Brésil

Brésil (Brésil)

Profils de pays Drapeau du BrésilArmoiries du BrésilHymne national brésilienDate de l'indépendance: le 7 septembre 1822 (du Portugal) Langue officielle: Gouvernement portugais Forme: République fédérale Territoire: 8 514 877 km² (5ème dans le monde) Population: 201 009 622 personnes (5ème au monde) Capitale: Brasilia Monnaie: Real (BRL) Fuseaux horaires: UTC -2… -4 Grandes villes: Sao Paulo, Rio de Janeiro, Salvador, Belo Horizonte, Fortaleza, BrasiliaVP: 2 181 milliards de dollars (7 dans le monde) Domaine Internet: .br Code téléphonique: +55

Brésil - l'un des plus attractifs du point de vue du tourisme des États du continent sud-américain. Des plages luxueuses avec le sable doré le plus pur et les eaux claires de l'océan, les étendues sauvages infranchissables de l'Amazone mystérieuse, le rugissement des cascades, le célèbre carnaval brésilien - aucun autre pays ne peut se vanter de telles merveilles. Et si vous ajoutez à cette liste les arômes délicats du café local et imaginez un samba brésilien passionné, vous comprendrez pourquoi chaque année des millions de visiteurs du monde entier s'efforcent de visiter ces lieux incroyables.

Villes du Brésil

Rio de Janeiro: Rio de Janeiro est une ville de carnavals, de samba incendiaire et de compagnon parfumé. Ce n'est pas pour rien qu'ils l'appellent ... Salvador: Salvador est la troisième plus grande ville du Brésil, la capitale de l'État de Bahia. C'est ce qu'on appelle l'Afrique en exil ... Brasilia: Brasilia est la ville, capitale du Brésil depuis 1960, au bord d'un réservoir artificiel. Inclus dans ... Sao Paulo: Sao Paulo est une grande métropole brésilienne qui regorge de musées, de parcs et de ... Fortaleza: Fortaleza est une ville du Brésil, capitale de l'État de Ceará. La cinquième plus grande ville du pays. Il est habité par ... Recife: Recife est une ville et une municipalité du Brésil, capitale du Pernambouc. La population de Recife, selon ... Toutes les villes du Brésil

Faits saillants

Le Brésil est le plus grand État d'Amérique du Sud. En termes de superficie, la république occupe environ 5,7% de la surface totale de la planète, et en termes de population, elle figure dans le top 5 mondial. La capitale est Brasilia. Et bien que, pour beaucoup, ce pays ne crée d’associations qu’avec le divertissement national - le grandiose carnaval, qui précède le carême, le flux de voyageurs ne se tarit pas toute l’année.

Carnaval brésilien "Let Me Go, Older." La pêche en Amazonie Rio de Janeiro est l'une des plus belles villes du monde!
Affluents amazoniens

Les amoureux de la nature au Brésil ont l'occasion de voir les forêts tropicales amazoniennes, les chutes d'Iguazu, la dépression marécageuse du Pantanal et les dunes de la région nord-est. Les amateurs d'une nouvelle tendance, l'agritourisme, ont tendance à visiter les plantations où ils cultivent le café, la canne à sucre, le tabac et les agrumes. Ceux-ci et d’autres passeront de bons moments sur les plages de Santa Catarina et pourront visiter le "rêve cristallin de l’enfance" du grand escroc d'Ostap Bender - le Rio de Janeiro, peuplé et unique. Vous ne serez certainement pas laissés indifférents à la culture d'origine et à la cuisine nationale dynamique, qui ont été formées sous l'influence des traditions et caractéristiques indiennes apportées à la nouvelle patrie par des peuples d'Europe et d'Afrique.

Chutes d'Iguazu

Situé au centre de l'Amérique du Sud, le Brésil a des frontières communes avec tous les pays de ce continent, à l'exception de l'Équateur et du Chili. Il est intéressant de noter que la longueur du territoire, du nord au sud et d’ouest en est, est presque identique: 4 320 km contre 4 328 km.Le littoral est presque 7,5 mille kilomètres. Outre les terres continentales, le Brésil compte plusieurs archipels dans l’Atlantique Sud.

Une plantation de café de hauteur. Le style colonial est présent dans l'architecture de nombreuses villes du Brésil, sur la côte atlantique et dans la rue de Sao Paulo.

Organisé selon le principe fédéral, l'État comprend 26 États plus le district de la capitale. Chacune des unités administratives du Brésil est dotée de pouvoirs suffisamment étendus dans les domaines législatif et exécutif. En outre, il existe une division en cinq plus grandes unités territoriales - les régions.

Les Brésiliens sont une nation très patriote

190 millions de Brésiliens parlent aujourd'hui 175 langues. Oui, oui, c'est le chiffre exact, et il y a quelques centaines d'années, il y en avait une bonne centaine de plus, imaginez! Comment les descendants d'immigrés et les peuples autochtones communiquent-ils? Le Brésil, pour des raisons historiques, est le seul État sur le territoire des deux Amériques, où le portugais est devenu la langue officielle: il est parlé dans les écoles, diverses institutions, à la radio et à la télévision. La religion de titre dans le pays est le catholicisme. En juillet 2013, elle a même été l'hôte d'une réunion de chrétiens du monde entier et, en l'honneur de la Journée mondiale de la jeunesse, le pape François l'a visité (d'ailleurs, il vient d'Argentine voisine).

Le caractère national du Brésilien peut être décrit comme suit: sentimentalité, chaleur, poésie, délicatesse. Mais si vous ne montrez pas le respect et l'attention que vous accordez à votre nouvel ami, par exemple, si vous refusez de vous asseoir dans un restaurant pour la seule raison que vous avez une réunion professionnelle importante, vous perdrez son amitié. La loi sur l'abolition inconditionnelle de l'esclavage au Brésil a été adoptée il y a un peu plus de 100 ans, en 1888. Jusqu'à présent, les Brésiliens sont toujours prêts à rappeler: "Ici, vous n'êtes pas une colonie!" - Exiger d'être traité avec respect.

Voir aussi: culture brésilienne

Histoire brésilienne

Détail de la carte 1519 Terra Brasilis

Le navigateur Pedro Alvarez Cabral, qui a découvert ces territoires en 1500, les appelait à l’origine le pays de la Vraie Croix. Après un certain temps, ce nom a été transformé en pays de la Sainte-Croix. Beaucoup plus tard, la moderne Terra do Brasil (Brésil) est apparue. Bien sûr, au fil des ans, il est impossible de déterminer exactement ce qui a provoqué le changement de nom, mais les historiens ont une estimation. Sur la côte de l'océan Atlantique, de vastes étendues d'une forêt particulière ont été découvertes, qui sont devenues activement exportées vers la métropole. Le matériau de ses propriétés ressemblait beaucoup au fameux bois rouge, qui avait été livré aux marchés locaux par des commerçants arabes. Il a été appelé au Portugal Pau-Brésil. Cet arbre est utilisé pour la production de meubles coûteux, d'instruments de musique et même de peintures.

Le navigateur Pedro Alvarez Cabral navigue vers les côtes du Brésil en 1500

Les colonialistes estimaient pouvoir trouver exactement le lieu où les marchands prenaient des biens d'une telle valeur. Et bien que la conclusion fût erronée (le Brésil est en train de se développer en Asie du Sud-Est), le mot est devenu clair. D'autres chercheurs ont tendance à associer l'émergence du nom moderne à "l'île du bienheureux" Brésil, qui est mentionné dans la mythologie irlandaise et même reproduit sur des cartes géographiques au début du Moyen Âge. Cet endroit qui, selon la légende, servait de refuge aux moines et aux autres personnes marquées par la grâce de Dieu, était dissimulé sous un épais brouillard, mais de nombreux marins tentèrent de découvrir ce pays mystérieux.

Le prince Pedro à Sao Paulo après l'annonce de l'indépendance du Brésil le 7 septembre 1822 Le Brésil au XVIIe siècle à Rio de Janeiro en 1885

Quoi qu'il en soit, presque dès le moment de sa découverte pour le Vieux Monde et jusqu'en 1822, le Brésil était une colonie du Portugal, qui fournissait régulièrement du bois précieux, du café, de la canne à sucre et de l'or à la métropole.Dehors, ils ont amené principalement des esclaves africains, dont les descendants constituent aujourd'hui une partie importante de la population. L'esclavage dans la république alors indépendante n'a été aboli qu'en 1888. À peu près au même moment, un flot d’immigrants venus d’Europe se sont précipités sur les côtes de l’Amérique du Sud, à la recherche d’une occasion de se bâtir une vie meilleure, pour eux-mêmes et leurs enfants, au-delà de l’océan. Il est significatif que les nouveaux arrivants d'un pays particulier aient essayé de s'installer de manière compacte sur un territoire et ces communautés diffèrent encore très nettement entre elles.

Le relief et le climat du Brésil

Canyon de Fortaleza dans le sud du pays

Le relief est hétérogène. Les basses terres du bassin du plus grand et du plus grand fleuve de la planète - l'Amazonie - occupent une partie importante du nord du Brésil. À propos, ce territoire a le statut de plus grande plaine du monde et est en même temps considéré comme le moins peuplé et le plus développé. Le sud et l'est du pays sont des hauts plateaux: étendus brésiliens et séparés du corps principal du fleuve Amazone, le Guyana. L'étroite plaine atlantique, au confluent de l'océan, forme des plages, des lagons et des ports naturels.

Toucan de la jungle amazonienne - un oiseau qui est l'un des symboles de l'Amérique du Sud La plage au nord du Brésil Les collines à l'ouest

Le climat du Brésil peut être qualifié de chaud en toute sécurité. Il varie considérablement d'une région à l'autre puisque le territoire de l'État couvre plusieurs zones à la fois: équatoriale, semi-aride, subtropicale et tropicale. Dans le cadre de ce dernier, on distingue en outre les zones tropicales, atlantiques et tropicales de la zone haute. De janvier à mai, les températures sont modérément élevées (jusqu'à 18-20 ° C la nuit et 27-30 ° C le jour) et les précipitations sont fréquentes (jusqu'à 17 jours de pluie par mois). Mais de juin à décembre, il fait plus chaud (le jour, jusqu'à + 32-34 degrés), le temps est sec. Bien sûr, dans les régions montagneuses, les taux sont beaucoup plus bas, des gelées sont possibles plus près des sommets, mais en général, le Brésil est favorable pour voyager à tout moment de l’année.

Article principal: Nature et climat du Brésil

Carnaval brésilien

"Le carnaval est la chose la plus brésilienne de tout le Brésil", écrivait V. Bobrov dans son livre "1001 jours à Rio de Janeiro". Et en fait - un amusement fou, une flopée de couleurs, des gens extraordinaires, leurs vêtements spectaculaires, leurs chants et leurs danses fascinent.

Chaque année, fin février, tout le Brésil, capturé par le tonnerre continu des tambours qui rythment la samba incendiaire, plonge dans les vacances les plus bruyantes, les plus lumineuses et les plus gaies, le plus grand spectacle de la planète - le carnaval. Ses origines résident dans les danses rituelles de l'Afrique noire, dont les rythmes palpitants qui coïncident avec les battements de coeur ont été amenés au Brésil avec des millions d'esclaves noirs et d'esclaves. Et maintenant, la samba pénètre dans le sang de tous les participants et invités du carnaval pendant cinq jours et pendant cinq jours, le Brésil devient un pays africain.

À l'épicentre du carnaval brésilien - Rio de Janeiro et El Salvador - des avions transportent quotidiennement des milliers de touristes venus des États-Unis, d'Argentine, de pays européens ... Le Salvador accueille généralement entre 600 et 700 000 étrangers, Rio - environ un million. Les hôtels sont surpeuplés, malgré des prix extrêmement élevés - les places doivent être réservées à l'avance.

Peintures du carnaval brésilien
Olinda - le début du carnaval brésilien

Le carnaval commence, en règle générale, loin de Rio de Janeiro, dans la ville d’Olinda, où se déroule le défilé de la plus ancienne école de danse "vierges". C’est 250 hommes vêtus de vêtements féminins. Leur performance est non-stop pendant 10 heures. Et pourtant, l'événement principal du carnaval est le défilé des écoles de samba à Rio. "Faites grimper le prix de vos haricots, mais laissez-moi danser librement la samba!", Est chanté dans une chanson de carnaval. Pantoufles au nez rectangulaire et aux boucles argentées, bas blancs, sarouels amples, vestes de brocart, chapeaux à plumes; dames en jupes avec fijma, dekoltirovannye à la limite - au rythme de la samba sont les cours royales de l'Europe. Et sous le costume de brocart et d'or - corps sombres, cheveux noirs bouclés - l'Afrique.

En même temps, des centaines de milliers de spectateurs se rassemblent à Manaus et à Recife: danses rituelles des Indiens, à Olinda - défilé traditionnel d’énormes mannequins en cire, à Ouru Preto - festivités étudiantes «médiévales»… Partout il ya un grand nombre de concours de beauté, mascarons, concours de costumes. Et tout cela, c'est le carnaval brésilien. Cinq jours durant lesquels seuls les chirurgiens et leurs patients, les bébés et les femmes en travail ne sont pas impliqués dans la folie des vacances.

Sairi, ou singe écureuil

A voir au Brésil

Tante Charlie du film soviétique "Bonjour, je suis votre tante!" évidemment rusé, rappelant le Brésil que comme un pays où il y a beaucoup, beaucoup de singes sauvages. La nature magnifique, la richesse des traditions nationales, culturelles et sportives ont rendu ces lieux extrêmement intéressants pour les touristes.

Voici les destinations les plus populaires parmi les invités:

Amazon Tours

Une croisière sur cette rivière légendaire laissera de nombreuses impressions inoubliables. Vous pourrez vous familiariser avec la flore et la faune uniques de la région, attraper le piranha sanguinaire, un appât à base de viande crue, voir l’héroïne de nombreux films d’horreur glaçants - anaconda, observer le comportement de caïmans assoiffés de sang et les promenades nocturnes avec un guide canoë-kayak ne laisseront pas indifférents les amateurs de repos extrême. En arrivant à Manaus, capitale de l’État d’Amazonas, vous vous sentirez comme un pionnier, observant la vie et les caractéristiques de la vie autochtone. La nature vierge de la jungle au confluent du fleuve Noir Amazone (Rio Negru) restera longtemps dans votre mémoire. À Manaus, il sera intéressant de visiter le palais de Palassio Negru, les musées d'Indiens et de numismatique, l'église de San Sebastián. Seulement ici, à quelques kilomètres de la ville, on peut observer un phénomène unique: la confluence des rivières Rio Negru et Solimoes, dont les eaux, en raison des différences de densité, ne se mélangent pas du tout et de longs kilomètres qui se jettent dans deux ruisseaux de couleurs différentes.

Sur Amazonia canoë-kayak Manaus Au confluent du Rio Negru et des Solimoes

Pantanal

Pantanal

Les amoureux de la nature sont tenus de visiter le Pantanal au Brésil. La dépression tectonique qui, à la suite d'inondations constantes, s'est transformée en un marécage d'une superficie de près de 150 000 km², constitue aujourd'hui une zone de réserve naturelle unique, la plus vaste du genre au monde. Des papillons tropicaux d’une taille et d’une couleur incroyables, des espèces de plantes rares, des représentants uniques de la faune et des paysages magnifiques font tous partie du Pantanal.

Cuirassé

À la fin du printemps et pour le Brésil, nous sommes en novembre, la saison des pluies torrentielles commence et la vallée entière se transforme en un immense marécage avec de nombreuses îles verdoyantes de terres solides. Cette caractéristique est la raison de la préservation de l'activité biologique des animaux qui y vivent. Pendant environ six mois, environ en mai, le nombre de poissons dans l’eau devient si important qu’il peut être pêché à mains nues. Cette abondance de nourriture donne lieu à la croissance de populations d’autres animaux - anacondas, caïmans, jaguars, loutres géantes se sentent bien dans ce paradis. Si vous aimez la nature, voulez profiter du silence et faire des photos uniques, rendez-vous au Pantanal. Les touristes qui arrivent à des fins de familiarisation y passent généralement un à deux jours et passent la nuit dans un hôtel à Cuiaba. Pour un séjour plus long, il est préférable de se loger dans l'une des nombreuses hacienda, dont les propriétaires seront en mesure de vous aider à engager un guide expérimenté. Avec elle, vous vous sentirez plus en sécurité lors de vos déplacements dans la réserve.

Alligator a attrapé un poisson. Vue du Pantanal depuis le Piranha

Lencois

Lencois d'une hauteur

Lencois est un endroit extraordinaire sur la côte atlantique. Traduit du portugais, le nom complet de ce parc national de Lencois-Maranensis est traduit par "feuilles de Maranensis".Imaginez un espace d'environ mille mètres carrés, constitué entièrement de collines de sable blanc comme neige, atteignant 40 mètres de haut. La particularité du paysage est complétée par des lacs de différentes nuances, du bleu au vert et au turquoise. La combinaison inhabituelle de sable et d’eau s’explique très simplement. Malgré le fait que le terrain puisse être considéré comme désert par le nombre de dunes, il pleut régulièrement dans ces régions. L'humidité s'accumule progressivement entre les collines et forme les lacs très pittoresques dans lesquels vous pouvez même nager. La meilleure période pour visiter ce miracle est le milieu de l'hiver, le début du printemps. Pour le Brésil, cette période dure de juillet à fin septembre. Pour vous rendre à Lencois, vous devez d'abord vous rendre à San Luis, le centre administratif de l'état du Maranhão. Ensuite, vous pouvez continuer le voyage avec l'un des bus assurant des vols réguliers depuis la gare routière de la ville. L'entrée au parc national de Lencois est gratuite, mais vous devrez payer pour l'utilisation de planches de sable ou de vélos. Pour voir la beauté principale du parc - l'oasis de Kemada dos Brutos et le lac Lagoa Azul - assurez-vous de faire appel aux services d'un guide. Sans guides, vous courez le risque de dépenser beaucoup de temps et de force physique, et si vous êtes enfin dans le coup, pas un fait.

Parc National Lencois-Maranensis

Chutes d'Iguazu

Ce parc national est situé à la frontière de l'Argentine et du Brésil, où les fleuves Paraná et Iguaçu se rencontrent. La hauteur de la chute d'eau est supérieure à 70 mètres et la largeur de la cascade en cascade est d'environ 3 km. La visite habituelle comprend une promenade de l’entrée du parc à la voie ferrée à voie étroite qui, en un quart d’heure, les touristes se retrouvent à proximité des éléments animés. Ensuite, environ un kilomètre à pied le long de ponts suspendus spéciaux - et vous êtes déjà au «gouffre du diable» personnellement témoin de la grandeur et de la puissance de la cascade. Puis retour en train jusqu'au camp principal, où les invités sont transférés dans des jeeps et conduits à travers la jungle jusqu'à la petite jetée. Sur un petit bateau, vous faites une descente époustouflante sur une rivière rapide jusqu'au pied même de la cascade, où se termine la connaissance d'Iguaçu. Lorsque vous partez en tournée, ne prenez pas d’imperméable ou d’autres moyens de protection contre les éclaboussures - vous ne pourrez toujours pas vous en protéger. Il est préférable de porter à l’avance un maillot de bain ou un caleçon de bain, et les vêtements de dessus peuvent être pliés dans des sacs imperméables, ce que le guide vous proposera sûrement. Si vous souhaitez vous attarder dans ce lieu merveilleux, vous pourrez vous détendre dans l’une des nombreuses chambres de l’hôtel offrant une vue magnifique sur les environs de la cascade.

Chutes d'Iguazu

Plages du Brésil

Plage d'Ipanema

Il n’est pas surprenant que le pays, qui a un littoral aussi long et un climat aussi favorable, dispose d’une infrastructure touristique bien développée, associée spécifiquement aux loisirs sur la côte. Copacaban, Ipanema et Leblon font partie des plages brésiliennes les plus célèbres. Tous sont situés dans le centre touristique du pays - Rio de Janeiro.

Leblon Beach

Les conditions climatiques uniques, les courants atlantiques chauds passant près de la côte et la proximité de l'équateur ont fait de ces lieux une véritable perle du tourisme maritime. L'une des plus longues plages du monde - Copacabana, dont le sable doré s'étend sur six kilomètres, le luxe d'Ipanema ou de l'élite Leblon offrira à tous, même aux touristes les plus exigeants, des vacances inoubliables et des souvenirs les plus chaleureux. Les collectionneurs de faits intéressants seront curieux de savoir que c’est à Copacabana que sont apparus pour la première fois des maillots de bain séparés en bikini, qui sont à ce jour considérés comme la marque de ce lieu. À côté de l'un des quartiers les plus prestigieux de la ville se trouve la plage d'Ipanema. C'est un lieu de vacances préféré des clients de Rio de Janeiro, ainsi que des habitants. Le week-end, la route qui longe la plage est bloquée pour les véhicules et donnée à de nombreux amateurs de patins à roues alignées, de vélos et de planches à roulettes.Le volley-ball, le football sur sable et d'autres jeux en plein air sont également populaires ici.

La plage des hommes d’affaires prospères et de la jeunesse dite «dorée» est devenue Leblond, appartenant au quartier de la ville du même nom.

Chutes d'Iguazu: Les touristes du monde entier aspirent aux chutes d'Iguazu. Dans la langue de la tribu guarani locale, ... La statue du Christ Rédempteur: La statue du Christ Rédempteur est l'une des statues de Jésus les plus reconnaissables au monde et une carte de visite ... Pantanal: Pantanal est une magnifique réserve naturelle au Brésil. Voici une flore incroyablement riche et ... Bonito: Bonito est un endroit particulièrement beau situé au Brésil. Plus de 30 circuits sont disponibles ... Bassin amazonien: Le bassin amazonien est une immense plaine recouverte de jungles pluviales occupant la vallée de la ... Vallée de la Lune: Moon Valley est un fantastique monument de beauté situé dans la vallée de San Miguel, ...

Rio de Janeiro

Tram à Rio

L'une des villes touristiques les plus visitées au Brésil est Rio de Janeiro. Cela est dû à la fois à une infrastructure bien développée et à un grand nombre d'attractions.

Statue du Christ Rédempteur

La carte du Christ Rédempteur, qui s'élève au-dessus de la ville pendant plus de quatre-vingts ans, est considérée à juste titre comme la carte de visite de Rio. Il a été créé en 1931 et en 1965 - consacré par le pape Paul VI. À ce jour, la sculpture est répertoriée comme sept nouvelles merveilles du monde. La taille de la sculpture est incroyable: avec une hauteur de 38 mètres, les bras du Rédempteur atteignent 30 mètres et le poids total de la structure est d'environ 1 150 tonnes. Vous pouvez vous rendre au pied de la statue du Christ en voiture, en empruntant la route qui traverse la célèbre forêt de la ville, Tizhuk. De plus, en 2003, l’ascension était équipée d’un système spécial d’escaliers mécaniques, ce qui facilitait grandement l’accès à cette attraction.

Visiter Rio et ne pas atteindre le sommet du "Pain de Sucre" est tout simplement impossible à imaginer. La hauteur de cette montagne est d'environ 396 mètres. Depuis son sommet, on a une vue incroyable sur la ville et l'océan. Vous pouvez arriver ici en faisant une montée spectaculaire sur le téléphérique.

Pic "Pain de Sucre" Vue de la montagne "Pain de Sucre" Bay Botafogu après le coucher du soleil

Parmi les nombreuses baies océaniques proches de Rio de Janeiro, la baie de Botafogu est la plus populaire - un endroit incroyablement magnifique avec une vue sur les petites îles voisines, le quartier des affaires de la ville. Au dessus de la baie s'étend le téléphérique menant de l'amphithéâtre du mont Urka au sommet du Pain de Sucre. Ici sont très souvent organisées diverses régates de voile.

Emporté par la beauté naturelle et paysagère de la ville, n'oubliez pas de faire attention aux paysages artificiels de la ville.

Aqueduc Carioca (patte arquée)

La construction de ce bâtiment a été achevée au milieu du 18ème siècle. Avec son aide, l'eau potable de la rivière a été livrée à la ville et distribuée aux zones résidentielles. Plus tard, à partir de la fin du 19ème siècle environ, l'arc devint un pont entre le centre de Rio et le quartier de Santa Teresa. Aujourd'hui, la construction est principalement utilisée dans le secteur du tourisme, pour l'inspection des attractions locales organisée par le mouvement d'un pont de tramway spécial. L'aqueduc a la forme d'une arche de deux étages, d'une hauteur de 18 m et d'une longueur de 270 m.

Aqueduc Carioca

Cathédrale Saint Sébastien

La structure de 75 mètres semble très originale pour l'église catholique. Il a été construit sous la forme d'un cône tronqué stylisé en pyramide maya. Situés à plus de 60 mètres d'altitude, des vitraux et la figure du Christ Sauveur, suspendus à des câbles en acier, créent une atmosphère spirituelle et même mystique. L'échelle est également impressionnante: le bâtiment de la cathédrale peut accueillir simultanément jusqu'à 20 000 paroissiens.

Cathédrale Saint Sébastien

Maracana

Maracana est le stade principal du pays, la deuxième religion pouvant être appelée football. Pendant très longtemps, il n'y avait pas d'informations fiables sur le nombre de places sur la Maracane.Au milieu des années 60, selon les récits de témoins oculaires, près de 200 000 fans se sont rassemblés lors des matches (à cette époque, les places debout étaient autorisées). Dans les années 80 du siècle dernier, la FIFA avait demandé à la Confédération brésilienne de football de mener à bien les travaux de reconstruction du stade afin de le mettre en conformité avec les normes internationales. Après avoir numéroté toutes les places assises, il s’est avéré que près de 90 000 personnes pouvaient se rendre à Marakan en même temps. C'est aujourd'hui le plus grand stade de tout le continent. Si vous voulez voir un terrain de football où Pelé, Garrincha, Zico, Socrates et d’autres stars du sport brésilien ont montré leur talent aux fans, admirez l’atmosphère du lieu principal du célèbre «Celesao» («élus») - c’est ainsi qu’ils appellent leur équipe. doit aller à Maracana. Un autre fait qui parle de l’amour des footballeurs pour le football local est la reconnaissance du stade principal du Brésil comme monument historique.

Stade Maracana

Sambodrome Marques de Sapucai

Un grand nombre de touristes du monde entier affluent à Rio de Janeiro pendant les jours du célèbre carnaval brésilien. Le festival de samba, de musique, d’amour et de divertissement réunit les participants et les invités de cet événement enchanteur dans la danse hétéroclite. Surtout pour des processions bruyantes et d’autres événements publics en 1984 et pour la construction de cet immense stade. Avec une longueur de peuplements d'environ 700 mètres, la superficie totale de Sambodroma est de près de 85 000 carrés. Les tribunes, qui s’étendent sur toute la longueur de ce stade, peuvent accueillir simultanément plus de 60 000 spectateurs. Ils sont divisés en trois secteurs principaux. Les places les moins chères sont dans le premier segment, dit général. De nombreux touristes occupent des places dans la seconde, la troisième est réservée aux personnalités. Visiter le carnaval brésilien, assister aux compétitions colorées incendiaires de diverses écoles de samba est un grand succès pour tout touriste.

Sambodrome à Rio de Janeiro Stairon Selarona

Autres curiosités de Rio

Atlantic Avenue

En arrivant à Rio de Janeiro, n'oubliez pas de visiter Atlantic Avenue, il est particulièrement populaire en ce début d'année - un grand nombre de personnes se rencontrent ici même. Le célèbre architecte Oscar Niemeyer et le grand écrivain brésilien Paulo Coelho ont vécu dans ces lieux, interprétés par les Rolling Stones et d'autres musiciens populaires.

Une visite du centre historique vous permettra de vous familiariser avec les monuments de l'architecture coloniale, de visiter divers musées et expositions.

Parmi les curiosités de la ville, qui n’est pas si populaire depuis longtemps, se trouvent les escaliers de Selaron. En 1990, cet artiste chilien a commencé à tracer des marches avec une variété de carreaux de céramique menant à sa maison. L'idée a peu à peu acquis la portée d'un projet culturel sérieux et aujourd'hui, des milliers de voyageurs cherchent à voir une création aussi unique de mains humaines. Fait intéressant, aucune des 2000 tuiles posées pour le moment n'a été achetée. Au début, l’artiste cherchait simplement du matériel pour la réalisation de son entreprise dans des dépotoirs en ville, puis la céramique a commencé à être utilisée, ce que les touristes ont commencé à emporter avec eux.

Théâtre municipal de Stairona Selarona Parc de Rio de Janeiro Flamenco

Le parc de flamenco au Brésil est considéré comme l’un des plus grands espaces verts du monde. Sur une superficie d'environ 1,2 million de mètres carrés, plus de 3 000 espèces d'arbres et d'arbustes poussent. Ici, vous pouvez faire de la marche ou du vélo.

Article de fond: Rio de Janeiro

Qu'apporter du Brésil?

Bouteilles de sable

Si vous souhaitez acheter un souvenir du Brésil ou apporter un cadeau à vos amis et à votre famille, faites attention aux options possibles:

  • Café Parmi la grande variété de variétés, les experts recommandent de prêter attention à Rio, au Paraná, à Santos, à Minas et à Victoria. Ils sont cultivés dans différents états du Brésil, chacun a un arôme et un goût uniques.
  • CachacaVodka spéciale de canne à sucre, vieillie au moins un an dans des fûts en bois spéciaux. Il est fabriqué à la fois sur les petites entreprises familiales et dans les grandes entreprises. Dans le premier cas, le prix d'une boisson pour des raisons objectives sera beaucoup plus élevé.
  • Bijoux de pierres précieuses. En achetant un tel cadeau, soyez prudent. Les produits en pierres précieuses sont mieux achetés dans les grands centres commerciaux ou les magasins ayant une solide réputation. Le prix sera plus élevé, mais le risque d'obtenir le verre coloré coloré pour votre argent sera réduit à zéro. Avec les pierres semi-précieuses, c'est beaucoup plus facile: vous pouvez les acheter en toute sécurité dans de petits magasins. La fabrication de tels produits n'est tout simplement pas rentable.
  • Bouteilles de sable multicolore. Un des souvenirs les plus populaires, car il est fabriqué sous vos yeux: en quelques minutes, le maître crée des images étonnantes dans un récipient transparent avec juste un bâton en bois.
  • Hamac. Cette invention des Indiens est fermement inscrite sur la liste des souvenirs obligatoires. Vous pouvez acheter des produits tissés et tissés. Si vous envisagez de l’utiliser aux fins prévues, privilégiez la deuxième option: elle est plus solide, plus pratique et plus sûre.
Hamac Café Brésilien Figurines En Bois

Souvent à la mémoire du Brésil, les touristes se procurent diverses figures en bois, habilement sculptées par des artisans locaux. Non moins populaires sont les dentelles, dont le tissage est un type traditionnel d’art appliqué pour ces lieux. Des articles en cuir de haute qualité se distinguent: sacs, ceintures, portefeuilles et sacs à main, chaussures.

En vous rappelant que les voyages au Brésil ont peu de chances de devenir habituels pour vous, ne lésinez pas sur les cadeaux offerts à vous-même et à vos proches.

Ce que vous devez savoir pour aller au Brésil

Cathédrale de Brasilia

Le Brésil est un pays fabuleux. Le seul point négatif pour un touriste russe est son éloignement. C’est ce qui fait que les circuits ici sont assez coûteux - le coût du vol transatlantique a une incidence. De plus, le montant de vos coûts peut affecter les objectifs définis lors du voyage. Si vous souhaitez simplement vous allonger sur la plage, un voyage indépendant avec pré-achat de billets d'avion et de réservations d'hôtel sera pleinement justifié, pour lequel vous pourrez utiliser les services de notre site. Si vous souhaitez voyager à travers le pays, vous devriez préférer vous reposer en tant que membre d'un groupe de touristes. Ce n'est pas seulement rentable, mais vous soulage également des difficultés d'organisation.

Nuit rio

Les Brésiliens sont des gens très hospitaliers et ouverts prêts à aider un étranger à s’installer dans un pays étranger. Cela s'applique aux petites villes, mais à Brasilia ou à São Paulo, par exemple, soyez prêt à rencontrer de temps en temps l'impolitesse, l'impolitesse et l'isolement des résidents locaux.

Visa

Si la durée de votre séjour au Brésil n'excède pas trois mois, vous n'avez pas besoin d'ouvrir un visa.

Ambassade du Brésil à Moscou

Il existe plusieurs types de visas brésiliens: en transit (types A, B), à court terme (type C) et nationaux (type D). Les citoyens de la Fédération de Russie peuvent obtenir un visa à la section consulaire de l'ambassade du Brésil à Moscou, située à l'adresse suivante: 121069, Moscou, ul. Nikitskaya, 54. Téléphone pour la communication +7 095 290 28 30.

Ville de Salvador

Lors d’une visite sans visa dans le pays, une personne n’a pas le droit d’immigrer au Brésil et d’y faire des affaires. Lors de son entrée dans le pays, le voyageur doit disposer de suffisamment d’argent et être en mesure de confirmer la réservation auprès de l’hôtel ou de l’hôtel. Tout cela peut nécessiter lors du passage de la frontière.

Le montant de devises étrangères autorisé pour le touriste n'est pas réglementé, mais si vous avez plus de 1 000 USD avec vous, vous devez l'indiquer dans la déclaration. Il existe certaines restrictions à l'importation de monnaie nationale et vous ne pouvez l'exporter qu'avec une licence de la Banque centrale du Brésil.Sans payer les frais, vous pouvez emporter une caméra vidéo, un lecteur, un récepteur radio et un ordinateur portable avec mémoire électronique - le nombre ne dépassant pas une unité.

Naturellement, les armes, les drogues et de nombreux médicaments sont interdits. De manière catégorique, il est impossible de sortir des animaux, ainsi que des produits à base de peaux, de coquillages, de griffes ou de plumes. Les tentatives de contrebande sont sévèrement punies.

Sao paulo la nuit

Transport

Route près de la frontière du Brésil avec le Paraguay

Le principal mode de transport dans le pays est l’automobile. Le Brésil est entouré de près de 2 millions de kilomètres de routes, dont la plupart sont situées sur la ligne côtière du pays. Toutes les routes principales et les autoroutes sont en excellent état, mais les routes dans le nord du pays laissent beaucoup à désirer.

Des chaises dans le bus leito

Longue distance est préférable de surmonter sur les avions des compagnies aériennes locales. Le nombre de vols et leur ramification permettent de gérer parfaitement le trafic passagers. En choisissant un bus longue distance comme véhicule, il est logique de choisir l'option la plus chère et la plus confortable, appelée leito. Au lieu de chaises, des lits spéciaux sont installés dans les salons, pour que vous puissiez passer du temps confortablement sur la route. Il est préférable de réserver à l'avance, au moins un jour ou deux. Aucun problème ne se posera sur la route reliant la capitale à Sao Paulo, car le transport quitte le vol toutes les demi-heures.

Pour les déplacements dans la ville, il est préférable d’utiliser les services d’un taxi. Les prix sont comparables aux prix européens, mais les distances ici sont beaucoup plus grandes. Si vous décidez de prendre un taxi, rappelez-vous: plus la voiture est neuve, plus le voyage sera coûteux. De plus, pour le fonctionnement du climatiseur dans la voiture est facturé séparément. Les transports en commun sont bien développés dans les villes et il existe un métro à Rio de Janeiro et à Sao Paulo. De nombreuses expéditions intérieures, y compris les passagers, sont acheminées par voie d'eau.

Taxi à Rio bateau de croisière en Amazonie

Le transport maritime et fluvial revêt une grande importance au Brésil. Pour Amazonia, par exemple, il s’agit du principal moyen de transport pour les moyennes et longues distances. Il utilise des bateaux à moteur, des bateaux, des ferries et divers navires.

La santé

Port au Salvador

Règle 1 - en aucun cas, ne buvez de l’eau du réseau électrique. Les conséquences d'un tel acte téméraire peuvent être les plus désagréables. Nagez avec prudence - les courants océaniques côtiers peuvent être dangereux pour le nageur inexpérimenté. Lors de votre visite au Brésil, les autorités locales ne font pas obligation à la vaccination, mais si vous prévoyez de voyager en Amazonie, il est logique de vous procurer des comprimés anti-paludisme et de vous faire vacciner contre l'hépatite A et l'hépatite B.

Belo Horizonte

Avant de sortir, vous devez absolument utiliser un écran solaire, car le soleil est «chaud» ici, et les étrangers qui ne sont pas habitués à cette chaleur doivent choisir des produits cosmétiques offrant le plus haut niveau de protection contre les brûlures.

En ce qui concerne la natation dans l'océan, au Brésil, vous devez faire attention, même si une personne sait nager parfaitement. Le fait est qu’il domine ici les forts courants océaniques qui longent le littoral. Pour cette raison, il existe des vagues dites "debout" qui peuvent créer une zone de surf puissante.

La sécurité

Les intimidateurs locaux sont un problème particulier dans les villes brésiliennes. Afin de ne pas risquer votre santé et vos objets de valeur, ne vous promenez pas dans des zones inconnues, ne possédez pas de documents originaux et d’argent liquide. Les voyages et les excursions dans le cadre d'un groupe de touristes sont beaucoup plus sûrs.

Nous ne recommandons pas de compter sur l'aide de gardes de la rue. Ici, la police est particulièrement flegmatique. Il sera utile d’écrire ou de se souvenir des numéros d’urgence: 192 - ambulance; 193 - service d'incendie; 199 - la police. En passant, pour la police touristique, il existe des numéros de téléphone distincts: 511-51-12 et 511-57-67.

La drogue et la prostitution dans certaines régions sont considérées comme une affaire presque légale, et c'est le problème public numéro un.

Hôtels Favela Brazil sur la plage de Copacabana à Rio

Le logement

Il y a environ 20 mille hôtels au Brésil au total. Ils sont principalement situés dans le sud et le sud-est du pays, ainsi que sur la côte de Rio. À Sao Paulo seulement, il y a plus de 80 hôtels et à Rio de Janeiro - 70.

Fazenda Hotel près de Sao Paulo

Le classement des hôtels au Brésil est le même qu'en Europe. Dans la plupart des cas, le service dans un hôtel trois étoiles est d'un niveau très correct. Il existe également un certain nombre d'hôtels de première classe dans la catégorie des "cinq étoiles". Le service laisse généralement une impression positive sur les touristes, si vous ne tenez pas compte de l'habitude de nombreux travailleurs de ne pas trop se précipiter pour exécuter les instructions à l'heure convenue. La tension du réseau électrique diffère de la tension traditionnelle de 220 V en Russie, mais cela ne devrait pas déranger les invités - la réceptionniste proposera un adaptateur réseau.

De l'argent

Unité monétaire du pays - le real brésilien. La monnaie étant rare pour les échangeurs des banques russes, nos compatriotes emportent avec eux le dollar testé sur les voyages. L'échanger contre de la monnaie nationale ne posera pas de problème, il vaut mieux utiliser le service des banques pour cela. Ils travaillent habituellement cinq jours par semaine, de 10 heures à 16 heures. Les mêmes services sont fournis aux voyageurs dans les grands centres commerciaux, les agences de voyage et les hôtels. La spécificité de l'échange dans les hôtels est qu'ici, vous n'accepterez que la devise américaine.

Real brésilien

Les cartes de crédit sont utilisées partout pour payer des services et des achats dans des centres commerciaux, des hôtels. Pour aller au restaurant, il est préférable d’emporter de vrais objets personnels - tous les établissements n’acceptent pas les dollars américains et les chèques. Il est important de savoir que le taux de change des chèques de voyage est sensiblement inférieur à celui des espèces. Au Brésil, comme dans de nombreux autres pays, vous devez donner un pourboire aux préposés. Dans les restaurants, ils représentent généralement jusqu'à 10% du montant indiqué dans la facture. Dans les institutions, il est plus facile de se débrouiller avec un ou deux vrais, mais à la plage, il n’est généralement pas acceptable d’encourager l’argent. Lors du calcul d'un trajet en taxi, les relevés de compteur sont généralement arrondis, vous devez payer séparément si vous demandez la climatisation dans la cabine. N'oubliez pas de laisser un pourboire au coiffeur et au préposé de la station-service si vous utilisez leurs services.

Cuisine brésilienne

En raison des conditions nationales et historiques qui prévalent, la cuisine brésilienne est assez éclectique. La fusion des traditions africaines, européennes et amérindiennes a façonné les traditions culinaires locales. L’influence du Portugal aujourd’hui se reflète dans la cuisson du goulache dans une marmite, des desserts à base d’œufs sucrés, de la charcuterie et de la charcuterie, ainsi que dans l’utilisation d’ingrédients comme la morue salée, l’ail, les olives, les coings et les amandes.

Les traditions culinaires des Indiens d'Amérique, premiers habitants du continent, sont observées dans les us et coutumes des produits de cuisson caractéristiques de l'Amérique du Sud. Au 17ème siècle, des esclaves africains amenés au Brésil pour travailler dans des plantations de canne à sucre apportaient de l'huile de palme, de la noix de coco, des crevettes séchées, de la plantain, du gombo et des recettes africaines originales. Plus tard, la ruée vers l’or, ainsi que le boom du caoutchouc et du café ont contribué à l’afflux d’immigrants venus d’Italie, d’Allemagne, de Chine et du Japon et à leurs traditions culinaires. En outre, la cuisine de chaque région du Brésil a ses propres caractéristiques, façonnées par l’histoire et la situation géographique.

Les plats les plus intéressants sont: haricots noirs assortis, viande, farine et légumes aux épices, foie frit au sarapatel avec diverses sauces, viande semée au soleil. Les touristes sont également émerveillés par la grande variété de fruits tropicaux.Vous pourrez déguster de délicieuses boissons sans alcool préparées sur leur base et les amateurs de bière apprécieront l’excellente qualité des produits locaux.

Comment s'y rendre?

La réponse est simple: en avion, notre site vous aidera à choisir la bonne option. Si vous souhaitez vous rendre à Rio de Janeiro, cela peut être fait par Air France ou Iberia. Après avoir effectué un vol le long du trajet Moscou-Rio, avec correspondance dans l'une des villes européennes (Paris, Madrid, Londres ou Amsterdam), vous vous retrouverez en 17-20 heures en Amérique du Sud. Vous pouvez vous rendre à Sao Paulo par des compagnies appartenant aux mêmes compagnies. Lufthansa et Swiss Air effectuent également des vols réguliers vers cette ville.

Calendrier des bas prix pour les vols à destination du Brésil

Ville d'Aracaju

Arakazhu - une ville du Brésil, capitale de Sergipe. Aracaju a été fondée en 1592 et est devenue la capitale de l’État à partir du 17 mars 1855. Environ 900 000 personnes vivent dans l'agglomération de Big Aracaju. La ville est située sur les rives de l'océan Atlantique, à l'embouchure des rivières Sergipe (port. Sergipe) et Pashim (port. Poxim). Le nom vient de l'expression "ará acaiú", ce qui signifie dans la langue Tupi-Guarani "anarcadier perroquet".

Parc archéologique de Sulstisiu (Amazon Stonehenge)

Parc archéologique de Sulstisiu - un complexe archéologique populaire avec des touristes et des historiens, situé au Brésil près de la frontière avec la Guyane française. En portugais, le nom du parc signifie "solstice". Au printemps 2006, des scientifiques y ont effectué des fouilles et ont trouvé au sommet d’une colline herbeuse un monument mégalithique en forme de cromlech.

Faits saillants

Le monument a un diamètre d'environ 30 mètres et se compose de 127 stèles de granit installées verticalement, dont la hauteur atteint 3 à 4. M. Les scientifiques ont également découvert un mégalithe similaire en Guyane française. De nombreux experts, comparant le monument du parc Sulstisiu à des complexes bien connus situés dans différentes parties de la planète, l'appellent "Stonehenge amazonien".

Des fragments de céramique ancienne ont été mis au jour près de pierres de granit. Après avoir analysé leur âge, les archéologues ont conclu que la céramique pouvait être fabriquée entre le Ier et le XVème siècle de notre époque. Comme un mégalithe similaire de Guyane française, l'âge du monument archéologique brésilien est d'environ deux mille ans.

Hypothèses de destination

Selon les scientifiques, la découverte est un ancien observatoire des Indiens vivant dans ces lieux. Les experts ont tiré cette conclusion car au jour du solstice d'hiver, l'ombre de l'un des côtés du cromlech en granit disparaît. Cela se produit lorsque le soleil se lève sur le territoire du parc archéologique de Sulstisiu.

Cependant, cette version n'est pas la seule. Certains experts estiment que les stèles de granit pourraient jouer le rôle d’un ancien temple à l’air libre. Les prêtres, se concentrant sur la position des étoiles, y effectuaient des rituels magiques. Les fouilles archéologiques sont menées ici de manière continue, mais jusqu'à présent, les scientifiques n'ont trouvé aucune preuve substantielle permettant de confirmer ou d'infirmer les hypothèses.

Comment s'y rendre

Le parc archéologique de Sulstisiu est situé dans la municipalité de Calsueni, dans l'État brésilien d'Amapa, à 390 km de la capitale de l'État, Macapi. Vous pouvez voler à cette ville en avion. La plupart des touristes visitent le parc archéologique dans le cadre de visites guidées organisées.

Barra Grande

Barra Grande - Le plus grand village de la péninsule sur les rives du golfe de Kammama, la troisième plus grande baie du Brésil et le point de départ idéal pour explorer cette région.

Informations générales

En préservant l'atmosphère d'un village traditionnel dans le cadre d'un paysage magnifique, Barra Grande est une retraite unique et radieuse pour ceux qui veulent échapper à la civilisation. Il n'y a vraiment pas de voitures ici, les rues ne sont pas encore pavées, car les habitants préfèrent vivre au son des vagues. Les maisons simples sont entourées de jardins magnifiques, dominées par des couleurs vives de fleurs exotiques violettes, oranges, jaunes et rouges.

C’est un village intéressant, entouré de cocotiers et de manguiers. Il existe de nombreux bars et restaurants où les visiteurs peuvent se familiariser avec la cuisine de toutes les régions du pays. Bien sûr, les touristes sont principalement attirés par ces plages. La plage de Mangeiras, principale plage du village, est réputée pour son sable fin et blanc et ses eaux bleues et calmes. C'est l'endroit idéal pour se détendre et profiter de la mer.

Ici, vous pouvez nager avec la plongée sous-marine et avec un masque, car dans les eaux les plus propres, il y a de nombreuses espèces de poissons et de coraux colorés.

Une courte promenade et vous êtes déjà à Ponta do Muto, à l'extrême nord de la péninsule, où se trouve la plage de Tres Coqueiros. Voici un phare, construit sur le site d'un ancien fort portugais.

Bassin amazonien

L'attraction s'applique aux pays: Brésil, Colombie, Pérou, Bolivie

Piscine Amazon est une immense plaine recouverte de jungles pluviales occupant presque tout le nord de l’Amérique du Sud. Sa superficie est égale à 6,5 millions de mètres carrés. km, ce qui représente 5% de la surface totale de la terre.

Informations générales

Le territoire du bassin amazonien, où se trouvent les forêts les plus importantes de notre planète, est divisé entre le Brésil, la Colombie, le Pérou et la Bolivie. Ces vastes zones alimentent les nombreux affluents de l’Amazone sur toute sa longueur, à travers la jungle pluviale, des hauteurs andines à la côte atlantique. Une partie aussi importante du continent ne peut être vue que de l’espace.

Environ 1 100 grands et petits affluents cachent leurs lits sous le couvert de la jungle tropicale, quittant les hautes terres pour couvrir le bassin de l’Amazone d’un réseau dense tout au long de son parcours. Parmi les nombreux affluents de l’Amazone, 17 ont une longueur de plus de 1500 km. Ensemble avec Amazon, ils transportent environ 20% de l'eau douce totale de la planète. Le terrain lui-même étant relativement plat, les canaux des rivières qui le traversent sont plutôt peu profonds. En moyenne, le lit de l’Amazone baisse de 5 mm par kilomètre, il n’est pas plus fort que l’eau du bain le plus ordinaire! La plupart du temps, de 100 000 à 200 000 mètres cubes sont déversés dans l'océan Atlantique. m d'eau douce en fonction des changements saisonniers.

La plupart des principaux affluents de l'Amazonie ont reçu leur nom en raison de la couleur de l'eau. Par exemple, l’eau de Rio Negru semble noire et celle de Madère d’or écarlate ressemblant à un vin du même nom. Au nord de Manaus, au Brésil, le Rio Negrou se confond avec les eaux jaunes et boueuses de Solimo, jaillissant des pentes des Andes. Deux rivières, tombant dans un lit, se comportent longtemps comme deux liquides non miscibles, et ce n’est qu’après 80 km l’eau jaune de Solimoyns qui prend le relais.

Les sources de Solimoy, découvertes seulement en 1971, sont similaires à celles de tous les fleuves de ce système. Ils sont situés dans les montagnes du Pérou et de l’Équateur et s’écoulent au nord-ouest en direction du Brésil. De cette façon, la rivière réussit à changer de nom six fois et s'appelle Solimoens en cours moyen. Le fleuve Amazone est appelé fleuve Amazone seulement dans la dernière ligne, relativement droite, environ un tiers de la longueur totale.

La longueur de l’Amazonie est de 6275 km, c’est le plus long fleuve du monde, qui a absorbé de nombreuses petites rivières. Durant la saison des hautes eaux, environ 280 000 mètres cubes traversent son lit. m d'eau par seconde. Il est si profond que même les paquebots peuvent s’élever sans danger à 3700 km de son embouchure. Grâce à cela, ils atteignent presque tous les coins de la partie nord du continent, jusqu'à la ville péruvienne d'Iquitos, située au cœur de la jungle pluviale, où le chemin de fer n'est pas encore parvenu.

Les faits

  • Lieu: Le territoire du bassin amazonien, dans lequel se trouvent les forêts les plus importantes de notre planète, est divisé entre le Brésil, la Colombie, le Pérou et la Bolivie.
  • Surface: Sa superficie est de 6,5 millions de mètres carrés. km, ce qui représente 5% de la surface totale de la terre.
  • Longueur: Amazonia tire son nom du plus grand fleuve.Amazone, ayant une longueur de 6275 km, une largeur de 5-12 km et une profondeur de 30-100 m.

Belem

Belen - Ville portuaire brésilienne, est la capitale de l'état du Pará. La ville fait partie de l'agglomération de Belém avec une population de 1,4 million d'habitants. La base de l'économie est le commerce: la bauxite, le minerai de fer, le jute, le bois, le bœuf, les fruits de mer et les fruits sont exportés par le port. Le tourisme et les services à Belene se développent également. Les attractions comprennent le monastère Santo Alezhandri du XVIIIe siècle, le palais de Bologne, l'ancien fort Forte do Presepio, la cathédrale Sé, la basilique de Nazare, le théâtre de la paix et le marché Ver-o-Pézou. Belen a été fondée en 1616. Il s'appelait à l'origine Feliz-Luzitano, ce qui signifie "portugais heureux". La ville a reçu son nom moderne en 40 ans, elle signifie "Bethléem", c’est-à-dire le lieu de naissance de Jésus-Christ.

Belo Horizonte

Belo Horizonte - une ville et une municipalité du sud-est du Brésil, capitale de l'État de Minas Gerais. Le nom traduit du portugais comme "bel horizon". Belo Horizonte est considérée comme la première ville brésilienne à être construite comme prévu.

Informations générales

La ville de Belo Horizonte a été fondée à la fin du XIXe siècle par un prospecteur d’or nommé João Leiti da Silva Ortiz.

Belo Horizonte est une «ville jardin» unique située à 330 km de Rio de Janeiro. Il fait partie de la grande agglomération urbaine de Belo Horizonte et de la microrégion économique et statistique éponyme. La population est de 2,5 millions d'habitants (la sixième ville la plus peuplée du Brésil). Couvre une superficie de 331 km². L'attraction urbaine principale est le parc écologique de Pampulha, divisé en une île artificielle et célèbre pour son aménagement paysager avant-gardiste.

À 60 km de Belo Horizonte, se trouve le plus grand musée d'art contemporain Inyotima du parc d'Amérique du Sud. Sur le territoire du parc-musée à ciel ouvert sont placées des sculptures et des installations d'artistes contemporains. Environ 400 000 personnes visitent Inyôtim chaque année.

Offres spéciales pour les hôtels

Brasilia

Brasilia - la ville, capitale du Brésil depuis 1960, au bord d'un réservoir artificiel. Inclus dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Sur le territoire du Brésil sont situés l'aéroport international. Président J. Kubitschek, entreprises de l'industrie légère et alimentaire, Université nationale, Théâtre national.

Informations générales

La capitale moderne du Brésil est située dans la partie centrale du pays sur le Plateau central, à une altitude de 1050-1200 m, près des rivières Preto et Deshkobertu. Le lieu choisi a été spécifiquement éloigné des principaux centres politiques des pays de Rio de Janeiro et de São Paulo - dans la partie centrale du Brésil, qui était pratiquement vide à cette époque. Cette situation était considérée comme plus favorable d'un point de vue stratégique et militaire.

Climat continental tropical avec un été humide et pluvieux (dans l'hémisphère nord à cette période de l'hiver) et un hiver sec et ensoleillé (de la mi-mai à la mi-octobre). La température moyenne annuelle est de 21 ° C, avec des fluctuations saisonnières de 15 à 30 ° par an. Septembre est considéré comme le mois le plus chaud. L'humidité relative ne dépasse généralement pas 30%. En hiver, elle tombe à 10% et moins.

La flore et la faune - type savane, plus précisément - caractéristique de la "serrada" brésilienne.

Une nouvelle division administrative a été créée autour de la ville à partir de l'état de Goias: le district fédéral.

En réalité, environ 200 000 personnes vivent au Brésil en permanence, certaines zones résidentielles n’ayant pas encore été achevées. La population de la ville de banlieue dépasse les 2,5 millions d’habitants. Parallèlement, la capitale avait été conçue à l’origine pour accueillir environ 500 000 habitants. En conséquence, la ville est maintenant lourdement surchargée par la route.

Les transports en commun sont représentés par deux lignes de métro reliant le centre-ville à l'aile sud jusqu'aux villes satellites, ainsi que de nombreuses lignes de bus, la plupart convergeant vers la gare centrale Rodoviariya.

Brasilia est réputée pour ses meilleures performances éducatives (93% des personnes alphabétisées dans l'Indice de développement humain). La ville compte de nombreuses écoles et plusieurs universités, dont la plus importante est l'Université nationale du Brésil (UNB). La plus grande université privée est l'Université catholique du Brésil (UCB).

De l'architecture

Le Brésil est une ville conçue et construite sur un plan unique, comme l’incarnation du rêve de l’humanité d’une technopole parfaite. Le plan du Brésil a été développé en 1957 par l'architecte L. Costa. La ville est planifiée sous la forme d'un avion. Le centre du "fuselage" occupe la zone des Trois Autorités, conçue par le célèbre architecte national Oscar Niemeyer.

Certes, c'est un miracle de goût, d'assise, de proportions, de force et d'élégance. "Wings" - quartiers résidentiels. Chacune d'entre elles est autonome, possède sa propre rue commerçante, ses propres écoles, un parking pour voitures, une église. Au "nez", loin du centre, se trouve le palais Aurora - la résidence du président de la République. Devant le palais se trouvent deux sculptures en bronze: des femmes éclaboussent dans l’eau bleue de la piscine. Des farceurs locaux crient: "Ce sont les filles du président qui se déchirent les cheveux à cause du fait qu'elles ont dû passer de la joyeuse Rio au désert ennuyeux". La décision de construire une nouvelle capitale près du centre géographique du pays était motivée par la volonté d'impliquer de vastes territoires peu peuplés des hauts plateaux brésiliens dans le renouveau économique et social. La construction a commencé en 1958 et en 1960, le président Kubichek a officiellement ouvert la "ville de l'espoir", qui a grandi au milieu du désert rouge.

Par le courage des solutions architecturales, le Brésil est une ville du siècle. Sa particularité est que l'autoroute principale est divisée en deux flux indépendants: le trafic automobile et le trafic piétonnier. Les échangeurs de véhicules, les autoroutes à quatre voies et les allées à plusieurs étages sont conçues de manière à garantir l’absence totale d’intersections. En vérité, le Brésil a été construit pour les automobilistes. Un piéton dans cette ville s'étirant sur 13 km n'est pas facile. Il n'y a absolument aucun trafic dans la partie «résidentielle» de la ville, et il y a un silence inhabituel et de l'air pur autour.

Parmi les créations remarquables de Niemeiro, il y a la cathédrale du Brésil, dont les locaux principaux sont situés sous terre, tandis que seul son dôme de béton et de vitraux est visible de la rue.

De la hauteur du vol des oiseaux, on peut voir que les principales artères de la ville avec les quartiers adjacents forment une sorte d'avion à réaction à réaction qui vole au sud-est. Lucio Costa, cependant, a prétendu qu'il avait conçu la ville comme un papillon géant.

En même temps, dans le fuselage de cet "avion", se trouvent la majorité des institutions d’importance urbaine et fédérale. La partie centrale est réservée au secteur des hôtels, des magasins, des banques, etc. Dans la "queue de l'avion" se trouvent les institutions municipales urbaines et dans la "zone de pilotage" - fédérale: bureau du procureur, parlement (Congrès national) et autres institutions. Dans les ailes sont des zones résidentielles. Les autoroutes axiales (port. Eixos), entourées de rues à deux rangées, et chacune, en règle générale, a sa propre "spécialisation": banques de la rue, pharmacies de rue, etc.

L'adresse des bâtiments résidentiels de la ville est alphanumérique: l'aile sud ou nord est éventuellement indiquée, le numéro du superbloc (trimestre) - et même des «centaines» sont situés dans l'aile sud, et impair - au nord, plus petit - plus proche de l'autoroute axiale, plus loin; ainsi que la lettre désignant une structure spécifique dans le bloc - il n'y en a toujours pas plus de 11. Les blocs sont regroupés en quatre, et un tel groupe comprend une école, une église et un certain nombre d'autres institutions sociales. En règle générale, dans les quartiers très verdoyants, les quartiers les plus riches embauchent des jardiniers à plein temps. Dans chaque bâtiment résidentiel, un agent de sécurité est chargé de contrôler le flux de visiteurs.

Il est également intéressant de noter qu'un certain espace au-dessus du sol est attribué à chaque bâtiment de la ville par le plan directeur.À cet égard, les bâtiments les plus intéressants du point de vue architectural (banques, magasins, hôtels, etc.) sont généralement plus petits que leurs homologues habituels. Beaucoup plus de liberté accordée aux constructeurs dans les banlieues du Brésil, où ils vivent, pour la plupart, pas des citoyens riches.

En même temps, les citoyens les plus riches achètent souvent des villas dans la partie centrale opposée de la ville - la rive est du réservoir.

Offres spéciales pour les hôtels

Calendrier des prix bas

Cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie (Cathédrale métropolitaine de Nossa Senhora Aparecida)

Cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie - Le temple principal de la ville de Brasilia, considérée comme l'une des plus belles cathédrales catholiques du monde. Il est consacré en l'honneur de la patronne de l'église et de la famille de la Vierge Marie Aparesid, mais les Brésiliens l'appellent eux-mêmes le temple de la couronne d'épines.

Faits saillants

Ce bâtiment atypique a été construit entre 1958 et 1970 par le célèbre architecte latino-américain Oscar Niemeyer dans le style du modernisme. La cathédrale de Brasilia ressemble à une cathédrale métropolitaine de la ville anglaise de Liverpool. Cependant, le temple brésilien a des formes plus subtiles, ainsi qu'une plasticité et une expressivité particulières.

Le bâtiment est en béton et s'élève à une hauteur de 40 mètres. Tout en haut se trouve une mince croix haute. La structure futuriste est une structure côtelée composée de seize colonnes hyperboloïdes courbes. Selon le plan de l'architecte, ils devraient rappeler les mains levées vers le ciel. Mais il y a d'autres points de vue. Certaines personnes trouvent que la cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie ressemble à une immense fleur de béton, tandis que d'autres voient dans sa forme des flammes ou un sablier. L'espace entre les colonnes est occupé par de grands vitraux, le temple semble donc très léger et aéré. L'abondance de parois de verre remplit l'espace intérieur de lumière.

Oscar Niemeyer était athée. L'Église catholique n'a donc pas initialement voulu consacrer le nouveau temple de Brasilia. Cependant, deux ans avant l'ouverture officielle, une cérémonie de consécration a été organisée par le cardinal Eugenio Steel. Ensuite, la cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie a acquis une reconnaissance mondiale et, en 2013, le pape François, en visite dans le pays, a célébré une messe dans ce temple.

Pour le développement et la mise en œuvre réussie du projet en 1988, Oscar Niemeyer a reçu le prix d'honneur Pritzker, qui est marqué par les meilleurs développements dans le domaine de l'architecture. Depuis 1990, la cathédrale de Brasilia est reconnue comme un trésor national et figure parmi les monuments les plus importants du Brésil.

Pour les visiteurs, il est ouvert tous les jours de 8h00 à 19h30. L'entrée est gratuite.

Caractéristiques d'architecture

La cathédrale de Brasilia occupe une superficie de 3 848 m². Chacune des 16 ailettes en béton pèse 90 tonnes et le diamètre de la base arrondie est de 60 mètres. Il convient de noter que, comme dans de nombreux bâtiments construits par Niemeyer, la base du temple est entourée d’eau.

Outre la cathédrale, vous pouvez voir le clocher avec quatre grandes cloches, que le Brésil a reçu en cadeau du gouvernement espagnol. Devant l'entrée se trouvent de hautes figures de bronze représentant quatre évangélistes.

Lors de la conception du temple, des erreurs techniques ont été commises. La cathédrale catholique de la Bienheureuse Vierge Marie n’a donc pas une très bonne acoustique. L'inconvénient de la conception est également considéré comme une absence presque complète du système de ventilation. Le temple est à l'air libre, n'a pas de protection supplémentaire contre la lumière, il fait donc chaud à l'intérieur. Pour résoudre ce problème, en 2000, une partie des vitraux a été remplacée par du verre spécial qui transmet la lumière mais retient la chaleur.

La cathédrale de Brasilia a une autre caractéristique architecturale. Sur le chemin menant au hall principal, les visiteurs qui y entrent empruntent un long tunnel sombre dont le sol et les murs sont décorés de granit noir.

Intérieurs

La nef ronde de la cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie est conçue pour 4000 fidèles.De là, il y a deux sorties par lesquelles vous pouvez entrer dans le baptistère et les bureaux. Un crucifix monumental est placé sur les bancs pour les croyants. Sous le dôme, vous pouvez voir les figures de trois anges, dont l'auteur est le sculpteur Alfredo Cheskyatti. Le plus grand des anges a une longueur de 4,25 m et pèse 300 kg.

La partie interne des colonnes est bordée de marbre blanc de Carrare. Les vitraux transparents sont fabriqués par la française Marianne Peretti et sont conçus en vert, bleu et beige. La plage de froid du dôme de verre crée une sensation de fraîcheur et de fraîcheur. Dans les endroits où il n'y a pas de décoration colorée sur le dôme, le ciel et les nuages ​​regardent à travers le verre, de sorte que les croyants ont l'impression de parler directement au ciel.

Le baptême a une forme symbolique d'oeuf et est décoré de carreaux de céramique. Les dessins sont réalisés d'après les dessins de l'artiste Athos Bursau. Le même maître décoré avec des images de la vie de la stèle de la Vierge Marie, debout à l'entrée du temple.

L'autel a été présenté à la cathédrale par le pape Paul VI. La sculpture de la Vierge Marie est une copie de la statue de Notre-Dame, qui se trouve dans la cathédrale catholique de la ville brésilienne de São Paulo.

Comment s'y rendre

La cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie est située sur l'Esplanada dos Ministérios, numéro 12. La station de métro "Galeria" est la plus proche du temple. En outre, plusieurs lignes de bus desservent la cathédrale de Brasilia. Vous devez descendre à l'arrêt "Via L2 Sul" ou "Via S Um Leste".

Ville Buzios (Buzios)

Buzios - une ville du Brésil située sur l’île du même nom, à deux heures de Rio de Janeiro. Le nom complet de la ville sonne comme "Armação dos Buzios". La superficie de la ville est de 69,3 km². Il est habité par environ 30 mille personnes. Buzios est l'une des meilleures stations balnéaires du Brésil, conservant le charme d'un village de pêcheurs.

Informations générales

Il y a plus de 20 plages dans la ville, chacune avec son propre caractère: Ferruda - une plage de plongée en apnée, surfer sur la plage de Geribá et bien bronzer sur la plage d'Osos. En général, les plages de la côte est sont les mieux adaptées aux sports nautiques car elles font face à l'océan. Les plages de la côte ouest de la péninsule sont plus pratiques pour nager avec un masque et un équipement de plongée. Il existe plusieurs écoles de surf et de plongée, permettant même aux novices de pratiquer la plongée sous-marine.

Les principaux magasins sont situés autour de la Rua das Pedras. La vie nocturne est la deuxième après Rio.

Ne manquez pas

  • Rouler sur un bateau.
  • Repas dans l'un des restaurants où la nourriture est payée au poids.
  • Emerencias et réserves de Taua.
  • Festival de jazz en juillet.

Fait intéressant

La péninsule gagne en popularité grâce à Brigitte Bardot.

Offres spéciales pour les hôtels

Buzios (Armação dos Búzios)

Buzios - une station balnéaire sur la péninsule du même nom, un lieu idéal pour découvrir la grâce et le confort en combinaison avec l'atmosphère charmante d'un village de pêcheurs traditionnel. Il est souvent comparé à Saint-Tropez pour ses magnifiques plages, ses bâtiments pittoresques et sa finesse tropicale.

Informations générales

Buzios n’est qu’à deux heures de Rio de Janeiro et beaucoup se reposent des excès de la célèbre ville du carnaval. Mais dans le même temps, Buzios regorge de restaurants, de boutiques, de terrains de golf, de sports nautiques et de discothèques - tout ce dont vous avez besoin si vous voulez faire l'expérience de la vie brésilienne.

Buzios est considérée comme la meilleure station balnéaire de Rio. De nombreuses célébrités, tant locales qu'internationales, ont construit des villas ici - le début de la tradition a été instauré par Brigitte Bardot, qui a visité la ville en 1964. Malgré le glamour à la mode, Buzios a réussi à conserver le charme d'un village de pêcheurs.

À Buzios - plus de 20 magnifiques plages descendant dans les eaux claires de l’océan bleu. Ils contrastent très efficacement avec le paysage environnant, regorgeant de plantes exotiques.

Buzios, ou Armasao de Buzios, est situé sur une péninsule allongée, bordée de plages qui débordent dans les eaux claires de l’Atlantique. Sur les superbes plages, vous pouvez faire n'importe quoi, de la natation et de la plongée à la farniente dans les cafés branchés.

En plus des sports nautiques et des plages de sable blanc sans fin, Buzios offre une vie nocturne animée. Les restaurants et les bars bruyants de la rue Rua das Perdas sont les endroits les plus appropriés pour voir et montrer les autres.

Fernando de Noronha (Fernando de Noronha)

Fernando de Noronha - Un archipel de 21 îles situé à environ 350 kilomètres de la côte nord-est du Brésil. L’archipel est l’une des régions du monde les plus importantes du point de vue de l’écologie: en 2001, avec l’atoll de Rokas, il a été reconnu comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Parmi les touristes, l'archipel est un lieu populaire pour la plongée et le surf.

Informations générales

Chaque matin, plus de 1000 dauphins se rassemblent à Bahia dos Golfinghos (Dolphin Bay), qui gambadent sous les rayons du soleil levant. Beaucoup de tortues marines utilisent de larges allées de plages isolées pour la ponte.

L'île principale, Ilha de Fernando de Noronha, est la seule qui soit habitée. Pour éviter tout risque d'atteinte à la nature, seuls 420 touristes peuvent arriver sur l'île à une heure précise. Sur ce territoire vierge, occupé à 70% par le parc national, se trouvent de nombreux bungalows isolés. Ils sont toujours remplis de touristes et sont réservés bien avant le début de la saison en décembre et janvier.

Le bâtiment le plus impressionnant de la ville de Vila do Trinta - Forte dos Remedios, un ancien rappel de l'occupation portugaise. Fondé en 1737, le fort est très ancien - les anciens canons sont presque à moitié ensevelis dans le sable, les fortifications semblent sur le point de s’effondrer. Dans les rues pavées, vous pourrez voir une intéressante église baroque jaune-blanche, Igreha Noss Señora dos Remedios, construite en 1772, ainsi que le palais rouge vif de style colonial, le Palacio San Miguel.

Les autres îles de l'archipel se caractérisent par différentes formations géologiques. L'île de Mayo, tellement érodée qu'elle a pris la forme d'une pyramide inversée, est reconnue de loin par les marins, tandis que l'île voisine, la falaise du village de Ginet, est également reconnaissable à cause de la similitude avec la selle de cow-boy. L'île de Sha-po do Suesto est comparée à un petit champignon, tandis que le Fra-de, dit-on, ressemble à une cloche - non seulement par sa forme, mais également par le son des vagues dispersées par les coups portés sur sa poitrine rocheuse. L'île de Moro à Leno rappelle celle d'un lion de mer et deux impressionnantes îles volcaniques noires, Dois et Irnan, ressemblent, selon les experts, à une poitrine féminine.

Quoi que vous voyiez dans les contours de ces falaises, l’image d’un paradis tropical restera à jamais dans votre cœur.

Ville de Fortaleza (Fortaleza)

Fortaleza - une ville du Brésil, capitale de l'état de Ceara. La cinquième plus grande ville du pays. Il est habité par plus de 2,5 millions de personnes.

Le nom de la ville est associé au fort hollandais Schonenborch (niderl. Schoonenborch) qui existait depuis le milieu du XVIIe siècle. Traduit du portugais fortaleza signifie "forteresse".

Que faire

L'observation des bateaux locaux en jegadas est particulièrement intéressante à Fortaleza. Ils sont difficiles à gérer, mais cela n'empêche pas leurs propriétaires de sortir en mer tous les matins afin de livrer un nouveau lot de fruits de mer à la ville. Un parc aquatique attend les invités de la ville et le plus grand au Brésil est Ponta Dunas. La variété de diapositives et autres attractions ici est tout simplement à couper le souffle!

Fortaleza est également célèbre pour son architecture moderne diversifiée. De nombreux gratte-ciel, des églises qui poussent partout, parfois dans un style avant-gardiste, sont parfaitement combinés avec des bâtiments construits à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle. Parmi les anciens, une attention particulière est attirée sur le théâtre Jose de Alencar. Il a été construit au XIXe siècle et combine les caractéristiques du style néoclassique et du style Art nouveau.Pour les curieux, les portes des musées sont ouvertes: art populaire, transport ferroviaire, minéralogie. Bon shopping dans la ville. Des boutiques de marques mondialement connues proposent des collections fraîches et le marché central - tout le reste, des aimants de souvenirs aux liqueurs de cachacas, sans lesquels, comme vous le savez, il est impossible de préparer le plus célèbre cocktail brésilien kaipirinju.

Cuisine

La ville compte de nombreux bars et restaurants axés sur l'accueil des touristes. Vous pourrez y goûter une cuisine nationale, des fruits de mer locaux et de délicieux cocktails, qui sont des bars brésiliens très réputés. Les prix provoquent presque partout une agréable surprise, qui compense quelque peu le coût d'un long voyage. Certains problèmes peuvent être liés au fait que, malgré leur orientation touristique, très peu de personnes parlent anglais. Mais ce problème est facile à résoudre en apprenant quelques mots-clés de la langue portugaise.

Le logement

Grâce à une politique marketing compétente et à des investissements ciblés, Fortaleza compte de nombreux hôtels de luxe qui offrent aux touristes un hébergement confortable, mais aussi une vaste gamme de services supplémentaires. Grâce aux efforts des autorités et des entrepreneurs, Fortaleza est l’une des meilleures chaînes hôtelières du Brésil. Beaucoup de bâtiments conservent des caractéristiques architecturales caractéristiques du début du 20ème siècle, quand ils ont été construits.

Des plages

De nos jours, Fortaleza est un centre reconnu pour les vacances à la plage et un lieu privilégié. La nature unique de cette région, près de 25 kilomètres de plages superbes, les puissantes vagues océaniques attirent des milliers de touristes, y compris de nombreux Européens: la distance parcourue est immense (nous le savons, elle se mesure non seulement aux kilomètres, mais également aux billets d’avion), les gens s’efforcent de visiter ce lieu unique. recours. Le gouvernement de Ceara comprend l’importance du tourisme pour le développement de l’économie de l’État et fait tout son possible pour attirer les touristes à Fortaleza.

Histoire

À l'endroit où se trouve maintenant Fortaleza, les Européens ont débarqué pour la première fois le 2 février 1500. Ce fut l'expédition espagnole de Vicente Pinson, qui a appelé la côte de Santa Maria de la Consolación (en espagnol: Santa Maria de la Consolación). Le Traité de Tordesillas étant déjà en vigueur, délimitant les sphères d'influence de l'Espagne et du Portugal et attribuant ces longitudes à la sphère d'influence du Portugal, cette découverte n'a jamais été officiellement reconnue. La colonisation du Portugal a commencé lorsque Pero Coelho de Souza a construit le fort de San Thiago (port. Fortim de São Tiago) à l'embouchure du Tiara en 1603. Pendant peu de temps, la côte nord-est du Brésil fut occupée par les Hollandais, qui y fondèrent le fort Schönenborch, et les portugais, après leur retour, le renommèrent Fortaleza de Nossa Senor de Assunso (port. Fortaleza de Nossa Senhora da Assunção). En 1799, la province de Ceara fut séparée de la province de Pernambuco et Fortaleza en devint la capitale.

Au 19ème siècle, Fortaleza devint le centre de la province, principalement spécialisée dans la culture du coton. En 1812, les coutumes ont été établies dans la ville. Dans les années suivantes, non seulement de nouvelles entreprises industrielles sont apparues à Fortaleza, mais également des institutions éducatives et culturelles telles que des écoles, un séminaire (1864) et la bibliothèque publique (1867). En 1870, la construction de la voie ferrée a débuté, marquant le début du système de transport en commun de Fortaleza. Le 25 mars 1884, des esclaves sont libérés dans la province de Ceará.

La croissance de la ville au 20ème siècle était principalement due à la réinstallation des résidents ruraux dans les villes; À la fin des années 1910, Fortaleza est devenue la septième ville la plus peuplée du Brésil. En 1954, la première université, un port, a été fondée ici. Universidade Federal do Ceará (UFC). Dans les années 50 et 60, la ville s'agrandit et de nouvelles zones apparaissent. À la fin des années 70, Fortaleza est devenue le centre d’une grande agglomération industrielle.Pendant le règne dictatorial de Humberto Castelo Branco (originaire de Fortaleza) dans les années 1970, une femme, Maria Louise Vil Dean, a été élue maire du Brésil pour la première fois au Brésil et la ville est devenue le premier parti de gauche. Dans les années 1990, Fortaleza est devenue l'un des principaux centres touristiques du Brésil.

Le climat

Fortaleza se caractérise par un climat tropical typique, caractérisé par une température élevée et une humidité élevée toute l'année. Le climat est généralement adouci par le vent de l'océan. Les mois les plus chauds sont décembre et janvier, la saison des pluies (hiver) est de janvier à mai.

La végétation

Fortaleza est située dans la zone de forêt pluviale en raison des fortes précipitations annuelles. Pour la même raison, le sol est de mauvaise qualité car il est flou par la pluie.

Mont Roraima

L'attraction s'applique aux pays: Venezuela, Brésil, Guyane

Roraima - La Montagne de la Table et l’un des principaux attraits du continent latino-américain. «Roraima» se traduit par «la grande montagne bleu-vert». Le sommet plat du tepui s'élève au-dessus des nuages. Il semble aux voyageurs qui ont conquis Roraima qu’ils se trouvaient sur une autre planète: les vues qui s’ouvrent du sommet de la montagne semblent si irréalistes. Être sur Roraime peut être comparé à un séjour sur une île déserte. Au lieu des eaux bleues de la mer, le tepui entoure un océan de nuages ​​laiteux et blancs.

Où est Roraima

Le point de repère naturel est situé sur le territoire de trois États simultanément. La majeure partie appartient au Venezuela. Les autres pays hôtes de Roraima sont le Brésil et la Guyane. La montagne de la Table est située à la pointe sud-est du parc national de Canaima, appartenant au Venezuela.

Naissance d'un miracle de la nature

Les montagnes de la table sont appelées montagnes avec des sommets plats et des murs presque verticaux. Ce type de montagnes a émergé du plateau de grès, situé entre les rivières Rio Negru, Amazon, Orinoco et l'océan Atlantique. Pendant longtemps, le plateau a été affecté par l'érosion, ce qui a entraîné sa destruction. En conséquence, les montagnes ont été formées avec des sommets plats comme la surface de la table. Roraima est appelé le plus haut tepui du Venezuela. La partie la plus haute de la montagne atteint 2810 m.

Climat, flore et faune

Dans les basses terres de Roraima, le climat est presque identique à celui de la mesa. Les saisons de sécheresse ici sont remplacées par les saisons de pluie. Plus vous montez, plus l'air devient froid et humide. Le matin, la température ne dépasse pas 0 ºС. La saison des pluies dure de mai à octobre. Durant cette période, le brouillard descend sur le plateau, qui ne se dissipe pas avant plusieurs semaines. Il n'est pas recommandé de visiter le mont Roraima pendant la saison des pluies.

La cinquième partie de la surface de la mesa est occupée par des réservoirs: rivières, petits lacs et tourbières. L’endroit le plus impressionnant, connu sous le nom de «proue du navire», est l’extrémité nord de Roraima. C'est un rebord pointu.

La plupart des habitants des sommets du monde animal et végétal du mont Roraima sont endémiques. Cela signifie que les êtres vivants se trouvent constamment dans une zone limitée et suivent leur propre chemin d'évolution. Un des plus brillants représentants du tepui endémique est Oreofrinella Quelch - un crapaud noir de petite taille. La caractéristique de l’amphibien est que, contrairement à ses homologues, il n’est pas capable de nager ou de sauter. Si oreofrinella est en danger, il se roule en boule et se roule dans l'espace entre les pierres.

Les expéditions qui ont visité le plateau ont permis de décrire environ 230 espèces de plantes. La plus grande diversité est représentée par les familles des Asteraceae, Millipede et Orchid. De nombreuses plantes ont été forcées de s'adapter au sol local, qui a perdu à cause de la pluie constante une part importante de substances organiques et minérales. Les plantes insectivores présentent un intérêt particulier: Rohyrimus sundew, hélimphore retombant, pemphigus.

Entouré de légendes

Le mot "tepui" (ou "tepui"), les Indiens de la tribu Pemon vivant à proximité de Roraima, ne s'appelle pas seulement les montagnes de la table. Tout d'abord, la soi-disant demeure des dieux. Une des légendes raconte que la déesse Quinn vivait autrefois sur la montagne. Elle est devenue la mère de tous les habitants de la Terre, par analogie avec la veille biblique. Selon une autre légende, le mont Roraima faisait partie du tronc d'un arbre géant, à l'origine de tous les fruits de la planète. Une fois l’arbre abattu par le héros des contes locaux - Makunayma. Les souches restantes s'appelaient le mont Roraima.

Les habitants ne montent jamais à la "demeure des dieux". Pour eux, cet endroit est maudit. L'homme qui a osé monter au sommet sera sévèrement puni et paiera de sa vie. Les scientifiques pensent que la légende mérite d'être écoutée. Cependant, le voyage à Roraima n’est pas toujours catastrophique à cause d’une malédiction: le sommet de la montagne attire souvent la foudre, ce qui peut tuer une personne.

Les scientifiques modernes ne pourraient pas résoudre tous les mystères de Roraima. Au cours d'une des expéditions sur le plateau, une plateforme ronde a été découverte, sur laquelle il n'y avait pas de végétation. Naturellement, une telle plate-forme ne pourrait pas. De plus, une poudre argentée constituée d'un alliage de métaux rares a été découverte sur une étrange partie du plateau. Il a été constaté qu’il était impossible d’obtenir un alliage similaire, même avec l’équipement le plus récent. Parmi les scientifiques, il y avait une version selon laquelle la montagne était utilisée à plusieurs reprises par des extraterrestres comme un cosmodrome.

Beaucoup de chercheurs insolites ont découvert dans des grottes de montagne, dont les murs étaient peints d'images d'animaux et de créatures ressemblant à des êtres humains. Les scientifiques ont trouvé des squelettes étranges. Des os venaient une saveur sucrée. Inhalant une odeur inconnue, certains membres de l'expédition sont tombés dans le coma pendant plusieurs jours. Récupérés, ils ont raconté à leurs collègues leurs visions étranges et leurs voyages dans d’autres mondes.

Une des expéditions a perdu des points de repère sur le plateau. Les chercheurs ont erré pendant plusieurs mois. À un moment donné, selon les descriptions des scientifiques eux-mêmes, ils ont été capturés par un tourbillon et emmenés du sommet de la montagne. Après quelques instants, l'expédition se trouvait au centre d'une colonie indienne vivant près de Roraima. Les chercheurs étaient certains de ne s’être absentés que quelques mois. Il s'est avéré que l'expédition a été retardée de 4 ans. Selon les scientifiques, il était impossible de trouver autant de temps sur Roraima. Le stock de provisions a été calculé pour plusieurs semaines. Les voyageurs mourraient de faim. Le temps pour le tepui circule différemment que partout ailleurs.

Exploration du mont Roraima

Les premières descriptions de la montagne se trouvent dans les travaux de Sir Walter Raleigh. Un chercheur anglais a décrit Roraima en 1569. Et les premiers Européens qui ont étudié le terrain autour de la montagne étaient l'Anglais Yves Cern et l'Allemand Robert Shombrook. Les scientifiques ont publié un rapport sur leur expédition dans un magazine allemand. Ensuite, un livre a été publié dans lequel Cern et Schobrooke ont décrit en détail la flore et la faune inhabituelles des quartiers de la «demeure des dieux». De nombreux scientifiques ne les ont pas crus. Le livre, écrit par Chamomile et Schombroke, a été attribué à un genre fantastique.

Il n’a été possible de grimper au sommet de la montagne qu’en 1884. L'expédition a été réalisée par les membres de l'expédition sous la direction d'Edward Im Turn. La flore et la faune des sommets du tepui étaient encore plus étonnantes que le monde végétal et animalier au pied. Pendant des centaines d'années, le plateau a été isolé. Personne n'est monté sur lui, personne n'est descendu de lui. L'isolation du monde extérieur a permis à Roraime de préserver des espèces végétales et animales uniques déjà disparues ou exterminées sur la planète.

Grâce à l'expédition des années 2000, le plus grand système de grottes de quartz actuellement connu dans le monde a été découvert à Roraim. Pour se rendre à la grotte, il est nécessaire de descendre à une profondeur de 72 m. La particularité de la grotte qui s’étend sur 11 km est de disposer de 18 sorties.

Roraima inspire

Mention de la montagne légendaire peut être trouvée dans la fiction et le cinéma."La demeure des dieux" a inspiré le travail de nombreux artistes.

  • Pour le grand public, le mont Roraima est devenu connu grâce au roman The Lost World de Sir Arthur Conan Doyle. L'écrivain anglais s'est inspiré des comptes rendus publiés de l'expédition sous la direction d'Edward Im Turn. Conan Doyle s'est "installé" sur les dinosaures Roraima. Selon l'intrigue du roman, ils ont pu préserver leur population, étant isolés du monde extérieur.
  • Au début des années 90, le célèbre réalisateur hollywoodien Steven Spielberg a choisi le pied de la «demeure des dieux» comme lieu de tournage pour son fantastique film «Jurassic Park».
  • Roraime était consacré au documentaire "The Genuine Lost World", tourné en 2008 par la société "Gryphon Productions". Le film raconte le parcours d'une équipe de chercheurs modernes qui se sont aventurés sur les traces de leurs prédécesseurs.
  • En 2009, le studio de cinéma Pixar a créé le dessin animé Up. Le lieu d'action a été choisi mont Roraima.

Comment est l'ascension

Des milliers de touristes visitent le tepui chaque année. Le voyage commence depuis la capitale du Venezuela - Caracas. De là, les aventuriers se rendent dans la petite ville de Santa Helena de Wayren. De la capitale, vous pouvez vous y rendre en bus. Dans les agences de voyages locales, vous devez acheter un circuit pour visiter Roraima.

L'auto-escalade est interdite pour deux raisons. Tout d'abord, c'est trop dangereux. Deuxièmement, la "demeure des dieux" est située sur le territoire de la réserve nationale. Le voyageur qui a acheté le circuit reçoit un guide-guide à sa disposition. Ils sont généralement le représentant de la tribu Pemon, qui connaît bien le mont Roraima et ses environs. Vous pouvez engager toute une équipe de guides. Les Indiens porteront des objets voyageur et lui prépareront de la nourriture. Voyager avec des porteurs coûtera 250 $. Si les touristes préfèrent cuisiner et porter eux-mêmes leurs affaires, la visite ne coûtera pas plus de 150 $. Vous pouvez gravir le Roraima à l'aide d'un hélicoptère. Cependant, cette façon de conquérir le plateau en raison du coût élevé n’est pas choisie par de nombreux chercheurs d’aventure. En outre, le voyageur ne sera pas en mesure de connaître suffisamment la flore et la faune de la montagne.

Depuis la ville de Santa Helena-de-Wairen, l'expédition arrive au village de Paratepui. Les voyageurs sont généralement livrés en jeep. La visite dure de six à dix jours. Tout d’abord, le chef d’orchestre conduit ses clients à travers la savane pour montrer le pied de Roraima. Le troisième jour commence l'ascension. Pour faire de la randonnée, vous devez vous préparer à l'avance. Pour gravir une montagne, une personne doit être en bonne forme physique. Il est conseillé de subir un examen médical complet avant le voyage. Vous n'avez besoin que de tout ce qu'il y a à faire sur la route: vêtements chauds et imperméables, anti-moustiques et réserve de nourriture pendant 6 à 10 jours.

Ville de Goiania (Goiania)

Goiânia - une ville au Brésil, est la capitale de l'état du même nom. Il a été nommé en l'honneur des indiens Goya qui vivaient ici avant l'arrivée des Portugais. Il a été fondé en 1727. Il est parfois appelé Goias Velho.

Informations générales

Au 18ème siècle, de l'or fut découvert dans cette région et Goiânia devint l'une des plus grandes villes minières. La richesse accumulée par la ville pendant la période de la ruée vers l'or se reflète dans l'apparition d'anciens bâtiments, dont le collège de Sainte-Anne (1879), l'église du Nose Señora d'Abadia (1790), le musée de Das Banderas (1761) et la Casa da Fundisan (1752). L'église est intéressante avec un magnifique autel et de magnifiques peintures sur les murs. Aujourd’hui, l’économie de la région repose essentiellement sur le tourisme, la protection de l’environnement et l’agriculture. La ville est attirée par le charme des rues avec ses vieilles maisons coloniales.

En 2001, l'UNESCO a déclaré Goiânia au patrimoine mondial. Après tout, la ville incarne un exemple sans faille d'un mélange harmonieux d'architecture de style européen, adaptée aux conditions de l'Amérique du Sud, utilisant des matériaux et des technologies de construction locaux.

Les montagnes sont raides ici et près de la ville, il y a plusieurs belles cascades avec des plages et bystrinami.

Ne manquez pas

  • Cascades locales avec des plages.
  • Dirigez-vous vers le parc national de Chapada dos Veadeyrus pour admirer les magnifiques cascades et canyons pittoresques.
  • Ne manquez pas de visiter les magnifiques plages de la puissante rivière Araguai.
  • Les montagnes de la Serra Dorada sont escarpées et impressionnantes, et offrent une vue magnifique sur les sommets.

Fait intéressant

En 1682, le découvreur Bartolomeu Bueno da Silva découvrit de l'or dans le sol de l'un des affluents du fleuve Araguai.

Offres spéciales pour les hôtels

Ilya Grande Island (lha Grande)

Ilya Grandi - une île émergeant de la mer d’émeraude, envahie par la forêt tropicale humide et bordée de superbes plages immaculées, signifie «Long Island». La baie d'Ilya Grande est parsemée de plus de 360 ​​îles idylliques, presque épargnées par la civilisation. La majeure partie d'Ilya Grande est comprise sur le territoire du parc national d'Ilya Grande et Praia do Sul est transformée en réserve biologique.

Informations générales

Ilya Grandey se trouvait autrefois dans la célèbre colonie pénitentiaire de Candido Mendez, où étaient envoyés les criminels les plus dangereux et les prisonniers politiques. Maintenant, l'île est une zone de loisirs et de détente dans la nature d'une beauté époustouflante.

Abrano, la capitale informelle d'Ilya Grande, est un vieux village distinctif avec des églises blanchies à la chaux et des bâtiments bas aux couleurs vives avec des toits de tuiles. Le village se compose d'hôtels, restaurants, bars et boutiques d'artisans.

Malgré le fait que la plage de Vila do Abrano semble à première vue impeccable, il existe encore plus de plages de sable idylliques dans ce paradis tropical. Les magnifiques plages de Lopez Mendez sont un lieu idéal pour le surf, la planche à voile et autres sports nautiques. Les plages de Grande das Palmas et d'autres sont très proches de l'est de la côte, tandis que les plages de Jaroa Azul, Fregezia de Santana, Sako ne sont accessibles que par bateau.

Il existe également de nombreuses espèces d'oiseaux sur l'île, notamment des perroquets, ainsi que de nombreux singes, lézards, iguanes et serpents.

Cuiaba City

Cuiaba - La capitale de l'état du Mato Grosso. La ville est située sur la rivière Cuiaba. Partie de la mezorégion sud-centrale de l'état du Mato Grosso. Inclus dans la micro-région économique et statistique de Cuiabá. La population est de 585.367 personnes pour 2016. Il couvre une superficie de 3 538 km². La densité de population est de 161,06 habitants / km².

Informations générales

La population de la ville augmente, en 2016, elle était d'environ 585 000 habitants et en 1970, elle comptait 100 900 habitants.

La ville a une université et une académie philologique.

City Day - 8 avril.

Offres spéciales pour les hôtels

Vallée de la lune (Vale da Luna)

Vallée de la lune - Un fantastique monument de beauté de la nature, situé dans la vallée de la rivière San Miguel, au centre du Brésil. Les paysages de quartz aux formes inhabituelles font partie du parc national Shapada-dos-Veadeyrus, dont tout le territoire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2001.

Selon des scientifiques, la Vallée de la Lune au Brésil peut être considérée comme l'une des plus anciennes formations montagneuses de la Terre. Les rochers du plateau surélevé Chapada dos Veadeyrus ont un âge compris entre 1,8 et 2 milliards d'années. Les paysages de pierre sont acheminés par la rivière San Miguel. Auparavant, le quartz y était extrait et même des cristaux transparents étaient exportés en Angleterre et au Japon. Mais ensuite, le gouvernement a décidé de préserver un monument naturel unique et a arrêté l'exploitation minière.

Informations générales

Les pentes rocheuses suspendues au-dessus de la rivière sont peintes dans différentes nuances de gris, de bleu pâle et de noir. Ils ressemblent à des paysages lunaires inhabituels ou à la surface déchiquetée d’un ancien glacier. Les roches aplaties alternent avec de petites cascades, des ruisseaux et des lacs arrondis miniatures qui ressemblent beaucoup à des cratères lunaires. Certaines roches taillées en eau ont même leur propre nom.

Pendant la saison des pluies, qui dure dans cette partie du Brésil de décembre à février, l'eau de la rivière monte fortement et remplit les cratères arrondis à ras bord. La couleur de l'eau dans la rivière est différente: du turquoise vif au bleu. Dans certains endroits de la Vallée de la Lune, les formations de quartz sont si minces qu’elles se transforment en véritable dentelle de pierre.

Les roches ont préservé les restes fossilisés d'animaux et de plantes fossiles qui habitaient la Terre il y a plusieurs millions d'années. Au Brésil, dans la jungle tropicale entourant la vallée de la Lune, il existe 25 espèces d'orchidées, plusieurs types de palmiers et de poivriers. Les pentes environnantes sont habitées par de nombreux animaux et oiseaux exotiques. Tapirs, capybaras, tatous, géants, jaguars et fourmiliers sont devenus ces lieux. Il y a aussi des loups animés, des pampas, des vautours noirs, des toucans et des nandous à longues pattes.

La meilleure période pour visiter la Vallée de la Lune au Brésil est la saison sèche. La plupart des voyageurs viennent ici de mars à novembre.

Parc national

Le parc national Shapada dos Veadeyrus est situé sur un ancien plateau montagneux, entre 600 et 150 mètres d'altitude. C'est la plus haute plaine du centre du pays. Le parc a été créé en 1961 pour préserver l’un des écosystèmes les plus anciens et les plus riches de la planète. La zone protégée couvre une superficie de 655 km². Il est à noter qu'en juin 2017, le président du Brésil a annoncé son intention de l'étendre à 2 400 km².

Shapada dos Veadeyrus est situé dans un climat tropical semi-aride et chaud. La température moyenne annuelle dans le parc est de + 24 ... +26 ° C. Pendant la saison froide, il ne tombe pas en dessous de + 4 ... + 8 ° C, et en été il peut atteindre + 40 ... + 42 ° C.

Moon Valley est considérée comme la partie la plus visitée du parc national. En outre, les voyageurs se rendent à Shapada Dos Veadeyrus pour visiter les cascades pittoresques, qui atteignent 80 à 120 m, tandis que les Brésiliens affirment que le nombre de cascades dans la jungle dépasse le nombre de jours par an.

Information touristique

L'entrée au parc est gratuite. Au début, les clients regardent une vidéo de deux minutes sur les itinéraires possibles et sont invités à remplir un formulaire avec leurs données personnelles. Dans le centre touristique est de prendre une carte du parc, qui montre les attractions locales et tous les itinéraires.

Il est recommandé aux voyageurs de se procurer de l'eau et des collations, car il n'y a pas d'endroit pour acheter de l'eau et de la nourriture dans le parc national. De plus, vous devez porter des chaussures de sport ou de trekking. Une visite dans la vallée lunaire au Brésil coûtera 20 reais par personne.

Un guide n'est pas nécessaire pour explorer le parc, tous les itinéraires posés ici sont bien indiqués avec des couleurs différentes. Les voyageurs qui passent la nuit peuvent séjourner dans la ville voisine d’Alto Paraiso ou dans le village de São Jorge. Vous ne pouvez pas passer la nuit dans le parc national. Selon les règles en vigueur, les touristes sont obligés de le quitter avant 18h00. Avant de visiter la vallée de la Lune, il est conseillé aux voyageurs de pré-vacciner contre la fièvre jaune.

Comment s'y rendre

La Vallée de la Lune au Brésil est située dans l’état de Goiás, à 35 km de la ville d’Alto Paraíso. L'entrée du parc national Shapada dos Veadeiros se trouve à 1 km du village de São Jorge. De là à la vallée à seulement 20 minutes à pied.

La ville de Brasilia et le parc national sont à environ 250 km. Pour surmonter cette distance en quelques heures, vous pouvez prendre un taxi ou une voiture de location. De plus, des bus réguliers desservent Alto Paraiso. La route qui mène à "Chapada dos Veadeiros" est très pittoresque, mais lors de fortes pluies, certaines parties peuvent être très chaudes.

Ville de Manaus

Manaus - Une station balnéaire populaire et la capitale de l'état le plus vaste et le moins peuplé du Brésil, Amazonas. La ville est devenue mondialement célèbre pendant le boom du caoutchouc du siècle dernier. L'argent coulait comme une rivière et Manaus était activement construit. Le symbole de la ville était la construction de l'opéra - un beau bâtiment dans la jungle, cette combinaison n'est probablement nulle part ailleurs dans le monde.À Manaus, vous pouvez voir «Le mariage des fleuves», le phénomène remarquable de la confluence de deux fleuves - le Rio Negro, l'un des plus grands affluents de l'Amazone et du Solimosh. À Rio Negro, l’eau est noire, riche en minéraux naturels, à Solimosh - boueuse, ressemble à la couleur du café au lait. Et ainsi, ils coulent, sans confusion, sur plusieurs kilomètres - les côtés noir et clair.

Informations générales

La ville compte de nombreux restaurants, discothèques et cafés. Il vaut la peine de visiter le théâtre "Amazonas". Pendant l'apogée de Manaus, des stars de la première magnitude sont apparues dans ce théâtre. Les barons du caoutchouc ont facilement proposé des honoraires qui incitaient les célébrités à se rendre dans la jungle amazonienne. Enrique Caruso a chanté sur la scène de théâtre, Anna Pavlova a dansé.

Et de là commence le voyage à travers les jungles de l'Amazonie, qui couvrent le territoire de 9 pays différents et occupent un tiers du territoire du Brésil. L’Amazonie est appelée «le poumon de la planète» - la moitié de l’oxygène du globe est produite dans la jungle amazonienne. Le fleuve Amazone et ses affluents représentent 20% de la totalité des eaux douces du globe. Ici vit la flore, seulement 30% étudiés par des scientifiques.

Le logement

Une variété d'installations d'hébergement - l'une des caractéristiques de Manaus. Ici sont présentés et les hôtels d'affaires sont bien adaptés pour le tourisme d'affaires et éco-hôtels situés dans la forêt amazonienne.

Comment s'y rendre

Le vol de Rio de Janeiro à Manaus dure 5 heures. Un voyage en voiture (bus) prendra au moins 43 heures. De São Paulo à Manaus, vous pouvez voler en 4,5 heures, en voiture (bus) - 42 heures.

Calendrier des prix bas

Parc national d'Emas (Parque Nacional das Emas)

Parc national d'Emas - Réserve brésilienne, créée pour protéger la savane boisée tropicale ou "Campos Serrados", considérée comme la planète de la savane la plus biologiquement diverse. Le parc a été fondé en 1961 et fait aujourd'hui partie de la réserve de biosphère du Pantanal. Compte tenu de la richesse de la nature locale, Emas a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2001.

Informations générales

Le territoire de la réserve couvre 1326 km². Il est entouré de tous côtés par des plantations de soja et d’autres cultures. Cette région est dominée par un climat tropical avec des étés chauds et humides et des hivers modérément froids. La saison des pluies dure de décembre à mai. Les touristes préfèrent visiter le parc national d'Emas pendant la saison sèche, de mai à octobre. Ils viennent ici pour voyager à pied, à cheval et en bateau, ainsi que pour le plaisir de la pêche.

Les forêts sèches poussent sur les rives des rivières de la réserve et les étendues de savane sont recouvertes d’une herbe épaisse, dans laquelle les termites rouges s’élèvent à une hauteur de 2 m.Sur les collines sèches, vous pouvez voir les plus hauts palmiers Orbignia sur Terre. Les couronnes arrondies de ces géants s'élèvent à 75 mètres.

Des boulangers, des tapirs, des cerfs des marais, des capybaras, des chiens de brousse, des ocelots et des singes tamarins se trouvent dans le parc national d'Emas. La zone protégée abritait également de grands fourmiliers, des loups gras, des tatous, des jaguars, des pumas et des porcs-épics brésiliens. Les forêts locales attirent des ornithologues du monde entier, car la plus grande colonie d’aras bleus et jaunes nichent en dehors de l’Amazonie.

Comment s'y rendre

Le territoire du parc national Emas est situé dans deux États brésiliens - Mato Grosso do Sul et Goiás, à 710 km au sud-ouest de la capitale, Brasilia. Vous pouvez vous déplacer dans le parc sans guide, mais il est plus pratique de réserver un voyage auprès d’une agence de voyage. Shapadan do Seu, la ville la plus proche, se trouve à 26 km de la réserve. Il ne faut pas oublier que seuls des chemins de terre sont construits autour du parc national.

Parc national Serra da Capivara

Parc national Serra da Capivara - une réserve unique du Brésil, qui abrite un grand nombre de monuments archéologiques de la préhistoire. La réserve a été créée en 1979 grâce aux efforts de l'archéologue brésilienne Nieda Gidon.Avec ses collègues, elle a organisé des fouilles sur les collines de Serra da Capivar et les scientifiques ont découvert les habitations et les sépultures de peuples primitifs, des outils, des décorations, des céramiques et des œuvres d'art. Comme l'ont montré des experts en recherche, de nombreuses communautés paysannes se trouvaient à l'époque précolombienne dans cette région.

Faits saillants

En 1991, après la formation définitive des frontières et la création d'un système de protection, la réserve Serra da Capivara a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Grâce à la création d'un parc national, il a été possible d'arrêter le braconnage qui a prospéré dans cette région. Et en 2006, le corridor écologique a été créé, reliant Serra da Capivara au parc national Serra das Confusions.

Aujourd'hui, la réserve couvre une superficie de 1291,4 km² et est ouverte aux voyageurs toute l'année. Il y a 14 itinéraires touristiques dans la réserve, couvrant 64 sites archéologiques. On peut y voir de nombreuses grottes dont les murs sont décorés de peintures rupestres datant de plus de 25 000 ans. Ils témoignent de l'existence d'une des plus anciennes communautés humaines d'Amérique du Sud.

Pour les visiteurs, le parc Serra da Capivara est ouvert de 6h00 à 18h00. La plupart des touristes viennent ici pendant la saison sèche - de juin à décembre. Pour rendre le voyage aussi confortable que possible, il est conseillé aux visiteurs de disposer de chaussures de sport, de chapeaux, de lunettes de soleil et d'une réserve d'eau potable.

Plantes et animaux

Le parc national de Serra da Capivar est situé dans une zone de climat chaud et aride, de sorte que la flore de la réserve est représentée par différents types de cactus, d’arbres et d’arbustes ombragés.

Plus de 200 espèces d'oiseaux sont répertoriées dans le parc. Parmi les animaux rares, il y a des fourmiliers géants, des tatous, des alligators, des singes, des panthères, des léopards et des pumas. Un vampire volant est d'un grand intérêt pour les biologistes: un parent de chauves-souris dont la taille des ailes atteint 1 mètre.

Peintures rupestres

Le territoire du parc national de Serra da Capivara peut être qualifié d'exposition de peinture préhistorique à l'air libre. Depuis les premières expéditions archéologiques, l'étude du parc n'a pas cessé. À ce jour, les scientifiques ont découvert 912 sites archéologiques, dont 657 ont des peintures rupestres. Jusqu'à présent, nous avons réussi à décrire 30 000 dessins, soit un tiers de toutes les images trouvées.

Sur la plupart d'entre eux, vous pouvez voir des scènes de chasse et des scènes de tous les jours, des images de naissance, de mariage, d'inhumation et de danses rituelles. Certains dessins réalisés à une époque ultérieure ressemblent à des formes et à des lignes géométriques. On peut supposer que l'écriture ancienne ressemblait à ceci, mais il n'est pas possible de la déchiffrer aujourd'hui.

Les images ont été prises à une hauteur de 0,5 à 2 m du sol et presque partout étirées dans une ligne. Il est intéressant de noter que dans certains endroits, la "toile" préhistorique atteint plusieurs dizaines de mètres de long. Certains animaux étaient dessinés par les peuples anciens avec des contours, tandis que d'autres étaient entièrement peints ou placés à l'intérieur de motifs géométriques et de rangées de points. En raison du climat aride, la plupart des dessins sont parfaitement conservés.

Des artistes anciens extrayaient de la peinture noire à partir d'os ou de charbon brûlés, le minéral d'hématite était réduit en poudre pour former du rouge et le gypse était utilisé pour le blanc. Pour peindre étaient plus durables, ils ont ajouté de la colle animale. Certains dessins, tels que les figures expressives du cerf, sont réalisés en peinture bleue, à la composition minérale complexe. Il est à noter qu'un tel pigment n'a été utilisé nulle part dans le monde, à l'exception du Brésil.

Information touristique

L'entrée au parc national de Serra da Capivara pour les Brésiliens coûte 15 reais et pour les étrangers, 30 reais. L’assistance obligatoire d’un guide accrédité coûte 150 reais brésiliens par groupe de une à quatre personnes.

Dans les environs de la réserve, il y a plusieurs hôtels, pensions et camping. Plus d'options d'hébergement peuvent être trouvés dans la ville voisine de San Raimundo Nonatu.Dans la même ville se trouve le musée de l'homme américain, fondé par des scientifiques français et brésiliens en 1996.

Comment s'y rendre

Le parc national de Serra da Capivara est situé au nord-est du Brésil, dans l'état de Piaiu. La ville la plus proche est San Raymundo Nonatu, à 39 km de la réserve. Depuis cette ville, jusqu'au point de contrôle le plus populaire du parc, ils empruntent l'autoroute BR-020 et des chemins de terre traversant le village de Sítio do Mocó. Vous pouvez rejoindre les deux autres points de contrôle sur l'autoroute BR-324, qui mène de San Raimundo Nonatu à Terezina.

Parc national de la Serra do Cimbimbau

Parc national de la Serra do Cimbimbau - la pittoresque réserve brésilienne, créée pour protéger l’écosystème des savanes semi-arides de la caatinga et des monuments d’art rupestres préhistoriques. La vallée pittoresque de Cimbimbau est le deuxième monument archéologique le plus important du pays après le parc national de Serra da Capivara. Plusieurs instituts de recherche et universités brésiliens étudient les artefacts archéologiques découverts ici.

Faits saillants

Le parc national a été créé en 2003 et a une superficie de 623 km². Serra do Cimbaubou n'est pas trop maîtrisée par les voyageurs et est la réserve brésilienne la moins visitée. Cependant, la réserve n'est pas privée d'attraits naturels. Les touristes viennent ici pour profiter des paysages pittoresques, des canyons profonds, des roches abruptes, des zones humides, des cavernes de grès et des grottes.

Le climat de l'aire protégée est similaire à celui de la savane africaine. La température moyenne annuelle dans la savane est de + 23 ° C. La saison sèche dure 9 mois par an et la saison des pluies dure 3 mois, avec seulement 300 à 500 mm de précipitations par an. Pour maintenir un équilibre hydrique normal, les scientifiques et le gouvernement brésilien ont créé un système d'irrigation artificielle dans la réserve.

Les zones les mieux préservées de la savane de revêtement se trouvent au nord de Serra do Catimbau, où les visiteurs ont un accès limité. Kaatinga, qui signifie «forêt blanche», est envahie par des arbustes et des arbres à faible croissance, dont la hauteur ne dépasse pas 10 m. La réserve abrite 150 espèces d'oiseaux.

L'attraction du parc national sont les arbres à bouteilles. Ils savent comment stocker l'humidité dans les troncs larges et, de ce fait, peuvent facilement survivre à une longue sécheresse. À la saison chaude, afin de ne pas perdre de l'eau précieuse, les arbres à bouteilles ont jeté toutes les feuilles.

La réserve de Serra do Cimbau peut être visitée gratuitement. La plupart des itinéraires touristiques sont établis le long de sa partie orientale. Dans l’ouest de la réserve se trouvent quelques communautés et fermes indiennes.

Sites archéologiques

Sur le territoire du parc national de Serra do Cimbimbau, il y a plus de 2 000 grottes et 28 sites contenant des peintures rupestres préservées. Les experts estiment que les images sur le site Pedra da Conca ont été réalisées il y a plus de 6 000 ans. La différence entre les parcelles et la technique a permis aux scientifiques de conclure que les dessins sur les roches de grès avaient été réalisés par différents groupes ethniques.

Comment s'y rendre

Le parc national de Serra do Cimbimbau est situé dans l'état de Pernambuco, à 300 km à l'ouest de la ville côtière de Recife. Depuis le nord de la réserve, la route BR-110 est posée et au sud, le territoire indien Kapinava.

Vous pouvez vous y rendre en taxi, en voiture de location ou en bus touristique. Le lieu principal pour entrer dans le parc est la petite ville de Buiki et le village de Katimbau. Les villes de Recife et Buiki sont reliées par un service de bus régulier.

Parc national Chapada dos Veadeyrus (Chapada dos Veadeiros)

Parc national Chapada dos Veadeyrus - Réserve brésilienne, très appréciée des touristes, située dans la zone de savane boisée de campos serrados. La réserve a été fondée en 1961 pour préserver le plus ancien écosystème des tropiques brésiliens. En 2001, il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Faits saillants

Shapada dos Veadeyrus se trouve sur le plus ancien plateau de quartz de la planète, formé il y a environ 2 milliards d'années. Le terrain pittoresque et accidenté s'étend entre 600 et 1650 mètres d'altitude et impressionne par ses contrastes. En été, il peut faire chaud ici + 40 ... +42 ° C, et en hiver la température de l'air tombe à + 4 ... +8 ° C.

Il y a de nombreuses cascades dans le parc, la plus grande étant les chutes du Rio Preto, qui s’effondrent dans une vallée avec un escarpement de 120 mètres. Dans la réserve poussent plusieurs espèces de palmiers, espèces rares d'orchidées et de poivriers. Dans la zone protégée, vous pouvez voir le jaguar, le fourmilier, le tapir, le tatou et les oiseaux tropicaux.

Les touristes visitent le parc Shapada dos Veadeyrus pendant la saison sèche, qui dure de mai à octobre. Vous pouvez arriver ici gratuitement. Il est conseillé aux visiteurs de s'approvisionner en eau potable et en nourriture à l'avance, car vous ne pouvez pas les acheter dans la réserve. Les sentiers de randonnée dans le parc sont bien balisés. Pour rendre le voyage confortable, les touristes doivent porter des chaussures de sport.

Le parc est autorisé à rester jusqu'à 18h00, car il n’ya pas d’endroit où dormir. Les voyageurs qui séjournent dans la réserve pendant quelques jours séjournent dans la ville voisine d’Alto Paraiso.

Vallée de la lune

La plupart des touristes cherchent à se rendre dans le parc national Shapada dos Veadeyrus pour se promener dans la vallée de la Lune, située à seulement 20 minutes de l'entrée de la réserve. Paysages de quartz de beauté uniques, situés près de la rivière San Miguel. Les falaises qui se dressent le long de la rivière ont des couleurs différentes - du gris pâle au bleu pâle et du blanc laiteux au noir.

Les rebords de pierre sont lissés par l’eau et ressemblent à de la vieille glace. Parmi les formations de quartz, on peut voir des cratères lunaires du lac, de minuscules cascades et des ruisseaux transparents. De nombreuses falaises de la vallée de quartz ont leur propre nom.

Comment s'y rendre

Les terres du parc national Shapada dos Veadeiros sont situées dans l'État brésilien de Goiás, à 250 km de la capitale Brasilia et à 35 km de Alto Paraiso. L'entrée de la réserve se trouve à 1 km du village de São Jorge.

De la capitale à Alto Paraiso, les touristes arrivent en bus et en bus touristique, taxis et voitures de location. Il convient de garder à l’esprit que pendant la saison des pluies, certaines sections de l’autoroute "Chapada dos Veadeiros" peuvent devenir très chaudes.

Parc national de Jau

Parc national de Zhau - l'une des plus grandes réserves naturelles du Brésil, créée en 1980 pour protéger les forêts tropicales équatoriales des affluents de l'Amazone. La réserve couvre 23 779 km² et est la plus grande réserve forestière d'Amérique du Sud. En 2000, il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Trois ans plus tard, la réserve de Zhau et d'autres terres protégées ont été combinées pour former une immense zone protégée - le complexe de la réserve amazonienne centrale.

Informations générales

Dans le parc national de Zhau, il existe une variété de paysages. Ici, les plaines inondables des plaines inondables depuis plusieurs mois, les hautes sections des vallées fluviales, qui sont inondées de temps à autre, ainsi que les terres surélevées situées entre les rivières sont protégées. La richesse des biosystèmes est en grande partie déterminée par les «rivières noires» qui traversent la réserve et qui ont une couleur foncée due aux particules de tourbe.

Les touristes visitent la réserve pendant la saison sèche, qui dure de juillet à septembre. Il n'y a pas de routes ici, il est donc possible de se déplacer dans la zone protégée uniquement le long des rivières. Il n'est pas recommandé aux voyageurs de partir en voyage sans guides locaux, car il est facile de se perdre dans les canaux.

Le parc national de Jau est ouvert de 7h00 à 20h00. Pour un séjour dans la réserve par personne, ils prennent 3 reais et d'un bateau de 16 à 64 reais, en fonction de leur taille. Lorsque vous achetez des visites toutes faites, les frais sont généralement inclus dans le prix du voyage. La permission de rester dans la réserve est délivrée par l'administration de la réserve, située dans la ville de Manaus.

Parc Flora Zhau

La flore de la réserve est extrêmement riche.Les forêts équatoriales ont cinq niveaux, dont trois sont des arbres. Sur chaque hectare de jungle brésilienne, il y a jusqu'à 200 espèces de plantes supérieures.

Surtout, les palmiers exotiques se lèvent - Pyriuao, éléphant, iriatrei et pashiuba. Dans la partie supérieure de la forêt poussent également des ceibes, des arbres à bois rouge - des rouleaux d’acajou, des caoutchoucs - des hévéas brésiliens et des arbres laitiers au jus sucré. Dans les forêts du parc national de Zhau, il y a beaucoup de fougères, cacaoyers, broméliacées, lianes et orchidées.

Les animaux

La réserve naturelle abrite 120 espèces de mammifères et 470 espèces d'oiseaux, ce qui représente les 2/3 de toutes les espèces d'animaux vivant dans la partie centrale de l'Amazonie. Parmi les espèces en voie de disparition figurent les lamantins, les dauphins roses, les loutres du Brésil, les jaguars, les pumas, les chiens de brousse, les tatous géants, les singes laineux, les petits renards et les ocelots.

Il y a 10 espèces de tortues et plusieurs espèces de caïmans vivant dans les rivières. Les touristes voyageant dans le parc national de Jau peuvent voir des oiseaux exotiques - la harpie sud-américaine, les brillantes Amazones et l'aracura à barbe blanche. Le plus grand serpent non toxique de la planète, l'anaconda, se trouve également ici, de même que le plus grand serpent toxique du continent, le Bushmaster d'Amérique du Sud, qui peut atteindre 4 mètres de long.

Comment s'y rendre

Le parc national de Jau est situé dans l'État brésilien d'Amazonas, à 220 km au nord-ouest de la capitale, Manaus. De là, les touristes arrivent à la réserve en bateau. La route vers le bateau à moteur peut durer de 6 à 18 heures, et sur un bateau à moteur - jusqu'à 8 heures.

Niterói

Niteroi - une ville et une municipalité situées dans le sud-est du Brésil, sur les rives de la baie de Guanabara, à 16 km de Rio de Janeiro, avec lesquelles elle est reliée par un pont. Traduit de la langue Tupi "Niteroi" signifie "eaux cachées". La ville fait partie de l'agglomération de Rio de Janeiro, composante de la microrégion économique et statistique éponyme. Niteroi est peuplée de 496 696 personnes (2015). L'attraction principale de la ville est un musée d'art moderne en forme de soucoupe volante, conçu par le grand architecte brésilien Oscar Niemeyer dans le style du modernisme.

Musée d'art contemporain de Niterói (Musée d'art contemporain de Niterói)

Musée d'art contemporain de Niteroi - La création architecturale du célèbre architecte latino-américain Oscar Niemeyer et l’un des sites les plus reconnaissables de la ville brésilienne. À l'intérieur d'un bâtiment semblable à une soucoupe volante, vous trouverez une grande collection d'œuvres d'art moderne - peintures, graphiques, sculptures, structures en plastique et en métal. La base de la collection du musée était la collection privée de Joan Sattamini, composée de plus de 1200 œuvres. Un célèbre collectionneur l'a collecté pendant plus de 45 ans, puis l'a présenté à un nouveau musée. Aujourd'hui, les collections initiales ont tellement grandi qu'elles constituent la deuxième plus grande collection d'art contemporain du pays.

Faits saillants

Le bâtiment spectaculaire dans le style du modernisme est construit en béton et en verre et est suspendu au-dessus de la falaise côtière. Il a été construit selon les plans de Niemeyer sous la direction de l'ingénieur Bruno Contarini. Il est à noter que l'architecte au moment de la création du projet a eu 89 ans. La construction à grande échelle du musée d'art moderne de Niterøy a duré cinq ans et s'est achevée en 1996.

L'architecte Oscar Niemeyer a expliqué son idée comme suit: "Il était une fois une soucoupe volante survolant la ville, admirant la beauté de ces lieux. Elle a décidé de rester ici pour toujours et, atterrissant à cet endroit, a marqué le début d'un musée d'art moderne."

Le musée de Niteroi est un grand centre culturel. Il accueille des expositions permanentes, des expositions temporaires, des didacticiels vidéo, des présentations, des événements sociaux et des programmes de télévision.

De l'entrée, les invités entrent dans l'immense salle circulaire avec une grande baie vitrée. À partir de là, vous aurez un excellent aperçu des quartiers centraux de Rio de Janeiro, des plages et des grands espaces pittoresques de l’océan.Depuis le musée, vous pouvez clairement voir la statue de Jésus-Christ qui se dresse haut sur un rocher et le visible Pain de Sucre, qui domine la baie dans la partie orientale de la ville.

Caractéristiques d'architecture

Le bâtiment de quatre étages du musée d'art contemporain de Niterøy s'élève à 16 mètres et le diamètre de la "soucoupe volante" à 50 mètres. Les reflets dans l’eau donnent de la légèreté et de l’apesanteur à un bâtiment blanc comme neige, si bien que beaucoup de gens le comparent à une fleur fantastique.

Le complexe du musée comprend un sous-sol, deux niveaux et une mezzanine. Le sous-sol comprend un bar, un restaurant, une bibliothèque et une salle de conférence spacieuse. Pour arriver à l'entrée, les visiteurs marchent le long d'une rampe rouge courbée de 98 mètres de long.

Information du visiteur

Pour les touristes, les portes du musée d'art moderne de Niterøy sont ouvertes du mardi au dimanche de 10h à 18h. Les enfants de moins de 7 ans peuvent visiter le musée gratuitement.

Le bâtiment abrite un bar et un restaurant où vous pourrez vous détendre et déjeuner. Vendredi et samedi à 21h00, des concerts sont organisés ici.

Comment s'y rendre

Le musée d'art contemporain de Niterøy est situé sur les rives de la baie de Guanabara, près du boulevard Alm. Benjamin Sodre. De Rio de Janeiro, il est possible de s'y rendre en ferry, qui part du terminal Praça XV. La route prend environ 20 minutes et la gare est située à environ un kilomètre du bâtiment du musée.

Une autre option est de venir au musée dans l'un des bus qui traversent le plus long pont brésilien, Rio Niteroi. Si vous prenez le bus numéro 47B, vous devez descendre à l'arrêt de bus "Terminal João Goulart" ou "Praça Araribóia". Si vous prenez des bus interurbains, vous devriez descendre à l'arrêt de bus "Ingá".

Ouro Preto

Ouro Preto - une ville et une municipalité du Brésil faisant partie de l’État de Minas Gerais. En traduction, Oru-Preto signifie «or noir» (à l'origine appelé Vila-Rica), c'est l'ancienne capitale de la «ruée vers l'or» du XVIIIe siècle, où de grands complexes miniers sont encore situés. Au Musée de la minéralogie, vous pourrez en apprendre davantage sur l'histoire de la région. Vous y trouverez également une incroyable collection de minéraux, ainsi que de pierres précieuses et semi-précieuses.

Histoire

On pense que le premier or a été trouvé ici dans les années 1690. sous la forme de petites pépites, recouvertes d'une couche d'oxyde de fer noir, à l'origine du nom de la ville. Vraiment, cette région était un véritable Eldorado jusqu'à ce que l'or soit épuisé ici. Les dirigeants portugais ont imposé à Ouro Preto de plus en plus d’impôts élevés et de restrictions plus sévères, ce qui a provoqué une rébellion. Le soulèvement a été écrasé, mais la ville n'a pas pu récupérer. L'époque des beaux jours a cependant laissé un souvenir de lui-même sous la forme d'une collection de bâtiments baroques, d'une beauté immaculée et d'une cohérence de style. Diverses communautés ont essayé de se surpasser dans la construction et la décoration de leurs églises et de leurs édifices publics. En 1980, le centre-ville a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Meilleur moment pour visiter

Au printemps, en été ou en automne, mais en été, il peut être humide.

Ne manquez pas

  • Lavras Novas - la vieille ville d'esclaves en dehors de la ville.
  • Il y a beaucoup de charmantes maisons de couleurs vives, c'est l'endroit idéal pour explorer la vie traditionnelle du village.
  • Parc et parc d'Itakolomi - une vue magnifique sur la ville s'ouvre à partir d'ici.
  • En se promenant dans les rues pavées, l’occasion d’admirer les bâtiments de style baroque et de profiter de l’atmosphère de la charmante ville.

Devrait savoir

Parmi les joyaux qui y sont exploités - la topaze royale, unique dans cette région.

Offres spéciales pour les hôtels

Île de Santa Catarina

Île de Santa Catarinaaussi appelé Florianopolis ou juste Floripa, est connu dans le pays pour ses nombreuses plages au sable propre, ses restaurants servant des fruits de mer frais et ses villages de pêcheurs traditionnels.Le climat tropical, une côte magnifique, des paysages exotiques, de superbes habitants et un mode de vie quelque peu désuet - voilà ce qui caractérise ce lieu chaud, un lieu de vacances favori des Brésiliens eux-mêmes.

Informations générales

L'île peut être divisée en cinq zones: nord, est, centre, sud et ouest.

Les plages du nord de l'île sont principalement touristiques pendant la haute saison, et de nombreuses célébrités brésiliennes ont été construites dans des zones exclusives.

Les plages de la partie orientale de l'île sont célèbres pour les vagues qui, comme un aimant, attirent les surfeurs.

Dans le centre de Santa Catarina, il y a un grand lagon, entouré en partie de grandes dunes. Ici, le reste est signalé par les lumières des restaurants, des cafés et des discothèques.

À son tour, la partie sud de l'île est divisée en deux parties: à l'est - des plages plus rocheuses et isolées sur la côte atlantique; du côté ouest se trouve la plage de Riberan da Ilha, en face du continent. Dans différentes parties de l'île, vous trouverez de merveilleux villages de pêcheurs portugais à l'architecture colorée et des habitants accueillants. Les villes portuaires à la pointe sud-ouest de Florianópolis sont tout aussi pittoresques. Vous y trouverez de merveilleux cafés côtiers et des parcs à huîtres, ainsi que de fantastiques possibilités de plongée.

Pantanal

Pantanal - vastes zones humides d'Amérique du Sud, situées dans les États brésiliens du Mato Grosso et du Mato Grosso do Sul, ainsi que dans les pays voisins - le Paraguay et la Bolivie. La superficie totale est d'environ 195 000 km 2, ce qui fait de cette région la plus grande réserve naturelle tropicale au monde. Ici, vous pourrez observer les espèces d'animaux, d'oiseaux, de reptiles et de plantes les plus rares. La plupart des marais sont situés autour du fleuve Paraguay, ainsi que de ses affluents. La région tire son nom du mot portugais "Pantano", qui signifie "plaine humide".

Le paysage en constante évolution est caractéristique de ces endroits: pendant la saison des pluies, ce lac est un marécage, la majeure partie des terres est submergée, pendant les mois secs, de petites îles apparaissent, des lacs de retenue et des lacs légèrement salés. Le symbole de la réserve est l'une des espèces communes de cigognes - Jaberu. Ce grand oiseau gracieux a une envergure incroyablement grande.

Flore et faune de la réserve

En raison de l'incroyable diversité des reliefs et de l'inaccessibilité générale de la région, un monde animal et végétal unique s'est formé ici. Ainsi, dans le Pantanal, les scientifiques ont découvert plus de 3 500 espèces de plantes, plus de 1 000 espèces de papillons, 650 oiseaux différents, plus de 100 mammifères différents. Parmi les 400 types d'habitants aquatiques, il y a des espèces endémiques, c'est-à-dire des espèces qui ne vivent que dans une zone très limitée - rayons d'eau douce, poissons-poumons, etc.

De nombreux animaux dont les populations sont florissantes sont en danger d'extinction dans le monde: fourmilier géant, cuirassé et loutre, jaguar, jacinthe d'ara, cerf des marais et des pampas, tapir brésilien et bien d'autres. Dans le Pantanal, ils peuvent être observés dans leur habitat naturel. Dans différentes zones de la réserve, le nombre d'espèces est très différent. Pour regarder les jaguars, il est préférable d'aller au nord-ouest ou au sud-est, car c'est là que vivent la plupart des rongeurs capybara géants, que chassent ces grands chats. Contrairement à la jungle amazonienne, il existe de nombreux espaces ouverts pour observer les animaux librement.

Attractions locales

Le parc national du Pantanal est la perle du continent sud-américain en raison de sa diversité naturelle rare. En outre, il existe plusieurs cascades spectaculaires, des rivières et autres attractions naturelles. Ainsi, dans le Pantanal se trouve la grotte Aroe Yari, qui s'étend sur 800 mètres dans les entrailles de la terre et est la deuxième plus grande du Brésil. À l'intérieur, on peut voir des cascades inhabituellement pittoresques.

Les touristes attendent également les eaux rafraîchissantes du charmant lagon bleu de Lagua Azul.Les cascades en cascade de Martin sont une autre attraction locale. Ne manquez pas de visiter la ville de pierre, où les roches naturelles, en raison de sa texture et de son altération constante, sont devenues comme les ruines d'anciennes structures.

Caractéristiques du séjour

À proprement parler, le Pantanal est constitué de plusieurs zones protégées par l'État, y compris la réserve naturelle du même nom. La plus grande ville à partir de laquelle la plupart des voyages touristiques sont effectués est Corumba.

Il existe une division conditionnelle entre les parties sud et nord de la réserve. Le premier est plus sauvage, il y a relativement peu de touristes ici, les infrastructures sont peu développées, mais les couleurs de la nature sauvage sont endémiques. La partie nord est plus adaptée aux voyageurs, il existe des hôtels spéciaux (lodges) harmonieusement intégrés à la nature sauvage. Un nombre écrasant de visiteurs de la réserve viennent ici en tant que groupes organisés. Le coût du programme fini comprend les repas, les services d'un guide professionnel, l'hébergement. La durée de la visite varie de quelques jours à une semaine.

Vous pouvez arriver ici en tant que visiteur individuel, mais le Pantanal fait partie des réserves de type fermé. Au Brésil, cela signifie que la direction et les employés locaux ne sont pas responsables de vous. En raison du grand nombre d'animaux sauvages, y compris de dangereux prédateurs, une visite solitaire peut mettre la vie en danger, sans oublier le fait que dans de vastes régions de topographie variée, un voyageur peut tout simplement se perdre.

La période la plus fructueuse pour le voyage va de mai à octobre. Durant cette période, les précipitations sont peu importantes dans le Pantanal, la météo est clémente, et le terrain montre toute sa diversité. Pour ceux qui veulent surveiller les oiseaux, cela vaut la peine d’y aller en avril-mai, lorsque le marais se transforme progressivement en lacs et en flaques d’eau séparés. À ce moment-là, le poisson tombe dans une sorte de piège en eau peu profonde qui attire les oiseaux. Les mouvements en saison sèche sont effectués principalement sur des chevaux et des jeeps.

Comment s'y rendre

Pour entrer dans la réserve, il existe plusieurs moyens principaux: via Corumba, Campo Grande ou Cuiaba. De ces villes au Pantanal peut être atteint en bus ou en auto-stop. De plus, de Cuiaba et de Campo Grande, il y a des avions pour Corumba.

Il est facile de voler de la Bolivie à cette ville en vol direct. Vous pouvez également vous rendre de Santa Cruz en train à la frontière avec le Brésil, puis en bus, en voiture ou en taxi pour vous rendre à Corumba.

Parc national de Pedra Pintada

Pedra-Pintada (pierre peinte) est une formation rocheuse et un monument archéologique situés dans l’État brésilien de Roraima, à 140 km de la capitale de l’État, Boa Vista, au sud de la municipalité de Pacaraima, dans la réserve indienne de San Marcos. La hauteur de la falaise est de 35 mètres, située à 83 mètres au dessus du niveau de la mer.

Barrage d'Itaipu (barrage d'Itaipu)

L'attraction s'applique aux pays: Brésil, Paraguay

Barrage d'Itaipu à la frontière du Brésil et du Paraguay - la centrale hydroélectrique la plus puissante du monde. La construction a commencé en 1971 et après 12 ans, des turbines géantes ont commencé à produire de l'électricité.

Informations générales

Dans la langue de la tribu indienne locale, Guarani Itaipu signifie "chanter des pierres". La planification de la plus grande centrale hydroélectrique du monde a commencé au milieu des années 1960, lorsqu'il a été décidé de placer une barrière sur les 170 km du fleuve Paraná, qui marquait la frontière entre le Brésil et le Paraguay, entre deux cascades: Seti-Cedas et Iguaçu. Le 26 avril 1973, les présidents brésilien - Médicis et Paraguay - Stroessner ont signé un contrat pour la construction d’un complexe géant, selon lequel le Brésil assumait l’essentiel du financement de ce mégaprojet extrêmement coûteux. En contrepartie, le Paraguay s'est engagé à fournir de l'électricité gratuite au Brésil jusqu'au remboursement des coûts de construction. En général, la construction d'Itaipu a coûté 20 milliards de dollars.

Près de 30 000 personnes ont travaillé à la construction du barrage.Ils ont dû couler le plus de béton possible pour reconstruire une ville comme Rio de Janeiro. Et à partir d’acier et de fer dépensés dans la structure du bâtiment, il serait possible de construire 380 tours Eiffel supplémentaires. Le mur principal du barrage, d'une hauteur de 196 m, équivaut à un gratte-ciel de 65 étages.

Le barrage d'Itaipu a été achevé le 13 octobre 1983. Deux semaines plus tard, son réservoir était déjà rempli à une profondeur de 100 m. Dès que le réservoir d'Itaipu a été rempli jusqu'au bout, une turbine géante a été lancée et la production d'électricité a commencé. Depuis 1991, 18 énormes turbines ont été mises en service et la centrale a commencé à fonctionner à pleine capacité, produisant 14 000 MW d’électricité à la sortie. En 2007, 2 autres turbines ont été introduites. Chaque seconde, 62 200 cu. m d'eau. Une de ces turbines est en mesure de fournir de l'électricité à une ville de 1,5 million d'habitants.

La paroi principale du barrage d'Itaipu a une hauteur de 196 m et une longueur de 7,7 km. Une centrale de 20 turbines est entièrement intégrée à la partie centrale du barrage. Sa longueur est de 968 m, sa largeur 100 m et sa hauteur 112 m! Le diamètre de turbine statique de cette centrale est de 16 m. En 2008, la centrale a établi un record mondial pour la quantité d’électricité produite au cours de l’année civile, générant 94 684 kWh, soit deux fois plus que le précédent. Le seul concurrent de la centrale électrique d'Iguazu est la centrale des Trois Gorges située sur le fleuve Yangtsé en Chine.

Aujourd'hui, la centrale hydroélectrique d'Iguazu produit l'essentiel de l'énergie consommée par le Brésil et le Paraguay. Les rives de la zone de réservoir formée de 1400 mètres carrés. km a commencé à attirer les touristes et à devenir une zone de loisirs très populaire.

Les faits

  • Nom: Officiellement, le barrage s'appelle Itaipu Binational ("Binary").
  • Dimensions: Le mur du barrage a une longueur de 7,7 km et une hauteur de 196 m, une colonne d’eau de 190 m de profondeur et, dans des conditions normales, du réservoir d’Itaipu à une profondeur de 100 m. Le barrage contient 29 millions de mètres cubes. m d'eau.
  • Les dimensions du réservoir: La superficie du réservoir artificiel est de 1460 mètres carrés. km Sa longueur est de 170 km, sa largeur est de 7-12 km.
  • Masse d'eau: environ 20 200 mètres cubes traversent 20 turbines. m d’eau par seconde, à la sortie, il donne 1 4 000 MW d’électricité. Itaypu a établi en 2008 un nouveau record mondial de production d'électricité pour l'année civile: près de 95 milliards de kWh.
  • Matériaux de construction: Le complexe d'Itaipu a atteint 15,57 millions de mètres cubes. m de béton.

Porto Alegre

Porto alegre - La capitale de l'état du Rio Grande do Sul. Porto Alegre - une des villes les plus importantes du sud du Brésil, qui est le centre culturel, politique et économique de la région. Porto Alegre a le niveau de vie le plus élevé des capitales des États brésiliens.

Porto Alegre est situé dans le delta formé par la confluence de cinq rivières formant le lac Guaíba (souvent considéré comme une rivière). Bien que les immigrants des Açores se soient installés à Porto Alegre au milieu du XVIIIe siècle, l'année 1809 est considérée comme la date de fondation officielle.

Histoire

La ville a été fondée en 1772. Bien que des immigrants des Açores se soient installés au milieu du XVIIIe siècle à Porto Alegre, leur fondation officielle date de 1809.

Au 18ème siècle, Porto Alegre était le port sur le lac pour la ville de Viamao. Son ancien nom est Porto dos Casais. Outre les immigrants des Açores, une partie importante de la population était constituée de familles de la ville de Rio Grande (Brésil), située dans la région côtière au sud de Porto Alegre, à l’époque une ancienne forteresse militaire. C'est actuellement le port le plus important de l'état de Rio Grande do Sul.

Sport

La ville compte deux clubs de football parmi les plus puissants du Brésil et d'Amérique du Sud, Gremio et Internacional. Les équipes disposent des infrastructures et des stades appropriés - Beira-Rio et Olimpico Monumental.

Ville de Recife

Recife - une ville et une municipalité au Brésil, capitale du Pernambouc.Selon les données de 2016, la population de Recife s'élevait à 1,6 million d'habitants, le nombre de résidents de l'agglomération avoisinant les 4 millions. La ville est un port important, situé à 1660 km de la capitale Brasilia et à 835 km de Salvador. Grâce à son architecture exquise, il est souvent comparé à Venise. Recife - l’une des villes dont la croissance est la plus rapide au monde, l’économie locale repose sur l’industrie du sucre, le tourisme et les services. La ville a été fondée par les Portugais en 1537. Le nom de la ville en portugais signifie "récifs", associé à de vastes colonies de récifs coralliens qui s'étendent le long de la côte brésilienne: de l'est de l'état de Rio Grande do Norte au nord de l'état de Baia.

Ville de Rio de Janeiro (Rio de Janeiro)

Selon la déclaration des habitants du Brésil, le Seigneur créa le monde en six jours et consacra le septième à la création de Rio.

Rio de Janeiro - La plus belle ville d'Amérique du Sud et la deuxième plus grande du Brésil. Il est situé sur la côte du golfe de Guanabara, séparé des eaux de l’Atlantique par un étroit détroit. Rio de Janeiro est célèbre pour ses magnifiques montagnes boisées, ses falaises caillouteuses et sa mer bleue sans fond parsemée d’îles. Il possède tellement de beautés naturelles, culturelles et historiques qu’elles suffiraient à plus d’une ville. Les citadins ravis l'appellent affectueusement "La Ville étonnante". Cette métropole est un important centre économique et touristique du pays.

Faits saillants

Rio de Janeiro

Rio de Janeiro surprend par ses contrastes. Sur les pentes des montagnes se trouvent les zones les plus pauvres - les favelas aux habitations sordides. Ici se blottit un cinquième de la population de Rio. Bien que les autorités s'efforcent d'élever le niveau de vie dans les favelas, celui-ci reste toujours très bas. Indépendamment, il est préférable de ne pas visiter de telles zones, le taux de criminalité est élevé et les conditions sanitaires ne sont pas à la hauteur. Si vous souhaitez toujours vous rendre dans la zone de pauvreté, vous pouvez organiser une visite guidée sur place en faisant appel à une agence de voyage locale. Le programme de l'excursion comprend la communication avec les habitants des favelov et la visite de leurs bidonvilles. Et quelle vue imprenable sur Rio depuis les pistes où se trouve la favela! Rio doit aux habitants des taudis l'avènement de la samba brésilienne incendiaire.

L'image de Rio est toujours associée aux plages, au carnaval, au football et à la samba. La ville a un visage brillant et distinctif en raison de la combinaison des cultures et des peuples qui l'habitent.

Le carnaval à Rio ne peut pas être décrit avec des mots. Ce spectacle coloré avec la participation des écoles de samba a glorifié la ville au monde entier. Nous pouvons affirmer sans crainte qu'il n'y a plus d'événement spectaculaire ailleurs!

Hôtels de villégiature et favela sur leur fond

Pendant 5 jours, la ville s'amuse, fête et danse. Chaque année, le carnaval commence le vendredi et se termine le mardi avant le carême. C'est pendant la période des fêtes que de nombreux touristes ont tendance à se rendre à Rio. Toutefois, sachez que les prix des services et des hôtels ont fortement augmenté au cours de cette période.

Les habitants se distinguent par leur charmante facilité de communication. Leur dicton préféré est "amanha", ce qui signifie "demain". La solution de tous les problèmes graves ici est reportée à demain, cependant, «demain» ils oublient en quelque sorte les problèmes. Les citoyens s’appellent eux-mêmes "cariocas" et se distinguent du reste de la population brésilienne par leur sourire et leur tempérament plus vif.

"Cariocas" est difficile à classer selon l'ethnie. Le sang d'immigrants venus d'Europe - des Espagnols et des Portugais - mélangé au sang de tribus indiennes locales et d'Africains, amenés ici pour y travailler dans les plantations, coulait dans les veines des habitants de Rio de Janeiro. À la suite de cette confusion, la plupart des habitants de Rio sont aujourd'hui des métis.

Panorama du soir sur le football de plage de Rio de Janeiro Carnaval de Rio à Rio de Janeiro

Le climat

Plage d'Ipanema

Compte tenu du climat, le reste sera agréable toute l’année. Cependant, les conditions climatiques optimales vont d’avril à juin et d’août à septembre.La température moyenne de l'air varie entre 23 et 27 ° C, mais de novembre à mars, le thermomètre peut atteindre 40 ° C. Le milieu de l'hiver est le moins propice au repos. En juillet, il fait relativement froid, jusqu'à 17 ° C, et il pleut souvent (n'oubliez pas qu'avec le changement d'hémisphère, les saisons changent de place). La température de l'eau est la plus élevée de janvier à mars - 26 ° C en moyenne. Cependant, ce chiffre dépend aussi de la plage.

Histoire de la ville

Le nom «Rio de Janeiro» est traduit du portugais par «le fleuve de janvier»: les colonialistes ont pris à tort la baie comme l'embouchure d'une voie navigable. La ville a été fondée ici le 1 mars 1565 par Estasiu de Sa avec José de Ancieta et s'appelait à l'origine San Sebastian de Rio de Janeiro, en l'honneur du roi portugais Sebastian I. Les principales industries de cette époque étaient la récolte et la culture de la canne à sucre. Avec le développement des communications commerciales, Rio a commencé à jouer un rôle de plus en plus important dans l’histoire du pays et, au 18ème siècle, est devenu pratiquement le centre du Brésil.

Fondation de la ville au 16ème siècle Marché aux esclaves de Rio, 1824 Rues de Rio de Janeiro en 1910 Baie de Guanabara

Au 19ème siècle, lors de la marche victorieuse autour du monde de Napoléon, la cour royale du Portugal s’installa à Rio de Janeiro. Il est donc devenu le centre de l'empire, qui a attiré des immigrants de toute l'Europe. Après la perte du statut de la capitale en 1960, la ville restait toujours un symbole de l'État.

Que voir à Rio de Janeiro

Pour explorer les principales attractions de la ville, il vous faudra au moins trois jours. Tout d’abord, il vaut la peine d’aller au mont Corcovado pour le monument du Christ Rédempteur, qui est l’une des sept nouvelles merveilles du monde. Le deuxième point du programme d’excursions est la visite de la montagne Pan-de-Asucar, qui offre une vue magnifique sur les plages, les îles dans l’océan et la statue même du Christ. Toute la journée devrait être consacrée à l’inspection des musées et des palais du centre-ville. Une demi-journée, vous pourrez vous promener dans le quartier coloré de Santa Teresa, où se réunissent les bohémiens locaux. Il est également intéressant de visiter le plus ancien jardin botanique de Rio. Et le soir, il convient de prêter attention à la samba, étant allé à Sambodrom assister à la répétition du célèbre carnaval. Après une sorte de programme culturel, vous pourrez vous rendre sur les plages de Copacabana.

Statue du Christ Rédempteur

Statue du Christ Rédempteur (Cristo Redentor)

De la plate-forme au pied de la statue du Christ Rédempteur offre une vue imprenable sur la ville et la baie. Ce n'est que pour admirer la nuit où Rio ne réussira pas. L'entrée de l'observatoire est possible jusqu'à 19h00. La montée a lieu sur un petit train électrique, un billet pour lequel le prix du trajet est compris entre 51 et 62 reais (environ 13-16 USD), ou en voiture. Il est préférable de venir ici le matin pour ne pas faire la queue.

Ouverture des bras de la statue, vue sur le mont Corcovado, silhouette de la statue du Christ Rédempteur, vue sur la statue et ses environs.

Article principal: Statue du Christ Rédempteur

Pain de sucre de montagne (Monto do Pão de Açúcar)

Une autre montagne, qui mérite d'être grimpée pour une belle vue, s'appelle "Pain de Sucre". Le téléphérique y mène, mais les plus courageux et les plus robustes peuvent monter à pied au pont d'observation. Plusieurs restaurants vous permettent de regarder le coucher de soleil avec un verre de vin. En novembre, le festival de musique Kariok Nights a lieu au sommet. En outre, ici, vous pouvez louer un hélicoptère pour une visite touristique. Survoler la ville dure de 10 minutes à une heure et le prix en dépend directement.

Pain de sucre vue sur la montagne depuis le pain de sucre Victoria Amazon River Rope dans le jardin botanique de Rio de Janeiro

Jardin botanique de Rio de Janeiro (Jardim Botânico)

L'un des plus beaux endroits de Rio est le jardin botanique. Il est divisé en plusieurs domaines thématiques. Ainsi, les vacanciers peuvent se promener le long de l'allée d'orchidées, admirer le paysage amazonien, voir une étonnante collection de cactus et de plantes succulentes. Tout cela est complété par des fontaines et des sculptures qui s'intègrent harmonieusement dans le paysage.Les habitants du jardin - oiseaux tropicaux, singes et autres représentants de la faune du Brésil - sont habitués aux visiteurs et viennent souvent très près. L'entrée au parc est payante pour toutes les personnes âgées de plus de 7 ans. Le prix du billet est d'environ 9 Reais brésiliens ou 2,5 USD.

Article principal: Jardin botanique de Rio de Janeiro

Toucan regardant les visiteurs Allée impériale géante dans les jardins botaniques Musée Carmen Miranda

Musée Carmen Miranda (Musée Carmen Miranda)

Carmen Miranda - une des actrices et chanteuses les plus célèbres du Brésil, qui a réussi à conquérir Hollywood. Elle était brillante et mémorable - cette femme était choquée, fascinée, fascinée. Après la mort de Carmen Miranda, plus d’un demi-million de spectateurs se sont rendus à l’enterrement. À Rio de Janeiro, un musée est consacré à la diva, où les admirateurs de son travail peuvent voir des décorations uniques et des chapeaux de la bombe brésilienne, y compris un chapeau de fruits, qui lui a valu sa renommée.

Escaliers Selarona

Escalier Selarón (Escadaria Selarón)

L'incroyable création de l'art moderne - un escalier coloré orné de carreaux de mosaïque - traverse deux blocs. Cela commence dans la rue. Joaquim Silva et se termine dans la rue. Manuel Carneiro, reliant ainsi les zones de Lapa et Santa Teresa. Ce miracle architectural est devenu l'un des symboles de la ville. On peut donc voir sa photo sur de nombreux souvenirs. Les carreaux pour les escaliers ont été importés du monde entier, y compris de Russie.

Stade Maracana (Estadio Jornalista Mario Filho)

Stade Maracana

Ce n'est un secret pour personne que le Brésil vit le football. Amoureux des locaux, il ne peut rivaliser qu'avec le carnaval. Etre à Rio et ne pas visiter l'un des plus grands stades du monde est un véritable crime. Le bâtiment est un design unique pouvant accueillir plus de 200 mille spectateurs. C’est ici que les légendaires disques Pelé, prêchés par le pape Jean-Paul II, Madonna, Tina Turner, Sting et de nombreuses autres légendes du monde de la musique se sont produits.

Cathédrale Saint-Sébastien (métropolitaine de Sao Sebastião do Rio de Janeiro)

Si les touristes prétendent que l'église ne peut pas les surprendre, cela signifie qu'ils ne sont jamais allés à Rio. La cathédrale Saint-Sébastien rappelle à certains touristes les pyramides mayas, d’autres le tuyau de cogénération. Son architecture est extrêmement petite par rapport aux édifices religieux canoniques. À l'intérieur, la cathédrale est tout aussi inhabituelle que l'extérieur: des fenêtres verticales décorées de vitraux montent des quatre murs jusqu'au dôme même. Ils représentent des peintures abstraites symbolisant l’église: unie, sainte, catholique, apostolique. Sous le plafond, ils convergent pour former une croix - une immense fenêtre transparente de 64 mètres de hauteur.

Cathédrale Saint-Sébastien à l'intérieur de la cathédrale Saint-Sébastien

Article principal: Cathédrale Saint-Sébastien

Coucher de soleil à Rio

Plages dorées de Rio

Sur les plages de Rio de Janeiro, il règne une atmosphère de légèreté et de divertissement, il semble donc que tout le monde se connaît depuis longtemps. Il y a trois lieux de prédilection pour les touristes: les élites et privilégiées Leblond, le calme mesuré d'Ipanema et le bruyant Copacabana.

Leblon (plage de Leblon)

C'est la plage la plus prestigieuse de la ville, située dans le même secteur. Il est considéré comme le plus sûr et est choisi par les touristes et les fortunés fortunés. Le littoral n’est que de 1,3 km, mais un grand nombre de restaurants gastronomiques y sont concentrés.

Vous pouvez vous rendre à la plage de Leblon en voiture ou en bus. L'arrêt Avenida Delfim Moreira est situé le long des routes nos 175, 177, 382, ​​387, 557, 1133, 1134 et 1135.

Leblon Beach

Plage d'Ipanema

La deuxième plage la plus prestigieuse et la plus populaire de Rio est également considérée comme l’un des endroits les plus optimaux pour des vacances en famille. En raison des particularités du relief, les grosses vagues sont rares ici.

Cette plage mérite certainement une visite le dimanche, lorsqu'une partie d'Ipanema devient une zone piétonne. Ceci est utilisé non seulement par les vacanciers qui peuvent conduire sur la route sur des rouleaux ou des vélos, mais également par des artistes de rue.Ceux qui vont à la plage en bus, vous devez choisir les itinéraires № 382, ​​1133, 1134, 1135, 2016, 2018, 2113, 2113, arrêt - Avenida Vieira Souto.

Plage d'Ipanema à marée haute Brésiliennes sur la plage Plage d'Ipanema

Copacabana (plage de Copacabana)

Cette plage peut être appelée une carte de visite de la ville. Une fête éternelle y règne et le public rassemble les plus hétérogènes. En raison des grandes vagues, il est plus approprié de surfer que de nager, mais cela n’arrête pas les touristes étrangers. Des filets de volleyball sont également installés sur toute la plage et, le long de l'avenue, de nombreux kiosques proposent des boissons, de la nourriture et des souvenirs. Les jeunes qui aiment les fêtes viennent à Copacabana et il est tout simplement impossible de ne pas succomber à l'atmosphère positive locale. Les bus nos 175, 382, ​​1133, 1134, 1135, 2016, 2018, 2019, 2113, 2113, 2113, 2113, S020 desservent la plage, l'arrêt est Avenida Atlantica.

Route longeant la plage de Copacabana Monument commémoratif au poète brésilien Carlos Drummond de Andrade, plage de Copacabana, vue depuis la mer

Carnaval à Rio de Janeiro

Femme brésilienne en costume de samba de carnaval

Probablement l'événement le plus attendu par tous les habitants et les touristes venus se reposer à Rio de Janeiro: le carnaval brésilien. C’est une vraie fête nationale dont les racines remontent dans le temps. La coutume de se rendre sur la place en costumes et de danser sur l'accompagnement de musiciens de rue a si harmonieusement rejoint la vie des citoyens qu'elle est devenue l'un des symboles du pays.

Le tramway est enterré dans la folie des rues de Rio lors du carnaval brésilien!

L'ouverture des vacances tombe le dernier samedi avant Pâques et dure quatre jours. En 2016, le carnaval se tiendra du 5 au 8 février et le défilé des champions aura lieu le 13 février. Pendant cette courte période, le pouvoir sur la ville passe au Roi du carnaval, qui est élu en votant selon le principe «plus épais, plus digne». Outre l’adoption de lois et la signature de documents, il est également responsable de tous les événements de la ville: bals, concours.

L'événement central du carnaval est le défilé des écoles de samba au Sambodrome. Chaque groupe de participants apparaît au public dans un costume vraiment fabuleux. Des paillettes, des plumes, des pierres précieuses, des chapeaux massifs - tout cela fait ressembler les danseurs à des héros de contes orientaux. Les plates-formes de spectacles sont décorées avec le même faste: les meilleures techniques et concepteurs de la ville travaillent à leur développement et à leur décoration. Les gagnants défileront le jour de clôture du carnaval.

Carnaval brésilien à Rio de Janeiro! Roi du carnaval 2011

Pour voir les compétitions d'école de samba, les billets doivent être achetés à l'avance. La meilleure option serait de commander via Internet, par exemple, sur les sites: //www.carnavalticketrio.com, //www.camarotecarnaval.com, //www.rio-carnival.net et autres. Le prix d'une place varie de 50 $ à 1 500 $ et dépend de l'examen, de la disponibilité des infrastructures à proximité et du niveau de sécurité. Il est également possible de visiter gratuitement le carnaval dans le "secteur du Zéro", situé sur l’Avenida Presidente Vargas.

Les plus courageux peuvent acheter une place dans la procession elle-même. Pour ce faire, il suffit d'acheter un costume dans l'une des écoles et de prendre quelques leçons de samba auprès du maître. Bien que, comme on dit, ce dernier soit même superflu: le corps lui-même commence à se mouvoir sous des rythmes incendiaires.

Nouvel an brésilien

Rencontrer le Nouvel An à Rio de Janeiro est garanti des impressions inoubliables et incomparables. Selon la tradition, cette nuit-là, les habitants, vêtus de blanc, offrent des sacrifices à la déesse de la mer Imanzha. Mais ne vous inquiétez pas, un cadeau a apporté des fleurs. Pour demander de l'aide à une puissance supérieure, vous devez baisser le bateau avec une bougie allumée dans l'eau.

Rencontrez le Nouvel An sur la plage de Copacabana. Vue depuis la baie de Porto Rio Internacional

Toute cette action, qui commence à six heures du soir et se poursuit jusqu'au lendemain matin, se déroule sur la plage de Copacabana. Bien sûr, non sans un sapin de Noël décoré de façon festive. Seulement ici, il n'est pas installé sur la place principale, mais sur une plate-forme spécialement aménagée au milieu du lac. Une fois que tous les souhaits ont été faits, le compte à rebours des dernières secondes jusqu'à minuit commence et, à minuit exactement, le ciel s'illumine avec des feux d'artifices. Le spectacle de lumière dure jusqu'à 20 minutes et se déroule sans encombre dans le carnaval et la discothèque.

Quoi acheter comme souvenir

Désireux de partager leurs impressions sur les voyages, les vacanciers apportent des souvenirs à leurs proches.Pour véhiculer l'esprit de la ville, il est conseillé de choisir des éléments qui reflètent son caractère capricieux.

Presque tout le Brésil est associé au café, qui est souvent acheté en cadeau. Les variétés inhabituelles sont faciles à trouver dans les magasins spécialisés et le prix au kilo surprendra agréablement. Ceux qui, outre Rio, décident de visiter d'autres villes, peuvent se rendre dans des fermes privées en chemin. Le plus souvent, les touristes acquièrent la marque Pilão, Mielita ou Santa Clara.

Boutique de souvenirs Kashas

Les connaisseurs adultes d’alcool apprécieront certainement la cachaca, une boisson forte traditionnelle à base de canne à sucre. Il se boit à la fois propre et en cocktail. Le plus célèbre d'entre eux - "Caipirinha" - avec l'ajout de chaux. Lors de l'achat de Cachaca, il est important de se rappeler que seul un litre d'alcool par personne peut être exporté.

Etant donné que Rio est une ville d’été éternel, vous devez absolument apporter les attributs de la plage. Cela peut être le célèbre bikini, les paréos lumineux, les chaussons, les parapluies - les modèles et les couleurs seront en mesure de trouver une quantité énorme.

Une autre option de cadeau est un costume de carnaval ou ses détails. Le plus souvent, ils achètent des masques décorés de plumes et de strass.

Logement Rio

Hôtels le long de la plage de Copacabana

À Rio de Janeiro, les touristes se voient proposer un grand choix de logements dans différentes catégories de prix. La plupart des vacanciers préfèrent rester dans la région de Copacabana, car le trafic est commode. L’Orla Copacabana Hotel a reçu les critiques les plus positives parmi les hôtels de niveau moyen. Ses fenêtres offrent une vue magnifique sur Ipanema et Copacabana, et un personnel bien formé offrira un service de qualité. Le prix moyen d'une chambre à deux lits est de 180 USD par jour.

Prix ​​légèrement plus élevés dans les hôtels Hôtel Astoria Palace et Rio Othon Palace.

Hôtel Copacabana Palace

Ceux qui ne sont pas habitués à économiser sur le confort et qui sont disposés à payer pour une chambre de 600 à 1500 USD peuvent séjourner à l'hôtel Copacabana Palace. Cet hôtel a accueilli des stars du spectacle et des monarques, ainsi un service vraiment royal sera garanti.

Les touristes avec enfants peuvent également louer un appartement ou une maison. Ce sera non seulement pratique, mais aussi économique, car même au plus fort des vacances, lorsque les prix augmentent plusieurs fois, le prix de la location ne dépassera pas 100 USD. Vous pouvez choisir et réserver un appartement sur notre site.

Rio de Janeiro la nuit

Offres spéciales pour les hôtels

Comment arriver à Rio de Janeiro

Vu la longue distance, il sera plus pratique de voyager en avion de la Russie au Brésil. Cependant, dans ce cas, il n'y a pas de communication directe, vous devrez effectuer un transfert - à Amsterdam ou à Paris.

L'avion décolle de l'aéroport de Galeão

Les plus grandes compagnies aériennes, dont Emirates, Lufthansa, Alitalia, Air France, proposent des vols au départ de Moscou et de Saint-Pétersbourg. Les prix des billets commencent à partir de 70 000 roubles. Cependant, si vous suivez les actions, vous pouvez bien économiser. Après un vol assez long (de 16 à 30 heures), l'avion arrive à l'aéroport international de Galeão. Le moyen le plus simple de se rendre en ville est en taxi ou en bus (n ° 2014). Vous pouvez également louer une voiture, mais après un long voyage, il est préférable de se reposer et de faire appel aux services d'un chauffeur.

Pour visiter le Brésil, les touristes russes n'ont pas besoin de visa, mais la durée de séjour maximale dans le pays ne doit pas dépasser 90 jours. Ceux qui s'attendent à une promenade autour de Paris ou d'Amsterdam lors d'un transfert seront déçus: d'une part, les aéroports sont situés en dehors de la ville et, d'autre part, un visa est nécessaire pour sortir de la zone de transit.

Calendrier des bas prix pour des vols vers Rio de Janeiro

Jardin botanique de Rio de Janeiro (Jardim Botânico)

Jardin botanique de Rio de Janeiro - un parc pittoresque et l'une des décorations de la ville brésilienne. L'espace vert de 140 hectares représente les riches collections de flore du Brésil et d'autres pays du monde. Plus de 6000 espèces de plantes tropicales et subtropicales sont cultivées ici. Il est à noter que seulement 40% du jardin est cultivé et que le reste du territoire est constitué d'une forêt naturelle de l'Atlantique.Depuis 1992, le site naturel de Rio de Janeiro a reçu le statut de réserve de la biosphère de l’UNESCO.

Informations générales

Marcher dans les allées et les chemins du jardin botanique est très populaire auprès des habitants de Rio et des touristes. En plus des plantes exotiques et des parterres de fleurs, le jardin abrite des monuments historiques et archéologiques. Sur le territoire il y a un grand centre scientifique, qui possède la plus grande bibliothèque de livres sur la botanique du pays - 32 mille volumes. Le jardin botanique compte 140 espèces d'oiseaux, écureuils, opossums, lézards, singes capucins et petits mammouths.

Les touristes entrent dans le jardin par plusieurs entrées. Le centre d'accueil et le musée sont situés au sud du jardin botanique de Rio de Janeiro. Ici, vous pouvez louer des jumelles, réserver une visite guidée et obtenir une carte du jardin, très pratique pour naviguer et trouver les bons endroits. Le centre d'accueil accueille les clients tous les jours de 8h00 à 17h00. Les portes du musée sont ouvertes aux visiteurs tous les jours, sauf le lundi, de 9h00 à 17h00.

Histoire du jardin botanique

Pendant longtemps, la noix de muscade, la cannelle et le poivre noir ont été importés des Antilles en Amérique du Sud, et ils étaient chers. En 1808, le roi du Royaume-Uni, João VI, ordonna la création d'un jardin botanique pour acclimater les plantes à partir desquelles les épices étaient fabriquées sur le sol brésilien.

Au début, seuls les membres de la famille royale, leurs invités et les courtisans avaient accès au jardin. En 1822, par décret de l'empereur de l'empire brésilien, Pedro Ier, le jardin botanique de Rio de Janeiro commença à faire entrer le public. Pendant plusieurs décennies, un petit jardin au pied de la montagne verdoyante du Corcovado est devenu un vaste parc tropical.

Coins de jardin

À l'endroit où se rejoignent les allées principales, se trouve la pittoresque fontaine centrale. Il est décoré de quatre sculptures, symbolisant l'art, la poésie, la science et la musique. Près de la fontaine, vous pouvez voir l'un des symboles du pays - un énorme arbre Pau-Brésil.

La plupart des visiteurs du jardin botanique de Rio de Janeiro se rendent sur le magnifique lac Frey Leandro, où poussent des nymphes colorées et le plus grand nénuphar du monde, le Victoria regia. Au centre du réservoir se trouve une statue en métal de la déesse Tesis.

Environ 900 espèces de palmiers sont cultivées dans le jardin. Depuis l'entrée profonde du territoire, il y a une vieille allée, composée de 134 grands palmiers. Ils sont tous issus d'un seul arbre "Palma Mater", planté par le roi João VI. Malheureusement, il n'a pas survécu à nos jours, car il a été détruit par un coup de foudre.

Les recoins pittoresques du parc sont particulièrement intéressants: un petit étang avec des tortues, une riche collection de cactus, une serre de plantes carnivores et l’Orchidarium, qui abrite environ 700 espèces d’orchidées.

Le "jardin japonais" est apparu ici en 1935, lorsque 35 espèces de plantes traditionnelles de ce pays ont été importées du Japon. "Jardin japonais" est décoré selon les traditions de l'art du bonsaï et comporte deux petits étangs avec des carpes.

Comment s'y rendre

Le Jardin botanique de Rio de Janeiro est situé dans le quartier de Jardin Botanica, au sud de la ville. La station de métro la plus proche est Botafogo. Vous pouvez accéder au territoire du jardin avec les bus nos 101, 105, 109, 112, 409, 410, 416, 439, 548, 581 et 583.

Favela Rio de Janeiro

Favela Rio de Janeiro - des zones colorées de taudis, situées à flanc de colline dans toutes les parties de la ville brésilienne. La favela tire son nom de la colline Morro da Favela, qui tire son nom de la plante de favela. Les autorités brésiliennes qualifient les comunidades ou "communautés" des bidonvilles

Récemment, les quartiers pauvres de la ville brésilienne ne sont pas moins populaires que les célèbres attractions touristiques et les plages. Les taudis font depuis longtemps partie de Rio et leur histoire remonte à plus d'un siècle. Pendant ce temps, les favelas ne sont pas devenues simplement un type d’habitation, mais se sont développées dans un certain niveau de culture, ce qui a un impact significatif sur la politique et l’économie de l’État. Les films sont consacrés aux favels, leur image est utilisée dans les jeux informatiques, les romans sont écrits sur les événements qui se déroulent ici et ils sont chantés dans des chansons populaires.En outre, la favela a donné au pays de nombreuses personnalités - joueurs de football, musiciens, écrivains et acteurs.

Faits saillants

Rio de Janeiro est considérée comme la deuxième ville brésilienne en nombre de zones réservées aux pauvres, juste derrière São Paulo. Cependant, ses bidonvilles sont connus dans le monde entier, car ils coexistent avec les zones touristiques populaires de Copacabana et d'Ipanema.

Dans les zones réservées aux pauvres, Rio ne nécessite pas de "confirmation de résidence". Un très grand nombre d’armes sont concentrées dans cette zone et il existe même des détachements armés ou des forces de police chargées de maintenir l’ordre jour et nuit. En règle générale, ces unités entrent en conflit avec la police de la ville. La plupart des habitants des fées de Rio de Janeiro n'appartiennent pas au monde criminel, mais ils n'ont rien contre leurs voisins criminels.

Chaque favela est régie par une association de résidents et de son président, qui sont élus pour un mandat de 1 à 3 ans. Dans les grandes régions, ils ont même leurs propres stations de radio et des journaux sont publiés.

Avant de visiter la favel de Rio de Janeiro, vous devez comprendre qu'il s'agit d'un Brésil séparé, différent de celui dont parlent les pages des guides touristiques populaires. Les Brésiliens sont un peuple plutôt joyeux et bienveillant, et là où ils sont plus heureux - dans un quartier à la mode ou un taudis, il est difficile de déterminer à première vue.

L'histoire de la favela de Rio de Janeiro

La cause des bidonvilles dans toute l'Amérique latine est un processus d'urbanisation marqué qui s'est produit à la fin du XIXe siècle. Au Brésil, l'esclavage a été aboli. Comme d’autres villes de ce pays, Rio de Janeiro a connu une croissance rapide. Les résidents des zones rurales et de nombreux émigrés venus gagner de l'argent ne pouvaient pas trouver immédiatement un logement décent. Ils ont donc commencé à construire des appartements et des maisons à partir de ce qui était à portée de main, en utilisant un minimum de matériaux de construction.

À ce jour, environ 6% des Brésiliens sont des habitants de favels. Ici vivent les habitants pauvres et moins éduqués de la ville. Les citoyens eux-mêmes admettent que l’État et le gouvernement n’ont que très peu d’impact sur la vie des favels à Rio de Janeiro.

Le taux de criminalité élevé est le principal problème des quartiers pauvres. Avant les Championnats du monde de 2014 et les Jeux olympiques de 2016, le gouvernement avait mené plusieurs opérations de lutte contre le trafic de drogue. La situation s'est améliorée dans certaines zones.

Comment la favela

Chaque favela à Rio est un tas de bâtiments construits illégalement, dont la hauteur peut atteindre jusqu'à 3-4 étages. Les systèmes d’assainissement, d’alimentation en eau et les systèmes électriques, le cas échéant, sont extrêmement primitifs. Les murs extérieurs des maisons ne sont généralement pas enduits. Les bâtiments eux-mêmes sont faciles à détruire et les voleurs l'utilisent souvent.

Les rues de la favel de Rio de Janeiro sont accessibles en transport uniquement au pied des collines. En haut, sur les pistes, dans les rues, marchez ou déplacez-vous à moto. Les avantages des bidonvilles sont une vue magnifique sur la ville et l'océan depuis le sommet. Dans les zones d'élite, les promoteurs prennent jusqu'à 50% du coût du logement pour une bonne vue. Et les habitants des favels ont l'occasion d'admirer gratuitement les beautés de Rio.

Un peu moins de la moitié des habitants des favels sont des habitants blancs du pays, 8% sont des Brésiliens noirs, 33% des mulâtres et 10% des autres. Ce sont des étrangers, principalement d'Amérique latine, ainsi que des visiteurs d'Europe et de Chine. Fait intéressant, la plupart des résidents de favel trouvent un emploi dans le district même ou à distance de marche du lieu de résidence. Et un très petit pourcentage se rend au lieu d'affectation en utilisant les transports en commun ou une moto.

Chaque favel a ses propres établissements d'enseignement, ses installations médicales et ses installations sportives, financées par les fonds publics. De nombreuses familles ont recours à l'aide financière de l'État. La grande majorité des habitants de ces régions vivent aujourd'hui, dans l'espoir d'un avenir meilleur.Mais ils ne font presque rien pour que leur propre vie ait un peu changé.

Comment s'y rendre

Les faveurs de Rio de Janeiro sont dispersées dans toute la ville, mais les plus grandes se trouvent dans la zone sud du Grand Rio. Ce sont les districts de Vidigal et Rocinha, où vivent environ 200 000 personnes. La station de métro "São Conrado", desservie par les trains des lignes L1 et L4, permet de rejoindre la favela Rocinha à pied. En outre, il existe des itinéraires de bus numéro 104, 109, 448, 525, 537, 548, 551, 552, 553, 554, 557, 558 et 565.

Pain de sucre montagne

Pain de sucre montagne Il culmine au-dessus de la baie de Guanabara et atteint 396 mètres d'altitude. Il a reçu son nom «doux» en raison de sa ressemblance avec un morceau de sucre extrait à la main à partir d'une canne locale. En traduction littérale, le nom de la montagne sonne comme "pain au sucre". Les Indiens qui vivaient autrefois à ses pieds considéraient Sugar Loaf comme le gardien du golfe. Il n’ya presque pas de végétation, c’est une roche ignée. Mais il y a beaucoup de touristes qui veulent admirer la beauté de Rio de Janeiro depuis le sommet de l'une des principales attractions de la ville.

Histoire

Au pied des montagnes en 1565, les Portugais s'installent. Et bientôt, la ville de Rio de Janeiro, que nous connaissons aujourd'hui, s'est développée à partir d'un petit village. En 1817, la première ascension enregistrée officiellement a eu lieu. Sugar Head a conquis une Anglaise, Henrietta Carstairs, qui y a placé un drapeau britannique. Au début du 19ème siècle, la construction du téléphérique a commencé, qui fonctionne encore aujourd'hui. Konsha Verde, un amphithéâtre ouvert, est situé près des sites touristiques. Il propose des concerts et des programmes de divertissement pour les touristes.

Vue de la montagne du pain de sucre en 1846 La montagne du pain de sucre en 1914 Vue de la montagne en 1967

Téléphérique

En raison de la cabine transparente du funiculaire, qui élève les touristes à une hauteur de 400 mètres, ce téléphérique est surnommé le lieu le plus extrême et le plus effrayant du monde. Cependant, il n'y a aucune raison de craindre: les funiculaires fonctionnent depuis plus de cent ans et permettent d'accueillir 70 personnes à la fois le long de l'itinéraire établi. Pendant ce temps, il n'y a pas eu un seul événement dangereux. Le téléphérique ne donne que des impressions agréables de la contemplation de paysages urbains d'une beauté saisissante. Il a été conçu en 1908 par Augusto Ferreira Ramos et a été ouvert 4 ans plus tard, devenant ainsi le premier du pays et le troisième du monde. À notre époque, le téléphérique de Rio transporte 30 millions de personnes par an.

Téléphérique

L'itinéraire comprend trois arrêts:

1. "Plage rouge"

Cité appelée Praia Vermelha avec la même plage. Du haut du sable blanc et de l’azur de l’océan Atlantique, l’arrière-plan des gratte-ciel brésiliens ressemble à des photos animées des couvertures de magazines de voyage.

2. Mont Urca

Situé à 220 m d'altitude, le funiculaire se déplace du premier au deuxième arrêt en seulement 2 minutes. Dans les années soixante-dix, un amphithéâtre a été construit sur une colline, dans laquelle sont organisés divers spectacles de danse et de musique.

3. Pain de sucre montagne

Le troisième arrêt est au sommet de 396 m, ce qui offre une vue complète de la ville et de la baie de Guanabara. Depuis les montagnes, vous pouvez voir les plages de Leblon, Lemme, Ipanema, Copacabana et Flamenco, l’aéroport Santos Dumont, le pont Rio-Niteroi, la partie centrale de Rio, la statue du Christ, le mont Corcovado et d’autres sites qui se prêtent à Rio de Janeiro.

Arrêt final "Plage rouge"

Coût de l'excursion à la montagne Pain de sucre

Sommet de la montagne

Un funiculaire avec trois arrêts principaux coûte 53 USD pour les adultes et 26 USD pour les enfants. Les billets sont achetés à la billetterie à la gare du bas. Ils sont toujours ouverts de 8h à 20h Mais préparez-vous au fait que vous devez défendre une longue ligne, car il y a toujours beaucoup de gens prêts à faire un tour, surtout en haute saison. Cependant, il va vite, et après une demi-heure, vous pouvez déjà monter dans la remorque, ce qui amènera ses passagers au sommet.

À côté de la billetterie se trouve une colline intermédiaire où se trouvent les cafés, les plates-formes d'observation et un parc. De là, ils réservent un tour en hélicoptère de la banlieue de Rio. Le coût d'un tel plaisir est de 200 USD.

Comment s'y rendre

Sugarloaf Mountain tours sur la péninsule séparant la baie de Guanabara de l'océan Atlantique. Sur la péninsule, bus touristiques à Turístico City Rio sur l'avenue Pasteur jusqu'à la N520. Ils arrivent sur la place centrale du général Tiburci®, à côté de laquelle se trouve la billetterie, où ils vendent des billets pour le téléphérique. On peut se rendre en taxi depuis le sud ou le centre de Rio. Dans le quartier de Botafago, dans le quartier d'Urk, marchez à pied. Cela ne prend pas plus de 30 minutes.

Plage de Copacabana

Plage de Copacabana - étendue sur une bande de sable blanc de 4 km le long de l'océan Atlantique à l'entrée du golfe de Guanabara, à Rio de Janeiro, au Brésil. Dans les années 1950 et 1960, cet endroit était populaire parmi les représentants des bohémiens européens et devint plus tard une zone d'élite peuplée d'hommes d'affaires, de politiciens et simplement de riches. C'est à l'apogée de la popularité de Copacabana que furent construits des cafés, des magasins, des casinos, des hôtels de luxe et des penthouses. Situé à 5 km du centre de Rio, le remblai de l’Avenida Atlantic suscite aujourd’hui l’intérêt des visiteurs. En haute saison, aller à l'eau est difficile, mais possible. Pour ce faire, traversez plusieurs terrains de volley-ball, un terrain de football et, enjambant les corps bronzés de jolies filles brésiliennes, atteignez enfin les eaux douces de l'océan.

Histoire de

Quai de Copacabana

Initialement, un village de pêcheurs était situé à la place de la plage. Au milieu du 18ème siècle, une chapelle a été construite ici, du nom de la jeune fille bolivienne de Copacabana. Bientôt, le village lui-même a été renommé de Sakupenapana à Copacabana. La zone côtière est devenue une partie à part entière de Rio de Janeiro à la fin du XIXe siècle après le début du tramway empruntant le tunnel du Real Grandes. Au début du XXe siècle, la digue de l’Avenida Atlantic a été construite. Aujourd'hui, il est visité annuellement par 3 millions de touristes. Et les habitants appellent la plage de Copacabana "Princesse de la mer". Et pas en vain, car selon un sondage du magazine en ligne populaire AskMen, la plage est reconnue comme l'une des plus belles du monde, où les paysages tropicaux exotiques et urbains de Rio se combinent harmonieusement.

Où séjourner

Le magnifique et ancien hôtel côtier est l’établissement cinq étoiles Copacabana Palace. Les chambres sont conçues dans un style anglais classique et meublées avec des meubles anciens. Les salles de bains sont en marbre et les lits de chaque appartement sont king-size. L'hôtel dispose de 3 restaurants et d'un centre de spa et de bien-être. La suite double donnant sur la plage coûtera 599 USD.

Les garçons brésiliens jouent avec un ballon

Il y a des options plus économiques. Par exemple, le Windsor Copa Hotel se trouve à seulement 300 mètres de la plage. Chaque chambre dispose d'une télévision à écran LCD, d'un minibar, d'une salle de bains privative avec sèche-cheveux, d'un bureau et d'une connexion Wi-Fi gratuite. Le petit-déjeuner est un buffet avec des fruits et des jus de fruits. Une salle de fitness est à la disposition des clients. Le prix d'une chambre double standard est de 113 USD.

Un petit café au bord de l'eau

Où manger

Petit déjeuner somptueux au Sofitel Rio de Janeiro surplombant la plage

La plage de Copacabana compte de nombreux cafés, bars, restaurants et restaurants. L'institution cultuelle est considérée comme le restaurant-rodozio "Carretao". Ici, vous pourrez déguster des plats brésiliens typiques tels que le fayjoad - porc avec ragoût de haricots noirs. De la farine frite et du riz blanc sont servis au plat. Si vous préférez un style rétro à l'intérieur - bienvenue à l'institution "Copacabana". Il recrée l'atmosphère des années 50, lorsque la plage était le lieu de repos préféré de la Bohême. Assurez-vous de commander la caipirinha au bar - un cocktail alcoolisé rafraîchissant de citron, citron vert, glace, sucre de canne et cachaca. Mais attention, ils se saoulent vite!

Sur le front de mer, à côté de l'hôtel cinq étoiles Copacabana Palace, se trouve un restaurant "Churaskaria". L'institution a un excellent rapport qualité / prix.Pour seulement 35 USD, vous pouvez avoir un déjeuner satisfaisant, car les frais ne sont facturés que pour l'entrée, les boissons et les desserts. Et les plats principaux des serveurs sont disposés sur une assiette gratuitement jusqu'à ce que les visiteurs les arrêtent. Salades, sushis, petits pains, tartare de saumon, carpaccio de boeuf et bien plus savoureux et frais.

Divertissement

La vie à Copacabana bat son plein toute l’année, elle ne s’efface pas une seconde. Tout le monde va s'amuser ici comme. Les amateurs de passe-temps actifs s'essayeront au surf et au beach-volley. Et les fans de football pourront profiter du jeu de leur équipe favorite, car les tournois ont souvent lieu ici. En 2016, les Jeux olympiques auront lieu à Rio. Certains types de compétitions se déroulent traditionnellement sur la plage.

Gars avec skimboards Promenade divertissante sur la plage

De novembre à avril, la haute saison règne à Copacabana. Des millions de touristes viennent ici pour rencontrer une nouvelle année inoubliable et visiter le célèbre carnaval brésilien. De plus, la plage sert de lieu de concert pour des musiciens de renommée mondiale. Lenny Kravitz, Mick Jagger et Elton John ont joué ici. En 1994, le concert de Rod Stewart figurait dans le Guinness Book of Records comme le plus grand spectacle de la planète.

La vie nocturne sur Avenida Atlantic est plus riche que la journée. Disco 2A2 est un endroit populaire parmi les jeunes. Un autre concurrent est le club des Six. Il est visité non seulement par les visiteurs, mais également par les résidents locaux. L'institution a 5 bars et 3 salles de danse.

Copacabana lors de la fête des fans de la FIFA en 2014 La plage de Copacabana de nuit est l'un des lieux de prédilection des touristes et des habitants de Rio.

Faits intéressants

  • La plage de Copacabana est la plus grande du monde. Sur le quai, passe la rue Avenida Atlantika, sur laquelle se déroulent toutes les processions festives de Rio de Janeiro.
  • Dans les années vingt du siècle dernier, cette région était à l'abri des regards humains: les perroquets volaient ici, les palmiers poussaient et Copacabana ressemblait à un paradis sur terre. Après avoir coupé le tunnel qui reliait la zone côtière à Rio, ils ont commencé à développer le territoire. Wild Beach est immédiatement devenue un quartier prestigieux de la ville, construisant des hôtels et des centres de divertissement.

Cathédrale Saint Sébastien (Catedral Metropolitana de São Sebastião)

Cathédrale Saint Sébastien - Cathédrale de Rio de Janeiro, Brésil. La cathédrale a une forme inhabituelle, ce bâtiment a été construit dans le style du modernisme par l'architecte Edgar Fonseca en 1964-1979. La cathédrale est dédiée à Saint-Sébastien, le saint patron de la ville et est le président de l'archidiocèse de Saint-Sébastien de Rio de Janeiro.

Statue du Christ Rédempteur (Cristo Redentor)

Statue du Christ Rédempteur - une célèbre sculpture de Jésus aux bras tendus, installée au sommet du mont Corcovado dans la capitale du Brésil, Rio de Janeiro. Il est considéré comme un symbole de la ville et de tout le pays, et figure également dans la liste des sept merveilles modernes du monde. La montagne culmine à 800 mètres au-dessus de Rio. Ainsi, au pied de la statue, vous aurez une vue imprenable sur la capitale et ses attractions individuelles, notamment le pic du Pain de Sucre, la grande baie de Guanabara et son long pont, le célèbre stade Maracana, les plages d'Ipanema et Copacabana.

La hauteur totale de la sculpture est de 38 mètres, en tenant compte du socle de huit mètres, et la portée des mains étendues de 28 mètres.La statue du Christ Rédempteur pèse plus de 1000 tonnes, mais malgré cela, elle a l'air élégante de loin. Chaque année, le monument est visité par près de 2 millions de touristes.

Histoire de la création

Vue de la colline du Corcovado avant la construction de la statue

Le nom Corcovado signifie "Brokeback Mountain", "Hunchback". La colline lui a donné la forme de son sommet, qui est le point culminant de la région. L'idée de construire une grande sculpture de Christ ici est apparue en 1859, mais son incorporation était alors impossible, malgré la persuasion des dirigeants d'église - le pays n'avait tout simplement pas assez d'argent. La décision a été reportée à des temps meilleurs. En 1884, la construction d'un petit chemin de fer menant au sommet du Corcovado est achevée.

La construction de la statue du Christ Rédempteur

En 1921, lorsque l’idée du monument a de nouveau été évoquée, c’est le long de ces routes que les matériaux ont été amenés. Un an avant la célébration du centenaire de l’indépendance du Brésil par rapport au Portugal, les organisations catholiques de Rio ont encore commencé la construction de la statue. Une telle sculpture devait devenir un symbole de la libération nationale et du christianisme en général.

Cependant, aucune somme n'a été allouée par le Trésor public. Par conséquent, lors de la "Semaine du Monument", les citoyens ont fait des dons de bienfaisance. Ce dernier a aimé l'idée de construire un monument: plus de 2,5 millions de reais ont été collectés sur une courte période. La communauté de l'église a également beaucoup contribué.

Escalier menant à la statue

L'artiste Carlos Oswald était l'auteur du premier croquis. C'est lui qui a eu l'idée de construire une sculpture à bras ouverts, qui ressemblerait de loin à une grande croix. Ce geste signifie «Tout est entre les mains de Dieu» et est également un symbole de bénédiction. Initialement, selon le projet, la figure du Christ reposait sur un socle sphérique, la Terre stylisée. Cependant, il était très difficile de fabriquer une structure aussi grande et stable, aussi l’ingénieur Hector de Silva Costa a-t-il remplacé la base par une base rectangulaire qui a été érigée.

Il était prévu de terminer la construction en un an, mais compte tenu de l’ampleur des travaux, elle a duré 9 ans et la statue du Christ Rédempteur n’a été ouverte en 1931. Pour des raisons techniques, il était impossible de réaliser une sculpture de cette taille au Brésil à cette époque. La structure en acier et les autres pièces ont donc été fabriquées en France. Les matériaux principaux étaient du béton armé et de la stéatite (conversation). Fait intéressant, la modélisation finale des mains et des têtes de Jésus a été réalisée par un spécialiste français plutôt que par un spécialiste brésilien - Paul Landowski.

Les pièces finies ont été expédiées à Rio et sont montées au sommet de la montagne par chemin de fer, où elles ont été assemblées. En 1931, la statue a été solennellement présentée aux citadins. La première consécration a eu lieu le jour de l'ouverture et la seconde en 1965 par le pape Paul VI. Ensuite, les lumières ont été montées.

Statue du Christ Rédempteur au Brésil

Faits intéressants

La statue du Christ Rédempteur est l’objet le plus grand de tout le district. Il est ainsi victime chaque année de nombreuses foudres. Le diocèse local détient même une réserve de poudre de savon de parement au cas où des réparations urgentes seraient nécessaires. Cependant, depuis 2010, date à laquelle le monument a été équipé de nouveaux paratonnerres, aucun dommage grave causé par la foudre n'a été enregistré.

Main du Christ Rédempteur à Rio

Fait intéressant, lors de l'installation de cet échouement, la sculpture a été soumise à une seule attaque de vandale dans son histoire. Après avoir grimpé sur l'échafaudage la nuit, ils ont peint le visage et les mains du Christ en noir. Les traces de hooliganisme ont été rapidement éliminées par l'équipe de construction.

Le fait que pendant tant d'années la foudre n'a jamais sérieusement endommagé la statue, les croyants sont associés à la sainteté particulière de l'endroit. Cependant, les scientifiques sont plus sceptiques, car la stéatite est un bon diélectrique qui peut éteindre presque instantanément même une très forte décharge. Sur de nombreuses photos, vous pouvez voir d’impressionnants moments de foudre dans la statue, qui ne lui ont toutefois pas causé de dégâts.

Le train qui attire la majorité des touristes n'atteint pas la sculpture elle-même - vous devrez marcher de la voiture à la terrasse d'observation. Il y a un escalier en colimaçon raide de 220 marches. Ce bâtiment a été surnommé "Caracol", ce qui signifie "escargot". Depuis 2003, les voyageurs ont la possibilité d’utiliser l’escalier roulant pour se rendre sur la terrasse panoramique.

Silhouette d'une statue au coucher du soleil Statue du Christ Rédempteur de nuit

En 2007, le monument a été inclus dans la liste des sept merveilles du monde moderne d'après les résultats d'un vote national.

Sous la statue du Christ Rédempteur, il y a une petite église, où des services, des baptêmes et des mariages sont constamment tenus. La chapelle catholique peut accueillir jusqu'à 100 personnes.A proximité se trouve une boutique de cadeaux.

Où que vous alliez à Rio, cette statue sera vue de n’importe où dans la ville, ce qui en fait un monument facile à utiliser. L'illumination moderne dans l'obscurité crée un effet étonnant: la lumière semble émaner de l'intérieur de la figure et le Christ plane au-dessus de la ville endormie pour la bénir.

Pour de nombreux voyageurs, ainsi que pour les résidents locaux, la sculpture est non seulement une attraction touristique, mais également un sanctuaire chrétien. Il existe une croyance selon laquelle, en montant les escaliers, une personne est libérée et que, au moment de sa visite au sommet, ses péchés sont pardonnés. Cependant, l'escalier roulant était toujours installé pour les personnes âgées et celles ayant des besoins physiques spéciaux ou une santé précaire.

Au pied de la statue Plan sur le fond de la statue Visage de la statue du Christ Rédempteur

Doubles du Rédempteur

Après la construction de cette statue, des monuments similaires ont commencé à apparaître dans différents pays du monde:

  • Christ Roi, Lisbonne (Portugal);
  • Jésus aux mains tendues, Vung Tau (Vietnam);
  • sculpture du Sauveur, Monado (Indonésie, île de Sulawesi);
  • monument à Dili (Timor oriental);
  • des sculptures similaires se trouvent au Honduras, à Malte, en Italie et en République dominicaine.

Ces chiffres diffèrent les uns des autres dans les détails, mais la composition globale et la posture restent inchangées. Certaines des sculptures sont installées même sous l'eau, ce qui les rend mystérieuses et mystérieuses.

Christ Roi, Lisbonne Jésus aux bras tendus, Vungtau Sculpture du Christ à Dili

Comment s'y rendre

Pour visiter la statue du Christ Rédempteur, vous devez vous rendre au pied de la montagne Corcovado. De là, un petit train part pour vous emmener tout au long du parcours. En chemin, il fera plusieurs arrêts où tout le monde pourra acheter, par exemple, de l’eau vendue par des habitants locaux entreprenants.

Vous pouvez également vous y rendre par la route, en utilisant les services d'une voiture de location ou d'un taxi. Dans tous les cas, vous passerez par le parc pittoresque Tizhuka. C'est la plus grande plantation forestière du monde dans la ville. Des variétés de plantes exotiques locales poussent ici, la faune est richement représentée.

Train électrique se rendant au Corcovado. Touristes sur la plate-forme d'observation.

Coût et ordre de présence

Statue du Christ Rédempteur

Le prix du billet pour le train est d'environ 51 reals. N'oubliez pas de prendre de l'argent pour acheter des souvenirs, cependant, sur les plateformes de visionnement du Corcovado, ils sont assez chers. Le coût du transfert est déjà inclus dans le prix du billet. Il devra être présenté deux fois. Il est donc fortement recommandé de conserver le document de voyage intact jusqu'à la fin du voyage. En train ou en voiture, vous devez marcher à pied le long de l’escargot ou utiliser l’escalier roulant.

Le train électrique circule toutes les 20 minutes de 8h30 à 18h30. Pour faire du tourisme, il est conseillé de choisir une matinée par temps clair. Ainsi, vous pourrez éviter la chaleur de midi et rencontrer de nombreux autres touristes tout en profitant de la vue panoramique de Rio.

Si vous le souhaitez, vous pouvez commander une visite en hélicoptère du monument et l'admirer à vol d'oiseau. Le coût d'un tel divertissement est d'environ 150 dollars.

Adresse officielle de l'attraction: Parc national de Tijuca - Alto da Boa Vista, Rio de Janeiro, Brésil.

Heures d'ouverture - de 8h00 à 19h00.

Partir en voyage au Brésil, vous devriez certainement visiter ce monument célèbre. La statue du Christ Rédempteur choque la balance et la beauté, du haut de Corcovado ouvre une vue magnifique sur la ville.

Vue de Rio

Ville Salvador

El Salvador - La troisième ville du Brésil, capitale de l'état de Bahia. On l'appelle l'Afrique en exil pour son mélange culturel de traditions, de culture et d'art afro-brésiliens, ainsi que pour la population. Salvador est connue pour son architecture coloniale et ses magnifiques plages.

Au-dessus de la côte est de la magnifique baie de Toduz-Nous-Santos, à une altitude de 71 mètres, se trouvent les vieux quartiers de la ville, avec des bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles.Voici le centre historique - un site du patrimoine mondial de l'UNESCO et un monument national. Les Portugais y ont fondé une ville fortifiée, créant de merveilleux exemples d'architecture coloniale en Amérique. Les couleurs pastel contrastent efficacement avec le ciel azur.

Informations générales

Largo do Pelurinho est considéré comme le meilleur complexe de l'architecture coloniale de l'Amérique latine. C'était autrefois un quartier où des marchands malhonnêtes étaient punis près du pilori, mais plus tard, le quartier est devenu à la mode et il y a maintenant des galeries, des boutiques et des cafés, et la nuit, il y a de l'amusement.

Au sud de la Praça Municipal, vous trouverez de nombreux musées intéressants: art sacré, art moderne, Costo Pinto, art bahia - et des églises, comme l’église de San Bento.

Barra est une zone de plages urbaines, de restaurants et de discothèques. C'est toujours bruyant et animé ici, et les couchers de soleil brillants sur la baie de Toduz-us-Santos sont particulièrement agréables. À l'endroit où Amerigo Vespucci a atterri en 1501, il y a un phare construit en 1580.

Calendrier des prix bas

Ville de San Luis

Sao Luis - La capitale de l'état brésilien de Maranhão, située sur la côte nord du pays, sur la même île, entre les baies de São José et de San Marcus de l'océan Atlantique. San Luis est un grand centre industriel spécialisé dans la production d'aluminium, l'exportation de minerai de fer et la production de pétrole en mer. Environ 1 million de personnes habitent la ville.

Ville de São Paulo

Sao paulo - une grande métropole brésilienne située dans la partie sud-est du pays. La ville regorge de musées, de parcs et d'une architecture ancienne, adjacente aux gratte-ciel. La température confortable et de nombreuses attractions en font un paradis pour les touristes. 11 millions de personnes vivent à São Paulo; C'est l'un des endroits les plus densément peuplés d'Amérique latine. La ville est également considérée comme le centre des affaires du Brésil, où vous pouvez voir des centres d’affaires modernes, des banques, des usines. Sao Paulo s'appelle Chicago latino-américaine pour son dynamisme. "Je ne suis pas entraîné, dirigeant" - dit la devise de la ville. Avec ce slogan, Sao Paulo déclare son droit de diriger.

Faits saillants

Pont Oliveira à Sao Paulo

La métropole brésilienne est située sur un haut plateau, entouré de forêts tropicales. Africains, Japonais, Indiens, Arabes vivent sous le "toit" de Sao Paulo. Les sections locales appelées "Paulitas." L'association des nations affecte l'architecture et la cuisine du village.

L’orientation commerciale de Sao Paulo ne signifie pas que ses invités s’ennuieront. La ville brésilienne a une vie culturelle vibrante - principalement dans le domaine de la musique et des arts. La Biennale internationale de l'art a lieu chaque année. Sao Paulo peut montrer aux voyageurs et à de nombreux sites intéressants: l'avenue Paulista, le stade Pacaembo, l'immense cathédrale de la cathédrale de Sé.

Le contraste est ce qui différencie São Paulo. D'un côté, il y a des gratte-ciel luxueux, de nombreux hélicoptères riches, des restaurants célèbres. De l'autre - les taudis, les favelas et les artistes itinérants. Mais tous les habitants de São Paulo sont unis par une liberté de pensée et une attitude facile face à la vie.

Favela sao paulo

D'une petite ville à une immense métropole

La naissance de la ville de Sao Paulo a commencé avec les prêtres jésuites. Les missionnaires sont arrivés avec un grand désir d'éduquer les Indiens locaux - les Tupi-Guarani. À la base des montagnes de Serra do Mar est apparu un règlement. La nouvelle maison était fascinée par la vue sur la baie.

Depuis le 17ème siècle, des groupes de chercheurs de bandeirant ont contribué au développement de la colonie. Ils n’avaient pas peur du bosquet de forêts: en Amérique du Sud, ils cherchaient des gisements de diamants, d’or et d’autres ressources naturelles. De nombreux monuments rappellent leur contribution à l'histoire de Sao Paulo, dont le Monument al-Bandeiras.

L'expansion du territoire a également été affectée par la production de café. La partie parfumée de Sao Paulo a attiré les immigrants, car elle a toujours nécessité du travail. Au XVIIIème siècle, la ville acquit le statut de ville. Au 20ème siècle, en raison de la crise mondiale, les revenus des plantations de caféiers ont chuté.Mais cela a stimulé le développement de l'industrie, qui a attiré plus d'immigrants - la plupart étaient des Italiens. Au début du 20ème siècle, les Arabes et les Japonais ont commencé à se déplacer en masse à Sao Paulo. À la fin du XXe siècle, l’orientation industrielle est passée au secteur des services. Aujourd'hui dans la ville - une grande concentration de banques et de cabinets d'avocats.

Panorama de sao paulo

Climat de São Paulo

Ensoleillé sao paulo

Sao Paulo ne connaît pas le froid - la température descend rarement en dessous de + 18 ° C. Dans ces régions dicte les conditions d'un climat subtropical humide. La période estivale est janvier et février. En ce moment, la ville se réchauffe - la température est d'environ +30 degrés. Il pleut souvent à São Paulo, mais en juillet et août, il ne pleut pas. En hiver, il fait environ + 18 ° C. Mais Août se démarque, ce qui s'appelle veranico - "petit été". En ce moment à Sao Paulo, le temps est sec et chaud, et le thermomètre indique environ + 27 ° C.

Les curiosités

Les principales attractions sont au centre de Sao Paulo et sur l'avenue Paulista. Une promenade à travers la ville pittoresque a lieu entourée de gratte-ciels. Les lieux les plus célèbres sont la place Praça da Sé, l'avenue Paulisto et le parc d'Ibirapuera. À première vue, Sao Paulo comprend principalement 50 étages. Grâce aux nombreux gratte-ciel, la ville peut vraiment rappeler Chicago.

En regardant de plus près, les voyageurs pourront voir l’aspect unique de la ville antique. La connaissance des sites touristiques ne gênera pas la publicité extérieure - Sao Paulo l'a refusée. Depuis 2007, les panneaux publicitaires et les panneaux publicitaires sont interdits.

La rue principale de la ville est Paulista. Sa longueur atteint 3 km. Du mot portugais signifie "résident de sao paulo". Prospect Paulista attire une mise en page spéciale. Il est curieux que lors de son développement dans les années 60, l’ingénieur en chef ait voulu faire de la rue un analogue de la rue européenne, mais elle est aujourd’hui associée à Wall Street à New York. Voici l'université et le campus - le plus grand au Brésil. Paulista est un centre d'affaires. Sa région s'appelle les Champs-Élysées du Brésil.

La perle de l'architecture de Sao Paulo est la cathédrale. C'est l'un des plus grands temples néo-gothiques du monde. Ils ont érigé un bâtiment conçu par un architecte allemand pendant près d'un demi-siècle. Le style général est néo-gothique, mais le dôme rappelle la Renaissance. 800 tonnes de marbre ont été utilisées pour décorer l'espace intérieur, et les chapiteaux ont été décorés avec des grains d'ananas et de café, ainsi que des figures d'animaux. Le temple possède un corps - l'un des plus grands d'Amérique du Sud.

Parmi les sites religieux de Sao Paulo, vous trouverez l'ancienne église du monastère de Sao Bento. Il est curieux qu’à sa place se trouvait le domicile du chef d’une tribu locale. D'abord la chapelle et les quatre cellules. Après 300 ans, le temple a été construit dans le style gothique-byzantin.

Les gratte-ciel méritent une attention particulière car ils ont "choisi" la rue principale de Paulista. Banespa (Banespa) impressionnante, érigée dans les années 50. Il s’appelle le pendant brésilien de l’Empire State Building. Vous pouvez compter 36 étages. Si vous montez au sommet, un bon aperçu de la ville. Ils ont laissé tout le monde entrer, mais vous devez montrer votre identité. Un autre gratte-ciel important - "Italie" (El Edificio Italia). Il a été construit dans les années 70. Ce gratte-ciel est plus grand - 46 étages et 168 mètres. De là, vous pourrez non seulement admirer Sao Paulo d'une hauteur, mais également dîner dans un restaurant offrant une vue sur les environs. Cependant, le championnat appartient au gratte-ciel de Mirante do Vale (Mirante do Vale). C'est le plus haut bâtiment du Brésil - il atteint 170 mètres. Il a 51 étages.

Un autre symbole de Sao Paulo est le bâtiment "ondulé" de Copan (Edificio Copan). Ils l'ont créé selon les plans d'un architecte brésilien. Trouver Edificio Copan juste - près de M. République. Il se distingue par ses auvents étroits et sa façade ondulée - impossible de le rater. A l'intérieur, vous pouvez avoir - le premier étage est accessible à tous. La partie supérieure n'est pas destinée aux visiteurs - c'est une propriété privée.

Les symboles du développement industriel incluent la gare de Luz.Il a été construit en 1901 dans le style de l'ère victorienne. De jolies arches romanes en briques rougeâtres, des piliers inhabituels en fonte - la station est élégante et stylée. Aujourd'hui, il ne prend que des trains qui voyagent dans l'État de São Paulo. À l'intérieur de la gare - le musée de la langue portugaise. A proximité se trouve le parc du même nom - Luz.

Les habitants de Sao Paulo ne sont pas gênés par le football. Il n’est pas surprenant que l’un des sites importants soit le stade Pacaembu. Ici était le "roi du football brésilien" - Pelé.

Rues de sao paulo

Petit Japon à Sao Paulo

La ville n’est pas seulement considérée comme la patrie de diverses nations. Il existe des coins ethniques à Sao Paulo, qui sont "transférés" dans d'autres pays. L'un d'entre eux est le district de Liberdade. Ici, vous pouvez chercher à vous familiariser avec la culture japonaise. Lanternes, restaurants de sushis, boutiques de souvenirs - tout rappelle le Japon. La communauté locale respecte ses traditions. La fête des fleurs a lieu au milieu du printemps et la fête des étoiles au début de l'été. Un village d'Indiens se trouve également dans la ville, à proximité du district de Marsilac. Outre Liberdade, il existe à Sao Paulo un quartier dans le style italien - Bella Vista (Bella Vista) et arabe - Bom Retiro.

Promenades au musée

Il est souhaitable de passer toute la journée dans les musées - il y en a beaucoup à Sao Paulo. Le musée Paulista, qui a ouvert ses portes en l'honneur de l'indépendance du pays, se distingue. Le bâtiment a été créé dans le style néoclassique, et le parc avec des fontaines est devenu la décoration verte. Inside - des milliers d'objets exposés, des photographies aux sculptures.

Un autre musée est situé dans le parc Ibirapuera (Ibirapuera) - il est dédié à l'art contemporain. Déjà à l'entrée, les visiteurs sont accueillis par des installations d'artistes du monde entier. Les objets exposés pour le musée ont été rassemblés partout en Amérique du Sud. Les spécimens les plus anciens appartiennent au XIVe siècle. Vous pouvez également consulter le musée de la peinture et Impiranha, la galerie nationale des peintures.

Créé à Sao Paulo et au Musée du football - sans Brésil? Les clients sont les bienvenus tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h. Certes, s'il y a une allumette, le musée est fermé. Dans la première partie - les attributs des fans, des badges aux fanions. Dans le second - une galerie de joueurs célèbres. Les images - Pelé, Ronaldo et d'autres stars du football. La troisième salle présentera l’histoire du sport par vidéo. Il existe également un secteur du divertissement où vous pouvez marquer un objectif virtuel. Il existe également des musées consacrés à l'Amérique latine, aux immigrants, aux images et au son.

Reste pour l'âme: les coins verts de Sao Paulo

La ville est plongée dans la verdure et dégage une odeur d’eucalyptus, caractéristique de São Paulo. Fatigué de repos actif? Le parc d'Ibirapuera prendra dans ses bras. La City Oasis est appelée la version de Central Park à New York. Ici, ils organisent des pique-niques, écoutent des performances gratuites de musiciens ou tout simplement se promènent dans de longs sentiers sinueux. Vous pouvez louer un vélo. Le parc a été surnommé le «poumon de Sao Paulo». Les promenades et les espaces verts de la ville seront agréables - Alameda Santos (Alameda Santos) ou Morumbi (Morumbi). Au centre se trouve le parc tropical Trianon (Parque Trianon) - en plein milieu de l'avenue principale.

Parc Ibirapuera à Sao Paulo

La vie tranquille règne dans le zoo local. Sur le territoire de 84 hectares vivent 3 000 espèces d'animaux différentes. La forêt atlantique est également située dans le zoo. La nourriture pour les habitants est cultivée sur place - il y a une ferme. Vous pouvez visiter le zoo non seulement pendant la journée - ils organisent des excursions la nuit. C’est l’occasion de regarder les animaux nocturnes. La visite a lieu deux fois par mois (le vendredi) et dure trois heures.

Vous voulez voir comment les animaux se comportent à l'état sauvage? A proximité se trouve un zoo safari. À l'intérieur, vous pouvez monter dans votre voiture ou prendre le bus touristique. Dans le zoo safari, vivent des autruches, des chameaux, des paons et des singes - seulement environ 400 espèces d'animaux. Il y a aussi des animaux prédateurs, mais pour la sécurité des invités, ils sont dans des cages. La longueur de l'itinéraire est de 4 km. Le zoo safari est ouvert tous les jours, sauf le lundi.Fearless est à regarder dans la réserve de serpents "Butantan" - le royaume des reptiles.

Jardim Botanico Plantarum (Jardim Botanico Plantarum), un jardin botanique de Sao Paulo, introduit la faune brésilienne. Près de 80 000 hectares sont occupés par des parterres de fleurs clairs, des chemins pavés, des arbres ombragés et des lacs. Certaines plantes sont cachées dans des serres où la température est contrôlée. L’entrée à l’intérieur n’est accessible qu’aux techniciens, et les clients peuvent admirer les rares vues extérieures à travers le verre.

Il y a des espaces verts inhabituels, même sur le pont piétonnier du pont Friedrich Bayer. La conception ressemble à deux nénuphars flottant à la surface de l'eau. Le mécanisme réglable, qui facilite le passage du transport de l'eau. À cette heure, les piétons attendent plus longtemps dans les espaces verts confortables. Pour les promenades calmes, il existe deux îlots rotatifs en forme de nénuphars. Le mécanisme réglable fonctionne horizontalement, pas verticalement.

Non loin de Sao Paulo se trouvent des zones de villégiature - Ubatuba et Ilha-Bela. Si vous voulez bronzer sur la plage, vous êtes ici.

Ville du soir

Avec l’obscurité, l’autre côté de Sao Paulo s’ouvre devant les invités. Le théâtre municipal, qui a cent ans, attend les visiteurs. L'aspect de ce bâtiment rappelle l'architecture française. Le théâtre est situé dans le centre historique de Sao Paulo et est considéré comme la principale plate-forme musicale de la ville. Auparavant, seuls les riches pouvaient visiter cette institution. À l'intérieur du théâtre, le décor est luxueux: mosaïque, éléments en marbre et bronze, vitraux.

Le centre culturel Julio Prestes est l’une des salles de concert les plus célèbres du pays. Grâce à l'excellente acoustique, la musique symphonique est spéciale ici.

Il existe des discothèques dans les régions de Vila-Madalena et Pinheirus. Vous pouvez participer à des danses brésiliennes incendiaires: sambo, forro, salsa. Dans les salles de concert de la ville, jouez de la musique en direct. Le centre culturel SESC vous permet de profiter de compositions exquises. Des artistes étrangers populaires se produisent au stade Packembu. De la musique acoustique peut être entendue au café Vilaggio.

Une fois par an, presque tout Sao Paulo se repose la nuit. Une fête dans toute la ville qui dure jusqu'au matin réunit des programmes de concerts gratuits, des spectacles et des spectacles en plein air. Virada Cultural est considéré comme l'un des événements les plus importants de São Paulo.

La vie culturelle

La durée mesurée de Sao Paulo est interrompue par de brillants événements. Depuis les années 60 Vingtième siècle, la Biennale de l'Art se tient ici tous les deux ans. Environ 2 millions de personnes assistent à des événements dans son cadre pour se familiariser avec les œuvres d’étrangers. La Semaine de la mode annuelle est un autre événement important. Des modèles célèbres viennent de Sao Paulo du monde entier. Chaque année, l’organisation culturelle locale organise le Festival international des langues électroniques. Depuis 2012, le festival Oktoberfest est organisé. De nombreux stands de bière et de nourriture viennent directement de Munich.

Chaque année, la métropole brésilienne prend des vacances éclatantes - le carnaval. Bien que la capitale incontestée de cet événement soit Rio de Janeiro, Sao Paulo ne peut pas non plus manquer ce festival. Les écoles de samba locales sont en compétition. Sao Paulo organise des festivals depuis le 17ème siècle, mais ce n’est que depuis les années 20 du siècle dernier que l’événement a acquis un aspect moderne.

De Sao Paulo

Le shopping dans une ville brésilienne n'est pas si différent de l'Europe. Le centre commercial Ibirapuera, les boutiques de mode des quartiers Jardins et Vila-Madalena, le plus ancien centre commercial Iguatemi et le marché de nuit sont à la disposition des clients. En plus des vêtements, à Sao Paulo, vous pouvez acheter des produits ménagers, des antiquités et du café délicieux. Dans le grand magasin Daslu, offrez des créations de designers célèbres. Pour la nourriture et des souvenirs, vous pouvez visiter l'un des marchés en plein air - la foire de Liberdade (Praca de Liberdade) ou Orientel. Pour les fleurs - au bazar de Ceasa.

Les magasins de Sao Paulo sont ouverts tous les jours sauf le dimanche. La journée de travail est de 8h à 18h.Les grands centres commerciaux travaillent un peu plus longtemps - jusqu'à 20h00.

Vous pouvez acheter des souvenirs près de la station de métro "Clinicas". Un petit marché compte environ 300 kiosques vendant de l'art et de l'artisanat. Dans les rues de la ville, vous pourrez rencontrer des marchands et artisans errants offrant des souvenirs intéressants.

District de Liberdade

Cuisine locale

La variété de restaurants à Sao Paulo est également impressionnante - il y a environ mille restaurants. La plupart proposent des plats brésiliens traditionnels. Dans le menu - feijoada (haricots assortis, légumes, viande et farine), boisson caipirinha. shurashka shurashka, viande d'embalaya. Les desserts à base de bananes à la cannelle et de pousses de palme marinées semblent exotiques.

Dans les restaurants, vous pourrez déguster les plats nationaux français, arabes, scandinaves, grecs et hongrois. Bars populaires et sushi. Et Sao Paulo est considérée comme la ville de la pizza. Voici le plus grand nombre de pizzerias du pays. Une fois par an, ils célèbrent même le jour de ce plat. Au marché local du dimanche, Praça da Liberdade, vous devriez essayer des nouilles yakisoba, des sandwichs à la morue et au bologna, une soupe miso. Vous pouvez également acheter de délicieuses pâtisseries - les boulangeries sont très courantes.

À São Paulo, vous ne pouvez pas goûter les boissons à base de fruits tropicaux. Les barres à jus fonctionnent à presque tous les coins. À la Casa de Suco (jus de fruits), presser le jus de tout fruit. Aime les habitants et le café. Buvez des boissons fortes et sans sucre. Dans le monastère de San Bento (Sao Bento), vous pouvez essayer la pâtisserie monastique. Tous les jours, à partir de 16 heures, les habitants et les invités de Sao Paulo vendent des produits de boulangerie: biscuits, pain et brioches.

Hôtels sao paulo

Les hôtels de Sao Paulo sont désignés par des étoiles dans le système européen - de une à cinq. Au centre de la ville, vous pouvez trouver des hôtels de la catégorie de prix moyen. Les hôtels de luxe sont situés dans les rues les plus prestigieuses. Si vous envisagez de vous rendre dans cette ville brésilienne pour quelques jours seulement, vous devriez choisir la région de Guarulhos, près de l'aéroport.

Monnaie locale

À São Paulo, utilisez le real brésilien. Il est pratique de prendre des dollars ou des euros avec vous. Dans les bureaux de change de l'aéroport, vous pouvez obtenir des chiffres réels. Travailler aussi cambio - les échangeurs locaux et la banque. Les cartes de crédit peuvent être payées dans n'importe quel hôtel, magasin, café ou restaurant de taille moyenne ou grande.

Comment s'y rendre

Route de sao paulo

Le moyen le plus simple de se rendre dans cette ville brésilienne est l’avion. Sao Paulo est un important point de transit en Amérique du Sud. Pendant les vols à destination des pays européens, de nombreuses compagnies aériennes proposent des transferts dans cette ville. Il y a trois aéroports ici. Parmi les internationaux figurent Guarulhos (Aeroporto de Guarulhos), également appelé Kumbika (Aeroporto de Cumbica), et Congonhas (Aeroporto de Congonhas). Jets privés desservis par Campo de Marti (Aéroport Campo de Marte). Sao Paulo est reliée par des vols directs avec presque toutes les grandes villes locales.

Vous pouvez vous déplacer dans la ville en trolleybus ou en bus. Presque à chaque arrêt, il y a un kiosque où ils vendent des billets. Là, vous pouvez aussi regarder le schéma de transport urbain. Travaux et métro, combinant cinq lignes.

Calendrier des prix bas

Selva Amérique du Sud (Selva)

Le lieu d’intérêt fait référence aux pays suivants: Brésil, Pérou, Suriname, Venezuela, Guyana, Équateur, Bolivie, Colombie.

Selva Amérique du Sud - forêts équatoriales humides situées dans des pays tels que le Brésil, le Pérou, le Suriname, le Venezuela, la Guyana, l'Équateur, la Bolivie et la Colombie. Dans des conditions de forte humidité, de températures sans changement tout au long de l'année et de chaleur, en alternance avec de fortes pluies tropicales, la végétation orageuse se développe ici et le monde animal est très diversifié. Les scientifiques ont découvert et décrit plus de 40 000 espèces de plantes, plus de 1 000 espèces d'oiseaux, environ 400 espèces de reptiles, d'amphibiens et de mammifères.

Informations générales

Selva peut être interprété dans le sens étroit et large du mot.Par exemple, certaines sources pensent que la selva est le nom des forêts équatoriales humides du bassin amazonien ou même du Brésil, et parfois toute forêt tropicale humide est appelée jungle. La selva sud-américaine est principalement située dans la partie nord du continent. Son nom plus commun peut être considéré comme le mot "jungle".

Selva d'Amérique du Sud est située dans les ceintures équatoriale et subéquatoriale, dans de vastes étendues de terres basses, dans des conditions d'humidité constante de l'eau douce (1800-2300 mm de précipitations par an), ce qui en fait un sol extrêmement pauvre en substances minérales lessivées par les pluies tropicales. L'humidité est très élevée et se situe entre 80 et 90%. La flore et la faune se distinguent par une variété d'espèces végétales et animales. La selva sud-américaine dans les bas-fonds, parfois inondée par le fleuve, s'appelle Igapo, ou Varzea, et dans les endroits plus élevés non inondables - compagnie de terra. La diversité des espèces dans les plaines inondables est plus élevée, en particulier pour les espèces endémiques. Les Indiens utilisent le système d'agriculture itinérante: le champ est traité pendant plusieurs années, puis abandonné, et en même temps il est nécessaire de défricher une nouvelle section de la forêt. Cela n'est possible que dans les zones à faible densité de population. Le reboisement à une certaine limite dans de telles conditions se produit assez rapidement de manière naturelle.

Monde végétal

Comme toutes les forêts tropicales, selva a plusieurs niveaux d’usines. Les arbres poussent sur 3 ou 5 niveaux, mais le sous-bois est faible. En règle générale, les troncs d'arbres sont droits, en colonnes et ne se ramifient que vers le haut. Les racines des arbres sont souvent des racines planes et surélevées caractéristiques des zones marécageuses. Sur un arbre peuvent être des branches avec des fruits, des fleurs et de jeunes feuilles. Il y a souvent des caulifloria - la formation de fleurs et d'inflorescences directement sur les troncs et les sections sans feuilles des branches. Le sol est couvert de feuilles mortes, de branches, de troncs d'arbres abattus, de lichens, de champignons et de mousse. Le sol lui-même a une couleur rougeâtre; sur elle poussent des plantes basses, des fougères et de l'herbe.

Le deuxième niveau est représenté par les jeunes arbres, il peut y avoir des arbustes et des roseaux. Le sommet des cimes fermées ne représente pas une surface plane, les géants s’élevant au-dessus d’une canopée d’arbres jusqu’à quarante mètres de hauteur, l’arbre ceiba pouvant atteindre 80 m. En raison de la diversité des essences forestières (au moins 2500 espèces poussent en Amazonie), en conséquence, les variétés de couleur des feuilles, la surface de la selva a une couleur verte tachetée. L'effet est renforcé par la floraison des arbres, créant des taches blanches ou colorées.

Beaucoup de végétation hors-rang - vignes et épiphytes, beaucoup d'orchidées. Les zones inondées (terra firm) sont particulièrement riches en épiphytes. Les épiphytes appartiennent principalement aux familles des broméliacées et des aroïdes, se différenciant par la forme et la luminosité de leurs fleurs. Les épiphytes forment de nombreuses racines aériennes. De nombreux cactus (en particulier les espèces du genre Rhipsalis). Ici poussent un melon, du cacao, de l'hévéa, dans les backwaters de l'Amazone, de l'Orénoque et d'autres rivières - Victoria Regia.

Dans les zones inondées lors d'inondations, la couche inférieure d'arbres, formée de palmiers hydrophiles, de fougères arboricoles et d'autres plantes, s'élève au-dessus des marais de roseaux et de carex jusqu'à 8 mètres de haut. de petits arbres transformant la communauté en une jungle infranchissable. On trouve parfois des "jardins du diable", des parcelles situées dans les forêts amazoniennes, où un seul type d'arbre est cultivé (Duroia hirsuta), cultivé par des fourmis de l'espèce Myrmelachista schumanni ("fourmis citron").

Monde animal

La plupart des animaux nombreux et diversifiés de la selva vivent principalement dans des arbres, même dans des amphibiens ligneux. Il y a peu d'animaux terrestres, dont un tatou géant, un grand fourmilier, semblable aux petits cochons, aux pécaris, au nez, au chien de brousse et aux cobayes.Capybara (le plus grand rongeur sur Terre) et le tapir vivent près de l'eau.

De nombreux mammifères pour la vie sur les arbres ont une queue tenace: fourmilier nain et fourmilier à quatre doigts, opossum, tentacule porc-épic, kinkazhu, paresseux à trois doigts et singes tentacules (hurleur, capuchin, uakari, arachnide, etc.); Il y a beaucoup de petits bébés singes. Les mammifères prédateurs de la jungle représentent le chat - jaguar, couguar, ocelot - qui sont également bien adaptés à la vie dans les arbres.

Les toucans (endémiques) sont parmi la faune la plus riche, les chèvres, les gokos, les griffons d'ouuba, les perroquets ara, les perroquets amazon et d'autres perroquets, les colibris (parmi eux les plus petits oiseaux de la Terre) sont représentés ici par plus de 300 espèces. En plus des oiseaux, de nombreuses chauves-souris volent ici.

Beaucoup de reptiles. Les représentants des serpents sont des boas, y compris l'anaconda, le plus grand serpent. Il y a beaucoup de serpents venimeux parmi eux: le bushmeister, l'aspic. Les iguanes, les scinques et les gila-annuli sont des exemples de lézards.

Extrêmement nombreux insectes - la faune des papillons est parmi les plus riches; Parmi les 100 000 espèces de coléoptères, on trouve des kukkho lumineux et des titane de barbeau atteignant une longueur de 15 cm. Les fourmis coupeuses de feuilles sont inséparablement liées aux arbres. Les araignées d'oiseaux sont les plus grands arachnides.

Des réservoirs habitent les lamantins, le dauphin amazonien, l'anaconda (endémique), les caïmans. Les crocodiles gaviaux habitent les rivières. La faune des poissons d'eau douce d'Amérique du Sud (environ 2000 espèces) représente le tiers de la population mondiale. Lefish de poisson lepidosiren, un très grand arapaima géant, piranha prédateur, anguille électrique. De là, certains poissons d'aquarium, par exemple, guppys, scalaires.

Il existe un certain nombre de taxons d'animaux endémiques, le plus grand des groupes de mammifères étant la famille détachable (paresseux à trois doigts, Dvupalolenivtsevye, Anteater), le détachement de Battleship, le parodonte Shirokoposye.

Écologie

Malheureusement, chaque année, en raison de la déforestation à grande échelle, la superficie de la jungle est inexorablement réduite. Si cette situation n’est pas corrigée, dans 50 ans, de nombreuses régions de la carte de l’Amérique du Sud, où se trouve la selva, se transformeront en un désert sans vie. Aujourd'hui, de plus en plus de scientifiques et d'hommes politiques comprennent l'importance de préserver les "poumons de la planète". En outre, les paysages d’Amérique du Sud constituent une mosaïque géographique qui, réunie, émerveille par ses couleurs bigarrées. Elle mérite d'être sauvée pour la postérité.

Teresina

Teresina - une ville du Brésil, capitale de l'état de Piaui, seule capitale de l'état du nord-est, non située sur la côte. La partie centrale de la ville est située à la confluence des rivières Parnaiba et Poti, c'est pourquoi Terezinu est parfois appelée la «Mésopotamie du Nord-Est». De l'autre côté de Parnaiba se trouve la ville de Timon et, plus loin encore, la frontière de l'État de Maranhão. La population de Teresina est de 893 000 habitants, l’agglomération de 996 000 habitants. La zone entourant la ville est souvent appelée la "plaine de la foudre", car il y a la troisième place dans le monde en termes de nombre de foudre par an.

Histoire

La ville a été fondée le 16 août 1852 par le gouverneur de la province de Jose Saravia, à l'origine appelé Vila Nova do Poti (basée sur la rivière Poti). Plus tard, il reçut le nom actuel en l'honneur de l'empereur du Brésil, l'épouse de Pedro II, l'impératrice Teresa. La même année, en 1852, la capitale de la province fut transférée d'Oeiras à Terezina. Teresina a été la première ville du Brésil à être construite conformément au plan directeur. La disposition de la ville est rectangulaire, ce qui fait que la carte ressemble à un échiquier. La ville est divisée en quartiers, le plus important (par la population) est Mocanbinha avec ses rues bordées de manguiers.

Le climat

Le climat de Teresina est steppique, avec environ 900 mm de précipitations par an. La plupart de ces précipitations tombent de décembre à mai.

Comme Teresina est située près de l'équateur, la température varie de 26 à 40 degrés pendant l'année, de janvier à mai, le temps est plus froid. Les mois les plus chauds vont d'octobre à décembre. Une humidité élevée est maintenue tout au long de l'année, de 40% à 90%.

La végétation

La végétation est caractérisée par le mot "Kaatinga", qui provient de la langue tupi (forêt blanche, de caa-forest et de tinga-white) et est typique du nord-est du Brésil. Kaatinga est une forêt d'arbres bas et épineux. Le sous-bois comprend des arbustes épineux, des plantes du désert et des cactus. Beaucoup de fleurs ne poussent que pendant la saison des pluies et meurent pendant la sécheresse.

Trancoso (Trancoso)

Trancoso - Un village de pêcheurs serein situé sur les rives couvertes de jungle de Bahía, dans la partie nord-est de l’immense côte du Brésil, est un paradis pour tous ceux qui recherchent la solitude avec une touche de glamour. Entouré de forêts tropicales immaculées, de baies turquoises et de plages de sable blanc, Trancoso est l’un des tout premiers établissements portugais au Brésil.

Informations générales

L'influence portugaise est bien ressentie dans l'église Saint-Jean-Baptiste du XVIe siècle, située sur une falaise au-dessus de la mer émeraude. De là, vous pourrez profiter d'une vue panoramique sur les plages qui s'étendent au nord et au sud de la ville, ainsi que sur la place, la zone centrale herbeuse, le centre de la ville. Ici, les huttes traditionnelles des pêcheurs sont peintes dans des tons de gomme à mâcher électrique, rose ou de banane jaune vif, et entre elles se trouvent des boutiques à la mode et des cafés, qui placent des tables sur le trottoir, sous un dais ombragé de palmiers. Dans l'après-midi, les enfants jouent au football sur la place du village et les personnes âgées marchent sous de longues rangées de palmiers, tandis que les touristes vêtus de sarongs, équipés de parapluies et de caméras, se précipitent vers les plus belles plages du Brésil.

Le soir, il est temps de monter à cheval et de déguster un verre de vin ou un cocktail à la mode, car c'est à cette heure que la magie commence. Dès que le crépuscule se couche et que le quadrado est éclairé par des centaines de bougies, les musiciens commencent à jouer de la batterie et des guitares, le temps de danses sans fin commence sous un ciel étoilé sans fin.

Malgré le statut de station balnéaire à la mode, Trancoso reste un charmant village, sans oublier son passé. Les pêcheurs ridés attrapent encore des poissons dans la mer et des bateaux peints de couleurs vives jettent l'ancre dans les eaux peu profondes des baies.

Chutes d'Iguazu (Cataratas del Iguazu)

L'attraction s'applique aux pays: Argentine, Brésil

"Pauvre Niagara!" - s'exclama Eleanor Roosevelt, jetant à peine un coup d'œil aux chutes d'Iguazu. Ce spectacle à couper le souffle de la nature est situé à la frontière du Brésil et de l'Argentine.

L’émeute d’éléments naturels ne frappa pas le regard d’une première dame: ici, Chutes d'IguazuLes touristes cherchent du monde entier.

Informations générales

Dans la langue de la tribu locale Guarani, qui a vécu pendant des siècles sur les rives de la rivière Iguaçu, ce nom signifie «Grandes eaux» (du guaso). La rivière s'étend sur 2,7 km et forme une cascade de 270 cascades sur la limite de la faille de 75 mètres de profondeur, appelée "Gargantadel Diablo" ("La bouche du diable"). Les tribus locales ont raconté beaucoup de contes naïfs, légendes et mythes sur l’apparition de «Big Water». Le plus poétique d'entre eux est la légende de la belle fille du chef du jeune Naipi. Voici comment ça sonne:

Sur les rives de la rivière Iguazu vivait la belle fille d’un dirigeant nommé Naipi. Elle aimait le guerrier le plus courageux de leur tribu. Mais hélas, ils lui avaient déjà promis d'épouser le serpent divin M'bon. En désespoir de cause, Naipi et leur guerrier s'assirent dans un canoë et descendirent la rivière, qui était alors calme et paisible. Mais tout à coup, M'boi s'est réveillé et a découvert que son épouse s'était enfuie. En colère, il s'est effondré dans la rivière. En raison de la force de l'impact, la terre s'est rompue et l'eau s'est précipitée dans un creux profond. M'boi transforma le brave guerrier en falaise, de sorte que l'eau cruelle le battait toujours. Et il transforma la belle Naipi en un palmier au bord de la «Grande Eau». Lorsque le vent souffle dans la soirée, le palmier peut étendre ses bras et ses branches à la personne aimée par l'angoisse, mais il ne l'atteindra jamais.

Les géologues pensent que la faille est due aux changements tectoniques survenus il y a 100 000 ans.La bouche du diable s'est formée à l'endroit où le fond de la rivière s'est effondré, laissant un précipice escarpé d'où s'écoule aujourd'hui une cascade d'eau.

La rivière Iguazu a une longueur d'environ 1 320 km et se forme à la confluence des rivières Atuba et Iran près de la ville brésilienne de Curitiba. Pendant plusieurs kilomètres, il traverse la province brésilienne de Paraná, où il définit la frontière entre l'Argentine et le Brésil. Cela signifie que les cascades occupent le territoire du Brésil et de l’Argentine: 800 m de cascades appartiennent au premier et 1900 m au second. Et bien que vous puissiez vous rapprocher de la «bouche du diable» d'Argentine, la vue la plus rentable vient du Brésil. Jusqu'à récemment, 7 000 mètres cubes s'écoulaient chaque seconde au-dessus de la "tombe du diable". m d'eau. Mais maintenant, en amont, à Salto de Caix, un barrage a été construit, ce qui a permis de réduire le volume d’eau des deux tiers. Bien que les chutes d'Iguazu et les territoires adjacents aient été déclarées site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986, elles sont toujours menacées.

Le parc national brésilien d'Iguazu abrite de nombreux oiseaux et animaux rares et menacés, et il existe cinq types de forêts et d'écosystèmes. Du côté argentin, les visiteurs peuvent emprunter différents chemins touristiques, dont certains sont littéralement au bord d’un précipice sous une cascade.

Les faits

  • Lieu: Les chutes d'Iguaçu sont situées à la frontière entre le Brésil et l'Argentine.
  • Dimensions: La faille a une largeur de 2 700 mètres, dont 800 mètres au Brésil et 1 900 mètres en Argentine.
  • Masse d'eau: La falaise a une hauteur de 75 m et une chute de 7 000 mètres cubes par seconde. m d’eau jusqu’à récemment, quand un barrage a été construit en amont, ce qui a réduit le volume des chutes d’eau des deux tiers. Maintenant, la quantité d'eau dans la rivière dépend du niveau de l'eau dans le réservoir formé de Salto de Caix.
  • Découverte: En 1 542, le navigateur espagnol Alvar Nuñez Cabeza de Vaca (1490-1557) est devenu le premier Européen à voir des cascades.
  • Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO: Les chutes d'Iguazu et deux parcs nationaux situés sur les deux rives du fleuve ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986.

Comment s'y rendre

Il y a des vols réguliers de Foz à Iguazú depuis Rio de Janeiro, ainsi que dans d’autres villes du Brésil, et des vols quotidiens entre Buenos Aires et Puerto Iguazú. Vous pouvez également emprunter le pont de l’amitié depuis Ciudad del Este du côté paraguayen.

Plage de Jericoacoara

Jericoacoara - Un village de pêcheurs situé au nord-est du Brésil, dans l’état de Ceará, près de l’équateur, était récemment devenu un lieu isolé. Il n'y avait pas de routes, d'électricité, de téléphone, de télévision et même de journaux. L'économie était basée sur le troc de poisson. En 1994, le gouvernement a annoncé la création de ce lieu incroyablement magnifique en tant que zone de conservation. Les touristes ont commencé à venir ici, mais il existe toujours une atmosphère paisible et sereine et des plages de sable blanc comme neige. À l'heure actuelle, la chasse et la construction de routes revêtues sont strictement interdites, de même que tout ce qui peut causer une pollution de l'environnement. En dehors du village, la construction de nouveaux bâtiments est interdite et toutes les maisons nouvellement construites doivent respecter le style architectural traditionnel. Le nombre de touristes est strictement limité, malgré le nombre considérable de personnes désirant aller dans ce paradis. Il est interdit de construire des hôtels ici.

Informations générales

La plage de Jericoacoara est l’une des dix plus belles plages du monde. L'un des attraits de ces lieux est le rocher en arc, une immense porte naturelle en pierre résultant des vagues, des vents qui sévissent depuis des dizaines de milliers d'années. Ce rocher étrange est situé dans une zone rocheuse qui s'étend sur plus de 2 km près de la plage de Malhad. Cela semble être le bord des falaises aux formes étranges, ainsi que des grottes qui peuvent être visionnées avec un guide. Le paysage unique n'est disponible qu'à marée basse.

Jericoacoara est presque complètement entourée par la mer, de sorte que sur les vagues bleues, vous pouvez regarder le coucher et le lever du soleil, à la fois du soleil et de la lune.Les touristes ont coutume de regarder le soleil se coucher depuis la Sunset Dune à l’ouest du village. Le phare est le meilleur endroit à regarder.

Après le coucher du soleil, les habitants démontrent l'art ancien de la capoeira à la lumière des torches - cette combinaison d'arts martiaux et de danse a déjà amené des esclaves d'ascendance africaine en Amérique du Sud.

À l'ouest de la dune Sunset, se trouve une zone appelée Moving Dunes. Ce sont des sables qui s'approchent progressivement des terres agricoles.

Si vous arrivez ici entre le 15 juin et le 30 juillet, vous pourrez voir le coucher de soleil sur le rocher Arched.

Loading...

Catégories Populaires