Les philippines

Les philippines

Profil de pays Drapeaux des PhilippinesArmoiries des PhilippinesHymne National des PhilippinesDate de l'indépendance: le 12 juin 1898 (de l'Espagne) Type de gouvernement: République constitutionnelle présidentielle unitaire Territoire: 299 764 km² (72e au monde) Population: 105 720 644 personnes (12ème au monde) Capitale: ManilleVoluta: Peso philippin (PHP) Fuseau horaire: UTC + 8 Plus grandes villes: Quezon City, Manila, DavaoVVP: 317,964 milliards de dollars (36ème dans le monde) Domaine Internet: .ph Code téléphonique: +63

Les philippines (Philippines) - État d’Asie du Sud-Est situé sur plus de 7 000 îles de l’archipel malais du Pacifique. Au cours des vingt dernières années, le pays est devenu une destination de vacances populaire parmi les Américains et les Japonais, mais le pèlerinage de masse des Européens n’est encore que projeté - préférez une Thaïlande moins éloignée. Pour les résidents de la Russie, les distances ne sont pas si graves, ils devraient donc examiner de plus près les territoires exotiques. Afin de stimuler la demande, le gouvernement des Philippines a spécifiquement prévu pour les Russes des conditions préférentielles: voyage sans visa pour une visite guidée d'une durée maximale de 21 jours.

Informations générales

Le volcan Mayon situé au sud de l'île de Luçon

Il est intéressant de noter que seulement 2 000 des 7 107 îles de l'archipel sont habitées. Sur les 5107 îles inhabitées restantes, beaucoup n’ont même pas de nom. Les plus grandes îles de Luzon et Mindanao ont un âge géologique assez respectable - plus de 25 millions d’années, et certaines sont encore "très jeunes": elles vont de 100 000 à 10 millions d’années. Les îles sont divisées en 4 groupes principaux: Luzon (Luzon) - la plus grande région, occupant environ un tiers du territoire terrestre total des Philippines. Environ la moitié de la population du pays vit ici. Luzon est le centre industriel et agricole du pays. Visayas est un groupe d'îles situées entre Luzon et Mindanao, dont les plus grandes sont Cebu, Bohol, Leyte, Negros, Panay et Samar. Les îles Visayas, à la fois grandes et minuscules, sont un lieu idéal pour se détendre. Malgré les grandes possibilités de loisirs actifs et d'écotourisme, la région de Mindanao reste la plus visitée. Palawan, souvent désignée comme la région de Luçon, est peut-être la région la plus préservée et la plus belle du pays.

Le relief de nombreuses îles est formé par des montagnes et des volcans assez élevés (1 000 à 3 000 mètres d'altitude), éteints et en activité. Les plus hautes montagnes sont Apo (2954 mètres) sur l'île de Mindanao, appelée le "grand-père des montagnes philippines"; et le mont Pulag (2922 mètres), situé au nord de Luçon. La plus grande chaîne de montagnes de la Cordillère (Cordillère) est également située au nord de Luçon. C'est ici, non loin de Banaue, que se trouve la «huitième merveille du monde» - les rizières en terrasses artificielles. La hauteur moyenne du tableau - 1200-1400 mètres d'altitude.

Manille, capitale philippine, volcan taal, volcan pinatubo, île palawan

Avec l'Indonésie, le Japon, Hawaï et la Nouvelle-Zélande, les Philippines font partie du "cercle de feu" du Pacifique. La liste officielle des volcans philippins compte 18 dormeurs actifs et 19 dormeurs. résultant du mouvement des plaques tectoniques entre l’Australie (qui était alors beaucoup plus au sud) et l’Asie.

Cratère du volcan Kanlaon

De plus en plus de touristes du monde entier sont attirés par les volcans actifs du Pinatubo (Pinatubo), qui ont éclaté après presque 600 ans de silence en 1991 et 1992; Mayon, dernière éruption en 2001; et Kanlaon.Et le volcan Taal le plus populaire n’est qu’à deux heures de route de Manille. Les îles karstiques envahies par la végétation tropicale ne sont pas moins attrayantes pour les amateurs de récréation active de couleur asphalte. La plupart de ces îles avec lagons, grottes et rivières sous-marines sont concentrées dans le sud-ouest du pays, près de l'île de Palawan.

Coucher de soleil sur l'île de boracay philippines île inhabitée à l'ouest des philippines

Pourquoi les touristes choisissent les Philippines

Dolgopyat - l'un des plus petits primates du monde, ne vit qu'en Asie du Sud-Est, principalement dans les îles de Sumatra, Kalimantan (Bornéo), Sulawesi, les Philippines et de nombreuses îles voisines

La particularité de cet État insulaire tropical est qu'il peut offrir du repos à toutes les catégories de touristes. Pour les familles avec bébés et les couples de personnes âgées respectables - journées tranquilles dans un bungalow près de la plage ou une nouvelle direction que le gouvernement philippin encourage activement - vivre dans les maisons des résidents locaux pour mieux connaître le pays. Le tourisme médical est très répandu, tant dans les centres officiels à faible coût que chez les guérisseurs, les guérisseurs locaux, ou pour un massage philippin plus inoffensif. Pour le renforcement général du corps, des traitements spa complexes seront proposés aux voyageurs.

Rafting sur la rivière Pinakanoen

Les amoureux de la faune attendent l'observation des animaux dans les parcs nationaux ou la plongée en apnée au large des côtes. Les naturalistes extrêmes peuvent, à la recherche d'objets intéressants, naviguer le long d'une rivière souterraine ou escalader un volcan en activité. Les pêcheurs iront en mer sur un bateau ou traverseront le lac qui remplit le cratère éteint. Mais une étendue spéciale ici pour les amateurs de plein air. Près de chaque île, il y a des endroits pour la plongée, ou au moins un bateau est en service, prêt à amener les athlètes au point souhaité. Les plongeurs non seulement admirent la beauté des fonds marins, mais poursuivent également des objectifs pratiques: rechercher les vestiges de navires coulés qui, depuis la Seconde Guerre mondiale, sont restés dans cette région. Une rose des vents réussie ne laisse pas les surfeurs et les fans de cerf-volant s’ennuyer.

Villes philippines

Manille: Manille est la capitale des Philippines, une des plus grandes mégalopoles de l'Asie du Sud-Est, est la principale ... Cebu: Cebu est la même capitale de l'île - la plus ancienne et la deuxième plus grande ville des Philippines. C'est l'un des ... Quezon City: Quezon City est l'ancienne capitale et la ville la plus peuplée des Philippines. Situé sur une île ... Davao: Davao est la ville centrale de l'île de Mindanao aux Philippines. Il est situé dans la partie sud-est de ... Baguio: Baguio est une ville des Philippines. La place du championnat du monde d'échecs entre Anatoly Karpov et ... Toutes les villes des Philippines

Curiosités des Philippines

Boracay Island: Boracay est la capitale de la plage des Philippines. Nous ne nous tromperons peut-être pas si nous considérons Boracay comme l’un des meilleurs de ... Île de Cebu: Cebu est une île des Philippines, de prestigieuses publications le classent régulièrement dans le top dix ... Île de Palawan: L’île de Palawan est la plus propre des îles avec ses magnifiques plages et sa forêt tropicale ... Bohol Island: Bohol Island ne peut pas être appelé grand. Avec une superficie de 4117 mètres carrés. km, il est seulement le dixième plus grand ... Île de Mindanao: Mindanao est la deuxième plus grande île de l'archipel des Philippines. C'est l'île la plus méridionale des ... Iles Luçon: Luçon est la plus grande île de l'archipel des Philippines. La mer de Chine méridionale la lave à l'ouest ... Îles Sulu: Les îles Sulu sont un groupe d'environ 870 îles volcaniques s'étendant sur ... Volcan Taal: Le volcan Taal est l'un des plus petits (seulement 260 mètres de haut), mais aussi le plus dangereux ... Volcan Mayon : Mayon - un volcan actif, s'élevant à 2462 mètres d'altitude, présente une structure presque symétrique ... Tous les sites touristiques des Philippines

La situation géographique et le climat des Philippines

Jour de pluie à Manille

La longueur de l'archipel des Philippines est de 2 000 km et l'Europe se trouve à 900 km, bien qu'il ne soit pas aussi représentatif sur le plan de la terre: les îles peuvent être comparées à la Nouvelle-Zélande, à l'Italie ou à la Pologne. Le climat du pays est subéquatorial au nord et équatorial au sud. La saison des pluies s’exprime dans la plupart des régions des Philippines de mai-juin à novembre, même si elle n’est pas aussi intense qu’en Thaïlande, où les touristes n’ont simplement rien à faire en été. Il fait chaud toute l'année, il n'y a pas de chaleur inconfortable, la température moyenne est d'environ + 26 ° C. En montagne, plus froid: le thermomètre tombe à + 20 ° C. La saison touristique dure de novembre à mai, plus longtemps que dans l'ouest de la région. En été, les pluies sont fréquentes, en août la menace de typhons augmente. Sur l'île de Luçon, ils sont observés 3 à 4 fois par an, les services météorologiques font rapport à l'avance de leur approche. Il n’ya pas de typhons à Mindanao, mais il y a des charmes comme des musulmans rebelles ou des partisans du communisme.

Nature unique

En raison des îles appartenant à différentes périodes et formations géologiques (par exemple, Palawan d’un point de vue biogéologique n’appartient pas aux Philippines, mais aux îles de l’Indonésie, car elle faisait autrefois partie de Bornéo) et à des barrières naturelles, principalement des mers et des montagnes, situées sur de grandes îles. Les Philippines ont formé de nombreuses espèces végétales et animales endémiques (c'est-à-dire introuvables ailleurs).

Île Entalua (Entalua)

Aux Philippines, vous aurez une excellente occasion d’explorer plusieurs écosystèmes complètement différents qui interagissent les uns avec les autres, où il y a presque tout: du plus petit au plus grand poisson et sa plus grosse coquille, le plus petit singe (tarsier), le plus petit cerf (kanchil) et le plus petit volcan du monde (Taal).

Le récif corallien est le plus ancien, le plus riche et le plus beau des écosystèmes, mais aussi le plus fragile de la planète. La vie des habitants du récif dépend principalement de l'activité humaine et des phénomènes climatiques (El Niño, typhons, volcans, réchauffement de la planète). Nulle part ailleurs vous ne trouverez une telle variété de formes et de couleurs. Plonger sous l'eau pour la première fois, vous allez certainement tomber amoureux de ce monde incroyable.

Le monde sous-marin incroyable des Philippines
Mangroves

Presque partout aux Philippines, la zone de marée est prononcée. Avec les mangroves qui bordent les îles, il forme également un écosystème indépendant: petits poissons, invertébrés et arthropodes s'abritent dans les racines des arbres plongés dans de l'eau salée et les oiseaux nichent dans des couronnes vertes. L'œil attentif verra dans le limon et l'herbe tout un monde qui vit selon ses propres lois: lorsque la mer se retire, la côte est recouverte d'étoiles de mer, de concombres, de hérissons, de coquillages, qui semblent à première vue sans vie. Des crabes multicolores émergent de leurs terriers et organisent de véritables batailles entre eux. Aux pieds des mangroves, capturent les rayons du poisson amphibien au soleil couchant (cavaliers limoneux), et des martins-pêcheurs et des grincheuses vocifères parlent entre eux dans les branches. Sur les îles isolées dans la zone de marée sont nourris avec des dugongs d'herbe luxuriante et des tortues de mer.

Forêt tropicale humide sur Mindanao

Les forêts tropicales humides, quelque part couvrant les sommets des montagnes et descendant presque jusqu'à la mer, rivalisent sur les récifs coralliens pour la richesse et la beauté. Vous serez surpris par les fougères géantes et les orchidées minuscules, exhalant un parfum délicat.

En raison du nombre incroyable de vies marines (au moins 480 espèces de coraux et 1 000 espèces de poissons, dont le plus petit et le plus grand poisson au monde et environ 20 espèces de dauphins et de baleines), souvent uniques, les Philippines sont l’un des meilleurs sites de plongée au monde.Les Philippines sont le meilleur endroit au monde pour rencontrer des requins baleines et des requins-renards. Ici, presque toute l'année, vous pouvez voir de nombreuses espèces de dauphins et de baleines parmi la faune, en particulier au sud de Bohol, dans les eaux de l'île Pamilakan.

Papillon d'orchidée sur fougère Xorus rouge vif Rafflesia Nymphes Écarlates

Le nombre de plantes qui poussent aux Philippines est incroyable - plus de 12 000 (dont environ 8 000 sont des fleurs, plus de 1 000 fougères), dont beaucoup ne se trouvent qu’ici. Aux Philippines, il existe 900 espèces d’orchidées! Des arbres inhabituels, des palmiers fantaisies, du bambou (de l’épaisseur délicate au doigt, en passant par le noir massif), des fougères géantes et des lianes forment une forêt tropicale dense. Il est devenu la maison d'un grand nombre d'animaux et d'oiseaux. En fonction de la région, des caractéristiques climatiques et de l'altitude dans les forêts, différentes plantes dominent, formant leur propre microcosme tout à fait unique.

Kanchil est la plus petite espèce de cerf, également connue sous le nom de petite nymphe à arbre blanc

Sur les îles de Cebu, Mindanao et surtout Palawan, il existe de nombreux papillons uniques (850 espèces au total), qui ne peuvent être trouvés ailleurs. Par exemple, le beau papillon Papilio trojano avec une envergure jusqu’à 18 cm.

Parmi les 1 100 vertébrés vivant aux Philippines, on trouve: les cerfs et les buffles, les macaques et les tarsiers, les chiens fourrants et volants, les geckos et les grenouilles d'ail. Des espèces uniques telles que le kanchil (le plus petit cerf au monde mesure 30 cm), le tarsier, le binturong (ou medvedokot), appartenant à la famille des civettes, et d’autres ont trouvé leur maison aux Philippines.

Aigle philippin

Parmi les plus de 500 espèces d'oiseaux différentes vivant sur l'archipel, 172 espèces ne se retrouvent qu'ici (par exemple, l'aigle des Philippines est l'aigle le plus rare au monde, symbole national du pays). Les oiseaux migrateurs de Sibérie, du Japon, d'Australie et d'Asie du Sud-Est se reposent également sur les îles. Quelle que soit la région des Philippines que vous visitez, vous rencontrerez sûrement 5 à 10 oiseaux auparavant inconnus. Vous entendrez presque certainement le doux chant des fabricants de nectar, remarquerez le martin-pêcheur aux couleurs vives volant à grande vitesse et vous verrez probablement un énorme oiseau rhinocéros.

Flying Lemur, également connue sous le nom de Colee

Malheureusement, comme dans le reste du monde, certains animaux aux Philippines sont sur le point de disparaître en raison de la déforestation et d'attitudes barbares envers la nature, y compris de la part des touristes. Nous espérons que vos enfants pourront toujours voir le cacatoès philippin et les lémuriens volants, admirer les gracieuses tortues et les dugong timides; admirer l'incroyable beauté des coraux.

Caractéristiques ethnographiques des Philippines

Sur le plan ethnique, les Philippins, qui n’ont occupé que 2 000 îles de l’archipel, sont très hétérogènes. La plus nombreuse nationalité, tagaly, représente un tiers des 100 millions d'habitants. Leur langue constituait la base de la langue philippine, qui est utilisée pour la communication interethnique entre les représentants des autres peuples du pays. Faciliter la communication est aussi le fait que dans toutes les langues locales, près de la moitié des mots sont empruntés à l'espagnol. De nombreux insulaires parlent l'anglais, une deuxième langue officielle.

Natifs des Philippines

La plupart de la population professent le catholicisme. Les quelques pourcentages de musulmans sont concentrés dans le sud du pays, ils ont même leur propre région autonome à Mindanao. Le tourisme n’est pas développé ici, les insulaires vivent dans la pauvreté, sont engagés dans l’agriculture, la pêche et l’exploitation des perles. La saveur locale persiste dans le reste du pays, mais les Philippins sont en même temps européanisés en raison de l'influence à long terme des Espagnols. Cette dualité est observée à bien des égards: les hôpitaux modernes ouvrent, mais la médecine traditionnelle est aussi populaire, les valeurs démocratiques prennent racine, mais le système de clans asiatique reste en politique.

Histoire du pays

La particularité des Philippines est due à leur histoire mouvementée.Les Philippins tombaient régulièrement sous l’influence d’étrangers et y résistaient courageusement - une fusion éclectique, mais très attrayante, de l’identité nationale et empruntée à de nombreuses cultures différentes a ainsi été obtenue.

Même plus de 2 000 ans avant notre ère. e. Les ancêtres du Tagal moderne et leurs parents sont venus de la côte chinoise, après avoir exercé une pression sur les tribus à la peau sombre qui vivaient ici depuis l'Antiquité. Au I millénaire av. sur Luzon apparut le royaume, qui existait jusqu'au XVIème siècle. et activement interagi avec la Chine. En 1521, les premiers Européens s'embarquèrent pour Cebu, dirigés par Magellan, qui mourut bientôt dans un affrontement avec les insulaires. La victoire n'a pas aidé les Aborigènes: les Espagnols ont revendiqué leurs droits sur ces territoires, les appelant les Philippines en l'honneur du roi Philippe II au pouvoir. Depuis 1565, les Philippines sont devenues une partie de la Nouvelle-Espagne, qui unissait les colonies du royaume dans les deux hémisphères.

La bataille de Mactan est une bataille aux Philippines qui s’est déroulée le 28 avril 1521. Le guerrier de Lapu-Lapu, l'un des dirigeants de l'île philippine de Mactan, a vaincu les troupes espagnoles sous le commandement de Fernand Magellan, tué lors de cette bataille.

Les trois siècles suivants se sont écoulés avec les tentatives périodiques des Philippins de se révolter contre le pouvoir du roi et de l'église. Pour être juste, il faut noter que le catholicisme a joué un rôle positif: les prêtres ont organisé une formation dans les écoles, publié des livres, fourni une aide médicale aux insulaires. Au XVIIe siècle, les habitants de la région ont lancé une campagne militaire contre les Néerlandais et se sont inclinés face aux Britanniques au XVIIIe siècle, mais les colonies ont rapidement été renvoyées en Espagne conformément à un traité de paix.

La bataille dans le golfe de Leyte est la plus grande bataille navale de l’histoire. Survenu dans les mers entourant l'île philippine de Leyte du 23 au 26 octobre 1944 entre les flottes américaine et japonaise

Toutes ces péripéties n'ont pas affecté Mindanao, où se sont déroulés les XIIIe au XIXe siècles. un État musulman indépendant a prospéré. Ces territoires ont été annexés au territoire principal des Philippines seulement à la fin du 19ème siècle. En 1898, les États-Unis déclarèrent leur indépendance, mais en 1902 déjà, ils tombèrent sous l'autorité des États-Unis, qui n'étaient toutefois pas très onéreux. En 1916, les Philippines sont devenues autonomes et en 1935, le premier président a été élu. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'État s'est battu avec le Japon. Grâce à l'aide de l'armée américaine, il a été libéré des envahisseurs, tandis que Manille a été pratiquement éliminée de la surface de la Terre.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, le pays n’attend pas la paix: les musulmans commencent à se battre pour la sécession, le dictateur Marquez, qui n’a été renversé qu’en 1986, est arrivé au pouvoir pendant de nombreuses années. Il a été remplacé par la veuve de l’opposant décédé Nino Aquino, qui porte le nom du plus grand aéroport du pays, Corazon Aquino. Le président actuel des Philippines est leur fils, Beninho Aquino. C'est à partir de la fin des années 80 que les Philippins ont commencé à étudier l'anglais partout dans le monde, qui est devenu l'État, a refusé l'espagnol et a commencé à développer le tourisme.

Vues naturelles et artificielles du pays

Une partie importante de la côte, à la fois externe et interne, est une plage naturelle - la nature elle-même suggère les emplacements des stations. Le coût de la vie, la disponibilité des sites de plongée et des sites architecturaux et l’accessibilité des transports varient selon les îles des Philippines.

Luzon Island

Couverte de basses montagnes et de plaines fertiles, Luzon est la plus grande île de l'archipel. Ici se trouvent Manille, la capitale de l'État, et l'aéroport international Ninho Aquino, situé à 7 minutes de là. Manille est la deuxième plus grande ville du pays, nettement inférieure à 2,7 millions de Caissons, mais dans la pratique, ces millionnaires et Caloocan fusionnent dans la région de la capitale, à égalité de population avec Moscou.

Manille Intramuros Harbour Rues de Manille

Le monument historique le plus populaire du pays se situe précisément à Manille. Cet Intramuros, les murs de la forteresse espagnole des XVI-XVIII siècles., Presque complètement détruit lors du bombardement de la Seconde Guerre mondiale, mais restauré. Les touristes visitent maintenant avec impatience les restaurants et les galeries situées dans les remparts de la ville, la cathédrale néo-gothique de Manille du XVIe siècle.Les principaux musées du pays sont également concentrés à Manille: les plus intéressants sont Bahai Tsina, dédié à la culture chinoise, le Metropolitan Museum, qui abrite une collection d'arts décoratifs et appliqués des Philippines.

Le volcan Taal est un corail avec plusieurs centres de plongée. Balabog Beach en novembre = 46

Après avoir visité les lieux touristiques, les voyageurs essaient de quitter l’agglomération, qui souffre d’une mauvaise écologie et est tout simplement encombrée. Les habitants préfèrent se détendre non pas sur la côte, mais dans la capitale "estivale" du pays, dans la station de montagne de Baguio. Sur Luzon, il y a plusieurs volcans actifs et éteints, dans l'un des cratères qui a formé un grand lac Taal, propice à la pêche. Les touristes escaladent le volcan Pinatubo, examinent le volcan Mayon et les cascades de Pangsankhan.

Île de Mindanao

Le port de Davao, qui compte environ 1,7 million d'habitants, est situé à Mindanao, la deuxième plus grande île de l'archipel. Les touristes sont attirés par le parc national d'Apo qui abrite des représentants endémiques de la flore et de la faune et par le volcan éponyme, la plus haute montagne du pays, atteignant une hauteur de près de 3 km. Les couples souhaitant se détendre, il vaut mieux ne pas y aller: la situation politique sur l'île est agitée, la menace terroriste est constante.

Île de Mindanao

Île de cebu

La ville éponyme, le centre de la province, devint la première fortification urbaine du pays. Le fort de San Pedro, une forteresse espagnole du 16ème siècle, a survécu à ce jour. Il a ensuite passé le relais à Manille. Près de la partie nord de Cebu se trouve l'île de Bantayan, connue pour ses prix abordables et ses excellentes plages de la région de Santa Fe, où vous prenez un ferry depuis Sebouy Hagnaya. Certes, il n’ya pas de lieux de plongée et pour des sensations fortes, les plongeurs se rendent sur l’île de Malapaska. Ici, les extrêmes surveillent les mouvements des groupes de requins. Le mémorial de l'île de Mactan a une valeur historique: un monument sur la tombe de Magellan est adjacent à un monument en l'honneur de son assassin, le chef Lapu-Lapu, qui s'est battu contre les étrangers.

Route côtière sur l'île de Cebu Fort San Pedro Plage sur la côte Requin Bantayan Lisya près de l'île de Malapaska Monument au chef Lapu-Lapu, le meurtrier de Magellan

Île de Boracay

Île de Boracay

Les plus grandes îles des Philippines sont joliment aménagées pour la détente, mais les esthètes préfèrent Boracay, qui n’a que 7 km de long. Giant White Beach est accessible au public, il y a de nombreux magasins de nuit et de souvenirs à proximité. L'île est célèbre pour ses grottes, des colonies de coraux bleus rares poussent le long de la côte, il existe plusieurs centres de plongée. La plage de Balabog en novembre-décembre est idéale pour le surf. L'avion au départ de Manille amène les touristes sur l'île de Panay, puis une demi-heure à Boracay en bateau.

Bohol Island

Dans la réserve de l'île de Bohol, les touristes pénètrent dans les habitats des lémuriens tarsiers, où ils ont même le droit de caresser ces charmants animaux aux yeux de bug. Les collines de chocolat sont un autre monument naturel de Bohol. Dans le contexte de l'été à feuilles persistantes, l'herbe qui s'estompe à la fin de la saison est très exotique. Bohol est célèbre pour ses plages et son excellent service. L'îlot le plus proche, Kabilao, est considéré comme l'un des meilleurs centres de plongée du pays.

Plage sur l'île de Bohol Collines de chocolat Lémur-tarsier

Île de Mindoro

Tamarao Falls

Située près de Luçon, l'île séduira les amateurs de vacances reposantes. Du divertissement - la plongée, en raison de forts courants, recommandée uniquement aux athlètes expérimentés, la randonnée en montagne et les cascades de Tamarao. Si cela devient complètement ennuyeux, vous pouvez visiter les combats de coqs.

Volcan kanlaon

Île de Negros

L'île de Negros avec ses stations géothermiques et son volcan actif, Kanlaon, attire ceux qui préfèrent se détendre loin du bruit de la civilisation.À Dumaguete, où vole le vol de Manille, plongeurs plongeurs. Il existe trois douzaines de lieux de plongée de différents degrés de difficulté, en particulier de nombreuses possibilités offertes aux athlètes près de l'île d'Apo, dont les eaux côtières regorgent de vie marine. La visibilité en eau claire atteint 40 m, le débit est moyen, parfois fort.

Île de Palawan

Rivière souterraine de Puerto Princesa

Cette région est connue pour ses découvertes archéologiques et ses attractions naturelles. La rivière souterraine de 8 km de Puerto Princesa, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’une des 7 merveilles de la nature. La rivière tire son nom de la ville la plus proche, située à 80 km. Pour les touristes, seulement 1,5 km du ruisseau est ouvert. Pour le visiter, vous devez obtenir l’autorisation du bureau situé près de l’aéroport de Palawana et partir en excursion depuis la ville de Sabang. En pleine saison, en raison des restrictions imposées au nombre de touristes par jour, cela pose problème, de sorte que le permis, c’est-à-dire l’autorisation, est réservé à l’avance pour une durée de 2 à 3 semaines pour 350 pesos. Un voyage de deux jours au départ de Puerto Princesa avec une visite garantie de la rivière coûte environ 2 000 pesos.

El Nido a décoré la maison à Quezon City pour des vacances de Pahiyas

Les petites îles entourant Palawan forment la réserve naturelle d’El Nido, dont l’entrée est de 200 pesos. Cet endroit est considéré comme le plus beau des Philippines. Vous pouvez vous y rendre en avion depuis Manille, en bus depuis Puerto Princesa ou en bateau depuis l'aéroport de Coron, ce qui est assez dangereux. La civilisation a à peine pénétré ici, et c'est là que réside le charme d'un coin réservé.

Vacances aux Philippines

Comme dans d'autres pays de la région, il existe de nombreuses fêtes locales et nationales, religieuses et politiques aux Philippines. Parmi les compréhensibles pour les touristes étrangers - Noël catholique, Nouvel An, Vendredi saint, Toussaint, le 1er mai. La fin du mois musulman du Ramadan est un congé pour tout le pays.

Parmi les célébrations inhabituelles pour les Européens, la magnifique procession de Manille, le 9 janvier, à l’occasion du Black Nazarene, mérite une attention particulière, alors qu’une statue du Christ en ébène est emportée dans les rues. A Baguio, tout le mois de février est consacré aux fleurs. Le 15 mai à Quezon City est la fête des Pahiyas. En l'honneur de Saint-Isidore, ils décorent les maisons de fruits et de légumes. Le jour de l'indépendance des Philippines coïncide avec le jour russe et est célébré le 12 juin.

Voir aussi: Festivals et vacances aux Philippines

Cuisine philippine

L’Amérique centrale et l’Amérique latine, l’Europe de l’Ouest, l’Afrique du Nord et, bien sûr, l’Asie du Sud-Est, sont les sources de la diversité de la cuisine philippine. Ils mettent beaucoup d'épices dans les plats, mais toujours plus modérément que leurs voisins les plus proches, l'influence de l'Espagne affecte. Vous ne pouvez pas attendre longtemps pour commander dans les restaurants - le traitement thermique est effectué littéralement sous les yeux des visiteurs et servi sur la table. L'ordre d'apparition des plats est le même qu'en Europe. Au restaurant, ils mangent souvent avec les mains, mais la vaisselle traditionnelle est servie aux personnes d'apparence européenne. Lors du choix des plats, une attention particulière doit être portée aux fruits de mer et aux jus de fruits exotiques fraîchement pressés. Les desserts philippins sont la seule déception des touristes: riz ou nouilles à divers degrés de cuisson, trempés dans du sirop de sucre. Parmi les boissons, en plus du thé, du café et des jus de fruits habituels, une bière locale et du thé au gingembre ou du salabat sont proposés. De l'alcool fort à des fins éducatives, vous pouvez essayer le rhum philippin.

Tente de Fruits Riz Frit Cuisine De Rue

Shopping aux Philippines

Dans les centres commerciaux de Manille et d'autres grandes villes, il existe des produits de toutes les marques mondiales aux prix occidentaux, mais vous pouvez également rechercher ici des copies asiatiques sous licence de bonne qualité, qui sont plusieurs fois moins chères. Des produits artisanaux adaptés aux goûts des Européens et des vêtements de grande qualité confectionnés à partir de tissus naturels de production locale sont vendus dans de petits magasins. Il suffit de rappeler que les Philippins ne se différencient pas par leur physique puissant, de sorte que seuls les touristes minces peuvent se procurer des objets dans ces magasins.

Centre commercial à Manille Souvenirs en forme de guitare

Souvenirs peu coûteux mais spectaculaires - bijoux en coraux, perles naturelles, argent extrait des mines des Philippines, noix de coco et plats en bois.Fun plus cher - meubles en rotin en osier. Les connaisseurs de produits cosmétiques naturels acquièrent de l'huile de noix de coco aux Philippines. Situé dans l'usine de Cebu, les guitares produisent de véritables instruments espagnols pour le flamenco. Les centres commerciaux travaillent généralement jusqu'à 20 heures et, selon la coutume espagnole, ils font souvent la sieste et ne travaillent pas pendant les heures les plus chaudes.

Article de fond: Shopping aux Philippines

Prix ​​aux Philippines

Plage sur l'île de Cebu

Aux Philippines, le niveau des prix est assez bas, même avec le cours actuel du dollar. Si vous cuisinez vous-même, les fruits seront le moins cher de tous - leur coût est 2 à 3 fois inférieur à celui de la Russie. Les légumes habituels sont chers pour nous, la viande est comparable au russe et aux boissons alcoolisées. Le rhum local est indécemment bon marché. Le déjeuner dans un restaurant coûtera environ 300 pesos. Vous pouvez prendre un petit en-cas dans la rue pour 50 à 100 pesos.

Lors de la planification des frais de voyage, vous devez vous attendre à un budget basé sur 1000 pesos par jour et par personne. Cela comprendra la nourriture, l'hébergement, les coûts de transport et les divertissements. Pour la somme de 2000 pesos, les touristes peuvent s'offrir des services de grande qualité, des soins de spa, des trajets en taxi, des repas quotidiens au restaurant dans des hôtels confortables et des boutiques.

Réglementation douanière

Coucher de soleil sur boracay

Vous pouvez sortir jusqu'à 200 cigarettes et 0,95 litre d'alcool hors du pays. Il est interdit d'exporter des produits en or, à l'exception de leurs propres produits, spécifiés dans la déclaration, des produits en ivoire et du bois précieux, des plantes et des animaux sauvages. Les antiquités nécessitent une autorisation spéciale. Un touriste peut importer n'importe quel nombre de cartes bancaires, de chèques et d'espèces en devises étrangères, le meilleur de tous en dollars. Toutefois, si ces derniers sont supérieurs à 10 000, ils devront être déclarés. La monnaie locale est importée et exportée pour un montant ne dépassant pas 10 000 pesos.

De l'argent

Pesos philippins

La monnaie nationale des Philippines est le peso. 1 peso est de 100 centavos. Il existe des billets et des pièces de monnaie de 5, 10, 20, 50, 100, 500 et 1000 pesos de 1,5,10,25,50 centavos et de 1, 2, 5 ou 10 pesos.

Il est préférable de changer les dollars pour les pesos philippins dans les grandes villes - il existe un meilleur taux, dans les provinces, il est plus difficile de trouver des bureaux de change et le cours sera moins attrayant. En ville, les magasins et la plupart des hôtels acceptent les cartes Visa et Master Card. Les banques sont ouvertes jusqu'à 15 heures du lundi au vendredi et les guichets automatiques 24 heures sur 24. Les frais de service, c’est-à-dire le pourboire officiel, comprennent une facture, les préposés donnent un changement au visiteur et une partie des pièces peut être remise à titre volontaire. Les porteurs dans les aéroports sont conditionnellement gratuits: ils travaillent pour obtenir des pourboires. Il est nécessaire d’emporter une bagatelle avec vous pour le calcul du transport et des factures de 5, 10, 20 pesos.

Aux Philippines, vous devez disposer d’une bagatelle (pièces de 1,5 ou 10 pesos) et de petites coupures (10 ou 20 pesos), car des «petites choses» comme l’eau, la crème glacée, un voyage dans un jeepney ne coûtent que quelques pièces, et le vendeur souvent il n'y aura pas de changement d'un billet de 50 ou 100 pesos.

Rizières en terrasses de Banaue

Information touristique

Dans les stations balnéaires extérieures des Philippines, il pleut de juin à octobre et les précipitations internes sont mieux réparties. À l'heure actuelle, toutes les routes ne peuvent pas être empruntées. Un typhon tropical risque de rester bloqué quelques jours à l'aéroport. Il est donc recommandé de planifier le voyage pour la période de novembre à mai. Vous devriez emporter un parapluie et des vêtements chauds pour vos excursions dans les montagnes.

Manille pendant la saison des pluies. Eau claire au large de l’île de Leyte.

Le régime sans visa pour les Russes est valable 21 jours. Si l'invité est tellement satisfait du pays qu'il veut rester, il lui suffit de contacter le bureau de l'immigration à Manille pour prolonger le visa à 59 jours. Cette organisation compte 44 agences dans le pays. Seuls les vacanciers entrent librement. Pour les autres besoins, un visa doit être obtenu à l'ambassade de Moscou ou aux consulats de Saint-Pétersbourg et de Vladivostok.

Voir aussi: Informations pratiques pour les touristes

Problèmes de sécurité aux Philippines

Policier

Le pays se trouve dans la zone des tsunamis, des typhons, des volcans en activité ici, des tremblements de terre, des inondations à la suite de plusieurs jours de pluies torrentielles, mais les services météorologiques surveillent avec vigilance les signes de catastrophes naturelles imminentes et avertissent la population.Les typhons souffrent principalement des terres agricoles et des cabanes des pauvres.

Emeutes en juin 2009

La criminalité de rue est élevée, comme dans toute région touristique asiatique, il est donc nécessaire de surveiller attentivement les bagages, l’argent et les documents. Dans les grands centres densément peuplés, il vaut mieux ne pas s'attarder, il est souhaitable d'éviter les foules de gens - des explosions et des prises d'otages sont possibles. Les discours politiques se concentrent sur Mindanao - c’est vraiment dangereux pour les touristes d’y aller, et aucun lieu de loisir n’y a encore été créé.

Le reste des règles de comportement aux Philippines est typique des tropiques: il est déconseillé de manger dans la rue, les aliments crus doivent être soigneusement lavés avant d'être consommés. L'eau utilisée pour boire achetée, rincez-vous la bouche en vous brossant les dents.

Article de fond: Problèmes de santé aux Philippines

Comment se rendre à un lieu de repos: transport aux Philippines

Il n'y a pas de vols directs entre la Russie et les Philippines. Les touristes utilisent l'une des 15 compagnies aériennes qui assurent la liaison entre Moscou et Manille avec un seul transfert. Le coût d'un tel vol commence à partir de 350 $. L'itinéraire comprend les principales entreprises d'Europe et d'Asie, le moyen le moins cher de voyager avec des transporteurs chinois et sud-coréens.

Jeepney philippin légendaire

Aux Philippines, les aéroports internationaux et domestiques sont généralement situés à proximité des villes. Un voyage en taxi officiel avec un compteur n’est donc pas très coûteux. La liaison entre les plus grandes villes est assurée par Philippine Airlines, Air Philippines, Cebu Pacific, un réseau bon marché, ainsi que d’autres sociétés de niveau relativement convenable. Les ferrys assurent la liaison entre les îles - ce n’est pas le moyen de transport le plus fiable: de nombreuses personnes sont toujours entassées sur des navires techniquement défectueux, ce qui conduit souvent à des épaves. Les hôtels situés sur de petites îles fournissent généralement des bateaux pour les clients en transfert.

Il est préférable de se déplacer le long de l'agglomération de Manille en train - l'analogue du métro, il existe des taxis de route et des bus jeepney. En réalité, un jeepney est une jeep méconnaissable laissée sur les îles après le départ de l'armée américaine. Ils attachent des sièges passagers, des bancs, peints de couleurs vives. Dans la province, le rôle d'un taxi est joué par des motos équipées de fauteuils roulants et de pousse-pousse. Sur les petites îles, les touristes peuvent louer des motos ou des vélos pour ne pas dépendre des transporteurs.

Voir aussi: Transports aux Philippines

Où séjourner

Il y a beaucoup d'hôtels sur les îles, des immeubles bas ou des bungalows prédominent. Cela est lié aux caractéristiques sismiques de la région et à la volonté de ne pas perturber l'harmonie naturelle de la côte. Le coût de la vie y est différent: les hôtels les plus chers sont situés sur les îles près de Cebu. Bantayan offrira des options économiques, à 15 km au nord de Cebu. Dans d'autres endroits, vous pouvez trouver des chambres à 200 $ pour deux semaines dans un hôtel très convenable avec sa propre plage et ses animations. La seule censure que les touristes reçoivent de ce service est la lenteur du personnel, mais les voyageurs ont intérêt à se détendre et à accepter la nationalité des Philippins. Pour un court arrêt pour simplement passer la nuit et se laver, vous pouvez louer des maisons en bois pour un sou, mais elles peuvent être sales et il est possible de partager un abri avec les voisins - serpents, lézards, araignées. Dans ce cas, il n'y a pas de service du tout.

Calendrier des prix bas

Baguio City

Baguio - une ville aux Philippines; la place du match du Championnat du monde d’échecs entre Anatoly Karpov et Viktor Korchny en 1978.

Informations générales

Baguio est une ville de 1ère classe très urbanisée située au nord de l'île de Luzon aux Philippines. Baguio a été érigé par les Américains en 1900 sur le site du village tribal Ibaloi, connu sous le nom de Kafagway. Baguio a été désignée par la Commission philippine comme "capitale d'été" des Philippines le 1er juin 1903 et déclarée "ville" de l'Assemblée des Philippines le 1er septembre 1909. Il abrite le palais présidentiel, la Cour suprême et les institutions législatives de Baguio. Baguio est le site de localisation du gouvernement du district administratif de Cardillera. Le nom de la ville vient du mot "bagiw" des tribus Ibaloi, qui dans la langue du peuple autochtone du comté de Benguet signifie "mousse".La ville est située à une altitude d’environ 1 500 mètres (5 100 pieds) dans les forêts tropicales humides de pins humides, ce qui favorise la croissance de plantes et d’orchidées moelleuses. Selon le recensement de 2000, la population s'élevait à 252 386 personnes, réparties dans 52 302 ménages.

Davao City

Davao - La ville centrale de l'île de Mindanao aux Philippines. Il est situé dans la partie sud-est de l'île et est le plus grand port de cette partie de l'archipel. Davao est la troisième ville des Philippines avec une population de plus de 1,5 million d'habitants. La ville occupe un vaste territoire de 2444 km² et par cet indicateur est le plus grand du pays.

Informations générales

Cette ville a été fondée en 1848 par les conquistadors espagnols. Le nom de la ville provient probablement du nom local de la rivière Davao (le nom est consonant dans les langues autochtones) ou du mot "davoh", qui signifie "au-delà des hautes terres", ce qui est justifié par rapport à la ville de Davao, entourée de collines. Statut de ville de Davao reçu en 1937.

Maintenant, Davao est un important centre économique et touristique de la région. Parmi ses attractions figurent le musée historique de Davao, Fort Datu Bago, construit à la fin du XIXe siècle, le parc de loisirs Geb Farm, la cathédrale de San Pedro, le parc naturel Eden, plusieurs monuments et monuments attrayants, etc.

Un lieu très populaire parmi les touristes est la seule ferme de crocodiles de cette région, où vous pouvez non seulement voir des crocodiles, mais aussi vous promener dans un magnifique parc, faire de l'équitation et visiter une petite exposition d'animaux.

Bien entendu, les magnifiques plages locales attirent surtout les touristes. Pour les amateurs de détente extrême, les possibilités de plongée sont absolument incroyables: le monde sous-marin riche, une eau très propre et chaude et, surtout, de nombreux navires coulés au fond, non loin de la côte - c'est ce qui attire ici les plongeurs curieux. Populaire ici et la navigation de plaisance, et le rafting sur la rivière Davao en kayak et autres loisirs.

Lors de votre séjour à Davao, vous devriez absolument visiter l’un des nombreux restaurants locaux qui servent une énorme quantité de plats de poisson et autres fruits de mer.

Les festivals locaux animés sont également très populaires, les plus célèbres étant Aroa ng Davao (qui se tient en mars et dure toute une semaine) et le festival Kadayavan (une semaine d’août consacrée aux récoltes). Des processions colorées sont organisées ici pour presque toutes les occasions.

Près de la ville, il y a un grand aéroport international. L'importance est jouée par le port de mer local qui reçoit un grand nombre de navires.

Quezon City

Quezon City - l'ancienne capitale et la ville la plus peuplée des Philippines. Situé sur l'île de Luçon. Quezon City est l'une des villes et municipalités formant la métropole de Manille - région de la capitale nationale.

Informations générales

La ville porte le nom de Manuel Quezon, ancien président du Commonwealth des Philippines, fondateur de la ville. La ville de Quezon ne se trouve pas dans la province de Quezon, qui porte également le nom du président. Comprend 142 barangeya.

Industrie légère, alimentaire, chimique et métallurgique. Université d'Etat.

La température moyenne annuelle est de 27,8 ° C, la température moyenne de janvier de 27 ° C et le mois de juillet de 28,3 ° C. 2167 mm de pluie tombent de l'année.

La construction de la ville a commencé le 12 octobre 1939. De 1948 à 1976 - la capitale des Philippines.

Ville de Manille

Manille - La capitale des Philippines, l'une des plus grandes mégalopoles de l'Asie du Sud-Est, est la principale «porte d'entrée» du pays. C'est donc très probablement sur la terre des Philippines que vous vous retrouverez à Manille pour la première fois.

Selon les sensations subjectives, Manille moderne ressemble beaucoup à des villes comme Moscou ou Los Angeles. Il combine des quartiers d'affaires riches, un centre culturel et historique, des zones de couchage coûteuses et l'ensemble du quartier pauvre. (Tondo). Vous verrez les gratte-ciel de Makati et les hautes clôtures des villas dans le quartier de Forbes Park, où vivent les habitants les plus riches de la ville. Les représentants de la classe moyenne vivent généralement en banlieue et se rendent le matin pour travailler sur des routes surpeuplées.Les embouteillages à Manille - la même partie intégrante de la vie qu'à Moscou.

Faits saillants

La grande métropole, la métropole de Manille, comprend 14 villes et trois municipalités de plus de 11 millions d’habitants. Le cœur de Manille est constitué des districts de San Nicolas, Santa Cruz, Binondo et San Miguel, adjacents à Intramuros, Hermite, Malate et Paco. Un peu plus loin se trouvent d'autres zones de la région métropolitaine de Manille, telles que Quezon City, Makati, Kalukan, Pasay, Pasig, etc. La plupart des hôtels sont concentrés dans les régions d'Hermita et de Malate. Certains d'entre eux sont situés le long du boulevard Roxas, qui s'étend le long de la côte. Restez ici si vous envisagez de consacrer du temps à explorer les attractions de la ville et à explorer la ville de façon autonome. Si vous êtes à Manille pour affaires, il est fort probable que Makati, le centre financier et économique de la ville, vous convienne davantage. C'est ici que se concentrent les hôtels les plus luxueux et les meilleurs centres commerciaux.

En arrivant à Manille, restez ici pendant 2-3 jours. Nous recommandons une visite de la ville, une visite du centre historique d'Intramuros, de l'église Saint-Augustin et du musée qui s'y trouve, de Chinatown et du cimetière chinois, de l'église en métal de Saint-Sébastien et du célèbre orgue en bambou de Las Pinas. De Manille, il est également pratique d'explorer les sites touristiques de l'île de Luçon.

Après la visite, visitez l’un des nombreux spas, dînez dans un restaurant de cuisine philippine, arrêtez-vous un moment sur Roxas Boulevard pour admirer le coucher du soleil et promenez-vous dans le centre commercial le plus proche de l’hôtel. Si vous avez encore la force, passez le reste de la soirée au bar avec de la musique en direct.

Histoire de

"Ville glorieuse et toujours fidèle" - dit roi espagnol Philippe II de Manille en 1574, à qui le pays des Philippines tire son nom.

Ville ou village appelé Mainilad (du nom d'une mangrove poussant sur la rive de la rivière Pasig), existait à cet endroit avant l’arrivée des Espagnols sur l’archipel. Au début du XIVe siècle, plus de 6 000 personnes y vivaient. Non seulement elles cultivaient les terres voisines, mais elles utilisaient également parfaitement les armes à feu. (mousquets et fusils)Miguel López de Legazpi a attiré l'attention sur une baie commode située près de la ville. En 1571, il vainquit le rajah musulman local et fonda une fortification sur ce site. Un nouveau fort nommé Fort Santiago (nommé Saint Thiago de Matamoto, vainqueur des Maures). Le 24 juin de cette année, Manille est devenue la capitale des Philippines.

Après l’arrivée des Espagnols, Manille a tenté à plusieurs reprises de capturer les rajahs de Bornéo, les pirates chinois et japonais. Pour protéger la ville au début du 17ème siècle, Intramuros fut construite, une "ville dans les murs", avec des bastions et des forts, des cathédrales, des églises et des maisons en pierre. Des missionnaires arrivant aux Philippines (Augustinien, franciscain, plus tard jésuite) maîtrisé les zones adjacentes à Intramuros.

Manille a longtemps été un lieu de transit entre la Chine et le Mexique. Des marchandises provenant de pays asiatiques ont d'abord été apportées à la ville, puis achetées par les Espagnols et envoyées au Mexique pour être vendues. Peu à peu, à partir des Philippines, les produits locaux ont commencé à être exportés via Manille - canne à sucre, café, tabac, l’apparition de la ville et, en partie, le mode de vie ont considérablement changé après le tremblement de terre de 1863. De nouvelles maisons et rues ont été construites sur le modèle des maisons américaines. Dans certaines maisons, un miracle technologique sans précédent est apparu - un ascenseur et les premiers cinémas en Asie ont été ouverts aux loisirs culturels. Au XIXe siècle, les voyageurs ont décrit Manille comme "désagréable" et "très chère" (plus cher que Singapour ou Batavia) La ville, qui habitait 200 000 habitants, a toutefois noté que la ville était parfaitement fortifiée, avec de larges rues pavées et de grandes maisons.

La deuxième fois que la ville a été gravement blessée au cours de la Seconde Guerre mondiale: les Japonais au départ l'ont détruite selon le principe de la "terre brûlée", puis les Américains ont bombardé, détruisant la garnison japonaise restante. Qu'il suffise de dire que de toutes les capitales du monde touchées par la guerre, seule Varsovie a souffert plus que Manille. Même Berlin et Tokyo sont mieux préservés. Cependant, dans un avenir très proche, la ville a été restaurée.

Comment se déplacer

Le système de transport en commun de Manille est chaotique et déroutant. Les bus et les jeepys sont bon marché, mais généralement bondés et ne disposent pas de la climatisation. Avec les taxis et les transports personnels, ils créent des embouteillages sans fin, ce qui n’ajoute pas de confort. Dans le même temps, la marche est impossible, sauf sur de courtes distances. Un peu d'ordre est fait par les lignes du métro léger: la ligne jaune Metrorail (LRT1)reliant la ville de Caloocan et la ville de Pasay; Megatren Violet (MRT2)reliant la ville de Pasig à Santa Cruz; ligne bleue MetroStar Express (MRT3)reliant Queson City et Pasay City. La ligne touristique la plus utilisée est la LRU, grâce à laquelle on peut obtenir, par exemple, Intramuros, Chinatown, le terminal de bus EDSA. À la station EDSA, vous pouvez transférer la station MRT3 vers la station Taft, le long de laquelle se trouvent plusieurs grands centres commerciaux: Ayala, Shangri-La Plaza, SM, Robinsons, Greenhills. Les lignes LRT et MRT3 fonctionnent de 06h00 à 22h00 et les lignes MRT2 de 05h00 à 20h00. Le prix du billet dépend du nombre de stations dont vous avez besoin pour voyager et est compris entre 10 et 15 pesos. Veuillez noter que malgré le fait que les stations de métro soient ouvertes, il leur est interdit de manger, de boire et de fumer, ainsi que dans les voitures elles-mêmes.

Les systèmes de paiement pour les autobus et les jeepneys sont les mêmes - un certain montant pour l’atterrissage et les premiers kilomètres + un kilomètre supplémentaire. Pour le bus, selon le confort et la disponibilité de la climatisation est de 10 à 12 pesos. (5 premiers km) + 1.95-2.35 pesos pour chaque kilomètre suivant. Pour jeepney - 8 pesos (4 premiers km) + 1,50 pesos par kilomètre suivant. Chaque autobus a un panneau en face de la destination finale, mais il n’est pas indiqué ici quel itinéraire il empruntera et où il s’arrêtera. Les Jeepers opérant en mode taxi ont une description plus détaillée du parcours. (généralement sur le côté et sur le pare-brise)raconter les arrêts principaux le long du chemin.

Une course en taxi coûte 30 pesos pour le débarquement + 2,5 pesos tous les 300 mètres. Pour les taxis jaunes, "prime class" - 70 et 4 pesos, respectivement. Un voyage à Manille coûte généralement entre 60 et 180 pesos. Vous pouvez aller de Manille à l'aéroport pour 200 à 300 pesos. Appeler un taxi vous aidera dans n'importe quel hôtel ou centre commercial.

Restaurants

Comme dans toute autre métropole asiatique, à Manille, vous trouverez presque toutes les cuisines. Dans les hôtels coûteux, la cuisine de l'auteur, composée de grands chefs, est généralement présentée dans les cuisines de l'auteur, internationale, française, japonaise ou autre. Bien entendu, la qualité de la nourriture ici sera la meilleure. Cependant, nous vous recommandons vivement de sortir des hôtels et de visiter les restaurants de la cuisine locale, où ils servent des plats philippins authentiques dans différentes provinces, exactement de la même façon que les Philippins les mangent eux-mêmes. À l'exception des restaurants les plus chers, code vestimentaire strict (veste pour homme, robe pour femme) nulle part pratiqué.

Dans tous les principaux centres commerciaux de Manille, vous trouverez suffisamment de cafés et de restaurants. Le plus souvent, ils proposent des plats plus simples de la cuisine méditerranéenne, philippine, italienne, chinoise et de nombreuses autres cuisines. Certains travaillent sur le principe du buffet (ce qui est pratique pour ceux qui ne connaissent toujours pas la cuisine locale et qui n’ont pas encore décidé de leurs préférences). Le coût moyen du déjeuner est de 150 pesos par personne. Les cafés et les restaurants du complexe commercial Greenbelt sont l’un des lieux les plus fréquentés par les habitants de la capitale. Ce soir, ils deviennent un lieu de loisirs, de rencontres et de rencontres.

Les plats les plus simples et les plus familiers se trouvent dans les restaurants à service rapide. Pizza - chez Pizza Hut et Shakey's, cuisine philippine et chinoise - sur les chaînes Goldilocks et Chowking, hamburgers et pommes de terre sautées - chez McDonalds et Wendy's. Si vous ne pouvez pas vous passer d’un hamburger, nous vous recommandons de consulter la réponse de Philippine MacDonalds - le réseau Jollibee, le menu et même l’approche intérieure et de service qui ressemble au réseau américain. Cependant, il existe également des plats locaux, tels que le riz avec de la viande et des légumes. Starbucks et le meilleur café de Seattle, Dunkin Donuts et Mister Donut appartiennent à la même catégorie. À notre avis, les cafés Cinnamon sont très intéressants et proposent des pâtisseries fraîches et du café.Des dizaines de plats sans prétention, mais assez comestibles, que les habitants préfèrent avoir sur le pouce, proposent des colporteurs ambulants.

Mais les voyageurs les plus agités et curieux qui veulent se plonger dans l'atmosphère de cette fête philippine, nous vous recommandons d'aller à Caeson City, dans le quartier de La Loma, formé par les rues de Calavite, Retiro, Mariveles.

C'est ici, mais des dizaines de torréfacteurs à ciel ouvert, que le plat principal de toute fête philippine, de l'anniversaire aux funérailles, est cuit - tout le porcelet est cuit. Pour les amateurs de gros repas, vous pouvez trouver un taureau entier rôti. (Parfois, un porcelet y est attaché gratuitement, comme dans le restaurant Mila's Lechon). C'est probablement l'un des endroits gastronomiques les plus colorés de la capitale des Philippines.

Le poisson et les fruits de mer frais sont un autre élément essentiel de la cuisine quotidienne des Philippines. Vous pouvez commander du poisson dans presque tous les restaurants. Mais il est plus agréable d’aller là où les habitants de Manille viennent eux-mêmes, par exemple entre l’hôtel Sofitel Plaza et le centre commercial Mall of Asia sur Macapagal Ave. Il y a un petit marché aux poissons, où vous trouverez toutes sortes de poissons et de fruits de mer dans lesquels les îles philippines lavant la mer sont riches. (le prix est généralement indiqué pour 100 g du produit). Et à quelques pas de la galerie marchande - de nombreux petits restaurants simples, où ils cuisineront le poisson sélectionné à votre goût. (grillé, à l'ail, cuit à la vapeur, etc.). Si le look et l’intérieur de l’endroit sont importants pour vous, placez-vous un peu plus loin sur Seaside Blvd. il y a plus de restaurants présentables avec le même poisson, mais des prix légèrement plus élevés.

Manila: toutes les activités

Même si la ville vous a d'abord fait une impression étrange, ne cédez pas aux premières sensations. Restez à Manille pendant au moins une journée. La ville vous proposera de nombreuses activités et animations: quelqu'un s'intéressera aux anciennes églises des XVIIe et XVIIe siècles et visitera les musées de la ville, quelqu'un voudra se détourner de l'agitation de la ville au spa, quelqu'un mettra à jour la garde-robe de la famille dans l'un des nombreux centres, et quelqu'un veut plonger dans l'atmosphère bruyante des bars de nuit et des discos.

Centre historique Intramuros

Commencez votre connaissance de Manille depuis son centre historique, Intramuros (Intramuros)qui jusqu’à la fin de la domination espagnole, pratiquement jusqu’au XXe siècle, était Manille. La vieille ville, ou "ville dans les murs", s'étend sur plus de 60 hectares au nord du parc Rizal. Sa visite fait partie du programme des visites les plus organisées de la ville. La plupart des sites historiques se situent à l'intérieur de cette ville, qui n'est plus une ville mais une zone urbaine. La combinaison des ruines d’un ancien fort espagnol construit au XVIe siècle, de bâtiments de l’époque coloniale et de cafés modernes, rend la promenade dans cette partie de Manille plus confortable et plus intéressante que dans d’autres parties de la capitale. Commencez votre voyage à Intramuros en visitant le Fort Santiago, puis rendez-vous à la Plaza Roma. (voici un monument au roi espagnol Carlos IV) et la cathédrale qui la surplombe. À droite de la cathédrale commence Gen. Luna Str., Qui mènera à un autre monument important de l'architecture de l'église de la ville, l'église Saint-Augustin avec un musée situé à l'intérieur. À proximité se trouve une maison coloniale espagnole typique, la Casa Manila, qui abrite un petit musée sur le passé, où vous pourrez manger un morceau dans les chaînes de restaurants Chowking, Jollibee, Starbucks ou les restaurants traditionnels llustrados et Cafe Marinera. Nous vous recommandons de compléter la promenade par une excursion à la calesa, un chariot richement décoré qui vous mènera lentement aux frontières d’Intramuros.

Fort Santiago

(632) 527 2961
Lun-dim 08h00-18h00
75 pesos

Le fort de pierre a été construit sur le site d’une ancienne colonie musulmane et occupe une position stratégique: il s'étend le long de la rivière Pasig jusqu’à son embouchure et est fermé par un haut mur qui sépare la rivière et la baie. Il n’ya pas de meilleur endroit pour défendre la ville. Une fois un lieu de batailles féroces et une prison (C'est ici que le héros national des Philippines, José Rizal, a passé ses dernières heures)De nos jours, le fort est devenu un parc historique qui attire les touristes et les habitants.

Cathédrale de Manille

Plaza Roma, Intramuros
(632) 527 5836
Lun-dim 08h00-12h00 et 13h00-18h00

Cette magnifique cathédrale est la sixième cathédrale construite sur ce lieu depuis 1581. Ses prédécesseurs ont été détruits par un typhon, un tremblement de terre ou un incendie. L'avant-dernière cathédrale a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. L'incarnation actuelle de la cathédrale, dédiée à l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, a été reconstruite dans les années 50 du siècle dernier et est décorée de rosaces et de sculptures en pierre sculptée. La porte centrale menant à l'intérieur est en bronze et décorée de scènes de l'histoire de la cathédrale. Les vitraux de l'église racontent l'histoire de la formation du christianisme aux Philippines. L'énorme corps, considéré comme le plus grand d'Asie, compte 4 500 tuyaux. Peut-être avez-vous de la chance et vous l'entendrez.

Eglise Saint Augustin (Eglise San Agustin)

Gen, Luna cor. Real Street, Intramuros
(632) 527 4060
Lun-dim 08h00-12h00 et 13h00-18h00
100 pesos (musée)

La plus ancienne église et monastère des Augustins à Manille a été construite en bambou en 1571, mais a brûlé au bout de trois ans seulement. La structure actuelle a été érigée sur le site de la première pierre de 1587 à 1606. Il a survécu à plusieurs tremblements de terre et, en 1993, il a été reconnu monument UNESCO. Au début, l'église était dédiée à Saint-Paul, mais le nom associé au monastère des Augustins y était associé. L'entrée de l'église est ornée d'une porte massive en bois sculpté sur les côtés de laquelle se dressent des lions de pierre, présentée par la communauté chinoise en signe de respect et de reconnaissance de la primauté des Espagnols sur les îles. Le plafond de l'église est peint par des maîtres baroques italiens. La construction massive de la cathédrale a non seulement subi de nombreux tremblements de terre, mais également un bombardement au cours de la Seconde Guerre mondiale. Et l'église et le musée avec elle méritent une attention particulière. Vous y verrez des objets historiques, une assiette d'église et des icônes des XVIIe et XIXe siècles, ainsi que des faits intéressants tirés de l'histoire des Philippines et de Manille. Dans l'église même se trouvent les restes de Miguel Lopez de Legazpi. Intéressant et la zone adjacente à l'église.

Casa Manila

Rue General Luna, en face de l'église de San Agustin
(632) 527 4084
Du mardi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h00
75 pesos

La maison-musée du XIXe siècle, faite dans le style d'une résidence espagnole typique, Tout dans cette maison coloniale à trois étages avec une cour intérieure - du mobilier aux objets d'intérieur - il y a près de deux cents ans.

En dehors du centre historique

Au nord de la rivière Intramuros se trouvent les quartiers du Chiapo. (Quiapo)Binondo (Binondo) et Tondo (Tondo). Les deux premiers, avec leur atmosphère unique, intéresseront les touristes: le moyen le plus simple de s'y rendre est de prendre un taxi, mais vous pouvez vous rendre à pied à Intramuros en longeant le pont sur la rivière Pasig. Tondo, située le long du port de mer et des principales autoroutes, sur laquelle vivent les populations pauvres locales, est beaucoup moins intéressante et la nuit, elle peut être dangereuse pour les touristes.

Les Espagnols ont interdit aux marchands chinois et à leurs familles de s’installer dans la «ville sous les murs» et ont organisé leur propre quartier, connu aujourd'hui sous le nom de Binondo. Binondo ou Chinatown (Chinatown) - C'est un réseau de petites rues, entourées de tous côtés, comme des murs, de larges autoroutes. En 1584, le gouverneur espagnol, Luis Perez Lasmarinas, réinstalla ici des marchands chinois et des membres de leurs familles nombreuses. Depuis lors, Binondo est longtemps resté le centre commercial et financier de Manille. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que la plupart des entreprises se sont installées dans la région de Makati. De nos jours, Binondo est un quartier chinois typique. Sur tous les coins, en particulier sur Ongpin Str., Il y a des magasins (vêtements, bijoux, toutes sortes de choses), pharmacies de médecine traditionnelle chinoise (comme des bois de cerf écrasés, de la bile de serpent ou des nids d'hirondelle), Écoles de kung-fu, hôtels floconneux, maisons closes et, bien sûr, d’impressionnants restaurants chinois authentiques. Outre les églises catholiques de la région, vous trouverez plusieurs temples bouddhistes chinois pittoresques, tels que Kuang Kong et Seng Guan.

Cimetière chinois

Rizal Ave. ou Aurora Blvd.
Lun-dim 07.30-19.00 (porte sud)

Par ignorance, le cimetière chinois peut être pris pour le quartier urbain habituel, seulement plus calme (une sorte de "zone de couchage"). Les Chinois croient en la vie après la mort. Ils ne construisent donc même pas de mausolées pour leurs parents décédés, mais de véritables maisons avec climatisation, télévision, eau chaude et toilettes. Naturellement, plus la famille du défunt sera prospère, plus son refuge sera riche. La plupart des visiteurs viennent ici le 1er novembre (Toussaint), Au cimetière, vivent plusieurs gardiens qui, pour 300 pesos, vous feront visiter le cimetière.

Église Binondo

Rue Paredes, Plaza Calderon de la Barca
Lun-dim 6h00-19h00

Cette église du 16ème siècle a conservé ses murs d'origine. (l'église a une forme octogonale inhabituelle). Faites attention à une copie de Saint-Pierre sur l'autel principal et à la statue de la Vierge sous verre. Si vous avez de la chance, vous pourrez vous rendre au mariage pittoresque qui se déroule dans l'une des églises de Manille, ce qui n'est pas coutume d'économiser de l'argent.

District de Chiapo

Chiapo est une autre zone intéressante au nord d'Intramuros, à côté de Binondo. L'attraction principale de la région est l'église et le marché adjacent, qui occupe plusieurs pâtés de maisons. Chaque rue a sa propre spécialisation, que ce soit des vêtements bon marché, de l’artisanat, de la nourriture ou des fleurs. Également sur le marché, vous pouvez acheter diverses herbes, médicaments et amulettes pour le traitement de divers maux, connaître le destin du devin, obtenir un bijou ancien.

Église Chiapo

Plaza Miranda et Quezon Blvd, Quiapo
quiapochurch.com
Lun-ven 06h00-12h00 et 13h00-20h00

Cette église a été reconstruite dans les années 30 du siècle dernier, sur le site de l'église catholique dévastée du XVIe siècle; elle est l'une des plus belles de manille. Ici est conservée la célèbre statue du Christ (Nazareth noir) en croissance naturelle, taillé dans l’ébène par un artisan mexicain et amené à Manille au XVIIe siècle. Chaque année, le deuxième mardi de janvier, la statue est sortie de l'église pour avoir vu des milliers d'yeux, convaincus de son pouvoir miraculeux. Voyager avec la foule (en 2010, près de 2 millions de personnes y ont participé) - test physiquement difficile, de l'étroitesse et du manque d'air, beaucoup évanoui. Cependant, les catholiques locaux croient que la souffrance ne les rapproche que de Dieu.

Eglise Saint Sébastien (Eglise Saint Sébastien)

Plaza del Carmen, Quiapo

La première église non seulement aux Philippines, mais aussi en Asie, entièrement construite en acier. La construction gothique unique a été conçue en 1883, fabriquée en Belgique et envoyée à Manille par six navires. (poids total de la construction est presque 50 000 tonnes). Les vitraux de l'église ont été fabriqués en France et toutes les églises qui se trouvaient auparavant dans cet endroit ont subi un destin peu enviable: elles ont été incendiées ou ont été détruites par un tremblement de terre. La construction en acier moderne a une base de rôle et peut donc résister aux séismes.

Palais présidentiel (palais de Malacanang)

J.P. Laurel St, San Miguel
(632) 734 7421
Lun-dim 09h00-15h00

Le palais présidentiel, situé sur les rives du fleuve à l'est du Chiapo, appartient à la région voisine de San Miguel. Auparavant, cette maison servait de résidence à l'aristocrate espagnol Luis Rocha et, depuis 1935, le président actuel des Philippines y habite. En pénétrant à l'intérieur, vous pourrez voir les intérieurs coloniaux luxueux du bâtiment, des photos du vieux mémorial de Manille, présidents philippins. (bien que la célèbre collection de 3000 paires de chaussures d’Imelda Marquez ne soit pas exposée ici).

Rizal Park

Au sud d'Intramuros, le long du boulevard Roxas, s'étend le parc Rizal (l'ancien nom du parc est Luneta)Nommé en l'honneur du héros national José Rizal, abattu ici par les Espagnols le 30 décembre 1896, un monument commémoratif a été créé dans le parc pour raconter la vie de Risal. L'obélisque a été érigé pour venger l'exécution du héros, autour de laquelle une garde d'honneur est en service 24 heures par jour. Chaque jour, des milliers de citoyens visitent le parc (sa superficie totale est de 60 hectares) pour le jogging matinal, les pique-niques, le tai-chi ou les réunions sur l'herbe avec des amis. Il y a un terrain de concert en plein air, un planétarium, un terrain d’échecs. Le parc comprend également un petit jardin japonais, un jardin chinois et un jardin d'orchidées. (l'entrée est facturée séparément).

Musée national (Musée national)

Rue Padre Burgos, parc Rizal
(632) 527 1209 www.nationalmuseum.gov.ph
Du mardi au vendredi de 10h à 17h
100 pesos

La meilleure collection de musée aux Philippines. Voici le crâne d'un homme ancien, qui a vécu 24 000 ans av. découvertes archéologiques de différentes époques (y compris les artefacts préhispaniques); porcelaine, pièces de monnaie et décorations relevées du côté du galion espagnol San Diego coulé en 1600; instruments de musique.

Planétarium (Planétarium)

Rue Padre Burgos, parc Rizal
(632) 527 7889 www.nationalmuseum.gov.ph Vues Tue-Sam 09.00, 10.30, 13.30, 15.30
50 pesos

Si vous manquez les types de ciel étoilé, visitez ce planétarium avec vos enfants. Il est peu probable que vous compreniez tout, mais vous aurez du plaisir en tout cas.

Rojas Boulevard

Du parc Risal, où est installée l'enseigne "Zéro kilomètre des Philippines", commence la principale artère de transport de la ville, le boulevard Rojas. (Roxas Blvd.)menant à travers les districts voisins de Hermite (Ermita) et malate (Malate). La première est adjacente au parc Rizal et constitue le principal district administratif de Manille: elle abrite l’hôtel de ville et plusieurs autres centres administratifs de la municipalité. Dans la partie nord du district, la station de métro LRT1 deviendra un point de référence. Autrefois, Hermite était le principal centre touristique de Manille, le quartier chaud, attirant les clients dans les discothèques, les cafés et les restaurants. (surtout sur Adriatico Str. et Remedios Circle) et antiquaires.

Cependant, beaucoup de ces divertissements, y compris la riche vie nocturne, ont survécu jusqu'à ce jour.

Au sud du parc Rizal, il y a deux endroits, dont la visite plaira à toute la famille. Il s'agit de l'aquarium de Manille et du musée des enfants de Pambat. Du parc ou Intramuros ici, vous serez pris en traîneau tiré par des chevaux. (alternative - taxi ou à pied).

Aquarium (parc océanique de Manille)

www.manilaoceanpark.com
Lun-ven 10h00-20h00, Sam-Dim 09h00-21h00
400 pesos

Sur le front de mer, juste en face du parc Rizal, est l'attraction la plus populaire parmi les enfants. L'aquarium présente environ 10 000 habitants des mers tropicales entourant les îles Philippines et les pays voisins. Bien que la diversité des espèces ne soit pas aussi grande que dans certains autres aquariums, la possibilité de regarder les hippocampes, les requins et les raies pastenards attire les enfants et leurs parents. Vous pouvez également regarder des spectacles avec des otaries d'Amérique du Sud. (150 pesos)montrer des fontaines chantantes (Mer-dim, 300 pesos)exposition de méduses (150 pesos) et même couler au fond de l'aquarium principal pour nager avec les poissons (1000 pesos). Au deuxième étage du complexe, vous trouverez un «spa à poisson»: pour seulement 120 pesos, les petits poissons nettoient en douceur vos pieds des peaux mortes.

Musée des enfants (Museo Pambata)

Boulevard Roxas coin South Drive
(632) 523 1797, www.museopambata.org
Mardi-Samedi de 08h00 à 17h00 et le jeudi de 13h00 à 17h00
100 pesos

Un musée interactif d'apprentissage pour les enfants sur l'environnement, la vieille Manille, les villages philippins traditionnels, les découvertes scientifiques et le corps humain. Le samedi, à 10 heures, des groupes locaux jouent ici des spectacles de danses traditionnelles ou des représentations du théâtre d'ombres.

Région de malate

Malate se situe plus au sud d'Hermite et figure également parmi les principaux centres touristiques. Rojas Boulevard surplombant la baie, de nombreux hôtels de différentes classes, allant de simples pensions à des chaînes cinq étoiles, des restaurants et des bars, de petits pavillons servant des repas de rue sont devenus le principal attrait des clients de Manille. Et juste au fond de celle-ci se trouvent des spas et des magasins, des bureaux de change et des prêteurs sur gages. Si vous décidez de rester à Malata, choisissez Hyatt ou le Sofitel familial situé au sud de Manille et du Palais de la noix de coco.

Palais de la noix de coco

Boulevard Roxas, complexe du centre culturel
(632) 832 0223
Bt-BC 09h00-16h30
100 pesos

Un grand bâtiment construit par l'arrivée du pape Jean-Paul II en 1981, 70% du palais a été construit en cocotier (bois, fibres, feuilles, coquilles de noix ont été utilisés pendant la construction). Il possède un magnifique jardin d'orchidées et un jardin de papillons. Certes, le pape lui-même a refusé de vivre dans ce palais. Maintenant, le palais est la résidence du vice-président du pays, ainsi que la résidence des invités de haut rang.

Zoo (Jardin Zoologique et Botanique)

Avenue Quirino, rue Adriatico
(632) 525 8157,
www.manila.gov.ph
Lun-dim 07h00-18h00
40 pesos

Une petite collection d'animaux d'Asie du Sud-Est et d'espèces philippines rares. (106 sortes au total). Il existe, par exemple, le plus petit cerf "souris" du monde, l'aigle philippin et le buffle nain.Le zoo a clairement besoin d'être reconstruit car les conditions des animaux sont loin d'être idéales.

District de Makati

Les touristes perspicaces choisissent généralement le quartier des affaires le plus prestigieux de Makati pour vivre à Manille (Makati). Fondé en 1670 en tant que règlement indépendant, à la fin du XXe siècle, Makati rejoignit la Grande Manille. (Metro Manila), bien que toujours dans les documents officiels fièrement appelés la ville. Il n'y a pas d'attractions historiques et culturelles spéciales à Makati. Sa principale caractéristique est les gratte-ciel des centres d’affaires modernes, les meilleurs centres commerciaux et de divertissement et les hôtels les plus luxueux de la ville. Se promener dans les rues de Makati n’est pas très intéressant; Il est préférable de passer du temps dans les centres avec un grand choix de magasins, de divertissements et de petits parcs verdoyants. Cependant, vous pouvez aller faire un tour au musée Ayala (Avenue Makati, rue De La Rosa, www.ayalamuseum.org, mardi-vendredi de 09h00 à 18h00, samedi-dimanche de 10h00 à 19h00, 350 pesos), créé par la famille la plus riche du pays et stockant des artefacts d’histoire et de culture des Philippines, ainsi que par la réalisation d’expositions d’art et d’expositions intéressantes.

Cimetière commémoratif américain Fort Bonifacio

Au sud-est de Makati se trouve le cimetière commémoratif américain Fort Bonifacio. Plus de 17 000 soldats morts pendant la Seconde Guerre mondiale sont enterrés ici. Les croix de marbre se rangent en rangées, comme si elles étaient alignées pour le dernier défilé. Près de 4 000 d'entre eux n'ont pas de nom, ce sont les tombes de soldats inconnus. 25 cartes en mosaïque du mémorial racontent les batailles sanglantes au cours desquelles les soldats inhumés ici ont été tués.

Fort Bonifacio (Fort Bonifacio)

Fort Bonifacio lui-même (Fort Bonifacio) Elle n’est devenue une zone urbaine que récemment, en 1995, lorsque de nouveaux quartiers, près de 3 000 hectares de bureaux, appartements, restaurants et centres commerciaux ont été construits sur le site d’une base militaire américaine fermée. Ils sont centrés autour de deux places principales - Le Fort et Serendra. À propos de la seconde est également un complexe intéressant pour les touristes du marché! Marché! avec un grand nombre de restaurants et de stands avec de la nourriture, des boissons et de l'artisanat simple de toutes les provinces des Philippines.

Pourboires

Si vous voyagez à travers Manille, nous vous recommandons de réserver une visite de la ville auprès de votre voyagiste. La visite guidée standard de quatre heures comprend une visite d'Intramuros, du parc Rizal, de Chiapo, du cimetière chinois, du boulevard Rojas et du centre culturel.

Si vous préférez explorer la ville par vous-même, alors en louant un taxi ou en louant une voiture, vous pouvez visiter les sites touristiques de votre choix, dans l'ordre de votre choix. Du centre-ville (Intramuros, Parc Rizal, Hermite) Vous pouvez aller à pied. Vous devrez vous rendre à Makati en taxi ou en jeep (dans les embouteillages) ou sur la ligne de métro MRT.

Les achats

Les amateurs de shopping s'intéresseront à Manille, aux magasins à succursales, aux complexes commerciaux gigantesques, aux marchés colorés, au choix des produits et à la fourchette de prix presque illimitée, Manille se classant probablement au premier rang mondial. (sans surprise, compte tenu de la passion et de la régularité des achats philippins). Alors, quel que soit l’hôtel où vous séjournez, assurez-vous qu’il existe toujours un bon centre commercial à proximité. Tous les grands magasins acceptent les cartes de crédit (lorsqu'ils paient par carte, ils demandent souvent à présenter un passeport)vrai quelques suggestions (réductions) ne travaillez pas lorsque vous payez par carte de crédit. Pour les petits magasins et les marchés, assurez-vous de stocker des liquidités. (et mieux dans les petites factures).

L'un des centres commerciaux les plus populaires, Ayala Center (www.ayalaland. com.ph/malls) situé à Makati. Les gens viennent ici, pas seulement pour faire du shopping - les soirs dans les restaurants, bars et cafés du centre, il n’ya pas de place pour une pomme qui tombe. Il est situé entre Edsa, Ayala Avenue, Makati Ave., Pasay Rd.

Le centre commercial Ayala est un immense complexe de deux centres commerciaux - Glorietta (Lun-dim 10.00-22.00) et ceinture de verdure (Ceinture de verdure 1 10h00 à 20h00, du vendredi au dimanche jusqu'à 21h00; ceinture de verdure 2, 3, 5 du lundi au jeudi de 11h00 à 21h00, du vendredi au dimanche de 11h00 à 22h00; Ceinture de verdure 4 du lundi au vendredi de 11h00 à 21h00, du vendredi au samedi de 11h00 à 11h00) 22h00, dim 10h00 à 21h00). En fait, il y a beaucoup de boutiques, restaurants, cafés, salons de beauté et lieux de divertissement, situés dans d'immenses bâtiments, occupant plusieurs pâtés de maisons. Elle vend des vêtements et des chaussures à la mode, des cosmétiques, des appareils électroniques, des meubles et des accessoires, des jouets, des souvenirs, des livres et des CD. La Glorietta et la Ceinture de verdure sont séparées par l'avenue Makati. Toutefois, il est facile de se déplacer d'un centre à l'autre grâce à la passerelle. Les jours de pluie, rendez-vous ici pour mettre à jour votre garde-robe, prendre un délicieux déjeuner et vous amuser. Leçon pour toute la journée.

Si vous recherchez uniquement des articles à la mode portant des noms connus, tels que Vuitton, Prada ou Gucci, rendez-vous au premier étage de la Ceinture de verdure. (principalement G4 et G5) et chez Rustan (les meilleurs cosmétiques, bijoux de Tiffany, Bulgari et autres; vêtements de DKNY, Ralph Lauren, Calvin Klein, Banana Republic, Guess, Burberry, Lacoste et, attention des amoureux de "Sex and the City" - Manolo Blahnik). Outre les grands noms, il existe de nombreuses marques moins connues et marques locales. Dans Glorietta, les marques sont un peu plus modestes, par exemple Mango, Levi's, Girbaud, Nine West, Esprit. Dans Park Square 1, adjacent à Glorietta, vous trouverez de nombreux magasins d'électronique. Après avoir épuisé vos achats, montez au 5ème étage du Rustan pour vous offrir un traitement de spa. (si, bien sûr, il y a encore des fonds).

De l'EDSA Ave. entre les hôtels intercontinental et Dusit, un immense centre commercial SM-Mall est adossé à la Glorietta.

Au nord de Makati, à Mandaluyong, le centre Alaya rivalise avec le centre commercial Ortigas, où se tient le Shangri-La Plaza du nord au nord. (www.shangrila-plaza.com)SMMegamall (www.sm-megamall.com) et Robinson's Galleria (www.robinsonsmalls.com).

Shangri-La Plaza est situé au coin de EDSA et de Shaw Blv., Non loin de l'hôtel éponyme. Des marques célèbres et chères sont vendues ici, Rustan's, Marks & Spencer, Tower, le musée Believe It Or Not de Ripley, ainsi qu'un grand nombre de restaurants et de cafés se trouvent ici. Le centre commercial est ouvert du lundi au vendredi de 11h00 à 21h00, le vendredi jusqu'à 22h00 et le samedi de 10h00 à 22h00, de 10h00 à 21h00.

Si le rapport qualité / prix est plus important pour vous que l'étiquette avec le nom, essayez de regarder le SM voisin, qui s'étend le long de la rue St. Francis: 6 étages de magasins pour tous les goûts, immense aire de restauration, bowling, patinoire, cinémas. Le magasin est ouvert du dimanche au jeudi de 10h à 14h et du vendredi au samedi jusqu'à 22h.

Si vous séjournez à l'Holiday Inn Galleria, visitez Robinson's Gaileria n'est pas à éviter. Les amateurs de meubles philippins devraient jeter un coup d'œil aux magasins de «décoration d'intérieur», qui proposent une décoration et des objets d'intérieur. Cela devrait sans aucun doute aller et ceux qui envisagent de mettre à jour la garde-robe de leurs enfants. En plus des magasins de vêtements pour enfants, Robinson dispose d'un magnifique magasin de jouets, Toys R Us. (niveau 4).

Au-dessus de l'avenue Ortigas, déjà dans la région de San Juan, se trouve le centre commercial Greenhills, où sont présentés des produits asiatiques à faible coût. De plus, la négociation est appropriée dans de nombreux endroits.

Le nouveau quartier des affaires et résidentiel de Manille, Bonifacio Global City, est situé à Pasig City, au sud-est de Makati. Bonifacio High Street et Serendra Piazza sont une ville entière de magasins, cafés et restaurants. Ici, il est agréable de faire du shopping, de marcher et de s’asseoir dans un café. Voici des marques telles que Gap, Nike, Esso, Alessi.

Littéralement en face de Serendra se trouve le complexe plus démocratique du marché! Marché! La partie la plus intéressante est peut-être celle qui se trouve dans la rue. Il s’agit de magasins avec des fruits et des friandises de différentes provinces philippines.

Naturellement, les zones touristiques d’Ermita et de Malate ne sont pas restées sans centres commerciaux. Le plus gros d'entre eux - Robinson's Place dans la rue. M. Adriatico et Harrison Plaza entre A. Mabini et M. Adriatico, derrière l’hôtel Century Park Sheraton et non loin du zoo et du jardin botanique. Il convient de noter qu’en plus de ces centres commerciaux, rue A. Mabini se trouvent de petits magasins vendant des souvenirs et de l’artisanat. Sous le toit de Harrison Plaza se trouvent SM et Rustan, ainsi que de petits magasins où vous pouvez acheter des souvenirs intéressants d'Asie.

Un autre complexe commercial, SM Mall of Asia, est seul. Vous ne regarderez pas dedans, sortant pour une promenade de l'hôtel. Il faut aller dans ce centre commercial géant. Le plus proche de l'aéroport - seulement 15-30 minutes (en fonction du trafic)et de Makati - deux fois plus longtemps. De nombreux hôtels à Manille organiseront des navettes spéciales.

Vous pouvez également trouver des fruits tropicaux frais d'excellente qualité sur les marchés locaux. Nous recommanderons le marché de San Andreas dans la rue du même nom à Malate.

Vie nocturne

Comme toutes les grandes villes, Manille propose des divertissements pour adultes, pour tous les goûts. Manger des restaurants gastronomiques; restaurants et cafés avec programmes de divertissement, bars avec de la musique de presque tous les styles (jazz, rock, new age, disco, folklore), clubs de danse à la mode, karaoké. De nombreux bars sont ouverts et situés dans la région d’Ermita sur le site de l’ancien quartier rouge, qui a été fermé par ordre du gouverneur au début des années 90 du siècle dernier. La plupart des cafés et des bars sont situés dans le quartier de Remedios Circle.

Les boîtes de nuit sont principalement situées dans la ville de Pasay, le long du boulevard Rojas ou de la ville de Kaeson, dans l’avenue Tomas Morato. Il y a des pubs très simples pour les gens "sans réclamations" et des clubs de luxe avec des boissons chères et de belles filles. Le quartier de la vie nocturne le plus en vogue est Makati. (principalement dans la zone de la ceinture de verdure). C'est ici que se trouvent les cafés et restaurants les plus en vogue, visités par la "jeunesse philippine dorée". Veuillez noter que tous les grands hôtels ont des bars corrects où vous pouvez passer le reste de la soirée.

Pendant la saison sèche, des concerts gratuits sont donnés dans les parcs de la ville. (musique occidentale et philippine généralement populaire). Les concerts ont lieu au parc Risal à 17 heures le dimanche, au parc Raso à 18 heures le vendredi et à la Puerta Real à 18 heures le samedi.

De nombreux cinémas de Manille diffusent des films en anglais et en philippin, parfois des superproductions, mais le plus souvent des films de catégorie B. Les meilleurs cinémas sont situés dans des centres commerciaux onéreux, au prix de 100 à 350 pesos, en fonction du confort de la salle de cinéma.

Les amoureux de l'écologie pourront visiter l'un des quatre casinos situés au Heritage Hotel, au Holiday Inn Manila, au Hyatt et à Ninoi Aquino Ave. (près de l'aéroport). Tous sont ouverts 24h / 24 et proposent aux visiteurs de jouer au baccarat, au black jack, à la roulette et au poker.

Entrée payée partout, mais symbolique -100 pesos. Le casino est autorisé en présence de robes du soir et d'un passeport confirmant que vous avez déjà 18 ans.

Les amantes des femmes iront dans les soi-disant bars pour filles (similaire aux go-go bars thaïlandais). La plupart d'entre eux sont concentrés à Makati dans la région de R. Burgos (Papillon, Ivoire, Magambo, etc.) et à propos du Heritage Hotel au sud de Malate (Caserne de pompiers et similaires). En règle générale, un verre pour une fille coûte entre 250 et 300 pesos et une "conversation" peut durer entre 5 et 10 verres. Alors soyez prudent et soyez prudent.

Autour de Manille

Manille est le point de départ de nombreuses excursions intéressantes d’une journée ou de plusieurs jours. Si l'exotisme ne se limite pas à vous reposer sous des palmiers et des fruits sans précédent, nous vous recommandons de visiter plusieurs endroits vraiment intéressants, dont beaucoup se trouvent à seulement quelques heures de route de Manille.

Île de Corregidor

Petite île de Regregid dans la baie de Manille (48 km de la ville) - Un endroit commode pour une excursion d'une journée. Le fort d'origine espagnole a ensuite été utilisé par les Japonais, puis par les Japonais qui avaient occupé les Philippines. Un ferry confortable vous amène à l'île en une heure seulement. Vous pouvez explorer les vestiges du fort et visiter le musée (Mémorial de guerre du Pacifique) et regarder le spectacle multimédia. Le plus simple est de réserver une visite à l’hôtel. (2000 pesos par personne), dont le prix comprendra déjà le bus et le ferry, ainsi que l’excursion elle-même.

Pinatubo Volcan (Pinatubo)

Au nord de Manille, le volcan Pinatubo est situé - un lieu populaire pour les amateurs de divertissement extrême. Pour vos efforts et votre patience, vous serez récompensés par une vue imprenable et des photographies et par la baignade dans un lac situé dans un cratère. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, achetez une excursion toute faite à Pinatubo. (3500-6500 pesos par personne en fonction du nombre de participants) dans une agence de voyage. Lorsque vous organisez vous-même un voyage, vous pouvez effectuer une procédure de spa dans les sources situées sur la pente du volcan et vous allonger dans ses cendres, puis survoler le volcan (organisé par le Angeles Flying Club, www.angelesflylng.com, coûté à 6 500 pesos). N'oubliez pas d'appeler dans la petite ville de Bacolor. (Bacolor), également touché par l'éruption du Pinatubo, mais après 4 ans. En 1995, de fortes pluies ont provoqué des éboulements de cendres et de boue sur les pentes du Pinatubo. Un puissant ruisseau longeait le lit de la rivière Pasig et s’arrêtait près de Bacolor. L'église locale se dressait sur une colline, mais il est maintenant nécessaire d'y descendre, car la couche d'émissions volcaniques d'une épaisseur de 2 à 4 mètres a complètement transformé le terrain.

Subic Bay

Non loin du volcan Pinatubo se trouve Subic Bay.Ces dernières années, l'une des plus grandes bases aériennes et navales américaines en Asie, ce territoire doté d'une infrastructure développée est activement développé par des hôtels conçus pour les touristes locaux et étrangers. Voir dans la baie il y a quelque chose: de bonnes plages, une variété de sites de plongée (en premier lieu, nombreuses épaves de la seconde guerre mondiale), attractions populaires pour toute la famille. Si vous voyagez avec des enfants, n'oubliez pas de visiter Ocean Adventure et le parc naturel de Subic Bay. Les enfants plus âgés et les adultes qui s'ennuient de l'adrénaline apprécieront sûrement le parc Treetop Adventure. ((6347) 252 9425) et Extreme Adventure, avec leur barge, leurs ponts suspendus, leurs descentes de câbles installées sur des arbres à une hauteur de 30 à 40 m de plates-formes et d’autres divertissements.

Aquarium Ocean Adventure

Camayan Wharf, région de la forêt llanine occidentale
www.oceanadventure.com.ph
Lun-dim 09h00-18h00
550 pesos

Parc d'attractions marin à ciel ouvert. Ici, vous verrez des spectacles intéressants de dauphins et d'otaries, visitez l'aquarium. Cependant, nous vous recommandons de vous préparer à des dépenses supplémentaires: pour 2 800 pesos, vous pouvez prendre une photo avec un dauphin sur la plage près de l'aquarium pour 4 200 pesos - nagez avec ces mammifères marins les plus intelligents. (les enfants à partir de 8 ans sont autorisés)et pour 4750 pesos - plonger avec eux dans la profondeur (n'oubliez pas votre certificat de plongée). Les séances de photo avec des otaries sont également facturées séparément. (350 pesos). Malgré l'argent dépensé, bons souvenirs pour les adultes (surtout les enfants) garanti.

Safari Zoobique

www.zoobic.com.ph
Lun-dim 08h00-16h00
500 pesos pour les enfants

Le seul safari brutal aux Philippines. Une promenade en jeep sur un territoire dans lequel plusieurs tigres errent librement est précédée d'un petit spectacle peu lumineux. Ici, vous pouvez prendre une photo avec un petit tigre ou d'autres animaux, regardez des crocodiles. Les enfants seront satisfaits.

Excursions sur l'île de Luçon

L'une des excursions les plus intéressantes sur l'île de Luçon est une visite aux rizières en terrasses de Banaue. Ce monument du patrimoine naturel de l'UNESCO peut être visité dans le cadre d'un groupe de touristes ou indépendamment. (ce qui prendra plus de temps pour toutes sortes de connexions, mais permettra d'économiser de l'argent). Aux Philippines, presque toutes les agences proposent une tournée de 3 à 4 jours pour un prix allant de 6 000 à 14 000 pesos. (le prix exact dépend de la durée de la visite, du nombre de participants et de l'hébergement). Veuillez noter que plusieurs visites comprennent également une visite du village de Sagada, avec ses célèbres grottes et ses "cercueils suspendus" - une sorte de lieu de sépulture des ancêtres de la population locale. En outre, les visites diffèrent dans le programme: certaines ne proposent qu'une visite des environs et des villages eux-mêmes, d'autres incluent des pistes et des ascensions vers les cascades. (par exemple, grimper et nager dans les chutes de Tappiyah et visiter le village de Bangaan), descentes dans des grottes, etc. Le choix du programme vous appartient.

Vous pouvez faire un tour dans le sud depuis Manila. L’un des meilleurs voyages est probablement de reconnaître une visite au plus petit volcan du monde, Taal. (Taal). La route prend environ une heure et demie à deux heures, selon le trafic. (à la fois en bus depuis le terminal de Pasay, 90 pesos et en voiture pour commander une excursion, 2 000 à 3 000 pesos). De la ville de Tagaytay (Tagaytay)situé à une altitude de 600 mètres au dessus du niveau de la mer, avec une vue panoramique sur une vue magnifique sur le lac et le volcan. Si vous envisagez de rester ici pendant quelques jours, choisissez le Taal Vista Hotel. (www.taalvistohotel.com) avec une vue magnifique sur le lac Tal ou Nurture Spa Village (www.nurture.com.ph)où, en plus de vivre dans une élégante maison Ifugao et un volcan, vous bénéficierez d'une excellente sélection de soins de spa philippins et asiatiques, dont l'un des meilleurs hilotos des Philippines.

Si vous organisez vous-même une excursion sur le volcan en descendant de l'autobus pour Tagaytay, prenez un jeepney pour Talisay. (Talisay): le trajet habituel coûtera 30 pesos, la location d'un jeepney pour vous seul à 300 pesos. À Talisay, il faudra prendre un bateau pour nager jusqu'à l'île-volcan (4000 pesos sont demandés à l'origine, mais vous pouvez négocier pour 1500 pesos). Ensuite, il faut monter au cratère du volcan (cette façon peut être fait à l'arrière du cheval pour 400 pesos supplémentaires, mais ce n'est pas nécessaire - la route est assez simple)dans lequel la seconde attend, cette fois un petit lac. Puis retourne.

Sur le chemin du retour, nous vous recommandons de visiter l'église de la ville de Las Pinas avec un orgue en bambou unique, peut-être le seul du genre au monde.

78 km au sud de Manille est une petite ville Alaminos. C'est un endroit idéal pour quitter la ville en proie aux soucis. Ici, vous pouvez vous promener dans la forêt tropicale, nager dans les sources (il y en a six avec des températures différentes) et apprendre à connaître la nature de la vallée cachée unique. Si vous le souhaitez, vous pouvez séjourner à l'hôtel du même nom, Hidden Valley Springs Resort. (www.hiddenvalleysprings.com.ph). Villa Escudero n'est pas loin d'ici. (Villa Escudero, www.villaescudero.com) - plantation de noix de coco fondée en 1872 et musée unique regroupant divers objets de l’époque préhispanique à la Seconde Guerre mondiale, qui ne vous laissera pas indifférent. (1,5-2 heures sur le chemin, 130 pesos) ou réserver une visite de la vallée et de la Villa Escudero (3000-5000 pesos en fonction du nombre de touristes).

A 130 km au sud-est de Manille se trouve la jolie ville de Pagsanjan, dont le film est connu de beaucoup par le film Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. La rivière Magdapio est idéale pour le rafting. En allant à Pagsanjan, sous la conduite d'un guide expérimenté, vous pourrez faire du canoë le long de la rivière jusqu'aux célèbres cascades de Pagsanjan.

Le long de la rivière, plongés dans la verdure tropicale, se trouvent des villages où vous pourrez regarder les enfants se baigner, les femmes qui font la lessive et les buffles se rafraîchir dans la rivière. Une excursion au départ de Manille coûtera de 3 000 à 5 000 pesos au départ de Tagaytay (si vous décidez de rester dans cette partie du pays) - un peu moins cher. Le bus de Manille suit à la ville de Santa Cruz (2,5 heures)de là où vous devez vous rendre à la cascade en jeepney ou treysikle (60 pesos).

Ville de Legaspi (Legaspi) à l'extrême sud de l'île de Luçon, les amateurs d'activités en plein air ne manqueront pas à 545 km de Manille. Après tout, Legaspi est le point de départ pour visiter le plus beau volcan des Philippines, le volcan Mayon et la ville de Donsol, qui est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les requins baleines. Ce voyage prend plusieurs jours, il est donc préférable de le planifier à l'avance.

Hôtels

Comme dans toute autre métropole, il existe une grande variété d'hôtels de toutes les catégories d'étoiles à Manille. Donc, vous choisirez sûrement l'option la plus appropriée en fonction du budget et du but du voyage. Nous n'avons pas défini la tâche de familiariser les lecteurs avec la liste complète des hôtels métropolitains. Lors du choix des hôtels, nous prenons en compte deux considérations: sécurité et confort.

Si vous choisissez des hôtels sur Roxas Boulevard (ou rues adjacentes donnant sur le boulevard)puis vers les grands centres commerciaux, la promenade, les restaurants et les principales attractions de Manille (par exemple à Rizal Park) littéralement à portée de main.

Comment s'y rendre

La plupart des voyageurs arrivent à Manille par l'aéroport international Nina Aquino. (NAIA). Pour aller en ville (si vous voyagez seul et que vous n'êtes pas rencontré par des représentants de l'agence de voyage ou de l'hôtel)Nous vous recommandons de prendre un taxi. L’aéroport est officiellement desservi par un taxi de première classe et le trajet aller depuis un terminal coûte entre 300 et 700 pesos, en fonction de la distance. (conduire à la baie de Manille ou Makati, par exemple, coûtera 350-370 pesos). Si vous n'utilisez pas le coupon (dans les terminaux 1 et 2, vous payez le voyage à un guichet spécial à l'aéroport et remettez le coupon payé au chauffeur de taxi), demandez toujours au chauffeur de taxi d’allumer le compteur ou précisez le coût final du trajet. Si vous avez des doutes, il est préférable d’abandonner la voiture détestée et d’en trouver une autre. Un trajet en taxi de l'aéroport à Clark coûte beaucoup plus cher - 1 500 à 2 000 pesos.Obtenir les bagages de l'aéroport à l'hôtel en transports en commun n'est probablement pas la meilleure idée.

Calendrier des bas prix pour des vols vers Manille

Mer des Moluques (mer des Moluques)

L'attraction s'applique aux pays: Philippines, Indonésie

Mer des Moluques - la mer du Pacifique inter-îles, entre les îles de Mindanao, Sangihe, Sulawesi, Sula, Molukksky et Talaud.

La superficie est de 291 000 km². La plus grande profondeur est 4180 M. La température de l'eau à la surface est 27-28 ° C. Salinité 34.

Le port principal est Davao sur l'île de Mindanao.

Mer de Camotes

Camotes - mer inter-îles dans l'archipel des Philippines, entre les îles de Leyte, Bohol et Cebu. Au nord, il relie la mer de Visayan, au sud aux détroits de Canigao et de Bohol avec la mer de Mindanao. Dans la partie centrale se lève un groupe d'îles Kamotes.

La profondeur est de 323 m, dans la partie centrale se trouve le groupe d'îles Kamotes. Le climat de la mousson est tropical. De juin à octobre, les typhons sont fréquents. La température de l'eau en hiver est de 24-27 ° C, en été de 28-29 ° C. La salinité est d'environ 34,5 ppm. Marées semi-diurnes irrégulières, leur taille est de 1 à 2 m.

Mer Mindanao (mer de Mindanao)

Mer de Mindanao (Bohol) - Océan Pacifique inter-îles dans la partie sud de l'archipel des Philippines. Situé entre les îles de Siquihor, Bohol et Leyte au nord et l'île de Mindanao au sud.

Informations générales

Il se connecte à l'océan Pacifique à l'est par le détroit de Surigao. À l'ouest, il se connecte à la mer de Sulu.

La profondeur peut atteindre 1975 m. La température moyenne annuelle de l'eau est supérieure à 28 ° C et la salinité d'environ 34.

Les courants sont principalement dirigés vers l'ouest, leur vitesse peut atteindre 2 km / h. Marées semi-diurnes irrégulières, hautes de plus de 2 m.Le littoral présente de nombreuses formations coralliennes.

Samar de Mer (Samar Sea)

Sea Samar - une petite mer dans l'archipel des Philippines, délimitée par les îles de Samar à l'est, de Leyte au sud, de Masbate à l'ouest et de Luçon au nord. Fait référence au Pacifique.

Mer de Sibuyan

Mer Sibuyan - mer inter-îles de l'archipel des Philippines, entre les îles de Panay, Tablas, Marinduque, Luzon et Masbate. La profondeur est de 1 700 m., Dans la partie centrale de la mer, se trouve l'île de Sibuyan. Le climat est tropical précipitations jusqu'à 3000 mm par an. Les typhons sont fréquents. La température de l'eau est de 23-28 ° C. Salinité 32,0-32,5. Marées semi-diurnes irrégulières de plus de 2 m.Le 24 octobre 1944, une bataille majeure opposa les flottes américaine et japonaise en mer - la dernière bataille navale majeure de la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique, au cours de laquelle les principales forces de la flotte japonaise furent détruites.

Mer Sulawesi (Mer des Célèbes)

L'attraction s'applique aux pays: Indonésie, Philippines, Malaisie

Sulawesi - mer inter-îles dans le Pacifique occidental. Situé entre les îles de Sulawesi, Kalimantan, Mindanao, Sangihe et l'archipel de Sulu. La superficie de la mer est d’environ 453 000 km², la profondeur jusqu’à 6220 m, la température annuelle est de 27-28 ° C et la salinité environ 34,5.

Informations générales

Il existe de nombreux récifs coralliens dans l'archipel de Sulu et les basses côtes de Kalimantan sont principalement des forêts de mangroves.

Les courants de surface de la mer de Sulawesi se forment sous l’influence du courant de Mindanao. De l'autre côté de la mer de Sulawesi, les eaux de l'océan Pacifique se dirigent vers l'océan Indien.

Les marées de la mer sont semi-diurnes, hautes de plus de 3 m.

Les principaux ports de la mer sont Venang sur l'île de Sulawesi et Tarakan sur l'île du même nom.

Mer de Sulu

L'attraction s'applique aux pays: Philippines, Malaisie

Sulu - mer inter-îles de l'océan Pacifique. Le territoire de la mer de Sulu est assez clairement délimité par des îles: l'archipel des Philippines du nord-est et de l'est, la longue île de Palawan du nord-ouest, Kalimantan du sud-ouest et l'archipel de Sulu du sud-est. Entre les îles, les détroits reliant la mer de Sulu aux autres sont étroits et peu profonds. La profondeur maximale du détroit de Mindoro reliant les mers de Sulu et de Chine méridionale n’est que d’environ 450 mètres, tandis que la profondeur maximale de la mer atteint 5 576 mètres, tandis que le détroit reliant les mers de Sulawesi à Mindanao est encore plus réduit.

Informations générales

La température des eaux de surface est élevée toute l'année: elle varie de 25,5 ° C en hiver à 29 ° C en été. La salinité varie de 33 à 34,5. Marées dans la mer de Sulu irrégulières deux fois par jour, jusqu’à 2-3 m.La température moyenne quotidienne de la mer varie de 26 ° C à 29 ° C. Les précipitations diminuent de mai à décembre.

Les récifs coralliens sont communs dans la partie sud de la mer. L'atoll de Tubbatakha est une réserve marine protégée et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La pêche est bien développée chez les habitants de la côte. Les principaux ports de la mer sont Sulu - Iloilo (île Panay), Zamboanga (île Mindanao), Sandakan (île Kalimantan) et Puerto Princesa (île Palawan). Au large de la côte, les forêts de mangroves sont communes sur certaines îles.

Mer de Visayan

Mer Visayan - une petite mer dans l'archipel des Philippines entre les îles Masbate au nord, Leyte à l'est et au sud-est, Cebu et Negros au sud et Panay à l'ouest. Fait référence au Pacifique. Il relie la mer des Kamotes à Kanigao, ainsi que les mers de Sibuyan, Samar, Mindanao et Sulu.

Îles Spratly (Spratly)

L'attraction s'applique aux pays: Vietnam, Chine, Malaisie, Philippines, Brunei

Îles Spratly - Archipel dans la partie sud-ouest de la mer de Chine méridionale. En 1791, les vents et les courants ont amené le navire du capitaine britannique Henry Spratly dans ces eaux, du nom desquelles d'innombrables morceaux de terre au milieu de la mer de Chine méridionale ont été appelés îles Spratly en Europe. Le mot "innombrable" a littéralement un sens: le nombre exact d'objets géographiques qui composent l'archipel est inconnu et il est peu probable qu'il soit pris en compte, car les récifs ne sortent de l'eau qu'à marée basse et de nombreuses petites îles sont périodiquement faciles emportés par les tempêtes et réapparaissent tout aussi facilement.

Informations générales

À de rares exceptions près, les îles Spratly sont aussi désertes que nombreuses. La petite superficie et l'absence presque complète d'eau douce les rendent propices à la vie, à l'exception des oiseaux de mer. Malgré leur apparente inutilité, les îles de la mer de Chine méridionale sont depuis de nombreuses années une pomme de discorde dans les relations entre la RPC, le Vietnam, la Malaisie, l’Indonésie, le Brunei, les Philippines et Taiwan. Le ton dans ces débats en tant que grande puissance est défini par la Chine, dont les historiens prétendent que les îles désirées étaient déjà connues des fils de l’Empire du Milieu au cours des premiers siècles de notre ère. En Chine, le groupe Spratly s'appelle les îles Nansha. (Southern Sands) et est considéré comme le territoire de l'état moyen. D'autres candidats passionnés s'exclament sur la validité des prétentions des érudits et diplomates chinois. L’excitation autour des îles apparemment sans valeur devient claire si nous nous rappelons que l’une des routes maritimes les plus fréquentées de la planète, reliant les ports de l’Europe et de l’Extrême-Orient, passe à proximité. Le contrôle des îles Spratly signifie automatiquement le contrôle de la navigation dans les eaux de la mer de Chine méridionale. En outre, selon de nombreux géologues, le sang de la civilisation moderne coule à flots dans le fond des océans - le pétrole ...

À des moments différents et selon des méthodes différentes, tous les pays rivaux ont réussi à acquérir leurs propres «parcelles» dans des zones d’eau disputées. Les atolls contrôlés sont des postes aménagés sur lesquels défilent des drapeaux nationaux. En raison de la disparité des débats, ces structures ont une apparence différente - des cabanes à pilotis aux forts en béton, armées d'artillerie anti-aérienne et habitées par des garnisons de commandos navals. Dans les eaux environnantes apparaissent des expéditions "commerciales" et "scientifiques" soigneusement planifiées, décrivant "l'activité économique", et des démonstrations régulières du pouvoir naval ont lieu.

Il n’est pas difficile de deviner que ce type de "flexion musculaire" dans un coin isolé de l’océan entraîne de temps à autre des affrontements armés. Les relations entre la Chine et le Vietnam sont particulièrement dramatiques dans ce domaine. Pendant longtemps, les ressortissants de ces pays ont également visité les atolls Spratly, se cachant des intempéries, pêchant et perlant, ou cherchant des objets de valeur provenant de navires européens qui se sont écrasés sur des récifs. Et bien que certains ne se soient pas, à l'occasion, abstenus d'attaquer les jonques de leurs voisins par des pirates, la paix régnait dans les eaux de la mer de Chine méridionale. Jusqu'au début du siècle dernier, les atolls ne se souciaient pas particulièrement de la nationalité des atolls. Seulement au milieu des années 1920.Les autorités de l'Indochine française, réalisant l'importance stratégique du groupe d'îles, organisèrent une expédition pour l'étudier. En 1933, la France a officiellement annoncé l'inclusion des îles Spratly dans ses possessions indochinoises. Si à ce moment-là, les Chinois n’acceptaient pas cette évolution de la situation, ils ne pouvaient toujours rien faire: une guerre civile se déroulait dans le pays divisé et les baïonnettes des armées japonaises prêtes à l’invasion luisaient. À la fin de la décennie, des postes militaires, des stations météorologiques et des phares français étaient opérationnels sur plusieurs îlots de la mer de Chine méridionale. En 1939, le Japon, qui décidait fermement de peigner toute l'Asie sous son peigne impérial, occupa l'archipel des Spratly et transforma pendant près de sept ans ses plus grandes îles en bases d'approvisionnement de sa flotte militaire. Les faibles manifestations de la France se sont rapidement noyées dans le vacarme d'une guerre mondiale ...

Le massacre de la fin du monde a coïncidé avec l’apparition des premières poussées du futur conflit territorial. En 1946, des soldats chinois et français apparurent presque simultanément sur les îles de la mer de Chine méridionale. La collision ne fut empêchée que par l'apparition des communistes chinois, ce qui attira à nouveau l'attention du généralissimo Chiang Kai-shek sur des problèmes internes. Au milieu des années 1950. les rapports de forces dans la région ont complètement changé: la France a perdu ses possessions indochinoises, le Vietnam s'est divisé en deux États belligérants et la jeune République populaire de Chine s'est rapidement renforcée. Pendant longtemps, Pékin n'a pris aucune mesure active contre le Spratlys: des soldats du régime pro-américain de Saigon étaient postés sur les atolls de la mer de Chine méridionale et leurs actions pourraient bien être conflictuelles avec le puissant Oncle Sam. Ce n'est que vers le milieu des années 1970, lorsque l'issue de la guerre de longue durée au Vietnam était déjà prédéfinie, que la Chine a décidé de faire la première démonstration de puissance. Le 19 janvier 1974, un escadron de navires de guerre chinois fait son apparition près des îles Para-Rural, un petit archipel représentant la "constellation" septentrionale des atolls de la mer Ki-Thai Sud. La marine sud-vietnamienne a offert une résistance désespérée aux extraterrestres. Pendant un certain temps, leurs frégates de fabrication américaine bien armées ont résisté aux forces rouges supérieures, mais les MiG chinois, sortis des aérodromes de l'île de Hainan, ont permis à la marine de la RPC de remporter leur première victoire. 20 janvier 1974 Les îles marines chinoises occupent les îles para-rurales qui font ensuite partie de la province de Hainan appelée îles Xisha. (Western Sands). Malgré les plaies déchirantes de Saigon et même le fait qu’un officier de liaison américain ait été emprisonné pendant plusieurs jours par les communistes chinois, les forces de la 7ème flotte américaine n’ont pris aucune part active aux événements. Dans le Hanoi communiste, qui dépendait de l’assistance économique et militaire de son voisin du nord, la "Chine" des îles Paracels était avalée silencieusement, comme une pilule amère.

Aujourd'hui, la RPC et le SRV disposent des forces militaires les plus impressionnantes de la région des îles Spratly. Les voisins s'accrochent avec ténacité aux atolls qu'ils contrôlent et se surveillent jalousement, accompagnant la tempête de protestations de tout mouvement soudain de l'adversaire. Le 14 mars 1988, environ 70 marins vietnamiens ont trouvé la mort dans une bataille navale près du récif Johnson dans le cadre de la dernière confrontation armée entre Vietnamiens et Chinois dans les eaux de l'archipel. (l'information sur les pertes de la partie chinoise n'a pas été rendue publique). Le dernier incident militaire survenu dans les eaux de la mer de Chine méridionale remonte à 1996. Selon un certain nombre de sources, les navires de la République populaire de Chine et des Philippines se sont battus pendant une heure et demie dans un duel d'artillerie dans la région de l'île de Kampones.

Étant au Vietnam, un touriste étranger ne peut pas s'attendre à avoir l'occasion de visiter les atolls de Spratly. Une tentative des autorités vietnamiennes d’organiser une excursion similaire pour les étrangers en avril 2004 a immédiatement provoqué la réaction violente de Pékin. À la connaissance de l'auteur de ces lignes, seule la Malaisie offre aux touristes la possibilité de visiter les «îlots de dispute», qui ont ouvert un petit club de plongée sur son «atoll» ...

Îles Sulu

Îles Sulu Ils forment un groupe d'environ 870 îles volcaniques s'étendant au sud-ouest de la péninsule de Zamboanga, entre les mers de Sulawesi et de Sulu. Ils occupent une superficie de plus de 2 700 km² et comptent une population étonnamment nombreuse (plus de 1,4 million).

Les îles de Sulu sont divisées en trois provinces: Sulu, le centre - la ville de Holo, Tavi-Tawi avec la ville principale de Bongao et Basilan avec la même capitale. Les plus grandes îles sont Holo, Tavi-Tavi et Basilan. La longueur de l'archipel du sud-ouest au nord-est est d'environ 335 kilomètres. Elle est séparée de l'île de Mindanao par le détroit de Basilan et de Kalimantan - par le détroit d'Alice.

La hauteur maximale de la surface des îles au-dessus du niveau de la mer est fixée sur l'île de Holo et est égale à 790 mètres. L'archipel de Sulu avec ses nombreuses îles, récifs et rochers est aussi appelé la «porte secrète» des Philippines. Après tout, la plongée est considérée comme l’une des meilleures de la planète.

Le climat

Les îles sont dominées par un climat équatorial humide avec des précipitations allant de 2 000 à 3 500 mm par an, une température annuelle moyenne de 27 degrés Celsius et un taux d'humidité de près de 86% toute l'année. La période sèche dure de janvier à avril, de mai à août est le temps le plus chaud, mais il est agréable de visiter l'archipel à tout moment de l'année.

Des plages

Les îles en semaine - une vraie trouvaille pour les amoureux de la solitude et du silence. Ils auront des plages de neige blanche avec un sable incroyable, une eau claire, une jungle verte et le bleu du ciel. Vous pouvez simplement bronzer et profiter de la plongée en apnée ou d'autres sports nautiques. Romance, paysages pittoresques et beauté surnaturelle attirent de plus en plus de touristes.

Divertissement et attractions

Sulu a des sites intéressants tels que l'île de Bongao dans la province de Tawi-Tawi, appelée «capitale de la pêche» des Philippines, avec la mosquée Sheikh Makhdum construite au XIVe siècle. Ici vous pouvez voir les plus beaux endroits de l'archipel - des colonies intéressantes sous la forme de maisons flottantes sur les îles de Samales (Samales) de la tribu Badhao. Les magnifiques récifs au large des îles du Cap, de Koulassein, de Tavi-Tavi, de Tonkil et de Simis émerveillent par leurs coraux d'une incroyable beauté et d'un monde sous-marin riche.

Les rives sont couvertes de forêts tropicales à feuilles persistantes à la végétation luxuriante, de plantations de cocotiers et habitées par une variété d’animaux et d’oiseaux exotiques. Noix de coco, oranges, durian et mangoustan poussent en abondance dans cette région. La population des îles est principalement engagée dans la pêche, l'extraction de perles et la capture d'holothuries. Les tortues marines vivent dans les mers et il y a une ferme perlière sur l'île Marungas.

Il existe un musée ethnologique dans la province de Sulu, la plus grande mosquée de Jami et un grand marché. Holo est célèbre pour sa forteresse aux murs de briques, la plus petite du monde. Un autre monument intéressant de la ville est le Capitole dans le style architectural mauresque. Les maisons typiques de nombreux Philippins sont en bois et en bambou. Certaines d’entre elles sont décorées de sculptures et, au lieu de fenêtres, elles n’ont que des fentes étroites. On pense qu’ils protègent ainsi leurs jeunes filles des regards indiscrets.

Plongée

La mer de Sulu est parsemée de récifs coralliens. Le parc national marin de Tubbatakh, célèbre pour sa beauté fabuleuse, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1993. Cette perle des Philippines couvre une superficie d’environ 970 kilomètres carrés. Le récif de Tubbatakha se compose d’un grand nombre de récifs et de deux atolls de coraux, séparés par un détroit de 8 km de long. C'est le meilleur site de plongée du pays. La saison de pointe pour la plongée est de mars à juin. À ce moment-là, quand il fait beau sur l'archipel et que la mer est la plus paisible, la visibilité sous l'eau atteint 40 mètres!

La faune du récif est exceptionnellement diversifiée, pas pire que sur la célèbre Grande Barrière de Corail, il existe près de 1000 espèces de divers représentants de la faune marine. Dans la mer, vous trouverez des requins-marteaux, des raies, des murènes et des barracudas, des requins tigre et baleine, des tortues de mer, des scorpions, des poissons perroquets et de nombreux autres poissons tropicaux bigarrés. L'Atoll Sud est connu pour ses énormes colonies d'oiseaux marins.Les murs de corail sont les plus populaires parmi les plongeurs lorsque le récif est fortement coupé à une très grande profondeur. Les vastes jardins de coraux sont pour la plupart multicolores et étonnent par leur magnificence!

Comment s'y rendre

Pour vous rendre à Sulu, vous devez voler de Manille à l'île de Palawan en direction de l'aéroport de Puerto Princess, puis vous pouvez vous rendre à l'archipel en yacht.

Bohol Island (Bohol)

Île de Bohol ne peut pas être appelé grand. Avec une superficie de 4117 mètres carrés. km, il n’est que le dixième plus grand de l’archipel des Philippines. Cependant, par le nombre de ses merveilles et attractions naturelles et artificielles, il dépasse presque toutes les provinces des Philippines.

Informations générales

Bohol est idéalement situé entre les îles de Cebu. (à seulement 72 km au sud-est de Mactan), Leyte et Mindanao, dont il est séparé par la grande mer de Mindanao. En 1917, Bohol et 72 autres îles avoisinantes ont été fusionnées en une seule province, également appelée Bohol.

Les autochtones de Bohol disent être des descendants de Pintados, des tatoués qui sont venus ici il y a des siècles. Dans le document illustré, daté de 1590, il est écrit que des tatouages ​​recouvrent le corps du pintadoz de la tête aux pieds (seules les mains étaient ornées de femmes), ont été exécutés avec une grâce et un goût particuliers. Plus tard, en 1663, Francisco Colin, dans son livre publié à Madrid, écrivait que les tatouages ​​indiquaient la noblesse et le courage de leur porteur et qu'ils étaient infligés à l'âge où le garçon avait "assez de force pour supporter la douleur lors du tatouage".

Selon des découvertes archéologiques sur le territoire de Tagbilaran et des îles Panglao, des relations commerciales étroites avec la Chine existaient sous la dynastie Ming (X-XIII siècle après JC). Les habitants de l'île possédaient même leur propre écriture, mais malheureusement, la plupart des sources ont été irrémédiablement perdues, car il était de coutume à l'époque d'écrire sur des feuilles de palmier. Le nom de l'île et de la province remonte au nom de la communauté de résidents locaux située sur le territoire de la Tagbilaran moderne. (l'actuelle capitale de l'île) et a été appelé bo-ol. Les habitants de Bohol avaient la gloire d'un peuple belliqueux, car ils devaient régulièrement repousser les raids des sultanats musulmans du sud, qui avaient besoin d'esclaves et de trophées de guerre.

Les Espagnols ont vu l'île pour la première fois en 1521, lorsque les navires de l'expédition de Magellan après sa mort se sont rendus en Espagne. Mais historiquement, Bohol est devenu une colonie espagnole en 1565, lorsque Miguel Lopez de Legaspi a débarqué sur l'île. Le 16 mars 1565, il fit alliance avec le dirigeant local Sikatuna, rejoignant l'île à la couronne espagnole et ouvrant la voie à la domination de l'église catholique sur la sphère spirituelle. Ce n’est pas un hasard si l’une des plus vieilles églises des Philippines est située à Bohol, dans la ville de Baclayon. Elle a été fondée en 1595, lorsque la première mission jésuite est arrivée sur l'île.

Cela ne veut pas dire que la domination espagnole était exempte de sang. Il y a eu deux soulèvements importants contre les conquistadors à Bohol: en 1621, dirigé par l'un des prêtres locaux et en 1744-1829. (le plus long soulèvement de l'histoire des Philippines) sous la direction de Francisco Dagohoya. En plus de ces héros de la lutte pour l'indépendance du pays, les habitants de la province sont fiers que le quatrième président des Philippines, Carlos Polistiko Garcia (1957-1960) nés sur leur île dans la ville de Talibon.

Bien sûr, les églises et les musées de l’île sont extrêmement intéressants. Mais les miracles que la nature elle-même a préparés aux voyageurs sont encore plus intéressants. Formation géologique unique Chocolate Hills, Philippine tarsier (le plus petit singe du monde), de magnifiques récifs coralliens, des baleines et des dauphins, des plages isolées et des cascades fraîches constituent les principaux sites non faits à la main de Bohol.

L’infrastructure touristique de l’île est moins développée que, par exemple, Cebu. Mais c'est nager dans les sites touristiques de l'île, que nous vous recommandons vivement de visiter lors de votre voyage aux Philippines.

Comment s'y rendre

De Manille à la plus grande ville de l'île Tagbilaran (Tagbilaran) Les avions Philippine Airlines, Cebu Pacific et ZestAir volent quotidiennement. L'aéroport est situé au nord de la ville, d'où vous pouvez vous rendre au centre-ville en traysikle pour 20 pesos ou pour 100-150 pesos vers l'île de Panglao. Le taxi coûtera 500 pesos, mais si vous avez réservé un hôtel, il vous sera probablement fourni un transfert gratuit.

Les ferries à grande vitesse confortables des compagnies Supercat vont de Cebu City à Tagbilaran plusieurs fois par jour. (www.supercat.com.ph, départ du Pier 4, ferry à 8h30, 12h30 et 16h30, retour à 10h30, 14h30 et 18h30)Oceanjet (www.oceanjet.net, départ du Pier 1, ferry à 06h00, 09h30, 13h50, 15h35 et 18h00) et Weesam Express (départ du quai 4). Prix ​​du billet simple 500-520 pesos (plus une taxe de 25 pesos au départ de la ville de Cebu). Un petit rabais est disponible pour les pré-achats de billets aller-retour pour les enfants. (jusqu'à 50%), retraités et étudiants. La durée du trajet est de 1,5 à 2 heures. Se rendre au port depuis le centre-ville de Cebu ou depuis Mactan (ou dans la direction opposée) Vous pouvez prendre un taxi pour 100-200 pesos et 400-500 pesos, respectivement.

Comment se déplacer

Les principaux moyens de transport sur Bohol, vous permettant de vous déplacer entre les villes de l'île, sont les bus et les jeepney. Ils partent de la gare routière de Dao, dans la partie nord-est de Tagbilaran, à 2 km du centre-ville. Prix ​​10-25 pesos, selon la destination, Jeepney à Panglao et ses hôtels attendent les passagers à la gare routière de Panglao en face du musée Bohol, 6-8 pesos.

Il est beaucoup plus pratique de voir les sites en taxi ou en moto. Une voiture avec chauffeur pour une journée coûte entre 1500 et 3000 pesos, le coût de la location d'une moto est de 500-1500 pesos par jour, selon la classe.

Hôtels

La plupart des voyageurs arrivant à Bohol choisissent des hôtels situés sur l'île de Panglao. Les plages encadrant la côte sud-est de l'île offrent un hébergement de tout niveau. La plage la plus populaire est Alona Beach, où la vie bat son plein autour de l'horloge. Au nord-est de celle-ci commence peut-être la meilleure plage de Dumaluan, où se trouvent certains des hôtels les plus intéressants de l'île. (Eskaya, Bohol Beach Club, Amarela). Sur la plage nord-ouest de Doljo, l'hôtel Apapuapa est isolé. Veuillez noter que autour de l'île, il y a de forts reflux, vous devez donc souvent naviguer ou marcher prudemment sur 100 mètres pour nager. Si vous devez nager à l'aise avant de choisir un hôtel, choisissez des hôtels situés sur la plage de Dumaluan.

Presque tous les hôtels de l'île proposent des programmes d'excursions et des visites de plongée intéressants. Basse saison dans les hôtels - juin et septembre-octobre.

Restaurants

Contrairement à Cebu, il n'y a pas de plats spéciaux et uniques typiques de Bohol. Il n'y a pas de restaurants proposant une cuisine originale ou inhabituelle. Néanmoins, dans tous les hôtels de Panglao, vous trouverez des endroits décents proposant des plats à base de poisson et de fruits de mer. Nous avons aimé le restaurant de l'hôtel Ananyana, ainsi que le restaurant Pyramid (www.alona-pyramid.com)servant du poisson grillé fraîchement pêché. Un autre endroit sympa - The Buzzz Cafe (www.boholbeefarm.com) avec d'excellentes côtes grillées (220 pesos)crabe au lait de coco (380 pesos) ou marlin frit (250 pesos).

De nombreux restaurants à Tagbilaran, par exemple, le chinois Shiang Ma Nou (+63 (038) 5010076) au coin de Gallares Str et de Jacinto Borja Str, avec un excellent choix de dim sam, de nouilles, de crabes et de poissons dans le style de différentes provinces de la Chine; ou monsieur Restaurant de fruits de mer (Wharf Rd., +63 (038) 4112197) avec un assortiment de poissons et de crevettes.

Faites également attention aux restaurants avec une cuisine locale simple, situés le long de la rivière Loboc. Le coût du déjeuner dans les restaurants sur la plage est un peu moins cher, dans des établissements flottants qui sillonnent la rivière et divertissent ses invités en jouant de la guitare. (par exemple, Rio Verde)Un peu plus cher, à partir de 250 pesos.

Les curiosités

Les principaux sites touristiques de Bohol sont soit liés à l'héritage espagnol, soit créés par la nature, dont beaucoup peuvent être vus lors d'une visite touristique de l'île, proposée par la plupart des entreprises de tourisme et des hôtels de l'île.

Musée Bohol

Hontanosas Str., Tagbilaran
Lun-ven 8h00-12h00 et 13h00-17h00
10 pesos

Le musée présente des découvertes archéologiques, des peintures et des modèles d’églises et de tours de guet de l’île, des animaux empaillés. Une place particulière est accordée à la personnalité du quatrième président des Philippines, Carlos Garcia.

Monument au sang compact

Dans le village de Bool, à 3 km à l'est de Tagbilaran

Le monument est un groupe de sculpteurs pittoresques de cinq personnes, racontant la signature d'un accord entre Legaspi et Sikatuna, qui est représenté avec des lunettes surélevées. Selon la légende, Legaspi et Sikatuna ont versé leur sang dans du vin et l'ont bu, ce qui devrait symboliser de bonnes intentions et une amitié éternelle entre les Espagnols et les Philippins. C'est arrivé le 16 mars 1565.

Église de Baclayon

Musée de l'église
Lun-Sam 09h00-11h00 et 14h00-16h00
25 pesos

Une des plus anciennes églises des Philippines (on pense que seule l’église Saint-Augustin de Manille est plus ancienne) un peu comme une forteresse. Aux XVI-XVIIe siècles, la «maison de Dieu» servait non seulement à la prière, mais également à la protection des paroissiens en cas d'attaque de l'ennemi. Beaucoup d'autres églises anciennes du pays sont construites sur le même principe. La mission à Baclayon a été fondée par les jésuites espagnols Juan de Torres et Gabriel Sánchez en 1596, mais pour des raisons de sécurité (Baclayon est sur la côte et donc attaqué par des pirates) "siège social" s'est éloigné de la côte, à Lobok. La construction de l'église, que vous verrez à Baclayon, n'a commencé qu'en 1717 et a duré 10 ans. Dans l'église, vous verrez de vieilles fresques et des figures de saints et de vieux confessionnaux. Il vaut la peine de visiter le petit musée rattaché à l'église, dans lequel sont conservés des objets religieux et des vêtements de prêtres, qui ont été utilisés pendant les offices il y a des centaines d'années. Et le mercredi, un marché traditionnel pittoresque où les habitants vendent de la nourriture, des fruits et de l’artisanat. Le moyen le plus simple de se rendre à Baclayon est de se rendre en jeepney au terminal de bus de Dao, à Tagbilaran. (8 pesos). Conduire une moto coûtera 60 à 65 pesos de plus.

Autres églises de l'île

Des églises impressionnantes construites pendant la domination espagnole peuvent être trouvées partout dans l'île. Les plus intéressants d'entre eux se trouvent dans les villes de Loboc (la plus ancienne ville de l’île, fondée en 1602, avec un petit musée ouvert à l’église)Maribojoc (outre l'église locale, inspectez la tour de guet de Punta Cruz, construite à la fin du XVIIIe siècle), Loon, Tubigon, Albuquerque. Une légende intéressante est liée à l'église de Dauis sur l'île de Panglao, construite dans les styles roman et byzantin. Pendant le siège des pirates, les villageois se sont réfugiés dans l'église, mais la nourriture et l'eau ont rapidement pris fin. Et à cette époque, un miracle se produisit: à l’autel, une source d’eau pure était bouchée. Cette eau est considérée parmi les paroissiens locaux en train de guérir.

Attractions naturelles

En plus des églises et autres bâtiments de l'époque espagnole, Bohol propose de se familiariser avec les curiosités créées par la nature. Apparaissant sur l'océan il y a 20 à 30 millions d'années, Bohol et les îles voisines sont calcaires (karst) l'éducation. Le calcaire est exposé à l'eau et au vent, entraînant la formation de formations et de grottes fantaisistes. (dans la province de Bohol, ils sont plus de 1 400). Nombre d'entre eux n'ont pas encore été étudiés et sont peut-être chargés de nombreuses découvertes. Par exemple, dans les grottes ont été découverts des arthropodes et des invertébrés étonnants, adaptés à la vie dans le noir. À différentes époques, les grottes ont servi d'abri aux résidents locaux. Par exemple, lors du soulèvement contre les Espagnols aux XVIII-XIX siècles, la grotte de Dagohoy près de Danao (Danao) C'était une sorte de taux de révolutionnaires philippins. Pour vous rendre à un endroit sûr à l'intérieur de la grotte, vous pouvez plonger dans le lac et nager dans un petit tunnel. La grotte a été nommée en l'honneur du chef rebelle Francisco Dagohoya.

Une autre grotte, située près d'Antequera, a servi de refuge à la population locale pendant la Seconde Guerre mondiale. Il convient de noter qu’il existe plusieurs autres grottes remarquables autour d’Antequera. Par exemple, Hagakgak et Inambacan.S'y rendre et, surtout, y entrer n'est pas toujours facile, mais ceux qui s'intéressent à la vie dans la grotte seront récompensés pour les difficultés des paysages surnaturels de stalactites et de stalagmites dans la grotte Hagakgak et nager dans le lac souterrain de la grotte Inambacan (Nous recommandons fortement de prendre un guide local pour explorer cette grotte). Antequera, située à 19 km au nord de Tagbilaran, est également célèbre pour son marché du dimanche et ses cascades Inambacan et Mag-Aso. Vous pouvez marcher à ce dernier.

Les amoureux de la vie souterraine recommandent de regarder dans la grotte de Carmaloan, près de la ville de Jagna (vous le trouverez sur la côte sud-est de l'île). C'est le plus profond (149 mètres) grotte sur l'île.

Cependant, la grotte la plus populaire de Hinagdanan ne se trouve pas dans les profondeurs de l'île de Bohol, mais sur l'île de Panglao. En descendant, vous verrez un lac souterrain (bien qu'il ne soit pas recommandé de nager dans les eaux stagnantes du lac), nombreuses stalactites et chauves-souris.

Une autre grotte de Panglao, Bingag, est légendaire. La population locale a toujours peur d'y aller seule, de peur de trouver un moyen de sortir. L'entrée / la sortie est vraiment très étroite et les passages à l'intérieur de la grotte diffèrent par leur largeur et leur hauteur. (souvent très étroit et bas), ce qui la met mal à l'aise. Une légende locale dit que cette grotte était autrefois une église. Une fois, lors d'une messe, une femme entra dans l'église, s'agenouilla doucement et pria avec passion. Les habitants de la région savaient que cette femme avait mauvaise réputation. Ils ont donc considéré ses prières comme hypocrites et ont commencé à rire de cette femme. Soudain, un orage a éclaté et un tremblement de terre s'est produit. Les gens qui ne croyaient pas au repentir de la femme se sont transformés en pierres. Pendant longtemps, il était possible de voir des pierres étranges sous la forme de personnes en prière dans la grotte, mais le temps, l'eau et les tremblements de terre faisaient leur travail et vous avez maintenant besoin d'imagination pour voir l'autel et les personnages pétrifiés ici. Cependant, une caméra spacieuse et un lac attirent beaucoup de curieux.

Centre des Tarsiers (Fondation Philippine Tarsier)

Barrio Concatac
www.tarsierfoundation.org

Ces charmants animaux vivent dans un petit jardin clôturé. Vous ne serez pas facturé pour l’entrée, cependant, nous vous recommandons de laisser un peu dans une boîte de donation spéciale, car les fonds servent à nourrir les tarsiers. Dans le jardin, il y a plusieurs animaux de différentes générations. Mais gardez à l'esprit que les animaux dorment pendant la journée (avec les yeux mi-clos, ils ressemblent à de petits gremlins du même film)par conséquent, vous n’avez pas besoin de les toucher, encore moins de les prendre dans vos bras. Et pour que vous puissiez faire de bonnes photos pour votre album de famille. Une visite du centre est incluse dans le programme d'excursions organisées autour de l'île. Vous pouvez également arriver ici en bus / jeepney à Corella. (20 pesos, 40 minutes sur le chemin)et de là à pied au centre environ 2 km.

Chocolate Hills (Collines de chocolat)

50 pesos

En visitant le parc Chocolate Hills, vous verrez 1 268 collines de 40 à 120 mètres de haut, en forme de cône, sur lesquelles ne poussent que de l'herbe. Pour explorer les collines et prendre des photos, nous vous recommandons de monter sur la plate-forme d'observation. (213 étapes). Si vous avez le temps, vous pouvez vous arrêter pour une nuit directement au Chocolate Hills du Chocolate Hills Complex Hotel, vous lever le soir et profiter du soleil levant sur les collines. L'origine de ce phénomène naturel est actuellement inconnue. Certains géologues présument qu'une fois au fond de la mer, les vagues et les courants ont travaillé sur ce relief. Les collines sont situées à 55 km au nord-est de Tagbilaran. Une visite sur les collines fait partie de toute excursion sur l'île, tout chauffeur de taxi vous y conduira. Si vous essayez d'économiser de l'argent, prenez le bus depuis la gare routière de Dao à Tagbilaran jusqu'à la ville de Carmen et demandez au chauffeur de vous laisser à l'entrée des collines, à 4 km de Carmen, d'où vous devrez vous rendre encore 10 minutes. En arrière, il faut descendre des collines jusqu'à l'autoroute et prendre le bus pour Tagbilaran (le dernier bus fait le tour de 16h).

La légende dit: Il était une fois deux géants qui ont clarifié leurs relations et se sont jeté des pierres. Quelques jours plus tard, ils étaient si fatigués qu'ils ont décidé de faire la paix.Ils ont quitté l'île, laissant derrière eux des pierres éparses. Une version plus romantique dit: les collines sont les larmes pétrifiées d'un géant qui a pleuré la mort de sa petite amie (il convient de noter, la croissance ordinaire). Qu'on le veuille ou non, l'origine des collines de forme conique presque régulière et de hauteur comprise entre 40 et 120 mètres n'est toujours pas connue. Pendant la saison sèche (Décembre à mai) l'herbe qui recouvre les collines brûle, «colore» les collines en couleur chocolat, ce qui donne à ces collines l'aspect d'une truffe emballée dans une boîte.

Rajah Sikatuna National Park

100 pesos

Le parc est situé sur la route des collines de chocolat et est un bas (200-600 mètres) collines karstiques avec des grottes (plus de 130)envahi par la forêt tropicale humide, abritant plus de 400 espèces d'oiseaux (fauvettes, nectars, monarque bleu, oriole chinoise à tête noire, martins-pêcheurs, auréole à grandes oreilles, mouches mouchetées, cheveux tacheté, cerfs-volants, mélodies, starling chauve, sultan et beaucoup d'autres) et beaucoup de papillons. Vous pourrez également y voir des lémuriens volants, des tarsiers, des lézards et des macaques à longue queue. Non loin du bureau du parc, vous trouverez une excellente piscine naturelle remplie d’eau provenant de sources.

Rivière Loboc

Une des villes les plus anciennes de l'île, Lobok, est située à 24 km de Tagbilaran, au bord de la rivière éponyme. Marcher le long de la rivière dans un restaurant flottant jusqu’aux cascades de Busay est devenu une sorte d’attraction touristique. Profitez de la cuisine locale sur le chemin. (honnêtement, pas dans la meilleure performance), des chansons avec une guitare, des danses et de belles vues sur les environs. Sur le chemin, les garçons du quartier divertissent les visiteurs du restaurant avec des sauts vertigineux des cocotiers à la rivière. Le coût de la marche de 400 pesos plus la collecte de 100 pesos par personne.

Loisirs actifs

Pour les amateurs d'écotourisme et d'aventure, Bohol est un excellent choix. Des excursions d'aventure écologique au centre de l'île ont récemment été ajoutées à la plongée et à l'observation des dauphins et des baleines.

Plongée

L'île de Bohol est entourée de fantastiques récifs qui attirent des plongeurs du monde entier. Des excursions de plongée peuvent être réservées dans n'importe quel hôtel ou centre de plongée à Tagbilaran ou à Panglao. Le coût moyen d'une plongée sera de 20 à 25 USD (augmentation des coûts en haute saison). Voici quelques adresses de centres de plongée: Blue Planet Diving (www.blueplanetdiving.de)Quête de la mer (www.seaquestdivecenter.net)Sun Divers (www.sun-divers.net), Plongeurs tropicaux (www.tropicaldivers-alona.com).

Observation des baleines et des dauphins

Si vous vous retrouvez à Bohol entre mars et juin, vous aurez une occasion rare de voir presque garanti les plus grands mammifères marins. (Les chances de les voir à une autre période de l'année sont beaucoup moins grandes)Pour ce faire, vous devrez vous lever la nuit car le meilleur moment pour observer ces animaux est tôt le matin, immédiatement après l'aube. (le bateau quitte la jetée à Baclayon à 06h00). Sur un grand bateau à moteur, vous vous rendrez sur l'île de Pamilakan, à quelques kilomètres au sud de Bohol. Si vous êtes chanceux, vous pourrez voir plus de 10 espèces de baleines et de dauphins. Auparavant, toute la population adulte de Pamilakan était associée à la chasse à la baleine, mais à présent, les baleines sont protégées et, pour que les villages des anciens chasseurs de baleines ne soient pas vides, le gouvernement leur permettra de faire des visites guidées.

Rencontre avec les dauphins (selon les statistiques, 90% de tous les touristes les voient) ou des baleines, vous allez à l'île Pamilakan. Vous aurez le temps de bronzer sur la plage de sable blanc et de nager dans l’eau cristalline. (Attention: fort courant à la pointe nord de l'île). Vous recevrez un dîner rustique simple mais savoureux, après quoi vous aurez du temps libre pour bronzer et nager. N'oubliez pas d'apporter un maillot de bain, une serviette, un écran solaire, un chapeau, une veste légère et, si vous avez le mal de mer, des pilules pour le mal des transports. Le prix de la visite est de 1950 pesos, à condition qu’au moins deux personnes partent en tournée. (si 4 à 6 personnes partent en tournée, le coût baisse à 1 500 pesos); avec une visite à l'île de Balicasag - à partir de 2500 pesos.

Parc Aventure (Parc Aventure Danao)

Pas loin de Danao (Danao)Situé au nord des Chocolate Hills, un parc écologique a récemment fait son apparition. Les personnes courageuses se verront offrir un passe-temps intéressant: escalade, trekking, bungee, etc. coûte 100-700 pesos par aventure. L'entrée du parc est à 25 pesos. Il y a un service de bus régulier de Tagbilaran à Danao. (11 vols par jour, le dernier part à 18h30). Le dernier bus pour Tagbilaran part à 17h00. Prix ​​du billet 85 pesos. De l'arrêt Poblacion au parc pour 40 pesos, vous serez pris en moto avec des sièges supplémentaires sur les côtés (habal-habal). Rechercher des pilotes avec l'emblème de Danao Adventure Park.

Spa

Si, après une journée riche en impressions, vous souhaitez vous détendre, jetez un coup d'œil à l'un des spas situés dans les hôtels de Panglao. Dans certains hôtels, par exemple, à Amorita ou à Amorela, vous ne pouvez commander qu'un massage dans la chambre. Dans un endroit confortable (www.boholbeefarm.com) Ils proposeront de faire un massage traditionnel hillot philippin dans l'un des pavillons ouverts sur la falaise. Menu spa plus varié (Massage suédois, soins du corps à base de sel de mer, copeaux de noix de coco, café et miel sauvage, massage traditionnel pour bentose en conserve des Philippines et massage dagdagai pour les pieds) offert au Panglao Island Nature Resort & Spa (www.panglaoislandresort.com). Vous trouverez le spa le plus luxueux et les traitements les plus intéressants au spa Handuraw de l'hôtel Eskaya. Une visite ici devrait être programmée séparément. Choisissez parmi lesquels: des massages de marque, à partir desquels nous pouvons distinguer un acte presque chamanique appelé Kahimsog Healthy Coco Shell Therapy; gommages, les plus intéressants, à notre avis, Dilaab Passion (gommage au riz de montagne et baies); enveloppements (le plus délicieux - avec des fruits tropicaux); n'oubliez pas les traitements du visage (si vous voulez avoir l'air jeune et frais, choisissez le soin du visage anti-âge au thé vert et à la spiruline de Dalagita Lady). Trouvez l’occasion de passer une journée inoubliable avec votre moitié. (6 heures)rempli de traitements de spa. Le déjeuner ou le dîner est inclus dans le forfait.

Boracay Island

Boracay - la capitale de la plage des Philippines. Nous ne nous tromperons peut-être pas si nous appelons Boracay l’un des meilleurs endroits au monde pour des vacances à la plage. Cette très petite île (7 km de long et maximum 4 km de large) situé à 350 kilomètres de Manille. La côte sud-ouest de l'île est baignée par la mer de Sulu et le nord-est par la mer de Sibuyan.

Il est difficile de croire que l'île n'a été ouverte par les touristes que dans les années 60. Il y a 30 ans, tous les amateurs d'aventure rêvaient d'arriver ici. Il n'y avait même pas d'électricité à Boracay et ils proposaient de rester dans de simples bungalows pour quelques dollars par jour. L'île n'a gagné en popularité auprès des touristes étrangers qu'au milieu des années 80, lorsque les premiers hôtels ont été construits. L'époque où Boracay était considéré comme la Mecque des routards, qui n'avaient que le temps de profiter de la mer et du soleil, est révolue: aujourd'hui, plus d'un quart de million de touristes du monde entier visitent l'île. (c'est l'endroit le plus populaire aux Philippines parmi les Russes). Quelqu'un préfère toujours le "dolce far niente", mais la plupart passent des journées à maîtriser la plongée, le kite surf, le golf ou le surf. Après le coucher du soleil, ils effectuent une analyse comparative de la qualité des cocktails dans les bars de plage ou sont oubliés au spa. Naturellement, vous pouvez combiner n'importe quel nombre de ces classes dans n'importe quel ordre. Boracay - la station balnéaire est à la fois démocratique et raffinée, gaie et paisible, c’est peut-être justement son charme particulier.

Il est vrai qu’aujourd’hui une île isolée a changé au-delà de toute reconnaissance. Au cours des cinq dernières années, le nombre d'hôtels apparus est presque supérieur à celui de toute la période touristique précédente. Maintenant, non seulement la célèbre plage blanche est densément construite, mais presque toute la côte. Malgré cela, Boracay a toujours des coins calmes pour se détendre.

Comment s'y rendre

Il n'y a pas d'aéroport à Boracay même. Le plus proche est situé sur l'île Panay à Caticlan, d'où un bateau part pour Boracay. Boracay est également accessible par l’aéroport de Kalibo, situé sur la même île de Panay, à 70 km de là. (environ 90 minutes en voiture de l'aéroport à l'embarcadère de Caticlan).

Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols directs entre Manille et Cebu pour Caticlan: Philippine Airlines (www.philippineairlines.com)AirphilExpress (www.airphiis.com), Cebu Pacific (www.cebupacificair.com). Seair (www.fiyseair.com) vole de Manille et de Clark. Le temps de trajet est de 1 heure. Philippine Airlines, AirphilExpress et Zest Air (www.zestair.com.ph) voler aussi de Manille à Kalibo.

Si vous ne disposez pas d'un transfert prépayé, à votre arrivée à Caticlan, vous devrez vous rendre à l'embarcadère. (il est à seulement 500 mètres de l'aéroport). Si vous voulez y aller en 5 minutes et 50 pesos, vous serez "mis en attente" par la technique. Un bagagiste coûtera 5 à 10 pesos pour un bagage, en fonction de sa taille et de sa gravité. Ayant acheté un billet de bateau (20-25 pesos) et payer tous les frais (20 pesos et 50 pesos), vous vous retrouverez à Boracay en 15-20 minutes. Le bateau arrive sur la plage de Cagban, au sud-est de l'île, et quitte parfois Tabon à cause des vents violents des mois de juin / juillet et d'octobre / novembre. (au nord de Caticlan) et arrive à l'embarcadère de Tambisaan. Si vous souhaitez un service exclusif, vous pouvez commander au moins un bateau à grande vitesse, même un hélicoptère, mais cela vous coûtera beaucoup d'argent. Ceux qui arrivent à Kalibo sont conduits à l'embarcadère de Caticlan en bus ou en minibus. Le coût du voyage (incluant le billet de bateau, mais pas les frais) sera 350 pesos.

Le trajet depuis le port de plaisance de Boracay vous conduira à l’hôtel. (Le coût d'un voyage de 7 à 20 pesos le jour peut augmenter de 2 à 3 fois la nuit). Si vous voulez explorer l'île (visiter des plages isolées, voir une grotte avec des chauves-souris, etc.), nous vous recommandons de louer un tricycle pour 1-2 heures. Coût par heure à partir de 200 pesos. Le coût final du voyage dépend de la distance, de l’heure et de votre capacité à négocier.

Vous pouvez également louer un vélo ou une moto pour quelques heures ou une journée. Le coût d'une heure de location dans ce cas sera de 75 à 250 pesos, en fonction du moyen de transport. Une excursion en bateau coûte 1000 pesos et une croisière pour toute la journée - à partir de 2500 pesos.

Office de tourisme

Situé dans le quartier de Di Molla
+63 (036) 288 3689
Lun-ven 08h00-17h00

Hôtels

Nous prévoyons que le principal problème de ceux qui ont décidé de partir en vacances à Boracay sera le choix de l’hôtel. Et vous avez l'embarras du choix: villas de luxe et maisons de plage; des hôtels composés uniquement de quelques bungalows de style national et des hôtels modernes dotés de nombreuses chambres; appartements et chambres. Pour commencer, nous suggérons de déterminer l'emplacement de l'hôtel.

Plage blanche (Plage blanche)Le sable, qui s'étend sur près de 4 kilomètres et qui est incroyablement tendre et blanc comme de la farine, est la principale fierté et le principal attrait de l’île. La profondeur de la plage augmente progressivement, ce qui la rend sûre pour les enfants qui se baignent. Pendant la journée, ils profitent d'un bronzage ou de sports nautiques. À la tombée de la nuit, ils se déplacent des chaises longues au bar ou flânent simplement dans le sable rafraîchissant et profitent de l'atmosphère unique de leurs vacances. La plupart des hôtels sont situés exactement sur la plage blanche, qui est divisée en trois zones: la station 1, la station 2 et la station 3. La division est restée à partir du moment où il y avait trois stations de bateau sur la plage blanche, où les touristes étaient amenés du "continent".

Station 1 - la partie nord-ouest de la plage. Un endroit plus calme et paisible que le reste. Cette partie était occupée par certains des meilleurs hôtels de l'île. (par exemple, Vendredis Boracay, Estacio Uno-ancien Waling-Waling, qui doit ouvrir prochainement; Deux saisons, Discovery Shores). Presque tous les hôtels sont situés sur la première ligne. La station 2 est peut-être l'endroit le plus populaire de l'île. Nulle part aux Philippines, vous trouverez autant d’hôtels, de restaurants, de bars, de boutiques et de centres de plongée au kilomètre carré que sur la station 2, où la vie est assurée 24h / 24. Cependant, c'est la partie la plus bruyante de l'île. La Station 3, plus silencieuse, offre, entre autres, la meilleure combinaison de prix et de qualité des hôtels.

Plage autrefois presque déserte, Bulabog (Plage du Bulabog) offre aujourd'hui à la fois des hôtels abordables pour les vacanciers peu exigeants et un hébergement luxueux.La plupart des hôtels sont situés sur la première ligne, la plage est située sur la côte est de l’île, à un kilomètre de White Beach. De novembre à mai, le vent du nord-est crée d'excellentes conditions pour le surf et le kite surf. Au cours des mêmes mois, les vents et les courants forts rendent la plage impropre à la baignade.

Si vous aimez la paix, choisissez des hôtels situés sur des plages isolées. Par exemple, un petit (seulement 200 mètres) Plage Diniwid (Plage Diniwid)jusqu’à l’épicentre de la vie insulaire pour une demi-heure à pied au maximum. Si vous ne voulez aller nulle part, vous trouverez plusieurs petits restaurants. Ou des plages déjà très isolées, par exemple, Ilig-Iligan (plage de llig-lligan)Baling Hai (Plage de Baling-Hai) ou Punta Banga (Plage de Punta Bunga). Comme sur Bulabog, la mer n’est pas très paisible de novembre à mai, mais le reste de l’année est propre et propice à la baignade, car le récif s’étend le long de la plage, vous pouvez y faire de la plongée ou de la plongée.

La haute saison dans certains hôtels dure du 1er ou 16 novembre au 1er ou 15 juin, dans certains hôtels du 1er décembre au 31 mai. Pendant les vacances de Noël, du Nouvel An et de Pâques, ainsi que pendant la célébration du Nouvel An chinois, vous devrez payer 15 à 20% de plus. En conséquence, il est préférable de réserver un hôtel à l’avance pour ne pas risquer de perdre une place. Aussi un grand afflux de vacanciers (Philippins eux-mêmes) observé en avril, le mois de vacances traditionnel dans ce pays. En basse saison, les prix baissent de 30 à 40%.

Restaurants

Étant donné que des représentants de diverses nations vivent sur l’île de Boracay, il est bon de s’attendre à ce que, dans un restaurant italien, le cuisinier soit italien, en français - français et en chinois - chinois. Les conditions locales ont laissé leur marque dans la cuisine appropriée: quelle que soit la nationalité du restaurant, il y aura toujours du poisson frais, des crevettes et d'autres fruits de mer. Et la qualité des plats et leur goût seront excellents.

Les restaurants, les bars et les cafés sont proches les uns des autres tout au long de la plage blanche. Pour seulement 200-300 pesos, vous pouvez avoir un bon petit déjeuner (Les petits-déjeuners européens, américains et philippins sont le plus souvent proposés) dans presque tous les restaurants. Le déjeuner ou le dîner coûtera plus cher, 200-500 pesos par plat.

Les curiosités

La petite île sûre de Boracay vous permet d'explorer la quasi-totalité de ses coins et recoins, en louant un tricycle ou en louant un vélo. Vous serez peut-être intéressé à visiter des plages isolées ou des grottes avec des renards volants. (grandes chauves-souris fruthoya). Vous pouvez gravir les collines au sud ou au nord de l'île. La meilleure vue de la montagne Luho (Luho)qui est la plus haute (100 mètres) sur l'île.

Puka Beach

Ce nom est la plage au nord de Boracay reçue grâce à de petits coquillages blancs et ronds. Les coquilles elles-mêmes sont devenues célèbres à la fin des années 70, lorsque Elizabeth Taylor est apparue en public dans les perles originales. La plage est littéralement jonchée de divers coquillages et de leurs fragments, bien qu'il soit improbable que parmi eux, vous deveniez un groupe de raretés. De nombreux petits magasins sur la plage vous proposeront des produits simples à base de coquillages ou de dents de requin. Allez nager sur cette plage, soyez prudent: la profondeur augmente de façon spectaculaire, et les courants et les vagues sont dangereux pour les nageurs incompétents.

Grottes (grotte de cristal, grotte de chauve-souris, grotte de Buslugan)

Minutes 30 minutes à pied de la plage d'Ilig Iligan, il y a trois grottes où vivent des renards fruthoivores (genre de chauve-souris). Vous pouvez marcher jusqu'aux grottes (mieux accompagné par certains locaux)de regarder ces animaux assez grands suspendus en grappes dans les arbres. Au coucher du soleil, des milliers de chauves-souris s'envolent des grottes en direction de Panay pour un dîner tardif.

Forêt morte (Forêt morte)

À une époque, de l'eau salée coulait dans un bassin d'eau douce, détruisant les arbres qui y poussaient. Leurs squelettes assombries dépassent de manière pittoresque de l'eau. Ici nous avons vu des oiseaux intéressants. Le moyen le plus simple de se rendre dans la forêt morte est de partir des plages de Bulabog et Lagutan. (Lagutan).

Luho Mountain

Depuis la plate-forme d'observation de la plus haute montagne de l'île (100 m) une belle vue s'ouvre, mais il n'est pas si facile d'y grimper. Une visite au poste d'observation coûtera 50 pesos.

Loisirs actifs

Comme nous l'avons dit, l'île de Boracay offre de nombreuses possibilités à ceux pour qui le reste ne se limite pas à «rôtir» sous le soleil tropical. Et il ne s'agit pas que de plongée et de sports nautiques.

Le golf

Le club de golf Fairways & Bluewater Resort Golg & Country est situé dans le nord de l'île. (+63 (036) 288 3191/5595). Terrain de golf 18 trous. La beauté du paysage et l’absence d’un grand nombre de joueurs font du club un lieu idéal pour maîtriser ce sport aristocratique.

Équitation

Clubs d'équitation Ecurie d'équitation de Boracay (+63 (036) 288 3311 et chevaux à louer (+63 (036) 288 5589) offre des cours pour les cavaliers expérimentés et les débutants. Pour les enfants dans le club, il y a un poney. Cours d'une heure valant 550 pesos.

Bicyclette

La location d'un "cheval de fer" coûte environ 300 pesos par demi-journée. À Boracay, n'accélérez surtout pas, mais si vous souhaitez gravir la plate-forme d'observation du mont Luho, il sera beaucoup plus facile d'utiliser un vélo de montagne que de gravir à pied la pente raide.

De tennis

Court de tennis situé dans l'hôtel Tiril & Tirol (+63 (036) 288 3165) pour Regency Vogasau. Le coût du jeu à partir de 150 pesos, raquettes et balles comprises. Il y a aussi des tribunaux à Panoly (+63 (036) 288 3011). Le prix du jeu est de 250 pesos.

Plongée

La plupart des sites de plongée autour de Boracay sont à seulement 10 à 60 minutes en bateau. Il y a des endroits pour les plongeurs débutants et expérimentés. Les centres de plongée offrent diverses options de plongée. (de plusieurs heures à plusieurs jours). Le coût moyen d'une plongée par jour est de 1350-1750 pesos (avec équipement propre ou loué). Le coût d'un safari d'une journée à partir de 4000 pesos. Ici aussi, vous pouvez acheter ou louer presque n'importe quel équipement. L'essentiel - n'oublie pas ton certificat. Voici quelques adresses de centres vérifiés: Blue Mango (www.boracaydive.com), Plongée en calypso (www.caiypso-asia.com)Plongeurs oeil de poisson (www.fisheye-divers.com), New Wave Divers (www.boracaydiver.com)Victoire Divers (www.victorydivers.com)White Beach plongeurs (www. whitebeachdivers.com).

La voile

Si les conditions météorologiques le permettent, assurez-vous de louer un petit bateau avec une voile et de monter au coucher du soleil. Si vous ne savez pas comment contrôler le bateau, vous pouvez également engager un équipage - 1 à 2 personnes. Le coût de la location d'un bateau sur la plage blanche à partir de 500 pesos, mais le sentiment le plus incroyable que vous obtenez d'une promenade sur un voilier M / S Vianelle. Détails sur le site www.hiihaa.com.

Planche à voile et kite

Pour la plupart de l'année (le meilleur moment est de décembre à février) le vent sur la plage Bulabog d'excellentes conditions pour la planche à voile et le kite. Ici, vous pouvez vous entraîner, acheter ou louer du matériel. Le coût du cours de base (habituellement 5 heures) La planche à voile ou le kitesurf coûtera en moyenne 90 USD. La location d’équipement coûte 15 USD par heure ou 75 USD par jour pour les surfeurs, 40 USD et 100 USD pour les kitesurfeurs. Informations détaillées, location de matériel et formation en entreprise: Planche à voile Adventure (www.adventure-windsurfing-boracay.com)Hagabat (www.kiteboracay.com), République océanique (www.ocean-republic.com).

Excursions en bateau

Une visite guidée autour de l'île coûte 1500 pesos. Mais il est préférable de partir en excursion sur de petites plages isolées, où vous pourrez prendre un déjeuner isolé, ou sur les îles voisines, par exemple Laurel. La location d'un bateau à moteur d'une capacité de 6 personnes coûte 3500 pesos par heure.

Autour de l'île, plongez deux bateaux à fond transparent. (un pour 6-8 personnes, un autre pour 30 personnes, www.boracayactivities.com). Organiser une promenade aidera à l'Office du tourisme de Boracay.

Vacances à la plage

Pour les amateurs de loisirs moins extrêmes, des activités de plage traditionnelles sont proposées: un vélo nautique - 1 800 pesos en 30 minutes, le ski nautique - 1 200 pesos en 15 minutes, une banane (pour 4 personnes) - 200 pesos en 15 minutes, ski nautique - 2200 pesos, parachute ascensionnel - 50 USD en 15 minutes.

Le volleyball, le soccer sur la plage et le frisbee seront attribués aux activités «sèches» sur la plage de White Beach. Dans la matinée et en fin d’après-midi, des équipes spontanément rassemblées s'affrontent en possession du ballon. Les débutants ne prennent généralement pas de questions. Une variété de divertissements est offerte dans les hôtels. Vous pouvez également connaître les prix et les offres et organiser des vacances à la plage à l'office du tourisme de Boracay.

Escalade

Deux murs d'escalade - l'un au Patio Pacific Hotel, l'autre dans le quartier de D-Mall - permettent de diversifier les activités typiques de l'île Une montée coûte 30 pesos et une journée coûte 100 pesos.

Vacances avec des enfants

Malgré le fait que Boracay soit plus probablement l’épicentre de vacances divertissantes sur la plage, certains hôtels disposent de superbes clubs pour enfants. Les enfants âgés de 5 à 6 ans peuvent apprendre la plongée sous-marine et avec tuba. Et si vous souhaitez un divertissement insolite pour toute la famille, rendez-vous à la Ferme Kingfisher. (www.boracayapartel.com). Ici, ils proposent de pêcher et de manger leurs propres prises. L'entrée au parc coûte 2 USD, le coût du poisson de la plaine inondable est de 4 USD par kilogramme, et le poisson sera cuit à un prix compris entre 2 et 5 USD par kilo. Ceux qui sont indifférents à la pêche auront également quelque chose à faire, par exemple jouer au billard ou au tennis.

Ferme aux papillons

Situé à l'entrée du club de golf
Lun-dim 08h00-17h00
100 pesos (enfants 50 pesos)

Un petit jardin de papillons au club de golf. Ici vous pouvez voir des centaines de papillons de toutes sortes.

Jardin des papillons

Bulabog
Lun-dim 08h00-17h00
100 pesos (enfants 25 pesos)

C'est un jardin de papillons plus grand, et il est plus facile de s'y rendre: de D-Mall, allez à la plage de Bulabog et tournez à droite. Les papillons eux-mêmes seront de la même espèce.

Spa

Récemment, de nombreux salons de massage et de petits spas sont apparus sur l'île de Barokai, mais nous voudrions vous recommander deux endroits très spéciaux.

Mandala Spa

Lun-dim 10.00-22.00
www.mandalaspa.com

Lauréat de nombreux prix prestigieux dans l'industrie du spa, Mandala est vraiment le meilleur spa des Philippines. Tout ce qui est proposé ici est soigneusement pensé et exécuté de manière impeccable. Faites attention à deux domaines: les traitements philippins traditionnels et la désintoxication. (bien que, bien sûr, ils offrent également une large gamme de massages, enveloppements, peelings, bains et autres procédures, ainsi que des cours de yoga). Forfait philippin (Forfait patrimoine philippin) dure presque 3 heures (8378 pesos) et introduit un certain nombre de rituels pratiqués aux Philippines depuis des siècles: hilot, bentose, dagdagai et autres. Pour les procédures utilisant des ingrédients naturels. (lait et beurre de coco, riz, extrait d'hibiscus). La procédure a été reconnue comme la meilleure en Asie en 2007-2009. Un autre traitement préféré, Shodhana Karma, est devenu le meilleur traitement anti-âge en 2004. Il élimine les toxines du corps et se remplit d'énergie. La procédure dure 2,5 heures et se compose de plusieurs parties. Premièrement, un bain de pieds qui aide à la détente et à l’accord de la procédure à venir. Ceci est suivi d'un massage signature à base d'huile de sésame et de poudre de racine de calamus. On pense que l'huile de sésame, pénétrant à travers les pores profondément dans la peau, est capable de fixer des toxines liposolubles et de les éliminer du corps. Après une heure de massage - thé au gingembre et sauna (la chaleur et le gingembre stimulent les systèmes excréteurs). La procédure est complétée par un léger peeling à base d'ingrédients ayurvédiques et d'huiles aromatiques. Le coût de la procédure est de 7145 pesos.

Si vous souhaitez renoncer complètement aux complications terrestres, nous vous recommandons un forfait conçu pour 3-14 jours. Le forfait comprend l'hébergement, le petit-déjeuner et le dîner, le yoga et les soins de spa. Pour ceux qui n'ont plus le temps pour de longs programmes, nous recommandons la Journée de détoxification Mandala (9733 pesos)cela vous rapproche du poids idéal, de la santé optimale et de la bonne humeur. Le programme intensif d'une journée comprend des conseils en nutrition, une nutrition spéciale de désintoxication, un nettoyage intestinal (cette procédure peut être remplacée), yoga, massage de drainage lymphatique et bien plus encore.

Tirta spa

Lun-dim 09h00-21h00
www.tirtaspa.com

Spa de luxe dans un endroit isolé au sommet d'une colline. Les traitements de couple sont effectués dans l'une des trois grandes villas décorées individuellement. Sélection des procédures, en particulier lot (à propos, très intéressant et efficace)conçu pour 2,5-4 heures est impressionnant. Choisir une chose est difficile, alors laissez-vous guider par leurs besoins. Pour ceux qui veulent apporter un beau bronzage de l'île, nous vous recommanderons Boracay Sunrise et Boracay Sunset. Nous avons également aimé les pelures et enveloppements Tirta Spa sur des ingrédients naturels locaux.

CHI

Barangay Yapak (à l'hôtel Shangri-La)
Lun-dim 10.00-22.00
www.shangri-la.com

Le plus grand, nouveau et luxueux spa de l'île.Une bonne sélection de procédures locales à partir desquelles vous devriez porter une attention particulière à Aklan Duet, au cours de laquelle vous effectuerez en même temps la procédure de soin du visage et de massage réflexe des pieds (60 minutes, 7200 pesos). Peeling intéressant à base de plantes philippines (45 minutes, 2900 pesos) aider à se débarrasser des cellules mortes de la peau et à obtenir un bronzage plus uniforme. Si vous souhaitez simplement profiter des intérieurs calmes et luxueux du spa, procurez-vous un ticket à la journée. (le coût est de 2900 pesos, y compris un massage réflexe des pieds de 30 minutes)ce qui vous permettra de profiter de la piscine et du jacuzzi.

Les achats

Sur l'île, vous pouvez acheter presque tout ce dont vous avez besoin pour des vacances à la plage: vêtements légers, maillot de bain, lunettes de soleil, sandales, etc. Dans les magasins de plongée, vous trouverez du matériel de plongée ou de plongée en apnée. Les souvenirs ne manquent pas. Promenez-vous le long de la plage de sable blanc et vous trouverez ce que vous cherchiez. Plus de 60 magasins vendant toutes sortes d'objets, de souvenirs et sarongs à des articles d'intérieur et des bijoux sont situés dans le quartier D-Mall. À talipapa (vers Main Rd depuis le Victory Beach Resort, entre les stations 2 et 3) Le choix est plus modeste, mais le marché est bon ici. Dans le centre touristique, situé au nord de la station 3, il y a une supérette et Internet. Un centre commercial assez grand par rapport aux normes insulaires est situé près de la station 2 derrière l'hôtel Seraph.

Vie nocturne

Le soir, presque toute la plage blanche devient un grand bar, mais malgré cela, chaque bar et restaurant a sa propre atmosphère. Quelque part, ils regardent des événements sportifs sur grand écran, quelque part une musique dans le style des hochets "techno", quelque part les vacanciers sont en compétition dans l’art du karaoké, quelque part ils organisent une discothèque sur la plage. Il y a souvent de la musique live. Promenez-vous le long de la plage blanche le soir et vous trouverez sûrement une place à votre goût.

Bonne heure (le moment où les boissons dans les bars offrent un rabais important) Il commence à 16h00-17h00 et dure jusqu'à 19h00, voire jusqu'à 21h00. Certains établissements sont ouverts 24h / 24.

Le bar à cocktails Cocomangas, le plus célèbre à l’extérieur de Boracay, est situé près de Balabag Plaza, sur la route principale. (Lun-dim à partir de 20h). Si vous pouvez boire 15 portions par nuit (30 g chacun) De l’alcool fort, une pancarte avec ton nom et la date du "tour de force" seront fixés au mur du bar et tu recevras un t-shirt avec l’inscription "J’ai bu 15 portions et toujours sur mes pieds!" jouer aux échecs, au backgammon ou au billard.

Sur la plage elle-même, les endroits les plus populaires pour les loisirs en soirée manquaient sur la première ligne au sud de Balabag Plaza. (par exemple, la disco pour les jeunes Pier One, qui s'appelait auparavant Beachcomber Disco; bar 18.00-03.00, la disco commence à 22.00) et dans le quartier D-Mal: Cafe del Mar (un bar confortable, où une partie des chaises est située directement sur la plage, le 06.00-00.00)Lonely Planet (un endroit idéal pour les amateurs de thé, café et autres boissons non alcoolisées, 09.00-00.00)Bom Bom (spectacles en direct le week-end), Pat Creek Bar (un autre bar intéressant avec des tables sur la plage)Hey Jude (bar moderne et cybercafé servant de délicieuses pizzas et pâtes; en soirée, on écoute des DJ et parfois de la musique live, 10h00 - 00h00)Rayon de mangue (grande musique, boissons et snacks, 07h00-23h00), Summer Place Bar (un endroit idéal pour ceux qui aiment les dîners tardifs et les divertissements). Entre les stations 2 et 3 se trouvent également des bars et des discothèques intéressants. Juice Bar, par exemple, offre la meilleure sélection de boissons et de narguilé (situé à l'entrée de Plazoleta). Les amateurs de danse attendent au Wave situé dans le Boracay Regency Resort (Ici, vous entendrez de la discothèque et parfois de la musique live. Pour les amateurs de karaoké, il y a des salles séparées, le 21.00 au 02.00). Bar de charlh (17.00-01.00) divertit les invités avec de la musique live directement sur la plage. Dans le Barracuda voisin (08.00-01.00) jouer au billard avec le reggae, le rock et le blues. Encouragez votre équipe favorite à inviter le Sports Bar (situé dans le centre touristique, 07h00-00h00), où en plus des émissions sportives sur grand écran et offrent une cuisine savoureuse.

South of Station 3 est le plus ancien bar de Coco Loco, (en 2010 il a eu 30 ans). Endroit agréable et calme. Plus au sud, vous trouverez le Red Pirates Pub et Mr. Le bar Eckart, un grand bar avec télévision. Si vous séjournez à Bulabog Beach, jetez un coup d'œil au bar Banana Saging.

Autour de boracay

Boracay vient principalement pour la récréation et le divertissement de plage. L'infrastructure de l'île permet à chacun de trouver quelque chose pour chacun.Mais si la taille de Boracay semble trop petite, allez à l'île voisine de Panay (Panay)où vous trouverez des monuments d’histoire et de culture, des attractions naturelles et l’un des festivals les plus colorés et les plus anciens des Philippines - Ati-Atihan. De plus, il est possible de se rendre à Caticlan sur Panay par n'importe quel bateau ou bateau depuis le port de plaisance de Boracay en seulement une demi-heure.

Panay, l'une des plus grandes îles du groupe Bisai, présente une forme triangulaire presque régulière et comprend quatre provinces. Le plus proche de Boracay et le plus pratique pour visiter est la province d’Aklan (sa capitale est Kalibo). Voici également la ville de Caticlan, la porte d'entrée de Boracay.

Caticlan (Caticlan)Une petite ville située au nord-ouest de l'île de Panay ne présente aucune attraction importante. Un petit hôtel près de l'aéroport et quelques restaurants simples à proximité, c'est tout. Certes, le dimanche, il y a un marché spontané, auquel les habitants apportent des fruits et légumes frais, des fruits de mer et du poisson. Une visite au marché peut être combinée avec une visite à l'une des grottes qui se trouvent dans la partie nord-ouest de l'île de Panay. Le plus proche et le plus pittoresque - Elephant Cave (Grotte des éléphants ou grotte Ignito) est à seulement 25 km de la ville. Des visites sont organisées ici par de nombreux hôtels et voyagistes de Boracay, mais vous pouvez également trouver le transport pour vous rendre à la grotte vous-même à Caticlan. (ou à bicyclette, après Buruangi, vous devrez tourner à gauche sur une route de campagne qui vous mènera à la grotte). Inspection de cave (entrée 150 pesos)ouvert à la fin des années 60 du siècle dernier, ne prendra pas plus d’une demi-heure.

Plusieurs grottes, bien que plus petites, et de petites cascades sont situées près de Malay. (Cascades Dalamuan et Nagata, Grotte Pangian)à côté de laserna (un sentier de forêt tropicale vous mènera à la grotte et à la cascade de Sakahan). Vous pouvez visiter Laterna sur le chemin de Caticlan, si vous descendez du bus ou du jeepney près du village de Toledo et marchez à 2 km de celui-ci ou prenez la route pour Laterna. (30 pesos).

Kalibo City (Kalibo) Il est peu probable que cela suscite l’intérêt des touristes russes: un simple musée de la province d’Aklan, un marché, plusieurs restaurants et cafés: voilà tout l’animation.L’écoparc de Bakhawan est situé à proximité de la ville. (plus de 800 m)menant au bord de la mer. Tôt le matin ou en fin d'après-midi, on peut trouver des oiseaux endémiques de l'archipel des Philippines et, à marée basse, dans les racines des arbres, vous pourrez observer le poisson hautain - les sauteurs limoneux.

A 10 km de la ville en direction est, vers New Washington, il y a un parc et un hôtel Sampaguita Garden Resort (www.sampaguitagardensresort.com, salles blanches, directement sur la côte). Créé par l'artiste américain Sam Batcher, auteur de cartes postales et de bandes dessinées populaires, il propose de visiter la maison-musée et l'église peinte par Sam dans un style très inhabituel, dîner dans l'un des restaurants, se faire masser au spa ou tout simplement se détendre au bord de la mer. Les visiteurs paient 50 pesos pour l'entrée au parc, les clients de l'hôtel l'utilisent gratuitement.

Cependant, tout est transformé le troisième week-end de janvier, lors du festival Ati-Atihan. Supprimer à ce moment la chambre dans le meilleur hôtel de la ville de La Esperanza (Avenue Osmena) ne peut être que quelques mois avant les vacances; il n'est pas facile de trouver une chambre, même dans le plus simple des hôtels Queen Inn ou Apartel Marietta, qui ressemble davantage à des chambres d'hôtes qu'à des hôtels. Vous pouvez venir aux vacances sur les premiers bateaux de Boracay, mais dans ce cas, vous risquez de manquer les préparatifs colorés de la célébration, qui commence dans les communes locales à 4 heures du matin le troisième samedi de janvier. À 7 heures du matin, les colonnes prêtes pour le festival s'alignent le long de l'avenue Quezon et de la rue Quimpo pour accompagner une marche solennelle à la batterie fascinante de tambours de la rue Mabini et au parc situé en face de l'hôtel de ville. Occupez des lieux au début de la rue, où une large chaussée vous permet de faire des photos de haute qualité du festival.L'après-midi, une fois le défilé terminé, déplacez-vous dans les parcs à la suite des participants: vous pourrez prendre des photos avec les participants maquilleurs du festival et même essayer certains costumes. La seconde partie du festival consiste à faire passer des groupes de participants costumés à des plateformes de fleurs dédiées à la Vierge Marie et aux saints locaux autour de la place principale de la ville. travailler ces jours (leurs propriétaires et employés célèbrent Ati-Atikhan avec tout le monde).

Leyte Island

Leite - île des Philippines du groupe Visaya Est. Un étroit détroit le sépare de l'île voisine de Samar au nord-est. De toutes parts, Leite est entourée par les eaux des mers intérieures et des baies de l'archipel des Philippines.

Informations générales

Dans la partie centrale de Leyte, du nord au sud, s'étend une chaîne de montagnes basses avec le point culminant du mont Lobi (1349 mètres). Le reste du territoire est une plaine côtière ou accidentée. Beaucoup de petites rivières descendent des montagnes. Il existe également plusieurs petits lacs dans les zones montagneuses. Les forêts de mousson et à feuilles persistantes prédominent, mais restent peu nombreuses en raison de la forte densité de population.

L'île est divisée en deux provinces: Leyte Sud et Leyte. Sur la côte du golfe des Saints, Pierre et Paul sont la plus grande ville de l'île - Tacloban. La plupart de la population parle le Visayah. Dans l'histoire de Leyte est connu comme le site de la plus grande bataille navale au monde. En 1944, l'armada du Japon et des États-Unis se sont heurtés ici. À l'époque de la bataille, l'armée japonaise appliquait pour la première fois la tactique kamikaze, mais les Américains l'ont emporté.

Les vacances sur l'île de Leyte sont beaucoup moins chères que dans d'autres stations plus célèbres des Philippines. Ici viennent ceux qui sont fatigués du bruit de la ville et veulent reprendre des forces. La nature tropicale étonnante, les montagnes pittoresques et les ruisseaux constituent le principal avantage de l'une des îles centrales de l'archipel des Philippines.

Le climat

Sur l'île de Leyte, comme dans la plupart des régions des Philippines, le climat est principalement sub-équatorial, il fait toujours chaud (la température moyenne annuelle est d'environ 25 à 28 degrés). Les précipitations annuelles moyennes sont de 2000 mm.

Plages leite

En vous reposant sur l’île de Leyte, vous pouvez choisir la plage pour tous les goûts, ou aller alternativement vers les plus populaires. Sur la petite île de Calanggaman, vous trouverez d’excellentes plages de sable où vous pourrez nager dans la mer et profiter de la chaleur du soleil. Les plus populaires sont White Beach et Red Beach. Voici des hôtels confortables, de nombreuses boutiques de souvenirs, des cafés et des restaurants. Vous pouvez être seul avec la nature dans la partie sud de Leyte. Il n'y a pratiquement personne sur la plage de Santa Sofia, vous pouvez vous y détendre en marchant le long du sable blanc et à l'ombre des palmiers. A proximité se trouve la réserve marine "Buenavista", visitée par des plongeurs professionnels.

Les curiosités

Leyte Island n'est pas très riche en monuments historiques. En règle générale, les visiteurs de l'île inspectent le monument de la ville de Palo, consacré aux événements de la Seconde Guerre mondiale, les bâtiments historiques (hôtel de ville d'Ormak, "Baluarte-Marker") et le temple de Saint-Nino à Tacloban. L'objectif est ici de communiquer avec la nature.

Deux parcs nationaux (Kuapnit-Balinsasayao et Mahagnao-Volcan) proposent des visites intéressantes aux touristes tout au long de l'année. Ici, vous pourrez vous promener parmi de belles plantes tropicales et profiter du chant merveilleux d'oiseaux exotiques. Dans le parc du volcan Makhagnao, vous pourrez vous détendre sur les rives du lac Makhagao et admirer les énormes papillons de toutes les couleurs et de toutes les nuances.

La bataille de quatre jours qui a eu lieu dans le golfe de Leyte à l’automne 1944 est entrée dans l’histoire de l’humanité comme l’une des plus grandes batailles navales au monde. En signe de cet événement, un monument a été érigé sur l'île et en mémoire du grand Mac Arthur de Red Beach, les Philippines ont construit un mémorial. Photo:

Au fond de la baie reposent maintenant de nombreux navires, maritimes et aériens, qui sont tombés dans les batailles de ces jours de guerre difficiles. Plonger dans des lieux de gloire militaire est une excursion incroyablement passionnante dans le monde du passé militaire.

En outre, les touristes accordent une attention particulière à l’île de Panaon, où se trouvent le site de baptême des Philippins et la vieille église bien préservée de Saint-Niño, dans le Tacloban administratif. Un bas-relief unique représentant les premiers hommes et femmes philippins, Maganda et Malacas, a été conservé dans le musée du patrimoine de ce temple.

Les amateurs d'activités en plein air doivent absolument escalader la montagne Lobi. Il suffit de se munir d'une caméra et de chaussures fermées confortables. De temps en temps, sur le chemin du sommet, vous trouverez de petites cascades, des jungles tropicales et des vues panoramiques. Cependant, en admirant la nature, vous devez regarder attentivement autour de vous pour ne pas rencontrer de sanglier ou de serpent. Accompagné d'un guide, vous pourrez faire une visite fascinante des nombreuses grottes et des lacs souterrains. Un tel voyage fantastique restera dans les mémoires pour toujours.

Plongée

Les sites de plongée de la partie occidentale de l'île sont les plus prisés des amateurs de plongée en mer. Le monde sous-marin frappe par sa beauté primitive. Dans les environs de Leyte, vous pourrez admirer des coraux et des plantes sous-marines étonnantes. La faune du site de plongée est représentée par des chevauchements de têtes et des murènes entourés de petits poissons colorés.

Cuatro Digio est une réserve de tortues. En outre, il existe environ 280 espèces de coraux d'une beauté extraordinaire. Les requins-baleines peuvent être vus dans le sud de l'île, près de la ville de Padre Burgos. Les requins sont sous la protection des autorités des Philippines, ils ne constituent pas un danger pour l'homme, car se nourrir exclusivement de plancton.

Et bien sûr, les navires et les avions coulés de la Seconde Guerre mondiale présentent un grand intérêt.

Tacloban

Toutes les infrastructures touristiques sont concentrées autour de la ville portuaire principale de Tacloban. Sur les rives de la baie Kankabato sont les meilleurs hôtels et toutes sortes de divertissements pour les voyageurs. Les habitants sont depuis longtemps engagés dans la pêche. Ils ont attrapé des crabes et de gros poissons à l'aide de dispositifs spéciaux - "taklubov". De ce mot, la ville tire son nom.

Cette situation géographique avantageuse a progressivement transformé le petit village de pêcheurs en un centre du commerce international et inter-îles. Les environs de la ville, au contraire, sont restés intacts, ici les habitants cultivent le maïs, la canne à sucre et se distinguent par leur hospitalité particulière. Sur l’île Leite, chaque touriste est apprécié et c’est dans cette atmosphère de nature étonnante, loin des mégapoles, que l’on ressent vraiment la chaleur et la paix.

Comment s'y rendre

La plupart des compagnies aériennes proposent des vols vers les Philippines. Les principaux aéroports sont Manille et Cebu. Leite Island peut être atteint soit par avion de Manille (il suffit de spécifier l’heure des correspondances), soit par ferry, qui part de l’île de Cebu. Les ferries fonctionnent tous les jours, la durée du trajet est de 4 heures et 30 minutes

Luzon Island (Luzon)

Luzon - la plus grande île de l'archipel des Philippines. La mer de Chine méridionale la lave à l'ouest, la mer des Philippines à l'est et le détroit de Luçon sépare l'île de Taiwan et de l'archipel des Ryukyu. Luzon est la capitale des Philippines - Manille et la ville de Quezon, qui est la plus grande du pays en termes de population. Sur les plans économique et politique, cette île joue un rôle important dans la vie des Philippines.

Luzon Plages

Les Philippines sont célèbres pour leurs plages de sable blanc et très fin. En combinaison avec l'incroyable couleur azur de la mer et les palmiers poussant près de l'eau, ces plages sont un tableau enchanteur. Pratiquement tous disposent d’une infrastructure développée dont les éléments sont agencés de manière à ne pas perturber la beauté idéale créée par la nature.

De nombreux sites de plongée donneront à chacun l’occasion de profiter de la beauté non seulement des plages, mais aussi du monde sous-marin côtier.La planche à voile est courante dans la partie nord de l'île, où les vents forts soufflent souvent et où les vagues se produisent.

Traitement de Luzon

Le plus grand lac du pays est également situé sur l'île, il s'appelle Laguna de Bay. Un grand nombre de sources chaudes, enrichies en soufre, cicatrisent l’eau. C'est pourquoi les stations balnéaires de Los Banos, Kuyab, Pansol et bien d'autres sont situées sur les rives de ce lac unique. Ici, les touristes se voient proposer une variété de techniques et de programmes visant non seulement à améliorer le corps, mais également à obtenir un certain effet cosmétique.

La réserve naturelle de Hidden Valley est un autre endroit spécial situé à une heure de la capitale. Dans les dépressions naturelles entre les piles de lave durcie, formées après l'éruption du volcan, de l'eau minérale enrichie en minéraux s'est accumulée pendant des siècles et s'est écoulée des montagnes. Un hôtel de grande classe, nommé d'après la réserve naturelle, dispose de huit piscines créées par la nature elle-même. L'eau dans ces bains guérit de nombreux maux - maladies féminines et masculines, psoriasis, arthrose, arthrite et autres.

Manille - la capitale des Philippines

Manille est une métropole, l'une des plus grandes au monde, composée de dix-sept districts. Il est situé dans la région nord-ouest de Luçon et lui confère une atmosphère métropolitaine particulière. Bien que la ville ait été gravement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et que de nombreux monuments architecturaux aient souffert, il y a quelque chose à voir pour les touristes à Manille.

Il s’agit tout d’abord de la partie centrale construite par les conquérants espagnols - Intramuros. Dans cette partie de la ville, où se trouvait la forteresse, se trouvent une cathédrale, des bâtiments coloniaux, des parcs et l'église de Saint-Augustin. À Manille, un beau parc Rizal, de nombreux musées, dans l'église de San Jose est un corps célèbre, en bambou. Et, bien sûr, pas un seul touriste ne se refusera le plaisir de visiter Chinatown, de visiter cette atmosphère et d’acheter toutes sortes de bibelots en or et de bijoux en perles.

Baguio

Connu pour son climat tempéré et son air pur, le complexe Baguio est situé à 250 km de Manille, dans la province de Benguet. Il s'étend à une altitude de 1525 mètres, parmi les paysages montagneux pittoresques, près de la baie de Lingen, célèbre pour ses excellentes plages et ses magnifiques récifs coralliens. On l'appelle aussi le "golfe des cent îles", bien qu'il y ait plus de quatre cents îles!

Attractions de l'île

À 70 km de la capitale, le parc national de Quezon est la principale attraction naturelle de l'île. Il contient le plus petit volcan Taal actif au monde, dont l'unicité et le pittoresque réside dans le fait qu'il y a une île dans son lac de cratère et un lac, et dans ce lac, il y a une autre île et un autre petit lac. Tout cela a l'air incroyablement beau!

Luzon sont les grottes de Sagad, les cascades de Magdario, que les amoureux de l'extrême peuvent atteindre en canoë, en surmontant les rapides. Et il y a environ 20 volcans actifs, y compris Banahoa, qui est considéré comme une montagne sacrée et un lieu de pèlerinage pour 17 sectes de différentes croyances religieuses.

Cependant, les lémuriens - de drôles de singes miniatures, également appelés tarsiers, sont les sites les plus amusants et les plus beaux de cette île pittoresque. Après tout, nulle part ailleurs dans le monde, vous ne pouvez rencontrer ces animaux rares dans la nature!

Plongée

Au service de la plongée sur l'île, un grand nombre de sites de plongée se trouvent autour de la côte. Ici, non seulement les débutants trouveront beaucoup de choses intéressantes pour eux-mêmes, qui seront assistés par des instructeurs expérimentés pour comprendre les bases, mais aussi des as expérimentés. Après tout, ici, vous pouvez voir non seulement le monde sous-marin, mais également inspecter le navire coulé, si vous avez de la chance, et observer les requins-baleines à Donsol.Les immersions dans ce lieu où se trouvait autrefois une base militaire américaine, dans le golfe de Subic, laisseront des traces indélébiles d’un récif de corail d’une beauté indescriptible. Les vacances dans la province de La Union seront une excellente occasion de combiner vacances à la plage et plongée.

Comment s'y rendre

Étant donné que la capitale de l'État de Manille, avec son aéroport international, est située sur l'île de Luçon, il est relativement facile de s'y rendre. Les vols en provenance de Russie s'effectuent avec amarrage dans les principales villes européennes ou asiatiques, comme Séoul ou Amsterdam.

Île de Mindanao (Mindanao)

Mindanao - La deuxième plus grande île de l'archipel des Philippines. C'est la plus méridionale des grandes îles, elle se distingue nettement du reste de la terre, des conditions naturelles et de la culture des Philippines. L’influence de la civilisation n’est pas moins exemplaire que dans d’autres régions et la population de l’île se compose d’un grand nombre de groupes ethniques dont la religion est l’islam.

L’apparence de cette île pittoresque attire par sa beauté, elle est baignée à la fois par les eaux de quatre mers (Mindanao, Philippine, Sulawesi, Sulu). Le littoral est formé de baies, de golfes et de péninsules. La plupart des touristes préfèrent se détendre sur les côtes nord et est et nager dans les eaux de Mindanao et des mers philippines. C'est dans cette partie de l'île que se concentrent les principales attractions.

Le climat

Sur la majeure partie de l'île, un climat subéquatorial de mousson règne, alternant équatorialement au sud. Toute l'année, le temps est chaud avec une température moyenne d'environ 25-28 degrés. De décembre à février, la saison des pluies se poursuit. 1000-2000 mm de précipitations tombent chaque année dans les plaines et atteignent 4000 mm en montagne.

La sécurité

Mindanao est un véritable paradis touristique. En raison de l'infrastructure développée, de nombreux sites intéressants, d'excellentes conditions météorologiques, passer des vacances dans ce coin de nature tropicale devient vraiment inoubliable. Cependant, profitant de l’exotisme, n’oubliez pas la sécurité. La situation politique est instable dans certaines régions de l'île et, afin d'éviter d'éventuels conflits avec les militants du Front de libération islamique Moro, il est préférable de refuser de visiter ces territoires. Les mesures de sécurité élémentaires doivent être observées lors de la consommation de fruits de mer, assurez-vous de les exposer à un traitement thermique. Sur l'île, vous devez acheter de l'eau de boisson et ne boire que du lait pasteurisé. L'eau du robinet est utilisée exclusivement pour des besoins techniques.

Plages de Mindanao

Ce sont les plages qui émerveillent l’imagination du touriste qui vient se détendre sur cette île du sud des Philippines. Sable volcanique noir et mer bleu vif! Il est difficile d’imaginer quelque chose de plus exotique. Les plages sont la principale attraction naturelle de Mindanao. Samay Resort à Davao est considéré comme l'un des meilleurs.

Divertissement, excursions et attractions

Pour vous reposer sur Mindanao, vous devez absolument visiter le parc national. Il est situé près de Davao, au pied de la plus haute montagne de l'île - Apo. La superficie de 77 000 hectares est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial des Nations Unies. Le parc national a été créé pour préserver les paysages naturels uniques des Philippines, ainsi que le massif volcanique Apo.

En vous promenant dans les forêts du parc national, vous pourrez rencontrer une harpie mangeuse de singes - les prétendues espèces d'oiseaux en voie de disparition, dont le nom plus connu est l'aigle des Philippines.

De nombreux touristes ont tendance à visiter les fermes où sont élevés ces oiseaux rares. Ceux qui n'aiment pas les promenades mesurées dans le parc peuvent faire l'ascension du volcan Apo. Ce circuit fait référence au tourisme extrême et dure 4 jours. Cela apportera un grand plaisir aux personnes ayant une bonne préparation physique.

Il est difficile d'imaginer un endroit dans une zone sismiquement active, où presque aucun séisme ne se produit. Cependant, il existe une telle ville à Mindanao, appelée Cagayan de Oro. Cette "oasis de paix" est située sur la côte nord de l'île. La ville a conservé de nombreux sites historiques et archéologiques intéressants et ses environs sont depuis longtemps devenus des stations balnéaires à la mode. Une attention particulière est accordée à l'île de Camiguin. Les touristes sont attirés par les plages d'ivoire, le service de grande qualité offert par les hôtels et la possibilité de boire de l'eau provenant de sources thermales, très nombreuses.

Davao

Davao, la plus grande ville asiatique à la croissance la plus rapide, est la principale porte d'entrée de l'île de Mindanao.

Les marchés locaux sont réputés pour l'abondance de fruits et de légumes. Davao est donc considérée comme la "capitale des fruits". Seulement ici, vous pourrez déguster non seulement des fruits exotiques connus, tels que les mangues et les ananas, mais aussi de fantastiques mangoustan, ramboutans et même durians! Les touristes subissent un véritable choc gastronomique lorsqu'ils découvrent 126 variétés de bananes communes sur les marchés locaux.

Malgré l'infrastructure touristique et de transport bien développée, des embouteillages asiatiques typiques se produisent sur les routes. L'agitation urbaine se fait sentir dans les zones piétonnes. Les principales attractions de Davao sont considérées comme la cathédrale Saint-Pierre et le temple taoïste. Il vaut également la peine de visiter la ferme d’orchidées, où vous pourrez admirer les vues uniques sur ces plantes ornementales. Les amateurs de divertissement et de shopping apprécieront le centre commercial Aldevinko.

Zomboanga

Zomboanga est une belle ville située dans la partie sud de la péninsule du même nom. Ici, vous pouvez marcher pendant des heures en admirant l'architecture d'anciennes mosquées et églises immergées dans de luxueux jardins et parcs. Les arbres et les fleurs exotiques poussent partout, par exemple, dans le parc Pasonanka, vous pouvez voir jusqu'à 600 espèces d'orchidées! Les amoureux marchent le long du boulevard Kava-Kava, respirent l'air frais et admirent le paysage marin. Les adhérents d'un mode de vie sain courent également ici. Le jardin de Maria Clara Lobregat est remarquable en ce que vous pouvez voir des centaines de papillons tropicaux multicolores ici. Reste à Zomboang sur la plage de Bolong ou sur l’île voisine de Grande de Santa Cruz, ce sont les zones de loisirs les plus populaires. En outre, près de la ville, il y a 28 autres stations pour tous les goûts, y compris des îles célèbres telles que Basilian et Santa Cruz.

Comment se rendre à Mindanao

Se rendre à Mindanao, un lieu exotique, est très pratique. Dans la ville principale de Davao, exploite l'aéroport international. Francisco Bangoya accepte régulièrement des vols au départ de Manille. Il suffit de prendre soin de l'accostage. Le vol de Manille à la capitale Mindanao prend 1 heure et 50 minutes.

Île de Palawan

Île de Palawan - L'île la plus propre avec de magnifiques plages et une forêt tropicale humide, située entre la mer de Chine méridionale et la mer de Sulu. Les 2000 km de côtes constituent l’un des plus beaux paysages du monde et constituent une zone protégée de plusieurs milliers de kilomètres carrés de récifs coralliens. L'île de Palawan est caractérisée par une diversité étonnante de flore et de faune. On y trouve des dugongs menacés.

Informations générales

Sur l'île de Palawan, les touristes peuvent admirer les forêts tropicales, les magnifiques collines verdoyantes et les plaines, sans oublier les plages les plus propres. Il existe plusieurs espèces d'animaux d'Afrique et de Palo-Van, dont les singes, les perroquets et les paons, ainsi que les mangoustes, les fourmiliers, les pangolins, etc.

Parc national "Rivière souterraine de Puerto Princesa" - un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Voici les anciennes grottes et les rivières souterraines, c'est vraiment un endroit incroyable.On pense qu'il s'agit de la plus longue des rivières souterraines navigables, dont les grottes sont célèbres pour leurs stalactites et stalagmites très belles et variées, de toutes formes et tailles. Il convient également de visiter le musée Palawan du parc Mendoza, la ferme aux papillons Rodriguez, l'institut des crocodiles et l'unique «prison sans murs» située à 23 km au nord de la ville.

Le parc national marin "Reef Tubbatakh" est également situé ici.

Palawan est considéré comme l’un des meilleurs sites de plongée sous-marine au monde. Des plongeurs du monde entier se rassemblent ici pour observer les 12 navires japonais qui ont fait naufrage au cours de la Seconde Guerre mondiale. Certains d'entre eux sont presque en surface, d'autres - à une profondeur de 40 m.C'est un véritable paradis sous-marin, où vous pouvez voir des récifs intacts et de nombreuses espèces marines.

La meilleure période pour voyager à Palawan est décembre-mai, mais de juin à novembre, les averses sont prolongées.

Palawan est probablement l'île la plus exotique de tout l'archipel des Philippines. C'est à Palawan que les premières personnes sont apparues aux Philippines: des scientifiques pensent avoir traversé l'isthme de Bornéo à Palawan il y a 25 000 à 30 000 ans. Leurs restes et des outils primitifs ont été retrouvés dans la grotte Tabon au sud de Palawan. Et c’est là qu’a été découvert tout récemment, en 1978, une tribu complètement inconnue de Tau't t Batu, vivant dans les conditions de l’âge de la pierre. Palawan peut aussi être considéré comme le plus tropical (par le nombre de plantes et d'insectes disponibles dans la jungle).

Et c'est la plus longue province des Philippines. (650 km de l'extrême nord à l'extrême sud)le plus grand nombre d'îles (eux dans la province de 1780) et le plus grand nombre de grottes karstiques.

Contrairement aux autres îles des Philippines, maîtrisées par les Espagnols, les marchands chinois ont été les premiers à débarquer à Palawan (environ 1000 après JC) et musulmans d'Asie du Sud (au XIIIème siècle)qui ont établi leurs avant-postes sur le chemin de la Chine. Selon une version, le nom même de Palawan vient du chinois Pao-lao-yu ("pays avec des ports pratiques"). Les Espagnols ne sont apparus ici qu'en 1622, ne tenant fermement que l'extrême nord de l'île, ainsi que le fort Taitaï. (Taytay) sur sa côte est. Ce n'est qu'au milieu du XVIIIe siècle qu'ils ont réussi à empêcher les nombreuses tentatives des Musulmans du Sultanat de Sulu de conquérir ces territoires. Cependant, les jungles marécageuses du sud de Palawan et le paludisme ont rendu difficile l’entrée sur le territoire. Et pourtant, le sud de Palawan reste peu étudié et peu peuplé: l’île a une superficie totale de 15 000 mètres carrés. km sa population ne dépasse pas 800 000 habitants, dont la plupart vivent dans le nord de l'île et dans sa capitale.

Palawan est entièrement autonome en nourriture (maïs, noix de coco, noix de cajou, mangues, bananes, légumes et arachides), fruits de mer et même de l'huile. De nombreux habitants de l'île l'appellent même la "République de Palawan". Jusqu'en 1960, presque tout le territoire de l'île était recouvert de forêts tropicales. Ensuite, dans les 20 à 25 ans, de grandes superficies de forêts ont été abattues, jusqu'à ce que le gouvernement mette fin à cela. Les forêts de l’île ont été préservées et les habitants apprennent à l’école qu’ils doivent être protégés.

Les principaux habitants de l'île - Palawan, parlant leur propre dialecte - se distinguent par leur religiosité, leur fierté et leur assistance mutuelle. Le deuxième groupe en importance est constitué de musulmans, généralement originaires des îles Sulu. Une autre tranche de 18% de la population appartient à diverses minorités nationales, dont certaines sont très colorées.

L'île de Palawan a reçu son nom actuel seulement en 1903, avant cela s'appelait Paragua. La capitale était la ville de Puerto-Princess, nommée d'après la princesse espagnole Eulalia. Cependant, ce n'est pas lui qui est devenu un centre touristique, mais des centres de villégiature dans le nord et sur les îles voisines.

À El Nido, sur les îles de Busuanga et Pamalikan sont les hôtels les plus intéressants des Philippines. Cependant, contrairement au bruyant Boracay, ceux qui recherchent la solitude et la paix entourés par la nature viennent ici. Dans la gamme proposée par les stations locales, bonne plongée (y compris le récif Tubbatakha à proximité, considéré comme l'un des meilleurs sites de plongée au monde), parcourant les îles, les sources thermales et les lacs de Coron Island, une réserve avec des animaux africains, la pêche, des visites de la jungle et une rivière souterraine ... Ceux qui ont eu la chance de se reposer ici s’efforceront de revenir ici.

Le sud de l'île offre une nature incroyable avec des animaux uniques, des insectes (principalement des papillons) et plantes tropicales. Cependant, en raison de la faiblesse des infrastructures et de la présence de moustiques (qui peut tolérer le paludisme) Pendant la saison des pluies, la partie sud de Palawan reste un grand nombre de passionnés de voyages extrêmes souhaitant entrer en contact avec le monde tropical presque intact.

Comment s'y rendre

Le moyen le plus pratique de se rendre dans les stations balnéaires de Palawana est de prendre l'avion. Aéroport de Puerto Princesa (Pps) est la principale plaque tournante de l'aviation de la province. Elle est reliée par des vols directs réguliers avec la capitale des Philippines, Manille. (Philippine Airlines deux fois par jour, Zest Air deux fois par jour, Cebu Pacific trois fois par jour, les Philippines deux fois par jour). Également à Puerto-Princess peut être atteint par vol direct de Cebu City (Cebu Pacific et Air Philippines quotidiens), et en haute saison, plusieurs vols par semaine au départ de Kati Clan organisent Seair. Auparavant, il y avait un vol Seair à Kota Kinabalu (Malaisie), permettant aux voyageurs de combiner commodément une visite dans les deux pays. Il a maintenant été annulé, mais des rumeurs circulent au sujet de sa restauration, du moins pendant la haute saison. Lors de la planification des vols, notez que, comme ailleurs aux Philippines, la plupart des vols sont effectués tôt le matin et que ces derniers partent généralement au plus tard à 16 heures. L’aéroport de Puerto Princesa étant à seulement 2 km du centre-ville, vous pourrez vous rendre dans les hôtels de la ville sur le plateau pour seulement 15 à 20 pesos.

Le deuxième aéroport le plus important de la province de Palawan se trouve sur l’île de Busuanga. (USU). Les avions de Philippine Airlines volent ici de Manille (2-3 fois par jour)Zest Air (Une fois par jour), Cebu Pacific (3 vols par jour)Air Philippines (2-3 vols par jour). En outre, Busuanga est associé à Puerto Princess (Air Philippines quotidien sauf le lundi, Philippine Airlines mardi et dimanche) et el nido (Seair 3 fois par semaine, moins souvent en basse saison). Un petit aéroport est situé dans le nord de l'île. Grands clients de l'hôtel (par exemple, Club Paradise) de l'aéroport chercher les voitures des hôtels. Jeepney to Coron Town coûte 150-200 pesos par personne (Louer une voiture entière coûtera 1500 pesos), l’heure de départ est liée à l’arrivée / au départ de l’aéronef. Attraper les véhicules qui passent n'est pas facile.

Au nord de Palawana se trouve un petit aéroport, El Nido. (Eni) - la porte d'entrée de la station du même nom. Deux fois par jour, des avions ITI volent ici de Manille, une fois par jour - Seair. La dernière compagnie aérienne dessert également Busuangi 3 fois par semaine. L'aéroport d'El Nido est situé à 4 km au nord du centre d'El Nido. Les clients des hôtels Miniloc et Lagen depuis l’aéroport prennent le jeepney pour se rendre au port, puis par bateau vers les hôtels. Les autres montent dans un jeepney ou un train pour aller en ville (15 minutes, 50-150 pesos). Des informations sur les vols et les départs en bateau pour Coron et Sabang sont disponibles au bureau des informations des hôtels El Nido Resorts ou dans la ville même, à Artcafe.

Situé dans la petite ville de Taitai (Taytay, RZP), anciennement l'ancienne capitale de Palawana, l'aéroport prend quotidiennement l'avion Seair au départ de Manille (principalement les invités du Club Noah Isabelle voyagent ici). Il n'y a pas de transport régulier de l'aéroport situé sur la côte nord de la baie de Taytay à la ville elle-même. Par conséquent, il est nécessaire soit de pré-réserver un transfert à l'hôtel, soit de négocier avec quelques tarifs qui arrivent à l'aéroport après l'atterrissage.

Un autre aéroport de la région est situé sur l'île de Pamilican, où Amanpulo est le complexe hôtelier le plus luxueux des Philippines. Les avions ITI partent de Manille deux fois par jour, il n’ya pas d’autre service aérien sur l’île.

Les ports de Coron, Taytay et Puerto-Princess sont accessibles depuis Manille et par ferry, mais cette route sera plus fastidieuse. (environ un jour)Par conséquent, le transport aérien est toujours préférable. SuperFerry grands ferries (www.superferry.com.ph) départ de Manille du Quai 15 tous les vendredis en direction de Corona, puis de Puerto Princesses. Au retour, le ferry part le dimanche. La route Manille-Coron et le retour deux ou trois fois par semaine sont suivis par les cargos Atienza Shipping Lines et San Nicholas Shipping Lines. De nombreux voyageurs empruntent la voie navigable pour se rendre d’El Nido à Coron (surtout en basse saison, lorsque Seair annule les vols directs entre ces aéroports).

Sur W, ven, dim d'El Nido à Corona, le lundi, mercredi, samedi dans la direction opposée (un peu plus en haute saison) Les bateaux Jessabel, qui ressemblent à une banque philippine traditionnelle, peuvent transporter 30 passagers et sont un peu plus petits. Le prix de la baignade est de 2200 pesos, 6 à 8 heures de trajet. Certes, le confort de la navigation dépend beaucoup de la météo: avec un peu d'agitation, c'est une promenade agréable, avec un chemin fort - torture, il y a eu des cas et des inondations de bateaux, donc l'utilisation de cette route est laissée à sa propre discrétion. (Nous ne le recommandons pas, surtout pour les familles avec enfants).

Comment se déplacer

Les modes de transport traditionnels à Palawan et à Crown sont les mêmes: autobus, jeepney, tricycles. Un court voyage au Puerto Traysikle coûtera à partir de 30 pesos, le loyer du traysikla par heure - à partir de 100 pesos (dépend de la capacité de négocier). Il est préférable d'utiliser des bus pour parcourir de longues distances. (La gare routière principale est située près du nouveau marché, à 7 km au nord du centre-ville) ou minibus (leur terminal est situé en face du bus). L’heure exacte de départ des bus et des mini-fourgonnettes au sud et au nord de l’île, ainsi que vers Sabang et Port Baron, non, la plupart partent car ils sont remplis.

Les premiers bus et mini-fourgonnettes reliant Puerto-Princess à El Nido partent de 06h00 à 07h00, le dernier peu après midi coûtant jusqu'à 700 pesos, 7 à 8 heures de trajet. Gardez à l'esprit que seule la première moitié du sentier passe sur une bonne route goudronnée, puis commence le chemin de terre. Sinon, dans n'importe quelle agence, vous pouvez louer une camionnette avec chauffeur à El Nido, le prix d'émission est de 10 000 pesos. (vous pouvez négocier 6000 pesos). Dans El Nido même, le treyskill peut être utilisé pour des voyages sur de courtes distances. (20-50 pesos) ou louer une moto (environ 1000 pesos par jour) ou jeep (3000 pesos). Louer un bateau à moteur pour des excursions dans les îles (1000-1500 pesos en fonction de la distance des îles). Ceux qui souhaitent visiter la rivière souterraine devraient prêter attention aux bateaux qui sont en haute saison. (Décembre-mai) départ deux fois par semaine d'El Nido à Sabang (6 heures sur la route, 1500 pesos). Utilisez le bus ou le jeepney pour vous rendre à Taytay (2 fois par jour, 180 pesos, 2-3 heures de route).

De Puerto-Princess à Sabang (rivière souterraine) 3 jeepneys et un bus partent tous les jours (départ à 07h30). Jeepney (150 pesos par personne) partir du terminal jusqu'à remplir. Il ne reste que 2,5 à 4 heures, cela dépend de la saison (puisque la deuxième partie du chemin passe par un chemin de terre, la route peut être très longue et inconfortable par temps de pluie). Au retour, le jeepney part entre 07h00 et 12h00, le bus - à 14h00. Si vous planifiez une excursion de Puerto-Princesses à une rivière souterraine sans passer la nuit à Sabang, il vaut mieux réserver une excursion. (1500 pesos par personne) ou louer une voiture vous-même (Au début, ils en demandent 3 000, mais vous pouvez négocier 2 000 pesos par voiture). Deux fois par semaine en haute saison, les bateaux du matin se rendent à El Nido. (6 heures sur la route, 1500 pesos).

Des bus et des minibus partent de Puerto Princess vers le sud de Palawan plusieurs fois par jour. (généralement entre 05h00 et 15h00). Chemin de la ville de Kaeson (Quezon) prend 3,5 heures au point de ruisseau (Point de Brooke) - 4,5 heures. La première colonie est le point de départ d’une excursion aquatique dans les grottes de Tabon, où ont été découverts les vestiges de la plus ancienne vie des îles Philippines. (600 pesos par bateau), ainsi que la pittoresque cascade Tumarbon. Le second est un endroit idéal pour commencer à gravir la plus haute montagne, Palawana - Mantalingajan (2086 m d'altitude) à travers une nature intacte et une jungle vierge.

Hôtels

La principale caractéristique de la vie dans les lieux touristiques de Palawan et des îles voisines est l’absence presque totale d’hôtels de classe moyenne. A votre disposition ou pas cher (20-30 dollars par nuit) des bungalows avec un ventilateur et un minimum d'équipements dans la chambre, ou les plus magnifiques chambres et villas équipées de façon ultramoderne dans des hôtels avec tous les services imaginables et un personnel qui dépasse le nombre d'invités (de 150 à 200 dollars par nuit). En bref, les conditions favorisent la perception de la nature et la relaxation. (dans des conditions spartiates ou dans un environnement de luxe). Si vous choisissez un hôtel cher situé sur une île isolée, prenez une pension complète.

La capitale de la province de Palawan, Puerto Princesa, constitue le point de départ de voyages ultérieurs sur l'île. Il n'y a pas d'hôtels de luxe ici, la plupart des guesthouses régulières ou des hôtels d'un niveau légèrement supérieur. En règle générale, ils sont situés le long de l'avenue Rizal et de la rue Malvar. Nous pouvons vous recommander un Royal Oberoi confortable (Esteban Rd., Près du terminal de bus, www.royaloberoi.com); Hibiscus Garden Inn, simple mais confortable (Manalo Ext., Succursale de l'avenue Rizal près du Tom Tom Club, +63 (048) 434 12273); Hôtel Fleuris (Lacao Str, près de l'aéroport, +63 (048) 434 4338, www.fleuris.com) avec piscine, restaurant de sushis et internet gratuit au bar.

Les voyageurs du sud de Palawana apprécieront de s’arrêter au Tabon Village Resort (+63 (910) 239 8381) juste sur la plage de Tabon, à 4 km au nord de la ville de Kaesong. C'est un endroit idéal pour explorer les grottes et se détendre sur la plage, ainsi que pour visiter la cascade Tumarbon.

Sur l'île de Busuanga, de modestes hôtels vous attendent: initialement destinés aux plongeurs qui passent toute leur journée en plongée, ils n'ont que des possibilités élémentaires de loisirs. Si la plongée sur épave est votre destination principale, restez à Coron et, pour les vacances en famille, recherchez des hôtels au nord de l'île. Le meilleur choix dans la ville sera KokosNuss Garden Resort (Route nationale, Barangay 6, +63 (919) 776 9544, www.kokosnuss.info) à la périphérie de la ville, à 1 km de la jetée et de la princesse de Coron (+63 (918) 659 0563, www.philippinen-urlaub.at). Dans la partie nord de l'île, plus précisément sur l'île voisine de Dimakia, c'est l'hôtel le plus pratique pour des vacances en famille. Club Paradise (www.clubparadisepalawan.com). Pour l'hébergement ici sont proposés des cottages confortables sur l'île avec de magnifiques lagons, il y a aussi une piscine et un court de tennis, un excellent centre de plongée. Certes, le restaurant laisse beaucoup à désirer. Il convient de noter que pour la construction de l'hôtel, aucun arbre n'a été abattu ni aucune pierre n'a été dynamitée - tous les bâtiments ont été parfaitement «entrés» dans le paysage déjà créé par la nature. Non loin de l'île vivent des dugongs que, si vous avez de la chance, vous verrez en plongée.

Sur l'île voisine de Kulion, faites attention au modeste Maya Hotel (www.isloculionhotelmaya.com) avec les conditions d'hébergement les plus simples au milieu de la nature préservée de l'île. Et à l'autre bout de la fourchette de prix, vous trouverez un hôtel sur l'île de Pamilikan, à 200 km au nord-est de Palawan.

Restaurants

Le poisson et les fruits de mer sont la base de tout menu dans les restaurants de Palawan et des îles environnantes. Différentes variétés de poisson fraîchement pêché (snepper, thon, marlin, patte et autres)Les homards, les crevettes et les moules peuvent être cuits à votre guise. Si vous séjournez dans un hôtel isolé sur l’île, vous avez un petit choix: vous devrez prendre votre petit-déjeuner, votre déjeuner et votre dîner dans un restaurant local. Il est donc préférable de réserver trois repas par jour. Il n’ya rien de terrible en cela: en règle générale, des chefs renommés travaillent dans des restaurants de stations balnéaires insulaires, offrant chaque jour quelque chose de nouveau et d’intéressant.En combinant un vaste choix de produits et de boissons, vous aurez une idée de la diversité de la cuisine philippine.

Les bons restaurants se trouvent à Puerto Princess, El Nido et la ville de Coron. Dans la capitale de la province, rendez-vous au bord de mer de Badjao, un restaurant confortable offrant une superbe vue sur la mer, décoré de bambou et de bois, situé près de Abueg Road; Restaurant Kalui sur l'avenue Rizal, dont le menu propose deux plats du jour au choix, ainsi que du riz et des légumes (fermé soit); Vegetarian House - ce restaurant au coin de Burgos Str. et Manalo Street propose de délicieux plats végétariens. Dans la ville, vous trouverez également plusieurs pizzerias, des restaurants grillés, ainsi que le rival philippin très répandu, McDonald's - Jollibee, dans lequel vous commandez un hamburger sans expérience.

Si vous vous relaxez à El Nido, jetez un œil à Artcafe avec ses délicieux petits déjeuners et jus de fruits, pizzas et pâtes du reste de la journée. (Du lundi au dimanche de 6h00 à 21h00). Balay Tubay sur Real Str. propose des plats philippins et internationaux et, le soir, gâte les clients avec de la musique live; Un Squidos au coin de Abdulla Str, et Hama Str, est connu pour sa nourriture philippine peu coûteuse. Les amateurs de narguilé ne manqueront pas le café Habibi, où, avec une douzaine de sortes de narguilés, ils servent un bon café.

Dans la ville de Coron, la plupart des restaurants sont situés dans des hôtels, mais si vous souhaitez diversifier votre menu, nous vous recommandons de visiter le restaurant L & M Re. (Cuisine philippine), Sea Dive Resort Restaurant juste à côté de la jetée (bons steaks et fruits de mer) et le pub Otto's, où vous pourrez prendre un repas et une bière le soir dans une atmosphère détendue.

Les curiosités

L'attraction principale de Palawan et des îles voisines est sa nature unique. Il y a peu de monuments construits par l'homme ici, et presque tous sont liés d'une manière ou d'une autre à la beauté naturelle ou historique.

À Puerto Princess, vous voudrez peut-être explorer le musée de Palawan (Valencia Str., Près du parc Mendoza, lun-sam 08h30-12h00 et 13h30-17h00, 20 pesos) avec une bonne collection d'artefacts géologiques, anthropologiques et ethnographiques racontant l'histoire de l'île. Au deuxième étage, sont exposées des pièces de la grotte de Tabon, y compris une partie du crâne humain primitif et de la porcelaine chinoise, et au premier étage, des représentants du monde animal et végétal de la province, ainsi que de l'église Immaculée Conception construite en 1961 par lieu de la première messe chrétienne dans la ville, tenue en 1872. Ensuite, jetez un coup d'œil au jardin des papillons. (Jardin des papillons, chemin Bunkhouse, Sta Monica, lun-dim 08h30-16h30, 25 pesos), dans lesquels habitent endémique pour les papillons, les coléoptères, les centipèdes et autres insectes Palavan. Vous pouvez accéder au jardin depuis le centre de Puerto Princesa (environ 7 km) sur le tricycle pour 40 pesos. Et après avoir exploré les monuments de la ville, plongez dans les eaux de la baie sur la plage blanche de Nasin-aw, longue de 2,5 km, équipée de tout le nécessaire pour les pique-niques. (mais sans possibilité de nuit). Le tricycle vous mènera ici du centre-ville en 5-7 minutes.

À 12 km au nord de Puerto Princess se trouve l’un des meilleurs endroits pour passer des vacances à la plage - Honda Bay. Chemin en bus ou en jeep ici (l'un des suivants à North Palawan) cela prendra environ 30 minutes, sur le tricycle - un peu plus longtemps (150 pesos). De Honda Bay Pier (Sta Lourdes) louer un bateau (1000-1500 pesos selon la taille et votre itinéraire) et aller explorer les îles voisines (l'entrée de certains d'entre eux est payante - 20-25 pesos). Les plus intéressants sont l’île aux serpents. (avec d'excellentes plages de sable et un récif de corail autour de l'île), Île de Pandan (plage et coraux), une petite île étoile de mer. Les îles les plus proches de la côte sont recouvertes de mangroves, elles sont donc moins pittoresques. Si vous souhaitez rester ici longtemps et que vous ne manquez pas d'argent, arrêtez-vous à la station balnéaire de Dos Palmas, située sur l'île voisine d'Arrecife. Les agences de voyage de Puerto Princesses peuvent organiser de la plongée (parfois des requins baleines nagent dans la baie) ou d'observation des dauphins (ici aussi chanceux)bien que certaines entreprises offrent une visite des dauphins et un regard plus attentif à Puerto Princess Bay (Si ces mammifères mignons nagent dans la baie).

Pour les plongeurs, le plus intéressant sera un safari de plongée sur l'atoll de Tubbatakha, reconnu par l'UNESCO comme site du patrimoine mondial de l'humanité et ayant le statut de réserve nationale, situé au centre de la mer de Sulu à 160 km de Palawan. Il est ouvert au public tous les ans en mars-juin. (entrée 3000 pesos du plongeur)lorsque la visibilité sous l'eau atteint un niveau fantastique de 30 à 45 m. Une liste complète des voyagistes proposant des visites de Tubbatyah est disponible sur www.tubbatahareef.org, les excursions commencent à Puerto-Princess, la durée moyenne d'un safari de plongée étant de 5 à 8 jours (3-5 plongées par jour), le coût de 1000 à 2000 USD en fonction de la durée et de la classe du navire.

Dans les environs immédiats de Puerto Princess, il y a deux endroits intéressants que vous pouvez voir lors d'une excursion d'une demi-journée. 12 km au sud de la ville est le centre de la protection de la nature Palawana (mieux connu comme ferme aux crocodiles). Créé en 1987 avec l'argent des investisseurs japonais, il illustre la vie des crocodiles sur une superficie de 10 hectares. Vous apprendrez beaucoup de choses intéressantes sur ces reptiles, y compris des squelettes impressionnants et des personnages vivants de cinq mètres. Le centre est ouvert du lundi au vendredi de 13h30 à 17h00 et le samedi de 9h00 à 15h00. Les reptiles sont nourris aux reptiles le lundi et le jeudi à 40 pesos. En continuant vers le sud, vous serez conduits dans la colonie d'Iwahig, située à 23 km au sud de Puerto Princess. Il contient des «libertés», vivant avec leurs familles dans des conditions quasi agricoles et engagées dans la fabrication d’articles d’artisanat. Dans le magasin de la colonie, vous pouvez acheter des panneaux de bois sculptés, des spécimens de papillons rares que les prisonniers attrapent dans la jungle. (certains objets rares coûtent plus de 100 $!) Vous pouvez vous rendre à la ferme et à la colonie en jeepney ou en traysikle (dans ce dernier cas, vous pouvez louer un billet d'une demi-journée de 300 pesos pour visiter les deux sites en même temps).

Les amateurs d'anthropologie et de spéléologie voudront certainement visiter le complexe de grottes de Tabon dans la partie sud de l'île. Il est situé près de la ville de Kaesong. (Quezon, 155 km au sud de Puerto Princess)relié à la capitale par des autobus et minivans (le premier bus part pour Kaeson à 05h00, 3-3,5 heures de trajet, 180 pesos; le dernier remonte à 15h00, le minibus - à 16h00, mais l'heure de départ exacte est uniquement régie par l'ampleur du transport). De la jetée, vous devez prendre un bateau pour les grottes (20-30 minutes sur le chemin, 600-800 pesos). Complexe de la grotte entière (plus de 200)dont seulement 29 font l'objet d'une enquête (Tout d'abord, l'expédition de l'anthropologue américain Robert Fox en 1962-1970)et 7 sont ouverts aux touristes (Lun-dim 9h-16h). En passant par l'entrée principale (plus de 16 mètres de haut!)vous vous trouvez dans des grottes. C'est ici qu'ont vécu les premiers arrivants d'Asie aux Philippines, il y a plus de 22 000 ans. (Certes, certaines parties de la mâchoire de «l'homme Ubon» sont datées d'une période encore antérieure à 45000 av. J.-C.)et ici leurs restes et de nombreux instruments de travail ont été trouvés. Avant de visiter les grottes, nous vous recommandons de visiter le musée de Kesona (Du lundi au vendredi de 8h00 à midi et de 13h00 à 17h00)faire connaissance avec l'histoire archéologique et anthropologique de l'île, ainsi qu'une collation au café Joavech (joavech.weebly.com). Si vous restez à Caeson pendant quelques jours, vous pourrez également naviguer vers les îles voisines.

Les voyageurs extrêmes seront invités à conquérir le plus haut sommet de Palawan, le mont Mantalingajan (2086 m). La piste vers la montagne et le retour prend 4-6 jours et commence soit de Brooks Point ou de la ville de Rizal (Rizal, 6 heures en bus de Puerto Princess). Pendant la piste de Risal, vous pourrez communiquer avec des représentants du groupe ethnique Tau'th Batu. (Cependant, vous devez d'abord obtenir l'autorisation d'un représentant de l'office du tourisme de Risal, puis vous mettre d'accord avec les représentants de la tribu et prendre un guide qui vous coûtera 200 pesos par jour - il n'y a pas de prix fixe) et voyez des plantes et des animaux méconnus, pour ne pas dire totalement inconnus, à la science. Après avoir démarré dans le village de Ransang, vous devez traverser le village de Tau'th Batu Balin-Balin, passer la nuit au camping Balu'in, puis traverser la jungle en surmontant plusieurs montagnes et crevasses, passer la nuit au camping Palay-Palay et dans la tempête le haut. Le retour va prendre un peu moins de temps. Cet itinéraire n'est pas praticable pendant la saison des pluies sans guide, car il n'y a aucun signe sur les sentiers. Vous aurez certainement besoin de gants pour la dernière ascension. (la pente rocheuse regorge de bords coupants comme du rasoir), vêtements lourds à manches longues et pantalons, changement de linge, moustiquaires, répulsifs et (obligatoire!) traitement prophylactique contre le paludisme, car South Palawan reste une zone d’endémie pour cette maladie. Mais vous serez récompensé par le fait que vous surmonterez le tracé le plus difficile du pays. (9 sur 9 sur l'échelle de difficulté, estime PinoyMountaineer).

Au nord de Puerto Princesa se trouve le parc national de St. Rivière souterraine de Paul, reconnue comme site du patrimoine naturel par l'UNESCO. Vous pouvez vous rendre à Sabang par les transports en commun - en bus et en jeep, ou réserver une excursion d'une journée au départ de Puerto-Princess.Le bureau du parc national est situé directement en face de la jetée de Sabang (Lun-dim 08h00-17h00), vous devrez payer l'entrée du parc (200 pesos par personne). Le bateau à l'entrée de la grotte de Sabang coûtera 400 à 600 pesos. Ensuite, vous devrez passer à un autre bateau, qui flotte directement sur la rivière souterraine. Alternativement, avant d'entrer dans le système de grottes, vous pouvez parcourir le sentier des singes avec des montées et des descentes abruptes ou un sentier de la jungle légèrement plus long et en pente douce. (environ 5 km, 1-2 heures). Pendant la saison des pluies, il sera difficile d'aller sur ce chemin.

La rivière, qui, selon les géologues, est âgée de 23 millions d'années, prend sa source sur le mont St. Paul (1028 m d'altitude) et pendant 7 km, traverse un système complexe de grottes jusqu'au confluent de la mer de Chine méridionale. Le trajet le long de la rivière souterraine dure environ 45 minutes. (un peu moins d'un kilomètre et demi) et se termine généralement dans une grande salle de la grotte appelée la cathédrale (les autres touristes ne portent généralement pas, cela nécessite un permis spécial). La hauteur de la cathédrale est de près de 65 m, de sorte que la lumière des lanternes ne finit même pas jusqu'au sommet, choisi par des essaims de chauves-souris. Et la profondeur de la rivière (pendant la saison des pluies, l'eau devient sale et devient jaune terne) atteint 9 m.

Si vous séjournez dans des hôtels à Sabang, vous pouvez également visiter les mangroves situées le long de la rivière Poyuy-Poyou et goûter à la nourriture des aborigènes locaux. (par exemple, les larves vivant au cœur du sagoutier)et aussi voir une cascade de 10 mètres située sur le côté opposé de Sabang (1 heure de trajet). Veuillez noter que pendant la mousson du sud-est (de fin juin à novembre) à cause de l'excitation, les bateaux de Sabang ne peuvent pas atteindre l'entrée de la grotte.

Sur le chemin menant à El Nido, dans la ville de Taitai, vous pourrez voir l’un des bâtiments les plus anciens de l’île - le Fort Puerto de Santa Isabel, fondé par des moines augustins en 1667 et baptisé du nom de la reine espagnole Isabella. La construction du fort s'acheva complètement en 1738 et, jusqu'à la fin du XIXe siècle, elle fut utilisée dans le but recherché: elle défendit la colonie contre les attaques de pirates et de navires du sultanat de Sulu. Maintenant, ce bâtiment fait partie du Musée national des Philippines. Il est facile de s'y rendre: de l'église Taytai (là où jeepneys et bus s'arrêtent) Cela prend 3-4 minutes à pied.

Dans la région d'El Nido, au nord de Palawana, il n'existe pas de tels sites historiques. Mais il y a des îles pittoresques calcaires (quelques centaines) avec des parois de falaise abruptes, des criques calmes et une eau claire, dans laquelle il est commode d'observer les habitants des récifs marins. Par exemple, dans les stations balnéaires d’El Nido Resorts, vous organisez des excursions dans les petites et grandes lagunes, une visite de la forêt de mangrove et des îles sélectionnées. Un certain nombre d'îles sont fermées aux touristes car les tortues de mer pondent leurs œufs.

La plupart des hôtels et des entreprises à El Nido proposent des circuits fixes standards. (Détails sur www.elnidoboutiqueandartcafe.com)qui ne diffèrent que par les lieux visités, mais coïncident dans le programme principal: plongée en apnée, baignade sur les plages de sable des îles voisines, déjeuner avec poisson, riz et légumes, café / thé (alcool et boissons non alcoolisées pour de l'argent ou emporter avec vous). Le coût de 650-800 pesos par personne et par visite. Par beau temps, vous pouvez louer un bateau individuel pour 2500-3000 pesos et nager selon un horaire gratuit. (lors de la visite d'îles éloignées, il peut être demandé d'ajouter un peu de carburant). Une excursion d'une journée en kayak coûte entre 1 400 et 1 500 pesos par personne, et une excursion d'une demi-journée, 1 100 pesos. Sur terre, vous avez le choix entre l'escalade. (3 heures, 350 pesos par personne)en visitant les sources chaudes de Makinit et la cascade (1000 pesos) et une visite à la grotte Ille Cave. Partout, vous pouvez louer des palmes et un masque pour la plongée en apnée. (100 pesos par jour)équipement de planche à voile (1500 pesos par jour, heure pour débutants 500 pesos)un vélo (500 pesos) ou moto. 2 plongées pour les plongeurs coûteront 3000 pesos, le cours PADI Open Water - 22000 pesos, les meilleures recommandations des centres de plongée El Nido Resorts et Palawan Divers (www.palawan-divers.org).

Faites attention à la compagnie du suisse Mark Bratchi (www.moonshadow.ch)offrant des visites sur son propre navire M / In Dschubba. Sur demande préalable, vous pouvez faire le tour de Palawan, explorer ses régions spécifiques. (par exemple, El Nido) ou même faire un safari de plongée à Tubbaty. Coût 75 euros par personne et par jour (au moins 8 participants)y compris la nourriture. La plongée est facturée séparément, 15 euros par plongée.

Le repos sur l'île de Busuanga et les îles environnantes de l'archipel, situé au nord de Palawan et comptant 127 îles, attirera certainement les plongeurs et tous les passionnés de vacances à la plage et d'aventure, mais ne convient guère aux familles avec de jeunes enfants. Il n’existe pas d’hôtels proposant des animations pour enfants, peu importe les bons restaurants. Mais tout cela est baigné par l'incroyable beauté de la nature.

Le nom de Busuanga provient du chinois: au 9ème siècle, les baies locales étaient connues pour être un lieu commode pour affronter une tempête ou attraper un bon vent. Les baies de l’île ont été utilisées par des flottes de différents pays jusqu’au milieu du XXe siècle et ont en fait prédéterminé la principale attraction locale: de nombreuses épaves et navires, une véritable Mecque pour les amateurs de plongée en épave.

Ceux qui ne sont pas intéressés par la plongée sur épave, nous vous recommandons d'aller sur l'île de Coron (bateau pour la journée avec plusieurs arrêts aux points principaux de l'itinéraire coûtera 1200-1500 pesos, visite des îles lointaines 1500-2000 pesos). La visite standard comprend tout d’abord une visite au lac Barracuda, l’un des plus beaux endroits de la couronne. Immergé dans les eaux du lac avec un masque (peut être avec plongée), vous voyez comment les incroyables paysages lunaires ont été dessinés par les artistes du film "Le Seigneur des anneaux".

Un autre arrêt est le magnifique lac Kayangan, plus accessible et donc favorisé par les touristes se baignant dans ses eaux chaudes. Avec la baignade dans le lagon double, ces trois arrêts sont les plus intéressants du parcours. Dans le lagon, vous pouvez ressentir ce qu'est une thermocline. (sur le lac Barracuda, il est disponible uniquement aux plongeurs à une profondeur d'environ 15 m). Le mélange de courants d'eau salée et d'eau douce de densités et de températures différentes crée une sensation inhabituelle de nager, "érodant" l'image d'objets dans l'eau. Une telle visite se termine par une baignade et un repos sur les rives de l’une des plages accessibles. (Kalachuchi, Banol, 91, etc.). En passant devant l'île, faites attention à sa structure: les formations karstiques se sont formées il y a 260 millions d'années, regorgeant de pentes et de falaises abruptes, de rochers escarpés, densément recouverts de forêts (contrairement à l'île voisine de Busuanga). À la fin de la visite, on vous proposera de faire de la plongée en apnée sur le site Pecados en pleine mer, où vous verrez beaucoup de vie marine et de coraux. Lorsque vous organisez vous-même votre voyage, veuillez noter que des frais minimes sont facturés pour la visite de chaque objet (50 à 200 pesos par personne). Calculez votre budget et le nombre d'arrêts à l'avance.

Coron Island est l’habitat de la tribu Tagbanua, qui n’a permis de l’utiliser que pour des excursions. La majeure partie de l'île est fermée au public. (admission uniquement avec autorisation spéciale, ce qui est presque impossible à obtenir). Au centre de la couronne se trouve un grand lac Cabugao (avec deux petites îles)qui est considéré comme sacré par les habitants. Tagbanua vit de la pêche, cultive des noix de cajou (les principales plantations sont situées sur l'île voisine de Kulion), ainsi que les frais d’entrée des touristes. Un autre élément de leurs revenus est la collecte de nids d'hirondelles dans de nombreuses grottes et sur les excroissances rocheuses dans lesquelles l'île abonde - un vrai délice dans les restaurants chinois, dont le prix peut atteindre 1000 USD par kilo.

L'île voisine de Kulion est rarement visitée par les touristes: son passé triste a un effet. Pendant longtemps, c'était l'une des plus grandes colonies de lépreux au monde. Bien qu'il ne reste plus aucune trace de cette maladie sur l'île et que les lépreux qui y vivent ne vivent plus depuis très longtemps, les visiteurs étrangers y sont rarement accueillis. (bien qu'il y ait un petit éco-hôtel). Dans la ville éponyme de Kulion, parcourez les ruines d'un ancien fort espagnol de 1740 avec deux grands canons bien conservés, une église voisine construite en 1933 et un petit musée dans le bâtiment de l'ancien hôpital. (Du lundi au vendredi de 9h00 à midi et de 13h00 à 16h00, 200 pesos) avec des photos impressionnantes de la colonie et de ses habitants.

Parmi les autres îles, l’île de Sangat, située à 4 km de Busuangi, mérite d’être mentionnée. (Tangat) avec une petite station et une haute colline (460 m d'altitude)avec une vue magnifique sur les îles environnantes. Les îles de Malcapuya, avec leur belle plage de sable, et Bunaun, un peu plus près de Coron, avec leurs cages de corail, sont encore plus éloignées de la ville. Si vous vous détendez au nord de Busuangi, il vous sera plus facile de visiter les îles de Wakang Langaw, Walang Tao ou Diatoy avec leurs plages de sable fin et leurs récifs pratiques.

Sur l'île de Busuanga, il n'y a pas beaucoup de lieux intéressants. Peut être conseillé de monter la colline surplombant la ville de Coron Town Tapyas Hill (30-40 minutes), qui offre une vue magnifique sur la baie et les îles voisines. Environ 3 heures vont s'élever à la montagne Tundalara, la plus haute de l'île (640 m). On peut y arriver à cheval (des circuits similaires sont proposés par de nombreux hôtels de la ville). Détendez-vous après avoir grimpé à recommander dans les sources chaudes Makinit (100 pesos)dont l'eau a été utilisée par les soldats japonais au cours de la Seconde Guerre mondiale pour récupérer. Dans les bassins inférieurs, la température de l'eau atteint 40 degrés, ce qui fait que la baignade n'est pas la plus confortable. Voici le tour de Coron Town (35-50 pesos) ou bateau.

Enfin, au bout de l'île de Busuanga, se trouve l'île de Kalouit, séparée du premier, en fait, de la mangrove. Fondée ici en 1976 par le président philippin Ferdinand Marcos, la réserve abrite aujourd'hui des centaines d'animaux africains et endémiques. (girafes, zèbres et antilopes impala qui vivent en paix avec les habitants locaux de l’émeute, cerfs nains, crocodiles). La route menant à Kaesona, le village le plus proche de Kalawita, coûtera entre 4 000 et 5 000 pesos, soit environ le même prix que le prix d’un bateau pour Kalauit et retour. (ce voyage durera 3-4 heures dans un sens). Ensuite, vous devez traverser pour l'île (400-500 pesos), entrée payante (300 pesos) et services de garde (600 pesos supplémentaires)qui va vous présenter la faune de ce coin des Philippines.

Si vous souhaitez visiter cette réserve, nous vous recommandons d’acheter une excursion toute faite, proposée par la plupart des hôtels de Busuangi.

Minorités nationales et culturelles Palawana

Les habitants de Tagbano vivent sur les îles de Coron et de Busuanga. Un peu plus au sud, la tribu Batak, des chasseurs et des cueilleurs habitent le Palawan même. Ils choisissent leur chef - kapitan, qui coordonne toutes les activités de la colonie. Malheureusement, il y a peu de représentants de cette nationalité.

La tribu Pala'van vit dans les régions montagneuses du sud de l'île. Ils vivent dans des villages de 3 à 12 maisons et sont dirigés par des conseillers ou des juges. La religion tribale est un mélange de croyances musulmanes et hindoues avec un panthéon de dieux.

La tribu la plus unique de l’île, les Tau't Batu, ou "le peuple des rochers", vit dans des grottes au nord-ouest de la montagne Mantalingajan. Ils vivent dans des grottes ou dans une forêt sous des hangars, attrapant des chauves-souris et des oiseaux, cueillant des fruits, cultivant du riz et du manioc et parfois chassant. Tuer un animal, ils se sacrifient. Cette tribu a été découverte pour la première fois en 1978. De nombreux anthropologues pensent qu'ils sont les descendants survivants des premiers colons installés à Palawan. Le territoire de la tribu a longtemps été fermé au public pour garder ces personnes uniques dans leur habitat.

Office de tourisme

Chaque région touristique de Palawana dispose de son propre bureau d’information touristique. À Puerto Princesa, le kiosque touristique est situé à la sortie de l'aéroport et fournit des informations de base sur l'hébergement dans la ville et les sites touristiques de la région. Le bureau principal est au coin de Rizal Ave. et route nationale.

+63 (048) 433 2969
Lun-jeu 9h-17h

À El Nido, l'office de tourisme est situé Calle Real Str. Vous y trouverez des informations sur l'hébergement, des cartes et une liste des excursions dans les environs.

Lun-dim 08h00-18h00

Cebu Island (Cebu)

Cebu - une île aux Philippines, éditions prestigieuses (surtout, Conde Nast Traveler) incluez-le régulièrement dans les dix plus grandes îles de la région Asie-Pacifique. La province de Self, en plus de l'île principale, comprend également 167 petites îles voisines. En visitant des villes et des régions de l’île, vous vous familiariserez avec les monuments culturels et historiques, vous pourrez participer à l’un des festivals les plus colorés du pays, visiter des usines insolites, goûter aux spécialités locales et, bien sûr, vous détendre dans de magnifiques stations.

Histoire de

À la fin de l'été 1519, cinq galions sont partis de Séville sous le commandement de Fernand Magellan. Le 16 mars 1521, ils ont atteint les côtes d'une île inhabitée inconnue, qui fait partie de tout un archipel. Poursuivant leur route, les marins ont découvert d’autres îles et ont atterri sur l’une d’elles, Limasawa, près de Leyte. (Leyte)où ils ont servi la première messe catholique.

Après un repos après de longues errances sur une île hospitalière, Magellan et 237 membres de son équipe se rendirent à la grande ville la plus proche, Sugbu, où ils arrivèrent le 17 avril 1521. Fait intéressant, dans les archives du chroniqueur italien Antonio Pigafetta, la ville s'appelle Zubuth, puis Zugbu, plus tard encore Zubu et enfin Cebu.

Les Espagnols ont été chaleureusement accueillis par le roi Humabon (Humabon) et sa femme. Le père Pedro Valderrama, aumônier de Magellan, a célébré une messe et a baptisé le roi, la reine et leurs sujets. Le 21 avril 1521, une grande croix de bois a été érigée à cet endroit. (Une nouvelle croix et une rotonde avec des fresques qui ont survécu ont été installées par les Espagnols au XIXème siècle).

Tout le monde n'a pas accepté avec enthousiasme les nouveaux arrivants et leur nouvelle foi. Au large des côtes de Mactan, les Espagnols ont rencontré une résistance féroce de la part des habitants dirigés par leur chef Lapu-Lapu. Lors de la bataille, ce dernier a décapité Magellan. Les Philippins ont refusé de remettre le corps de Magellan aux Espagnols, malgré de généreuses promesses, et les restes du grand découvreur sont restés sur Mactan.

Il a fallu encore 44 ans avant que les Philippins ne revoient les Espagnols. Après avoir atterri à Cebu en 1565, Miguel Lopez de Legazpi occupa la ville et fonda le Fort San Pedro. (le plus ancien et le plus petit des Philippines). Dans l’histoire du pays a commencé la période espagnole, qui a transformé le village tranquille en une première colonie espagnole, la Villa del Santisimo Mombre de Jésus, puis en une ville prospère. Il convient de noter que, grâce aux Espagnols (plus précisément, les jésuites espagnols) en 1565, le premier collège est apparu aux Philippines, le Colegio de San lldefons (plus tard cet établissement d'enseignement a été transformé en Université de San Carlos)et le premier journal, El Boletin de Cebu, en 1886.

Aujourd'hui, la ville de Cebu, berceau du christianisme en Asie, est la plus ancienne ville des Philippines, le plus grand port, le cœur de la région de Visayah et la capitale culturelle du pays, où ils parlent leur dialecte appelé sebuano.

Comment s'y rendre

Aéroport international (Aéroport international de Mactan, CET)qui héberge les avions de nombreuses compagnies européennes et asiatiques, est situé sur l'île de Mactan, à seulement 15 km du centre de Cebu. L'île de Mactan est reliée à la côte de Cebu par deux ponts. Si vous souhaitez vous reposer sur les îles de Cebu, de Mactan ou de Bohol et ne comptez pas vous rendre dans la région de Luçon, nous vous recommandons de prendre l'avion depuis la Russie, pas vers Manille, mais directement vers Cebu. En outre, des vols de compagnies aériennes locales relient Cebu à d'autres villes et stations balnéaires des Philippines: Manille, Caticlan, Kalibo, Puerto-Princesse, Davao et autres.

Si le transfert à l'hôtel n'est pas réservé à l'avance, un taxi de l'aéroport à la ville de Cebu coûtera 200 à 250 pesos. Beaucoup moins devra payer si votre hôtel est situé directement sur Mactan. Comme à Manille, vous payez le trajet à la station de taxis et remettez au chauffeur un coupon déjà payé. Cependant, si vous quittez le bâtiment de l'aéroport, vous pouvez trouver un taxi vous-même. Dans ce cas, rappelez-vous que, comme ailleurs aux Philippines, il est préférable de négocier le coût du voyage à l'avance. Les hôtels situés dans des régions isolées de l'île offrent un transfert, même si ce n'est souvent pas gratuit.

Comment se déplacer

Depuis la plupart des hôtels en bord de mer sont situés sur Mactan. (plus précisément sur sa côte sud-est)très probablement, vous vous déplacerez autour de l'île (par exemple, vers les marchés ou les restaurants et retour à l'hôtel) en taxi ou en tricycle. Points de départ - votre hôtel, Lapu-Lapu, Maribago, Marigondon. Un voyage en raysikle coûtera entre 50 et 100 pesos, en fonction de la distance et de votre capacité à négocier. Il est plus facile de se rendre à Cebu en taxi depuis Lapu-Lapu. Le voyage coûtera environ 170-200 pesos. Voyager de la ville à un hôtel sur la côte coûte 50 à 100 pesos de plus. Vous pouvez également louer une voiture avec chauffeur pour une journée et faire un tour, par exemple, à Carcar. Une voiture avec chauffeur coûte entre 1500 et 2000 pesos par jour.

Vous pouvez également vous déplacer dans la ville de Cebu pour un jeepney, ce qui est beaucoup moins cher. Les Jeepies suivent des itinéraires fixes. (généralement indiqué à bord ou sous le pare-brise du véhicule, généralement une combinaison de chiffres et de lettres) à la manière de nos minibus. Les points clés des itinéraires restent les principaux centres de loisirs et de shopping des habitants - Colon Street, le centre commercial SM City, le centre Ayala, le marché du carbone. Cependant, la navigation sur ces itinéraires n’est pas facile pour un touriste. Dans la ville de Cebu, les itinéraires 01B sont susceptibles de vous être utiles. (passe entre le centre historique et les quais, d'où les ferries partent pour les îles voisines), 01I (Centre Ayala, SM City, jetées), 02В (gare routière sud - quais), 03Q (centres commerciaux Ayala - SM City). La route 05A est utile sur Mactan. (aéroport - Marina Mall - Ville de Lapu-Lapu), tandis que les plus économiques peuvent descendre au Marina Mall (8 pesos de l'aéroport) et prenez un autre jeepney à côté de Cebu City (Centre Ayala ou SM City, 15 pesos).

Hôtels

Il n’existe pas autant d’hôtels à Cebu qu’à Boracay, et pourtant, les bons hôtels ne manquent pas: la plupart des hôtels de plage sont situés du côté sud-est de l’île de Mactan, reliés à l’île par des ponts de Cebu. Vous ne trouverez pas de magnifiques plages de plusieurs kilomètres, créées par la nature elle-même, à Mactan, mais presque chaque hôtel a pris soin de créer sa propre plage de sable fin. Certains hôtels vous permettent d’utiliser la plage et la piscine non seulement pour vos invités, mais moyennant des frais supplémentaires, pour les adultes comme pour les enfants, les vagues artificielles ne laisseront personne indifférent. Tout cela, plus un club pour enfants, 8 restaurants, une plage de sable privée et un personnel russophone font de cet hôtel l'un des meilleurs hôtels familiaux des Philippines.

Restaurants

La cuisine de Cebu fait partie intégrante de la cuisine philippine. Ici vous trouverez les mêmes fruits de mer et poissons. (le poisson le plus célèbre et le plus délicieux s'appelle patte-patte, comme le chef local qui a tué Magellan)Cebu est également connu pour être le berceau des meilleures mangues du monde et la ville de Karkar est comme un endroit où le meilleur Chicharon des Philippines est cuit. (peau de porc frite au crunch). Et après que le célèbre chef Anthony Bourdain ait proclamé le Dumason local "le meilleur porc au monde", la cuisine Sebuan est à juste titre incluse dans la liste des attractions de l'île.

Cebu City et Mactan n'ont peut-être pas un choix de restaurants aussi riche que Manille, mais vous y trouverez de nombreux endroits intéressants. Tous les hôtels de Mactan ont leurs propres restaurants, dont la cuisine varie du japonais et du chinois au français et à l'italien. Nous recommandons particulièrement le classique italien Acqua à Shangri-La et les îles Fiji polynésiennes et asiatiques à Plantation Bay. En dehors des hôtels à Mactan, vous pouvez essayer des fruits de mer (presque tous les coins), viande et poulet grillés, fruits et bière. Marina Mall sert des porcelets rôtis (65 pesos pour 250 grammes de viande).

Dans la ville même de Cebu, il n’existe pratiquement aucune rue sur laquelle au moins un restaurant ne se trouverait pas. Vous trouverez une cuisine pour tous les goûts, des Philippines avec des variations régionales à la Suisse. Dans les grands centres commerciaux, vous pourrez prendre une collation dans un café ou un restaurant confortable, ou dans les petits marchés de rue, vous pourrez toujours dîner au poulet grillé ou à d’autres spécialités locales préparées devant vous. Ce qui a été dit ci-dessus sera vrai pour d'autres villes de la province. La seule différence est que plus la ville est petite et moins il y a de touristes, plus il y aura de restaurants proposant une cuisine philippine et moins internationaux.

Les curiosités

La ville la plus ancienne, le berceau du christianisme asiatique et la capitale culturelle des Philippines ont de quoi se vanter: le plus vieux fort et la plus ancienne rue, des reliques sacrées et des vacances colorées ... La plupart des sites touristiques sont situés dans la partie sud-est de la ville, près de la mer, non loin de la Plaza Independencia et le port. D'un endroit à l'autre, les attractions de la région sont accessibles à pied. Le moyen le plus simple de se rendre à l’Independence Plaza ou à n’importe laquelle des attractions proches est de prendre un taxi depuis votre hôtel. Non loin de la place se trouve un office de tourisme.

Basilique Mineure du Santo Nino

Osmena Blvd.

L'histoire de la basilique est liée à l'arrivée de Miguel Lopez de Legaspi dans la ville en 1565. Les Ceburans ont rencontré hostilement les Espagnols et Legaspi a ordonné d'assiéger et de brûler la ville. Après un incendie dévastateur, l'un des membres de l'expédition espagnole a trouvé dans la maison incendiée une statue de l'enfant Jésus. (Santo Nino), présenté en 1521 par Magellan à la reine Cebu en cadeau de baptême. À la stupéfaction de tous, la statue n'a pas du tout touché le feu. Pour commémorer ce miracle, l'église de San Augustin a été construite sur l'emplacement d'une maison incendiée. (le nom actuel de l'église n'était qu'en 1965)et Santo Nino lui-même, le saint enfant, devint le saint patron de la ville. Les Sebuanis estiment que c'est grâce à la protection du saint bébé que la ville a échappé au pillage et à la destruction des pirates au cours de la Seconde Guerre mondiale. En l'honneur de Santo Nino à Cebu, le festival coloré Sinulog a lieu tous les mois de janvier.

En novembre 1568, l'église fut incendiée et restaurée en 1602. Après un autre incendie, il fut reconstruit en 1740. La statue elle-même, vêtue de riches vêtements, ornée de pierres précieuses, fait l’objet d’un culte spécial des Philippins. Chaque jour, des milliers de personnes viennent à la basilique pour prier et demander de l'aide, une merveilleuse statuette (elle se tient dans une vitrine à gauche de l'autel)avec lequel de nombreuses légendes et histoires de miracles sont liées. On dit que le saint bébé ne quittera jamais Cebu et que toutes les tentatives de l'éliminer se soldent par un échec: la statue est toujours apparue dans la basilique de Minor del Santo Nino. Il y a un musée à la basilique. (Mar-dim 08h00-11h45 et 13h20-16h45, 10 pesos)où sont exposés des objets et des meubles d'église.

À deux pas de la basilique se trouve la cathédrale de Cebu, une église baroque construite au XVIe siècle. De l'autre côté de la basilique se trouve la croix de Magellan.

Croix de magellan

Rue Magellanes
Lun-dim 09h00-17h00

Malgré son nom, il s’agit à peine de la même croix que celle établie par le grand voyageur en 1521. On raconte que la croix de Magellan a été détruite peu après le départ des Espagnols. (bien qu'il puisse rester des morceaux de la croix d'origine)et la croix actuelle a déjà été installée par Legaspi. Les habitants croyaient que la croix était dotée d’un pouvoir magique et essayaient d’emporter au moins une puce. Pour protéger la croix, une rotonde a été construite avec des fresques décrivant le processus d'établissement de la croix par Magellan, et la croix elle-même a été placée dans une croix en bois creuse. Jusqu'à présent, il est vénéré comme un sanctuaire.

Fort San Pedro

Saint Legaspy
Lun-ven 08h00-18h00, 21 pesos
Musée W-Sam 08h00-12h00 et 13h00-10h00
15 pesos

Le plus ancien et le plus petit (un peu plus de 2000 m²) Le fort aux Philippines a été construit par Legaspi et tire son nom du bateau qu’il a conduit aux Philippines. La structure triangulaire, faisant face aux deux rives de la mer et renforcée par de l'artillerie, protège la ville des attaques de pirates habituelles à l'époque. Au début, le fort était construit en rondins et en argile. Près de 200 ans, il a été renforcé et reconstruit, jusqu'à ce qu'il ait acquis un look final, plutôt formidable. En 1739, le rapport officiel de la "Fuerza San Pedro", une structure de pierre triangulaire avec trois bastions, fut envoyé au roi d'Espagne Philippe II. C'est ici que la domination espagnole prit officiellement fin: le 24 décembre 1898, un drapeau espagnol fut descendu dans le fort. Au cours de son existence, le fort a servi d'installation, d'école, de prison, de clinique et de zoo. Malheureusement, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le fort a été partiellement détruit. Les travaux de restauration et de restauration n’ont commencé qu’à la fin des années soixante.Aujourd'hui, le fort entièrement restauré est une sorte de musée à ciel ouvert, témoin de la glorieuse histoire de Cebu et lieu de repos pour les citoyens. Dans les années 90 Le siècle dernier, un petit musée a été ouvert ici, où sont exposés des objets trouvés dans le fort ou à proximité, ainsi que des objets du galion espagnol San Diego qui a sombré dans les eaux des Philippines en 1600.

Marchés de Cebu

Levant du fort dans la rue M.S. Briones, à droite, vous verrez le bâtiment de l'hôtel de ville. (Mairie)et quelques blocs à gauche est le marché Corbon (entre MS Briones et le boulevard Quezon), l’un des marchés les plus colorés du pays et le plus grand marché urbain. Avant que les centres commerciaux soient apparus dans le pays, tout le nécessaire pouvait être acheté ici. Le marché est divisé en grands magasins, répartis en plusieurs blocs: il n’ya pas beaucoup de belles rangées de viandes, où l’on vend de la viande et des entrailles, un marché aux puces bruyant et un "département" floral et coloré. Soyez prudent et surveillez vos poches et vos objets personnels: les pickpockets ne sont pas endormis.

Au-dessus du marché Corbon, entre les rues T. Abella, B.Aranas et Lakandula, se trouve le marché Tabo-an, où l’on vend principalement des fruits de mer séchés et des fruits. Les amateurs de riz trouveront ici plus d'une douzaine de ses variétés. Du marché de la rue Lopez, vous arriverez à la rue Colon, la plus vieille rue des Philippines. Il a été construit à l'époque de Legaspi et a été nommé en l'honneur de Christophe Colomb. Cette rue populaire et riche est située dans Chinatown et était autrefois le centre du commerce et de la vie sociale. Un grand nombre de magasins, restaurants et bars sont concentrés ici. Lorsque vous atteignez l'obélisque au bout de la rue, tournez à gauche puis à droite dans la rue Lopez Jaena, où se trouve la maison-musée Casa Gorordo.

Casa Gorordo

35 rue Lopez Jaena
+63 (032) 255 5630
Du mardi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h00
40 pesos

Maison-musée du premier évêque de Cebu Mon-Señor Juan Isidoro Gorordo. Ici, comme une machine à remonter le temps, vous êtes transporté au XIXe siècle dans la maison typique d’une riche famille philippine de sang hispano-chinois. Une double porte mène à la salle du sous-sol où les produits et les ustensiles agricoles étaient entreposés. Plus loin dans l'escalier, tous les visiteurs montent dans le hall. (à cette époque, les invités attendaient que le propriétaire vienne les voir et ne rentraient pas immédiatement)où vous pourriez laisser des chapeaux, des cannes et des parapluies. La pièce suivante est la réception, où le propriétaire de la maison a rencontré des amis ou discuté d’un commerce avec des partenaires. Le coeur de la maison - une chambre avec un autel (toute la famille rassemblée pour la prière)meublé avec des figures de bois de saints. Une galerie spéciale, dont le nom est traduit par "un lieu de fréquentation" avec des tables et des chaises, était destinée à passer du temps libre. Ici, les jeunes filles ont été autorisées à rencontrer un fiancé potentiel, mais uniquement en présence d'un duen ou d'un parent non marié. La pièce suivante était destinée exclusivement aux membres de la famille ou aux amis très professionnels. Ici, dans une atmosphère détendue, ils se sont réunis pour le déjeuner, des conversations et des exercices musicaux. La cuisine nous intéressait tout particulièrement. Dans le but de nourrir une grande famille, plusieurs domestiques travaillaient à la sueur du visage. (faites attention à la cuisine du matin de cette époque et à une sorte de réfrigérateur) et chambres de luxe. Au cours de la tournée, ils expliqueront en détail le but de chaque pièce et les articles ménagers importés du monde entier.

Si après la rue, la rue Lopez ne s’éteint pas à Colon, mais continue sur le boulevard Osmenia. et tournez à droite sur st. R. Del Rosario, vous vous retrouverez à l’Université de San Carlos, fondée en 1565. À droite de l'entrée de l'université se trouve un musée.

Musée de l'Université de San Carlos

Rue P. del Rosario
Lun-ven 8h30-12h00 et 13h30-17h30
Sam 08h30-17h30
30 pesos

Le musée est divisé en plusieurs sections: archéologique, ethnographique, historique (dédié principalement à l'ère espagnole) et la section sur la flore et la faune des Philippines. Les pièces les plus intéressantes appartiennent à la période préhispanique: de nombreux artefacts associés aux rituels funéraires et des objets de la vie quotidienne et du culte de diverses tribus habitant les Philippines. Vous vous familiariserez également avec les idées des Philippines sur la beauté de cette époque, par exemple, vous apprendrez à changer de dents et de crâne. (on croyait que les propriétaires d'un front plat sont non seulement beaux, mais aussi en bonne santé).

Le musée universitaire du sud-ouest

Route d'Urgello
Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 13h à 17h

Ce musée est apparu grâce à Lydia Aznar Alfonso, qui a rassemblé une grande collection d’articles de ménage antiques et préhistoriques. La meilleure collection de porcelaine ancienne aux Philippines de Chine, du Cambodge, du Vietnam et de Thaïlande; articles ménagers et armes du néolithique; urnes funéraires et masques de la mort; décorations, ustensiles d'église. Le musée présente également la culture de divers groupes ethniques de la région.

Au nord du centre-ville historique se trouve le quartier le plus prestigieux de Beverly Hills, où se trouvent en plus des logements coûteux des temples chinois, ce qui suggère que la communauté chinoise (les plus nombreux à Cebu) eu un coup de main dans la prospérité de la ville. Le premier sur la route à gauche est le temple céleste de la Charité, puis à droite le temple bouddhiste Phu-Sian et encore plus loin, le plus grand et le plus riche temple taoïste. Tout mortel peut poser une question importante ici et avec l'aide d'une simple divination, obtenir une réponse ou faire un voeu en jetant une pièce de monnaie dans la piscine avec la statue de Lao Tzu. Du temple offre une vue panoramique de la ville.

Sur le chemin du retour, les amateurs de musique pour piano pourront visiter le musée de la musique Sala Piano. (415 avenue Gorordo, Lahug, lun-dim 09h00-12h00, 5 pesos)où des centaines de pianos de différentes tailles, formes et âges sont rassemblés.

Au nord, à la périphérie de la ville, tours Busay Hill (altitude 2000 m au dessus du niveau de la mer), au dessus de laquelle est construite une plateforme d'observation (100 pesos). Cet endroit s'appelle Tops. Vous devriez venir ici par beau temps au coucher du soleil pour profiter de la vue panoramique sur la ville, Mactan et l'île d'Olango. Un voyage à Tops et retour de la ville de Cebu coûtera 600 pesos.

Jardin des papillons Jumalon Sanctuaire des papillons

Rue Masora Basak, Pardo
+63 (032) 261 6884
Lun-dim 08h00-17h00
50 pesos

Cet incroyable jardin de papillons est situé au sud-ouest du centre de la ville de Cebu. Vous y apprendrez des espèces rares de papillons, vous découvrirez le musée et vous présenterez 53 espèces de ces créatures douces vivant dans un petit jardin ouvert. Le meilleur moment pour visiter le jardin est le matin.

Certains endroits intéressants à visiter sont sur l'île de Mactan. L'attraction la plus célèbre de l'île est le monument de Magellan et le monument au premier héros national, Lapu-Lapu, qui l'a tué, à seulement 50 mètres de lui. Le monument a été érigé en 1866 sur le site de la mort de Magellan - la côte nord-ouest de l'île, à Punta Engano.

Dans la région de Maribago à Abuno, vous trouverez une fabrique de guitares mondialement connue qui vous familiarisera avec le processus de fabrication des guitares pour lequel différents types d’arbres et de motifs sont utilisés. Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter un instrument de musique ou un souvenir. (mini-guitare à base de noix de coco). Les connaisseurs de cet outil apprécieront les produits les plus chers d’ébène d’une valeur d’environ 2 000 $.

Ici, à Mactan, non loin du Maribago Blue Water Hotel, vous trouverez l'aquarium de l'île de Mactan. (www.mactanaquarium.xetaspace.net). Inaugurés en 2008, les habitants des mers situées autour des îles Philippines, des requins aux serpents de mer, sont représentés. (Lun-dim 10.00-18.00, 250 pesos, 200 pesos). Pour un prix, vous pouvez participer à l'alimentation des requins.

Voiture

Une petite ville située à 40 kilomètres au sud de Cebu a été fondée à l’époque préhispanique et a depuis lors changé de nom. En plus des églises et des maisons des XVIII-XIX siècles, la ville est connue pour l’avènement de la Vierge Marie non loin de là. (maintenant c'est un lieu de pèlerinage pour les croyants de tout le pays). Au cours d'une visite de la ville, visitez l'église de Sainte Catherine d'Alexandrie à la fin du XIXe siècle et la maison-musée de Balay Na Tisa, construite en 1859. C'est intéressant, car il ne s'agit pas seulement d'un musée, mais également d'une maison d'habitation. Son patron, qui vit aux États-Unis, vient régulièrement ici en vacances. Malgré la situation du XIXe siècle, il donne l’impression d’une résidence.

En plus de Balay Na Tisa, vous pouvez voir quelques maisons construites au milieu du XIXe siècle. (ils sont sur la rue Santa Catalina)Karkar est également considérée comme la capitale culinaire de la région. Ici, ils font le meilleur chicharon et le riz sauté.

Les attractions énumérées ci-dessous sont d'origine naturelle. Si vous n’êtes pas habitué à des vacances reposantes à la plage, prévoyez quelques jours pour les étudier.

Sanctuaire d'oiseaux du sanctuaire animalier d'Olango

Cet incroyable sanctuaire d'oiseaux se trouve à seulement 10 kilomètres de la côte de Mactan sur l'île d'Olango. Plus de 70 espèces d'oiseaux de Sibérie. Le nord de la Chine et le Japon s’arrêtent ici pour hiverner en Australie et en Nouvelle-Zélande. C’est le meilleur endroit au pays pour observer les oiseaux de chasse. Ajoutez à cela 16 000 autres oiseaux avec une "résidence permanente" sur l'île. Pour attraper des migrants sur l'île, vous devez planifier une visite aux Philippines de septembre à novembre ou de février à avril. En commandant une excursion d'une journée sur l'île, vous aurez une rare occasion de regarder les oiseaux passer leurs «vacances». La visite d'une demi-journée comprend une excursion en canoë, une visite d'un village local, l'observation des oiseaux et un déjeuner sur la plage. Coût à partir de 2500 pesos par personne. Vous pouvez louer un bateau et vous-même (environ 700 pesos par aller-retour ou 2000 pesos par bateau pour toute la journée).

Îles Camotes

Au nord-est de la ville de Cebu, à seulement 2 heures de route du traversier rapide OceanJet (400 pesos) Les îles Kamotes sont situées. Les deux plus grandes îles du groupe, Poro et Pacijan, sont reliées par un pont et peuvent être explorées en une journée. Vous verrez des petites villes avec des églises catholiques, des marchés et des terrains de basket, une cascade, une grotte, un lac et, bien sûr, des plages.

Malapascua Island (Île Malapascua)

Au nord de l'île de Cebu (8 kilomètres de sa pointe nord-est) est une île merveilleuse de Malapascua avec la nature intacte. La légende raconte que les Espagnols étaient restés sur l'île la veille de Noël, mais qu'un violent orage a soudainement frappé et gâché les vacances. Les Espagnols l'ont appelée Malas sa Pasko, c'est-à-dire "malheureux noël". Une île de moins de 3 km de long sur 1 km de large attire les amoureux du monde sous-marin. La côte ouest et nord-ouest avec ses plages de sable blanc et ses eaux claires sont idéales pour la plongée en apnée. Cependant, la plupart des invités viennent ici pour observer les requins-renards. La côte sud de l'île est "occupée" par des hôtels bon marché, donc ceux qui veulent explorer le monde sous-marin autour de l'île pourront se loger.

Moalboal

La petite ville de Moalboal se trouve à 90 km de la ville de Cebu, sur la côte sud-ouest de l'île. La plupart des plongeurs viennent ici, car il existe suffisamment d'excellents sites de plongée dans les eaux côtières, y compris l'aire de conservation de la réserve marine de l'île Pescador, et le coût de l'hébergement, de la nourriture et de la plongée est tout à fait raisonnable par rapport aux sites promus. Si vous n’avez pas encore maîtrisé la plongée, profitez du calme, du canoë-kayak, de l’équitation à vélo ou à vélo et des magnifiques couchers de soleil. Planet Action Adventure aidera à organiser des activités de plein air. (www.action-philippines.com). Veuillez noter que pour des vacances à la plage, la plage de sable blanc se situe plus loin de Moalboal. La plage rocheuse de Panagsama n’est pas très confortable pour la baignade. Pour l'hébergement, nous vous recommanderons le complexe Blue Orchid (www.blueorchidresort.com) et station balnéaire du village de Kasai (www.kasaivillage.com). Un hébergement de luxe est offert uniquement au Badian Island Resort and Spa (www.badianhotei.com).

Au sud de Moalboal se trouvent les magnifiques cascades en cascade de Kawasan. Rester à Moalboal ou sur l'île de Badian, assurez-vous de planifier leur visite.

Le détroit de Tanon, séparant les îles de Cebu et de Negros, est considéré comme l'un des meilleurs endroits au monde pour observer les dauphins et les baleines. Au Japon, on croit que voir un dauphin ou une baleine dans la faune sauvage est une chance, alors ne manquez pas votre chance.

Loisirs actifs

Le golf

Les amateurs de golf qui viennent se reposer à Cebu ne seront pas déçus: vous pourrez jouer sur de beaux terrains presque toute l'année. Le coût du jeu, en fonction du nombre de trous et du jour de la semaine est de 2000 à 3500 pesos, le club de golf coral de Mactan est situé directement sur Mactan. (Base aérienne de Mactan, Lapu-Lapu, +63 (032) 527 1189), deux autres clubs de golf Alta Vista (Aznar Rd „Pardo Hills, +63 (032) 272 7971) et Cebu Country Club (Gov, Cuenco, Banilad, +63 (032) 231 0345) - dans la ville de Cebu, un complexe international de golf et de loisirs de Cebu (Barangay Lambug, +63 (032) 345 3339) - sur l'île de Badian.

Plongée

Les sites de plongée les plus intéressants sont situés autour des îles de Cebu et de Mactan. Ce sont principalement les îles de Malapascua, Pescador et Apo. Les conditions météorologiques vous permettent de plonger dans cette région presque toute l'année. Deux centres de décompression sont situés dans la ville de Cebu. Centres de plongée dans la région (par exemple, le centre sportif marin Kl, www.cebudiving.com, Sea Explorers Philippines www.sea-expiorers.com, le centre de plongée Scotty www.divescotty.com) vous offrira le matériel nécessaire et organisera des visites sur les sites de plongée.

Plongée

Les sites de plongée les plus intéressants sont situés autour des îles de Cebu et de Mactan. Ce sont principalement les îles de Malapascua, Pescador et Apo. Les conditions météorologiques vous permettent de plonger dans cette région presque toute l'année. Deux centres de décompression sont situés dans la ville de Cebu. Centres de plongée dans la région (par exemple, le centre sportif marin Kl, www.cebudiving.com, Sea Explorers Philippines www.sea-expiorers.com, le centre de plongée Scotty www.divescotty.com) vous offrira le matériel nécessaire et organisera des visites sur les sites de plongée.

Excursions en bateau

Au sud-est de Mactan, il y a plusieurs petites îles. Certaines entreprises organisent des visites individuelles comprenant une ou plusieurs îles et l’étude du monde sous-marin qui les entoure. En règle générale, les visites sont conçues pour une durée de 4 à 8 heures et coûtent entre 2 000 et 5 000 pesos par personne. En plus de la visite et du transfert, tous les frais d’entrée, l’équipement pour la plongée en apnée, les boissons et le déjeuner ont été inclus. Informez-vous de ce circuit dans votre hôtel ou contactez le centre sportif marin Kl (www.cebudiving.com). Si vous souhaitez explorer les eaux côtières sur votre propre itinéraire, nous vous recommandons de louer un bateau pour toute la journée. En fonction de la distance de la "nage" et du bateau lui-même, le loyer coûte entre 5 000 et 15 000 pesos.

Sports de plage

Dans tout hôtel de plage, différentes activités nautiques vous sont proposées: promenade en bateau à fond de verre, ski nautique, canoë-kayak et bateau banane, parachute ascensionnel, plongée en apnée. Pour le plaisir d'une balade avec la brise, vous devrez disposer de 250 pesos pour un canoë à 3000 pesos pour le parachute ascensionnel, le ski nautique ou le jet ski.

La pêche

Très amusant pour toute la famille. Les organisateurs (Centre sportif marin, www.cebudiving.com) fournir tout le matériel nécessaire et prendre soin du déjeuner de votre prise. Coût à partir de 3850 pesos par personne.

Spa

Aujourd'hui, presque tous les hôtels 5 étoiles disposent de leur propre spa. Quelle que soit leur taille, des chambres à un village thermal séparé, la plupart d'entre elles sont conçues dans un style asiatique traditionnel et offrent des traitements uniques de marque et philippins traditionnels, ainsi que des massages aromatiques et suédois plus connus des organismes européens.

Spa Aum

Au Crimson Hotel
www.crimsonhotei.com

Spa confortable avec une bonne sélection de massages de la marque, un ensemble intéressant de gommages (nous avons aimé le gommage épicé à la cannelle, gingembre, noix de muscade, miel et huile d'olive, durée 40 minutes, 2400 pesos) et masques pour le corps, y compris enveloppement resserrant sur les cosmétiques Phytomer (durée 50 minutes, 5000 pesos). Faites attention à la complexité des procédures Jet Lag Re-Emergence, qui aide à récupérer d'un long preleta. Durée 2,5 heures, 12200 pesos pour un couple.

CHI

Punta Engano Rd. (à l'hôtel Shangri-La)
Lun-dim 10.00-22.00
www.shangri-ia.com

Le plus grand, nouveau et luxueux spa de l'île. Une bonne sélection de procédures locales à partir desquelles vous devriez porter une attention particulière à Aklan Duet, au cours de laquelle vous effectuerez en même temps la procédure de soin du visage et de massage réflexe des pieds (60 minutes, 7200 pesos). Peeling intéressant à base de plantes philippines (45 minutes, 2900 pesos) aider à se débarrasser des cellules mortes de la peau et à obtenir un bronzage plus uniforme. Si vous souhaitez simplement vous imprégner des intérieurs calmes et luxueux du spa, procurez-vous un ticket à la journée. (2900 pesos, y compris un massage réflexe des pieds de 30 minutes)ce qui vous permettra de profiter de la piscine et du jacuzzi.

Mogambo Springs

À l'hôtel Plantation Bay
www.plantationbay.com

Spa, construit sous la forme d'un village japonais du XVIIIe siècle. Il dispose de sa propre source d'eau chaude avec hydromassage, dans laquelle vous pourrez passer un bon moment avant les procédures. piscine d'eau de mer; une cascade en cascade dans laquelle il est agréable de se rafraîchir; hammam et sauna.

Grand choix de forfaits de services allant de 2 à 6,5 heures (de 3 900 à 11 000 pesos). En guise d'alternative au massage, nous recommandons la procédure de soin du corps Soul Escape de trois heures, qui comprend un gommage, un enveloppement, un bain et un autre petit bonus intéressant. (coût 5500 pesos), massages et traitements sur les cosmétiques Algotherm.

Badian spa naturel

Au Badian Island Resort
www.badianhotel.com

Badian Natural Spa est le spa le plus romantique des Philippines. Toutes les procédures ici peuvent être effectuées dans un pavillon isolé donnant sur la mer et sa moitié. Un massage à quatre mains est le meilleur pour une soirée romantique. (60 minutes, 95 USD par personne ou 170 par couple). Nous vous recommandons de pré-masser avec un gommage complexe / masque corporel / bain (notre préféré est un gommage à la noix de muscade et au riz + un masque à l'avoine et à l'orange + un bain aux herbes aromatiques)qui dure 90 minutes (95 USD par personne ou 170 par couple). Toute procédure ici est parfaitement combinée avec un bain de 30 minutes de votre choix. (avec des fleurs, des herbes, des fruits ou du lait, 30 USD). Le spa est également spécialisé dans le traitement des algues. Une mention spéciale mérite le complexe de piscines et jacuzzi (plusieurs sites distincts conçus pour deux), situé sur le versant menant à la mer, vous pourrez ainsi profiter d’une vue magnifique en prenant un bain. Les piscines sont remplies d'eau de mer filtrée. Le séjour d'une heure dans le complexe coûte 19 USD, en combinaison avec le sauna finlandais - 34 USD.

Les achats

Comme à Manille, dans la ville de Cebu, vous trouverez de grands centres commerciaux et des magasins tels que SM, Ayala Center, Robinson, Metro, Rustans. Le plus ancien centre commercial, métro Gaisano (Lun-dim 6h00-21h30), est situé à l’intersection des boulevards Colon, Lopez et Osmena. Vous y trouverez des produits typiques du centre commercial: cosmétiques, vêtements, chaussures, jouets, articles de sport, articles pour la maison et la cuisine et un supermarché.

Le centre commercial le plus populaire SM City Cebu mall (Lun-dim 10.00-21.00) situé dans la zone de récupération du nord, derrière l’hôtel Blu Radisson. Il y a plus de 500 magasins (c'est le plus grand centre commercial de la ville), y compris des magasins d’électronique et de meubles, ainsi que des cafés et restaurants, un bowling et un cinéma.

Un lieu plus paisible où vous pouvez acheter des marques plus célèbres, telles que Armani Exchange, Guess, Lacoste, Esprit - Centre Ayala Cebu (Parc d'activités de Cebu, avenue Archbishop Reyes, lun-dim 10h00-21h00). Il existe également des salons de beauté ouverts, des spas et des restaurants servant une cuisine asiatique et philippine.

En plus des plus grands centres commerciaux, vous trouverez des centres plus petits et plus simples. Certains d'entre eux sont situés dans les rues Colon et Gen. Maxilom Ave.

En plus des centres commerciaux, en particulier si vous recherchez des cadeaux inhabituels avec une saveur locale ou des spécialités philippines, nous vous recommandons d’examiner les marchés locaux. (surtout, Corbon Market). N'oubliez pas non plus qu'à Cebu, il existe des usines de fabrication de meubles et d'articles d'intérieur, des fabriques de chaussures et de guitares, ainsi qu'une usine de production de mangues séchées.

Vie nocturne

Les boîtes de nuit, les discothèques, les bars, les cafés et les casinos sont presque prêts à recevoir des visiteurs 24 heures sur 24. Les endroits où vous pourrez passer un bon moment après le dîner suffisent à la fois dans la ville de Cebu et à Mactan. Presque tous les hôtels de niveau 4-5 étoiles ont des bars. En plus des boissons fortes et de la musique, certains d’entre eux vous proposeront des programmes de divertissement en soirée.

Des bars, des pubs, des discothèques et des discothèques plus traditionnels sont répartis dans toute la ville. Plusieurs lieux agréables sont situés dans le centre de divertissement Ayala. Nous vous recommanderons Ratsky, où vous pourrez écouter de la musique live et Cat Havana sur la terrasse en plein air. Certains des bars populaires de la ville peuvent être payés, en particulier lorsque des spectacles ont lieu. (75-150 pesos). Souvent, les droits d'entrée ne sont pris que les vendredis et samedis.

Si vous voulez tenter votre chance, jetez un coup d'œil au casino situé à l'hôtel Waterfont. Ceux qui recherchent des divertissements plus chauds ne s'ennuieront pas non plus - il y a suffisamment de bars à emporter (ils s'appellent bikini bar à Cebu) et des clubs de strip-tease. À Mactan, de tels établissements sont situés à Lapu-Lapu entre deux ponts sur la M.L. Autoroute nationale de Quezon. Dans la ville de Cebu - des deux côtés du général Maxilom av. dans le quartier de Mango Sque Mall et au sud de l’Université de San Carlos des deux côtés de Sanciangco.

Rizières Banau

Rizières en terrasses de Banaue appelées la huitième merveille du monde, elles sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. C’est un véritable triomphe dans le domaine de l’ingénierie: il a fallu plus de 2 000 ans à la batad pour créer ces terrasses.Les terrasses sont situées dans la pittoresque province de Luzon, dans la partie nord des Philippines. Ici, le relief est caractérisé par de hautes montagnes couvertes de forêts, culminant à plus de 1500 m d'altitude. De superbes terrasses, creusées dans les pentes des montagnes, s'étendent à perte de vue.

Informations générales

Les rizières en terrasses de Banaue sont un escalier apparemment infini de potagers et de rizières en plaine inondable, tous construits à la main et occupant aujourd'hui une superficie de plus de 10 500 mètres carrés. km Les hautes forêts pluviales dans les montagnes font désormais partie du système d'irrigation naturelle, de sorte que la population locale continue à survivre grâce aux méthodes agricoles traditionnelles.

À l'aide des outils les plus primitifs, les habitants de Banaue ont creusé les saillies des montagnes et les ont remplies d'un sol fertile provenant de la vallée du fleuve. Reprenant les contours des pentes de la Cordillère centrale philippine, les terrasses de Banaue s'étendent sur 22 000 mètres. Certaines terrasses ont des murs de soutènement atteignant 6 mètres de haut, bordés de pierre. L'eau des rivières de montagne est acheminée vers les terrasses par un vaste réseau d'irrigation. À tout moment, la terrasse peut être remplie d’eau ou égouttée. Le riz est planté en décembre-janvier et la récolte est récoltée en juin-juillet. Tout le temps, tandis que les champs sont "sous la vapeur d'eau", c'est-à-dire jusqu'en décembre, sur les terrasses, poussent des petits poissons de boue, qui complètent le régime alimentaire de l'ifugao.

Dans ces endroits, il n’ya ni routes ni électricité, les gens préfèrent vivre comme ils l’ont toujours vécu, tout en préservant leur parenté spirituelle avec leur terre et leur environnement.

Voici plusieurs itinéraires touristiques populaires parmi les touristes, beaucoup viennent ici pour admirer le magnifique travail des mains humaines. Le complexe de terrasses comprend les terrasses Banaue aménagées en amphithéâtre, les terrasses Mayoyao sur lesquelles poussent des riz tainauon rouges et blancs encadrés par la terrasse en pierre Apao datant de 650 ans, ainsi que les fameuses terrasses Kiangang.

Banaue est immortalisé sur le plus grand billet de banque philippin - 1000 pesos. Récemment, des gisements aurifères ont été découverts à Banaue, mais les familles dont les parcelles de terrain passent des minerais aurifères n’autorisent pas l’extraction du métal jaune. Le riz traditionnel est plus important pour eux.

Ce territoire est habité par 11 groupes ethniques différents. Chaque pays a ses propres traditions, coutumes et culture. La nationalité la plus célèbre est Ifugao, qui signifie «peuple du monde céleste», un peuple guerrier fier qui ne pourrait être converti au christianisme qu’au XIXe siècle. Ils honorent toujours leurs anciennes traditions et, selon le témoignage de chercheurs, après avoir visité des églises, offrent des prières à leurs anciens dieux. Sur le pont d'observation (quelques kilomètres au nord de Banaue) Vous pouvez prendre des photos des locaux âgés en costumes nationaux. N'oubliez pas de donner quelques "pesos" au "modèle". Ici, ils vendent de l'artisanat.

Non loin de la terrasse d'observation, il y a plusieurs auberges et hôtels, l'hôtel Banaue est considéré comme le meilleur. À côté de l'hôtel se trouve le musée Banaue, qui présente des vêtements et des ustensiles domestiques d'ifugao. (50 pesos, clé située au Banaue View Inn)tandis que Spring Village Inn possède un musée de sculptures en bois (Lun-dim 08h00-17h00, 100 pesos).

Les traditions

Dans ces lieux, les esprits des ancêtres sont toujours vénérés et il est souvent possible de voir comment les paysans font des sacrifices en présentant trois poulets ou un cochon à l'esprit en colère. Quand une personne décède, une autre tradition est observée: le corps du défunt est suspendu pendant trois jours sous un toit de chaume, de sorte que tous les habitants sachent que le défunt est passé dans un monde meilleur. Après cela, les os sont séparés et placés sous le toit de la maison familiale pour assurer la protection et le confort des membres vivants de la famille.

Histoire de

Rizières en terrasses de Banaue créées par la tribu des ifugao ("les gens de la montagne") il y a plus de 2000 ans. En 1950-1960, les ifugao portaient des pagnes, vivaient dans des huttes de palmiers sur pilotis et adhéraient à des croyances anciennes. Dans leurs rituels, la chasse à la tête humaine occupait une certaine place.Au début du XXe siècle, le gouvernement américain a officiellement interdit la chasse aux primes et de tels rituels rituels ne sont possibles que dans le cas de meurtres causés par des disputes scandaleuses sur des biens fonciers. Au 21ème siècle, de nombreux Ifugao confessent le christianisme et assistent aux offices. Le temps a considérablement changé le mode de vie des ifugao, mais ils cultivent toujours du riz sur les terrasses de Banaue de la même manière que leurs ancêtres il y a mille ans. À Banaue, un culte particulier du riz s'est développé. À l'occasion des semailles, des récoltes et d'autres étapes de la culture du riz, des vacances et même des fêtes folkloriques sont organisées avec chants et danses. Les gâteaux de riz et la bière au riz sont les principales friandises des fêtes. Pas moins intéressant si la danse ifugao. Par exemple, l'une des danses masculines imite le combat des coqs.

Comment s'y rendre

En bus ou en avion de Manille à Baguio, puis en bus à Banaue. Victory Liner Buses (www. victoireliner.com) ils partent pour Baguio une fois par heure depuis plusieurs terminaux à Manille. Les bus les plus confortables partent de 561 EDSA 1300 Pasay City. Le prix d'un billet simple est de 460 à 700 pesos, selon le type de bus. Le temps de trajet est d'environ 7 heures. Des bus circulent régulièrement de Baguio à Banaue. Un bus de nuit direct de Manille à Banaue part à 22h00 en Dangwa Tranco ou en Autobus au 1600 Dimasalang Street, Sampaloc, Manille et au 832 Aurora Boulevard, Cubao. Il est préférable d'acheter un billet à l'avance (450 pesos). Le temps de trajet est de 9 heures. Les agences de voyage proposent des circuits organisés de 3 à 4 jours pour 7 000-14 000 pesos par personne (en fonction du nombre de participants).

Meilleur moment pour visiter

De décembre à mai inclus. Dans la deuxième moitié de décembre, les aborigènes ont planté du riz et à la mi-mars, des pousses vertes apparaissent. (probablement à ce moment les terrasses ont la vue la plus photogénique)La récolte a lieu en juin-juillet.

Cebu City (Cebu)

Cebu - L'île du même nom est la plus ancienne et la deuxième plus grande ville des Philippines. C'est l'une des rares stations balnéaires du pays où se trouvent des hôtels très respectables, notamment des représentants de réseaux de renommée mondiale. C'est là que Magellan a atterri en 1521, à qui est attribuée la découverte des Philippines.

Que voir

À Cebu sont intéressantes: la basilique Minore del Santo Nino, une énorme croix magellanique (franchement, un spectacle), Fort San Pedro, la chapelle de Last Sapper, de nombreux bâtiments à l'architecture coloniale, l'université, le centre de l'artisanat traditionnel, le monument de Lapu-Lapu (le chef qui a remporté le Magellan), un monument à Magellan lui-même et deux ponts suspendus sur l'île de Mactan.

En outre, c'est dans la même capitale de l'île que se trouve la plus ancienne forteresse espagnole du pays - le fort de San Pedro (elle abrite aujourd'hui le département régional du tourisme et un théâtre à ciel ouvert). Il vaut également la peine de visiter l'église Saint-Augustin avec l'icône du Saint-Enfant Jésus, que Magellan a présentée à la reine Cebu lors de son baptême. Pour encore plus d'exotisme, vous pouvez vous rendre au temple taoïste, qui a été construit par des représentants de la communauté chinoise au sommet d'une colline dans le prestigieux quartier de Cebu Beverly Hills.

En dehors de la capitale, d'intéressantes cascades de Kawasan (Kawasan). Cette cascade pittoresque en escalier aux eaux cristallines provenant de sources de montagne au milieu d'une forêt tropicale dense est située à 115 km de Cebu.

Des plages

Malapaska (Malapascua), une petite île au nord-est de Cebu, est récemment entrée dans le classement des meilleures stations balnéaires du monde. La plongée ici sera particulièrement intéressante pour les amoureux des grands animaux - entre Cebu et l'île de Leyte (Leyte) habite une grande population de requins locaux.

À 15 km au nord de Cebu se trouve l'île de Bantayan, connue pour son sable très fin et sa pureté d'eau étonnante. C'est une station abordable avec des hôtels bon marché, il y a pas mal de touristes, en particulier dans la région de Santa Fe.

Une alternative à cela est le paradis intact, qui se trouve à proximité - l'île de Puo (Puo). Le meilleur moment pour visiter cette ville est février-mai.

Plongée à Cebu

L'île et la province de Cebu (peut-être, à l'exception de Mactan), ne peuvent pas être qualifiées de stations balnéaires très développées en termes de tourisme: il n'y a ni large choix d'hôtels, ni abondance de centres de plongée.Mais dans les eaux locales, presque toute une gamme de créatures vivantes tropicales marines s’émerveille: de l’étiquette ombreuse omniprésente aux spécimens exclusifs.

La station balnéaire de Moalboal (Moalboal, littéralement "cours d'eau en ébullition") est située sur la côte sud-ouest de l'île, à trois heures de route de la ville de Cebu. Des bateaux quotidiens partent de la plage locale de Panagsama (Panagsama) pour la plongée quotidienne. Chaque minute, les carcasses de touristes s'envolent pour la plongée en apnée. Les sites de plongée les plus populaires sont l'île de Pescador, à 2 km de la côte, le cap Kopton, Saavedra, Bas-Diote, le cap Tongo et l'île de Badian.

Sur le côté sud de Cebu se trouve le site populaire de l'île de Capansillo. Le mur arrondi local est recouvert de beaux coraux et de gorgones, il y a des manti, du thon et du mérou.

Autres sites: l'île de Quatro, réputée pour ses grottes et ses murs de coraux (jusqu'à 150 m), une île engloutie avec un récif de Kimod avec des requins, des manteaux et des pentes, ainsi que l'île de Gato où se trouve le tunnel sous l'île de novembre à mai. requins et serpents de mer.

Pouvoir

Avec les cafés locaux et les fast-foods, la situation est la même qu'à Manille - bon marché et partout. La plus grande concentration de restaurants de différentes cuisines du monde se trouve dans les centres commerciaux Ayala Mall et IT Park. Au restaurant The Jungle, situé sur l'île de Mactan, vous pourrez assister à des performances de fakirs ou de danses philippines traditionnelles.

Volcan Mayon (Mayon)

Mayon - un volcan actif, culminant à 2462 d'altitude, de forme presque symétrique et qui est le volcan le plus photographié des Philippines. La légende locale dit que le roi Magayon a vécu dans les temps anciens. (en dialecte local cela signifie "beau")qui a eu une belle nièce-princesse. Un jour, un jeune guerrier est entré dans la chambre de la princesse et l'a convaincue de s'enfuir avec lui. Le roi partit à la poursuite des fugitifs et ceux-ci commencèrent à demander de l'aide aux dieux. Soudain, un glissement de terrain a enterré vivant un roi furieux. Depuis lors, il ne peut pas calmer sa colère, qui se répand de temps en temps sous forme de gaz, de lave et de cendres.

Informations générales

La première éruption enregistrée par Mayon a eu lieu en 1616 et, depuis lors, le volcan a éclaté plus de 30 fois. En 1814, le volcan enterré sous les cendres de la ville de Cagsawa, Camalig, Budiao. Après cela, le volcan a éclaté en 1993, 2000, 2001 et 2006. Les volcanologues observent Mayon et ferment le parc au moindre danger. Le reste du temps, vous pourrez escalader ce magnifique volcan. Si vous voulez conquérir le volcan, il vous faudra 2-3 jours, un guide, une tente et éventuellement un porteur. Le coût de la visite à partir de 5500 pesos. L'auto-escalade n'est pas recommandée. Une des entreprises d'escalade est Bicol Adventure. (www.bicoladventure.com).

Informations utiles

Lieu: au sud de l'île de Luçon, sur la péninsule de Bicol.

Comment s'y rendre: de Manille en avion ou en bus (terminaux Araneta centre, Cubao ou Pasay, temps de trajet environ 9 heures) à Legaspi, puis en bus ou en jeepney à Tabaco. Ensuite, inscrivez-vous auprès du service volcanique philippin, après quoi vous pourrez commencer à grimper. Au retour, n'oubliez pas de vous enregistrer à nouveau dans le service volcanique. La deuxième piste, avant Buyuhan, peut être divisée en plusieurs étapes. La piste menant au camp 1 ne prend que 3 à 5 heures et convient à tous les voyageurs. La durée de la montée au sommet est de 2 à 3 jours avec une nuit sous tente.

Le meilleur moment pour visiter: vous pouvez admirer le volcan toute l'année, le meilleur moment pour grimper de mars à mai. En saison des pluies (Novembre-février) escalader le volcan peut être interdit.

Hébergement: pour faire de bonnes photos du volcan, il suffit de rester dans le centre de Legaspi, où se trouvent de nombreux hôtels deux-trois étoiles (meilleur Villa Angelina). De bonnes photos sont obtenues au coucher du soleil depuis la colline Kapuntakan (au sud de la ville). En cas d'escalade, vous devrez passer la nuit dans une tente.

Volcan Taal (Taal)

Volcan Taal - l'un des plus petits (seulement 260 mètres de haut), mais aussi le volcan le plus dangereux du monde, situé sur une île volcanique du lac Taal. Dans le cratère du volcan se trouve un autre lac.

Informations générales

Depuis 1572, le volcan Taal est entré en éruption plus de 30 fois, la pire éruption ayant eu lieu le 30 janvier 1911.L'éruption s'est produite non seulement à partir du cratère au sommet, mais également à partir de cratères sur les pentes de la montagne. Une couche de boue atteignant 80 mètres d'épaisseur, accompagnée d'un flux de gaz volcaniques toxiques, a détruit des personnes et des maisons à 10 km. Plus de 1 300 personnes sont mortes. Après 1965, le volcan a éclaté plusieurs fois, il est donc constamment surveillé par les volcanologues. Malgré le danger, de nombreux touristes visitent l'île volcanique du lac Taal (Vous pouvez louer un bateau pour 1500-2000 pesos). En fonction de la direction et de la force du vent, le trajet aller-simple prendra entre 40 et 60 minutes. Beaucoup préfèrent atteindre le petit cratère à pied, bien qu’il soit probablement plus facile et plus intéressant de monter à cheval. (en plus de 400 pesos).

Les touristes

  • Lieu: 70 km au sud de Manille
  • Comment s'y rendre: de Manille en bus pour Tagaytay depuis le terminal de Pasay (temps de trajet 1-2 heures, selon le trafic, billet 90 pesos aller simple) ou acheter une visite de Manille (2000-3000 pesos par personne, selon le nombre de personnes)
  • Meilleur moment pour visiter: de novembre à mai
  • Frais d'inscription: 50 pesos

Mer de Chine méridionale

L'attraction s'applique aux pays: Vietnam, Brunei, Indonésie, Chine, Hong Kong, Philippines

Mer de Chine méridionale - une mer semi-fermée au large des côtes de l'Asie du Sud-Est, entre la péninsule d'Indochine, les îles de Kalimantan, Palawan, Luzon et Taiwan. Il fait partie des bassins marins de la Méditerranée australo-asiatique, entre les océans Pacifique et Indien.

Informations générales

La superficie de la mer de Chine méridionale est de 3537 000 km², la profondeur maximale est de 5560 m, la température de l’eau de surface en février va de 20 ° C au nord à 27 ° C au sud, en août elle atteint 28-29 ° C. Salinité de l'eau - 32-34. En été et en automne, typhons fréquents. Marées irrégulières, quotidiennes et semi-quotidiennes, jusqu'à 4 m.

Les navires des ports de la Chine, du Japon et de la Russie se rendant dans le détroit de Singapour et, dans la direction opposée, dans la mer de Chine méridionale, adhèrent à la route dite principale. Cet itinéraire est le plus court et le plus sûr et est utilisé par les navires.

Les îles situées sur les côtés de la route maritime principale ont une structure différente. Paracel Strova (Xisha) et les îles Spratly (Nansha) sont basses, faites de sable corallien et couvertes d’une végétation rabougrie. Entre eux se trouvent de nombreux récifs coralliens, des boîtes de conserve et des atolls sous-marins. Surtout de nombreux récifs parmi les îles Nansha, dont une vaste zone n’est pratiquement pas explorée.

Le sol aux grandes profondeurs - limon et sable, et près des îles et des récifs - coraux. Dans la partie sud du sentier prédominent le sable, une coquille et une coquille, sur les rives se trouvent du corail et un sol rocheux se trouve le long des côtes des îles rocheuses. La mousson est le principal facteur influant sur la navigation sur la route maritime principale. Les typhons représentent un grave danger pour la mer de Chine méridionale. Par conséquent, les chemins des typhons, ainsi que les traces de leur approche, devraient être bien connus des marins. Des courants de dérive se forment sous l'influence des moussons dans la mer de Chine méridionale.

Les plus grandes baies de la mer de Chine méridionale - Backstage (Tonkin) et Siam.

La plus grande île est Hainan.

La mer est riche en ressources biologiques. Poisson commercial - thon, hareng, sardines et autres.

Regarde la vidéo: 8 Choses à savoir avant de voyager aux Philippines (Mars 2020).

Loading...

Catégories Populaires