivait la fille du poète Judith, et à présent se trouve le magasin. Bien avant la naissance de Shakespeare dans ce bâtiment, il y avait une prison de la ville.

    Le bâtiment de la mairie abrite un magnifique monument de Shakespeare, présenté à la ville en 1769 par David Garrick, qui a beaucoup œuvré pour faire renaître l’intérêt de la nation pour le dramaturge.

    Harvard House, 1596, est située sur la rue principale. (fermé de novembre à mai). C'est ici que naquit la mère de John Harvard, l'un des premiers colons américains à avoir légué sa propriété en 1638 à la future université de Harvard.

    High Street va à Chapel Street, où se trouve la maison de Nash, qui abrite maintenant le musée historique local. Cet endroit était la maison de New Place, où Shakespeare a déménagé en 1610 et où il est mort en 1616.

    Autres curiosités

    Un peu plus loin, où Chapel Street entre dans Church Street, il y a King Edward VI Classical School. Peut-être était-ce ici, dans une pièce sous un toit en bois, que le petit Shakespeare étudiait.

    Dans la chapelle de la guilde construite aux XIIIe et XVe siècles. Sur le mur au-dessus de l’Yltar se trouve une scène du Jugement dernier écrite peu de temps avant la naissance de Shakespeare.

    La rue de l'église mène à la vieille ville, où se trouve Halls-Croft - une maison avec un dernier étage bien en vue.

    La fille de Shakespeare, Susanna, vivait ici avec son mari, le docteur John Hall. La maison est une exposition d'instruments médicaux de l'époque.

    Dans la vieille ville au-dessus de la rivière Avon se trouve l'église de la Sainte Trinité, d'un gris or Derrière la clôture de l'autel, reposent Shakespeare, sa femme, sa fille et son beau-fils. Vous pouvez recevoir un extrait du livre paroissial des actes de naissance et de décès du poète. Admirez les vitraux du XIXe siècle, un cadeau des admirateurs de Shakespeare venus des États-Unis. Voici les sept âges de la personne de la comédie How You Like It.

    De l'église, un chemin longe la rive du fleuve jusqu'au bâtiment rouge du Royal Shakespeare Theatre, ouvert depuis 1932. La Royal Shakespeare Company joue ici les pièces de théâtre de Bard. Si vous souhaitez vous rendre au centre-ville, tournez à gauche sur le pont derrière le théâtre.

    Tamise (Tamise)

    Tamise - une rivière dans la partie sud du Royaume-Uni. La rivière a une longueur de 334 km. Elle prend son origine dans les collines des Cotswolds, se jette dans les limites de Londres et se jette dans la mer du Nord.

    Bien que la Tamise ne soit pas la plus longue rivière du pays, elle est surtout connue parce qu’elle est associée à Londres. Si vous nagez le long de la rivière ou marchez le long de la digue, un panorama magnifique sur la capitale s'ouvre. En 1996, après l’ouverture du sentier national le long de la Tamise, l’opportunité de découvrir la Tamise et ses environs à pied est apparue, et les tours en bus fluviaux, avec arrêts aux principales attractions, ont toujours été un des divertissements préférés des Londoniens et des touristes.

    Voyages fluviaux

    Les voies fluviales commencent au quai de Westminster et vont vers l’ouest jusqu’à Kew ou Hampton Court, ou vers l’est vers la Tower, Greenwich ou la barrière de la Tamise. Les bateaux fluviaux desservant le centre de Londres depuis les quais de Westminster et de Charing Cross appartiennent à différentes compagnies.

    En aval de Hampton Court

    Traversant la partie centrale de Londres, la rivière tourne brusquement de Sunbury Gateway au sud, puis au nord, formant une boucle. À cet endroit, sur la rive gauche, se trouve le palais le plus célèbre de l’époque Tudor en Grande-Bretagne - Hampton Court. Ce magnifique manoir au bord du fleuve a appartenu au cardinal Wolsi, qui l’a présenté à Henri VIII en 1528 dans le vain espoir de se racheter de la peine de mort.

    Heinrich a reconstruit le palais, en le décorant avec ses initiales, entrelacées avec les initiales d'Anne Boleyn, sa seconde épouse. Après son exécution, les quatre prochaines épouses ont également vécu ici. Les fantômes de la tendre Jane Seymour et de la salope Catherine Howard sont toujours en visite ici.

    Depuis 1690, lorsque William III d’Orange et son épouse Maria II Stuart étaient sur le trône anglais, Hampton Court commença à se reconstruire et à s’étendre. Les travaux se poursuivirent sous la reine Anne. Grâce à Christopher Ren, qui a dirigé ces travaux, les éléments baroques se sont mêlés avec expertise à l’architecture de l’époque Tudor.

    Ensuite, la Tamise coule vers l’est et dépasse Kingston-on-Thames pour s’étendre le long de la rive droite, devant l’île d’Il-Pie. ("Pie with anguille") (un lieu de prédilection pour les pique-niques à l’époque victorienne et les concerts de rock dans les années 60 du XX siècle.), passé les champs verdoyants entourant Ham House. Le bâtiment, construit en 1610, a été parfaitement restauré et loué à Lord Lauderdale avec le titre de premier comte de Dysart, en compensation de l'humiliation subie pendant son enfance, alors qu'il était un fouet du Prince, devenu plus tard Charles I.

    Parcs et jardins

    Après le cours de la Tamise, vous vous retrouverez bientôt à la frontière du Richmond Park, situé sur la rive droite. À l'époque de Charles Ier, Richmond Park était le territoire de chasse royal. Des cerfs d'un jaune rougeâtre pâturent encore sous la canopée de chênes centenaires. Ensuite, la rivière passe devant Marble-Hilp House, une belle maison de maître située sur la rive gauche, construite en 1724-1729. Henrietta Howard, duchesse de Suffolk, pour 12 000 $, reçue en cadeau de son amoureux, un jeune prince, qui devint bientôt le roi George II.

    Ensuite, à droite, vous verrez une vue sur les jardins botaniques royaux de Kew.

    C'est le modèle sur lequel toutes les collections botaniques sont égales. Le jardin a été fondé en 1759 sur 3,5 hectares. La serre et la pagode datent de la période où le grand nerd et érudit Joseph Banks a été nommé directeur. Il a ordonné d'étendre la collection en raison du grand nombre de plantes exotiques du monde entier.

    Et aujourd'hui, le jardin botanique continue à mener des recherches, tandis que les visiteurs parcourent déjà le territoire sur 120 hectares, en admirant deux bâtiments remarquables du XIXe siècle. (Serre des palmiers où sont cultivées les plantes tropicales et Temperet House - pour les plantes des "latitudes tempérées"). Récemment, la serre de la princesse de Galles a été construite, où la distribution des plantes par zones climatiques est indiquée. Plus loin sur la rive gauche, vous verrez Syon House, la résidence des ducs de Northumberland, construite à l’époque des Tudor à l’endroit où se trouvait le monastère. Dans les années 60 XVIII siècle. Robert Adam a redessiné l'intérieur dans un style néoclassique.

    Sur la rive gauche se trouve la maison Chizik, célèbre pour son portique à colonnes. Cet échantillon de style palladien a été érigé dans les années 20. XVII siècle. le troisième comte de Burlington en tant que résidence de campagne pour une œuvre d'art.

    Au centre ville

    Étant sur cette partie de la rivière, nous pouvons remercier les gens du passé d’avoir utilisé leur influence pour sauver les banques sur des propriétés privées, et pour les parcs et les jardins intacts. Mais en aval, de plus en plus de maisons apparaissent: d’abord, il s’agit des jolis cottages de Chizika, puis, plus près du pont de Putney, des quais, des usines, des collectionneurs. C'est là que se tiennent chaque année les "courses d'aviron" entre les équipes des universités d'Oxford et de Cambridge. Plus loin, la Tamise passe par Watsworth, le vaste Battersea Park et les énormes tuyaux de la centrale de Betgersi, puis se dirige vers le nord et longe le cœur de Londres.

    Sur la rive nord de la Tamise, vous verrez en premier lieu la galerie Tate-Britn, puis le Parlement et Big Ben, un obélisque d'Héliopol appelé Cleopatra's Needle, qui date déjà de 3 500 ans, et le Victoria Embankment, situé sous Somerset House, le long de la rivière. Dans le bâtiment où se trouvait autrefois le présidium de l'Académie royale des arts, se trouve maintenant la galerie Courto. Vous pouvez voir ici une collection de peintures de la Renaissance italienne au 20ème siècle, comprenant des peintures de célèbres artistes français - Renoir, Cézanne, Van Gogh, Manet et Degas.

    En approchant du pont des Black Fryrs, vous pourrez voir du côté du dôme de la cathédrale Saint-Paul.

    En aval de westminster

    Dès que vous passerez le pont de Westminster, le County Hall coloré ouvrira ses portes sur la côte sud, où se trouve désormais l’aquarium de Londres, la plus grande exposition du monde sous-marin d’Europe, puis le centre de la côte sud, un complexe de caisses en béton gris abritant des institutions liées à l'art: Royal Théâtre national, Galerie Hayward, Royal Festival Hall.

    Après cela commence Southwork, qui n’était pas si longtemps un quartier rouge. C'était la même chose à l'époque de Shakespeare, qui était copropriétaire du théâtre Globus. Le théâtre était situé dans la zone des bordels, des pubs et des trous pour appâter les ours. Maintenant, le théâtre a été restauré: de mai à septembre, sous le ciel ouvert, les pièces de théâtre de l'époque élisabéthaine y sont mises en scène. Voici une exposition sur la reconstruction du théâtre.

    En outre, cela vaut la peine d'explorer l'ancienne centrale de Bank Side, où se trouve maintenant la Tate Modern - l'art moderne, traduit ici de la galerie Tate-Britne. Musée L'ancienne prison de Klink vous initiera à la terrible atmosphère de la vie en prison et aux crimes sexuels du passé. La cathédrale de Southwark avec un monument à Shakespeare a de très beaux vieux choeurs.

    À la mer

    Sur la rive nord de la Tamise, au-dessous du pont de Londres, les tours jumelles du Tower Bridge se tiennent à côté de la tour sombre et puissante. Cet immense pont de style gothique a été mis en service en 1894 pour permettre aux grands navires de circuler dans la rivière. Maintenant, le pont est élevé plusieurs fois par semaine.

    La Tamise contourne ensuite l'architecture postmoderne des quais de Dog Island et passe au sud par Greenwich.

    À proximité de Grand Square se trouvent les bâtiments de la Old Royal Naval School, fondée par le roi William et la reine Marie, derrière lesquels se trouve le bâtiment en forme de E du musée maritime national, qui retrace l'histoire nationale de la navigation. Il offre une vue magnifique sur la pente verte du parc de Greenwich, où se trouve l'ancien observatoire royal fondé en 1675 pour déterminer la longitude exacte de chaque point du globe. Dans la cour marquée zéro méridien. Si vous placez un pied d'un côté et de l'autre de l'étiquette, vous vous retrouverez simultanément dans les deux hémisphères. Chaque jour à 13 heures, la balle de temps moyen de Greenwich glisse sur la tige, indiquant l'heure exacte.

    Viennent ensuite la grande roue du millénaire, qui a été attaquée à plusieurs reprises lors de la construction à la fin des années 1990. XX siècle. Et enfin, devant vous, les chapeaux argentés étincelants de la barrière de la Tamise, construite en 1982 pour protéger Londres des inondations. Leur ascension, une fois par mois, attire de nombreux téléspectateurs.

    Tamise à l'ouest de Londres

    Au sud d'Oxford, dans les basses terres de l'Oxfordshire, la Tamise traverse Panburg et Maplades. Passant le quartier de Reading, il se dirige vers le nord en direction de Henley-on-Thames, l'une des villes les plus prospères sur les rives de la Tamise. Les intérêts des habitants de Henley sont concentrés sur le fleuve, puisque c’est ici que se déroule la célèbre régate, au cours de la première semaine de juillet. La tradition des courses de bateaux remonte à 1829, lorsque la rivalité est née entre les universités d’Oxford et de Cambridge. Depuis 1839, des courses sont organisées chaque année. Lorsque, en 1851, le prince Albert devint le saint patron de la régate, elle obtint le statut de roi et était considérée comme si loin.

    De Marlow à Cookham

    Dans le village de Hambleden, situé juste à la sortie de l'autoroute A4155, il y a suffisamment de jolis cottages en grès et en briques noyés dans des roses pour convenir à tout touriste muni d'un appareil photo. Il y a une grande église Sainte-Marie, avec des sculptures de pierre exquises et une fonte étonnamment belle, apparemment bien avant l’invasion normande. Après Hambleden, la Tamise se dirige vers l’est et passe près du barrage, du moulin, de la passerelle et de la maison du gardien de la passerelle près de Marlow, qui demandent toujours une photo. Non loin de cet endroit, en 1836, un magnifique pont suspendu fut construit. Dans l'hôtel "Komplit Engler" ("Pêcheur habile") Construit en 1653, il comporte un vitrail avec des scènes de pêche, placé à la mémoire du marchand londonien Isaac Waltone, qui aimait pêcher ici, puis a écrit un livre d'histoires intitulé "Un pêcheur habile".

    La Tamise traverse les prés ruraux de Bourne-End et atteint Cookham où, en juillet, la Gardienne des cygnes de sa majesté royale compte les oiseaux. Sur la rue principale de Kukhem, High Street, se trouve l'ancien hôtel "Baal and the Dragon" et la galerie Stanley Spencer, où vous pouvez voir des toiles inhabituelles de l'artiste local Stanley Spencer. (1891-1959). Sa manière particulière est bien ressentie dans le grand tableau inachevé intitulé «La prédication du Christ à la régate à Cookham», où le canonnier du Christ parle avec un discours passionné devant une foule de gens divertissants.

    Descente de la rivière jusqu'à Winzdor

    Après Cookham, la Tamise traverse les forêts côtières et passe devant la maison chic de Cleveden, dans les années 20-30. XX siècle. un groupe de cleveden s'est réuni. Outre le Seigneur et Lady Astor, des personnalités politiques d'extrême droite se préparaient à reconstruire le monde.

    En aval se trouvent la passerelle Boulter et les magnifiques ponts de Maidenhead, puis de Bray et Monkey Island, où se trouve un hôtel décoré d'images de singes. La Tamise passe ensuite devant Eton et Winzdor et arrive à Runename, juste avant l'autoroute M25 et Londres proprement dite.

    À Rannedyde se dresse le mémorial des forces armées du Commonwealth, érigé en 1953 en mémoire de 20 000 pilotes décédés au cours de la Seconde Guerre mondiale, cette cathédrale de style néoclassique, donnée en 1957.Association américaine des avocats en l'honneur de la Charte de la Magna Carta à Runnymede. Ce fut le premier projet de loi sur les droits civiques au monde imposé au roi Jean par ses propres nobles en 1215.

    Marcher le long de la rivière

    Descendez la rive est de la Tamise. Pour 9 km, il y a un beau sentier de randonnée de Henley Bridge. Il passe par l'île aux Temple au milieu de la rivière, où se dresse le temple du XVIIIe siècle. Plus loin, le chemin mène à la passerelle de Hambleden. Vous pouvez traverser la rivière sur un étroit pont suspendu jusqu'au moulin pittoresque. Depuis le sas, le sentier tourne vers le sud vers As-Kot et le charmant Flower Pot Hotel ("Pot de Fleurs") avec des bars à l'ancienne et un jardin ombragé, puis le sentier remonte dans la forêt au sud-ouest de Henley.

    Abbaye de Tintern

    Abbaye de Tintern - Le premier monastère de l'ordre des cisterciens, établi au pays de Galles. L'abbaye est située entre le village de Tintern et la rivière Vai. C'est un endroit merveilleux, connu non seulement pour les forêts sur les collines autour de l'abbaye, mais aussi pour la rivière, célèbre pour ses marées. En hiver, les eaux de la rivière montent très haut, elles atteignent l'embouchure de la Severn, mais en été, elles poussent peu profondes et se tortillent silencieusement dans les prés.

    Informations générales

    L'abbaye de Tintern a été fondée en 1131 par des moines de l'ordre des cisterciens. C'est le premier monastère cistercien au pays de Galles et le deuxième au Royaume-Uni. Reconstruite au XIIIe siècle, l'abbaye devint un refuge pour 400 moines et, malgré l'épidémie de "mort noire", elle survécut jusqu'en 1536, date à laquelle tous les monastères furent dissous par décret d'Henri VIII et Tintern commença à décliner. À présent, la Société des monuments historiques nationaux du pays de Galles s'occupe des ruines et des travaux de restauration sont en cours pour les préserver.

    Le cœur de l'abbaye est l'imposante église gothique (d'autres bâtiments sont encore plus détruits, il ne reste plus que des terrains, mais vous pouvez toujours les voir). Il n'y a pas de toit dans l'église, mais cela semble extrêmement impressionnant. La nef a une longueur de 69 m, de nombreuses colonnes sont conservées, ainsi que l’arcade sud et une partie du cloître; des arches élégantes reposent sur les colonnes. Actuellement, l'église est parfois utilisée pour des services qui, même pour ceux qui sont loin de la religion, représentent une cérémonie intéressante.

    City Truro

    Truro - La ville la plus au sud du Royaume-Uni, le centre administratif de Cornwall. La population de la ville est d'environ 20 mille personnes. Truro est situé sur la péninsule de Cornwall, à 14 kilomètres de sa côte sud, au confluent des rivières Kenuin et Allen, formant la rivière Truro.

    Informations générales

    On sait que le règlement sur le site de Truro moderne existe depuis l’époque des Normands. Selon les fouilles archéologiques, il a été fondé au XIIe siècle. Au début du XIVe siècle, Trouro était devenu un port important. l'industrie de la pêche a également commencé à prospérer. Au cours de la révolution industrielle des 18e et 19e siècles, Truro commença une croissance rapide de la production industrielle en raison de l'amélioration des méthodes d'extraction et des prix plus élevés de l'étain. Au début du XXe siècle, le potentiel industriel de Truro diminua en raison du déclin de l'industrie minière, mais la ville resta prospère et consolida l'importance du centre administratif et commercial de Cornwall.

    La ville possède de nombreux vieux bâtiments intéressants à visiter. Cependant, l'attraction principale de Truro est la cathédrale locale, haute de 76 mètres, construite autour de 30 ans (1880-1910). La cathédrale est visible de presque n'importe où dans la ville.

    La ville possède également le Royal Cornwall Museum et le Hall for Cornwall Theatre.

    En 2009, le siège du comté de Cornwall a été transféré de la ville de Bodmin à Truro.

    Meilleur moment pour visiter

    Truro est bon à tout moment de l'année et par tous les temps. Donc, le choix vous appartient quand il vaut mieux venir.

    Que voir

    Le plus ancien des musées de Cornouailles, le Royal Museum (fondé en 1818).

    La place Lemon Cie, où se déroulent de nombreux événements, constitue un véritable pôle d'attraction pour les visiteurs. Le mercredi et le samedi, il y a un marché de produits alimentaires et en septembre, le carnaval de la ville.L'ancien bâtiment des assemblées situé au nord de High Cross, construit en 1780, fonctionne comme une boulangerie et une pâtisserie.

    Fait intéressant

    Pendant la guerre civile en Angleterre, Charles Ier a créé sa propre imprimerie à Truro. Toutefois, lorsque la ville s'est rendue à l'armée du Parlement, le roi s'est rapidement enfui par Falmouth.

    Winchester City

    Winchester - une ville du Royaume-Uni située dans le comté du Hampshire, a été fondée pendant l’empire romain. Il y a 1000 ans, Winchester était la principale ville d'Angleterre, la capitale de l'ancien royaume de Wessex, où les rois saxons vivaient avant la conquête normande, à commencer par Alfred le Grand. C'est une ville avec une histoire ancienne, où 20 rois sont enterrés. Winchester est entouré de légendes associées au roi Arthur et aux chevaliers de la table ronde.

    Cathédrale de Winchester

    Cathédrale de Winchester (Kloz, tél. 01962-857200) - le plus long du monde (167 m) bâtiment médiéval érigé sur le site d'une ancienne église. La construction a duré très longtemps - de 1079 à 1404, les rois saxons, décédés avant le début de la construction de l'église, ont été enterrés près des choeurs. Ici se trouve Wilhelm II. (surnommé Ginger). Voici le fils de Guillaume le Conquérant, tué - peut-être par accident - avec une flèche alors qu'il chassait dans la New Forest. Dans les choeurs, vous pouvez voir des sculptures remarquables et des chaises pliantes du début du XIVe siècle, les plus anciennes de Grande-Bretagne.

    La fonte en marbre noir du XIIe siècle, sur laquelle sont peintes des scènes de la vie du saint patron de la mer de Saint-Marin, revêt une grande valeur. Nicolas Des pierres tombales des trois plus intéressantes. La pierre tombale de Jane Austen, décédée à Winchester au numéro 8 de la rue College en 1817, se trouve dans le bas-côté nord. (la maison est fermée pour les visites). Dans le transept sud, vous pouvez voir un signe de respect pour Isaac Walton. (1593-1683), quincaillier et auteur de "Skillful Fisherman" (1653)qui est mort dans la maison numéro 7 sur la cathédrale de Clos. Sur le vitrail, il est représenté assis au bord de la rivière, un livre à la main, à côté de lui, une canne à pêche et un panier pour le poisson. La légende se lit comme suit: "Apprenez le silence." Le troisième monument dans la partie orientale de la cathédrale est une statue vêtue d'une combinaison de plongée et de bottes. Il est installé en l'honneur de William Walker, qui dans les années 1906-1911. Dans l’eau froide et sombre posée sous le mur oriental de la cathédrale, plus d’un million de briques et de sacs de ciment renforcent les pierres fissurées du Moyen-Âge.

    Dans la grande salle (Avenue du château, tél. 01962-846476)Une table ronde de 5,5 m de diamètre a été construite en 1235. Divisée en segments blanc et noir, elle ressemble à un jeu de fléchettes géant. Dans la partie supérieure est représenté assis sur le trône, le roi Arthur aux lèvres rouges et à la barbe frisée. Les experts dater la table du treizième siècle, et la légende prétend que c'était spécial? avec l'aide de la magie, Merlin lui-même a créé, de sorte que la place de chaque chevalier soit également honorable.

    Par prairies inondables

    Vous pouvez faire une promenade merveilleuse à travers les prés inondés de la rivière Itchen. Le sentier passe par le Winchester College, la plus ancienne institution éducative du pays, fondée en 1382. (Kingzgate Street, tél. 01962-621100, appelez pour plus d'informations sur les visites touristiques). Ensuite, vous passerez les ruines du château normand Walvi (College Street, tél. 01424-775705, fermé d'octobre à mars), passez devant la résidence voisine de l’évêque de Winchester et jetez un coup d’œil à l’hôpital Holy Cross du XIIe siècle. (St. Cross Road, tél. 01962-852888, fermé au dimanche).

    L’hôpital a été ouvert en 1132 afin de fournir un abri à 13 personnes démunies et de la nourriture aux 100 nécessiteux. Les voyageurs et maintenant peuvent frapper à la fenêtre dans la guérite du gardien de la tour Beofort et obtenir une "part du voyageur" ​​- une chope de bière et un morceau de pain. Dans les environs de l’hôpital et de la ville, vous pourrez rencontrer des membres de la Fraternité de l’Hôpital. (citoyens les plus respectés) en manteaux noirs et violets avec une croix en argent.

    Meilleur moment pour visiter

    D'avril à septembre.

    Que voir d'autre

    • Le moulin de Winchester, mentionné dans le Jugement dernier de 1086, broie toujours le grain: il s'agit d'un moulin restauré sur la rivière Itchen.
    • La porte ouest est une porte préservée dans la ville, avec un musée intéressant présentant des expositions inhabituelles racontant la vie de la ville.
    • Table ronde du roi Arthur XII. au château de Winchester. Il a été peint avec les noms du roi Arthur et de ses chevaliers sur les ordres du roi Henri VIII.
    • Le jardin de l'abbé Garnier à côté de l'auberge du monastère.

    Fait intéressant

    Jane Austen a déménagé à Winchester en 1817, mais est décédée la même année.

    York City

    York - C’est la plus belle petite ville cathédrale du nord de l’Angleterre. Il y a d'anciens remparts, de vieilles rues étroites, de bons musées et de grandes églises ailleurs, mais tout est si beau à York!

    À l'intérieur des murs de la ville

    Contrairement à d’autres villes de Grande-Bretagne, où l’on ne trouve que des vestiges de murs délabrés, York a conservé presque tout un anneau de murailles fortes de 4,8 km de long et de 5 à 6 m de haut.

    Depuis les remparts de la ville, on a une vue magnifique sur les toits des maisons de ville et de la cathédrale, étroitement liés, aux parcs situés à l’extérieur de la ville médiévale surpeuplée.

    La ville romaine d'Eboracum était protégée par un puissant mur de forteresse, des remblais de terre et des douves, mais à l'époque de la conquête normande, presque tous avaient disparu. Au Moyen Âge, les barrières défensives étaient construites différemment - un fossé, derrière un mur de forteresse fermé avec de puissantes tours et les portes étaient défendues par des barbacanes - des cours fermées fortifiées avec des tours de guet. La barbacane de la porte de Walmgate est toujours en bon état, mais le reste, malgré les protestations des habitants, a été démoli dans les années 1920 et 1930. Walter Scott a notamment protesté contre la démolition.

    Ce qui est étonnant, c’est que les murs de York soient si bien conservés, malgré toutes les batailles des siècles passés, y compris les bombardements aériens de 1942.

    Une promenade le long des murs de York est comme un voyage à travers un musée de la culture médiévale. En vous déplaçant entre les maisons à colombages dont le deuxième étage fait saillie dans les rues et les ruelles entrelacées à l’intérieur de ces murs, vous pouvez vous en approcher ou en sortir. Vous verrez Gillgate (à York la rue s'appelle "porte"), Fossgate, Gudramgate et enfin Stoungate, où l’image sculpturale d’un diable rouge maigre, enchaînée autour de la taille, est placée bien au-dessus de la foule.

    Dans l'ancien quartier des bouchers des Shambles, des crochets à viande collent encore des murs des maisons du deuxième étage.

    Beaux musées

    L'attraction principale de York, bien sûr, est le York Minster, mais la ville regorge de beaux musées.

    Le musée d'histoire de York, situé dans l'ancienne église de Coppergate, raconte la longue et dramatique histoire de la ville, son apogée au Moyen Âge.

    Deux autres attractions sont le Yorkshire Museum dans le Museum Park et le York Castle Museum, qui abrite de beaux monuments de l’époque de la conquête romaine à nos jours.

    Sans perdre sa popularité, le centre Yorvik-Viking est construit sur le site d’un ancien village viking. Le Musée national des chemins de fer, le plus grand au monde, situé hors des murs de la ville, ne vous décevra pas non plus. Ici sont stockés de nombreux monstres à vapeur étincelants.

    York Minster

    La construction de la cathédrale d'York a duré de 1220 à 1472. Il s'agit de la plus grande église de style gothique du début de l'Europe du Nord, dépositaire de magnifiques trésors artistiques. Le trésor principal est considéré comme la plus grande collection de vitraux médiévaux en Grande-Bretagne. (environ 120)Le nom officiel est la cathédrale et l'église archevêché de Saint-Pierre à York.

    Partie occidentale de la cathédrale

    Dans l'énorme fenêtre occidentale, haute de 16 m, se trouve un vitrail du XIVe siècle. La fenêtre est décorée de sculptures de pierre ajourées en forme de cœur. La nef (1291 -1360) avec des colonnes gracieuses, il a une hauteur de près de 30 m et il est couronné d'une voûte aux plafonds élégants de style gothique avec des décorations en relief dorées. L'un d'eux est la Vierge Marie avec l'enfant Christ, une copie victorienne de l'original médiéval. Faites attention au drôle de dragon doré au-dessus des fenêtres des choeurs.

    Dans le transept nord, l'horloge astronomique et la fenêtre des Cinq Sœurs de 1250, à cinq arcs brisés, sont intéressantes.La salle entre le transept et la salle octogonale du chapitre (1260-1307) décoré avec des sculptures en pierre.

    Cathédrale orientale

    La salle octogonale du chapitre de la fin du XIIIe siècle. Décorez des sculptures sur pierre: un singe, un chat, un bélier, un chasseur avec un faucon.

    La voûte est décorée d'un ornement en relief et sur la cloison séparant le choeur de la nef (1461), est une galerie de rois - statues, réalisée en taille réelle. De l'autre côté, dans le transept sud, se trouve la célèbre rosace ronde. En bas, dans la crypte, les colonnes de l’église normande qui se tient ici ont été conservées.

    L'immense fenêtre orientale de la partie orientale de la cathédrale, de la taille d'un court de tennis moderne, est ornée du plus grand vitrail médiéval du monde. Les thèmes principaux sont la création du monde et le jugement dernier. Il est préférable de les regarder avec des jumelles.

    Autour de york

    Bien que la ville de York soit un joyau de la couronne de la vallée de la York, il existe de nombreux autres endroits magnifiques à la fois dans la vallée et plus à l'ouest. Holderness, une plaine verdoyante à l’agriculture bien développée, située entre York et la côte sud-est du Yorkshire, qui s’érode rapidement, n’attire guère l’attention des touristes. Le centre de ces lieux est Beverly.

    Beverly

    Beverly est située à 50 km à l'est de York. Il est célèbre principalement pour sa cathédrale du XIIIe siècle. Roi Athelstan (règne 924-939) fait don à la cathédrale de la chaire de paix saxonne. Celui qui était assis sur lui a été mis à l'abri pendant 30 jours.

    Sous la porte nord de l’allée nord, on trouve des figures sculptées médiévales amusantes: un joueur de luth qui sourit follement, des musiciens jouant des instruments à vent à joues bouffies et un orgue à moustaches.

    Entrée fortifiée de Beverly One - porte nord (Nord-Bar) et beaucoup de vieilles rues et ruelles pavées, ce qui est agréable pour se promener. Dans l'église Sainte-Marie, utilisez des jumelles pour regarder les peintures lumineuses au plafond représentant des rois et de magnifiques sculptures sur la voûte de la nef. La colonne des ménestrels avec les figures colorées des musiciens tudors se distingue particulièrement, et à l'entrée de la chapelle Saint-Michel, vous rencontrerez une drôle de lapin avec un sac de pèlerin jeté sur son épaule. C'est elle qui a formé la base de l'image du lapin blanc dans les illustrations de John Tenniel au livre de Lewis Carroll "Alice au pays des merveilles" (1865).

    Château howard

    Dans le nord-est de York, se trouve le château néoclassique Howard. En 1943, un film basé sur le roman "Return to Brideshead" d'Evelyn Waugh a été tourné ici.

    L'ordre du troisième comte de Carlisle Charles Howard de concevoir un manoir luxueux, un véritable palais, a été transféré à Sir John Vanbre en 1692. La construction de la maison, achevée en 1712, a été réalisée sous la direction de Nicholas Hoxmour, élève de Christopher Wren.

    Sous le grand dôme se trouve la grande salle dont le sol est carrelé. Parmi les autres salles de cérémonie, on peut citer la Long Gallery, qui contient les portraits de famille des Howard, y compris le pinceau de Van Dyck et Holbein. Il y a aussi une belle collection de costumes vintage.

    Actuellement, les deux tiers de la maison sont ouverts au public; (aile est) la famille Howard vit.

    Le domaine est décoré d'arbres, de tours et d'obélisques. Le temple des quatre vents avec son dôme et ses portiques frappe par la beauté des proportions. Ceci est la dernière création de Vanbru, décédé en 1726.

    Nersboro

    La ville de Nersborough se trouve à l'ouest de York, sur la rive escarpée de la rivière Nidd et sous une colline avec les ruines du château. Son attraction principale est la Maison des prophéties, où l’histoire de la clairvoyante locale Ursula Sontale, née en 1488 dans la grotte de Mother Shipton, vous sera racontée. Elle n’a pas prédit quel genre d’événements et de découvertes, de la défaite de l’Armada espagnole à l’invention de l’automobile et de l’avion.

    L'eau de source près de la grotte contient une grande quantité de sels de calcium. Toute chose suspendue sous quelques gouttes en quelques semaines est recouverte d'un cocon de calcaire.

    Harrogate

    Un peu plus au sud se trouve l'élégant Harrogate, construit en pierre grise. Au début du XXème siècle.des malades et des vacanciers sont venus ici pour boire de l'eau minérale sous les arches de la Royal Pump Room, une salle octogonale, qui fait désormais office de musée.

    Promenez-vous dans le parc, où les "temples" s'élèvent au-dessus des puits. Aller à un vrai bain turc dans les bains royaux, 1897 (fermé le matin du dimanche au vendredi).

    Meilleur moment pour visiter

    Mieux vaut venir d'avril à octobre.

    Que voir et essayer

    • Barley Hall, une maison médiévale restaurée dans la rue Coffey Yard, dans une rue adjacente non loin de Stonygate.
    • Bain romain Ebrakum.
    • Yorvik - une superbe colonie viking recréée à York, sur le site archéologique de Coppergate (Porte de cuivre).
    • Marchez le long de la longue promenade, puis faites une promenade en rivière.
    • Le Merchant Adventurers Hall est considéré comme le bâtiment le plus élégant d'une guilde médiévale en Europe: un hôpital et une chapelle sont situés dans le sous-sol voûté. Au-dessus d'eux se trouve une salle de cérémonie en bois majestueuse.

    Fait intéressant

    Les portes de la ville de York s'appellent des "bars", les rues s'appellent des "portes" (littéralement - la porte), et les bars s'appellent des "maisons publiques".

    Offres spéciales pour les hôtels

    Yorkshire Dales

    Yorkshire vallées - Le parc national au Royaume-Uni est situé sur une superficie de 1770 mètres carrés. km entre Lake District et les friches de North Yorkshire. Ce pays de collines, de friches et de vallées est un endroit merveilleux pour faire du vélo et de la randonnée.

    Faits saillants

    Wensleydale et Swaildale sont les deux principales vallées à l'est et à l'ouest dans la partie nord du parc, et le sud de Ribldsdale et Wharfeidale sont les deux principales vallées au nord et au sud. Hows est peut-être le meilleur point de départ pour explorer les vallées du nord. Vous pouvez visiter la ferme laitière de Wenslidale et en apprendre davantage sur la production du célèbre fromage. À proximité se trouve la cascade la plus haute du Royaume-Uni, Hardrow Force. Grassington est un endroit merveilleux pour explorer Warfield, un paysage classique avec des prairies vertes et des maisons pliées en maçonnerie sèche.

    Les personnes intéressées peuvent explorer la vallée en voiture ou faire un tour sur la ligne de chemin de fer locale. Le voyage est inoubliable, vous pouvez acheter des billets spéciaux et sortir brièvement à chaque station, puis continuer. Nous vous conseillons d’aller à Dent station, l’une des plus hautes du pays, et de descendre dans la fabuleuse vallée en contrebas.

    Wardale

    La vallée de la guerre de guerre s'étend au nord-ouest du bord inférieur du Yorkshire. Le village de Bolton-Abby se situe à l'entrée du parc national. Le prieuré de Bolton a été construit au milieu du XIIe siècle. La grande fenêtre orientale est toujours encadrée par de hautes arches et la nef est utilisée comme église paroissiale. À 3 km au nord, à un endroit appelé Strid, la rivière Whorf, écumante, se précipite à travers les rapides. Beaucoup se sont noyés en essayant de sauter par-dessus le ruisseau.

    La route V6160 continue le long de la Wardidale au nord de Grassington. (Pour information: Centre d'information du parc national de la Yorkshire Valley, Kolven, Hebden Road, 01756-752774, fermé de vendredi à jeudi), le village principal de cette vallée. Situé ici est le musée Upper Warfeld (tél. 01756-751690, fonctionne selon la saison) donne une idée de l'histoire de la région. Une petite route va vers le nord le long de Lithgondale et après 6,5 km, vous arriverez à Arncliffe, où se trouve la taverne "Falcon". ("Focon-Inn") sert de la bonne bière.

    De retour à Wardale, vous longez la route B6160 vers les jolis villages de Kettlewell et Buckden et rejoignez Hubberholm avec l’hôtel George, un pont bossu et une petite église avec des choeurs inhabituels.

    Nidderdale et ses environs

    En dehors du parc national se trouve le village de Ripley. Dans les années 1820 il a été reconstruit dans le style gothique français par un descendant de la famille Ingleby, qui a vécu au château de Ripley pendant sept siècles (28 générations). Dans le cimetière se dresse une étonnante "croix de genou", avec des rainures frottées par les genoux des fidèles. La vallée de Nidderdeup est située au nord-ouest-ouest, légèrement altérée par des réservoirs, mais toujours belle.

    À la droite de la route principale quitte la B6265.De là, vous pourrez vous rendre aux pittoresques rochers de Brim, situés à mi-chemin de l'abbaye de Founta. (PNJ)situé dans une belle vallée forestière.

    L'abbaye a été fondée en 1132 par les bénédictins et, après 3 ans, est passée aux mains des Cisterciens. Le réfectoire, l'infirmerie, la maison de l'abbé, les cellules, la galerie, la salle de la chapelle et le gigantesque sous-sol voûté de 90 mètres ont survécu En 1720, John Eislaby acquit un terrain et des ruines. Avec son fils William, il a créé le jardin de plantes aquatiques Stadley-Royal et un magnifique parc de 320 hectares, avec des éléments de conception paysagère: grottes, cascades, temples, lacs, belvédères et parcs à daims.

    3 km à l'est, à Ripon (Pour information: Minster Road, tél. 01423-537300), se dresse la cathédrale normande de St. Peter et St. Wilfrid. Il a été construit sur la crypte saxonne VII. La façade ouest avec deux tours jumelles est très belle.

    16 km au nord-ouest - Mesh. Au cours d'une visite guidée de la brasserie Tekton, essayez une bière légère et le fameux El Old Pewler. ("Old Special"), sombre comme de la mélasse et très fort.

    Wensleydale

    Les routes A6018 et A684 vont vers l'ouest le long de la rivière Uur jusqu'à la vallée de Wenslideil, célèbre pour ses fromages et la beauté de son paysage rural.

    Swaildale

    Au nord se trouve Swaildale, la plus rocheuse des vallées du Yorkshire. (sauf pour Arkengartdale dans le nord-ouest). Voici les villages de Keld, Tuayt, Muker et Gunnerside. Dans la partie orientale de la vallée, sur le rocher, se dresse un puissant château de Norman Richmond. (pour plus d’informations: jardins du monastère de l’homme, Victoria Road, tél. 01748-850252). Son donjon atteint une hauteur de 30 m et l'épaisseur des murs dépasse 3 m.Situé dans le château de Skollands Hall construit en 1080, peut-être le plus ancien lieu de vie en Grande-Bretagne.

    À Richmond, la plus grande place du marché du pays avec ses vieilles rues étroites qui en divergent dans différentes directions.

    Château de Bamburgh

    Château de Bamburgh - L'un des plus anciens châteaux anglais, situé sur la côte nord-est de la Grande-Bretagne, sur le territoire du comté de Northumberland. Les chroniques mentionnent la forteresse à partir de 547 ans. L'édifice majestueux et ascétique s'élève au-dessus du rocher Win-Sill et est donc visible de loin.

    Informations générales

    Comme tous les anciens châteaux, Bamburgh regorge de légendes. Le plus populaire d'entre eux concerne la princesse rose, qui était la fille de l'un des anciens propriétaires. Son père a contrarié son mariage et la jeune fille s'est suicidée en se jetant de la plus haute tour. Désormais, les habitants voient souvent une femme en costume rose qui se promène dans le château et cherche son amant.

    De nos jours, le château de Bamburgh est transformé en musée historique. Ici sont rassemblées des collections de meubles antiques et vaisselle. Dans les halls, vous pouvez voir des horloges anciennes, des cheminées, des globes, des peintures et des tapisseries. En outre, une armure de chevalerie médiévale, des armes, des objets d'arts décoratifs et appliqués et des bijoux sont exposés ici.

    Les touristes

    Pour les touristes, les portes du château de Bamburgh sont ouvertes de février à octobre de 10h à 17h et de novembre à janvier de 11h à 16h30. Un billet pour adultes coûte 5,50 £, pour les enfants de 5 à 15 ans - 2,50 £. Les enfants de moins de 5 ans peuvent arriver ici gratuitement.

    L'histoire du château de Bamburgh

    Au milieu du 6ème siècle, le roi des Angles Ida transféra la ville principale de son royaume à Bamburgh. Au fil du temps, les Angles ont commencé à régner sur les tribus celtiques et ont conquis plusieurs petits royaumes. En 603, Ethelfritus, le roi des Anglais, conquit le royaume anglo-saxon de Deira et créa l'État uni de Northumbria au nord de la Grande-Bretagne. Elle était si grande qu’elle occupait presque le tiers de l’île.

    Au tout début, la fortification était en bois et entourée d'une palissade. Etelfrit a donné la forteresse à sa femme Bebbe, après quoi ils ont commencé à l'appeler Bebbaburg. À la fin du XIIe siècle, sous le comte Robert Mowbray, les fortifications ont été reconstruites en pierre. En 1095, le comte se rebella contre le roi d'Angleterre Guillaume II. Les troupes du monarque s'approchèrent de la forteresse et l'assiégèrent.Le roi a réussi à capturer le comte, mais la défense du château de Bamburgh a été menée par son épouse. Les fortifications ont été perdues seulement après que le roi a menacé d'aveugler de Mowbray.

    Quand, au XVe siècle, il y eut une guerre de roses écarlates et blanches dans le pays, le château de Bamburgh était assiégé par les troupes du comte Richard Neville. Les fortifications ont été pilonnées par l'artillerie et les murs de la forteresse ont été gravement endommagés. À la fin du XIXe siècle, l’industriel et ingénieur William George Armstrong devint propriétaire du château. Il a restauré l'ancienne forteresse et l'a transformée en résidence privée et en musée.

    Comment s'y rendre

    Le château de Bamburgh est situé à 88 km au nord de la ville de Newcastle. Ceci peut être atteint en voiture. Près des murs de la forteresse est un parking payant ouvert. Les touristes qui se rendent au château par les transports en commun, d’abord en train, arrivent à la ville de Berik-ap-Touida, puis en bus jusqu’à Bamburgh.

    Château de Bodiam

    Château de Bodiam - Une forteresse médiévale et l'un des décors architecturaux du sud de l'Angleterre. Il est situé dans l'East Sussex, près de la frontière avec le Kent. La belle campagne entoure le château de Bodiam. Les parcs verdoyants sont entrecoupés de vieilles forêts de chênes et les petits villages avec des églises sont entourés de vastes vignobles.

    Informations générales

    La forteresse a été construite au XIVe siècle pour protéger la côte sud du pays des raids ennemis - pirates français et pirates. Les bâtiments anciens sont situés au milieu d'un fossé quadrangulaire rempli d'eau, et il semble qu'ils sortent de l'eau. Le château de Bodiam présente une architecture caractéristique du XIVe siècle. Il est fortifié avec un haut mur de pierre et des tours. L'ensemble du bâtiment est retiré de la côte et pour se rendre à la porte d'entrée, les touristes doivent emprunter les passerelles aménagées au-dessus de l'eau.

    Les bâtiments du château sont en bon état. Mur de forteresse extérieur entièrement préservé, la plupart des tours et une partie de l'intérieur. La vieille calandre de vacances à la porte principale est particulièrement impressionnante.

    Les touristes

    Sur le territoire du château de Bodiam, vous pouvez voir une exposition consacrée à son histoire et aux propriétaires les plus éminents. Plusieurs fois par an, des festivals historiques, des tournois de chevaliers et des fêtes de famille sont organisés au château.

    Pour les touristes, le château de Bodiam est ouvert tous les jours de 10h30 à 17h00. En hiver, il est fermé un peu plus tôt - avec le coucher du soleil. L'entrée sur le territoire est payante. Pour les voyageurs, il y a un café et une boutique.

    L'histoire du château Bodiam

    En 1385, pendant la guerre de cent ans, sir Edward Dealingridge, descendant d'une vieille famille noble, était très inquiet pour la sécurité de ses biens fonciers. L'Angleterre s'attendait à ce que les Français l'attaquent du sud. Un noble reçut la permission du roi de renforcer son domaine. Profitant de cela, Dalingridge construisit le château de Bodiam.

    En 1483, le château devint la propriété de la famille Leuknor. Il y avait une guerre civile qui est entrée dans l'histoire comme la guerre des roses. Le leuknor s’opposa aux royalistes et leur domaine fut assiégé par les forces du roi Richard III. Les partisans du roi ont réussi à s'emparer des fortifications, mais dans les années 1500, ils ont de nouveau été renvoyés à Leuknor.

    Au cours de son histoire, le château de Bodiam est passé de propriétaire à propriétaire. À partir du 17ème siècle, il a commencé à se détériorer. Année après année, les résidents locaux retiraient des pierres des murs et des tours pour répondre à leurs besoins. Ainsi, au début du XIXe siècle, les bâtiments étaient devenus des ruines couvertes de lierre. Les autorités du comté ont même soulevé la question de la démolition de l'ancien château.

    En 1815, le célèbre John Fuller, surnommé "Mad Jack", devint propriétaire du château de Bodiam. Pour comportement indigne, Fuller a été privé de la possibilité de siéger au Parlement, mais le nouveau propriétaire a joué un rôle positif dans le sort des anciens bâtiments et a sauvé le monument médiéval de la non-existence. Il procéda à la rénovation d'une grande forteresse, restaura complètement l'une des tours et construisit une nouvelle porte.

    Depuis 1925, le château de Bodiam appartient à l’organisation du National Trust, qui s’occupe de la préservation et de la restauration des monuments architecturaux britanniques. Grâce aux fonds alloués, le bâtiment médiéval est toujours maintenu en très bon état.

    Caractéristiques d'architecture

    Aujourd'hui, le château de Bodiam est l'un des rares châteaux anglais classiques encore en vie. En plan, il a une forme quadrangulaire et dispose d'une cour spacieuse, entourée d'un mur de forteresse. Dans les coins du château, des tours rondes sont érigées, se terminant en merlon ou en griffes, ce qui aide ses défenseurs à s'abriter des bombardements. Au sud, à l'est et à l'ouest, des tours de forme carrée sont accrochées au mur.

    L'entrée principale du parc du château est située entre deux tours de guet du côté nord. Au-dessus sont visibles les armoiries patrimoniales des propriétaires, et la place centrale parmi celles-ci est occupée par les armoiries de Dalingridge.

    Comment s'y rendre

    Le château de Bodiam est situé dans le village de Bodiam, près de la rivière Rother. Vous pouvez venir ici par le bus numéro 349, qui relie Hastings à Hawkherst. Ceux qui veulent atteindre la forteresse en voiture doivent quitter Tunbridge Wells ou Hastings par l’autoroute A21. De Hurst Green au château de Bodiam, vous devez conduire à environ 5 km à l’est.

    Château de Dunnottar

    Château de Dunnottar est situé sur une haute falaise rocheuse qui se dresse sur la côte de la mer du Nord, au sud de la ville écossaise d’Aberdeen. Dunnottar est entré dans l'histoire du pays en tant que forteresse imprenable, ne reflétant pas seulement les attaques de l'ennemi. Personne ne pouvait arriver ici sans se faire remarquer, puisque toutes les pentes environnantes et la côte étaient parfaitement visibles depuis les murs du château. La seule façon de monter était un chemin sinueux à travers une porte dans la roche.

    Faits saillants

    On suppose que le nom du château tire son origine de l’ancienne langue picte. Les Pictes avaient le mot "dun", qui signifie "forteresse" ou "fortification". Il est à noter que les murs de pierre et les paysages côtiers pittoresques ont été tournés plus d'une fois dans des longs métrages.

    Aujourd'hui, le château de Dunnottar est dans un état délabré et appartient à la famille Cowdray. Il est très populaire auprès des touristes et est considéré comme l’attraction la plus visitée d’Ecosse.

    Sur le rocher de 50 mètres de haut, il y a 11 bâtiments - des fortifications, plusieurs bâtiments résidentiels, une forge, des salles de stockage, une écurie et une chapelle. La prison souterraine et l'ancien puits, utilisés par de nombreux héros écossais, présentent un intérêt particulier. Le château possède également un musée.

    Les touristes

    Dunnottar est ouvert aux touristes tous les jours: d'avril à septembre de 9h00 à 18h00 et d'octobre à mars de 9h00 à 17h00. Les billets pour adultes coûtent 7 £ et 3 £ pour les enfants.

    L'histoire du château de Dunnottar

    Les données précises sur la construction de la première forteresse n'ont pas été conservées On sait seulement qu'au cours du Ve siècle, l'évêque Ninian a débarqué sur la côte et qu'il est arrivé ici en tant que missionnaire. Il érigea sur le rivage une petite chapelle chrétienne, qui fut plus tard entourée d'une forteresse. Selon les chroniques, les tribus ennemies ont assiégé ces fortifications en 680.

    Le fort sur le rocher a joué un rôle décisif dans plusieurs grandes batailles et, grâce au roi Guillaume Ier, il est devenu au début du XIIe siècle le centre administratif de l'État. En 1276, une église paroissiale fut érigée à la place de l'ancienne chapelle. En 1296, le roi Édouard Ier s'empara des fortifications, mais l'année suivante, le château de Dunnottar fut saisi par le combattant indépendantiste écossais William Wallace. Il a brutalement traité la garnison militaire britannique et l'a brûlée dans le temple du château.

    En 1336, le roi Édouard III envoya des soldats, des maçons et des charpentiers dans le quartier délabré de Dunnottar, qui restaura le vieux fort. Le château se transforma en un point de transit pour les entreprises militaires, mais aux mains des Britanniques, il ne resta qu'un an. Les troupes écossaises, dirigées par Andrew Murray, ont réussi à récupérer Dunnottar.Ensuite, le maréchal écossais William Kate a ordonné de renforcer le fort côtier. Tous les bâtiments en bois ont été démolis et à la place, des murs et des bâtiments en pierre sont apparus au-dessus des rochers.

    Dans les années 30 du XVIe siècle, le château de Dunnottar fut transformé en palais, visité par de nombreuses personnes royales. La forteresse servit de résidence royale et resta un fort imprenable. C'est Dunnottar qui a permis au roi Charles II de se défendre contre les forces d'Oliver Cromwell pendant huit mois. Lorsque les assaillants ont finalement pénétré dans le château, ils n'ont pas trouvé ce qu'ils voulaient voir: la couronne, l'épée, le sceptre et les papiers royaux. Il s’est avéré que les insignes royaux étaient cachés sous le sol d’un temple voisin et n’avaient été restitués que pendant la restauration de la monarchie. Aujourd'hui, ils sont conservés au musée d'Edimbourg.

    En 1715, Lord Marshall Keith, propriétaire du château de Dunnotar, fut reconnu coupable de contact avec des jacobites et privé de propriété. Le propriétaire du château était la York Construction Company et elle a sorti presque tous les biens des anciens bâtiments. Dans les années 1920, le nouveau propriétaire du château, la vicomtesse Cowdray, a commencé à restaurer les bâtiments abandonnés. Aujourd'hui, le château de Dunnottar appartient à ses descendants.

    Comment s'y rendre

    Le château de Dunnottar se trouve au bord de la mer, à 30 km au sud de la grande ville écossaise d’Aberdeen et à 3 km au sud de la ville balnéaire de Stonehaven. L'aéroport le plus proche est à Aberdeen. De là, les touristes s’approchent de Dunnottara par les bus X7 et 107, qui s’arrêtent à quelques minutes de marche du château.

    Edimbourg à Dunnottara est de 178 km. Il faut d’abord se rendre à Stonehaven en train (2 heures) et de là au château - en bus.

    Château de Corfe

    Korf Castle - l'un des sites historiques les plus pittoresques d'Angleterre, dont les ruines se dressent sur une colline verdoyante du Dorset, au sud-ouest du pays. Pendant plus de 600 ans, ce château était une forteresse royale. Depuis 1982, le monument architectural est placé sous le haut patronage de la fondation qui a été fondée par l'un de ses derniers propriétaires, Sir John Banks.

    Faits saillants

    Les historiens ne disposent pas de données précises sur la construction de fortifications, mais on sait qu’à partir de la fin du XIIe siècle, il existait déjà une haute tour normande. Pendant dix siècles, le château de Korf a survécu à de nombreux événements sanglants. Plusieurs fois, ils ont essayé de le détruire et de l'effacer. Les ruines d'une ancienne forteresse sont très majestueuses. Ils sont situés au sommet d'une colline de 55 mètres de haut et peuvent être vus de loin.

    De nos jours, l'ancien château de Korf est devenu l'une des attractions les plus populaires du Royaume-Uni. Sur le territoire de la forteresse passez des vacances en famille. Pendant leur séjour, vous pourrez écouter de la musique médiévale, prendre part à des quêtes passionnantes et essayer une armure de chevalier.

    Les touristes

    Pour les touristes, le territoire du château de Korf est ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00. Le centre d'accueil cesse de fonctionner une heure plus tôt. Un café et une boutique vendant des produits de la ferme et des souvenirs servent les visiteurs jusqu'à 17h30.

    L'histoire du château de Korf

    Au château de Korf, un fort saxon en bois était situé sur une colline où, à la fin du Xe siècle, le roi Édouard le Martyr aurait achevé ses jours. Selon la légende, il serait mort aux mains de sa belle-mère, la reine Elfreda, qui souhaitait que son propre fils soit assis sur le trône anglais.

    Après l’arrivée de Guillaume le Conquérant, une tour normande de 21 m de haut a été construite à cet endroit, ce qui a permis de contrôler les principales routes commerciales et de protéger le territoire de la mer. Les habitants qui ont construit la tour ont utilisé des pierres des collines de Purbek. Pour cela, ils ont reçu le droit de se cacher dans une forteresse lors de raids ennemis.

    À partir de la fin du 12ème siècle, le château de Korf devint la résidence royale et fut utilisé pour la chasse et le divertissement. Ici, ils ont également fait une prison pour les adversaires de la couronne et exécuté les condamnés. En outre, la forteresse a été reconstruite à plusieurs reprises pour répondre à toutes les exigences de l'art de la fortification.

    En 1572, Lord Chancellor, sir Christopher Hutton, acheta le château de Korf à la reine anglaise Elizabeth I. Le nouveau propriétaire dépensa beaucoup d'argent et reconstruisit le fort militaire en une forteresse commode. En 1635, John Banks, qui était juge en chef à la cour du roi anglais Charles I er, devint propriétaire du château.

    Après sa mort, en 1643, Lady Mary, la veuve de Banks, défendit le château de Korf des parlementaires qui assiégeaient les troupes. La puissante forteresse était si imprenable qu'elle ne tomba qu'en février 1646. Cependant, la cause de la défaite n’était pas la destruction du fort, mais la trahison de l’un des officiers de la garnison.

    Bien que les partisans de Cromwell aient commencé à diriger le château, les clés lui étant restituées à la propriétaire, Lady Mary Banks, en reconnaissance du courage de cette femme. Il est à noter que la veuve de Banks a vécu pour restaurer la monarchie et a recouvré toutes les terres perdues. Aujourd'hui, des clés anciennes, en tant que relique, sont entreposées dans le domaine de la famille Banks - Kingston Lacy. À la fin de la guerre civile, le château de Korf fut abandonné et ses pierres servirent à la construction de la ville voisine.

    Le village

    Au pied des ruines antiques se trouve un village pittoresque, qui est une reconstitution de la colonie du milieu du XVIIe siècle. En son centre, vous pouvez voir l'aménagement du château de Korf, à l'échelle 1:20. Comme l'original, le château miniature a été construit en pierre de Purback, ce qui permet aux touristes de comparer le château d'il y a trois cents ans aux ruines laissées sur la colline.

    A proximité se trouve le jardin pittoresque du Dorsetshire. Il a été restauré assez récemment, bien que la tradition de la culture de jardins dans le comté remonte à plusieurs siècles. Dans un beau jardin poussent une variété d'arbres et d'arbustes et en été beaucoup de fleurs s'épanouissent.

    De l'autre côté du château de Korf, sur la place, se trouve l'église paroissiale, construite à la mémoire du roi assassiné. Selon la légende, il aurait été érigé à l'endroit de la maison où le corps du défunt aurait été transféré après son décès. À partir du milieu du XIXe siècle, l'ancien temple s'effondra et une nouvelle église paroissiale fut construite dans le style gothique.

    Comment s'y rendre

    Le château de Corfe est situé à côté d'une route de campagne qui traverse les collines de Purbek dans le Dorset. À distance de marche du château se trouve la gare ferroviaire "Corfe Castle", à laquelle le train depuis la gare de Londres Waterloo prend 2 heures. Vous pouvez également vous y rendre en bus depuis Londres et Weymouth.

    Regarde la vidéo: La différence entre l'Angleterre, la Grande-Bretagne et le Royaume-Uni + un tas d'autres choses (Mars 2020).

    Loading...

    Catégories Populaires