Samoa

Samoa

Profils de pays Flag SamoaEmblème des SamoaHymne SamoaDate de l'indépendance: le 1er janvier 1962 (de la Nouvelle-Zélande) Type de gouvernement: République parlementaire Territoire: 2 832 km² (166e dans le monde) Population: 188 540 personnes (189e au monde) Capitale: ApiaV devise: Tala (WST) Fuseau horaire: UTC + 13 La plus grande ville: ApiaVVP: 670 millions de dollars Domaine Internet: .ws Code téléphonique: +685

Samoa - un État du sud-ouest de l'océan Pacifique occupe la partie occidentale de l'archipel des Samoa - les îles Savaii, Upolu, Apolim et autres, d'une superficie totale de 2 831 km². La population est de 190 000 personnes, principalement des Samoans. La plupart des croyants sont protestants et catholiques. Les langues officielles sont le samoan et l'anglais. La capitale est Apia. Le chef de l'Etat est le chef des Samoans.

Faits saillants

Îles d'origine volcanique, principalement montagneuses (jusqu'à 1858 m). Le climat est tropical, chaud et humide, avec des ouragans fréquents. La température annuelle moyenne est de 26 ° C et les précipitations annuelles moyennes de 3000 mm. Les pentes des montagnes sont couvertes de forêts tropicales humides, parmi lesquelles des espèces précieuses au bois très dur, au myrte à grandes feuilles et aux fleurs odorantes, aux bananes géantes, dont la cime atteint 100 m de diamètre. Sur les sommets des plus hautes montagnes, les forêts luxuriantes sont remplacées par des forêts dites brumeuses et des arbustes montagneux, et sur le littoral plat, les paysages culturels dominent avec des plantations de cocotiers, bananes, cacao et autres cultures.

La plupart des habitants de l'île vivent dans des huttes traditionnelles - légères, ovales. Les murs sont absents et le toit de feuilles de cocotier ou de rampes repose sur des piliers en bois. La seule ville et principal port du Samoa occidental est la capitale de l'État d'Apia (33 000 habitants), située sur l'île d'Upolu. Le centre d’Apia est constitué de maisons de style européen à un et deux étages sur lesquelles se dressent les clochers de l’église. La ville dispose d'un observatoire, de trois hôtels, de petites entreprises, de bureaux de sociétés étrangères et d'agences gouvernementales. À la périphérie d'Apia se trouve le domaine du célèbre écrivain anglais R. L. Stevenson.

Nature et climat

Les îles du Samoa occidental représentent les sommets d’une crête sous-marine d’origine volcanique. Sur Savayi se trouve un volcan en activité, le Matavan, dont les dernières éruptions ont eu lieu en 1902 (fort) et en 1911. Le relief des îles est montagneux. Les plus hauts sommets sont le mont Silisili (1858 m) sur l'île de Savayi et Fito (1100 m) sur l'île d'Upole. La surface de ces îles décroît des zones centrales les plus élevées à la périphérie et passe par endroits dans les basses terres côtières. Les îles ont de nombreux ruisseaux de montagne rapides qui ont un potentiel hydroélectrique important. La côte est principalement rocheuse, accidentée. Littoral total env. 400 km. Les récifs coralliens sont bordés par l’île Savayi du nord-est et de l’est, et par Upolu - de tous les côtés, à l’exception de la partie nord-est.

Le climat est tropical, chaud et humide. Température journalière moyenne env. 26 ° C, les fluctuations de température sont faibles (la température moyenne estivale est de 27 ° C, en hiver, 25 ° C). Les précipitations annuelles moyennes vont de 2 500 à 3 000 mm dans le nord-ouest des deux grandes îles et de 5 000 à 7 000 mm dans les régions montagneuses centrales. La saison sèche dure de mai à octobre et la saison des pluies de novembre à avril. Les ouragans tropicaux sont souvent répétés.

Les sols volcaniques sont très fertiles, notamment sur l'île d'Upolu. Le sol et les conditions climatiques sont favorables au développement de l'agriculture, mais en raison de la rudesse du relief, seul un quart du territoire est utilisé.

La flore des Samoa comprend env. 600 espèces, dont environ un quart sont endémiques. Les forêts couvrent 47% du pays. Une bande de forêts de mangroves s'étend le long des côtes. Dans de nombreux endroits, elles sont remplacées par des plantations de cocotiers. Les pentes des montagnes sont couvertes de forêt tropicale humide. Sur les parties inférieures des pentes prédominent des arbres atteignant 20 m de haut, dans la couche de terre des fougères, des arbres retors de vignes et d'épiphytes variées. À une hauteur absolue de 500–600 m, la rangée d’arbres atteint 25–29 m, les fougères arborescentes apparaissent encore plus haut dans les montagnes. Dans la partie centrale des îles, les forêts sont plus humides. Au Samoa-Occidental, de nombreuses espèces d'arbres de grande valeur poussent, dont le bois est utilisé par la population pour la construction d'habitations et de bateaux. Banyan, muscat, bambou, pandanus, orchidées sont très fréquents.

Le monde animal est extrêmement pauvre chez les mammifères. Les rats les plus communs introduits par les Européens sur les navires. Les chauves-souris sont caractéristiques. L'avifaune compte 53 espèces, dont 16 sont très rares (y compris la colombe à dents endémique). Parmi les reptiles, il y a des serpents et des tortues. Il y a les mille-pattes, le scorpion et les araignées. La faune d'insectes est la plus riche et la partie orientale de l'aire de répartition de trois groupes d'insectes (éphémères, phryganes et termites), répandue en Australie et en Nouvelle-Guinée, est confinée à ces îles. Les eaux adjacentes regorgent de poissons, crabes, pieuvres, requins, thons, bonites, maquereaux, etc. se trouvent dans des eaux plus profondes.

Les curiosités

Le Samoa-Occidental est un magnifique coin de la terre qui n’a pas encore été grandement affecté par la civilisation. Pour cette raison, les principaux trésors du pays sont ses montagnes, ses forêts, ses plages et ses villages colorés. Si nous parlons de points de repère créés par l'homme, le plus grand nombre d'entre eux sont concentrés dans la capitale Apia, sur l'île d'Upolu. Par exemple, dans sa partie occidentale se trouve l'ancienne capitale cérémonielle de Mulinoi.Dans cette zone, les bâtiments les plus intéressants sont l'ancien observatoire et le Parlement. Dans la partie centrale d'Apia, la tour de l'horloge commémorative est la plus intéressante. De plus, dans toute la ville, d'anciens bâtiments coloniaux disséminés, parmi lesquels la plus grande couleur est le palais de justice, qui abrite le musée historique. En outre, de nombreuses églises ont été construites dans la capitale et ses banlieues: église catholique, complexe des temples de Apia-Samoa-Temple, église des congrégationalistes, etc. À seulement 4 km du centre de la capitale, à la périphérie de Vailim, propriété de l'écrivain R.L. Stevenson et à côté d'elle, sa pierre tombale.

Il y a d'autres lieux d'intérêt sur l'île d'Upolu. Ainsi, dans sa partie nord, il existe des cascades pittoresques de Falefa, la réserve forestière de Huafato et le lac Lanotoo, à côté desquels se trouve le temple baha'i. Sur la côte sud-est, la cascade de cascades de cinq mètres de long Papassea-Sliding Rock est la plus intéressante. Les attractions principales de la côte sud sont le parc national de O-Le-Pupu-Pue et Paradise Beach.

L'île de Savaii est un endroit pratiquement intact. Ses principales attractions sont les grottes de lave de Peapea et Paia-Nwarfs, la digue rituelle près du cap Mulinoi, la caverne volcanique d'Alofaaga, la digue de Tia-Seu, l'ancien village de Fagaloa, les pipes de lave de Falealupo et la plage de Satiuatou avec une église colorée. Il convient également de mentionner l'île de Manono, dont les principaux monuments historiques sont le monticule étoilé et le tombeau de 99 pierres.

Pouvoir

La cuisine nationale des Samoa se distingue par ses plats pas trop épicés, composés d’éléments individuels, servis séparément et mélangés directement au cours du repas. Ici aussi, vous pouvez essayer des plats préparés dans les séchoirs de la terre. La noix de coco, l’igname, les légumes et les légumes-racines, les céréales, les fruits frais et les fruits de mer sont l’un des éléments les plus importants du menu local. Parmi les plats de poisson, la place principale est occupée par l'œil, un poisson haché et surtout mariné, qui est ensuite soumis à un traitement thermique ou consommé cru. Des recettes similaires sont utilisées pour préparer des faiai-eleni (harengs au lait de coco), des faiai-fae (poulpes au lait de coco) et d'autres produits de la mer (mollusques, chair de requin, crustacés, serpents de mer, etc.).

Dans les restaurants, les plats les plus populaires sont les palisas (feuilles de taro marinées dans lesquelles sont fourrées les garnitures), le taishi-moa (poulet frit dans des feuilles de bananier), le supoesi (lait de coco et soupe de papaye), le fia-fia (mélange de viande et de légumes). , frite dans l'esprit), loupe-tunuvili (colombe frite) et puaa-tunuvili (frit dans l'esprit, porc). Tous les plats sont servis avec de la sauce soja, des tapas et des fruits à pain.

En guise de dessert, les restaurants locaux proposent des fruits, du fausi (un plat de lait de coco et de potiron cuit au four), du coco-arasa (cacao avec du riz) et une variété de produits à base de farine.

Parmi les boissons, les plus courantes sont le Nui (jus de fruits de noix de coco vert), le cava (boisson inhabituelle à la racine de Yangon) et le cacao fort, ainsi que les boissons gazeuses locales. Les alcools du pays sont principalement importés et la bière Vailima est la plus populaire parmi les habitants.

Le logement

Aujourd'hui, le tourisme dans le Samoa occidental ne fait que se développer, le choix d'hôtels ici n'est donc pas très vaste. Dans le même temps, Samoa est l’un des pays les moins chers de la région du Pacifique Sud. Pour cette raison, le coût de la vie dans les hôtels de haut niveau ici commence entre 130 et 150 USD par jour. Dans les institutions de la fourchette de prix moyenne, vous pouvez compter sur 50 dollars par jour, et dans les motels et les petites pensions privées, entre 35 et 40 dollars. En outre, de nombreuses communautés villageoises proposent des maisons de location avec une bonne nourriture. Dans le cas d'un tel logement, le coût de la vie ne sera que de 20 dollars par jour.

La plupart des hôtels sont situés sur l'île d'Upolu, sur l'île de Savaii, leur choix est beaucoup plus restreint.

Divertissement et loisirs

En raison de sa nature riche, Samoa est un endroit idéal pour les activités de plein air et les randonnées. Le moyen le plus pratique pour explorer les îles est en bateau ou en canoë. Les promenades à vélo sont également très populaires, surtout sur le territoire de l'île pittoresque de Savaii. Il y a beaucoup de belles plages sur les îles, qui conviennent à des vacances à la plage simples, à la plongée en apnée et, dans certains endroits, à l'exploration du monde sous-marin. Les meilleurs sites de plongée sont situés près de la réserve marine de Paulo-Deep-Marine-Reserve et dans la région de Maninoa Beach (île d'Upolu).

Surfer aux Samoa est une tâche difficile, car de nombreux endroits propices regorgent de courants et de récifs instables. Cependant, il existe actuellement sur les îles des complexes spécialisés dans le jeu des vagues (Maninoa Beach, Ananoa Beach, Port de Salouafata et Samoan). La pêche aux Samoa est assez abordable, mais chère. Le fait est que les résidents locaux considèrent souvent les sportifs pêcheurs comme leurs concurrents directs. Pour cette raison, les chefs de tribus pour une pêche inoffensive chargent un nombre assez élevé de touristes.

Une façon intéressante de passer votre temps peut être de participer à l’un des festivals ou fêtes locales. Parmi eux, la semaine du festival de Teuila, qui a lieu début septembre, est la plus ambitieuse. Le programme de cet événement comprend des compétitions de groupes de danse et de chorales, des danses traditionnelles, des compétitions de kirikiti, des courses de bateaux et la parade des fleurs. Parmi les autres événements, les plus intéressants sont:

  • Tournoi international de pêche,
  • Festival de la pêche et de la culture Argungu,
  • Jeux du Pacifique Sud (aviron),
  • Anniversaire de Tanumafili II Malietoa,
  • Des compétitions internationales de rugby et un festin en l'honneur des tortues palolo.

Les achats

Les plus grands centres commerciaux des Samoa se trouvent à Apia, qui est le grand marché de Flie Market et deux supermarchés (Frankie et Farmer Joe).Sur le marché, vous pouvez trouver presque tous les produits, des produits électroniques bon marché aux bijoux. Dans les supermarchés, le choix des produits est légèrement plus restreint, mais leur qualité est meilleure. En général, presque toutes les villes et villages du pays ont leur propre marché, où vous pouvez trouver des souvenirs très intéressants et simplement faire des achats utiles. Le plus souvent, les touristes achètent des sacs et des paniers en fibres de rampe, des tissus exquis en écorce de mûrier à papier, des armes en bois, des modèles de canoës, des bols en bois, de l'huile d'avocat et du miel local. Les objets artisanaux locaux tels que les éventails en osier, les petites figurines, les vases, etc. sont particulièrement recherchés. Il est conseillé aux femmes de faire attention aux décorations originales faites de coquilles de noix de coco, ainsi que d’étonnantes coquilles précieuses. Amaze et des tapis, qui sont tissés par des artisans locaux. Leurs images étonnantes et leurs ornements fantaisistes cachent un peu de culture samoane.

La plupart des établissements commerciaux sont ouverts de 08h00 à 16h30 et le samedi jusqu'à 12h30, bien que de nombreux magasins privés fonctionnent selon leur propre horaire. Le dimanche, tous les magasins sont fermés.

Transport

Apia est le plus grand port du pays, par lequel les Samoa entretiennent des liaisons maritimes régulières avec la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les Fidji. Des ports moins importants se situent à Asau, Saleologa et Mulifanua. Un service de ferry régulier relie les îles de Savaii et d'Upolu, ainsi que l'île de Pago Pago, qui appartient aux Samoa américaines. L'aéroport international est situé à Faleolo, à 34 km de la capitale.

Samoa compte plus de deux mille kilomètres de routes, principalement rurales. Les principaux moyens de transport urbains et longue distance sont les vieux bus dotés de sièges en bois. De plus, ils exercent leurs activités de manière extrêmement irrégulière. Par exemple, si le conducteur se sent fatigué ou décide de jouer au rugby avec ses amis, cela signifie que le bus ne fonctionnera plus. Il n'y a pas de points d'arrêt. Pour arrêter le conducteur, vous devez voter. Eh bien, pour sortir, il est de coutume de frapper fort sur le toit. Il convient de noter que les bus samoans ont leur propre ordre de passagers en sièges. Selon lui, les filles célibataires doivent s'asseoir ensemble, les étrangers et les personnes âgées - au début du bus. Si le bus est plein, les habitants s'assoient sur les genoux.

Les taxis sont disponibles dans la capitale et les grandes villes, la location de voiture n’est disponible que pour les personnes de plus de 25 ans.

Connexion

Il existe un système téléphonique complètement moderne sur les îles, qui se développe rapidement. Des téléphones sont installés dans tous les principaux sites. Ils travaillent sur des cartes prépayées, qui sont vendues dans les magasins, les bureaux de poste et les kiosques. Vous pouvez également appeler depuis la plupart des hôtels, mais son coût sera 15 à 20% plus élevé.

Mobile Samoa possède un système analogique (TDMA): ici, vous ne pouvez utiliser que les téléphones prenant en charge cette norme. Si nécessaire, un tel téléphone peut être loué dans les bureaux des entreprises de téléphonie mobile. La zone de couverture couvre principalement la capitale, ainsi que les zones environnantes. À l'heure actuelle, un système de répéteurs est en cours de construction, ce qui permet d'assurer une communication de haute qualité entre tous les points du pays.

Les services de réseau sur les îles se développent rapidement, il existe donc des cybercafés dans la capitale et dans d'autres localités du pays. Les opérateurs mobiles locaux prennent en charge le WAP et le GPRS.

La sécurité

Samoa est considéré comme l'un des endroits les plus paisibles de la région. Le taux de criminalité sur ces îles étant extrêmement bas, la sécurité personnelle ne posera aucun problème. Néanmoins, il n'est pas recommandé de négliger de simples mesures de précaution. Les femmes qui voyagent seules doivent être préparées à l’attention accrue des hommes locaux. En règle générale, il est exprimé dans divers commentaires verbaux, mais certaines précautions ne font clairement pas de mal.

L'eau du robinet dans les colonies est chlorée et donc sûre à utiliser. Bien que durant la première semaine du séjour pour boire et se brosser les dents, nous vous recommandons d'utiliser de l'eau embouteillée ou bouillie.

Avant de voyager aux Samoa, la vaccination contre l'hépatite B, le choléra, la typhoïde, la poliomyélite et l'encéphalite japonaise est recommandée. De plus, sur les îles, il y a parfois des éclats de fièvre tropicale, porteurs de moustiques. Pour cette raison, vous devriez avoir des insectifuges.

Climat des affaires

Le système financier samoan est presque entièrement intégré à l’économie mondiale et la structure financière, économique et politique stable du pays attire les investisseurs et ses activités sont encouragées par le gouvernement. En règle générale, la politique du gouvernement vise à transformer le Samoa en un puissant centre offshore dans la région du Pacifique. Aujourd'hui, l'industrie légère est très développée ici. L'hôtellerie et le tourisme en général sont bien sûr une industrie prometteuse.

Conseils touristiques

Sur les îles, la plupart des terres, y compris la côte, sont des propriétés communes, dont les droits appartiennent à des familles ou à des villages. Les communautés rurales considèrent leurs rivages comme une zone protégée et en sont donc très jalouses. Cela signifie que pour nager sur la côte de vente, vous devrez payer 1 à 3 dollars. Négocier et regretter que cet argent n'en vaut pas la peine, car ils répondent aux besoins de la médecine ou à l'éducation de la communauté. En outre, dans certaines communautés, il est interdit de se rendre en mer le dimanche. Les surfeurs et les planchistes paient un petit supplément journalier (1 à 1,5 USD). L'argent sert à financer le programme d'éducation scolaire local.

Information de visa

Le visa Samoa est délivré directement à la frontière. Pour son inscription, tu auras besoin de billets et d’un passeport, qui est valable 6 mois après le départ de Samoa.Parfois, il est demandé aux agents des douanes de justifier d’un financement suffisant pendant leur séjour dans un pays donné.

À la frontière, un visa est délivré pour 30 jours mais peut être prolongé si nécessaire de 60 jours. Pour ce faire, vous devez contacter le bureau d'immigration d'Apia et lui présenter un passeport, des billets, une preuve de ressources financières suffisantes, les raisons de votre prolongation de séjour, de la réservation d'un hôtel ou de la confirmation d'un autre type de logement, et vous acquitter des frais (environ 45 $).

La culture

Le mode de vie traditionnel des Samoa (appelé Samo Faa) reste un élément important de la vie et de la politique samoanes. Soumis à l'influence européenne pendant des siècles, les Samoans ont néanmoins conservé leurs traditions historiques, leur structure sociale et politique, leur propre langue.

La culture samoane est basée sur le principe de valoai - un système spécifique de relations entre les personnes. Cette relation est basée sur le respect (faaalo). Lorsque les missionnaires ont amené le christianisme à Samoa, la majorité de la population l'a accepté. Actuellement, 98% de la population s’identifie comme chrétienne. Les 2% restants s'identifient comme non religieux ou appartiennent à d'autres confessions.

La plupart des Samoans vivent dans des huttes ovales traditionnelles (fales). Le toit des feuilles de pandanus ou de cocotiers est situé sur des piliers en bois. Les murs sont absents, mais la nuit et par mauvais temps, les ouvertures entre les piliers sont recouvertes de nattes, qui sont stockées sous la forme roulée sous le toit (le long de son périmètre). Le sol est aménagé avec des cailloux grossiers. Maintenant, il y a une drisse avec un toit en fer.

La principale unité socio-économique de la société samoane est la communauté (aing), qui se compose de trois ou quatre générations de proches parents, hommes et femmes, de femmes entrées dans la communauté par le mariage et de personnes y ayant été adoptées par suite de l'adoption. Les membres de l'aingi (une moyenne de 40 à 50 personnes) sont conjointement propriétaires du terrain et effectuent conjointement tous les travaux à forte intensité de main-d'œuvre.

Comme dans de nombreuses autres îles polynésiennes, les Samoans ont deux types de tatouages ​​pour différents sexes. Les tatouages ​​pour hommes sont appelés Tatau et consistent en des motifs géométriques complexes, placés des genoux aux côtes. Un homme avec un tel tatouage s'appelle Sogaimichi. Les filles samoanes (teine) font peu, qui se situent d’un endroit situé juste sous les genoux au haut des hanches.

Parmi les compositeurs (fatupes), auteurs de chants traditionnels samoans (pesa), se trouvent Toliatha Talimut, Peseta Gatoloai Sio, Malifa Faletoes Lemalu, Anapa Lavea Teo, Kalapu Luafatasaga Kalapu, Maiava Pouono Hankin, Komisi Faraimo.

Danse féminine traditionnelle du Samoa - Siwa. Cette danse est semblable au blasphème hawaïen - les danseurs adoucissent les mouvements des bras et des jambes au rythme de la musique "racontent" leur "histoire". Les danses samoanes pour hommes sont plus agressives et énergiques. Sasa est une danse samoane masculine dans laquelle les rangées de danseuses effectuent des mouvements synchrones rapides au rythme de tambours ou de tapis roulés. Son nom de la langue samoane est traduit par "gifle", car il est accompagné de gifles dans différentes parties du corps.

Histoire de

Selon des données archéologiques, la colonisation du Samoa aurait eu lieu il y a plus de 2500 ans. Le premier Européen à avoir visité les Samoa fut le navigateur néerlandais Jacob Roggeven en 1722. En 1768, une expédition de l'explorateur français L.A. Bougainville se rendit aux Samoa et en 1787 une expédition de J.F. Des liens étroits avec le monde extérieur ont été établis avec l'arrivée de missionnaires anglais dans les îles en 1830. En 1839, une expédition américaine dirigée par Charles Wilks travailla à Samoa, qui compila une description détaillée de la flore et de la faune des îles. À partir de la seconde moitié du 19ème siècle La confrontation entre les États-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne pour la domination des Samoa s'intensifia. Les contradictions ont été résolues en 1900, lorsque lors de la conférence des trois puissances à Berlin, l'archipel a été divisé par 171 ° O. en deux parties. Les États-Unis ont annexé le Samoa oriental et l’Allemagne - Samoa occidentales. Le 29 août 1914, la Nouvelle-Zélande occupe les possessions allemandes et le 1er mai 1929, elle reçoit le mandat de la Société des Nations de les gouverner.

L’activité de l’administration néo-zélandaise visait à développer les secteurs exportateurs de l’économie et à améliorer les systèmes de soins de santé et d’éducation. Après la Seconde Guerre mondiale, le Samoa-Occidental est devenu le premier territoire sous mandat de la Nouvelle-Zélande et, depuis 1946, le territoire sous tutelle des Nations Unies sous l'administration de la Nouvelle-Zélande. En 1947, l'Assemblée législative fut créée et en 1959, un projet de constitution fut adopté. Au même moment, un gouvernement (cabinet) a été créé, dirigé par un Samoan. Le 1er janvier 1962, le Samoa occidental est devenu le premier État indépendant en Océanie.

Depuis juillet 1997, le pays a reçu un nouveau nom - État indépendant du Samoa. Samoa est membre du Commonwealth, dirigé par le Royaume-Uni.

Les dernières élections législatives ont eu lieu le 4 mars 2001. 23 députés du Parti des droits de l'homme, 13 du Parti du développement national du Samoa, 13 députés indépendants ont été élus à l'Assemblée législative.

Le pays dispose d'un service de radiodiffusion national et d'une société de télévision. Samoan et English contiennent la publication gouvernementale mensuelle Sawali (fondée en 1904) et le journal Samoa Observer, ainsi que le quotidien Samoa News et Samoa Weekly en anglais.

La politique

Le pays a une constitution entrée en vigueur le 1er janvier 1962 (date de la proclamation de l'indépendance du Samoa occidental), telle qu'amendée en juillet 1997. À l'origine, le pays était dirigé par deux dirigeants - des représentants de grandes communautés familiales qui avaient longtemps maintenu le pouvoir suprême sur les îles.Après la mort de l'un d'entre eux, Tupua Tumasese, le 5 avril 1963, Malietoa Tanumafili II (selon la constitution mise à jour, sera réélu après sa mort, il sera élu par l'Assemblée législative pour une période de cinq ans). Le pouvoir exécutif dans le pays est exercé par le gouvernement dirigé par le Premier ministre, qui est nommé par le chef de l'État et approuvé par l'Assemblée législative (Fono). Il est composé de 49 députés qui, depuis 1991, sont élus au suffrage universel. Le droit électoral appartient à tous les résidents du pays âgés de 21 ans et plus.

Le système judiciaire comprend les tribunaux d'instance chargés des affaires civiles et pénales, la Cour d'appel et la Cour suprême. Ces tribunaux fonctionnent conformément aux normes du droit britannique et en tenant compte des coutumes samoanes. Les infractions mineures relèvent de la compétence des chefs et des communautés de la famille conformément au droit coutumier.

En 1970, le Samoa occidental a rejoint le Commonwealth, dirigé par la Grande-Bretagne. Depuis 1976 - Membre de l'ONU. Traditionnellement entretenu des liens étroits avec la Nouvelle-Zélande. Depuis juillet 1997, le pays s'appelle Samoa.

Économie

L’économie du Samoa dépend traditionnellement de l’aide humanitaire, des transferts privés de pays étrangers et des exportations de produits agricoles. L'agriculture représente les deux tiers de la population active du pays. L'industrie produit 90% des exportations du pays, notamment de la crème de coco, de l'huile de coco, du noni (jus de fruits de noni), des bananes, du coprah, etc.

Le produit intérieur brut (PIB) (à parité de pouvoir d’achat) du pays en 2006 s’élevait à 1,218 milliard de dollars US. Selon les données de 2004, le secteur manufacturier est la principale composante du PIB (58,4%), suivi du secteur des services (30,2%) et de l'agriculture (11,4%). La population active du Samoa est estimée à 90 000 personnes.

65% de la population active est employée dans l'agriculture, 30% dans les services et 5% dans l'industrie. Les principales cultures sont le cocotier, le cacao, le taro, l’igname, le fruit à pain et la banane. Le rôle auxiliaire est joué par le bétail. Élevage de bovins, de porcs et de volailles pour répondre aux besoins domestiques. La plupart des cultures sont cultivées sur des terres communales, mais certains produits (notamment les fèves de coprah et de cacao) sont fournis par de grandes exploitations agricoles.

La production industrielle est principalement réduite à la transformation des matières premières agricoles et du poisson, à la production de vêtements, de chaussures, de souvenirs, de produits du tabac, de produits alimentaires, de bière. Il y a une usine de travail du bois et une savonnerie. Les centrales hydroélectriques et diesel produisent annuellement environ 65 millions de kW d’électricité, qui fournissent les besoins domestiques.

La valeur des importations dépasse largement les exportations. Les Samoa importent principalement des vêtements en coton, des voitures, du matériel et des produits alimentaires. Dans la structure d’exportation, les produits agricoles comprennent environ 90%. Les principaux produits d'exportation - coprah, huile de noix de coco, fèves de cacao, bananes, poisson - sont envoyés principalement en Nouvelle-Zélande, en Australie, aux États-Unis et en Allemagne. Les produits importés viennent de Nouvelle-Zélande, d'Australie, du Japon, des Fidji et des États-Unis.

Le tourisme se développe dans le pays. En 1996, il a été visité par plus de 70 000 touristes étrangers.

Des liaisons maritimes régulières sont maintenues entre Apia (le plus grand port du pays) et la Nouvelle-Zélande, les Fidji et le Royaume-Uni. Des installations portuaires plus petites ont été construites à Asau, Mulifanua, Saleolog. La longueur totale des routes - 790 km, d'entre eux avec une surface dure - env. 330 km. L’aéroport international de Faleolo est situé à proximité d’Apia. Il existe deux aéroports pour les communications intérieures.

Depuis 1967, la monnaie officielle est le tala (dollar samoan), égal à 100 foins.

Apia City

Apia - La capitale du Samoa occidental, l’État de la partie occidentale de l’archipel des Samoa dans le Pacifique. Les preuves archéologiques suggèrent que Samoa a été colonisée par les Polynésiens il y a plus de 2500 ans. Le navigateur néerlandais Jacob Roggeven fut le premier Européen à découvrir les îles lors d'un tour du monde dans les années 1721-1723.

Histoire de

En 1830, des missionnaires anglais sont arrivés à Samoa, grâce à quoi le christianisme a commencé à se répandre rapidement. À la fin du XIXème siècle. entre l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis, la lutte pour le mandat du Samoa s’est intensifiée.

Depuis 1899, le Samoa occidental était une colonie allemande. Après la Première Guerre mondiale, il est devenu un mandat et, depuis 1947, le territoire sous tutelle de la Nouvelle-Zélande. À compter du 1er janvier 1962, Apia est la capitale de l'État indépendant du Samoa-Occidental. Voici le parlement du pays, le gouvernement et les agences gouvernementales.

Conditions naturelles

La capitale est située sur la côte nord de l'île d'Upolu, au pied du mont Apia. Horseshoe City s’étend sur les rives de la baie, séparée de la mer ouverte par une crête de récifs coralliens. Le climat dans cette région est une mer tropicale, assez chaude et humide, avec de fréquents vents d'ouragan. La température au cours de l'année varie de +24 à +27 degrés. Les précipitations annuelles moyennes sont de 3000 mm. La flore Apia comprend plus de 600 espèces de plantes.

Signification culturelle

La plus grande église d’Apia, la catholique, a été construite dans la zone côtière de la ville. L'église anglicane avec ses beaux vitraux et l'église chrétienne congrégationaliste, où les reliques du révérend John Williams, l'un des premiers missionnaires de l'île, lui sont un peu inférieures. Au centre de la capitale samoane, constituée de maisons de style européen à un étage et à deux étages, se dresse la tour de l’horloge - Mémorial des victimes de la Seconde Guerre mondiale. La banlieue de la capitale, Wallim (4 km le long de Beach Road - la rue principale), abrite le manoir et la tombe du célèbre écrivain anglais L. L. Stevenson, auteur du célèbre roman "Treasure Island", que les insulaires ont respectueusement appelé tusitala (narrateur).Deux lignes de l'élégie préférée du grand écrivain sont gravées sur la pierre tombale: "La maison du marin est dans la mer et la maison du chasseur est dans les collines."

Les curiosités

Au centre de la ville se trouve le parlement, construit sous la forme d'une hutte polynésienne traditionnelle de forme ovale recouverte de feuilles de palmier. Il y a des bureaux de sociétés étrangères, d'hôtels, de banques à Apia. Une caractéristique notable de la capitale est son grand nombre d'églises. À Apia, il y a un cinéma, un hôpital, plusieurs écoles. Le centre est constitué de maisons de style européen adaptées aux conditions climatiques tropicales: loggias, vérandas, fenêtres à l'ombre. Aux abords des maisons traditionnelles - des cabanes, ou fale, comme on les appelle ici. Ils sont de forme ovale, montés sur des poteaux en bois, recouverts de feuilles de cocotiers et dotés d'un toit en fer. Il n'y a pas de murs, mais si nécessaire, les ouvertures entre les piliers sont accrochées avec des nattes. Le sol est recouvert de gros cailloux. Les résidents de la capitale portent des vêtements européens.

À la périphérie d'Apia se trouve le domaine du célèbre écrivain anglais R. L. Stevenson, auteur du célèbre livre "Treasure Island". Il a vécu ici en 1890-1894. et enterré au sommet d'une montagne qui domine Apia. Stevenson est honoré dans ces lieux non seulement en tant que Seagal ("auteur d'histoire"), mais également en tant que personne courageuse et honnête qui a tenté de protéger les Samoans de l'oppression des colonialistes. La maison de l'écrivain et l'ensemble du domaine ont déclaré une réserve. La résidence officielle du chef de l’État est située sur le territoire du domaine.

L'observatoire est connu à Apia, fondée en 1902. Il mène des travaux de recherche sur la météorologie, le magnétisme terrestre, etc. À l'observatoire, un service de temps a été créé, une station sismographique.

Apia est un port et un centre commercial du pays, qui entretient des relations commerciales avec l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. La population de la ville fabrique des nattes, des ventilateurs, des paniers en osier et autres produits artisanaux. Récemment, Apia est devenue une station balnéaire célèbre. Les touristes sont attirés par les plages, confortable baie de l'océan. L'aéroport international près de la capitale le relie au monde.

Île Savai'i

Savaii - Une des deux îles principales de l'archipel des Samoa, situé dans le Pacifique Sud. Il a été découvert par les Européens dans la seconde moitié du XVIIIe siècle lors du voyage du célèbre navigateur Jean-François de La Pérouse. L'île s'étend sur 70 km et a une largeur de 40 km. Plus de 43 000 personnes y vivent et aujourd'hui, Savaii fait partie de la nation insulaire des Samoa.

Faits saillants

L'archipel des Samoa entre dans la ceinture d'activité volcanique et plusieurs volcans sont éteints sur l'île de Savaii. Les sismologues enregistrent constamment les tremblements, cependant, les tremblements de terre ne se produisent pas encore.

Savayi est recouverte d'une végétation tropicale luxuriante, dominée par des cocotiers, des platanes, des arbres à pain et des agrumes. Une partie de l'île avec de jeunes laves volcaniques n'a presque pas de plantes.

La plupart des voyageurs à Savaii sont attirés par le climat chaud, l'abondance de soleil et les conditions idéales pour des vacances à la plage. En outre, les touristes viennent sur l'île pour visiter les geysers de tarot, les grottes de lave profondes, les monticules rituels antiques, les cascades d'Olemomoe et de Mu-Pagoa, ainsi que pour passer du temps dans les réserves de Falealupo et Tafua.

Le point culminant de l'archipel - le sommet de Silisili (1858 m) se dresse au centre du territoire insulaire. En samoan, son nom se traduit par "plus élevé". Beaucoup de touristes escaladent cette montagne. L'itinéraire vers le sommet et le retour est conçu pour deux jours et doit être accompagné d'un guide local. Pendant la montée, les voyageurs visitent la grotte Aopo, située au pied même de la montagne.

Caractéristiques climatiques

Savayi se caractérise par un climat tropical humide avec une température annuelle moyenne de + 26,5 ° C, avec pratiquement aucune fluctuation de température pendant l'année. L'île est constamment maintenue à 80% d'humidité et le nombre d'heures d'ensoleillement atteint 2500 par an.

De novembre à avril, il y a une saison des pluies et les cyclones venant du nord-ouest apportent beaucoup de pluie à l'île. Sur les plaines de pluie, il y a 2 000 à 3 000 mm par an et en terrain montagneux, les précipitations sont 2 à 2,5 fois supérieures. De mai à octobre, la saison sèche commence à Savaii, lorsque les alizés du sud-est dominent l'île.

En raison de sa position géographique, l’île du Pacifique est exposée à de fortes tempêtes tropicales. En 1966, une rafale de 200 km / h l'a traversée et, au début des années 90, Savayi s'est retrouvé sur le passage de deux ouragans avec une vitesse de vent atteignant 180 km / h.

Flore et faune

Le climat tropical favorable contribue à la richesse du monde végétal. Savayi compte plus de 700 espèces de plantes, dont un tiers sont des espèces endémiques de l'archipel des Samoa. Les forêts humides prédominent sur les pentes des montagnes et de nombreuses fougères arboricoles et orchidées y poussent. En règle générale, les plaines des basses terres sont utilisées dans les plantations où poussent des noix de coco et des tubercules - taro, bananes, noni et cacao.

La faune de l'île ne diffère pas beaucoup. Avant que les Européens maîtrisent Savaii, les dauphins vivaient dans les eaux côtières et il y avait de nombreuses chauves-souris sur l'île même. Les Polynésiens ont amené des chiens et des cochons avec eux et, avec les colonialistes européens, des chevaux et du bétail ont été amenés sur l'île. Les rats sont également venus à Savaii et se sont rapidement installés autour de l'île.

De nos jours, plus de 40 espèces d'oiseaux, 7 espèces de lézards et une espèce de serpent vivent à Savaii. La mer a été choisie par les tortues et les crabes. Les récifs coralliens des eaux côtières abondent en mollusques, dans des eaux peu profondes habitées par des anguilles de mer et des mulets, et loin de la côte, il y a de l'espadon, des requins, des bancs de maquereaux et du thon.

Les sections locales

Les scientifiques suggèrent que Savaii, à l'instar d'autres îles de l'archipel, était habitée à partir du Ve siècle par des Polynésiens qui y naviguaient.Certains chercheurs pensent que la colonisation a eu lieu encore plus tôt, au I millénaire av.

Au cours de la colonisation européenne de l'archipel, les habitants ont acquis une réputation de peuple militant et sauvage. En 1830, John Williams atterrit à la pointe est de l’île de Savaii, qui se mit au travail missionnaire.

Aujourd'hui, toutes les colonies de Savaii sont concentrées dans une étroite bande côtière entre les montagnes et la mer. La plupart des insulaires vivent dans des huttes traditionnelles. Environ 90% des habitants de Savai professent le christianisme et parlent le samoan et l’anglais.

Comment s'y rendre

Savaii est situé à l'ouest d'une autre grande île de l'archipel, Upolulu, séparée de celle-ci par le détroit d'Apolim, qui a une largeur de 18 km. Les plus grands ports de Savaii, Saleololog et Asau, sont reliés à la ligne de ferry Upolulu.

Les voyageurs arrivent généralement à l’aéroport international de Faleolo, situé à 34 km de la capitale des Samoa, Apia. Ensuite, de Upolulu, ils arrivent à l’île de Savaii par voie maritime.

Île d'Upolu (Upolu)

Upolu - L'île capitale de l'État de Samoa dans le Pacifique. D'origine volcanique, il est situé à 13 km au sud-est de l'île de Savaii et est le plus peuplé de l'archipel. La longueur de l'île d'Upolu est de 75 km, sa superficie est de 1118,7 km². Les touristes viennent ici pour sentir l'atmosphère de la Polynésie authentique. L'aéroport international de Faleolo est situé à l'ouest de l'île, au nord - la capitale d'Apia. Selon la mythologie samoane, Upolu était la première femme de l'île. À la fin du 18e et au début du 19e siècle, l'île s'appelait parfois Ojalava ou Ojolova. À la fin du XIXe siècle, R. L. Stevenson possédait une plantation de 1,6 km² sur Upolu et y mourut en 1894.

Regarde la vidéo: Backpack en Polynésie : îles Samoa - Serpent, lagoon, plage & vie des îles (Mars 2020).

Loading...

Catégories Populaires