Tanzanie

Tanzanie (Tanzanie)

Profil de pays Drapeaux de TanzanieArmoiries de TanzanieHymne de TanzanieFondé le: 26 avril 1964 (unification du Tanganyika, de Zanzibar et de Pemba) Type de gouvernement: République présidentielle Territoire: 945 203 km² (31e au monde) Population: 48 261 942 personnes (27e au monde) Capitale: Dodoma Monnaie: Shilling tanzanien Fuseau horaire: UTC + 3 Plus grande ville: Dar-es-SalamVVP: 29,012 milliards de dollars (82e au monde) Domaine Internet: .tz Code téléphonique: +255 (+007 du Kenya et Ouganda)

Tanzanie - le plus grand état d'Afrique de l'Est. Son nom a été inventé en 1964 par le président Julius Nyerere: après l'unification du Tanganyika et de Zanzibar, il reprenait la première syllabe de chacune des "républiques fédérées". Si le nom de la Tanzanie est artificiel, la beauté et la richesse sont naturelles.

Nature et climat

Mont Kilimandjaro

De l'ouest, la Tanzanie est baignée par les eaux douces du lac le plus profond d'Afrique et de l'est par les vagues salées de l'océan. Entre eux, plus de 900 000 km² de plaines, de forêts et de montagnes de hauteurs différentes. Le nord est occupé par des altitudes volcaniques avec un climat sec et relativement frais. (pas plus de +27 ° C pendant les jours les plus chauds). Le sud est plus chaud et la côte et les îles sont saturées par l'humidité provenant de l'océan.

La première saison des pluies dans le nord de la Tanzanie commence à la mi-mars et dure jusqu'à la fin du mois de mai. La météo est claire et se poursuit jusqu’à la fin du mois de septembre. Durant les mois les plus chauds - octobre, novembre et décembre - la deuxième saison des pluies tombe. Au sud, une grande saison «humide» dure de début décembre à fin avril et dans l'ouest, il pleut principalement d'octobre à mai. Les meilleures saisons en Tanzanie sont les mois de juillet à octobre, ainsi que les mois de janvier et février.

Sur la côte habitée, les forêts ont depuis longtemps cédé la place à des plantations d’épices et d’autres plantes utiles. Les zones centrales et les rives du lac Tanganyika, recouvertes d'un tapis solide de jungle, sont un autre problème. C'est le patrimoine des primates et des oiseaux, tandis que dans les savanes du nord, d'énormes troupeaux d'antilopes, de buffles, de girafes, de zèbres et d'éléphants paissent.

Les récifs des îles de Pemba et de Zanzibar sont considérés comme les sites de plongée les plus populaires du continent.

Villes de Tanzanie

Tanga: Tanga est le nom de la ville portuaire de Tanzanie et la zone du même nom autour de la ville. Tanga est l'une des ... Zanzibar: Zanzibar est une ville de Tanzanie située sur la côte ouest de l'île de Zanzibar. Le centre administratif ... Dodoma: Dodoma est la capitale de la Tanzanie, centre administratif de la province de Dodoma Dar es Salaam: Dar es Salaam est la plus grande ville de Tanzanie, un centre économique important, son ... Bukoba: Bukoba est une ville du nord-ouest de la Tanzanie. sur la rive ouest du lac Victoria, capitale de la région de Kagera Bagamoyo: Bagamoyo est la plus ancienne et l'une des plus belles villes de Tanzanie. Elle associe beauté naturelle et ... Toutes les villes de Tanzanie

Vues de la Tanzanie

Zanzibar: Zanzibar est une île corallienne, faisant peut-être jadis partie du continent africain, authentique ... Mont Kilimanjaro: Le Mont Kilimanjaro est situé au nord-est de la Tanzanie, dans la même région ... Lac Victoria: le lac Victoria est un réservoir situé en Afrique de l'Est. les territoires de trois états: la Tanzanie, ... le lac Malawi: le lac Malawi, situé dans le parc national du lac Malawi, est le troisième plus grand lac d'Afrique ... Le parc national du Serengeti: le parc national du Serengeti a été créé en 1951 en tant que réserve, ayant un vaste territoire dans ... Île de Pemba: Pemba - une île située à 50 km au nord de l'île de Zazinbar - est accessible en bateau depuis ... Gorges d'Olduvai: Les gorges d'Olduvai sont le lieu même où ont été découverts les fossiles de «l'homme Casse-Noisette», ou ... Lac Manyara: Le lac Manyara est un parc national et une oasis tropicale située dans la vallée du Rift, ... Forêt de Jozani: La forêt de Jozani est un parc national et le seul territoire de l'île de Zanzibar.pas occupé sous ... Tous les sites de la Tanzanie

Histoire

C'est sur le territoire tanzanien qu'une tête de singe a eu l'idée de descendre de l'arbre et de faire le premier pas sur le chemin de l'évolution. Il y a 2000 ans, les peuples bantous sont venus ici et un peu plus tard, des marchands arabes sont apparus sur la côte. Deux routes principales de marchands d'esclaves traversaient le territoire tanzanien: l'une partait de la Zambie actuelle pour se rendre à la ville de Bagamoyo, l'autre des rives du lac Nyasa (Malawi) au port de Kilwa. Dans la première moitié du XIXème siècle. les marchés d'esclaves de la côte continentale ont été fermés: les chercheurs africains ont joué un rôle important, pour qui Zanzibar et Bagamoyo ont été le point de départ de voyages au cœur du continent.

Zanzibar Vieille Ville Côte Zanzibar

Dans la seconde moitié du XIXème siècle. Zanzibar est resté le seul centre de traite des esclaves de la région, mais au début des années 1880. le pouvoir sur l'île a effectivement passé aux Britanniques et la traite négrière a cessé (au moins officiellement). Sur le continent, l'allemand Karl Peter, qui a attiré plusieurs rois autochtones sous les auspices de Berlin, a lancé ses activités. Donc à la fin du XIXème siècle. L'Afrique de l'Est était divisée en deux parties: britannique et allemande. En août 1914, la compétition des puissances se transforma en guerre dont le personnage principal sur le front africain était Paul von Lettov-Forbeck. Ce commandant allemand de quatre ans n'a pas laissé le repos à l'ennemi et a obtenu son diplôme de «Lion of Africa», invaincu de la Première Guerre mondiale. Malgré cela, les possessions allemandes de 1919 passèrent aux Britanniques sous le nom de Tanganyika. Dans le contexte de l'essor touristique, le mouvement national s'est développé, permettant au pays d'être la première colonie est-africaine à accéder à l'indépendance - c'est ce qui s'est passé en 1961. Trois ans plus tard, Zanzibar était libérée, où une révolution sanglante a immédiatement éclaté, qui a conduit à l'émergence de l'État fédéral moderne de Tanzanie en 1964.

La culture

Les Masaï sont l’une des tribus les plus célèbres du nord de la Tanzanie et du sud du Kenya.

Plus de 100 nations et tribus vivent dans le pays, mais comparées à leurs voisins, elles réussissent mieux à créer une communauté nationale et une culture unique. La Tanzanie est célèbre pour ses traditions musicales originales, combinant des motifs locaux et des notes européennes, introduites par des maîtres de la musique religieuse chrétienne.

En dehors du pays, ses peintures contemporaines sont connues. (surtout le style ting-ting) et sculpture. Même au Kenya, le masque en bois ou le panneau sculpté que vous avez acheté pourrait bien être un artiste tanzanien. Sur le plan littéraire, le pays a également de quoi être fier: vivre au milieu du XXe siècle. L'écrivain et poète tanzanien Shaaban Robert est vénéré comme "le père de la littérature swahili".

Les ancêtres de l'homme sur le territoire de la Tanzanie. Illustration au musée de la gorge d'Olduvai

En sciences, la Tanzanie est célèbre pour les gorges d'Olduvai. (District de Serengeti)où se trouvaient les restes des plus anciens ancêtres de l'homme moderne. Mais dans le sport, le pays n'a pas encore réussi à obtenir un tel succès que le Kenya - depuis 1964, les athlètes tanzaniens n'ont réussi à remporter que deux médailles olympiques, les deux en 1980 à Moscou.

Cuisine

Les résidents de la Tanzanie continentale apprécient la simplicité et la satiété. Les aliments riches en glucides sont donc toujours présents sur la table, à la différence de la semoule de maïs, des pommes de terre, des patates douces ou du manioc. Les habitants de la côte et des îles préfèrent tout ce riz cuit avec des épices (pilau) ou avec l'ajout de légumineuses - pois ou lentilles. La base féculente du repas est complétée par de la viande, du poisson, des bananes frites, de la citrouille ou des épinards à l'étuvée. De la viande (plus souvent de la viande de chèvre et de la volaille) cuire de façon simple - grill (nyam choma) ou bouilli, servant le bouillon comme premier plat. La farine en Tanzanie est disponible sous forme de pastilles (chapati)tartes farcies (sambus) et cuisson au four (mandazi).

Poisson aux pommes de terre Riz aux légumes

La cuisine des îles et de la côte est le royaume du curry, c'est-à-dire des plats indiens. Les produits qui en sont dérivés sont moulus puis compotés avec des épices. La principale différence avec la cuisine indienne est que le poivre est utilisé par les chefs swahili sans fanatisme.

Société

Enfants tanzaniens

La Tanzanie reste rustique: rien ne réchauffe l’âme d’un Tanzanien comme le shamba. Ce mot, familier aux lecteurs des notes de chasse d'Hemingway, désigne à la fois une grande plantation et une terre appartenant à un paysan pauvre. Là où se trouve le village, il y a une communauté avec son assistance mutuelle, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que c'était en Tanzanie dans les années 60. né "socialisme africain" (ou ujamaa, qui signifie "grande famille").

La première chose qui attire votre attention lorsque vous communiquez avec les aborigènes de Tanzanie est leur politesse. Les mots "Jumbo!" ("Bonjour!") et "Caribou!" ("Bienvenue!") il est prononcé de sorte qu'il est impossible de résister. Moins de sincérité chez les habitants de Zanzibar: ils sont trop gâtés par le flux de touristes. Un autre trait distinctif des Tanzaniens est le calme immuable. Leur expression préférée est "Field-field!" En se souvenant des classiques romains, cela peut être traduit par "Dépêche-toi lentement!".

Service des parcs nationaux de Tanzanie

Guépards sur l'arbre

En 1951, au Tanganyika, le premier festival national (à l'époque "royale") Park - ils sont devenus le Serengeti. En 1959, un service responsable de la gestion des zones protégées est apparu dans le système gouvernemental de la colonie. On l'appelle maintenant le service du parc national tanzanien. (Autorité du parc national de Tanzanie, ou TANAPA, www.tanzaniaparks.com). Le siège de l'organisation est à Arusha ( +255-027-2503471, 504082)La zone de responsabilité comprend 15 parcs nationaux, dont le dernier a été créé en 2008. (un de plus en ligne). La zone de plus de 46 000 km² n'est gardée que par 1 650 personnes. Contrairement au Kenya, ils ne surveillent que les réserves situées sur la terre ferme. Un autre département est responsable de la protection de la nature marine de la république - le Département des parcs et réserves marins (Unité des parcs et réserves marins, www.marineparks.go.tz), créé au sein du ministère de l'Agriculture et de la Pêche en 1994, il est soumis à 5 parcs marins et à une réserve naturelle. Le coût de la visite des zones protégées en Tanzanie dépend de leur demande de touristes. Les plus chers sont les adultes de la rue Gombe / enfants de 5 à 16 ans (100/20 $) et les monts Mahale. (respectivement, 80/30 $). Kilimanjaro (60 $ / 10) en quatrième place - le Serengeti (50/10 $). Le paiement de la redevance vous donne le droit de rester dans le parc pendant 24 heures - après une journée, vous devrez partir ou en payer une nouvelle. Les règles pour rester dans les parcs sont les mêmes qu'au Kenya et en Ouganda.

Nord de la Tanzanie

Le nord est la région la plus touristique et donc la plus accessible de la Tanzanie. Facile d'accès depuis la côte tanzanienne et depuis l'étranger: aéroport international du Kilimandjaro (Aéroport international du Kilimandjaro)Située entre les villes d'Arusha et de Moshi, Kenya Airways prend ses vols, KLM et Ethiopian Air. Toutes les compagnies aériennes est-africaines telles que Precision Air, ZanAir, Fly540, Air Uganda et RwandaAir. Arusha et Moshi se trouvent à environ 50 km de l'aéroport. De plus, vous pouvez participer à un safari directement depuis le hall des arrivées, à condition bien sûr que vous soyez accueilli.

Les vols domestiques à destination du Kilimandjaro sont également desservis - par exemple, 3 à 4 panneaux quotidiens Precision Air de Zanzibar et Dar es Salaam. (1,5 heure, environ 220 $).

Éléphant dans la réserve de Ngorongoro Kilimanjaro

Prendre le bus pour Arusha de Kampala (Ouganda)ainsi que Nairobi et Mombasa (Kenya). Parmi les opérateurs - autocar Kampala, service routier public Akamba, Modern Coast. Il y a une chance d'arriver à Moshi de Mombasa ou Voi (Kenya). Au moins un opérateur travaille dans cette direction - Kenyan Tahmeed (à Mombasa - Kenyatta Av., + 254-072-5473343). Si vous avez besoin de Moshi, et le vol est disponible uniquement à Arusha (ou vice versa) - asseyez-vous et allez: entre ces villes, il y a beaucoup de petits bus en permanence (1,5 heure sur la route, 2500 w.).

Dar d'Arusha est accessible via Moshi par Dar Express, les autocars Royal Coach, Sai Baba Express et Happy Nation. (ok. 8 heures de trajet, 28000 w.).

Les parcs de cette partie de la Tanzanie - Arusha, Manyara, Tarangire, Serengeti, Ngorongoro et Kilimanjaro - sont connus en Tanzanie sous le nom commun de Northern Ring. (Circuit Notherh).

Tanzanie occidentale

Cette partie de la Tanzanie est la moins explorée par les voyageurs. Pourtant, la troisième merveille naturelle du pays se situe après le Kilimanjaro et la caldera de Ngorongoro. Ce Tanganyika - le plus long lac d'eau douce de la planète, est le deuxième en profondeur après le Baïkal. Les deux réservoirs sont très similaires: transparents, pleins de vie et situés dans des creux étroits entre les monts. Le long des rives du Tanganyika, les routes des grands pionniers de l’Afrique - Burton, Speke, Livingstone et d’autres - ont été tracées et d’intéressants parcs nationaux se trouvent maintenant.

Marché Tabory Lac Tanganyika

La route vers l’ouest de la Tanzanie passe par Tabora (Tabora), fondée par des marchands d'esclaves sur la route des caravanes de la Zambie à Bagamoyo. 6 km au sud de la ville même la maison où David Livingston a vécu en 1872 a été préservée - maintenant c'est un musée (9h00-17h00, entrée 2000 w., Aller-retour en taxi 10 000 w.). V.Taboru est accessible en train depuis Dar es Salaam ou Mwanza. Les deux arrivent dans l'après-midi, donc si vous décidez de visiter cette ville, vous devrez y passer la nuit. De la gare commence une courte route de la gare (Station Rd.)qui va à la rue principale de la ville de Boma Road (Boma Rd.). En tournant à gauche, vous pouvez voir les bâtiments coloniaux préservés et le bâtiment le plus remarquable - un petit fort allemand, appelé Boma (Boma ou Boma allemand, 15 min. À pied, fermé au public).

Visa

Dodoma - la capitale de la Tanzanie

La procédure d'obtention d'un visa à la frontière tanzanienne est la même que dans les pays voisins d'Afrique de l'Est: une carte d'immigration, 50 $ en espèces et un tampon sur votre passeport. La différence est que les gardes-frontières tanzaniens recherchent un certificat de vaccination. (fièvre jaune, etc.). Le traitement spécial est valable pour Zanzibar. Bien que l'archipel fasse partie de la Tanzanie, les étrangers sont toujours obligés de présenter des passeports et des certificats de santé - même des timbres sont apposés. Vous n'avez rien à payer, et lorsque vous retournez sur le continent, un nouveau visa n'est également pas nécessaire. Ceux qui quittent enfin la Tanzanie doivent payer une taxe de sortie de 30 USD, mais ce montant est inclus dans le prix du billet.

Transport

Dans chaque ville et réserve naturelle, il existe sinon un aéroport, du moins une piste pour avions légers. Les aéroports internationaux sont situés à Dar (Aéroport international Julius Nyerere)entre Arusha et Moshi (Aéroport international du Kilimandjaro) et sur environ. Unguja (Aéroport international Abeid Amani Karume ou simplement aéroport international de Zanzibar). Ils desservent les vols de nombreuses compagnies aériennes étrangères, mais en Tanzanie, les compagnies aériennes locales sont en tête. (Le coût moyen est d'environ 200 $):

Compagnie aérienne ZanAir
  • Air de précision (centre d’appels + 255-022-2168000, + 2550-0787888-417 / 408/409; www.precisionairtz.com) - La plus célèbre compagnie aérienne tanzanienne. Beaucoup de vols réguliers à travers le pays. Bureaux à Dar (Samora Av. Et Pamba Rd., + 255-022-284-3547)Arusha (Bâtiment Safari, Boma Rd., + 255-027-2545489), Mwanze (Kenyatta Rd., + 255-028-2500819, + 255-0784402042) et Kigome (Mlole Rd., + 255-028-2804720, + 255-0783540680).
  • Zanair (centre d'appels + 255-024-2233670; www.zanair.com) - La compagnie aérienne Zanzibar assure la liaison entre les îles d’Unguja, de Pemba et le continent.
  • L'aviation côtière (+ 255-022-2842700, hotline + 255-0752627825; www.coastal.co.tz) - des vols réguliers vers les réserves de Dara, Arusha et Moshi. Vole également vers les îles (y compris la mafia) et grands lacs (Mwanza, Kigoma).
  • Air aurique (centre d'appels + 255-0783233334, www.auricair.com) - basé à Dara et Mwanza. Vols réguliers vers les parcs de Manyara et Serengeti, réserve de Selous. Vole également à l'extrême sud du pays - à Mbeyu.
  • Liaison aérienne Safari (+255-022-5504384, +255-0777723274, 077-3723274, 0783397235) - effectue des vols charter et des vols réguliers à destination de Zanzibar et des réserves du Ring sud (Mikumi, Selous et Ruaha). Deux fois par semaine, vole vers Katavi et Mahal. Vols réguliers - s'il y a au moins 2 passagers.
  • Jet rapide (en dara + 255-022-2866130; à l'aéroport nommé d'après Julius Nyerere + 255-0685680538; à l'aéroport de Zanzibar + 255-0777680538; www.fastjet.com). Nouveau loukoster, depuis novembre 2012, assurant la liaison entre les aéroports de Tanzanie (Dar, Kilimandjaro, Zanzibar et Mwanza)ainsi qu'à Nairobi et Entebbe.
Safari en jeep

En Tanzanie, deux systèmes de chemin de fer indépendants - non seulement ils sont contrôlés par des personnes différentes, mais ils ont même un gabarit différent. Tanzania Railway Corporation (Compagnie des chemins de fer tanzaniens, TRC, Dar + 255-022-2110599, www.trctz.com) transporte les passagers de Dar es Salaam à Kigoma en passant par Dodoma et Tabora. Cette direction s'appelle la ligne centrale. (Ligne centrale) - Les Allemands l'ont construit à la veille de la Première Guerre mondiale. Une société moderne a été créée en 1977. Elle exploite également des succursales menant au port de Tanga, Arusha, Mwanza, Mpandu et à la ville de Kidat. (Kidatu)où la jauge TRC s’adapte à la seule ligne de la société TAZAR (TAZARA, Dar + 255-022-2860340, www.tazarasite.com). Cette route, longue de plus de 1 800 km, a été construite par les Chinois en 1970-1975 et a pour objectif principal d'amener le cuivre zambien aux postes à quai de Dar es-Salaam. Par conséquent, la largeur de TAZARS correspond à la jauge adoptée en Zambie. Sur cette route, vous pourrez vous rendre aux réserves de la ceinture sud et à Mbeyi - la capitale du sud de la Tanzanie.

Les sections locales vendent de la nourriture aux passagers du train

Voiture - le principal transport tanzanien. Les minibus ne sont pas appelés ici matata, mais Dala-Dala: ce n'est souvent qu'un mini-camion dont le corps est équipé de longs bancs et d'un abri anti-pluie. Le prix moyen d’un tel char est d’environ 2000 w / 50 km, le conducteur paie l’argent. De grands bus relient les grandes villes (Darom, Arusha, Dodoma, Mbeya, etc.) Le trajet de Dara à Arusha coûte environ 32 000 sh., Bukoba - environ 45 000 sh.

Le transport par voie d'eau est mieux développé en Tanzanie que dans les pays voisins. Les ferries MV Victoria opèrent sur les grands lacs. (Lac Victoria, à partir de 17 500 w., Nuit) et MV Liemba (Lac Tanganyika, à partir de 50 $, deux fois par semaine)objets considérés du patrimoine historique. "Liemba" facilite la communication entre les villages de la côte est du long Tanganyika et vous permet également de vous rendre en Zambie. En outre, il existe un système de taxi aquatique. (public 1000-6000 w., privé à partir de 100 $).

Les bacs maritimes font la navette entre Dar es Salaam, Zanzibar et Pemboi (à partir de 20 $, vitesse à partir de 35 $).

La monnaie

Shilling tanzanien (Tzs) Il est en circulation depuis 1966. Aujourd'hui, le pays utilise des billets de 500, 1 000, 2 000, 5 000 et 10 000 shillings. Les pièces sont de trois types - 50, 100 et 200 shillings. Sur la Tanzanie, l'argent représentait des bâtiments remarquables et des monuments naturels. Parmi les politiciens sur les billets figuraient Julius Nyerere et le premier président de Zanzibar, Abeid Amani Karume.

2000 shillings tanzaniens

Les shillings sont la principale devise avec laquelle vous devrez traiter en Tanzanie. Vous pouvez les obtenir au bureau de change (Bureau Forex) ou ATM (Barclays et Standart Chartered Bank, 24 heures sur 24, ne les laissez pas tomber). Lorsque vous échangez, vous devriez demander plus de 1000 et 2000 billets - ils sont les plus populaires. La Tanzanie aime aussi les dollars américains, mais n'accepte que les notes fraîches de l'édition 2000 et ultérieure.

Connexion

Presque tous les hôtels tanzaniens dont le coût de la vie est compris entre 40 et 50 USD offrent à leurs clients une connexion Wi-Fi gratuite (les exceptions sont celles situées dans les parcs nationaux). Dans n'importe quelle ville du pays, il y a un café Internet (Café Internet ou Cyber ​​café, 500-1000 W. / 1 ​​h.).

La communication mobile est bien développée - plus de 20 millions de personnes dans le pays utilisent le cellulaire. Parmi les opérateurs, il y a des marques bien connues, Vodacom (www.vodacom.co.tz)Airtel (www.africa.airtel.com) et Zain (ex. Celtel Tanzania, www.zain.com)et entreprises locales: Tanzania Telecom (www.ttd.co.tz)TiGO (www.tigo.co.tz) et ZanTel (www.zantel.co.tz). Tanzania Telecom est apparue sur le marché avant les autres et utilise le standard CDMA, tout le reste nous étant familier avec le GSM. Les cartes SIM et les cartes prépayées sont vendues partout (cherchez une boîte ou un autocollant avec le logo dont vous avez besoin), les tarifs semblent bon marché par rapport à l'itinérance, la zone de couverture est étendue, la qualité de la communication est satisfaisante.

L'aide

Ambassade de Russie à Dar es Salaam (73, Ali Hassan Mwinyi Rd., + 255-022-2666006, sans escale + 255-07679197-56; www.tanzania.mid.ru). Le bâtiment blanc de l’ambassade, composé de trois étages, est situé au nord du centre, à l’intersection de la route Ali Hassan Mwinyi et de la promenade Kenyatta. (Kenyatta Dr.). Réception des courriers, vendredi 8h00-12h30.

Numéros d'urgence: 999, depuis le portable 112.

Assistance médicale non gouvernementale: hôpital Aga Khan à Dar (Hôpital Ada Khan, coin Ocean Rd. Et Sea View Rd., + 255-022-2115151, + 255-0748550100).

La chasse

Dans les années 1920 Les autorités britanniques du Tanganyiki ont pour la première fois limité la pêche: au cours de l’année, un homme armé ne pouvait pas tuer plus de 268 animaux appartenant à 39 espèces de la faune. Après la proclamation de l'indépendance, les restrictions ont été levées, mais en 1973, le gouvernement est allé à l'extrême et a interdit la mise à mort de grands animaux dans tout le pays.Il devint vite évident que la chasse ne disparaissait pas mais se cachait simplement. Après réflexion, en 1978, les autorités le légalisèrent à nouveau sous le contrôle de l’agence de protection de l’environnement. Il y a une raison à cela: après avoir obtenu une concession, la société de safari identifie rapidement les braconniers les plus intelligents des environs et les engage comme gardes forestiers. En conséquence, en permettant le massacre légal d’un éléphant, l’État sauve la vie de trois autres.

Lion et lionne

En Tanzanie moderne, il existe plus de 130 fermes de chasse d'une superficie totale d'environ 250 000 km². Depuis 1998, les communautés sportives sont impliquées dans l'organisation de la chasse sportive, la délimitation des terres et la répartition des revenus. Les territoires les plus étendus sont ouverts à la chasse dans le nord du pays. (près du lac Natron et Tarangire)à l'ouest et au sud-est (dans la zone de la réserve de Selous). Autorisé à chasser 60 espèces d'animaux des "Big Five", vous n'aurez pas qu'un rhinocéros. Les terrains de chasse ne sont pas enclavés, mais gérés par des entreprises de chasse privées. (Les citoyens sud-africains dirigent cette entreprise).

La saison de chasse débute chaque année le 1 er juillet et s’étend jusqu'au 31 décembre. Il est permis de tirer à une distance d'au moins 2 km des frontières des parcs nationaux et réserves, ainsi que d'au moins 1 km des aérodromes, à 500 m du point d'eau ou du solonetz le plus proche et à 200 m de votre jeep. Pour l'extraction des lions, des léopards, des éléphants et des crocodiles, il existe des restrictions quant à l'âge et à la longueur de l'animal. (pour les éléphants aussi par la taille des défenses). Interdit la production de femelles et de jeunes. Vous ne pouvez chasser qu'à pied (avion et voiture - pour livraison au camp et à la ligne de tir), uniquement pendant la journée et sans l'utilisation d'armes automatiques. Les pistolets ne sont pas autorisés, mais l'arbalète - s'il vous plaît. Permis de chasse délivrés par le service des parcs nationaux (TANAPA), et permis pour l'importation temporaire et l'utilisation de malles - la police. Avec ceux-ci et avec d'autres affaires il n'est pas nécessaire d'avoir: l'organisateur est en train de préparer un tour de chasse (Pourvoirie). La durée du safari dépend de la bête que vous visez: la période minimale est de 7 jours - ce temps est alloué à la prise de vue de 2 buffles et d'un représentant de tout type d'antilope. Pour un éléphant et un lion, 21 jours sont distingués.

Course de buffles sur le fond du mont Kilimandjaro

En Tanzanie, le calibre minimal des armes de chasse est réglementé - 375 (9,56 mm) pour les grands animaux prédateurs ou 240 (6.17 mm) pour un autre jeu. La licence n’est délivrée qu’aux chasseurs qui ont présenté une preuve de possession d’armes du calibre minimum requis. Le chasseur a le droit d'utiliser 3 armes à feu rayées et 1 arme à canon lisse (par baril est autorisé à ne pas avoir plus de 100 tours). Il n'y a pas d'exigences pour les arbalètes.

L'enregistrement des licences et des permis en Tanzanie est gratuit, mais le droit d'exporter des trophées est payant. En général, le safari de chasse coûte cher.

Calendrier des prix bas

Bagamoyo City

Baghamoyo - La plus ancienne et l'une des plus belles villes de Tanzanie, alliant beauté naturelle et patrimoine historique. Il était une fois un port occupé, l'un des principaux points de la traite négrière en Afrique de l'Est. Bahamoyo en swahili signifie «Laisse ton cœur» - c’est le dernier point où des esclaves noirs ont été détenus sur les côtes africaines avant d’être envoyés dans d’autres pays, le plus souvent à Zanzibar ou dans les pays de la région arabe. Bien que le commerce des esclaves y ait été interdit en 1873, les esclaves ont continué à être achetés et vendus jusqu'à la fin du XIXe siècle. À ce moment-là, Livingston calculait que sur 10 prisonniers qui sont envoyés sur la côte, un seul parvient à destination et que neuf autres meurent.

Que voir

La ville pratiquement intacte de Bagamoyo est principalement intéressante pour son architecture en pierre, qui a été influencée par les traditions arabes et indiennes, ainsi que par l'époque européenne du gouvernement colonial allemand et des missionnaires chrétiens qui s'y sont installés. Les portes en bois recouvertes de sculptures complexes sont l’une des particularités de ces bâtiments. En dehors de la ville, des maisons africaines traditionnelles avec des clôtures faites de branches de palmier apparaissent de plus en plus.

Parmi les sites historiques importants - les ruines voisines de Kaole du XIIIe siècle - se trouve une île de culture islamique, construite de coquillages et composée de deux mosquées et de plusieurs sites de sépulture.

Au cours des années 1800, des missionnaires chrétiens ont établi le village des esclaves de la liberté dans le but de protéger les esclaves libérés, qui mérite également une visite: il s'agit de la plus ancienne église catholique romaine d'Afrique orientale et centrale, construite en 1868. En 1874, le corps du docteur Livingstone était ici avant de l'envoyer en Angleterre pour l'inhumation.

Ville de Bukoba

Bukoba - Une ville du nord-ouest de la Tanzanie sur la rive ouest du lac Victoria, capitale de la région de Kagera. L'estimation de la population est de 100 000 personnes. La ville possède un petit aéroport et des vols de ferry réguliers pour Mwanza, ainsi que des liaisons terrestres vers le district ougandais de Rakai.

À propos de la ville

Située sur la côte ouest de Victoria, dans le nord-ouest du pays, Bukoba se trouve à seulement 1 degré au sud de l'équateur et constitue le deuxième port de Tanzanie sur ce lac.

La ville est la "porte d'entrée" de toute la région de Kagera et de sa plus grande ville. Le climat est ensoleillé et doux pendant presque toute l'année. Il arrive parfois que des vagues de froid surviennent (surtout le soir de deux saisons des pluies), mais pas aussi sévères qu’en hiver en Europe.

La ville est plate et compacte, elle ressemble à une cuvette, car elle est entourée de collines. Bukoba a une petite gare routière, un aéroport local et un port de lac avec un terminal de ferry (départ pour Mwanza). La ville est également connue pour ses plages de sable blanc, son grand marché, ses courts de tennis et sa piscine. Il y a beaucoup de petites rues, mais il y a trois rues principales:

  • Jamhuri Road, qui relie Kashozi Road à Lake Hotel,
  • Route du gouvernement - de la gare routière au port,
  • Route Kashozi - de l'église Bukshop à Ujirani Mwema via Nshambya à Kashozi (école secondaire Hekim). La paroisse de Kashozi est la première paroisse catholique de la région.

La ville de Bukoba est gouvernée par le conseil municipal, elle a son propre maire et d'autres employés du gouvernement (comme les autres conseils de district de la région). On s'attend à ce que Bukoba acquière prochainement le statut de ville municipale.

Ville de Dar es Salaam

Dar es Salaam - La plus grande ville de Tanzanie, un centre économique important, le siège du gouvernement du pays. Situé sur la côte est de l'Afrique.

En 1972, le commandant Idi Amin a déclaré que l’Ouganda était le centre de l’univers et avait exigé que le siège de l’ONU y soit installé. Deux ans plus tard, les Tanzaniens ont également décidé de changer de lieu, mais se sont limités à leur propre capitale. La nouvelle ville principale était Dodoma, située plus près du centre de l'état. Il est vite devenu évident que le fameux Dar es Salaam (ou simplement Dar) Ni les responsables locaux ni les diplomates étrangers ne veulent partir - la ville au bord de la mer chaude reste à présent la capitale de facto du pays.

Que voir

Le centre-ville s'étend du marché aux poissons de Kivukoni sur la rive nord de la baie intérieure. (Kivukoni) à l'est de la gare à l'ouest. Central Quay est nommé d'après la conduite tranquille (Sokoine Dr.) - Kivukoni Front le rapproche du marché au poisson (Front Kivukoni), puis la route océanique prend le relais (Ocean Rd.). À une distance d’un pâté de maisons de la mer, l’avenue Zamora est parallèle au remblai. (Samora Av.)traversé par la rue Maktaba (Rue Maktaba) - Ce sont les rues principales de la ville. Leur intersection joue simultanément le rôle de la place principale de Dar es-Salaam. Vous pouvez facilement reconnaître ce lieu grâce au monument d'Ascari (Monument Askari) - On appelle maintenant les soi-disant gardes dans les hôtels, et il y a cent ans, le mot "Ascari" désignait un soldat de l'armée coloniale. La figure d'un fantassin noir muni d'un fusil apparaît en 1927 en mémoire de la participation des Africains à la Première Guerre mondiale. Le "Soldat de Bronze" de James Stevenson est considéré comme un symbole de Dar es-Salaam et l'un des monuments les plus célèbres d'Afrique. Ascari s'est battu avec courage pendant la campagne de l'Afrique de l'Est et a servi de porteur sur les fronts européens. C’est ce que Re-Dyard Kipling voulait dire, qui a écrit l’inscription sur un socle et l’a dédiée «à ceux qui étaient les pieds et les mains de l’armée dans la Grande Guerre».

Là, où pointe la baïonnette de bronze, se trouve la sortie du remblai.Vous pouvez tourner à droite et marcher pendant un demi-kilomètre sur l'avenue Zamora: dans cette partie, cela a l'air bien grâce aux bâtiments coloniaux. Sur le front de mer, votre attention attirera immédiatement l’église luthérienne. (1898)rappelle le passé allemand de la Tanzanie. À l’ombre de ses tourelles se dresse l’obélisque d’un cénotaphe, la tombe symbolique de tous ceux qui sont tombés sur les fronts de la Première Guerre mondiale. Le quai des catamarans, reliant Dar es Salaam à Zanzibar, et la cathédrale Saint-Joseph, l’église chrétienne la plus pompeuse de la ville, sont situés à droite le long du front de mer. Il se trouve dans la partie la plus ancienne de Dara, née en 1865 sur le site du village de pêcheurs de Mzizima. Le fondateur de la ville est le sultan Majid de Zanzibar. Le nom arabe Dar es-Salaam signifie "le port paisible".

Dès les premiers jours de son existence, il a été ouvert à tous les invités, ce qui a été immédiatement utilisé par les missionnaires du Vatican - le conseil actuel. (build. 1897-1902) est la chaire de l'évêque catholique.

Depuis le temple, vous pouvez marcher quelques pâtés de maisons sur Saukayne Drive pour voir un palais blanc de deux étages avec des terrasses au coin de la digue et de la route de Morogoro. (Morogoro Rd.), existant depuis 1867. Dans la ville on l'appelle la "vieille cabane" (Vieux boma) - C’est l’un des rares bâtiments qui a survécu depuis la fondation de Dar es Salaam.

Avant l'arrivée des Allemands, la résidence du gouverneur du sultan était ici. En 1887, le bâtiment servit de bureau à un résident d'une société allemande d'Afrique de l'Est et fut utilisé par la police les années suivantes.

À l'opposé du front de mer se trouve le marché aux poissons de Kivukoni. Sur le chemin, vous pouvez voir les bâtiments de l'époque allemande, alignés derrière l'église luthérienne. Les bungalows de deux étages avec vérandas sont toujours utilisés aux fins pour lesquelles ils ont été conçus: ils siègent devant le tribunal municipal et d'autres institutions. Le siège de la cour d'appel de Tanzanie est situé du côté gauche de l'hôtel Kilimanjaro. Construit au début du XX siècle. pour l'hôtel "Forodani", la maison des Britanniques est également devenue un club. Plusieurs invités célèbres de Dar es-Salaam ont séjourné ici et viennent d'être visités - parmi eux se trouvent les écrivains Evelyn Vo et Roald Dahl. Le premier en 1930 a fait un voyage de la côte aux frontières du Congo et le second a vécu 5 ans à Dar, travaillant pour Shell. L’intrigue du roman The Scales of Death de Wilbur Smith est également liée à Dar es-Salaam et, en particulier, au club local.

Le marché aux poissons de Kivukoni est situé à côté de l'embarcadère des ferries reliant le centre à la région de Kigamboni (Kigamboni). L'odeur n'est pas trop agréable, mais vous aimerez sûrement les pêcheurs et leurs proies. Aux portes du marché, vous pourrez manger une bagatelle de mer frite - un petit calmar (100 w / truc avec sauce épicée) et crevettes du barbecue (40 000 w / kg). Derrière le marché commence une large plage faisant face à l'océan et séparant Ocean Road de la ligne de surf. (Ocean Rd.). Sur ce boulevard en bord de mer se trouvent des villas coloniales, plusieurs hôtels et la résidence du président de la Tanzanie. (State House, 1922).

Mosquées de rue

Rue mosquée

Le centre de gravité de la communauté musulmane de Dar es-Salaam est situé dans la région de Mchafukog (Mchafukoge) près de la "vieille cabane". Fermez le bord de l’eau sur Morogoro Road, montez jusqu’à l’intersection avec Zamora Avenue, tournez à gauche puis à droite au premier carrefour. Dans la rue des mosquées voisines se trouvent la mosquée chiite de Darkhan. (Darkhana) et Sunni Memon (Memon) et ibaddhi (Ibaddhi) - Tous sont considérés comme des monuments exceptionnels de l'architecture locale.

Musée national

Shaaban Robert St.
+255-022-2130112
www.museum.or.tz
09.30-18.00
Entrée adultes / écoliers 6500 w. (4$) / 2600sh. (1,60$), photo 3 $, vidéo 20 $

Dans la région de Kivukoni, vous pouvez vous promener sur l'avenue Zamora. Il était autrefois appelé le musée du nom du roi George V. Le trésor principal de l'exposition réside dans les découvertes des fouilles dans les gorges d'Olduvai. Ce sont les restes de nos premiers ancêtres et les plus anciens outils du travail humain sur Terre. De plus, vous pourrez voir des objets matériels swahili, des accessoires de l’arsenal des marchands d’esclaves et la collection de voitures du président J. Nyerere.

Jardin botanique

Samora Av.
Tous les jours de 7h à 19h
Entrée gratuite

À l'est du centre de Dar es Salaam, en face du musée national et du palais de Karimdzhi Hall (Karimjee Hall) - l'ancien bâtiment du parlement de Tanzanie.À une époque où le pétrole et le gaz n'étaient pas encore à la base du bien-être des peuples, l'agriculture était l'une des occupations préférées des colonialistes. Ainsi, en Tanzanie, le jardin botanique métropolitain a été créé par les Allemands pour des expériences agronomiques. Ensuite, ils ont commencé à cultiver des plantes exotiques inutiles mais très intéressantes - par exemple, un palmier géant des Seychelles avec des fleurs et des fruits inhabituels.

Musée du village tanzanien

Kawawa Rd., Près du centre de la tour Millenium
+255-022-2700437
www.villagemuseum.ac.tz
Tous les jours de 9h30 à 18h00
Entrée adultes / écoliers 6500 / 3500sh.

Exposition ethnographique en plein air dans la partie la plus reculée de Dar es-Salaam. Ici sont rassemblés les maisons et les ustensiles de différents groupes ethniques de la Tanzanie continentale, ainsi que la culture de plantes culturelles traditionnelles.

De l'argent

Bureaux de change (Bureau Forex) se trouve à l’intersection centrale de l’avenue Zamora et de la route Maktab. Un autre échange fiable est situé à côté de l'église anglicane St. Alban. (Église St. Alban), en face de l’hôtel Holiday Inn.

L'argent peut être retiré aux guichets automatiques, par exemple:

  • Standart Chartered Bank - idéalement situé dans le centre, derrière l'église luthérienne, au coin d'Ohio Street (Rue Ohio) et Douche Drive.
  • Barclays Bank - vous devez parcourir environ 300 m dans la rue. Route d'Upanga (Upanga Rd.) de l'Holiday Inn. Une agence bancaire est située en face des guichets KLM et Kenya Airways.

Les achats

Après avoir vu des coquillages et des coraux colorés lors de l’effondrement du souvenir, ne vous précipitez pas pour aller chercher votre portefeuille. Selon les lois de la Tanzanie, l'exportation de ces articles est interdite, de même que l'auto-extraction.

À Dar es-Salaam, il y a deux supermarchés de la chaîne sud-africaine Shoprite.

Le premier est situé dans la partie ouest de la ville, sur le chemin de la gare de Tazara (2190/208 Julius K. Nyerere Rd., + 255-022-218-3731) - C'est près du centre. Le second travaille dans un grand centre commercial de la ville de Mlimani (Sam Nujoma Rd., + 255-022-2700013) au nord de Dar es Salaam, vous pouvez vous rendre du centre par la route de Morogoro. La région d'Oyster Bay est célèbre pour le centre commercial The Slipway. (Slipway Rd., + 255-022-2600893, + 255-0713888301; www.slipway.net). Il est situé sur les rives de la baie Msasani Bay, entre le club de yacht et l'hôtel Double Tree Hilton. Vous pourrez déjeuner, acheter des souvenirs et des livres. Le week-end, il y a aussi un marché artisanal. (de 9h00 à 17h00).

Les marchés les plus célèbres sont situés dans le centre de Dar es Salaam. Le marché aux poissons de Kiwukoni n’est pas de couleur inférieure au grand marché Cariacu (Marché Kariakoo) dans le même secteur dans la partie ouest de la ville. Ukhindini, un marché alimentaire petit mais exotique (Marché Uhindini) peut être trouvé dans le centre sur la rue Zanaki (Rue Zanaki).

Les images colorées en deux dimensions de Ting-Ting sont considérées comme la principale marque culturelle tanzanienne. Ils sont appelés par le nom du créateur - Edward Sayd Tingating, qui a vécu au milieu du XXe siècle. dans la région d’Oyster Bay au nord de Dar es-Salaam. Il y a aussi le principal centre de vente de ting-ting, qui est devenu un art populaire: de nombreuses boutiques pour artistes sont situées dans les rues latérales à l'intersection de Haile Selassie Road (Haile Selassie Rd.) et route de Guba (Ghuba Rd.). Le centre Tinga Tinga est particulièrement connu dans les magasins du centre commercial Morogoro (Haile Selassie Rd.). Du bois sculpté et de l'osier sont vendus au marché de Mwenge Carvers, dans la banlieue ouest de Mwenge. (environ 6 km du centre, empruntez les routes Ali Hassan Mvinyi et New Bagamoyo).

Dans le centre de Dar es Salaam, quelques souvenirs peuvent être trouvés en marchant sur l'avenue Zamora depuis le monument Askari en direction de la cathédrale Saint-Joseph.

Nourriture et boisson

Dans les endroits les plus accessibles de Dar es Salaam, les repas coûtent environ 5 000 ww. Réseau de restaurants de métro (sandwichs 3500-6000 sh., café / thé 2000 sh., eau et boissons 2500-3000 sh.).

Comment s'y rendre

Aéroport international. Julius Nyerere (pour les références + 255-022-2844095 (terminal 1) et + 255-022-2844212 (terminal 2); www .. taa.go.tz). 10 km du centre ville, relié par bus (150 w.) et taxi (environ 10 000 w., la négociation est appropriée). British Airways, KLM, Turkish Airlines et Gulf Airlines desservent les principaux transporteurs à destination de Dar es Salaam. De l'Afrique - Air Uganda (Kampala)RwandAir (Kigali), Voies aériennes du Kenya (Nairobi)Ethiopian Airlines (Addis Abeba), South African Airways (Johannesburg). Les lignes intérieures internationales et régulières sont desservies par le terminal 2, notamment de nombreux vols des transporteurs locaux prisés Precision Air et ZanAir.

Central Line Railway Station (coin des rues Railway et Sokoine, www.trctz.com) situé dans la partie ouest de la promenade centrale. Dessert les trains circulant entre Dar es-Salaam et Tabor (Tabora) et Mwanza (Mwanza). De la gare de la compagnie de chemin de fer TAZARA (5 km au sud-ouest de la gare centrale) Vous pouvez aller dans les régions du sud du pays et en Zambie.

Gare routière principale d'Ubungo (Ubungo Bas Stand) accepte les vols de toute la Tanzanie, ainsi que du Kenya voisin, Mombasa. La gare routière est sur la route de Morogoro (Morogoro Rd.) à l'ouest de la ville, à environ 8 km du centre. Le taxi coûte environ 10 000 w.

Le quai des ferries reliant Dar es Salaam à Zanzibar et Pemboy est situé sur la promenade principale. (point de repère - la flèche de la cathédrale Saint-Joseph). Le coût d'un ferry entre Dar es Salaam et Zanzibar dépend de la vitesse du navire: plus le navire est lent, moins cher. Transporteur populaire Azam Marine (vols quotidiens à 7h00, 9h30, 12h30 et 15h45, 35/40 $ selon la classe) appartient au pavillon de verre avec l'inscription appropriée. Une autre entreprise célèbre est Flying Horse (tous les jours, 7h00, 9h30, 12h00 et 15h30, 20 $) prend la cabine plus facile.

Vous pouvez vous déplacer dans la ville sur mototaksi (ils s'appellent boda boda) - Habituellement, un tour de ville se fait dans les 2000 w. Pousse-pousse moteur approximativement identique ou légèrement plus cher. Les taxis réguliers dans le centre de Dar es Salaam coûtent à partir de 5 000 ww.

Dodoma City

Dodoma - La capitale de la Tanzanie, centre administratif de la province de Dodoma. La ville est située dans la partie centrale du pays, sur un plateau d'une hauteur de 1 290 mètres, à 320 km de la côte est de l'océan Indien.

Conditions naturelles

Dodoma est situé dans la partie centrale de la Tanzanie, sur un plateau de 1 290 m d'altitude, à 320 km de la côte est de l'océan Indien. Les conditions naturelles dans la ville et ses environs sont déterminées par l’influence du climat de mousson équatoriale. La température de l'air mensuelle moyenne en janvier est de + 26 degrés, en juillet de 17 degrés. Les précipitations annuelles moyennes sont de 1000 mm environ. La saison des pluies se situe en novembre-mai. La période sèche, pendant laquelle les précipitations sont pratiquement absentes, dure de juin à octobre. Au printemps, les pluies abondantes sont presque quotidiennes et une humidité relative élevée, combinée à une température de l'air élevée, caractérise très défavorablement le climat à Dodoma et dans ses banlieues. La ville est située dans la zone des savanes basses, pour lesquelles se trouvent les acacias et les arbustes les plus typiques. La végétation naturelle est également représentée par le camphre, le laurier, des conifères. Dans les environs de la capitale, on peut rencontrer de nombreux représentants de la faune sauvage africaine: différents types d'antilopes, singes, girafes, éléphants, rhinocéros, lions, léopards, guépards, hippopotames, zèbres et autres. Il y a beaucoup d'oiseaux au plumage exotique et à l'autruche africaine.

Population, langue, religion

La population de Dodoma dépasse 320 000 personnes. Des représentants des nations africaines Nyamwesi, Jagga, Haya, Gogo, Masai et d’autres vivent dans la capitale. Ils représentent près de 99% des habitants de la ville. Les autres sont des descendants d'immigrés des pays arabes et européens. Les langues officielles sont l'anglais (courant dans le monde des affaires) et le swahili. Dodoma est dominé par les chrétiens (principalement catholiques) et les musulmans. Les quelques habitants de la capitale sont des croyants traditionnels.

Histoire de la ville

Dodoma a été fondé à la fin du 19ème siècle en tant que l'un des établissements coloniaux de l'Afrique orientale allemande. Au cours de la première décennie du XXe siècle, les Allemands installés ici ont commencé à construire une gare et à construire un chemin de fer censé relier la ville aux grandes agglomérations du pays, y compris son centre économique et culturel, le port de Dar es Salaam. À la fin de la Première Guerre mondiale, Dodoma est devenu une partie des possessions coloniales de la Grande-Bretagne. Cependant, les citadins, parmi lesquels, outre les immigrants allemands, étaient des représentants des nations africaines locales et des Arabes, ont réagi très négativement aux autorités britanniques.La crise économique des années 1930 a finalement détruit le système colonial britannique qui existait sur le territoire du Tanganyika (une partie de la Tanzanie moderne) et, après la Seconde Guerre mondiale, Dodoma est devenu une partie du territoire responsable de l'ONU, dirigé par le Royaume-Uni. Dans les années 1950, dans la ville, comme dans l'ensemble du Tanganyika, le mouvement de libération nationale est devenu plus actif, ce qui a conduit à l'indépendance du Tanganyika en 1961. En 1964, après la création de la République-Unie de Tanzanie, comprenant le Tanganyika et le Zanzibar, Dodoma obtint le statut officiel de centre administratif de la province du même nom. En 1993, Dodoma est devenue la capitale officielle de la Tanzanie. Les résidences du gouvernement et du président du pays ont été transférées à Dodoma, mais les ambassades étrangères ainsi que la plupart des agences gouvernementales, des entreprises industrielles, des banques et des bureaux sont restés dans l'ancienne capitale, Dar es-Salaam.

Signification culturelle

La capitale moderne de la Tanzanie est pauvre en monuments architecturaux: ils se concentrent principalement à Dar es Salaam. Parmi les rares attractions de Dodoma, il convient de noter la construction des résidences présidentielle et gouvernementale et de la gare construite, comme déjà mentionné, au début du XXe siècle par des travailleurs allemands. En outre, la ville est le temple sacré des Sikhs, dont les propriétaires traitent les voyageurs avec du thé avec des gâteaux, appelés ici prasad. Le musée géologique est également ouvert à Dodoma. Il n'y a pas d'établissements d'enseignement supérieur à Dodoma. L'enseignement primaire peut être obtenu gratuitement, l'enseignement secondaire est payant. Les services de télévision et de radio sont situés dans l’ancienne capitale, Dar es-Salaam.

Mont Kilimandjaro

Mont Kilimandjaro Situé dans le nord-est de la Tanzanie, dans le parc national du même nom. C'est le plus haut sommet d'Afrique, qui est en réalité un volcan en sommeil. Il y a trois cônes - Kibo, Mavensi et Shira, Kibo - le plus haut et le plus jeune sommet, Mavensi - le plus vieux cône, sa hauteur est de 5891,8 mètres Bien que le mont Kilimanjaro ne soit qu'à trois degrés de l'équateur, le cratère de Kibo est recouvert de neige toute l'année à cause de sa hauteur. Le nom vient du swahili et signifie probablement "la montagne qui scintille".

Faits saillants

Éléphants sur le fond du Kilimandjaro

Si l’Himalaya est appelé le "toit du monde", alors le Kilimandjaro est le "toit" de l’Afrique. Les plus grandes montagnes de ce type se trouvent à Hawaii, et même plus ambitieuses - sur Mars. Aucun des monstres hawaïens n'a l'air aussi impressionnant. (Il est trop tôt pour comparer avec le martien). Et Kilimanjaro est considéré comme la plus haute montagne isolée de la planète.

La difficile ascension de la montagne est extrêmement fastidieuse, mais nous vous conseillons de l'escalader pour ceux qui recherchent l'aventure. Des guides expérimentés, accompagnés de porteurs, conduisent les visiteurs au sommet de la montagne par divers itinéraires. Vous pourrez ensuite explorer diverses zones de végétation: forêts, prés alpins, semi-déserts et landes. Vous pouvez commander de tels circuits à Moshi ou à Arushi, leur durée est de 5 à 8 jours. Le voyage se termine lorsque, au sommet, vous voyez le lever du soleil sur les territoires du Kenya et de la Tanzanie.

Lever de soleil au sommet de la montagne Glacier au sommet de la montagne

Surmonter la lumière Kilimanjaro ne fonctionnera pas. Cette montagne est le détenteur du record du monde du nombre de zones climatiques d'altitude changeant au fur et à mesure de leur ascension. En conséquence, tous les vainqueurs du Kilimandjaro sont des champions du nombre et de la variété des équipements. Il est préférable de confier tout cela, à l'exclusion des personnes qui s'étendent sur votre corps glacé, à des porteurs. Si vous estimez que le levage est trop difficile pour vous - cela n'a pas d'importance non plus. Vous pouvez vous limiter à une séance photo de style Hemingway: vous, la savane et la montagne en arrière-plan.

Il est possible d'escalader le Kilimandjaro depuis le Kenya, car la montagne se situe à la frontière entre la Tanzanie et le Kenya. Mais par accord entre ces pays, l’escalade n’est autorisée que par la Tanzanie. Le Kenya n'a pas l'infrastructure nécessaire et des postes de police sont situés pour empêcher l'escalade non autorisée.

Histoire

Sommet du Kilimandjaro

La première mention de ces montagnes enneigées fait référence au IIe siècle av. heu Ils sont marqués sur la carte de Ptolémée. Mais la date de découverte du Kilimandjaro est considérée comme le 11 mai 1848, et le découvreur est le pasteur allemand Johannes Rebman. En 1861, la hauteur de 2500 m fut conquise, en 1862 la marque de 4200 m fut atteinte, en 1883, 1884 et 1887 - la marque de 5270 m; Toutes ces ascensions sont accomplies par le comte hongrois Samuel Teleki. Le 5 octobre 1889, le voyageur allemand Hans Meyer et l'alpiniste autrichien Ludwig Purtsheller ont atteint le sommet pour la première fois. En 1996, leur camarade dans l'ascension du peuple chaga, Mzee Lauvo, était toujours en vie à Marangu. (Laveau)qui était censé avoir plus de 120 ans. Mawenzi n'a été conquis qu'en 1912 par Okhler et Klute. Dans le livre "Vie, voyages et travail en Afrique de l'Est", vous trouverez une description de la façon dont son auteur, Charles New, a tenté de mater le Kilimandjaro en 1861 en short tropical et une chemise légère, alors que ses 13 porteurs étaient complètement nus. Il n’est pas surprenant qu’ils n’aient pas pu grimper au sommet, bien qu’ils aient atteint la limite de neige. Le Kilimandjaro partage avec notre Elbrus la gloire du seul des plus hauts sommets de la planète, qui est devenu le terrain d’une véritable bataille: à l’automne 1914, les batailles anglo-allemandes ont eu lieu directement à flanc de montagne, près de Marangu.

Vue du Kilimandjaro depuis un avion

Capsules de fonte

Le manteau neigeux couvrant le sommet du Kilimandjaro, 11 000 ans après la dernière glaciation, fond rapidement. Au cours des 100 dernières années, le volume de neige et de glace a diminué de plus de 80%. En 2002, de nombreux experts avaient déjà prédit la disparition complète du glacier d’ici 15 ans. En mars 2005, il a été signalé que le pic était presque entièrement libre de glace pour la première fois en 11 000 ans. On pense que cela n’est pas dû à un changement de température, mais à une réduction de la quantité de neige. Apparemment, la déforestation du siècle dernier a considérablement réduit la quantité de vapeur d’eau atteignant le sommet du Kilimanjaro et y tombant sous forme de neige.

Camp cassé et ciel étoilé au-dessus

Ascension du Kilimandjaro

L'ascension du Kilimandjaro devrait être donnée au moins 5 jours - ceci s'applique aux pentes orientales les plus populaires. Au total, il y a 6 itinéraires. Pendant le trekking, les alpinistes passent la nuit dans des tentes ou des cabanes: il y en a beaucoup en particulier sur la route de Marangu (aka le sentier Coca-Cola). Au sommet, vous vous retrouverez dans tous les cas - mais seulement si les conditions nécessaires sont remplies:

  • La présence d'un guide et de porteurs (minimum 1-2 personnes), sans laquelle se lever n'est tout simplement pas autorisé.
  • Équipement fiable, y compris chaussures de trekking, sous-vêtements thermiques, vêtements en laine et vêtements d'extérieur imperméables.
  • Bonne forme physique, répartition raisonnable du pouvoir et manque de hâte.
Hommes de Dieu géants - une des attractions sur le chemin du sommet du Kilimandjaro

Le coût moyen de l'ascension du Kilimandjaro est constitué des frais de parc (Parc national du Kilimandjaro, + 255-0689062309, 0767536134; adultes / enfants de 5 à 16 ans, 60 $ / 10, gratuit pour les moins de 5 ans), paiement pour services de guide (20 $ / jour)/ porteurs (10 $ / jour), sauveteurs (Dépôt de 20 $, non remboursable) et les frais de location d’équipement - à moins bien sûr que vous ayez les vôtres. La saison d'escalade est considérée comme les mois de janvier à mars et de juin à octobre. Les équipements et autres services sont fournis aux adresses suivantes:

  • Gladys aventure (+ 255-027-2750332, + 255-0787111-881; www.gladysadventure.com). À partir de 5 $ (chemise thermique) jusqu'à 35 $ (sac à dos) pour le sujet.
  • Forêt épaisse au pied de la montagne
  • Serengeti Pride Safaris & ascensions au Kilimandjaro (Usa River, Arusha, + 255-0785353534; www.serengetipridesafaris.com). Escalade de Lemosho (ouest) et machame (sud-ouest) - à partir de 2400 $ avec une durée de 7 jours. Le programme comprend des rencontres et des visites au Kilimandjaro, ainsi que les nuits nécessaires à Arusha.
  • Kilimandjaro ultime (www.ultimatekilimanjaro.com). Escalade au prix de 149 $ 5 (Marangu, 6 jours + 2 nuits à l'hôtel) jusqu'en 1995 (Lemosho, 8 jours + 2 nuits à l'hôtel).
  • Tanzanie 2000 aventure (Arusha, + 255-0786013994, 077-3478748; www.tanzania-adventure.com). Daily envoie des équipes de pisteurs d'Arusha pour une valeur de 1 475 dollars par personne. (groupe 4-6), y compris le transport, les escortes, les frais de parc, la nourriture et l'assurance médicale.
  • Navettes et Safaris en Afrique de l'Est (Nairobi, rue Muindi Mbingu, Portal Place House + 254-020-22484-53, + 254-0722348656, 073450-3953, 0710189751; www.eastafricashuttles.com. Une société kényane offrant une variété d’options, souvent complétée par des safaris. Le plus abordable - 8 jours sur la route de Marangu avec 1 nuit d’acclimatation dans la cabane de Horombo, 1350 $ pour tout.

La hauteur totale du Kilimandjaro est de 5896 m, mais parmi celles-ci, vos jambes représentent moins. De Moshi, vous serez emmené à la porte du parc Marangu (Porte Marangu, 1980 m)où commence la partie piétonne composée de plusieurs étapes:

Tour de lave
  • Mandara - Montée au refuge Mandara (Cabanes Mandara, 5 heures, 2750 m, 50 $)La première nuit
  • Horombo - Forte montée -1 km à la verticale. Nuit au refuge Horombo. (Cabanes Horombo, 3700 m, 50 $)qui est considéré comme le plus confortable.
  • Kibo - L'ascension d'Horombo est possible par deux chemins: l'un va vers l'est, l'autre vers l'ouest. Dans le secteur de Jiwe La Ukoyo, les sentiers se confondent pour aboutir à la cabane Kibo. (Refuge Kibo, 4 700 m, 50 dollars).
  • Uhuru Peak - La dernière section est considérée comme la plus raide et la plus longue (1200 m vertical). Ils quittent la cabane au milieu de la nuit: cela vous permet de marcher le long d’un sentier gelé et de profiter du lever du soleil au sommet de la montagne. Sur le chemin, vous passerez devant la grotte de Hans Meier (Grotte Hans Meyer, 5180 m) et sortir au cratère du volcan à Gilman Point (Gillman's Point, 5681 m). Les 2 dernières heures jusqu'au point culminant de l'Afrique - le pic Uhuru (Pic Uhuru, 5896 m)- puis un court répit en haut et en descente. La seule nuit sur le chemin de la montagne est prévue dans la cabane de Horombo.

Ceux qui préfèrent économiser temps, efforts et argent peuvent admirer le Kilimandjaro. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre avec un guide de Moshi jusqu'au quartier des portes du parc Marangu, où se trouvent des cascades, des champs de lave gelée et des plantations de café. En fonction du type de transport (Dala-dala au village de Marangu ou taxi) la promenade coûte 60000-100000 w. Les frais de parc ne sont pas nécessaires et le déjeuner devra être pris avec vous. La visite dure une journée entière, ainsi qu'une excursion en jeep louée sur le plateau de Shira, à l'extrémité ouest du réseau. Ce plateau a une hauteur d'environ 3 700 m, là où s'étend la toundra rocheuse, entrecoupée de cônes de lave et de crêtes rocheuses. La route de Moshi fait le tour de la montagne par le sud et dure environ 2 heures.

Vidéo bonus: Kilimanjaro Song

Forêt de jozani

Les Jozani - Le parc national et le seul territoire de l'île de Zanzibar, non occupé par le développement urbain ou les plantations agricoles. Les jungles tropicales couvrent 44 km², ce qui représente environ 3% du total de l'île. Chaque année, dans la forêt de Jozani, il y a 12 000 voyageurs.

Faits saillants

Le parc national de Jozani est aussi appelé la forêt des singes rouges, car il abrite une population d'animaux rares - le colobus rouge. Ce sont des primates assez agressifs et non joueurs qui aiment poser pour des photographes. Mais malheureusement, ils sont très peu nombreux. Les zoologistes estiment le nombre d'espèces à seulement 2 000 individus.

La forêt de Jozani possède une flore extrêmement riche. Vous pouvez y voir des fougères, des plantes grimpantes, des clous de girofle, des palmiers en raphia, des palmiers à rotin, d’énormes caoutchoucs et des arbres Makhagoni dont le bois est coloré en rouge. Cette partie du parc national, qui jouxte la baie, était recouverte de forêts de mangroves. Pour faciliter la promenade des visiteurs dans les mangroves, des passerelles en bois sont posées entre les arbres.

Les touristes parcourent le parc national par des sentiers de randonnée. Si vous le souhaitez, vous pouvez engager un guide qui effectuera une visite d'une heure en anglais. À la sortie de la forêt de Jozan, vous trouverez une boutique de souvenirs.

Le territoire de la forêt de Jozani est ouvert pendant la journée. Afin de rendre la promenade dans le parc national plus confortable, il est conseillé aux voyageurs de chausser leurs chaussures de sport, d’avoir leurs vêtements fermés, un chapeau et une réserve d’eau potable.

Monde animal

Les colobus rouges vivent dans la forêt de Jozani par groupes de 30 individus, dirigés par 5 à 6 hommes adultes. Ce sont des singes herbivores qui se nourrissent des feuilles des arbres et des fruits non mûrs. Colobus, comme aucun autre primate, élève depuis longtemps ses enfants. La période de l'enfance chez les singes mâles est retardée jusqu'à 3-4 ans et chez les femelles jusqu'à 1,5 ans. Pour cette raison, il n'y a pas d'agressivité chez les adultes et les jeunes hommes, et les jeunes, ainsi que les hommes expérimentés, participent à la protection de la meute.

En plus de la disparition du colobe rouge, de singes bleus ou couronnés, d’antilopes naines sunnites, de varans lézards, de léopards secrets de Zanzibar, de caméléons, de serpents et de 50 espèces de papillons peuplent la forêt de Jozani. Dans la forêt tropicale nichent de nombreux oiseaux exotiques.

Derrière le sol, à l'ombre des fougères, on peut voir des traces de taupes et de musaraignes, ainsi que sur les troncs d'arbres - longs centipèdes et petits lézards. De gros crabes terrestres rampent sous le feuillage. Ils ont un diamètre d'environ 10 cm et se déplacent très rapidement.

Comment s'y rendre

La forêt de Jozani est située dans le centre de Zanzibar, non loin de la baie de Chvaka. De n'importe quelle partie de l'île jusqu'au parc national, les voyageurs arrivent en taxi ou en minibus, que les habitants appellent «Dala-Dala».

Parc national du Serengeti

Parc national du Serengeti a été créée en 1951 en tant que réserve naturelle occupant un vaste territoire dans le nord de la tanzanie (14 763 km²). En langue masaï, le Serengeti signifie "Plaines sans fin". C'est une description très précise, puisque le parc est le plus grand de Tanzanie, il est situé sur un plateau, à une altitude de 914 à 1829 mètres d'altitude.

Informations générales

À peu près comparable au territoire d'Irlande du Nord et considéré comme l'une des plus grandes réserves naturelles du monde, le Serengeti est célèbre pour 35 types de mammifères, dont des lions, des guépards, des léopards, des éléphants, des girafes, des hyènes, des hippopotames, des buffles, des rhinocéros, des rhinos, des rhinocéros, des babouins et des antilopes. aussi plus de 500 espèces d'oiseaux. Beaucoup de ces animaux ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde.

La migration annuelle des ongulés et des zèbres sur 800 km à la recherche de nourriture et d'eau pendant la saison sèche de mai est l'un des attraits du parc. Le spectacle des animaux se précipitant à travers les plaines est impossible à oublier. La chanson "Circle of Life" d'Elton-John est écrite à ce sujet, alors n'oubliez pas de la télécharger sur votre lecteur pour la rendre au Serengeti. En mars, les antilopes et les zèbres sont retirés de leurs lieux et errent vers l’ouest, traversant la rivière Grumati. En mai-juin, les troupeaux changent de direction et se précipitent vers le nord, se nourrissant des greens cultivés. En août, les herbivores occupent la réserve de Kenai, Masai Mara, et en octobre, ils retournent dans le Serengeti, mais uniquement par d'autres sentiers à l'est de l'été. En février, le Serengeti se transforme en une immense maternité: chaque jour, des milliers de veaux, de poulains et d’autres animaux naissent ici.

En plus de communiquer avec la faune lors de safaris en jeep classiques, les visiteurs du parc national tanzanien peuvent profiter des paysages exotiques de savanes africaines et de plaines, de rivières et de lacs. Regardez les magnifiques couchers de soleil et visitez les rochers contenant l'art rupestre Masai.

C’est aussi le seul parc de Tanzanie où vous pouvez voler en ballon. Si vous ne le faites pas, vous regretterez toute votre vie.

En Afrique de l'Est, seuls les parcs nationaux du Kenyan Tsavo dépassent les 15 000 km du Serengeti. (+255-0689062-243, 0767536125). En ce qui concerne la popularité, personne ne le compare ici - et son père et son fils, Grzhimekov, ont un grand mérite. Dans les années 50 Les naturalistes allemands ont pour la première fois utilisé l'aviation pour compter le nombre d'animaux. À la fin, leur lumière Dornier, peinte de couleur zébrée, s’est écrasée à la barre avec Michael Grzhymek. Le chercheur a été enterré au bord du cratère de Ngorongoro et, 30 ans plus tard, son père a retrouvé la paix après avoir écrit plusieurs livres sur la nature tanzanienne, dont le célèbre "Serengeti ne doit pas mourir."

Le meilleur moment pour visiter le parc est l'hiver (Décembre à mars). Serengeti est situé à 250 km au nord-ouest d'Arusha. Les régions les plus visitées de la vaste savane sont le sud-est et le centre, où se trouve le principal village local de Seronera. (Seronera) et le plus grand aérodrome du parc. Les visiteurs du parc qui arrivent là-bas utilisent des vols directs quotidiens de Coastal Aviation au départ d’Arusha. (1 heure 20 minutes, 175 $). Il y a aussi des aérodromes dans le nord (Kogatende, Aviation côtière, quotidien d'Arusha, 260 $) et au sud du parc (Sud-Serengeti, Aviation côtière, de Arusha, 200 dollars). Les autres suivent l'autoroute qui relie Arusha à l'ouest en direction du lac Victoria. Porte principale de la colline de Naabi (Porte Naabi Hill, adultes / enfants de 5 à 16 ans 50/10 $, moins de 5 ans - gratuit, guide 20 $ / jour) sont déjà fermés à 18 heures, car il est interdit de circuler dans le parc après 19 heures. Si vous n'avez pas de safarimobile ou de voiture de location à votre disposition, vous pouvez rejoindre Seroners par un bus régulier d'Arusha vers les villes du nord-ouest de la Tanzanie - Musomu. (Musoma) ou Mwanza (Mwanza). Donc, vous pouvez conduire l'ensemble du Serengeti d'est en ouest, mais ne vous attendez pas à voir beaucoup. De l'ouest, l'entrée du parc se fait par la porte du panier de ballons: les vols sont organisés par Serengeti Balloon Safaris (Arusha, www.balloon-safaris.com) pour le prix d'environ 500 $ - contactez-les ou contactez un hôtel du parc à Seroner. Il y a aussi un centre d'information dans ce village. (Centre d'information touristique, 8h00 à 17h00). Des excursions d’une journée au parc permettent également d’organiser des hôtels et les agences de voyages de Dar es Salaam, Arusha et Moshi peuvent acheter une excursion. (souvent avec Ngorongoro et d'autres parcs à proximité)par exemple:

  • Worldlink Travel et Tours (Bâtiment DTV, Dar-es-Salaam, + 255-022-2116024 / 5, 022-2126691 / 2, + 255-0752786222; www.worldlinktz.com). Serengeti pour 3 jours / 2 nuits, y compris les vols au départ de Dar es Salaam, à partir de 1800 $ (un couple du même programme coûtera 1800 $ par personne.).
  • Serengeti Pride Safaris & ascensions au Kilimandjaro (Usa River, Arusha, + 255-0785353534; www.serengetipridesafaris.com). Serengeti, Manyara et Ngorongoro pour 7 jours et 1715 USD (au moins 4 personnes dans un groupe).
  • Groupe de voyage Rikshaw (Dar + 255-022-2602303 / 304/305 / 610/612/613; 022-2137275,213-9273; à Arusha + 255-027-2545955, 2545956; www.rickshawtravels.com). 5 jours / 4 nuits avec une visite au Serengeti, à Ngorongoro et au lac Manyara les jours de la migration des ongulés - à partir de 2075 $. Débutant et finissant dans un Kilimandjaro.
  • Tanzanie 2000 aventure (Arusha, + 255-0786013994,077-3478748; www.tanzania-adventure.com). Voyage de quatre jours entre Arusha et Ngorongoro et Serengeti, avec une nuitée au centre de ce dernier pour 980 $ (4 personnes dans un groupe).

Île de Pemba (Pemba)

Pemba - une île située à 50 km au nord de l'île de Zazinbar - accessible en bateau depuis Dar es Salaam / Zanzibar (Lun-jeu, sam, le matin, environ 50 $) ou par compagnie aérienne locale Coastal Aviation (2 vols par jour au départ de Dara via Zanzibar, 1 h 15 min., 130 $) et ZanAir (1 vol par jour 130 $).

Informations générales

L'île de Pemba est moins cultivée et conserve en grande partie sa nature d'origine. Le relief de Pemba est accidenté et les routes sont pires que sur l'île principale de l'archipel. Dans le passé, Zazinbar vivait du commerce, alors que Pemba était considéré comme le grenier à pain de Mombasa et d’autres grandes villes du continent. Aujourd'hui, elle est reconnue comme l'un des principaux fournisseurs mondiaux d'oeillets odorants.

Si sur Zazinbar, la ville principale, le port de mer et le port d’aéroport se trouvent au même endroit, alors à Pemba, tout cela devrait être recherché à différents endroits. Le bateau débarque dans le village de Mkoani (Mkoani), à 20 km au sud de la capitale Pemba, la ville de Chake-Chake (Chake Chake). Ces emplacements sont situés à l'ouest de l'île, tandis que le seul aéroport se trouve à l'est, à 6 km de Chake-Chake. (taxi 5000 w.). Avec le transport sur Pemba, les choses ne sont pas faciles et, néanmoins, les bus (1000-2000 w.) courir entre les principales villes - Mkoani, Chake-Chake, Vete (Wete) à l'ouest et conde (Konde) dans le nord.

Les plages les plus célèbres de Pemba sont situées sur la côte ouest dans la région de Vete, ainsi que sur la pointe nord de l'île - c'est Pangaya Vatoro. (Pangaya Watoro), Vumavimbi (Vumawimbi) et Mboyuni (Mbuyuni).

Les sites à ne pas manquer incluent le Fort Nanzim. (Fort Nanzim, XVIIIème siècle.) dans le centre de Chake-Chake et plusieurs villes arabes abandonnées: l’une, appelée Mkam Ndume, est située dans le village de Pujini (Mkama Ndume, Pujini) 10 km au sud-est de la capitale de l'île, l'autre est située près du village de Chvaka (Chwaka) dans l'extrême nord de Pemba. Au point le plus au nord de l'île - Cap Ras Kigomasa (Ras kigomasha), - le phare existant est situé, construit en 1900. La structure en acier originale au début du XXe siècle. officieusement ouvert au public (environ 2000 w.).

Vous pouvez organiser une excursion dans la forêt de Ngezi (Forêt de Ngezi, au nord de l'île, environ 90 $ pour toute la journée, y compris un droit d'entrée de 5 000 w.)se transformant en mangroves côtières ou en bateau vers l’une des plus petites îles, par exemple Misali (Misali, à environ 15 km à l'ouest de Chake-Chake, environ 130 $).

La plongée à Pemba coûte environ le même prix qu’au Zazinbar, mais les récifs sont considérés comme plus impressionnants. Organiser la plongée aidera à:

  • Plongeurs swahili (+ 255-077-3176737, 0773176738; www.swahilidivers.com). Basé à Chuck-Chuck. Double plongée 145 $ + 35 $ pour la location de matériel, cours à partir de 550 $.
  • Manta Resort (+ 255-077671-8852 / 853, www.themantaresort.com). À l'extrême nord de l'île, sur la péninsule de Kigomas (Kigomasha), 1 plongée coûte 52 $ (si vous faites de 5 à 15 plongées, le prix diminue). Location d'équipement 3-7 $. Cours à partir de 350 $. Hébergement à partir de 247 $.

Lac Malawi (Nyasa)

L'attraction s'applique aux pays: Malawi, Tanzanie, Mozambique

Lac malawi dans le parc national "le lac Malawi" est le troisième plus grand lac d'Afrique et le neuvième du monde. La longueur du lac est 560 km, largeur - 80 km, profondeur - 700 m.

Informations générales

Dans les eaux du Malawi, le plus grand des lacs d'eau douce au monde est la variété de poissons tropicaux. Selon diverses estimations, il compte entre 500 et 1 000 espèces de poissons. Onze familles sont représentées dans le lac, mais l'une d'entre elles, les cichlidés, couvre 90% des espèces de poissons de lac, dont la plupart sont endémiques. Les cichlidés occupent la plupart des niches écologiques du lac. Les cichlidés lacustres sont divisés en deux grands groupes: les espèces pélagiques, principalement prédatrices, vivant dans la colonne d’eau loin de la côte, et les zones côtières, parmi lesquelles il existe une grande variété de formes, de tailles, de méthodes d’alimentation et de comportement. La diversité des espèces de cichlidés pélagiques est également élevée, mais atteint un maximum absolu dans les sociétés côtières. Près des rivages rocheux du lac, sur un terrain de 50 m², vous pouvez compter jusqu'à 500 poissons de différentes espèces. Il existe des espèces et des variétés endémiques à certaines parties du lac ou même à certaines baies ou sections de la côte. Les cichlidés sont la base de la pêche dans les lacs et fournissent de la nourriture à une partie importante de la population du Malawi. Certaines espèces sont présentées comme des poissons d'aquarium d'ornement vendus à l'étranger.

Outre le poisson, un grand nombre de crocodiles et d’aigles africains chassant le poisson sont caractéristiques de l’écosystème du lac. Chaque année, il y a un vol massif de mouches du lac, dont les larves vivent au fond dans les parties peu profondes du lac; les nuages ​​volent ces jours-ci éclipsent le soleil et ferment l'horizon.

L’honneur de la découverte du lac Malawi est attribué à M. David Livingstone, bien que, bien sûr, il n’ait pas été le premier Européen à voir cette magnificence. Livingston a qualifié le lac Malawi de lac d'étoiles pour sa surface étincelante.

Cette région d'une beauté époustouflante, appartenant à la partie occidentale de la vallée du Rift, comprend plusieurs îles, la péninsule de Nan-Kumba et le cap McLeer. Les collines boisées et les falaises rocheuses, s'élevant brusquement des eaux bleues et claires, se reflètent dans les eaux claires et claires du lac.

Il n'y a pas de colonies dans les limites du parc, cependant la rive du lac est densément peuplée. Les habitants dépendent de la pêche, car l’agriculture n’est pas rentable à cause du sol stérile.

Parmi les différentes zones de la région, on trouve des collines boisées, des marais, des lagons de roseaux habités par des hippopotames, des léopards, des babouins chakma (babouins ours), des singes verts, des cochons en brosse et des éléphants. Les îles du lac, notamment Mumbo et Boad-Zulu, sont des sites de nidification importants pour plusieurs milliers de cormorans à poitrine blanche. Parmi les reptiles, des crocodiles vivent ici, ainsi que de nombreux lézards.

Le lac est divisé en trois pays: le Malawi, le Mozambique et la Tanzanie. Au nord du lac, il existe un différend sur la répartition de ses eaux entre le Malawi et la Tanzanie. La Tanzanie estime que la frontière devrait traverser la surface du lac conformément aux lignes qui existaient entre l’ancienne Afrique de l’Est allemande et le Nyassaland avant 1914. Le Malawi fait valoir qu'il devrait posséder la totalité du lac le long de la côte tanzanienne sur la base du fait que la frontière administrative entre le Nyassaland britannique et le territoire sous mandat du Tanganyika est passée après la Première Guerre mondiale: les côtes tanzaniennes étaient rarement habitées et les Britanniques estimaient qu'il était peu pratique d'organiser une administration séparée pour le nord. -Le secteur est du lac. Ce conflit a déjà donné lieu à des affrontements dans le passé, mais depuis plusieurs décennies, le Malawi n’essaie pas de recouvrer ses créances, bien que la propriété de cette partie du lac Tanzanie n’ait pas été officiellement reconnue.

La plupart du lac et de son bassin (68%) sont situés au Malawi; La frontière occidentale du pays coïncide pratiquement avec la division occidentale. 25% du bassin est occupé par la Tanzanie, 7% - par le Mozambique.Le secteur tanzanien du bassin est d'une importance disproportionnée pour l'équilibre hydrologique du lac, car la plupart des précipitations y tombent. Seul le fleuve Ruukhu, en Tanzanie, reçoit plus de 20% du débit annuel.

Les îles de Likoma et de Chisumulu sont situées dans la partie orientale du lac, à l’intérieur du secteur mozambicain au large de la côte, mais appartiennent au Malawi et forment deux exclaves malawiens entourés de toutes parts par les eaux territoriales mozambicaines.

Lac Manyara (Lac Manyara)

Lac Manyara - Parc national et oasis tropicale situés dans la vallée du Rift, c’est un endroit idéal pour visiter le cratère de Ngorongoro ou la réserve du Serengeti.

Informations générales

Les eaux peu profondes et alcalines de Manyara nourrissent de nombreux animaux et oiseaux, y compris un grand troupeau de flamants roses. Elles sont attirées par les crustacés et diverses algues qui abondent dans des eaux très salines. Le parc, envahi par les acacias, attire beaucoup de girafes, de babouins, de singes bleus. Il y a aussi beaucoup d'éléphants, bien qu'en raison des braconniers, leur nombre soit bien inférieur à ce qu'il était dans les années 1970, lorsque Jan Douglas-Hamilton y avait campé. Les résultats de son étude, il a publié dans le livre classique "Parmi les éléphants".

Au lac Manyara, vous pouvez observer 350 espèces d'oiseaux qui nichent ici, ainsi qu'une variété de mammifères, y compris des gazelles, des buffles, des léopards, des rhinocéros, des antilopes, des étendues sauvages, des hyènes, des hippopotames et des lions des bois célèbres.

A proximité se trouve un village coloré où vous pouvez acheter des produits locaux, tels que le kanga - des sarongs traditionnels portés par les femmes swahili, des bracelets en laiton tribal et des bijoux maasaï, ainsi que des fruits et des légumes frais.

Le lac Manyara s'est formé il y a plus de deux millions d'années, lorsque les débits d'eau ont envahi les basses terres après la formation de la vallée du Grand Rift. Le nom du lac et de la région qui l’entoure a été donné par une plante d’euphorbia tirukalli, ou euphorbe en caoutchouc, qui a été utilisée par les Maasaï pour construire une habitation. En langue masaï, la plante s'appelle "emanyara".

Aux endroits où la faille est proche du lac, il y a des sources chaudes. Les précipitations annuelles moyennes sont de 650 mm. Les années sèches, le lac est presque complètement sec. La saison des pluies est divisée en deux parties: de novembre à décembre et de février à avril. La température moyenne annuelle est de 22 ° C.

Ce parc national (adultes $ 35/10, guide 20 $ / jour) Voué à la popularité, à cause de la raison pour laquelle, au milieu des années 30, Ernest Hemingway chassait ici, qui qualifiait le lac Manyara de la plus belle chose qu’il ait vue en Afrique. En raison du terrain accidenté, il est difficile de s'approcher des animaux de près, mais dans ce parc, les safaris de nuit sont autorisés. (50 $). D'Arusha (Aéroport d'Arusha, à 8 km à l'ouest du centre-ville, à ne pas confondre avec l'aéroport du Kilimandjaro!) Des avions de l'aviation côtière volent dans le parc (85 $, 30 min.). La ville la plus proche s'appelle Mtovambu (Mto Wa Mbu; www.mtowamouvillage.tripod.com) - C'est un grand village sur la rive nord du lac, à environ 80 km à l'ouest d'Arusha. De nombreux bus et minibus vont dans cette direction. (environ 2000 heures, 1 heure), mais pour les voyages au parc lui-même devra louer une voiture (environ 150 $ / j.) à la gare routière de Mtovambu ou dans l’un des hôtels locaux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire du kayak sur le lac - le parc coûte 20 $ (demi journée).

Lac Victoria

L'attraction s'applique aux pays: Ouganda, Tanzanie, Kenya

Lac Victoria - un réservoir en Afrique de l’Est, situé sur le territoire de trois États: la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda. Il est considéré comme le plus grand du continent et le deuxième plus grand au monde après le lac Supérieur (Amérique du Nord).

Histoire

Batelier

La population européenne découvre le lac Victoria pour la première fois en 1858. Son pionnier est l'explorateur britannique John Henning Speake, qui a rendu compte de son voyage en Afrique au sein de la Royal Geographical Society. Il a baptisé le lac du nom de la reine et a suggéré que le Nil en dérive.

La population locale fait référence au réservoir Nyanza.On a tenté de donner un nom différent au lac, qui aurait pu unir les ethnonymes des différents peuples vivant sur ses rives, mais jusqu'à présent, ils n'ont pas été couronnés de succès.

Caractéristiques principales

Le lac Victoria est situé dans le creux du plateau de l'Afrique de l'Est. Sa superficie - 68 mille mètres carrés. km, profondeur maximale - environ 80 m, volume - 8400 cu. km La longueur de la côte - 7 mille km. La longueur du réservoir est de 320 km et sa largeur de 240 km.

Les précipitations et, dans une moindre mesure, l’eau des affluents constituent la principale source d’énergie du réservoir.

La Kagera se jette dans le lac et Victoria Nile s’écoule. En 1954, le barrage d'Owen Falls a été construit, transformant Victoria en un réservoir. Dans les eaux du lac, il y a de nombreuses îles: Ukerve, Sese, Rubondo, etc.

L'étang est activement utilisé par la population locale pour la navigation et la pêche. Les principaux ports sont Kisumu, Jinja, Mwanza.

La plupart des rives sont basses et plates, fortement accidentées et marécageuses. Au sud-ouest, la ligne de contact terrestre est raide et haute.

Près de 30 millions de personnes vivent dans la région des eaux. Le terrain est couvert de savane et au nord-ouest - de forêts équatoriales à feuilles persistantes. À l'est, l'or et les diamants sont extraits.

Aube sur le lac depuis le lac Ouganda

Caractéristiques climatiques

Un champ de jacinthes d'eau près du lac au Kenya

Le lac Victoria est situé dans une zone à climat tropical. La température moyenne varie entre 20 et 22 ° C. Deux fois par an, la saison des pluies arrive: de mars à mai et d'octobre à décembre. Assez souvent, sous l’influence des vents d’ouragan, le réservoir recouvre les tempêtes les plus fortes.

Au cours des dernières décennies, les précipitations dans cette région ont connu une tendance à la baisse. Les scientifiques suggèrent que, avec le temps, cela pourrait entraîner une réduction catastrophique des réserves d'eau douce et des pâturages pour le bétail, ce qui mettrait en danger la vie des populations locales.

Saveur africaine

Victoria est non seulement un objet géographique intéressant, mais également un centre d'attraction pour les touristes du monde entier. Qu'est-ce qui les attire? Tout d'abord, l'occasion de plonger dans l'atmosphère authentique de la vie des peuples autochtones, ainsi que dans la beauté naturelle et la faune unique. La meilleure période pour voyager est d’août à septembre.

Vue sur le lac depuis la rue Kisumu au Kenya

Le linceul africain fascine par ses paysages. Des plaines sans fin, entrecoupées de collines majestueuses et ornées d'îlots de verdure, émerveillent d'une beauté immaculée. Les plus fortes impressions de contemplation de paysages peuvent être obtenues à l'aube et au crépuscule, grâce au jeu de couleurs naturelles.

Dans cette zone, vous trouverez de grandes villes commerçantes, des villages de pêcheurs avec des cabanes et des voiles de petits bateaux, ainsi qu'une plantation du meilleur café et de la meilleure canne à sucre du continent. La population des rivages et des îles de Victoria honore ses traditions et leur dédie volontiers les voyageurs.

Parmi les colonies, vous devriez absolument visiter Kisumu - une ville à l'architecture coloniale, Musom - un port de pêche, Butiamu - un village à la structure archaïque dans lequel est né le premier président de Tanzanie, Julius K. Niere. Il vaut également la peine de faire un tour sur le lac, accompagné d'un guide qui raconte les mystérieuses légendes associées à cet endroit étonnant.

Port en Ouganda Hefty Nile perch

Poisson unique

Le lac Victoria est un excellent endroit pour les amateurs de pêche. Il y a plus de 200 espèces de poissons dans ses eaux. Le tilapia a la plus grande importance commerciale. Sur les îles, il existe plusieurs grands centres spécialisés dans l'organisation de la pêche.

Les trophées les plus attrayants sont la perche du Nil, dont le poids peut atteindre 200 kg, ainsi que le poisson lang. Ces derniers ne se trouvent que dans les eaux de Victoria. La particularité de ces poissons réside dans leur capacité à respirer les branchies et les poumons. Langs est apparu il y a plus de 300 millions d'années et constituait un lien de transition entre les poissons ordinaires et les créatures terrestres.

Paradis des animaux

Voyager le long des côtes de Victoria est une excellente occasion d'observer les animaux dans leur environnement naturel.Et grâce au voisinage de différents espaces naturels, vous pourrez voir les habitants de la forêt tropicale et les habitants de la savane.

Par exemple, la végétation luxuriante de la forêt de Kakamega au Kenya abrite divers primates, lézards, des centaines d’espèces d’oiseaux, des papillons, ainsi que des antilopes, des porcs-épics, des mangoustes, etc.

Parmi les parcs nationaux du lac Victoria, la réserve de l'île de Rubondo (Tanzanie) est la plus populaire. Il est interdit de voyager en voiture, mais c'est encore mieux, car à pied, on peut voir plus d'animaux.

Hippo pêcheurs locaux nageant dans le lac

Sur une île de 458 mètres carrés. km relient les forêts côte à côte avec les marais, les prairies et la savane. Par conséquent, la réserve est habitée par divers représentants de la faune. La sitatunga est la seule antilope timide aux sabots allongés et très espacés. Egalement à Rubondo, vous pourrez voir des hippopotames, des crocodiles, des singes verts, des pythons, des chimpanzés, des éléphants, des mangoustes, des girafes, des porcs-épics et d'autres animaux exotiques.

Les amoureux des oiseaux apprécieront la mer de plaisir que procure la visite du parc national. Il abrite des martins-pêcheurs royaux, des moucherolles, des cormorans, des ibis, des cigognes, des hérons goliath, etc. La faune de l'île est également attrayante. Environ 40 espèces d'orchidées poussent sur son territoire.

Coucher de soleil sur le lac victoria

Menaces de Victoria

Extérieurement, la côte et la surface de l'eau du lac semblent être un paradis sur terre, mais elles présentent de nombreux dangers. En aucun cas, il n'est impossible de se baigner dans un réservoir: premièrement, il fourmille de crocodiles et, deuxièmement, l'eau est infectée par la schistosomiase.

Également sur les îles vit une mouche tsé-tsé, dont une personne peut être infectée par la maladie du sommeil. Il existe d'autres insectes dangereux porteurs du paludisme et de la fièvre jaune.

Les conditions climatiques spécifiques dans lesquelles l'humidité et la chaleur sont combinées ne seront pas supportées par tous les voyageurs. Une autre chose à retenir est qu'il y a souvent des tempêtes très fortes sur le lac.

Questions environnementales

Plantes aquatiques envahies

La situation écologique dans le lac se dégrade chaque année. Les raisons en sont la déforestation, la croissance démographique, le développement de l'industrie du poisson, les égouts et les drains techniques, etc.

En outre, la greffe artificielle de plantes et d'animaux exotiques a des effets négatifs sur l'environnement. Par exemple, dans les eaux de Victoria, les lys importés en Afrique au cours du siècle dernier ont augmenté. Ces plantes, qui ont une durabilité incroyable, consomment une grande quantité d'oxygène, ce qui a un impact négatif sur le nombre de poissons. Ils bloquent également les flux entrants, ce qui complique les transports.

Le lac Victoria est un réservoir africain unique qui impressionne non seulement par sa taille, mais aussi par sa beauté immaculée, ainsi que par la diversité de ses ressources naturelles. Ici, vous pourrez admirer le paysage magnifique, observer les animaux, aller à la pêche et à la chasse aux photos, ainsi que vous mettre en contact avec les traditions des aborigènes. L'important est de bien planifier votre voyage et de veiller à votre sécurité.

Rivière Kagera

L'attraction s'applique aux pays: Rwanda, Tanzanie, Ouganda, Burundi

Rivière Kagera situé en Afrique de l'Est et est la source du Nil. Originaire du Burundi, il traverse le territoire du Rwanda, de la Tanzanie et de l'Ouganda, ainsi que partiellement le long de leurs frontières. Kagera est formée au confluent des rivières Nyavarongo et Ruvuvu près du lac Rweru, d'où elle a une longueur de 420 km jusqu'à l'embouchure; Si vous comptez depuis la source de la rivière Rukarar, qui est située au Burundi près de la limite nord du lac Tanganyika et qui est le point le plus éloigné de l'embouchure du système fluvial de la Kagera, sa longueur est d'environ 800 km. La rivière se jette dans le lac Victoria.

Informations générales

La Kagera coule vers le nord dans une vaste vallée marécageuse, empruntant les eaux de nombreux petits lacs. Près de la ville de Kagitumba (la convergence des frontières du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda), la Kagera se dirige vers l’est et se jette dans le lac Victoria, à 40 km au nord de Bukoba. La consommation annuelle moyenne d'eau est de 1500 m³ / s. Le plus long affluent de la Kagera est le Lukarar, le plus au sud est le Ruvironza.

Dans la partie supérieure de la rivière se trouvent les chutes de Rusumo et sur les basses terres marécageuses du cours moyen, le parc national de Kagera est organisé.

La navigation sur la majeure partie du fleuve est impossible, le seul port de Kuaka (Tanzanie) dans la partie inférieure dessert de petits navires à tirant d'eau.

Histoire

Kagera a été découverte en 1862 par une expédition de John Spick. Cependant, certaines sources considèrent Henry Stanley comme le découvreur qui a visité la rivière en 1876. Après que la rivière fût étudiée par les Autrichiens O. Bauman (1892-93) et Kandt (1898).

Lors du génocide de 1994 au Rwanda, les corps des personnes tuées au lac Victoria ont coulé le long de cette rivière. Aujourd’hui, la rivière Kagera est l’un des endroits les plus importants et relativement calmes d’Afrique centrale, autour duquel règne l’atmosphère paisible de la nature pittoresque.

Tanga City

Tanga - Le nom de la ville portuaire en Tanzanie et la zone du même nom autour de la ville. Tanga est l'une des plus grandes villes du pays. Comparée aux villes d'Arusha ou de Moshi, dans lesquelles il y a à peu près la même population, Tanga est une ville relativement calme.

Informations générales

La ville de Tanga se trouve sur les rives de l'océan Indien, non loin de la frontière avec le Kenya, en face de l'île Pemba, d'où elle est séparée par le détroit de Pemba. Les principaux produits exportés du port de Tangi sont l’agave, le café, le thé et le coton. Il existe également un important nœud ferroviaire qui relie l’intérieur de la Tanzanie à la côte. La compagnie des chemins de fer tanzaniens et la ligne centrale de Tanga sont reliées à la région des Grands lacs africains et à la capitale économique de la Tanzanie, la ville de Dar es-Salaam.

Le port et ses environs sont le centre de Tangi, où sont situés des hôtels, des bars et les seuls bâtiments de plus de huit étages. A quelques kilomètres, Tanga se dirige vers les terres. Il existe plusieurs grands marchés dans et autour de Tanga.

Le 1 er juillet 2005, Tanga et deux autres municipalités (Arusha et Mbeya) ont obtenu le statut de ville.

Histoire

En 1889, une garnison de l’Afrique de l’Est allemande est déployée à Tanga. L'économie locale était basée sur la culture du sisal (agave), qui avait été introduit dans la colonie quelques années auparavant; la population a commencé à croître rapidement. Cela a également été facilité par la construction d'une gare ferroviaire sur la ligne Usambara, qui a atteint Kilimanjaro.

Pendant la Première Guerre mondiale, un débarquement des troupes britanniques a été débarqué à Tanga, qui a été repoussé après la bataille de Tangu, survenue le 4 novembre 1914. La ville n'a été prise que le 7 juillet 1916.

Les curiosités

Près de Tangi se trouvent: les grottes Amboni, la réserve naturelle Amani, les ruines de Tongoni, des plages marines, des tombes militaires allemandes et un site d'observation dans la région de Lushoto.

Gorge d'Olduvai

Gorges d'Olduvay - l'endroit même où les restes fossiles d'un casse-noix humain, ou de l'Australopithecus boisei, une créature humanoïde de 1,8 million d'années ont été découverts. Les amateurs de l'archéologie ou de l'anthropologie devraient donc absolument visiter ce lieu. C'est une fente de 40 km qui longe les plaines du Serengeti, à 20 km à l'ouest du cratère de Ngorongoro, dans la réserve naturelle de Ngorongoro. La profondeur de la gorge est d'environ 100 m. Et la superficie est de 250 km².

Informations générales

En 1976, Mary Leakey a invité Peter Jones à travailler avec elle à Olduvai. Il l'aida à évaluer l'utilisation possible d'une variété d'outils en pierre et découvrit enfin les célèbres empreintes de pas prouvant que nos ancêtres marchaient droit il y a 3,8 millions d'années.

Il existe plusieurs fouilles archéologiques dans les gorges d'Olduvai, où des restes de fossiles, des traces de peuplement et des artefacts en pierre ont été découverts. De nombreuses trouvailles peuvent être vues dans le musée d'anthropologie et d'évolution humaine "Olduvai Goj", qui est également situé dans cette gorge, il contient les restes des prédécesseurs de l'homme moderne, les restes d'animaux préhistoriques, des défenses de mammouth.

Outre le fossile, il existe trois espèces d’oiseaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs: la teigne à oreilles rouges, la violette, et la borodastik, jaune-rouge.

En regardant autour du parc national du Serengeti ou de la réserve de Ngorongoro, bien sûr, il est logique d'inclure la gorge Olduvai dans le programme.

Zanzibar City

Zanzibar - La plus ancienne ville de la Tanzanie moderne et le meilleur endroit pour se familiariser avec la culture et la cuisine swahili. Ses vieux quartiers sont protégés par l'UNESCO et même l'île sur laquelle se trouve la ville s'appelle généralement aussi Zanzibar. En fait, son nom emblématique est Unguja.

Informations générales

Zanzibar ... Cela vaut la peine de dire ce mot. Une image d'une île exotique et lointaine apparaît immédiatement sous vos yeux. Les eaux scintillantes de la mer d'azur, bordées par des plages blanches et désertes, où l'air est empli d'une odeur de clou de girofle, éclaboussent. La vieille ville arabe de Stone Town (Stone Town) - le centre de Zanzibar - ressemble à un rêve vivant. Situé sur une île de la côte ouest, il se distingue par un mélange merveilleux de cultures et de styles arabes, indiens et africains avec une dose modérée d'influence européenne.

Pendant des siècles, les navires transportant des épices et des esclaves ont fait la navette entre l’Afrique et l’Asie et jusqu’à la fin du XIXe siècle. À Stone Town, à Zanzibar, où les intérêts des pays arabes d'Afrique de l'Est étaient concentrés, ils étaient gouvernés par des sultans de Mascate. À mesure que des villes telles que Mombasa et Dar es Salaam se développaient, Stone City se détériorait. En 1964, le dernier sultan a été expulsé et Zanzibar s'est unie au Tanganyika pour faire partie de la Tanzanie. La plupart des étrangers ont été forcés de quitter l'île, leurs demeures vides ont été confisquées au gouvernement et les maisons sont progressivement tombées en désolation complète. Heureusement, l’inscription de la ville sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000 a permis de faire renaître l’intérêt, la restauration et la préservation du patrimoine extrêmement important du peuple swahili.

Le fort arabe, dont la construction a été commencée par les Portugais et achevée par les sultans en 1701, est le plus vieil édifice aux hautes murailles déchiquetées couleur chocolat, derrière lesquelles se trouvent des places vertes, des magasins et des cafés. La ville compte de nombreux bâtiments d'une beauté saisissante: de longues rues ombragées, des maisons de style arabe aux façades simples, derrière lesquelles se cachent les magnifiques cours exquises. Les fenêtres étroites sont équipées de niches profondes et les passages du premier étage permettent aux femmes de communiquer sans regarder les gens.

À Zanzibar, juste besoin de passer quelques jours. Deux d’entre eux vont inspecter la ville de pierre, après quoi un large choix est proposé au voyageur: plantations d’épices, forêts tropicales de la pointe sud de l’île, plongée, voile ou simplement se détendre sur la plage.

Quand venir

De septembre à mars.

Ne manquez pas

  • Marché aux esclaves et mémorial - le commerce des esclaves a continué à Stone Town pendant encore 30 ans après l'interdiction de 1873
  • Musée Mémorial de la Paix.
  • Palais des Sultans - Musée de 1890 à 1964
  • La maison Livingstone a été construite à l’origine pour l’un des sultans; de nombreux chercheurs et missionnaires de l’ère victorienne y ont séjourné.
  • Stone City Mosque - Malindi.

Fait intéressant

Freddie Mercury, chef de l’ensemble "Queen", est né à la ville de pierre de Zanzibar.

Zanzibar (Ugundja)

Zanzibar - L'île de corail, qui faisait peut-être autrefois partie du continent africain, est une véritable perle dans les eaux bleu azur de l'océan Indien. L'île attire les touristes avec ses cocotiers se balançant dans le vent tropical, ses collines pittoresques, parfois couvertes de forêts immaculées, et ses magnifiques plages de sable blanc. L'abondance de récifs coralliens entourant l'île est un autre pôle d'attraction pour les visiteurs. C'est un vrai conte de fées pour les plongeurs!

Faits saillants

Tortue de mer

Le deuxième nom de Zanzibar - Ugundja, considérez-le lorsque vous voyagez, car Certains appellent l'île de cette façon. Notez également que Zanzibar est également appelé l'archipel, qui comprend, en plus de l'île, l'île de Pemba.

L'île regorge également de flore et de faune. À Zanzibar, deux espèces d’oeufs de tortues sont pondues près du phare à Ras Ngunvi.

Les baleines à bosse, qui migrent généralement au printemps et en septembre, sont également clairement visibles depuis la côte de Zanzibar. Les grands dauphins adorent cette eau. Nager avec les dauphins sous la surveillance de sauveteurs est une attraction touristique favorite.

Zanzibar, Tanzanie Ville Zanzibar Pemba Island Bungalow sur la côte Red Fat Men dans le parc Jozani

Il y a des singes dans le parc Jozani - des hommes gras et des singes bleus; Il s'agit de la plus grande superficie de forêts primitives matures qui subsistent sur l'île après plusieurs années de destruction de la végétation.

La pêche joue un rôle important dans l'économie de Zanzibar, de même que le tourisme. Les habitants continuent à cultiver des noix de coco et du cacao pour l'exportation et, avec la population de l'île voisine de Pemba, recueillent l'essentiel de l'œillet produit dans le monde. Visiter des plantations d'épices ou chercher des figurines sculptées sur le marché central peut être une expérience fascinante.

Rue étroite de la ville de pierre

L'histoire de l'île - l'histoire de l'occupation étrangère, du commerce animé et de l'esclavage. Les premiers habitants connus de l'île étaient des Africains de langue bantoue - les habitants de Hadim et de Thumbat. Selon la légende locale, au 10ème siècle, des marins persans se seraient égarés ici. Ils ont vécu ici pendant longtemps en prévision d'un vent favorable et ont finalement décidé de rester ici pour toujours.

L'île est la ville de Zanzibar - le fruit de l'influence de diverses cultures. Ici, l'Afrique rencontre la Perse, l'Arabie, l'Inde, la Chine et le Portugal. Des influences hollandaises et britanniques sont également perceptibles.

À marée basse

L'influence de la culture indienne se fait sentir sur les balcons décoratifs et le verre coloré, les Britanniques ont laissé derrière eux d'imposants édifices de style impérial qui étaient "isolés" dans certaines parties de la ville et certains de leurs habitants ne peuvent toujours pas quitter Zanzibar. Ce n'est peut-être pas un nom très romantique, mais Stone Town est une vieille ville et le cœur de Zanzibar, il n'a pas beaucoup changé au cours des 200 dernières années. C'est un lieu de rues tortueuses, de bazars bruyants, de mosquées et de majestueuses demeures arabes, dont les propriétaires d'origine se faisaient concurrence dans le luxe de leur maison.

L'histoire de Zanzibar

Cette île a une zone solide et est séparée du continent par de larges détroits, de sorte que les marchands arabes se sentaient complètement en sécurité ici. Peut-être en 141,5 ou 1418, le Chinois Zheng He a-t-il visité Zanzibar, mais l'armada portugaise est devenue la première menace sérieuse pour les Arabes. À la fin du XVII siècle. tout l'archipel s'est réuni sous le drapeau d'Oman et, en 1856, le sultan Seyid a transféré le tribunal des côtes du golfe Persique à l'île de Zanzibar. En 1862, le sultan cesse de contrôler ses anciennes possessions dans la péninsule arabique, mais il n'est pas trop contrarié. Son successeur Majid dirigea non seulement les îles de Zanzibar et de Pemba, mais aussi une partie considérable du continent où il fonda Dar es-Salaam.

Dessins historiques et photos de Zanzibar

Le troisième sultan de Zanzibar, Bargash, n'a pas vécu si librement: il a perdu son revenu du commerce des esclaves et les autorités ont été forcées de partager avec le consul britannique. Lorsque Bargash tenta de chasser les Britanniques en 1896, l'affaire se termina par la guerre la plus courte de l'histoire, qui ne dura que 45 minutes. Les combats se sont déroulés sur la rade de la capitale de l'archipel. Après 18 ans, la première bataille navale de la Première Guerre mondiale s'y est déroulée. Le croiseur allemand "Koenigsberg" a tiré à bout portant contre le "Pegasus" britannique à l'attaque. Cet événement a été la dernière attaque d'un ennemi extérieur de l'histoire de l'île. Mais la guerre civile a éclaté un mois après le départ de la Grande-Bretagne, au début de 1964. Ne voulant pas voir le chef de l'État sultan-arabe, les travailleurs noirs et durs ont désarmé la police et organisé un pogrom - elle a également touché les Indiens, les Européens, les Chinois et tous les autres non-africains. Puis les rebelles se sont unis au voisin continental, mais à Zanzibar, le président est toujours élu. (il est également considéré comme le vice-président de toute la tanzanie), et les étrangers ont mis dans les timbres d'entrée de passeport.

Kiponda District

Ville de pierre

Si le peuple swahili était une nation indépendante, la ville de Zanzibar en serait la capitale. En venant de la mer, la première chose que vous voyez est la cathédrale catholique deJoseph, la tourelle du palais du sultan et, à sa droite, les bas murs sombres du fort du XVIIIe siècle. Le poste à passagers marque la frontière entre la ville de Kamennoye, la partie la plus ancienne de la ville de Zanzibar, et la région de Malindi, où, au XXe siècle, un nouveau port a été construit. Débarquer et passer des "formalités d'entrée" gratuites (vous devrez remplir à nouveau la carte d'immigration), vous êtes devant l’ancien hôpital de quarantaine - un bel immeuble avec des balcons. En tournant à droite, atteignez l'immense banian, tournez à gauche et continuez tout droit. C'est le district de Kiponda (Kiponda)où vous trouverez immédiatement plusieurs hôtels. En continuant à pénétrer dans les zones protégées par l’UNESCO de Zanzibar, vous serez dans environ 15 minutes. aller au marché pour Forodani (Marché Forodhani). Une rue large parallèle au marché s'appelle Creek Road. (Creek Rd.) - il sert de frontière orientale de la ville de pierre et constitue en outre la principale sortie de la capitale dans les directions nord et sud. Par conséquent, la place du marché est en même temps la principale gare routière de la ville. En tournant à droite et au bout du marché, vous verrez à gauche (de l'autre côté de Creek Road) une branche de la banque Barclays et, à droite, la haute flèche de la cathédrale anglicane. La première église protestante d'Afrique a été construite en 1874 sur le site d'un marché aux esclaves. (selon la légende, l'autel est l'endroit où les esclaves sont punis avec un fouet). Dans la cour de la cathédrale, vous pouvez voir un monument aux Africains réduits en esclavage et plusieurs vieux bâtiments. Dans la boîte à gauche de l'entrée, vous trouverez une billetterie où vous pourrez payer pour visiter la cathédrale et les caves destinées à l'entretien des biens vivants (08.00-18.00).

Creek Road Stone Town Rues de Zanzibar
Bâtiment de la Cour suprême

En revenant sur Creek Road, continuez vers le sud, à gauche, le parc Jamhuri. (Jardins Jamhuri)et à la deuxième intersection, il y a un bâtiment blanc de style indo-sarrasin, semblable à une mosquée. Il a été construit en 1925 à la mémoire des victimes de la Première Guerre mondiale, appelé le Mémorial Museum of the World. (Musée du mémorial de la paix ou Beit-el-Amani), mais est maintenant fermé pour des réparations perpétuelles avec le petit musée d’histoire naturelle situé en face de la rue (Musée d'histoire naturelle). La rue entre les deux musées s'appelle Museum (Museum Rd.). Cela vous mènera à une route plus large de Kaunda. (Kaunda Rd.) à la résidence du président de Zanzibar (State House). Le palais ne prend pas en considération, mais ensuite sur Kaunda Road (environ 200 m à gauche) Il y a un bâtiment célèbre de la Cour suprême, construit par J. Sinclair en 1908. Il fait face à la place ornée d'une arche en brique de style gothique anglais. Sans changer de direction, vous sortirez dans la rue Shangani (Rue Shangani) - l'un des plus importants de la ville de pierre. Au tout début de la rue, il y a une succursale de la banque Barclays et derrière elle, dans l'allée gauche, se trouve l'historique Hotel Africa House. Au deuxième étage de l'hôtel, vous trouverez un beau salon pour les narguilés avec des canapés orientaux et un café-terrasse en plein air donnant sur le port.

Tourner à droite dans la rue Shangani et tourner dans Kenyatta Road (Kenyatta Rd.). Il y a beaucoup de cafés et de magasins dans cette rue et tout au bout (à droite) Il y a une maison jaune discrète des années 50 à deux étages, où aurait vécu le futur idole de la pop, Freddie Mercury, dans les premières années. (+255-022-32721). La rue repose sur le vieux bâtiment de l'ancien consulat d'Allemagne, à deux pas du fort et du palais du sultan. (passage par l'arcade à gauche du restaurant indien The Silk Route).

Musée Mémorial du Palais Mtoni

Ouest et nord de l'île de Zanzibar

La côte ouest la plus célèbre de l'île (face au continent) et son extrémité nord. Vous pouvez accéder à l'autoroute depuis le marché sur Creek Road (Creek Rd.). La route vers le point le plus au nord de Nungwi (Nungwi) Cela prend environ 1 heure, Dala-Dala vaut 2000 w. Entre Zanzibar et Nungwi, sur la côte ouest de l'île, il y a des villages de villégiature comme Bububu (Bububu) et kendwa (Kendwa). Le premier a été le point final du premier chemin de fer de 10 km construit en Afrique à la fin des années 1870. pour le divertissement sultan. L’attraction principale de Bububu est maintenant la longue plage de Fuji. (Fuji Beach). À 10 km au nord, les plus grandes grottes de mangapwani de l'île sont cachées (Grottes de Mangapwani)situé dans le village du même nom sur le front de mer. Il existe également des vestiges de fortifications côtières construites par les Britanniques en 1940 pour protéger l'île du possible débarquement des Allemands.

Pêcheurs Turquoise de l'Océan Indien à Bububu Kendwa Nungwi

Kendwa est considéré comme un endroit économique, adapté aux loisirs des jeunes - il est situé à environ 2 km du très populaire Nungwi. Si vous vous rendez à Dala-Dala ou si vous prenez un taxi de Zanzibar vers le nord, descendez à l'embranchement avant d'arriver à 3 km de Nungvi, puis tournez à gauche sur la route latérale en direction du centre de plongée et du Scuba Do Zanzibar de Zanzibar. (environ 1,5 km).

Fuji Beach
Restaurant insolite "Scala"

Bien que les plages de la pointe nord de l’île ne soient pas les meilleures (à marée haute, ils sont complètement recouverts par les vagues), la concentration d’hôtels ici est la plus élevée de tout Zanzibar. En arrivant à la dernière étape du village de Nungwi, traversez un vaste terrain vague où les enfants de la région courent après le ballon. De plus, tout aborigène vous montrera comment marcher entre les maisons et la plage. Toutes les maisons d'hôtes, hôtels et restaurants sont alignés le long de la mer. Seules une petite boulangerie et un mauvais supermarché se trouvent dans le village. (non loin de l'arrêt Dala-Dala). Le Nungwi Inn Hotel et le centre de plongée Spanish Dancer Divers sont situés au début de la plage, au nord du cap Ras Ras Nungwi. Cette distance, vous pourrez facilement surmonter à pied. Sur le chemin, vous pouvez vous rendre sur l'un des chantiers navals qui construisent des voiliers en plein air directement sur la plage. La construction d'un boutre de taille moyenne prend environ un mois. Si les rayons kenyans ont une tige droite, celle de Zanzibar est plus élégante. Ngalawa - des pirogues étroites avec une balance, sur lesquelles les habitants des îles n'ont pas peur d'aller très loin dans la mer ne sont pas moins intéressants. Derrière les chantiers navals, la bande de plage se rétrécit - vers midi, la marée commence et le ressac devient dangereux, il est donc préférable de marcher tôt. À la pointe nord de l'île de Zanzibar se dresse la tour blanche du phare de Ras Nungwi. (la visite et la photographie sont interdites). En approchant le long de la plage, vous remarquerez que la côte forme une petite baie ouverte avec un lagon adjacent, qui communique avec la mer par des canaux souterrains. Les tortues de mer sont cultivées dans le lagon - vous pouvez visiter cette pépinière (Étang de conservation des tortues marines Mnarani, 0 9h00-18h00, 7500 W.).

Coucher de soleil sur l'île de Zanzibar

Il n’ya ni échangeurs, ni distributeurs automatiques de billets à Nungwi, et les cartes n’acceptent que les hôtels les plus chers.

Plongée à Nungwi

Les récifs commencent à environ 1 km de la plage. (6-10 min. En bateau). À proximité du cap Ras Nungvi, vous trouverez une douzaine de lieux de divertissement sous-marins d'une profondeur de 8 à 10 m, y compris l'atoll de Mnemba. (Île de Mnemba) du nord-est de l'île. La variété des récifs et de la faune qui les habite est extrêmement vaste, notamment d'étranges poissons à ailes d'aile et des seiches irisées de néons. Double plongée avec détente et collation légère (environ 4-5 heures) Il en coûte 95-112 $. Les services, y compris la formation, offrent:

  • Plongeurs danseurs espagnols (+ 255-0777417717, 0777430005; www.spanishdancerdivers.com). Le centre de plongée le plus célèbre.
  • Poséidon en plongée (+ 255-0777720270, www.divingposeidon.com). Le bureau est situé au Baraka Beach Bungalows.
  • Yoga divin et plongée (+ 255-0772299395.0776310227; www.divinezanzibar.com). Plongée, cours de yoga, ainsi que des visites d'île.
  • Zanzibar Dive Adventures (+ 255-0773235030; www.dive-zanzibar.com). Il a deux centres à Nungwi - ils sont basés au Ras Nungwi Beach Hotel et au Paradise Beach Hotel. Un autre centre est à Kendwa Rock.
  • Scuba do zanzibar (www. scuba-do-zanzibar.com). Situé dans le Kendwa Roque. Trois bureaux dans des bungalows Sunset (+255-0777417157), La Gemma Dell'Est (+255-0245502170) et mon hôtel bleu (+255-0777715040).

Pêche en mer

Pêche zanzibar (+ 255-0773875231, 0772219612, 077-3548774; www.fishingzanzibar.com). Deux yachts, un équipement complet. 6 heures de pêche dans les environs de Nungwi 700 $.

Côte est de Zanzibar

Les femmes de Zanzibar attendent leurs maris pêcheurs du travail

Plages orientales (océan) les côtés de l'île sont divisés en deux sections, au nord et au sud de la baie de Chvaka (Baie de Chwaka). Les principaux villages de la moitié nord sont commodément situés par rapport à la capitale de l'île et s'appellent Matemwe. (Matemwe), Kiwengwa (Kiwengwa) et pongwe (Pongwe). À chacun mène une amorce de la route principale Zanzibar-Nungvi (avec Creek Road aller Dala-Dala, 1,5-2 heures, 2000-3000 w.). Un peu plus loin de la capitale se trouvent les villages du sud - Paje. (Paje)Bvidzhu (Bweju) et Jambiani (Jambiani). Partout il y a des stations balnéaires et des hôtels économiques.

À mi-chemin de la capitale et des plages du sud-est, une étendue de jungle sauvage, couvrant autrefois toute l'île, a été préservée. Au fil du temps, ils ont cédé la place à des plantations de plantes à épices, mais un petit groupe est maintenant appelé forêt de Jozani. (Jozani Fore St.). Vous avez peut-être de la chance et vous verrez l'un des derniers léopards de Zanzibar. Ils étaient protégés par les Britanniques, mais en 1964, les autorités révolutionnaires déclarèrent les chats "nuisibles" et autorisèrent la chasse. Les zoologistes espèrent que dans les coins les plus reculés de Jozani, le léopard pourrait survivre. Parmi les autres grands animaux, on trouve des sangliers dans la jungle, vous pouvez également voir beaucoup d'oiseaux et même de rares singes Kolobu. Tours à Jozani organise n'importe quel hôtel et agence de voyage dans la capitale de l'île (70-80 $). La forêt jouxte la côte du golfe de Menai. (Menai Bay). Sa zone d’eau est considérée comme une réserve: c’est l’un des meilleurs endroits en Tanzanie pour observer les animaux marins, principalement les dauphins.

Jungle de la baie de Zanzibar Île Chvaka Changu

Les excursions habituelles proposées par les hôtels, complexes hôteliers, etc. de Zanzibar comprennent des visites de plantations d'épices. (de 2 à 4 heures avec dîner, à partir de 50 $ / personne.) et des excursions en bateau avec la natation dans les coins intacts de la côte (à partir de 50 $) ou sur des îles dans les environs de Zanzibar (50-135 $ selon la distance). Le plus populaire des derniers est Changu (Île de Changuu, 5 km) et Chapwani (Île Chapwani, 7 km). La première est connue comme "l'île des prisonniers", car il y avait autrefois des esclaves rebelles exilés et des patients dangereux. Le deuxième îlot s'appelait «l'île des tombes» en raison de plusieurs sépultures de pêche et du cimetière des marins européens. Les excursions dans les îles sur des dhows à moteur prennent une journée entière et incluent un pique-nique. "Tours de dauphins" populaires (Visites de dauphins, à partir de 110 $) dans la réserve marine de Menai. On pense que les rencontres avec les joyeux cétacés sont les plus fréquentes dans la région de Kizimkazi. (Kizimkazi) au sud-ouest de l'île.

Zanzibar

Comment s'y rendre

Il n'y a pas de vols directs vers la Russie depuis l'île de Zanzibar. Le moyen le plus pratique est de vous rendre à Dubaï, où vous pourrez prendre un vol pour Dar es Salaam, où vous devrez parcourir les 50 km restants en ferry ou en petit avion.

Réserve naturelle de Ngorongoro

Ngorongoro - Réserve, située entre le parc national du Serengeti et le parc national du lac Manyara en Tanzanie. On l'appelle souvent la huitième merveille du monde, connue pour sa beauté stupéfiante et sa fabuleuse variété d'animaux sauvages.

Informations générales

Un cratère d'environ 20 km de diamètre s'est formé il y a des millions d'années, alors qu'un volcan géant ne pouvait plus supporter son propre poids et tombait dans des tartares tectoniques. Lorsque la croûte s'est installée et couverte de poils verts, des animaux sont apparus à Ngorongoro, puis les premières personnes: une bonne partie de la gorge d'Olduvai est située dans la réserve. Le fond de Ngorongoro se trouve à une altitude élevée et devrait, en principe, être froid et sec, mais ... De hauts "côtés" empêchent la circulation de l'air et le débit de l'eau. Par conséquent, dans le cratère, il fait toujours chaud et humide. Une sorte de serre naturelle sans toit, dans laquelle l'herbe pousse si vite que des milliers de troupeaux d'antilopes et de zèbres n'ont pas le temps de la manger. Où herbivores - il y a des prédateurs, qui à Ngorongoro plus que partout ailleurs en Afrique. Ngorongoro atteint une profondeur de 610 m et couvre une superficie de 260 mètres carrés. km

Parmi les divers écosystèmes du parc, on trouve des volcans actifs, des montagnes, des plaines vallonnées, des forêts, des dunes avec des lacs et la gorge Olduwai. Il existe plus de 550 espèces d'oiseaux et 115 espèces de mammifères, y compris les éléphants, les zèbres, les buffles, les gnous et les hippopotames. C'est le seul endroit en Tanzanie où vous pouvez être plus ou moins assuré que vous verrez un vrai rhinocéros noir, mais il n'y a pas de girafes ici, car la nourriture pour eux est très pauvre.

Il y a peu de vie dans l'eau salée des lacs locaux - parmi ces réservoirs se trouve l'un des plus grands lacs de la région du Natron.

Une autre attraction du parc Ngorongoro est l'abondance de flamants roses sur le lac Magadi au fond du cratère.

Les guerriers de la tribu Masaï en costumes traditionnels complètent ce tableau: ils broutent des vaches, des moutons et des chèvres.

Au nord, dans la partie la plus éloignée de la réserve, il existe une variété de cratères et de lacs. Du côté est se trouvent les ruines d'Engakur, une ville en pierre avec des terrasses et un système d'irrigation complexe. Les bâtiments en pierre sont considérés comme très rares dans ces endroits, car le concept lui-même est inhabituel pour cette partie de l'Afrique.

En raison de la différence d'altitude et de la dynamique des masses d'air, le microclimat à Ngorongoro varie considérablement en fonction de l'emplacement. Le terrain plus élevé est généralement humide et brumeux.La plaine est soumise à de fortes fluctuations de température. La plupart des précipitations tombent en novembre et avril et leur quantité varie aussi beaucoup selon les endroits. Les bords du cratère sont recouverts d'une végétation arbustive et constituent une savane humide avec des herbes hautes et des forêts montagneuses persistantes. Au bas du cratère, l'herbe est plus courte, il y a des sources pour boire et les forêts d'acacias.

Sur le bord du cratère, vous trouverez de nombreux camps et hôtels où vous pourrez vous arrêter pour admirer les vues fantastiques depuis le balcon sur les profondeurs du cratère. En outre, les touristes peuvent regarder des animaux en voiture ou participer à des safaris à pied, accompagnés de guides.

À Ngorongoro, ils arrivent d’Arusha par la même route que le Serengeti. La ville la plus proche s'appelle Karata. (Karatu), mais l'administration du territoire ne s'y trouve pas, mais dans le village de Ngorongoro Park Village (Village Park Ngorongoro) du sud en dehors du cratère. Il y a une jonction d'autoroute menant par la porte principale de Lodoare (Porte Lodoare, adultes / enfants 5-16 ans 35/10 $, gratuit pour les moins de 5 ans). Tous les matins, à 7 heures du matin, un bus spécial quitte la gare routière d'Arusha. Il livre tout le monde au village du parc (5000 w., Environ 6 heures)où vous pouvez organiser une visite du cratère et une excursion dans les environs. Sur le chemin, vous pourrez faire une halte à Karata, qui convient également comme base pour les visiteurs de Ngorongoro.

Offre de visites:

  • Serengeti Pride Safaris & ascensions au Kilimandjaro (Usa River, Arusha, + 255-0785353534; www.serengetipridesafaris.com). 4 jours et 3 nuits dans les parcs de Tarangire et Ngorongoro - 930 $ par personne. (possible de conduire sur le lac Manyara).
  • Groupe de voyage Rikshaw (dans Dar + 255-022-2602303 / 304/305/610/612/613; 022-2137275, 2139273; à Arusha + 255-027-2545955, 2545956; www.rickshawtravels.com). $ 1890 Safari de deux jours à Ngorongoro (pour 2 personnes).
  • Tanzanie 2000 aventure (Arusha, + 255-0786013994, 0773478748; www.tanzania-adventure.com). D'Arusha à Ngorongoro pendant 3 jours, nuit sur le bord du cratère - 750 $ (4 personnes).

Regarde la vidéo: J'irai dormir chez vous HD - Tanzanie (Mars 2020).

Loading...

Catégories Populaires