Australie

Australie

Profils de pays Drapeau australienArmoiries d'AustralieHymne australienDate de l'indépendance: le 1er janvier 1901 Langue officielle: Anglais Forme du gouvernement: Monarchie constitutionnelle Territoire: 7 692 024 km² (6ème dans le monde) Population: 24 970 200 personnes (51ème au monde) Capitale: Canberra Monnaie: Dollar australien (AUD) Fuseaux horaires: UTC + 8 ... + 11 Grandes villes: Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adélaïde VP: 1137 milliards USD (17ème dans le monde). Code téléphonique: +61

Australie - Un État de l'hémisphère sud, situé sur le continent éponyme, ainsi que les îles voisines de l'océan Pacifique et de l'océan Indien. Lorsqu'on décrit l'Australie, les gens parlent souvent de l'unicité d'un fait. Même l’emplacement de ce pays est unique: l’Australie est le seul État au monde à occuper le territoire de tout le continent. La plus grande île de Tasmanie se situe au sud du continent. Le nom officiel du pays est l'Union australienne. La faune et la flore australiennes sont tellement étonnantes qu’elles vous laisseront une impression inoubliable!

Les voisins de l’Australie sont la Nouvelle-Zélande, le Timor oriental, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’Indonésie, le Vanuatu, les Îles Salomon et la Nouvelle-Calédonie.

Australie continentale des douze apôtres

Origine du nom

Même les anciens géographes étaient convaincus de l’existence d’un hypothétique territoire dans l’hémisphère sud, désigné de la sorte sur les cartes de cette époque - Terra Australis Incognita - "territoire inconnu du Sud". Ce nom a été cartographié pour la première fois par Ptolémée d’Alexandrie au IIe siècle, ce qui suggère que l’Afrique du Sud entre sur un continent qui n’a pas encore été découvert.

Opéra de Sydney

Les marins néerlandais, qui ont d'abord navigué sur cette terre, lui ont donné le nom de "New Holland". En 1814, le navigateur anglais Matthew Flinders fut le premier Européen à faire le tour du continent et suggéra de l'appeler Terra Australis "comme plus agréable à l'oreille". Mais sa proposition ne fut pas immédiatement acceptée, mais en 1817, le gouverneur de Galles du Sud, Lachlan Macquarie, commença à utiliser le nom "Australie" dans les documents officiels et invita le département des Affaires de la colonie de l'Empire britannique à accepter, ce qui fut fait en 1824.

Grandes villes

Melbourne la nuit

La capitale de l'Australie est Canberra, une ville créée artificiellement. Pour situer la capitale dans un lieu à égale distance de Sydney et de Melbourne, il a été décidé de mettre fin aux revendications de ces deux villes sur le statut de la capitale. Grâce à un aménagement bien pensé prenant en compte les particularités du paysage, la ville est devenue un modèle pour les manuels d’urbanisme. Canberra est subordonnée à une fonction - la gestion, à savoir le Parlement, les bureaux de diverses institutions et partis. La capitale de l'Australie est miniature, 380 000 personnes y vivent, vous pouvez explorer toute la ville en une journée.

Centre de Sydney

Sydney est la plus ancienne ville du pays, la capitale de la Nouvelle-Galles du Sud, la capitale financière et intellectuelle de l'Australie. La ville est considérée comme l'une des plus belles du monde. L’architecture fantastique de l’Opéra, le Jardin botanique royal, l’un des meilleurs zoos du monde - les touristes ont quelque chose à voir et à s’amuser dans la ville même, sur les plages, les parcs et les réserves naturelles environnants.

Melbourne est la capitale de l'état de Victoria, le centre industriel et culturel du pays. La ville est étonnée par la combinaison d'architectures modernes et victoriennes, de nombreux jardins, de musées et du plus grand réseau de tramway au monde. Melbourne accueille régulièrement des festivals et des carnavals, des événements sportifs majeurs. La ville est considérée comme la capitale de la mode et des théâtres en Australie.Sur Phillip Island, vous pourrez admirer une colonie de manchots.

Les touristes visitent d'autres villes d'Australie avec un grand intérêt - Adélaïde, Brisbane, Darwin, Perth, Hobart. Bien que l'histoire du pays soit très jeune, dans chaque ville australienne, il y a de quoi surprendre les touristes les plus gâtés.

Sydney: Sydney est la capitale de l'état australien de la Nouvelle-Galles du Sud, colorée et aux multiples facettes, la ... Canberra: Canberra est la capitale de l'Australie, la plus grande ville construite sur la côte, mais ... Perth: Perth est la plus grande ville et capitale de l'État Australie occidentale. La ville est située ... Melbourne: Melbourne est la deuxième ville d'Australie, la capitale du Victoria, autour de ... Darwin: Darwin (Darwin) est la capitale du Territoire du Nord australien. La population est de 145.916 personnes ... Adélaïde: Adélaïde est le centre administratif de l'état de l'Australie du Sud. Cette ville est l'une des cinq plus grandes villes ... Toutes les villes d'Australie

Sortes de tourisme en Australie

Les coraux de la grande barrière de corail

Vacances à la plage. Le lieu principal pour les amateurs de ce type de loisirs est la Gold Coast (Gold Coast), la région située entre Sydney et Brisbane. Les plages de sable s'étendent le long de la côte sur 40 kilomètres. Ici, tout est prévu pour les loisirs et les divertissements actifs: terrains de golf, parcs d’attractions, safaris, discothèques et discothèques.

Plongée Grande barrière de corail, haut lieu de la plongée. Ici, ils peuvent voir de leurs propres yeux 90% de tous les coraux connus de la science, pour admirer la grande variété de poissons habitée par près de 200 espèces autour du récif. De divertissement extrême - descendre dans une cage aux grands requins blancs. Il y a environ 500 îles autour du récif, dont beaucoup ont une infrastructure touristique.

Beach Gold Coast

Excursions et écotourisme. La nature unique de l’Australie offre aux voyageurs curieux une source inépuisable d’impressions. Un intérêt vif parmi les touristes est également une connaissance de la vie des aborigènes, qui ont réussi à préserver leur culture d'origine et les coutumes de leurs ancêtres. Les peuples autochtones refusent souvent de vivre dans les maisons mises à leur disposition par le gouvernement, car les autochtones doivent vivre à l'air libre.

Le désert

Safari De nos jours, ce n’est pas une chasse cruelle, mais une nature admirative dans des conditions confortables: les touristes voyagent dans des jeeps climatisées et les guides préparent le camp pour la nuit.

Surf Fans de ce sport, l’Australie offre le choix entre deux océans et des vagues de toute complexité.

Ski alpin. Les amateurs de descentes dans les montagnes enneigées trouveront un excellent complexe de ski sur l’île de Tasmanie, sur le plateau de Ben Lomond. Vous pouvez monter de juillet à septembre. Tout le matériel est loué, les moniteurs aideront les débutants. Le plateau lui-même est très beau, c'est un parc national où la faune et la flore alpines sont protégées.

Que voir

Un touriste qui s’est réuni en Australie est confus, il est si difficile de naviguer dans des sites naturels et artificiels uniques.

Parc National "Montagnes Bleues"

Les Blue Mountains est un parc national avec des arbres d'eucalyptus en restes, dont certains sont âgés de 2 000 ans. Au-dessus des arbres, à cause de l'évaporation des huiles d'eucalyptus, une brume bleue donne à la montagne une saveur unique. Dans le parc, vous pouvez emprunter le chemin de fer le plus raide du monde ou admirer les environs depuis la hauteur du téléphérique.

Parc national "Barrington Tops"

Le parc Kakadu est un sanctuaire d'oiseaux situé non loin de Darwin, où vous pourrez observer la vie de 60 espèces de mammifères, de 300 espèces d'oiseaux et de plus de 100 espèces de reptiles.

Le parc national de Namburg se rendra dans le "désert des pécheurs repentants" - avec des champs de couches de sable.

L'île Fraser, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, la plus grande île de sable du monde, émerveillera par sa beauté naturelle: dunes, lacs, forêts tropicales et plages blanches comme neige.

Girafes au zoo de Sydney

L'île de Tasmanie, en plus de la beauté naturelle de ses parcs, ravira les gourmands avec des fêtes culinaires et viticoles.

Fiery Hills est l'endroit où vit encore l'esprit de la ruée vers l'or.N'importe qui peut obtenir un terrain mesurant 50 mètres sur 50 et essayer de trouver de l'or.

Le rocher Uluru, non loin d'Alice Springs, est un lieu sacré pour les Aborigènes, qui croient que le monde entier et eux-mêmes sont originaires d'ici. Il est interdit de s’immiscer dans le mode de vie traditionnel des peuples autochtones. Les visites guidées ici ont lieu au coucher du soleil ou tôt le matin, lorsque le monolithe de pierre se transforme par magie sous les rayons du soleil.

Mont Uluru

Le Harbour Bridge de Sydney, l’un des plus longs du monde, mesure 503 mètres. Le pont est un endroit idéal pour de belles photos et vidéos.

Tour de télévision de Sydney, le plus haut bâtiment de l’hémisphère sud, avec une hauteur de 304 mètres.

L'Aquarium de Sydney est un parc marin qui permet de contempler des poissons inhabituels et des créatures marines étranges dans leur environnement naturel.

Lord Howe Island

L'unique lac rose Hiller, le seul au monde à posséder une telle couleur. Même si vous versez l'eau du lac dans un récipient séparé, l'eau restera rose. Jusqu'à présent, le mystère de la couleur rose de cet incroyable réservoir n'a pas été résolu.

L'île volcanique de Lord Howe, frappant sa nature vierge. Il n'y a pas de connexion mobile et le nombre de touristes séjournant sur l'île ne devrait pas dépasser 400 personnes. Ces règles sont établies pour préserver la nature locale unique.

Et ce ne sont pas tous les endroits étonnants en Australie, attirant chaque année des millions de touristes de différents pays.

Uluru Mountain: Uluru, également connu sous le nom d'Ayers Rock, est un monolithe de pierre rouge situé dans le nord de l'Australie. Il est vénéré ... Grande barrière de corail: La grande barrière de corail est le plus grand récif corallien du monde. Il ... Mont Olga (Kata-Tjuta): Le mont Olga (mont Olga) est situé dans le parc national australien d'Uluru-Kata-Tjuta et se compose de ... Douze apôtres: Douze apôtres (The Twelve Apostles) - un groupe de roches calcaires au large de ... Sydney Opera House: Opéra de Sydney - l'un des bâtiments les plus reconnaissables du XXe siècle. Il s'agit d'un ... Île de Tasmanie: La Tasmanie est un État australien situé sur l'île du même nom, à 240 km au sud du continent ... Lac Eyre: le lac Eyre est la fierté de l'Australie méridionale. Pink Lake Hiller: Hiller est le lac le plus inhabituel en Australie et peut-être le plus étonnant au monde. Son principal ... Bay of Fires: Bay of Fires est le nom d'une plage unique située dans le parc national du Mont William, dans le nord-est du ... Tous les sites touristiques de l'Australie

Cuisine

Steak d'autruche

La cuisine australienne est encore très jeune, les plats du Vieux Monde et les plats exotiques autochtones y sont populaires. Dans les restaurants, on vous proposera des œufs brouillés, des œufs d'autruche, des galettes de crocodile et de la soupe au kangourou. Les plats à base de viande d'autruche, de kenguryatiny et de viande de lapin sont très répandus. Ici, vous pourrez apprécier les fromages gastronomiques locaux, les vins, pour ceux qui souhaitent organiser des visites gastronomiques.

Le climat

Le climat de l'Australie est le miroir opposé au climat de l'hémisphère nord. Les mois les plus froids, assez étrangement pour les habitants de notre pays, sont les mois de juin, juillet et août et, en janvier et février, il fait chaud ici.

Attention, kangourou!

La grande taille du continent offre une diversité climatique - il y a des déserts chauds et des côtes fraîches, des montagnes enneigées et des forêts tropicales.

Pinacles du désert

Le continent est situé dans les régions tropicales et subtropicales, grâce à cela, l’Australie est un pays très ensoleillé avec un climat sec. Plus de la moitié du pays reçoit moins de 300 mm de précipitations par an. Les sécheresses prolongées sont fréquentes, quand il ne tombe pas une goutte de pluie en quelques mois.

Dans les régions désertiques de la partie centrale du continent, la température change radicalement au cours d'une journée. Au cours de la journée, l'air se réchauffe à +50 ° C et, la nuit, il se refroidit à -10 ° C.

Le climat le plus doux de l'île de Tasmanie, situé plus près de la zone tempérée.

La neige en Australie tombe dans les montagnes des Alpes australiennes et de la Tasmanie.

Côte ouest australienne

Flore et faune

Parc national de Kakadu

Le climat, même chaud, la diversité des conditions naturelles dans différentes parties du continent et le long isolement du continent ont contribué à ce que les processus évolutifs de l’Australie n’étaient pas aussi rapides que sur d’autres continents. De ce fait, des plantes et des animaux étonnants, éteints depuis longtemps sur d’autres continents, ont survécu à ce jour. Sur les 12 000 espèces de végétation, plus de 9 000 sont des espèces endémiques, uniques au monde. Étant donné que le climat du continent est généralement sec, les plantes aiment ce type d'activité, parmi lesquelles les plus connues sont l'eucalyptus et l'arbre à bouteilles. Les forêts tropicales du nord sont riches en acacias-parapluies, énormes eucalyptus (jusqu’à cent mètres de hauteur!), En bambou, en divers types de ficus et de palmiers. Les forêts à feuilles persistantes subtropicales de l’Est étonnent avec d’énormes fougères de vingt mètres et une prêle en arbre.

Diable tasmanien

Dans les étendues de l'Australie, des animaux uniques vivent non seulement ailleurs, ils n'existent nulle part ailleurs sur la planète, mais ne survivent tout simplement pas ailleurs, car ils se nourrissent de plantes qui ne poussent qu'ici. Près de 90% de la faune du continent sont endémiques. Sur les 235 espèces de mammifères, la moitié sont des marsupiaux. Sur le continent, à ce jour, des "fossiles vivants" ont survécu - l'ornithorynque et l'échidné. L'Australie est le seul continent où il n'y a ni ongulés ni singes. Il reste deux représentants des prédateurs: le diable de Tasmanie, un marsupial carnivore et un chien dingo. Un des symboles de l’Australie, le diable de Tasmanie, vivait un peu partout sur le continent, mais l’homme et le dingo le conduisirent en Tasmanie.

Lyrebird

Le monde aviaire de l’Australie est extrêmement riche et compte 720 espèces d’oiseaux, dont près de la moitié sont endémiques. Les émeus, cacatoès, casoars, cygnes noirs, oiseaux de miel, oiseaux de paradis, lyréfonds, sont des symboles reconnus du continent.

Dingo Chien

Il n’ya pas de prédateurs ici, mais il y a beaucoup d’autres dangereux représentants du monde animal - il existe 65 espèces de serpents venimeux en Australie. Si vous voyez un panneau interdisant la baignade, ne négligez pas cet avertissement: dans les eaux côtières, il y a des méduses et des requins mortels. Les animaux les plus toxiques de la planète sont les poulpes à col bleu.

L’apparence d’une personne n’est pas le meilleur moyen d’affecter la flore et la faune, nombre de ses représentants uniques étant irrémédiablement détruits. Mais maintenant, avec les efforts du gouvernement, la situation change radicalement - le respect des lois environnementales est strictement contrôlé. Création de nombreux parcs et réserves environnementaux. Il était possible de restaurer certaines espèces d'animaux et de plantes en voie de disparition. Les parcs nationaux ont donné une impulsion au développement du tourisme. Dans de nombreuses zones de conservation de la nature, des itinéraires touristiques intéressants ont été créés pour vous permettre de toucher le passé de la planète et d’observer de vos propres yeux la vie sauvage de la faune australienne.

Kangourou

Caractéristiques géographiques

L'Australie, parmi les continents, occupe le dernier rang en termes de superficie, soit 7,7 millions de kilomètres carrés. L'Australie n'a de frontières avec aucun État. Les rives du continent sont baignées par les mers des océans Indien et Pacifique.

Plage sur l'île Fraser

L'Australie est le seul continent où il n'y a ni glaciers ni volcans. La majeure partie du pays est occupée par des déserts et des semi-déserts, des terres fertiles se trouvent à l'est et au sud-ouest, et au nord, des forêts claires, des savanes et des jungles de la péninsule d'Arnhemland.

Les zones les plus fertiles du pays - la côte. Grâce aux vents de mer humides entraînant des précipitations, ils ont assez d'eau pour la végétation, il y a des prairies alpines et de la jungle tropicale.

La grande barrière de corail vue du ciel

Le long de la côte nord-est, sur 2000 km, s'étend la Grande Barrière de Corail, une attraction unique de l’Australie. De nombreuses îles de récifs sont devenues des stations d’élite.

Salt Lake Lake Eyre

Sur le continent, il y a des montagnes, mais elles sont peu nombreuses, elles ne représentent que 5% de l'ensemble du territoire et la moitié d'entre elles dépasse 1 000 mètres. Dans la chaîne de montagnes de la Great Dividing Range, qui se dresse sur la côte est, se trouve le point culminant du continent - la hauteur du cap Kostsyushko est de 2228 mètres.

Les principales rivières australiennes coulent dans le sud-est du pays. Il n'y a que deux rivières principales: Murray, 2 500 km de long et Darling, dont la longueur ne dépasse pas 2 000 km. Murray est une rivière plus riche qui maintient un courant constant et Darling s'assèche pendant la saison chaude. L’île de Tasmanie regorge de rivières profondes et rapides.

L'Australie du Sud regorge de lacs salés qui ne coulent pas et ne sont remplis que pendant la saison des pluies. Le plus grand lac est Eyre avec une superficie de 9 500 kilomètres carrés. Ayr se situe à 16 mètres sous le niveau de la mer et constitue le point le plus bas du continent.

Histoire

Les ancêtres des aborigènes, des immigrants originaires de l'île de Nouvelle-Guinée, ont commencé à coloniser le continent il y a plusieurs millénaires. L'existence idyllique des peuples autochtones a été perturbée pour la première fois au XVIIe siècle par les explorateurs néerlandais. Les Européens ont atterri dans le nord du continent et ont découvert une grande île voisine, qu'ils ont baptisée Tasmania en l'honneur du voyageur néerlandais Abel Tasman.

Peintures rupestres dans le parc national de Kakadu

Presque cent ans plus tard, en 1770, James Cook est arrivé ici. Il a exploré les terres orientales du continent, les a appelées la Nouvelle-Galles du Sud et a proclamé la propriété de la Grande-Bretagne. Après une décennie, les Européens ont commencé à s'installer activement sur de nouvelles terres.

Les premiers habitants du continent étaient des criminels. À cette époque, l’Angleterre expulsait ses condamnés en Amérique du Nord, mais cette mesure de punition devait cesser avec le début de la guerre d’indépendance aux États-Unis.

Ouverture du premier parlement australien en 1901

Le gouvernement britannique décida d'utiliser les nouvelles terres de manière très opportune et élabora un plan pour l'envoi de condamnés en Nouvelle-Galles du Sud. En janvier 1788, la première flottille atteignit un continent lointain. À bord de 11 navires se trouvaient 1373 personnes, dont 700 étaient des criminels. Bientôt, les nouveaux arrivants fondèrent une colonie qui devint ensuite la ville de Sydney. Et maintenant, le 26 janvier, les habitants du continent vert célèbrent la fête de l'Australie.

Au cours des 80 prochaines années, 160 000 autres criminels ont été envoyés en Australie. Et dans la seconde moitié du XIXe siècle, de l'or a été trouvé sur le continent, la ruée vers l'or a commencé et plus de 40 000 immigrants chinois sont venus ici à la recherche du bonheur.

Après la Seconde Guerre mondiale, le pays a accueilli des milliers de migrants en provenance de 200 pays, faisant de l’Australie l’un des pays les plus multiethniques du monde.

Sydney Harbour

Système gouvernemental. Population

L'heure du déjeuner

L'Australie est un État parlementaire fédéral. Formellement, le chef de l’État est la reine anglaise Elizabeth II, mais le pouvoir exécutif est concentré entre les mains du Premier ministre.

La fédération est composée de 6 états:

  • La Nouvelle-Galles du Sud, centre d’événements culturels, de divertissement et sportifs.
  • L'Australie occidentale, qui occupe près du tiers du continent et ne comprend qu'un désert. Il produit les trois quarts de l'or du pays et produit un cinquième de l'aluminium dans le monde. L'État a le revenu moyen le plus élevé, mais aussi la plus grande pénurie de population en raison du climat chaud. La taille de l'Etat est comparable à celle de l'Europe occidentale.
  • Le Queensland, nommé d'après la reine Victoria, est célèbre pour ses plantations de bananes et sa grande barrière de corail.
  • Victoria, le plus petit État au ski développé. L'histoire et le développement de l'état sont étroitement liés à la ruée vers l'or.
  • L'Australie du Sud, connue pour son vin et le fait que cet État n'a jamais accepté de prisonniers.
  • En Tasmanie, près de la moitié de l'État est occupé par des sites du patrimoine mondial, qui sont sous protection.
Route de la côte ouest

Outre les États, l’Union australienne comprend deux territoires continentaux: le nord et la capitale. Ainsi que plusieurs petites zones.La moitié des terres du Territoire du Nord appartiennent à des aborigènes, c'est la région la moins peuplée et la moins urbanisée du pays. La région métropolitaine autrefois séparée du sud du Pays de Galles a été construite en 1927 à Canberra, capitale de l’Australie.

Les Australiens sont toujours des fans de surf

L'Australie - un pays à l'économie très développée, le plus grand exportateur de bœuf et de laine, exporte également une grande quantité de blé, d'agneau et de minéraux. En conséquence, le niveau de vie de la population est constamment élevé.

Par sa population, le pays occupe la 50ème place dans le monde. Environ 24 millions de personnes vivent en Australie, dont 230 000 sont des autochtones. Les Aborigènes ont reçu leurs droits légaux seulement dans les années 60 du siècle dernier et vivent principalement dans les réserves et les parcs nationaux de l’Australie occidentale et du Territoire du Nord.

Merveilleuse journée d'hiver

Selon la Constitution australienne, aucune des religions n'a été approuvée par la loi et ne bénéficie pas du soutien financier de l'État. Les Australiens sont libres de pratiquer n'importe quelle religion et d'être libres de toute religion.

La densité de population est différente. Si jusqu'à 80% de la population est concentrée dans les villes, dans d'autres régions, la densité peut être inférieure à une personne par kilomètre carré. Cela s'explique par le fait que plus de la moitié du territoire du pays est impropre à l'habitation humaine en raison du climat extrêmement chaud.

Les Australiens sont des gens amicaux et ouverts d’esprit. Dans leur tempérament, les caractéristiques de la Grande-Bretagne puritaine se mêlent au caractère vivant des immigrants venus d’Amérique. Les habitants préfèrent le style libre dans leurs vêtements de tous les jours. Avec les étrangers, ils sont sympathiques et souriants.

Vacances

Salut du Nouvel An
  • 1er janvier - Nouvel An.
  • Le 26 janvier est la fête de l'Australie.
  • Le lundi de Pâques.
  • 25 avril - Jour Anzac (Jour du Corps d'armée australien et néo-zélandais).
  • 1er mai - fête du travail.
  • 14 juillet - anniversaire de la reine.
  • Le 25 décembre est Noël.
  • 27 décembre - Jour de cadeaux de Noël.

Informations utiles

La monnaie nationale est le dollar australien. Avec la monnaie de papier, la première monnaie en plastique au monde est en circulation. Les opérations de change étant plus rentables pour les banques, il est important de se rappeler que les week-ends, elles ne fonctionnent pas.

100 AUD

Depuis le continent vert, les touristes apportent des articles en cuir de crocodile, de célèbres bottes UGG australiennes, de l’artisanat autochtone original - boomerangs, lances, masques rituels. Ici, vous pouvez acheter des opales bon marché. Une variété de souvenirs d'eucalyptus sont très populaires auprès des voyageurs. Beaucoup achètent des vêtements de la laine mérinos unique. Si vous achetez des biens d'une valeur supérieure à 300 $, vous récupérerez 9,1% du montant dépensé, il vous suffira de garder le chèque.

Rue à perth

Il est strictement interdit d'exporter des animaux, des oiseaux, des plantes, des coraux, des coquillages et des produits en bambou du pays sans autorisation spéciale.

Vous ne pouvez pas importer de nourriture, d’armes, certains médicaments, des produits d’origine animale et végétale, des produits du bois et même du sol sur les semelles. Vous pouvez importer des marchandises pour un maximum de 900 $, 50 cigarettes et 1 litre d'alcool gratuitement. À l'aéroport d'arrivée, vos bagages et vous-même seront désinfectés avec un outil spécial.

N'oubliez pas qu'en Australie, le fait de cracher dans les rues, de fumer dans les lieux publics et de conduire en état d'ébriété est punissable d'une lourde amende.

Le mouvement en Australie est laissé de côté, les touristes doivent donc être extrêmement attentifs. En raison des longues distances, le transport le plus populaire dans le pays est l'avion.

Également en demande dans le pays en bus.

Le transport ferroviaire est presque sous-développé en raison de la complexité de la pose du chemin de fer.

Araignée sauteuse

La voiture peut être louée avec des droits internationaux et une expérience professionnelle de plus d'un an et de plus de 21 ans et de 75 ans. Un dépôt est requis.

Si vous vous enfoncez profondément dans le continent, faites le plein de nourriture, d’eau, de carburant et n’oubliez pas d’emporter un téléphone satellite, la communication mobile ne fonctionnant pas partout.

Soyez extrêmement prudent dans la nature - autour d’un grand nombre de serpents et d’insectes toxiques, actualisez les règles de premiers secours en cas de morsure d’animaux toxiques.

La tension secteur est de 240/250 volts. Des adaptateurs sont nécessaires pour les appareils asiatiques et européens.

L'Australie a 3 fuseaux horaires. Le temps à Canberra a 7 heures d’avance sur celui de Moscou.

Koala avec une feuille d'eucalyptus dans la bouche

Faits intéressants

En dehors de l'Australie est né un quart de ses habitants.

L'Australie est le pays le plus respectueux des lois du monde, bien que les ancêtres de nombre de ses citoyens soient des criminels déportés.

Les résidents du pays représentent 1% de la population de la planète et dépensent 20% des dépenses mondiales pour ce jeu au poker.

Le fait de ne pas assister aux élections est punissable d’une amende.

Pour protéger les moutons des chiens de dingo, l'Australie possède la plus longue barrière de 5 330 km construite au monde.

Joy radio - la première radio au monde pour les gais et les lesbiennes est en activité à Melbourne depuis 1993.

Comment s'y rendre

Pour se rendre en Australie, les citoyens de la Fédération de Russie auront besoin d'un visa.

Pour voler sur le continent, il vous faudra environ 20 heures. Il existe plusieurs options de vol - de Moscou en transit à Tokyo par Aeroflot; via Dubai Airlines EAU. Il existe également des vols à destination de Singapour, Bangkok, Vienne et d’autres villes. Selon le calendrier des prix avantageux, vous pouvez choisir la date souhaitée et naviguer au tarif.

Calendrier des prix bas pour les vols à destination de l'Australie

Adelaide City (Adélaïde)

Résumé de CityStatt: Australie-MéridionaleDécédée: 1836 ans Surface: 3257 km² Population: 1 333 927 personnes (2017) Fuseau horaire: UTC + 9.30, en été UTC + 10.3 Code téléphonique: +61 8 Index postal: SA 5000

Adelaide - Le centre administratif de l'état de l'Australie du Sud. Cette ville est dans le top cinq du continent vert. Plus de 1,3 million de personnes vivent à Adélaïde. Les îlots urbains s'étendent sur 20 km le long de la côte de la baie de Saint-Vincent et se trouvent à 1 160 km à l'ouest de la capitale, Canberra.

Faits saillants

Adelaide

La colonie a commencé à être construite en décembre 1836 et a été nommée en l'honneur de la reine Adélaïde - l'épouse du roi britannique William IV de l'époque. Pour les futures rues, les constructeurs ont dû défricher le sol et assécher les marais côtiers. C'était la seule colonie britannique libre sur tout le continent. Adélaïde a joué le rôle de centre de la liberté de religion, de la politique sociale progressive et de la protection des droits civils dans le reste du pays.

La ville moderne a des places spacieuses et de beaux boulevards, et ses quartiers centraux sont entourés de plusieurs parcs paysagers pittoresques. Adélaïde est devenue célèbre pour son vin d'excellente qualité, ses festivals éclatants et ses œuvres d'artistes locaux.

Le climat chaud, semblable à la Méditerranée, et la nature pittoresque attirent les amateurs de golf et de tennis d'Adélaïde, les amateurs d'équitation et de voile, les plongeurs et les surfeurs. En outre, les touristes viennent ici pour se rendre dans les parcs nationaux, où vivent de nombreux représentants de la faune australienne unique.

Rues d'Adélaïde

Parcs et monuments naturels

Adélaïde est considérée comme une ville très verte, car son centre est entouré d’un anneau de parcs. Une excellente vue panoramique sur les blocs de la ville s'ouvre depuis les collines de Montefiore et Lofty.

Depuis 1883, le zoo travaille à Adélaïde. Sur son territoire contiennent environ 300 espèces d'animaux australiens et des représentants de la faune exotique d'autres continents. Le zoo est ouvert tous les jours de 9h30 à 17h00.

Le jardin botanique principal d'Adélaïde s'étend sur une superficie de 34 hectares. Il a été fondé en 1857 et des arbres centenaires y ont encore été plantés au XIXe siècle. Le jardin botanique est connu non seulement pour ses riches collections de flore. Les gens viennent ici pour admirer les beaux bâtiments de serres, construits dans la tradition du style victorien. Vous n'avez pas à payer pour l'entrée du jardin botanique. Il est ouvert tous les jours de 8h00 au coucher du soleil.

Un autre jardin botanique occupe les pentes orientales du Lofty Hill et se trouve à 30 minutes du centre-ville. Le jardin a été créé en 1977. Aujourd'hui, il occupe sept vallées où poussent des représentants de la flore de différentes régions du monde.

Un autre jardin botanique "Wittung" créé à Adélaïde en 1975. Sur son territoire sont exposées des collections de plantes du continent vert. De plus, le jardin cultive des espèces typiques de la province du Cap, en Afrique du Sud, dont le climat est très similaire à celui de l'Australie.

A une distance maximale de 15 km d'Adélaïde, il y a quatre parcs nationaux. Les touristes viennent à eux pour se familiariser avec le monde naturel le plus riche du continent. Parc "Belair" attrayantes promenades à travers la brousse. Le parc "Cleland" est intéressant pour les fans de la faune exotique australienne. Sur son territoire verdoyant, on peut voir des kangourous, des wombats, des wallabies, des dingos, des koalas et des émeus. Zone du parc "Morialta" célèbre pour ses cascades.

Adelaide Quay

Adélaïde Musées et Galeries

L'ensemble du complexe de bâtiments situé sur la terrasse nord d'Adélaïde est occupé par le South Australian Museum. Un grand nombre d’expositions parlent de l’histoire et de la culture du continent. Le musée est considéré comme le plus visité d'Australie. Sa collection ethnographique compte plus de 30 000 expositions et initie les visiteurs à la culture autochtone du pays. Pour les visiteurs, l'entrée au musée est gratuite, à l'exception de certaines expositions spécialement organisées. Les portes du musée sont ouvertes tous les jours de 10h00 à 17h00.

Avec les rituels et les traditions locales uniques introduit le centre-ville pour l'étude de la culture autochtone "Tandania". Des salles d'expositions, des cours magistraux, ainsi que des spectacles de musique et de danse sont organisés dans ses salles tout au long de l'année. Dans "Tandania" il y a une boutique de souvenirs où ils vendent des objets d'artisanat des peuples indigènes du continent. Dans le café local, vous pourrez déguster une cuisine traditionnelle aborigène australienne. Pour les visiteurs, le centre est ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00.

À Adélaïde, il existe une galerie d'art intéressante en Australie du Sud, qui contient des peintures et des œuvres graphiques, ainsi que des sculptures d'artistes australiens. Les premières expositions y ont eu lieu en 1881. Plus d'un demi-million de personnes viennent chaque année visiter des œuvres d'art. La galerie est ouverte tous les jours de 10h00 à 17h00 et vous pouvez la visiter gratuitement.

Depuis 1986, l'Australian Immigration Museum est installé dans la ville. Pendant la tournée, il est possible de savoir comment le continent a été colonisé et quelle influence les migrants ont eu sur la population autochtone. Le musée accueille les visiteurs tous les jours de 10h00 à 17h00. L'entrée est gratuite.

Vin et cuisine

Adélaïde a la renommée de l’une des meilleures régions viticoles du pays. Par conséquent, de nombreux voyageurs incluent la dégustation de vins locaux au programme touristique. À l'est de la ville se trouve le Centre national du vin. C'est un musée interactif qui raconte les traditions locales de culture du raisin et de vinification. Des vignes sont plantées autour du bâtiment et ses murs sont décorés de boîtes à bouteilles.

Le centre dispose également d'une salle de dégustation dans laquelle les visiteurs ont la possibilité de déguster les meilleurs vins, d'apprécier leur goût, leur arôme et leur qualité. Le centre viticole accueille les clients du lundi au jeudi de 8h00 à 18h00, le vendredi de 8h00 à 21h00, le samedi de 9h00 à 21h00 et les dimanches et jours fériés de 9h00 à 18h00.

La ville compte de nombreux restaurants, cafés et snack-bars pour tous les goûts et tous les budgets. La plupart d'entre eux sont spécialisés dans les plats asiatiques. À Adélaïde, il y a des quartiers entiers, constitués d'établissements où vous pouvez manger ou prendre un bon déjeuner. Tout d'abord, ce sont les rues de Rundle, O'Connell, Hutt et Melbourne.

Cafés de rue à Adélaïde

Souvenirs

Les Adelaïdes apportent généralement des souvenirs aux aborigènes australiens, aux vêtements de campagne et aux peintures d'artistes locaux.Les connaisseurs essaient d'acheter des bijoux d'opales. Les souvenirs sont vendus dans les magasins spécialisés, sur le marché central et dans le centre commercial à sept étages "Myer Center". Un grand choix de céramiques et d'objets artisanaux en métal et en verre est présenté au Centre de design et d'art appliqué "Jam Factory", situé au 19, rue Morphett.

Transport

Parmi les principales attractions d’Adélaïde, il est facile de marcher. Des bus, des trains et des tramways circulent dans les rues de la ville. Tous les transports publics sont gérés par une seule entreprise et les passagers utilisent des billets uniques pour s'y rendre. Selon vos besoins, vous pouvez acheter un billet valable 4,4 $ pour deux heures ou un tarif quotidien de 8,3 $. Le réseau de transports en commun est assez étendu et couvre presque tous les coins de la ville. Après 18h00, le nombre d’autobus dans les rues d’Adélaïde diminue et, après minuit, ils ne circulent plus du tout. Il existe une exception à cette règle: samedi soir, le bus "Après minuit" transporte une fois par heure les passagers en retard dans les principales rues de la ville.

Pour explorer Adélaïde, les touristes utilisent le bus n ° 99 "City Loop". Toutes les 15-30 minutes, un bus gratuit emmène les clients de la ville vers les principales attractions.

Il y a un service de location de vélos gratuit à Adélaïde. Les vélos peuvent être obtenus sur la sécurité des documents, avec la condition de retour obligatoire avant 16h30.

Offres spéciales pour les hôtels

Comment s'y rendre

L'aéroport international "Adelaide Airport" se trouve à 8 km du centre-ville. Il propose des vols réguliers vers Hong Kong, Dubaï, Auckland, Kuala Lumpur et Singapour. Des avions de Sydney, Melbourne, Canberra et d'autres villes australiennes desservent également Adélaïde. Sydney et Melbourne sont reliées aux services de chemin de fer et de bus d'Adélaïde.

De l'aéroport à la ville, prenez un taxi et des bus Jetbus, qui suivent deux itinéraires en direction d'Adélaïde. Un trajet en bus coûte 4,4 $ et Jetbus part toutes les 15 minutes. Les services de taxi pour le centre coûtent 16-20 $.

Calendrier des prix bas

Grande barrière de corail

Grande barrière de corail - le plus grand récif corallien au monde. Il est situé au large de la côte nord-est de l’Australie et s'étend sur près de 2 300 km le long des hauts-fonds continentaux. La largeur du récif dans la partie nord est de 2 km et dans le sud, environ 150 km. Cette œuvre d'art sous-marine est l'une des attractions les plus célèbres et les plus colorées de l'Australie, attirant chaque année des touristes du monde entier.

La structure de la Grande Barrière de Corail est formée de milliards d'organismes minuscules appelés polypes coralliens. C'est le seul résultat de l'activité vitale des organismes sur Terre, visible de l'espace! Le plus grand écosystème corallien de notre planète compte plus de 2 900 récifs coralliens et 900 îles dans la mer de corail. La superficie du récif est de 348 698 km² (à titre de comparaison, la superficie du Royaume-Uni est de 244 820 km²). Un nombre record de films éducatifs sur la nature ont été réalisés sur cet immense parc marin.

Les touristes

Le National Trust a appelé la carte de visite du Queensland la Grande barrière de corail. Le tourisme est une composante importante de l'activité économique de la région, rapportant plus de 3 milliards de dollars par an.

Sur les grandes îles, des hôtels construits, des infrastructures développées. Ces lieux incarnent l’idée du «paradis sur terre»: nature unique, climat excellent, température de l’eau et de l’air étonnamment confortable, plages de sable blanc comme neige, hôtels confortables et personnel chaleureux. C'est l'endroit idéal pour les amateurs de plein air. Vous pouvez, par exemple, louer du matériel de plongée et utiliser les services d’instructeurs de plongée. Les voyages en mer sur des yachts et des catamarans, la pêche et toutes sortes de sports nautiques seront un excellent passe-temps.Pas moins de divertissement et à terre: mini-golf, karting, visite du parc avec des animaux exotiques australiens, équitation et cyclisme. Hamilton Island a même construit un aéroport. La petite île de Bedarra plaira à ceux qui veulent se détendre en silence et se cacher des regards indiscrets. Dans le même temps, pas plus de 32 personnes peuvent s'y détendre, car seules 16 villas sont à la disposition des clients. Vous pouvez également rester pour les vacances dans les stations balnéaires de Dunk, Brampton, Hatsman, Keppel, Khaimam, Heron, Magnetic, Orpheus, Green. Mais il y a des îles sur la Grande Barrière de Corail sur lesquelles on n'a jamais marché.

Panorama de la grande barrière de corail

Écosystème de la grande barrière de corail

Il est presque impossible de décrire la richesse du monde sous-marin, qui se trouve sur la grande barrière de corail!

La diversité des espèces est incroyable! Plus de 1 500 espèces de poissons, 4 000 mollusques, plus de 200 espèces d'oiseaux ont trouvé leur maison dans le parc marin ...

La communauté des animaux de récif comprend des cavités intestinales (polypes, méduses), de nombreuses espèces de mollusques (gastéropodes, bivalves, céphalopodes, etc.), des tortues de mer, des serpents, des échinodermes (oursins, des étoiles, des raquettes), mammifères marins (dauphins, dugongs).

Toute cette tourmente de la vie existe, obéissant aux lois strictes de la nature et de la sélection naturelle, où chacun peut être à la fois prédateur et proie.

Véritable intérêt et les requins. Dans la Grande Barrière de Corail vivent une grande variété de prédateurs marins, qui sont des "jardins de coraux d'infirmières". Squat, tapis, raznozuby, collier et autres espèces de requins du bas produisent de la nourriture au fond. Vous pouvez voir ici des requins nounou, léopards, félins, piquants, représentant ces poissons cartilagineux. Dans la colonne d'eau, parmi les fourrés de corail, de nombreux requins de récif gèrent, capturent et mangent de petits animaux et poissons de récif. Il y a aussi de grands requins - sable, tête de marteau, citron et même blanc. Les plongeurs, les nageurs et les surfeurs doivent faire particulièrement attention à ces endroits.

Ici vit le célèbre requin baleine! Il est répertorié dans le livre des records Guinness comme le plus gros poisson du monde. Mais il ne faut pas en avoir peur: le «monstre marin» se nourrit exclusivement de plancton. Les dauphins et les épaulards chassent constamment près du récif. Leurs victimes deviennent souvent de jeunes baleines à bosse et de petits rorquals. Il provient de la Grande Barrière de Corail de juin à août, de la race des baleines à bosse. Sur les îles de récifs situées dans la partie sud, les tortues de mer pondent des œufs, qui sont actuellement en danger d'extinction.

Tous les «délicieux» êtres marins - énormes poulpes, calamars, homards, homards - vivent également sur le territoire de la Grande barrière de corail. Et ces dernières années, il y a eu de très grandes populations d'étoiles de mer «couronne d'épines». Aujourd'hui, cette étoile de mer constitue la plus grande menace pour la grande barrière de corail. Pendant quelques mois, il peut détruire un grand nombre de coraux. Sur le lieu de résidence de ces étoiles qui, avec leur poison, sont capables de tuer même un adulte, un cimetière de coraux est formé. Les méthodes réellement efficaces pour combattre la «couronne d'épines» n'ont pas encore été inventées et, malheureusement, la destruction de récifs entiers devient de plus en plus fréquente.

En plus de la vie marine sur les îles coralliennes, il existe plus de 200 espèces d'oiseaux. Quant à la flore, elle est extrêmement mal représentée. À peine 40 espèces de plantes dans le récif peuvent survivre dans des conditions où même les eaux souterraines contiennent beaucoup de sel. Mais cette carence est plus que compensée par la faune aquatique unique.

La Grande Barrière de Corail, avec sa grandeur et son caractère massif, est très vulnérable. Étant donné que ses habitants font partie intégrante de l'écosystème, il est important que la population d'une espèce de créatures diminue ou augmente considérablement - le récif sera gravement menacé.Cette situation remonte aux années 70 et 80 du siècle dernier et se répète aujourd'hui lorsque le nombre d'étoiles de mer «La couronne d'épines» a fortement augmenté. Selon une étude publiée en octobre 2012 par l'Académie nationale des sciences, la Grande Barrière de Corail a perdu plus de la moitié des polypes coralliens qui composent sa structure.

Le blanchissement massif des coraux dû au réchauffement dramatique de l'eau est un autre problème grave. Les algues qui vivent dans les coraux eux-mêmes meurent et la symbiose est brisée. Les coraux déplacent les algues mortes, ce qui leur confère une couleur si brillante et attrayante.

La Grande Barrière de Corail est la huitième merveille du monde, digne d'admiration et qui nécessite un traitement attentif. Il soutient la vie et la biodiversité des organismes vivants et a été choisi en 1981 par l'UNESCO comme site du patrimoine mondial. La plupart des récifs sont sous la protection du parc national marin, ce qui contribue à limiter les dommages causés par les conséquences des activités humaines - pêche, pollution de l'environnement, tourisme.

Histoire

La grande barrière de corail a attiré les gens depuis les temps anciens. Il y a environ 10 000 ans, les aborigènes et les habitants des îles du détroit de Torres se sont installés sur les îles coralliennes.

En 1768, le navigateur français Louis de Bougainville découvrit la Grande Barrière lors d'une expédition de recherche, mais ne prétendait pas garantir les droits de son territoire à la France. Ainsi, le célèbre explorateur James Cook est devenu le découvreur de la grande barrière de corail. Le 11 juin 1770, son navire HM Bark Endeavour a échoué sur un récif et a subi des dommages considérables. La marée montante a sauvé le navire et a permis de continuer à naviguer. Cet incident a laissé une empreinte profonde dans l'âme du navigateur; Dans son journal, Cook écrivait: "... Les dangers que nous avions précédemment évités étaient négligeables avant de menacer d'être jetés sur les récifs, où rien ne serait resté du navire." Je pourrais aller en pleine mer.

De nombreux navires manœuvrant entre les îles coralliennes se sont écrasés. Mais les recherches se sont poursuivies car les routes vers les plus grandes villes commerçantes d’Inde et de Chine, ainsi que la route la plus courte allant de l’océan Pacifique à l’océan Indien, passaient par le détroit de Torres. Pendant des décennies, les marins ont demandé quelle route était la plus sûre: externe (sur la mer de Corail avec passage à travers un récif) ou interne (entre la côte et un récif). L'un des navires les plus célèbres coulé sur la Grande Barrière de corail est le HMS Pandora, qui coula le 29 août 1791. En 1815, Charles Jeffries est devenu la première personne à pouvoir traverser en bateau tout le récif de la barrière de corail du côté terrestre. Mais ce n’est que dans les années 1840, une fois que la majeure partie de la Grande Barrière de corail a été minutieusement étudiée et cartographiée, que cette route est devenue plus sûre. Au XIXe siècle, les scientifiques ont entrepris une étude détaillée du récif. En même temps, les hommes d’affaires viennent ici, dans l’espoir de réaliser leur potentiel commercial. À la fin du XIXe siècle, des perles et des trépangs extraits de la grande barrière de corail avaient déjà été exportés à Londres, à Singapour et à Hong Kong. Ici, sur la côte est de l’Australie, le célèbre scientifique français du tourisme, Jacques-Yves Cousteau, a beaucoup travaillé.

En visitant ce parc marin luxueux, les touristes entrent dans un véritable conte de fées coloré et inoubliable, impossible à décrire sur les photos! Nous espérons que la Grande Barrière de Corail pourra être préservée en tant qu'écosystème et que nos descendants ne pourront pas profiter de ce chef-d'œuvre naturel avant plus d'une décennie.

Pyramide de boules

Bols-Pyramide - Île australienne inhabitée, située à l'ouest du continent, dans la mer de Tasman, à 20 km au sud-est de l'île Lord Howe. La pyramide de Bols est la plus haute roche volcanique de la planète Terre. Sa hauteur est de 562 mètres et la largeur de base maximale de 200 m² seulement.La forme de l'île ressemble à une voile.

La nature

Le continent de Tasmanie se trouve à la base de la pyramide de Bols. C'est un immense plateau inondé, dont la pointe est la Nouvelle-Zélande. Imaginez à quelle profondeur il va sous l'eau, tout en devenant la plus haute île volcanique au-dessus du niveau de la mer! Pendant plusieurs siècles, une éruption volcanique a été accompagnée d'une éclaboussure de magma, qui a solidifié des couches et créé cette incroyable création naturelle.

À première vue, maussade et sans vie, Bols-Pyramid garde ses secrets. L'eau de pluie restant entre les pierres alimente les plantes. Et, mourants, ils créent de l’humus, dans lequel des biologistes ont découvert Dryococelus australis - un insecte bâtonnet géant. Ces insectes ont longtemps été considérés comme éteints. Bien sûr, certains d'entre eux ont été immédiatement envoyés au zoo.

Histoire et nos jours

Il a été ouvert en 1788 par le capitaine Leedgberd. Le commandant de bord a aperçu la pyramide de Bols du voisin plus grand, Lord Howe, et l'a placé sur la carte. En passant, même aujourd’hui, l’administration de l’île est assurée par les autorités locales de Lord Howe, Bols-Pyramid étant assignée à son parc marin depuis 2000.

Par coïncidence inconnue, le pied humain n’a posé le pied sur l’île que 94 ans plus tard. C'était le géologue australien Henry Wilkinson.

Et la première ascension au sommet de Bols-Pyramid eut lieu le 14 février 1965. Il a été réalisé par un groupe d'alpinistes du Sydney Climbers Club (Bryden Allen, John Davis, Jack Pattigrew et David Wisem). Toutes les tentatives précédentes ont échoué. Par exemple, l'équipe de Dick Smith était proche du but, mais le cinquième jour de l'ascension, elle a été contrainte de rentrer faute de provisions. Mais comme un vrai homme, habitué à poursuivre la sienne, Dick Smith est retourné sur l’île en 1979 et s’est hissé au sommet de la société avec les alpinistes John Worrell et Hugh Ward. Au sommet, ils ont solennellement érigé un drapeau de l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud, qu'il a lui-même attribué en tant que Premier ministre de l'État d'Innocent Vran, et a déclaré l'île un territoire de l'Australie. Et pourquoi personne n'a fait cela avant?

Arrêter une série d'accidents impliquant la conquête de Bols-Pyramids, de 1982 à l'ascension de l'île, et depuis 1986, et l'accès à celle-ci, est strictement interdit.

Même au plus fort de la saison touristique, il est peu probable que vous rencontriez des voyageurs désirant jeter un coup d'œil à cette île volcanique, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il n'y a pas de gens, pas de restaurants, pas même une plage. Solitaire et un peu effrayant, Bols-Pyramid conserve son caractère unique pendant des siècles, ne voulant pas révéler ses secrets.

Brisbane City

Brèves informations sur la ville de Staff: Queensland: 1824 Année: Superficie: 15826 km² Population: 2 360 241 personnes (2016) Fuseau horaire: UTC + 10

Brisbane - une grande ville sur la côte est de l'Australie. Centre civique du Queensland. C'est la troisième grande ville après Sydney et Melbourne. Environ 2,2 millions de personnes vivent à Brisbane et dans les environs.

Faits saillants

La rivière Brisben, qui porte le nom du gouverneur de Thomas McDougal Brisbane, fut à l'origine de cette ville. Brisben s'est réveillée d'un long sommeil en 1988, après avoir célébré le bicentenaire de la colonisation de l'Australie.

L'atmosphère particulière de la métropole ultramoderne et le climat agréable qui vous permet de passer le plus clair de votre temps à l'air frais contribuent à une vie calme et mesurée, typique des villes tropicales. A Brisbane, la température moyenne estivale est de 20-27 ° C et en hiver de 20-21 ° C.

L’aéroport de Brisbane étant l’un des principaux aéroports internationaux et locaux de l’Australie, de nombreuses personnes venant de régions exotiques d’Australie ou d’Océanie s’y arrêtent ici une ou deux nuits, en attendant le bon vol ou tout simplement pour ajouter de la variété à leur long voyage.

Que voir

Aujourd'hui, cette ville est un curieux mélange de métropole moderne et de ville coloniale.L'architecture combine les clochers des églises victoriennes avec des palmiers, plantés devant les façades des gratte-ciel. Il existe de nombreux parcs autour de la ville, où vous pouvez marcher ou lire un livre en toute sécurité.

Carte de Brisbane 1924

Le centre d'affaires ici n'est pas aussi grand qu'à Sydney et à Melbourne. Les magasins et les centres commerciaux sont situés dans les rues d'Adélaïde, Albert et Edward. Ici, une foule multinationale se promène tout le temps, vous pouvez voir les aborigènes locaux, qui se distinguent par leurs teintes de peau particulières - leurs couleurs ocres.

Les restaurants et la vie nocturne sont concentrés dans le City on Queen Street Mall. Les soirs chauds, il est particulièrement agréable de passer du temps au bord de la rivière, où les terrasses ouvertes des restaurants et des discothèques travaillent en plein air.

Peu importe la direction dans laquelle vous vous rendez, environ une heure de route, vous rejoindrez les merveilleuses plages de la ville.

Bien que Brizben soit un peu en retard sur Sydney et Melbourne en termes d’infrastructures, le climat est sans aucun doute le meilleur! Il est peu probable que vous puissiez profiter de l'air frais et du soleil presque toute la journée et toute l'année! Dans les environs de Brisbane, vous trouverez de nombreux zoos et réserves qui seront particulièrement intéressants pour les enfants. Ici, vous serez autorisé à nourrir différents types de kangourous, du nain au plus grand, toujours très amicaux et heureux de socialiser. Brisbane est une belle ville tropicale, mais elle est généralement négligée. Il est rare que quiconque reste plus de deux nuits, car tout le monde aspire immédiatement à la station balnéaire de Golden Coast, située à 2 heures de route au sud de l'autoroute. Habituellement, à Brisbane, vous vous arrêtez pour deux raisons: un voyage d’affaires ou le transit.

Les plus belles vues de Brisbane s'ouvrent de l'eau lors d'une croisière sur le fleuve Brisbane, sur la rive de laquelle se trouve la ville. Si vous décidez de rester à Brisbane, nous vous recommandons de réserver une visite guidée pour vous familiariser avec la couleur spéciale de cette ville aux multiples facettes, où les propriétaires d’entreprises travaillant dans les gratte-ciel de la cité économique du verre et du béton repartent le soir chez leurs demeures coloniales. Grâce à son climat favorable et à sa situation géographique avantageuse, le Queensland, dont la capitale est Brisbane, a toujours été prospère. Le gouvernement de l'État a toujours exprimé son mécontentement du fait que le Queensland doit nourrir d'autres États moins fertiles. Les planteurs, riches en canne à sucre et en ruée vers l’or, se sont construits de luxueuses demeures tropicales de style colonial. Nombre d’entre eux sont encore préservés, rappelant cette époque et prouvant que le Queensland est toujours le grenier à pain de l’Australie.

Si, pour une raison quelconque, vous restez longtemps à Brisbane, nous vous recommandons de visiter les parcs d’attractions de la Gold Coast. Au nord de Brisbane, vous trouverez un autre complexe australien, Sunny Beach, où vous pourrez non seulement nager sur la plage, mais également visiter le plus célèbre parc de plantations de fruits tropicaux du pays, le «Big Ananas».

Si vous aimez la nature, nous vous recommandons de consacrer la journée à la visite de la beauté indescriptible de l’île Fraser, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pouvez également sortir de la ville et vous retrouver dans la véritable "jungle" australienne - les forêts tropicales humides du parc national de Lamington, également protégé par l'UNESCO.

La démographie

Brisbane a le taux de croissance démographique le plus élevé en Australie et la deuxième place dans le monde. Selon les données officielles, entre 1999 et 2004, la population de la ville a augmenté de 11,5%.

Les résultats du dernier recensement de la population de Brisbane, qui a eu lieu en 2001, montrent que 1,7% de la population urbaine est autochtone et 21% étrangère. Environ 86,5% utilisent l'anglais comme langue principale (native), les 13,5% restants l'utilisant comme langue secondaire.Il convient de noter que la langue la plus populaire dans la ville (après l'anglais) est le chinois, suivie du vietnamien et de l'italien.

L'âge moyen est de 32 ans.

Le tourisme

Les lieux de loisirs les plus populaires à Brisbane sont les parcs, en particulier les parcs Roma Street Parkland, Mount Coot-tha, South Bank Parkland et Brisbane City Botanic Gardens (un grand jardin botanique divisé en secteurs distincts).

Un fait intéressant est que si la côte nord de la rivière dans la ville s'appelle Brisbane City Centre et contient de nombreux "points commerciaux", y compris des magasins de vêtements, de l'équipement ménager et numérique, des garages, etc., la côte sud s'appelle South Bank et comprend de nombreux endroits. pour les loisirs, y compris South Bank Parkland, City Beach, le planétarium de Sir Thomas Brisbane et bien plus encore.

Le climat

Brisbane est dans un climat subtropical typique. Le temps est chaud et humide en été et chaud et sec en hiver.

La température la plus élevée à Brisbane a été enregistrée le 26 janvier 1940 et était exactement de 43,2 ° C.

Offres spéciales pour les hôtels

Comment s'y rendre

En avion

L'aéroport international de Brisbane accepte les vols internationaux et domestiques. Il est à environ 25 minutes du centre (environ 13 km) et est l'un des trois principaux aéroports du pays.

Communication internationale - Brisbane accepte les vols en provenance de nombreux pays, y compris Tokyo, Singapour, Séoul, Londres, Hong Kong et d'autres villes. En outre, il existe de nombreux vols vers les pays d'Océanie, tels que la Nouvelle-Zélande, les Îles Salomon, Fidji, la Nouvelle-Calédonie, Vanuatu et d'autres. Trafic intérieur - Brisbane est le principal aéroport du Queensland et constitue donc un important point de transit pour ceux qui poursuivent leur voyage après la Gold Coast vers Cairns, vers les îles de la Grande barrière de corail, vers Perth, Townsville et d’autres parties de l’Australie.

En voiture

Conduire en Australie est un plaisir, certaines personnes préfèrent donc parcourir le pays en voiture. Les itinéraires Sydney-Gold Coast-Brisbane (1001 km, 2 jours sur la route), Brisbane - Cairns (1716 km, 4 jours sur la route) et Brisbane - Fraser Island (298 km, 1 jour) sont particulièrement intéressants.

En bus

Un vaste réseau de bus relie Brisbane à n’importe quel point en Australie. Les bus interurbains sont équipés de tout le nécessaire pour les longs trajets, notamment la climatisation, les dossiers rabattables, les lavabos et les toilettes. Tous les bus sont strictement interdits de fumer. Des enregistreurs vidéo sont installés sur certains bus. Voyager en bus est confortable et vous permet d'économiser de l'argent, mais il ne faut pas oublier que l'une des principales caractéristiques de l'Australie est la Tyrannie des distances. Si vous voyagez en bus, par exemple, de Sydney à Brisbane, vous gagnez plus de 100 USD par rapport à un avion, mais vous perdez une journée entière.

En train

Le réseau ferroviaire australien n’est pas aussi développé que l’automobile, mais Brisbane est relié à toutes les principales villes de l’est du pays, telles que Sydney, Melbourne, Cairns, Longreach. Il est également important de rappeler que les chemins de fer australiens sont un plaisir coûteux.

Calendrier des bas prix pour des vols vers Brisbane

Cairns (Cairns)

Informations brutes sur la villeStatt: QueenslandKisen: 1876 Année à partir de: 1903Area: 160 km²Population: 147 993 personnes (2015) Fuseau horaire: UTC + 10Indice de poste: 4870Climate: Tropical

Cairns - Une ville située au nord-est de l’Australie, dans le Queensland. Il est situé sur la côte de la mer de corail et est considéré comme la «porte d'entrée» de la grande barrière de corail. Selon le nombre de touristes qui arrivent sur le continent vert, Cairns est la deuxième derrière Sydney, Melbourne et Brisburn.

Faits saillants

Quai à Cairns

Les voyageurs sont attirés par l'infrastructure bien organisée de la ville - une abondance d'hôtels, de restaurants et de cafés de première classe. Cairns a créé d'excellents lieux de promenade, un zoo tropical intéressant et un pittoresque jardin botanique. La ville possède une grande salle de concert et un centre sportif couvert. Les amoureux de la plage trouveront toutes les commodités nécessaires sur les grandes plages de la côte et des îles coralliennes.

Autour de Cairns, des parcs d'attractions et des attractions touristiques sont ouverts.De nombreux voyageurs viennent au parc exotique de Paronella pour admirer le magnifique château de style espagnol de la forêt tropicale. Les touristes adorent visiter une grande ferme de crocodiles et participer à des visites de vignobles au cours desquelles vous pourrez déguster des vins et des cocktails à base de fruits tropicaux. Mais le plus grand intérêt réside dans les excursions sur les îles coralliennes du biosystème unique de la planète - la grande barrière de corail, située à seulement 40 km de la côte. C'est une véritable Mecque pour les plongeurs de tous les pays.

Depuis Cairns, les excursions sur le plateau d’Atherton et le parc naturel de Daintree sont également populaires. Pendant leur séjour, vous pourrez voir la nature intacte des forêts ombrophiles tropicales, admirer les magnifiques cascades et visiter la colonie aborigène australienne.

Les environs de la ville sont bien maîtrisés par les amateurs d'activités en plein air. Ils volent en montgolfière et en parapente, explorent les forêts tropicales et les espaces de savane en quad, font de l'escalade et du rafting sur les rivières de montagne.

Rues de cairns

Histoire de la ville de Cairns

Pour la première fois, cette partie de la côte fut décrite en 1770 lors de l'expédition du tour du monde de James Cook. C'est lui qui a donné le nom à Trinity Bay, une baie commode pour amarrer.

La ville a été fondée en 1876 et elle tire son nom du gouverneur de l'état de William Cairns. Un règlement important est né en raison des besoins économiques. À cette époque, des gisements d'or et d'étain ont été découverts sur un plateau voisin. Les minéraux extraits devaient être transportés sur la côte et acheminés par voie maritime vers d’autres pays. Pour ce faire, un nouveau port a commencé à être construit dans la nouvelle ville.

Les vallées fluviales fertiles du sud et de l'ouest de Cairns étaient utilisées pour l'élevage laitier, ainsi que dans les plantations où poussaient la canne à sucre, les bananes, le maïs, les ananas, les mangues, les avocats, les fraises et les agrumes. En raison de la création d'un grand nombre d'emplois, la population de la ville a augmenté rapidement.

Un grand bond en avant dans le développement de Cairns est survenu après la construction de la ligne de chemin de fer et l’expansion du port. Les marais de mangroves et les crêtes de sable stériles étaient remplis de sciure de bois provenant de l'industrie du bois, des déchets de la construction d'un remblai de chemin de fer et de roches provenant de carrières de montagne. Au début du siècle dernier, la population atteignait 3 500 habitants et Cairns obtint le statut de ville.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le port local servit de point de transit pour les troupes alliées qui combattirent dans le Pacifique et en Nouvelle-Guinée. Dans les années d'après-guerre, la ville ouvrit un grand aéroport et commença à développer activement l'industrie du tourisme. Aujourd'hui, le tourisme constitue le principal revenu du budget de la ville.

Caractéristiques géographiques et climat

Cairns est situé à l'est de la péninsule du Cap York. La ville est traversée par les vallées des rivières Mulgrave et Berron, qui prennent leur origine sur le plateau de la montagne Atherton.

Cairns est situé dans la zone des tropiques chauds. La saison des pluies provoquée par les moussons commence ici en décembre et se termine en avril. De mai à novembre, il cède la place à la saison sèche. Les fortes pluies de mousson entraînent souvent l'inondation des deux rivières traversant Cairns. Les déversements peuvent être très forts. Parfois, les eaux de crue inondent les routes et les chemins de fer, et la ville est isolée du reste du pays.

Des cyclones tropicaux se forment pendant la mousson, à travers Cairns et dans tout le nord du Queensland. L’un des ouragans les plus puissants a balayé les quartiers de Cairns en 2006. Ensuite, la vitesse du vent a atteint 300 km / h et un quart de tous les bâtiments urbains en ont souffert.

Des plages

Une bande de dizaines de plages s'étend de Cairns au nord et au sud. Les plus populaires d'entre eux sont: Halloween, Trinity, Palm Cove, Kevara, Yorkis-Knob et Ellis. Tous ont une vaste bande côtière et il y a toujours des sauveteurs en service. Sur les plages locales, vous pouvez souvent voir des pélicans attraper de la nourriture à partir d'algues et de limon. La température de l'eau de mer est maintenue toute l'année entre + 24 ... + 29 ° С.

Il convient de noter que la baignade sur les plages de Cairns est recommandée uniquement dans les zones clôturées avec des filets de protection ou en costumes spéciaux. Une telle précaution est causée par de dangereuses créatures marines. Vous pourrez y rencontrer des crocodiles, des requins, des serpents venimeux et des méduses empoisonnées.

Pour un repos confortable dans le centre-ville, un grand lagon (lagon de Cairns) est créé - un réservoir artificiel d'une profondeur de 0,8 à 1,6 m, dont le fond et les rives sont recouverts de sable. Ici, les citadins et les touristes peuvent nager et bronzer en toute sécurité. Le lagon est entouré d'un grand parc d'attractions, l'Esplanada Cairns - un lieu idéal pour la marche, les pique-niques en pleine nature, le volley-ball ou le patin à roulettes.

Voyages à la grande barrière de corail

La grande majorité des touristes venant à Cairns sont envoyés pour explorer la Grande Barrière de Corail. L'énorme biosystème d'îles coralliennes s'étend sur 2 600 km et est devenu depuis 1981 un site du patrimoine mondial.

De Cairns aux îles coralliennes les plus proches, à seulement 40 km. Les plongeurs, les plongeurs et les marins sur les planches s'efforcent d'arriver ici. Presque toutes les excursions en mer partent du port de la ville. Les navires de croisière amarrent ici, voyageant sur le Pacifique Sud.

Pour préserver un biosystème unique, le gouvernement australien a défini un certain nombre de critères pour les voyageurs. Il est permis de s’arrêter pour la nuit sur un récif uniquement dans des endroits spécialement désignés à cet effet, et lors de la plongée, les coraux ne peuvent pas être touchés.

Parc national de Daintree

Le parc étonnamment beau "Daintree" est souvent appelé le "musée vivant". Il couvre une vaste zone de forêts tropicales, dont l’âge dépasse 130 millions d’années. Le parc est à seulement 15 minutes de Cairns. La biodiversité de cette zone naturelle unique est si grande qu’elle a été inscrite sur la liste des monuments naturels spécialement protégés de l’UNESCO.

Un vaste réseau d'itinéraires balisés et équipés a été créé ici, qui peut être utilisé dans le cadre de circuits organisés et indépendamment. Sur la puissante forêt, le téléphérique de Scyrail fait 7,5 km de long. De petites cabines à six places glissent lentement sur les cimes des arbres centenaires. Depuis les hauteurs, les voyageurs peuvent profiter du paysage qui s’ouvre, regarder de plus près la forêt ombrophile et, avec un peu de chance, voir ses habitants.

Des stations intermédiaires Scyrail - "Barron Falls" et "Red Peak" - vous obtenez de bonnes photos panoramiques. La station terminale "Kuranda Village" est d'un grand intérêt pour les amateurs d'entomologie et d'ethnographie. Il y a un pavillon de papillons tropicaux vivants et, dans le village aborigène australien, vous pourrez vous familiariser avec leur vie quotidienne, leurs danses et leurs traditions. De Kuranda aux montagnes mène un petit chemin de fer, qui est très populaire parmi les touristes. Dans l'ancien train, les voyageurs franchissent la route pittoresque par les tunnels et les gorges de montagne.

Atherton Plateau

De l'ouest, de Cairns, s'étend un plateau montagneux élevé. Il est recouvert de forêt claire et le sol a une couleur ocre claire. Les visites guidées d’Atherton sont particulièrement recherchées par les amateurs d’observation des oiseaux. Une telle variété d'oiseaux est difficile à voir dans d'autres parties du continent vert.

En outre, environ 80% de toutes les plantations de café en Australie sont situées sur le plateau. En voyageant à travers, vous pouvez voir comment le café est cultivé et goûter ses meilleures variétés. Les vues les plus spectaculaires sur les lacs, les cratères de volcans éteints et les paysages pittoresques s’ouvrent du haut de Helloren.

Les visites sur le plateau sont généralement effectuées en voiture, et les voyageurs doivent être conduits à l'immense figuier, situé près du petit village de Yungaburra. L'arbre "Curtain Fig Tree" est considéré comme le plus grand des tropiques australiens - un épais rideau de racines aériennes tombe d'une hauteur de 15 mètres.

Cuisine locale

Cairns n'est pas un endroit pour rester affamé.Il y a plus de deux cents restaurants et cafés, dont la plupart sont concentrés autour de la place du marché. La ville est largement connue en dehors du continent, principalement pour son vin, composé de fruits tropicaux, ainsi que pour une variété de cocktails à base de ce vin. Les connaisseurs de la bière Cairn légère et aromatique populaire.

Les restaurants servent des fruits de mer, du poisson et du bœuf locaux bien cuits. À Cairns, vous devriez également essayer les produits laitiers et le café cultivés dans les plantations du plateau d’Atherton.

Transport

29 lignes de bus ont été construites le long de Cairns et de ses banlieues les plus proches. Le prix d'un billet dépend du nombre de zones traversées et va de 1,2 $ à 7,5 $. Si désiré, les passagers peuvent acheter des cartes de voyage sans limiter le nombre de voyages - pour un jour ou une semaine. Voyager autour de Cairns est également pratique pour louer un vélo, une voiture ou un taxi.

Conseils utiles pour les touristes

  • Lorsque vous voyagez à travers les forêts tropicales autour de Cairns, vous devez vous méfier des rencontres avec des crocodiles, des serpents venimeux et des araignées. Les moustiques du paludisme sont également dangereux.
  • La ville est considérée comme un bon endroit pour acheter des perles de haute qualité et des perles individuelles. Certes, leur prix ne peut pas être appelé pas cher.
  • Les souvenirs sont généralement achetés au marché nocturne de la région de l'Esplanade, à la station terminale "Kuranda Village", ainsi qu'au Centre d'art contemporain et à la galerie régionale.

Comment s'y rendre

Cairns possède un aéroport international desservi par des avions en provenance de Hong Kong, de Singapour, du Japon, de la Nouvelle-Zélande et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. En outre, Cairns est reliée par des vols quotidiens à destination des villes d’Australie - Sydney, Melbourne et Brisbane.

Les taxis et les bus vont de l'aéroport aux rues de la ville. Le tarif coûte entre 7 et 15 $.

Des chemins de fer et des autoroutes relient Cairns à la ville principale de Queensland - Brisbane, ainsi qu’aux villes de Rockhampton et Townsville.

La capitale de l'Australie est Canberra (Canberra)

Brèves informations sur la villeFound: 12 mars 1913. Superficie: 471,78 km² Population: 403 468 habitants. (2016) Fuseau horaire: UTC + 10, en été UTC + 11Climat: mousson subtropicale

Canberra - la capitale de l'Australie, qui est la plus grande ville du monde, construite non sur la côte, mais à l'intérieur du continent vert. Canberra est située dans le sud-est du pays, à 650 km au nord-est de Melbourne et à 280 km au sud-ouest de Sydney. La ville se trouve à 150 km à l'ouest de la côte de la mer de Tasman.

Faits saillants

Parlement de Canberra

L'étymologie exacte du nom "Canberra" n'est pas connue. On croit que dans l'un des dialectes autochtones, ce mot signifie «lieu de réunion». La ville est intéressante car elle a été construite spécifiquement pour remplir des fonctions métropolitaines. Canberra a été proclamée capitale de l'Australie en 1908 et cette décision a été motivée par une confrontation perpétuelle entre les villes de Sydney et de Melbourne.

Le projet initial des bâtiments de la capitale a été préparé en 1913, grâce aux talentueux architectes américains Walter Burley et Marion Mahoney Griffin. Ils ont conçu le centre de la future cité-jardin sous la forme d'un anneau à partir duquel les rues principales divergeaient radialement. Certes, plus tard, les banlieues de la capitale ont été construites sans tenir compte du projet initial.

En 1964, un barrage bloqua la rivière Molonglo traversant le centre-ville. En conséquence, un réservoir artificiel a été formé à Canberra, qui a été nommé Burley Griffin Lake d’architectes. Avant son apparition, les rues de Canberra inondaient les eaux de crue presque chaque année.

De nos jours, il existe de nombreuses zones de promenade agréables, des jardins et des parcs dans la capitale australienne. Ce n'est pas pour rien que les Australiens eux-mêmes appellent cette ville "capitale de la brousse" - "capitale de la forêt".

Pont piétonnier de la ville

Les touristes viennent à Canberra, notamment pour voir les églises et les monuments commémoratifs, et aussi pour visiter les plus célèbres musées et la National Gallery of Australia. Beaucoup de gens aiment visiter la principale ville du pays les jours de congés fériés.La fête des fleurs colorées "Floriade", la fête de l'automobile "Summernats", la fête "Au coin du feu", la grandiose fête des ballons, la fête de la musique et la fête de Canberra, célébrée chaque année début mars, jouissent d'une grande polarité.

Caractéristiques climatiques

Université nationale d'Australie

La capitale de l'Australie se situe dans la zone de climat continental tropical et cette région est caractérisée par de grandes fluctuations de température pendant la journée. L'été est chaud ici - en janvier la température s'élève à + 27 ... + 35 ° С. L'hiver est relativement froid, avec des gelées et du brouillard. Contreforts couverts de neige. Dans les rues de Canberra, la neige peut également tomber, mais elle fond assez rapidement. En juillet, le thermomètre baisse à -10 ° C, avec une température quotidienne moyenne de -0,2 ° C.

La ville a 108 jours de pluie par an, avec 629 mm de précipitations. La plupart des pluies tombent au printemps et en été, et de septembre à mars, les orages sont fréquents à Canberra.

Que voir à Canberra

Le gouvernement australien occupe un grand bâtiment du parlement, situé sur Capital Hill. Il est intéressant de noter que les touristes peuvent entrer dans les bureaux du gouvernement en toute liberté. Les visites organisées et les visites autoguidées sont même encouragées. À l'intérieur, vous pouvez voir les salles et les locaux où travaillent les parlementaires australiens, y compris une salle de réunion spacieuse.

Sur les étages se trouvent des stands et des vitrines racontant l’histoire de l’Australie, et aux murs sont accrochés des portraits d’éminents hommes d’État du pays. Le bureau de la reine Victoria et la Magna Carta sont exposés. Un haut mât est installé sur le toit du Parlement et, à côté du bâtiment, se trouve un vaste jardin fleuri bien entretenu.

Panorama de Canberra Grandes rues de la ville Maisons sur Childers Albert Hall Carillon national sur l'île Aspen au centre de Canberra

La partie centrale de Canberra est occupée par un plan d'eau artificiel - le lac Burley Griffin. Il a la forme d’un losange et a une longueur de 11 km et une largeur maximale de 1,2 km. Étonnamment, le lac est assez profond - jusqu'à 18 mètres. Les régates ont souvent lieu sur l'étang. Ici, vous pouvez voir des rameurs en kayak et canoë, des surfeurs et des passionnés de ski nautique.

Attraction Lake Burley Griffin est devenu une immense fontaine "Captain Cook". Il fonctionne tous les jours de 14h à 16h et un jet puissant s'élève à 147 mètres. La fontaine a été lancée en 1970, en l'honneur du 200e anniversaire de l'expédition de James Cook sur les côtes de l'Australie.

Sur le bord du lac se trouve le carillon national. Il s’agit d’une tour de 50 m de hauteur sur laquelle sont placées 55 cloches, pesant de 7 kg à 6 tonnes.

Le monument le plus visité de Canberra est l’Australian War Memorial, dédié à 102 000 habitants du continent décédés au cours de la Première Guerre mondiale. La principale perte de troupes australiennes a été subie en 1916 lors des combats en France. Le mémorial a été ouvert en 1941. Il comprend le tombeau du soldat inconnu, un jardin de sculptures créé pour perpétuer les victoires des unités de l'armée et une exposition consacrée à l'exploit d'infirmières militaires.

Mémorial australien de la guerre dans la rue commerçante

Non loin du centre des affaires se trouve le jardin botanique national Black Mountain (Black Mountain). Près de 90 hectares ont planté la quasi-totalité des arbres, arbustes et plantes herbacées que l’on trouve sur le continent vert. Au sommet de la colline se trouve une tour de télévision d'une hauteur de 195 mètres, où se trouvent un restaurant tournant et une terrasse d'observation ouverte. Sur la "Black Mountain Tower" aiment visiter et les résidents de la ville et les touristes.

Au nord du centre de Canberra se trouve le territoire de l’une des destinations de vacances les plus populaires - le parc "Haig". Il a été nommé en l'honneur de Douglas Haig, qui commandait l'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale. Les tout premiers arbustes et arbres du parc ont été plantés en 1921 pour protéger les rues de la ville du vent et de la poussière.De nos jours, la zone verte est décorée de rangées d'arbres exotiques.

Musées de Canberra

Centre national des sciences et de la technologie

La capitale de l'Australie peut être appelée la ville des musées et des galeries d'art. Le gouvernement du pays s'efforce de préserver les informations historiques sur la culture des peuples autochtones et l'histoire du développement du continent par les Européens. Les vieilles demeures de Canberra ont été rachetées et transformées en musées de la maison. Ainsi, sur la côte nord-est du lac, se trouve le chalet "La maison de Blundell", construit en 1860. Il expose des articles ménagers et des articles d'ameublement des premiers colons d'Europe.

L'immense Musée national d'Australie a été construit à Acton, une banlieue proche de Canberra. Dans ses halls sont rassemblés des documents relatant l’histoire et les traditions des tribus aborigènes, maîtrisant le pays après l’atterrissage des premiers Européens et les Jeux olympiques, qui se sont déroulés en 2000 à Sydney. Le musée contient les dessins des Aborigènes, réalisés par eux sur l'écorce des arbres et des outils en pierre.

Dans une autre banlieue - Gold Creek Village - se trouve l’une des plus grandes collections de fossiles de la planète. Au Musée national des dinosaures, 23 squelettes d'animaux préhistoriques de grande taille ont été exposés.

La maison de la famille Blandells, construite vers 1860, est l’un des rares bâtiments de Canberra construit par les premiers colons européens de la ville.

Dans la capitale même, se trouve le centre spatial de Canberra - un musée qui vous permet de vous familiariser avec les technologies les plus modernes grâce auxquelles l’humanité maîtrise les étendues de l’espace. La ville possède également le musée du rail et l'exposition sur l'histoire de Canberra, sur l'exposition de la capitale nationale.

De nombreux touristes viennent à Canberra pour voir des œuvres rassemblées dans les galeries d'art de la capitale - la Galerie nationale d'Australie, la galerie Art of Nomads, la galerie Bilk Modern Metal and Glass, la galerie Bungendor Wood Products et la galerie australienne des jeunes artistes. Artistes ". Des idées novatrices dans le domaine de la créativité artistique, de l'architecture et du design peuvent être trouvées au Centre pour l'espace d'art contemporain, au Centre pour l'artisanat contemporain et le design, ainsi qu'à la Maison de la Terre pour l'écologie et l'art.

Vacances à Canberra avec des enfants

La capitale de l'Australie est retirée de la mer et, pour rendre les vacances plus agréables, les autorités de la ville ont construit le parc aquatique Big Splash pour les citoyens et les touristes. Il y a cinq piscines chauffées, dix toboggans aquatiques et attractions, une aire de jeux spécialement équipée, un café et un restaurant. Le parc aquatique est ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00.

Depuis plus de 20 ans, les jeunes invités de Canberra sont acceptés par le centre de jeux "The Fun Factory". Cet endroit est conçu pour les enfants de tout âge. Les jeunes visiteurs attendent de nombreuses attractions, villes de cordes, salles de jeux, trampolines, château gonflable et café sympa pour les enfants.

Funny Sheep Sculptures Ancien bâtiment du Parlement Black Mountain Tower

Les enfants peuvent participer au manège insolite Merry-Go-Round installé sur la place Petri. En 1914, il a été construit pour les habitants de Melbourne et 60 ans plus tard, après la restauration, il a été transporté à Canberra. Les habitants aiment le manège historique et la plupart des personnages installés ici portent leur propre nom. Il est curieux que certains détails du manège soient fabriqués en dehors du continent vert. Par exemple, les éléphants et les chevaux importés d’Allemagne en Australie.

En 1979, le jardin Cockington Green a été créé pour des vacances en famille dans la capitale australienne. Au milieu de cet espace vert pittoresque, vous trouverez des copies miniatures de monuments architecturaux du monde entier. Pour les enfants dans le jardin, une aire de jeux est ouverte, un petit train circule. En outre, lors d'une promenade dans le jardin, vous pourrez admirer l'exposition de roses et la maison de poupée. Le territoire du jardin est ouvert tous les jours de 9h30 à 17h00.

Pour rencontrer les animaux australiens typiques, vous pouvez vous rendre dans n'importe quel centre animalier de la capitale - le zoo et l'aquarium nationaux, la réserve de reptiles de Canberra ou la promenade dans l'aviaire de Canberra.

Transport

Canberra est une ville d’automobilistes, dotée d’un réseau routier bien établi. Un rond-point est organisé dans la plupart des rues. C'est pourquoi de nombreux voyageurs qui viennent dans la capitale préfèrent louer des voitures et se déplacer seuls dans la ville.Les amateurs de vélo ont la même opportunité. À Canberra, il existe un vaste réseau de pistes cyclables, et les vélos sont loués pour plusieurs heures ou une journée complète.

Pont du Commonwealth menant au festival de voitures du Sommet du Parlement australien

Les transports en commun de Canberra sont représentés par des bus Action. Le réseau de bus couvre non seulement les zones centrales de la ville, mais également ses banlieues les plus proches. La plupart des liaisons sont quotidiennes, mais les passagers des week-ends et des bus ne sont servis que les week-ends. Le paiement du tarif est effectué à l'achat de cartes "MyWay". Elles peuvent être jetables et réutilisables. Le coût de la carte dépend du jour de la semaine et de l’âge du passager.

Dans la capitale australienne, vous pouvez toujours prendre un taxi. Les machines sont prises dans la rue, prises dans un parking spécial ou commandées par téléphone. Les prix des taxis sont assez abordables pour voyager dans la ville, ainsi que pour aller dans les banlieues de Canberra. Toute compagnie de taxi accepte les paiements par carte de crédit ou virement bancaire.

Comment s'y rendre

Il n'y a pas de vols directs entre la Russie et Canberra. Les touristes peuvent donc se rendre à l'aéroport australien de Canberra depuis Sydney ou Melbourne en avion volant à l'intérieur des terres. De Sydney et d’autres villes australiennes à Canberra, vous pouvez également prendre le train Canberra Xplorer ou des bus réguliers.

Vols et hôtels

Darwin City

Informations brèves sur la villeFound: 1869 ans noms: Palmerston Superficie: 112 km² Population: 136 245 personnes (2014) Indicatif téléphonique: +61 8 code postal: 0800Climate: tropical

Darwin - La capitale du Territoire du Nord australien. La population de 145 916 habitants (2016) en fait la ville la plus peuplée du Territoire du Nord peu peuplé, mais la moins peuplée de toutes les capitales australiennes.

La ville a été presque complètement reconstruite deux fois. Une fois après les raids aériens des avions japonais au cours de la Seconde Guerre mondiale et une deuxième fois après le cyclone dévastateur Tracy en 1974. Après restauration, elle est considérée comme l’une des villes les plus modernes d’Australie.

Géographie et climat

Darwin est au bord de la mer de Timor. La ville est construite sur une falaise basse, en face de la baie Darwin, encadrée par Francis Bay (à l'est) et Cullen (à l'ouest). La plupart de la ville est basse et plate. Le long de la côte, des plages étendues. Darwin est situé à 3137 km de Canberra, 656 km de Dili, 1818 km de Port Moresby et 2700 km de Jakarta. Le parc national de Kakadu est situé à 171 km au sud-est de la ville.

Le climat de Darwin est caractérisé comme tropical, avec des saisons sèches et humides distinctes. La saison sèche dure d'avril (mai) à octobre; le climat est donc ensoleillé et chaud, l'humidité moyenne quotidienne n'est que d'environ 30%. Les pluies en cette saison sont extrêmement rares. Les mois les plus froids sont juin et juillet, les températures peuvent descendre jusqu'à 14 ° C et très rarement un peu plus basses. Les gelées n'ont jamais été notées. La saison des pluies est caractérisée par la mousson et les cyclones tropicaux. Une grande partie des précipitations tombe entre décembre et mars. Pendant la saison des pluies, les précipitations ne tombent pas tous les jours, il fait chaud ou très chaud. Le mois le plus chaud de l'année est celui de novembre. Les précipitations annuelles moyennes sont de 1728 mm.

La plus grande quantité de précipitations jamais enregistrée au cours d'une journée a été enregistrée par le bureau météorologique local le 16 février 2011 et s'est élevée à 367,6 mm. Février 2011 a également été le mois le plus humide, avec une précipitation totale de 1 110,2 mm par mois.

Population

En 2010, la population de Darwin s'élevait à 127 500 personnes. Une augmentation particulièrement forte de la population a été observée dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale. À l'instar d'autres villes australiennes, dans les années 1960 et 1970, Darwin subit une vague de migration en provenance d'Europe, principalement d'Italiens et de Grecs, et à certains égards de nationalités différentes. Aujourd'hui, le flux le plus important de migrants en provenance des pays d'Asie du Sud-Est. Une partie importante de la population est également composée d’Autochtones d’Australie (9,7% selon le recensement de 2006). 18,3% de la population de Darwin est née en dehors de l’Australie. L'âge moyen de la population est de 32 ans, ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 35 ans.Les langues post-anglais les plus courantes sont le grec, l'italien, l'indonésien, le vietnamien et le cantonais.

Histoire

Les aborigènes du groupe linguistique larakian habitaient le territoire de Darwin avant même la colonisation européenne. Ils ont échangé avec l'Asie du Sud-Est, l'Australie du Sud et l'Ouest.

Au XVIIème siècle. Les Néerlandais ont visité la côte nord de l'Australie. Ils ont compilé les premières cartes européennes du territoire; D'où les noms hollandais de territoires, tels que Terre d'Arnhem et Groot Island, signifiant «vieille île» hollandaise. Le premier Britannique à avoir visité le port de Darwin fut le navire de recherche du lieutenant Beagle, John Lort Stokes, en 1839. Le capitaine du navire, le commandant John Clements Wickham, a baptisé le port en l'honneur de Charles Darwin, un naturaliste britannique qui avait navigué avec eux deux lors de la deuxième expédition du Beagle.

Avant la formation du Commonwealth en 1901, le Territoire du Nord était à l'origine colonisé et dirigé par l'Australie-Méridionale. Le 5 février 1869, le gouverneur général de l’Australie méridionale, George Goyder, fonda une petite colonie de 135 hommes et femmes à Port Darwin. Goyder a nommé le règlement Palmerston, en l'honneur du Premier ministre britannique Lord Palmerston. En 1870, le premier pilier du Land Telegraph a été créé à Darwin, reliant l’Australie au reste du monde. La découverte de gisements d'or à Pine Creek dans les années 1880 contribua au développement accéléré d'une jeune colonie. En 1911, le nom Darwin est devenu le nom officiel de la ville.

Économie

Les deux principaux articles économiques de la ville incluent les mines et le tourisme. Les minéraux les plus importants comprennent l’or, le zinc, la bauxite, le manganèse et d’autres. Il y a des gisements de pétrole et de gaz sur le plateau. De plus, l'uranium est extrait près de la ville. Darwin emploie 8% de la population dans le tourisme et il est probable que ce secteur de l’économie continuera à se développer. Il convient de noter la présence à Darwin d’un contingent militaire important, qui constitue également une source importante d’emplois.

La valeur de Darwin en tant que port devrait augmenter avec l'augmentation de la production de pétrole dans la mer du Timor, l'établissement de liaisons ferroviaires et l'augmentation du commerce avec les pays asiatiques.

Offres spéciales pour les hôtels

Transport

L'aéroport international de Darwin est situé à 13 kilomètres de la ville et occupe la dixième place dans la liste des aéroports les plus fréquentés d'Australie. L'aviation civile et la Royal Australian Air Force (RAAF) se partagent la piste d'atterrissage du port.

La ligne de chemin de fer Alice Springs-Darwin a été achevée en 2003, reliant la ville à Adélaïde. La circulation des trains a commencé en 2004. Le train Gan d’Adélaïde à Darwin propose des vols 2 ou 3 fois par semaine, en fonction de la saison. Darwin n'a pas de service de train de banlieue. La Stewart Highway relie Darwin à la ville de Port Augusta, traversant tout le continent du nord au sud et ayant une longueur de 2834 km.

Calendrier des bas prix pour des vols vers Darwin

Yarra Valley

Yarra Valley - La charmante région, où alternent forêts d'eucalyptus et fougères arborées, est intéressante pour ses belles vieilles fermes, ses petits villages et ses jolis jardins. C’est une région magnifique et paisible, où s’étendent d’innombrables rangées de vignes sur chaque pente appropriée. Yarra Valley est située à une demi-heure au nord-est de Melbourne, connue pour ses vignobles. On compte également une trentaine de petits vignobles, probablement les meilleurs de la province de Victoria.

Informations générales

Beaucoup viennent ici pour explorer la vallée et visiter les établissements vinicoles. La région est réputée pour ses excellents restaurants, dont certains sont situés directement sur les vignes. La station de Yering est située sur le site du premier vignoble local planté en 1838. Les parois de verre du restaurant vous permettent de profiter de la beauté de la vallée.Vous pouvez visiter tous les vignobles, organiser des dégustations, que vous veniez seul ou en groupe.

Warburton, une ville magnifique sur la rivière Yarra (Upper Yarra), est située au tout début de la route touristique de la piste Upper Yarra, longue de 80 km. Vous pouvez faire de petites traversées à pied ou vous mettre d'accord sur un itinéraire de cinq ou six jours.

Que voir d'autre

La terrasse d'observation "Maroondah Reservoir", les chutes Stevenson et Cathedral Hill.

Besoin de savoir

Auparavant, dans certains vignobles, vous pouvez convenir de dégustations.

Les douze apôtres (Les douze apôtres)

Douze apôtres - un groupe de falaises calcaires au large du parc national de Port Campbell. Les roches sont l'une des principales attractions de la Great Ocean Road. Chaque année, 12 apôtres sont visités par plus de 2 millions de touristes, dont de nombreux photographes professionnels. Et ce n'est pas par hasard. Vous pouvez voir pendant des heures à quel point les roches changent de couleur de manière étonnante et unique en fonction de l'éclairage. Les vues les plus spectaculaires s'ouvrent à l'aube et au crépuscule, lorsque les rayons du soleil peignent la côte et les rochers avec des couleurs vives, puis que tout sombre dans le crépuscule. Et par beau temps ensoleillé, les Douze Apôtres deviennent de magnifiques monuments de couleur sable.

Histoire et voyage

L'âge des roches est d'environ 20 millions d'années. Les «apôtres» ont été formés par l'érosion: le vent et les vagues ont progressivement emporté le calcaire tendre, formant des cavernes dans les falaises, qui se sont ensuite transformées en arches. Les scientifiques pensent que le processus d'érosion va se poursuivre et que plusieurs autres «apôtres» vont apparaître.

De la falaise rocheuse à la plage de sable, vous pouvez descendre les escaliers Gibson, où chaque voyageur se sentira petit à côté des rochers géants.

Il y a plusieurs histoires intéressantes liées aux douze apôtres.

Premièrement, en visitant cet endroit, vous ne compterez que 8 roches. Non, vous n'avez rien manqué. Initialement, il n'y avait que 9 roches dans le groupe, dont une s'est effondrée en 2005. Alors pourquoi les «douze apôtres»?

Initialement, le groupe de roches s'appelait «porc et porcelets». Dans les années 1950, le nom a été changé en «Les douze apôtres», évoquant des associations plus agréables, afin d'attirer plus de touristes.

Excursion particulièrement populaire autour du groupe de rock autour de l'hélicoptère. La vue à vol d'oiseau offre une vue imprenable non seulement sur les falaises mais aussi sur la Great Ocean Road avec ses forêts tropicales, ses gorges et ses plages de sable fin.

Cradle Mountain

Berceau, Le mont Cradle, situé au nord du parc national «Le mont Cradle et le lac Sainte-Claire». Le territoire du parc est immense. Le parc est célèbre pour ses montagnes aux contours étranges formés par les glaciers. Ces montagnes sont une excellente toile de fond pour le magnifique lac Dove.

Itinéraires de montagne de Craid

Il existe de nombreux sentiers de randonnée et sentiers - d'une promenade de dix minutes à travers la forêt ombrophile à un itinéraire de trois heures le long des rives du lac Dove et à une difficile ascension d'une journée jusqu'au sommet de la montagne. Une route fascinante du mont Cradle au lac Sainte-Claire: il s’agit du plus profond des lacs d’eau douce d’Australie dans la partie sud du parc. Cet itinéraire est l’un des sentiers les plus célèbres du bush australien et attire des touristes du monde entier.

Il faut 5 à 6 jours pour franchir la route de 80 km; il y a neuf abris sur le chemin, où les touristes peuvent se détendre et profiter de la vue magnifique. Ils y verront des prairies couvertes de fleurs sauvages, des forêts de pins, des pandanas et des hêtres à feuilles caduques, des ruisseaux alpins, des lacs et des cascades. Environ 8 000 touristes empruntent chaque année le trajet, la plupart d'entre eux allant de novembre à avril. Malgré l'été, il peut pleuvoir et même neiger à cette heure-ci.

Comment s'y rendre

Sur l'autoroute de Devonport, Lonston ou Derwent Bridge.

Mont Olga (Mont Olga)

Mont Olga (Kata-Tjuta) situé dans le parc national d’Australie Uluru-Kata-Tjuta et se compose de 36 rochers massifs arrondis, de nombreuses gorges et vallées. Son deuxième nom est Kata Tjuta, qui signifie «beaucoup de têtes» dans la langue des aborigènes.

Histoire

Pourquoi cette montagne importante sur les terres autochtones porte-t-elle un nom complètement «russe»?

La montagne Kata-Tyuta a été nommée Olga en 1872, en l'honneur de la grande-duchesse Olga, fille de l'empereur russe Nicolas Ier, à la demande du baron Ferdinand von Muller. Le cadeau était dédié à la célébration du vingt-cinquième anniversaire du mariage d'Olga et de son mari, le roi Charles Ier du Wurtemberg. Le 15 décembre 1993 a été officiellement reconnu comme un double nom. En conséquence, le mont Olga a été renommé «Mont Olga / Kata-Tjuta».

En général, la région d'Uluru-Kata-Tuta est un lieu idéal pour les touristes qui souhaitent se familiariser avec le patrimoine culturel des Aborigènes australiens. Ici, vous pouvez visiter le centre culturel et acheter des souvenirs, ou faire de la randonnée, où les aborigènes seront votre guide.

Parc national

Lorsqu'ils visitent le parc national, les touristes accèdent à la terre ferme, où les montagnes rouge-brun poussent dans la plaine sablonneuse dans une atmosphère charmante de légendes et de secrets. Le mont Olga est situé à 32 km de l’autre miracle australien, Uluru (Ayers Rock), un monolithe comptant parmi les plus gigantesques du monde.

Le complexe Kata-Tjuta est reconnu comme le deuxième monument local, après Uluru. C'est un groupe de pierres rocheuses, comme dispersées au milieu du désert. Olga est la montagne la plus colossale et la plus au sud-ouest. Sa hauteur est de 1069 m et sa composition chimique ressemble à celle du granit. Les circuits «Valley of Winds» et «Olga Gorge» longent Kata-Tyuta.

Uluru (Ayers Rock)

Uluruégalement connu sous le nom Ayers Rock- un monolithe de pierre rouge dominant le nord de l'Australie. Il est vénéré par les autochtones comme un lieu saint et se détache sur une plaine plate, semblable à l'aileron arrière d'une énorme baleine rouge.

Ce sommet mystérieux possède une grande variété d’histoire pour chaque siècle des millions d’années de son existence. Uluru, avec la formation rocheuse voisine de Kata-Tjuta («de nombreux objectifs»), fait partie du parc national de Kata-Tduta depuis 1977.

Montagne d'Uluru en chiffres

  • Uluru, également connu sous le nom d'Ayers Rock, mesure 3,4 km de long sur 2 km de large. Son périmètre est d'environ 9 km.
  • La partie visible d'Uluru culmine à 348 m au-dessus de la plaine, mais environ 6000 m de cette formation rocheuse sont cachés sous la surface. La hauteur maximale au-dessus du niveau de la mer est de 869m.
  • Uluru est constitué de grès rouge, formé il y a 600 millions d'années.
  • Uluru est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1987.

Informations générales

En 1985, le gouvernement australien a officiellement renvoyé ces deux complexes, Uluru et Kata-Tüta, dans les territoires autochtones du Nord. Le parc national est situé sur leur terre sacrée, à l’endroit où, selon leurs concepts, la vie elle-même a pris naissance.

Uluru peut être considéré comme une merveille géographique uniquement à cause de sa taille. Un monolithe de grès rouge dépasse la plaine à une moyenne de 348 m et son point culminant se situe à 869 m au dessus du niveau de la mer. La partie visible de la montagne mesure 3,4 km de long et 2 km de large. Son périmètre est d'environ 9 km. Le monolithe a été formé il y a environ 680 millions d'années, poussé hors des entrailles de la terre sous une pression énorme. L'activité tectonique a comprimé l'argile et le gravier et les a pressés à la surface.

La roche Uluru est formée de couches presque verticales de grès extrêmement durable, dont la surface est devenue rouge à la suite de l'oxydation. Du nord-ouest et du nord-est, l'érosion a creusé de profonds canaux dans la roche, d'où l'eau jaillit par temps de pluie, permettant d'obtenir des cascades spectaculaires mais de courte durée.

La plupart des touristes essaient de grimper au sommet, bien que les habitants préfèrent que cela ne soit pas fait. Chaque année, quelqu'un doit mourir et les autres doivent être sauvés.Du plateau au sommet du rocher, il y a de belles vues, il est intéressant d'explorer le sommet, mais la montée est très difficile, et si des vents forts soufflent, vous devez parfois fermer le chemin. La longueur de l'itinéraire autour de la falaise est de 9 km et il peut être intéressant de la parcourir et d'explorer divers lieux associés à la culture anang.

Comme les îles de l'océan, le complexe Kata-Tyuta croise à l'horizon à 50 km d'Uluru. Le premier Européen à voir Kata Tjuta en 1872 fut Ernest Giles. Il a appelé ces montagnes "Olgas", en l'honneur de la reine Olga du Württemberg, patronne de la science et de l'art au XIXe siècle.

Kata-Tjuta est clairement plus jeune qu'Uluru, ils ont seulement 300 millions d'années. Ces roches ne sont pas composées de grès rouge, comme Uluru, mais de nombreuses couches de gravier fortement compactées, cimentées avec du sable et de l'argile. Parmi les roches en formation, vous pouvez trouver des fragments de granit, de gneiss et de pierres volcaniques.

La tribu locale Anang considère à la fois les sites sacrés d'Uluru et de Kata-Tjuta, où se déroulaient autrefois des combats opposant des hommes-serpents. Ils parlent de la femme python Kunii, qui a rampé jusqu'à Uluru pour pondre des œufs. Après avoir terminé la couvée, elle a appris que la lyre empoisonnée, le serpent brun, avait tué son neveu. Voulant se venger, Kunia a rampé jusqu'au pied d'Uluru, dans un endroit appelé Mutityula. Là, elle a rencontré l'un des serviteurs de Lira. Elle essaya de l'enchanter avec une danse, mais la servante la fit rire. En colère, elle attrapa une poignée de sable et la jeta par terre. Et là, où les grains de sable, les arbres et les herbes sont devenus toxiques. Mais le serviteur Lear était tout en train de rire. Finalement, Kuniah attrapa son bâton (wang) et le frappa à la tête. Sa colère était si grande que le second coup a tué la servante Lyra. Les blessures profondes de son bâton sont toujours visibles sur Uluru - elles sont gravées dans la pierre. Kunia et son neveu se sont transformés en serpents arc-en-ciel. Ils vivent toujours à Mutityula et s'occupent de la tribu des Anang.

Anangu, comme la plupart des aborigènes australiens, pense que la Terre est une manifestation physique du sommeil (Tjukurpa) - un moment hors du temps où le monde a été créé. À cette époque, les esprits ancestraux habitaient la terre sous forme d'hommes et d'animaux. Certains de ces esprits ont rampé hors de la terre sous la forme de serpents géants, ce qui a donné à la planète sa forme actuelle. Les esprits ancestraux ont également donné les lois que les ananguas respectent à ce jour. Ainsi, ces anciennes croyances sont une partie importante de la culture spirituelle des Aborigènes. Les Aborigènes croient que le lieu sacré d’Uluru est doté d’un pouvoir spécial, c’est la porte entre le monde des hommes et celui des esprits. Les Anangu ne sont pas fatigués pour avertir qu'Uluru prend toujours des vies humaines et que ceux qui ont gravi la montagne ne sont pas satisfaits. Quelqu'un ne croit pas ces légendes, mais des cas mystérieux avec des touristes impies confirment que les aborigènes ont raison à bien des égards.

Ville Hobart (Hobart)

Brève information sur la ville de commerce

Hobart - La capitale de l'état australien de Tasmanie. Fondée en 1804 - la deuxième ville la plus ancienne d'Australie. La population de l'agglomération pour 2016 était de 222 000 personnes. Hobart, le centre financier et administratif de la Tasmanie, sert également de point de départ pour les expéditions australiennes et françaises dans l'Antarctique.

Faits saillants

Hobart a été fondée au début du XIXème siècle. dans la partie inférieure de la rivière Dervent, au sud-est de l'île de Tasmanie, où la mer de Tasman rencontre les eaux de l'océan Indien et où le mont Wellington protège la côte des intempéries. En tant que port en eau profonde, Hobart est idéal pour la mise à l'eau des navires baleiniers, où le centre de la construction navale et d'autres types d'industries ont été formés. La chasse à la baleine est interdite depuis longtemps et la ville est aujourd'hui un centre touristique. Il est connu pour ses magnifiques bâtiments historiques, ses vignobles sur les collines, ses vues panoramiques et son club de yacht.

Le port occupe une zone appelée à l’origine Sullivan Bay sur la rive ouest de l’estuaire de Derwent; maintenant, le terrain s'appelle Macquarie Wharf. Cet endroit signifie pour les habitants de Hobart à peu près la même chose que Port Jackson pour les habitants de Sydney. En d’autres termes, c’est toujours le centre de la vie locale, bien qu’il soit prévu de réaménager la région. La place Salamanque autour de la place Salamanque est la zone portuaire, qui a déjà été mise à jour conformément à un programme spécial: toute la journée, des familles entières viennent ici, et le soir et la nuit, le divertissement commence dans les clubs et les bars. Le samedi, le marché populaire rugit.

Le climat

Située sur l’île de Tasmanie, Hobart jouit d’un climat océanique tempéré. Par exemple, Londres a un type de climat similaire dans l'hémisphère nord, bien qu'il soit plus éloigné de l'équateur que Hobart. Hobart se caractérise par une dominance de ciel couvert toute l'année avec de rares périodes de chaleur lors de l'évacuation de l'air chaud du continent en été et de l'hiver chaud en hiver. La quantité de précipitations ne change pratiquement pas au cours de l'année, il pleut régulièrement. Les fluctuations hors saison sont très faibles.

La température maximale de + 40,8 ° C a été enregistrée le 4 janvier 1976, la minimale de -2,8 ° C le 25 juin 1972.

Ne manquez pas

  • Arrivée des yachts lors de la dernière régate Sydney - Hobart.
  • Festival de l'île, d'une durée de 10 jours.
  • Un voyage de six jours sur le front de mer du sud-ouest de la Tasmanie.
  • Centre touristique de la forêt de Tahune avec sentier couvert dans la vallée de la Huon.
  • Port Arthur.
  • Vue depuis la terrasse d'observation du mont Wellington.

Offres spéciales pour les hôtels

Économie

Hobart est un port maritime important. Les navires australiens et français en Antarctique partent d'ici. C'est également une destination populaire pour de nombreux navires de croisière. La ville a développé la construction navale et les industries auxiliaires. L'industrie agroalimentaire (brasseries, confiseries, production de vin) est un secteur économique important. Hobart se développe avec succès en tant que centre touristique.

Fait intéressant

C'est là que l'acteur hollywoodien Errol Flynn a grandi.

Calendrier des bas prix pour des vols vers Hobart

Mer de corail (mer de corail)

L'attraction s'applique aux pays: Australie, Papouasie-Nouvelle-Guinée

Mer de corail - Mer de l'océan Pacifique, qui se situe entre les rives de l'Australie, de la Nouvelle-Guinée et de la Nouvelle-Calédonie. 4068 mille km². La profondeur maximale est de 9174 m et comprend de nombreux récifs coralliens et des îles telles que les îles Willis, les îles Tregross, les îles Bampton et Chesterfield. L'un des récifs les plus célèbres est la Grande Barrière de Corail, le plus grand récif de corail au monde.

Informations générales

Depuis 1969, le territoire de la mer de corail appartient à l'Australie et à Canberra.

Les îles ne sont pas habitées, il y a une station météorologique sur les îles Willis.

En 1942, une bataille navale opposa les forces navales japonaises et alliées, empêchant la capture de Port Moresby par le Japon.

Principaux ports: Cairns, Port Moresby, Nouméa.

London Arch

Arc de Londres - C'est une formation rocheuse située dans le parc national australien de Port Campbell. Les voyageurs peuvent voir cette vue incroyable tout en conduisant le long de la Great Ocean Road.

Informations générales

L'âge de l'arche de Londres est d'environ 20 millions d'années. Elle a été constamment exposée aux vagues de l'océan Indien, prenant progressivement la forme d'un pont à deux travées. Comme la ressemblance avec le célèbre London Bridge était évidente, cette formation de pierre a reçu le même nom.

Le vol du 15 janvier 1990, plus proche du rivage, s’est effondré. Deux touristes qui, à ce moment-là, se trouvaient au bout du «pont», ont été bloqués. Heureusement, ils ont rapidement été secourus par hélicoptère et personne n'a été blessé. Après l'effondrement du "London Bridge", il est devenu un "London Arch".

Une bonne surprise pour les touristes sera beaucoup de pingouins locaux, qui peuvent être vus sur la côte.

Melbourne City (Melbourne)

Informations brèves sur la villeFound: 1835 Année de la ville: 1847Area: 9990 km² Population: 4.900.000 habitants (2018) Fuseau horaire: UTC + 10, en été UTC + 11 Code téléphonique: +61 03Climat: mer modérée

Melbourne - La deuxième plus grande ville d’Australie, la capitale du Victoria, située autour de la baie de Port Phillip. La population de la banlieue est d'environ 5 millions d'habitants (estimée pour 2018). Melbourne est célèbre pour sa combinaison d'architecture victorienne et moderne, ses nombreux parcs et jardins, sa population variée et multiethnique.

Faits saillants

Webb Bridge - Serpentine Bridge, l'une des attractions de Melbourne

Melbourne est considérée comme l'un des principaux centres commerciaux, industriels et culturels de l'Australie. La ville est aussi souvent appelée la "capitale sportive et culturelle" du pays, car il existe de nombreux événements sportifs et culturels dans la vie de l'Australie. En 1956, Melbourne a accueilli les Jeux olympiques d'été et en 2006, les Jeux du Commonwealth. Ici, en 1981, une réunion des chefs d'État du Commonwealth britannique s'est tenue et, en 2006, au sommet du G20, auquel ont participé les dirigeants de 19 des pays les plus développés.

Melbourne a été fondée par des colons libres en 1835 en tant que colonie agricole sur les rives de la rivière Yarra (47 ans après l’apparition de la première colonie européenne en Australie). Grâce à la ruée vers l'or à Victoria, la ville devint rapidement une métropole et devint en 1865 la ville la plus grande et la plus importante d'Australie. Mais au début du XXe siècle, il cède la place au championnat de Sydney.

À partir de 1901, date de la création de la Fédération australienne, et jusqu'en 1927, lorsque la ville de Canberra devint la capitale de l'État, les bureaux du gouvernement australien étaient situés à Melbourne.

En 2008, Melbourne a pour la première fois dépassé Sydney en ce qui concerne le montant d'argent dépensé dans la ville par les touristes australiens.

Melbourne

Informations détaillées

Fête du travail de Mumba

La ville est entourée de vignobles, de plages et de forêts et porte le titre de "lieu de vie idéal en Australie" et le titre de "capitale culturelle". Ici, il y a quelque chose d'intéressant pour tout le monde: des temples néo-gothiques aux élégantes galeries marchandes, des restaurants de classe mondiale, des bars, des discothèques, des théâtres multiculturels, des maisons de mode et de design modernes, des galeries d'art exquises, une architecture moderne et une culture vivante. L'histoire de la ville, l'incroyable richesse de la ruée vers l'or et le rôle de la ville de 1901 à 1927 en tant que capitale rappellent les vieilles demeures du centre-ville.

La ville est occupée toute l'année: certains festivals et carnavals s'y déroulent tout le temps. La décoration ajoute un charme particulier aux élégants tramways. Melbourne possède le plus grand réseau de tramway au monde. Vous serez en mesure d'atteindre tous les coins de la ville, profitant de sa beauté et de son beau temps, et vous ne serez pas gâtés par les prix élevés de l'essence ou par un métro bouché par une foule de gens.

Skateur

Melbourne est un centre sportif majeur. Voici neuf des plus importants clubs de football professionnel. Melbourne accueille l'Open d'Australie. La Melbourne Cup est la course la plus ambitieuse du pays. Pour chaque Australien, c’est une question d’honneur de monter un cheval qui lui plaît au moins 10 $. Donc, si vous voulez vous rapprocher de la population locale, ne négligez pas cette tradition, et si vous gagnez, ce sera deux fois plus agréable. Mais ne vous laissez surtout pas emporter, après tout, la course est un sport de jeu ...

De plus, un grand nombre de complexes sportifs ont été construits pour les habitants de la ville. Vous serez donc honteux, enfin, de ne pas tenir votre promesse et de ne pas vous adonner au sport. Bien que les Australiens eux-mêmes, comme les Australiens s’appellent eux-mêmes, préfèrent le faire à la télévision tout en regardant une chaîne sportive.

Les gens dans les rues de Melbourne

La population de la ville est une mosaïque hétéroclite de communautés nationales. Je pense qu'il y a même une communauté russe. Cette diversité se reflète dans l'apparition de marchés bruyants, de restaurants, d'épiceries et de boulangeries.

Melbourne gagnera à jamais les cœurs des belles dames, car cette ville est aussi la capitale de la mode en Australie! Voici le plus grand centre commercial de l'hémisphère sud - Myers - et jusqu'à quatre pâtés de maisons sont occupés par les meilleures boutiques et magasins. Chapelle rue célèbre pour ses boutiques de créateurs.

Dans le centre commercial Myers

Dans le centre des affaires de Melbourne, ici appelé CBD, des gratte-ciel futuristes se marient harmonieusement aux façades en grès de l’ère victorienne.

Dans la région de Fitzroy, les bohémiens de Melbourne aiment passer du temps dans les cafés. De plus, les librairies au contenu non traditionnel sont concentrées ici.

Richmond regorge de pharmacies configurées au hasard, d'épiceries familiales, d'étals de fruits et de carcasses suspendues dans des boucheries. Vous devez venir ici pour faire des courses pour toute la famille.

Carlton est une petite Italie à Melbourne, où les restaurants italiens, les cafés ordinaires et les cafés de crème glacée sont bondés.

Praran est un quartier prétentieux. Ici, le long des bistros bordés de boulevards, où ils jouent du jazz cool, des antiquaires et des boutiques aux vitrines lumineuses.

La baie est située dans la région de St. Kilda, connue pour ses nombreux divertissements. Les noctambules se rassemblent ici. La région est également populaire auprès des amateurs de bonbons. Voici les meilleures boulangeries de la ville.

Yarra District

Les banlieues les plus prestigieuses et les plus riches de Melbourne sont South Yarra et Toorak. Leurs rues sont enfouies dans la verdure et derrière de hautes clôtures se cachent de luxueuses demeures, dans des boutiques chères des limousines sont garées.

Si vous parvenez à éloigner la moitié féminine de votre famille des magasins, vous pourrez alors vous amuser et faire plaisir à vos enfants en visitant les lieux suivants.

En visitant le zoo de Koala et la colonie de manchots, vous pouvez regarder une image étonnante: juste après le coucher du soleil, les manchots nains se mettent en rang et marchent le long de la plage pour rejoindre leur domicile. Je pense que votre enfant n'oubliera jamais. Mais les plus jeunes garçons seront probablement intéressants à visiter Sovereyn-Hill - le village des mineurs d’or. En regardant les westerns, ils peuvent se sentir ici comme de vrais cow-boys.

Vignobles de la vallée de la Yarra

Familiarisez-vous avec la nature et faites une promenade dans la vallée de Yarra. Vous pourrez admirer les forêts verdoyantes, les crêtes de montagnes et les vignes. Ici poussent des frênes géants jusqu’à 100 m de hauteur et d’épaisses fougères créent un environnement fiable pour l’habitat des kangourous, des wombats et des ornithorynques. Et dans le parc national Grimpiens, vous pourrez échapper à la vie quotidienne grise et regarder les cascades pittoresques.

Melbourne est unique en ce sens qu'il fait bon vivre et se détendre ici. Vous n'aurez aucun problème à passer un temps de loisir passionnant avec toute la famille et chaque membre de «votre clan» pourra, individuellement, profiter du temps qu'il passe dans les rues de cette ville.

Histoire

Avant l'arrivée des Européens, le territoire adjacent à la rivière Yarra et à la baie de Port Phillip, devenue aujourd'hui Melbourne, était habité par des représentants de la tribu aborigène australienne Vurundzheri. On pense que les aborigènes vivent dans cette région depuis au moins 40 000 ans. La première tentative pour établir une colonie européenne ici fut faite par les Britanniques en 1803, lorsqu'ils formèrent une colonie de forçats dans la région de Sullivan Bay, mais cette colonie ne fut abandonnée que quelques mois plus tard.

Melbourne la nuit

En mai et juin 1835, John Betman, l'un des fondateurs de la Port Phillip Association, étudia la zone dans laquelle se trouvaient désormais le centre et le nord de la ville. Il passa un contrat de vente de 2 000 km² de terres adjacentes avec huit dirigeants de la tribu Vurundjeri .Il choisit la côte nord de Yarra pour s'installer et annonça qu '"un village sera construit sur ce site", après quoi il retourna dans la ville de Launceston en Tasmanie, qui s'appelait alors "le pays de Van Dimena". Cependant, lorsque les colons envoyés par l’association sont arrivés sur le site pour fonder le village, ils ont découvert qu’il existait déjà une colonie formée par un groupe de personnes dirigé par John Pascoe Fokner, arrivé ici à bord de l’Enterprise le 30 août 1835. À la fin, les deux groupes ont convenu de développer conjointement le territoire. Le traité conclu entre Betman et les Aborigènes fut bientôt annulé par l'administration de la Nouvelle-Galles du Sud, qui régnait sur le territoire de toute l'Australie continentale à cette époque. Cela signifiait que la terre devenait la propriété de la Couronne, mais les droits des personnes qui y vivaient étaient garantis et la ville nouvellement formée avait le droit d'exister.

Vue de Melbourne, 1839

En 1836, le gouverneur Burke déclara la ville centre administratif du comté de Port Phillip, qui fait partie de la colonie de la Nouvelle-Galles du Sud, et approuva en 1837 le premier plan de la ville, connu sous le nom de "Plan Hoddle". À la fin de la même année, la ville reçut le nom définitif - Melbourne, en l'honneur du Premier ministre britannique William Lam, second vicomte de Melbourne, dont le domaine familial était situé à Melbourne, Derbyshire, Angleterre. Melbourne a été déclarée ville après l'annonce, le 25 juin 1847, du diplôme agréé de la reine Victoria.

Jetée à Melbourne, 1840; aquarelle

Lorsque l'État de Victoria obtint le statut de colonie indépendante en 1851, Melbourne devint sa capitale. Depuis la découverte de l'or dans l'État dans les années 1850 et le début de la ruée vers l'or, la ville commença à se développer rapidement, fournissant à la région tout le nécessaire et servant de principal port du sud-est de l'Australie. Au cours du développement rapide de Melbourne dans les années 50 et 60 du XIXe siècle, de nombreux édifices urbains parmi les plus célèbres ont été construits, tels que le Victoria Parliament Building, le Treasury Building, la Bibliothèque d'État, la Cour suprême, Cathédrales Saint-Paul et Saint-Patrick. Les zones urbaines centrales étaient bien planifiées, de nombreux boulevards ont été aménagés dans la ville et des jardins et des parcs ont été aménagés. Au cours de ces années, Melbourne est devenue le principal centre financier du pays: elle abrite le siège de plusieurs banques importantes. En 1861, le premier échange australien a été formé dans la ville.

Dans les années 80 du 19ème siècle, le développement rapide de Melbourne s'est poursuivi. La ville est devenue l'une des plus grandes villes de l'Empire britannique, tout en étant considérée comme l'une des villes les plus riches du monde. Au cours de ces années de prospérité, Melbourne a accueilli plusieurs expositions internationales au centre des expositions spécialement construit. L'un des journalistes, qui a visité la ville en 1885, a appelé la ville "Amazing Melbourne". Cette phrase a pris racine et la ville continue de s'appeler ainsi tout au long du XXe siècle. La construction urbaine rapide a conduit à un boom qui a culminé en 1888. A cette époque, les prix de l'immobilier étaient alimentés par des prévisions optimistes de développement industriel. En conséquence, un grand nombre d'immeubles de grande hauteur, de bureaux, de "palais du café" et d'immeubles d'appartements ont été construits. Tous n'ont pas survécu à la suite du développement ultérieur de la ville, de la construction d'immeubles de grande hauteur modernes, mais également après la démolition de nombreux bâtiments de cette époque en raison du renforcement des règles de sécurité incendie. Malgré cela, Melbourne reste célèbre pour son architecture victorienne. Cette période se caractérise également par un large développement des transports en commun et notamment par un réseau de voies de tramway radiales.

Gare de Flinders Street, à l'intersection de Flinders Street et Swanston, 1927

La période de prospérité prit fin lorsque, en 1891, la ville connut une grave crise économique qui entraîna un chaos complet dans ses finances: durant cette période, 16 petites banques et communautés d’investisseurs fermèrent à Melbourne et 133 entreprises annoncèrent leur liquidation. La crise financière de Melbourne a été à l'origine du début de la crise économique en Australie, qui a duré tout au long des années 90 du XXe siècle, ainsi que de la crise bancaire australienne de 1893. L’effet de la dépression sur l’économie de la ville est difficile à surestimer. Et bien que la ville ait continué à se développer lentement, les effets de la crise ont affecté les premières décennies du 20ème siècle.

Depuis la formation de l'Australie en tant qu'État indépendant le 1 er janvier 1901, Melbourne a été déclarée capitale provisoire du pays. Le 9 mai 1901, le premier parlement fédéral a commencé ses réunions dans le bâtiment du Royal Exhibition Centre. Le gouvernement australien s'installe à Canberra en 1927, mais Melbourne reste la résidence du gouverneur général de l'Australie jusqu'en 1930. Un grand nombre des institutions publiques les plus importantes sont restées à Melbourne tout au long du 20ème siècle.

Photo de Melbourne et de la rivière Yarra, qui était à l'époque la principale artère de la ville, 1928

La ville était également le quartier général des forces alliées dirigées par le général américain Douglas MacArthur dans le théâtre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale de 1942 à 1944. Pendant la période de guerre, l'industrie de Melbourne reçut de nombreuses commandes militaires qui transformèrent la ville en principal centre industriel de l'Australie. Après la guerre, la ville continua de croître à un rythme rapide en raison principalement d'une forte augmentation de l'immigration, ainsi que du prestige de la ville en tant qu'organisateur des Jeux olympiques d'été de 1956. Au cours des décennies suivantes, le réseau autoroutier a été activement développé et une augmentation significative du parc de voitures particulières a permis de développer les zones adjacentes à la ville. La partie centrale de Melbourne est devenue plus moderne grâce à la mise en œuvre de nombreux projets de modernisation des infrastructures urbaines. Le début de la reprise économique et le développement de l'industrie minière à la fin des années 60 et au début des années 70 du 20ème siècle ont eu un effet bénéfique sur la ville. Les sièges sociaux de plusieurs des plus grandes entreprises, ainsi que de la Banque de réserve australienne, ont été transférés à Melbourne. La ville est restée la capitale financière et économique de l’Australie jusqu’à la fin des années 70, mais elle a progressivement cédé la place à la position de leader de Sydney.

L’économie de Melbourne a été durement touchée par la récession à Victoria entre 1989 et 1992. Pendant cette période beaucoup d'institutions économiques de la ville ont cessé d'exister. En 1992, une coalition gouvernementale dirigée par Jeff Kennett est arrivée au pouvoir. La nouvelle administration a lancé une campagne de modernisation de l’économie de la ville. De nombreux projets d’investissement ont été lancés et une société a commencé à développer Melbourne en tant que centre touristique. De nombreux festivals et manifestations de renommée mondiale ont eu lieu dans la ville, tels que l’étape de la Formule 1. Les principaux projets de cette période ont été les travaux de reconstruction et de construction du Musée de Melbourne, du Federation Square, du Centre de congrès et d’expositions de Melbourne, du Crown Casino, du City Link en passant par le centre ville). Dans le même temps, certains équipements d'infrastructure de Melbourne ont été privatisés, notamment les systèmes d'alimentation en énergie et de transport en commun, et les systèmes de financement de nombreux espaces publics ont été modifiés, notamment la santé et l'éducation.

Melbourne aujourd'hui

Depuis 1997, Melbourne a connu une augmentation significative de la population et des emplois. Des investissements internationaux importants sont réalisés dans le développement de la ville, principalement dans l'industrie et le marché immobilier.Selon les statistiques de 2006 de l'Australian Bureau of Statistics, Melbourne, depuis 2000, se classe au premier rang des plus grandes villes australiennes en termes de croissance économique et de croissance démographique.

Structure et gestion de la ville

Melbourne a été fondée sur la rive nord de la rivière Yarra en 1835 sur un terrain de 1,6 km à 0,8 km. La construction dans la ville a été réalisée conformément au plan de la grille de Hoddle, élaboré par Robert Hoddle, qui était alors un arpenteur géomètre de la colonie. Toutes les rues principales de la partie centrale de Melbourne sont toujours tenues dans le strict respect de ce plan. Le centre-ville est connu pour ses rues et ses arcades historiques, les plus célèbres étant Block Place et Royal Arcade, sur le territoire desquels se trouvent de nombreux magasins et cafés. La partie centrale regorge de nombreux bâtiments historiques et architecturaux intéressants, tels que le Royal Exhibition Centre, le Victoria Parliament Building et le Melbourne Central Hall. Et bien que l'endroit où la construction de la ville a commencé soit toujours considéré comme un centre, il ne s'agit pas d'un centre démographique, car au 20ème siècle, Melbourne s'est principalement développée vers l'est.

Les grues de Melbourne

À bien des égards, Melbourne peut être qualifiée de ville australienne typique, car son développement, surtout au XXe siècle, a été déterminé par le développement de zones de couchage, où le rêve de chaque famille australienne de disposer d’une maison séparée avec un petit terrain pourrait se réaliser. La plus grande partie de la métropole de Melbourne se caractérise par une densité de population relativement faible. La construction d'un réseau de voies ferrées et de tramways a contribué à ce développement de la ville, lorsque les habitants ont préféré s'installer dans des zones où les prix des terrains sont relativement bas et à proximité des «corridors de transport».

Grâce au grand nombre de parcs, de jardins et de boulevards, Melbourne est souvent appelée la «ville des jardins» et l'État de Victoria est connu depuis le 19ème siècle comme «l'état des jardins». La plupart des jardins et des parcs les plus célèbres sont situés à proximité du centre-ville. Melbourne abrite cinq des six plus hauts bâtiments australiens, dont le plus haut aujourd'hui est la tour Eureka.

Selon une étude visant à déterminer ce qui convient le mieux à la vie de la ville, menée par le magazine Economist, Melbourne s'est classée à trois reprises pour la première fois en 2002, 2004 et 2005. Cette étude prend en compte des indicateurs tels que la culture, le climat, le coût de la vie, le taux de criminalité, les soins de santé. Ces dernières années, la hausse rapide des prix du logement a propulsé Melbourne à la 36e position dans la liste des villes les plus chères du monde et à la 2e place parmi les villes australiennes.

L'administration de Melbourne régit la partie centrale de la ville, qui comprend le quartier central des affaires et certaines zones environnantes. Cependant, le chef de l'administration, le maire de Melbourne, est souvent considéré (notamment lors de voyages à l'étranger) comme un représentant du Grand Melbourne, qui comprend l'ensemble du territoire de la métropole. Le maire actuel de Melbourne, John Soe, a reçu en 2006 le prestigieux prix du maire mondial.

Zombie Flash Mob dans les rues

Le reste du territoire du Grand Melbourne est divisé en 30 municipalités locales. Toutes ont le statut d’administrations municipales, à l’exception de quatre districts qui ont le statut de banlieue. Les administrations de district forment des conseils et assument un certain nombre de fonctions (qui leur sont transférées par le gouvernement de l'État de Victoria conformément à la loi sur les collectivités locales de 1989), telles que la planification urbaine et la collecte des déchets.

La plupart des événements qui touchent les intérêts de la ville entière sont organisés par l'État de Victoria, situé dans le bâtiment du Victoria State Parliament, situé sur Spring Street.Les responsabilités du gouvernement comprennent: les transports publics, les routes principales, la gestion du trafic, la police, l’éducation, la planification et la gestion des infrastructures urbaines. Étant donné que les deux tiers de la population de Victoria vivent à Melbourne, le gouvernement de l'État exerce traditionnellement une grande influence sur les affaires urbaines. Cette situation n’est pas propre à l’Australie, car dans de nombreux États, les gouvernements des États ont des métropoles encore plus vastes.

Transport

Tram de la ville

Le système de transport de Melbourne est réuni sous la marque unique Metlink. Son origine remonte à la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque les tramways et les trains constituaient le principal moyen de transport en commun. Depuis les années 50, parallèlement à une forte augmentation du nombre de voitures particulières, des autoroutes et des autoroutes ont été construites à un rythme soutenu. Cette tendance s'est maintenue au cours des prochaines décennies, ce qui a conduit à une diminution du nombre de personnes utilisant constamment les transports en commun, qui est passé de 25% à 9%, comme dans les années 1940. En 1999, les transports en commun à Melbourne ont été privatisés.

Le réseau de tramway de Melbourne est considéré comme le troisième plus important au monde et le plus important en dehors de l'Europe. C’est le seul réseau de tram en Australie qui compte plus d’une ligne. Le tramway de Melbourne est non seulement un moyen de transport, mais également un élément du patrimoine culturel et une attraction touristique importante. Dans la partie centrale de la ville, il y a un ring gratuit, les restaurants mobiles sont très répandus.

Le réseau de train local à Melbourne se compose de 17 lignes. Toutes ces lignes sont des lignes radiales, à l’exception d’une section de l’anneau partiellement souterraine qui traverse le quartier central des affaires de la ville. Les chemins de fer sont principalement électrifiés. Le plus grand de la ville est la gare de Flinders Street. En 1926, cette gare était considérée comme la plus grande du monde en nombre de passagers. Les chemins de fer relient Melbourne à de nombreuses villes de Victoria, ainsi qu'à Sydney et à Adélaïde. Les trains longue distance partent de la gare Southern Cross.

Le réseau de bus de Melbourne comprend environ 300 lignes, desservant principalement les banlieues isolées et comblant les lacunes entre les lignes de chemin de fer et de tramway.

Bateau de croisière dans le port de Melbourne

Melbourne est caractérisée par une forte dépendance à l'égard des transports individuels: seulement 7,1% de la population utilise les transports en commun, mais cette proportion a récemment augmenté légèrement, principalement en raison de la hausse des prix de l'essence. Melbourne compte environ 3,6 millions de voitures particulières et 22 320 kilomètres de routes, ce qui est l'un des taux les plus élevés au monde par habitant.

Le port de Melbourne est le plus grand port de mer d'Australie. En 2007, environ 2 millions de conteneurs ont été transportés par le port en 12 mois, ce qui le place à la cinquième place parmi les ports de l'hémisphère sud. Melbourne est le port de croisière le plus important d’Australie, avec Sydney. Des ferries réguliers partent de la ville, reliant l’Australie continentale à la Tasmanie.

Melbourne a quatre aéroports. Le plus important, l'aéroport international de Melbourne, est situé à Tullimarin. Sur cet aéroport, des compagnies aériennes telles que Jetstar et Tiger Airwais Australia sont basées, c'est également un centre intermédiaire majeur pour Qantas et Virgin Blue.

L'aéroport de Melbourne avec la ville en arrière-plan

La culture

Melbourne est la capitale culturelle et sportive de l'Australie. La ville accueille un grand nombre d’événements culturels annuels. On y trouve un grand nombre des plus grands musées et expositions australiens. L'architecture locale est également unique.

Musiciens de rue

La culture musicale a des racines profondes dans la ville. De nombreux musiciens australiens célèbres viennent de Melbourne.Ces dernières années, la ville a gagné en popularité dans le monde en tant que l'un des principaux centres d'art de rue. Ce type d’art urbain moderne est devenu si populaire à Melbourne que cela se reflète dans les guides. La ville est considérée comme l'un des principaux centres mondiaux de l'architecture victorienne (1837-1901), qui compte un grand nombre de bâtiments de ce style. L'aspect architectural de la ville n'est également pas concevable sans les beaux exemples d'architecture moderne apparus à Melbourne depuis le milieu du XXe siècle.

La vie théâtrale à Melbourne est très diverse. La ville abrite le Ballet national d'Australie. Le Royal Melbourne Philharmonic Orchestra a été fondé dans la ville en 1853 et est le plus ancien orchestre professionnel d’Australie et le seul à avoir été nommé Royal. Melbourne a plus de théâtres que toute autre ville en Australie. En outre, la ville est le centre principal de la mode australienne. Le festival de la mode de Melbourne a lieu ici chaque année.

Vue du coucher de soleil depuis un gratte-ciel

La démographie

Melbourne moderne est une communauté multinationale et multiculturelle. Près du quart de la population de Victoria est composée de personnes nées en dehors de l'Australie, et Melbourne accueille des immigrants de 233 pays, parlant 180 langues et prêchant 116 religions différentes. La ville possède la deuxième plus grande communauté asiatique en Australie, qui comprend les plus grandes communautés vietnamiennes, indiennes et sri lankaises du pays.

Les gens dans les rues

Les premiers peuples qui ont habité le territoire de Melbourne moderne ont été les aborigènes australiens, en particulier les représentants des tribus des banarong, vurundzheri et vatarong. Et maintenant, la ville est un centre de vie important pour les peuples autochtones. L’Australie à Melbourne compte plus de 20 000 personnes (soit 0,6% de la population totale).

Les premiers habitants européens de la ville étaient les Britanniques et les Irlandais. Ils appartenaient à tous les premiers colons arrivés à Victoria pendant la ruée vers l'or et constituaient la majorité des immigrants jusqu'au début de la Seconde Guerre mondiale. La découverte de l'or et le début de la ruée vers l'or dans les années 50 du XIXe siècle marquèrent le début du développement rapide de Melbourne. Au cours des premiers mois qui ont suivi la découverte de l’or à Victoria, la population de Melbourne a augmenté de près de 75%, passant de 25 000 à 40 000 personnes. Cette croissance a continué, sans décroître au cours des prochaines décennies, et en 1965, Melbourne avait dépassé Sydney en termes de population. Au cours des années suivantes, la ruée vers l’or a commencé à arriver à Victoria et à Melbourne et constitue un groupe important d’immigrants originaires de Chine, d’Allemagne et des États-Unis.

Cape Byron (Cape Byron)

Cape Byron - le point le plus oriental de l'Australie. Le pionnier de cette cape était James Cook. Le 15 mai 1770, il passa d'abord devant le cap et le nomma Byron, en l'honneur du navigateur John Byron, qui fit un tour du monde en 1764-1766 sur le navire HM S Dolphin. À propos, John Byron est le grand-père du célèbre poète Lord George Byron.

Informations générales

Les touristes ont une occasion unique de se promener le long de la piste de Cape Byron et de profiter du lever du soleil en Australie avant tout le monde. Vous pourrez ensuite observer les baleines à bosse qui y vivent de mai à novembre, ainsi que les tortues, raies, dauphins et requins inoffensifs dans l’eau claire. Vous pourrez ensuite grimper dans le cratère d'un ancien volcan pour observer les forêts gondwanaises et les terres agricoles du parc national «Mount Waring». Dans le parc national de Knightkep, les touristes peuvent se rendre au pied de la cascade pittoresque de Minyan.

La population locale de Byron Bay compte environ 30 000 habitants, le reste étant constitué de visiteurs de différentes régions d’Australie et d’autres pays. Le matin, sur les plages de Byron Bay, vous pourrez rencontrer des passionnés de yoga, méditant dans les rayons du soleil levant.De nombreux centres de spa proposent une variété de massages à la boue et d'enveloppements, tandis que les cafés et les restaurants séduisent par les arômes de plats nationaux. Le climat y est excellent: en hiver, la température moyenne de l'air est de 22 ° C et en été de 27 ° C.

Information touristique

Cape Byron est situé dans la ville de Byron Bay. C'est l'endroit idéal pour les amateurs de plein air. La ville possède plusieurs plages idéales pour le surf. Dans de nombreuses baies du golfe, vous pouvez faire de la plongée. La plupart des plongées ont lieu près du rocher Julian, situé près de la plage de la ville.

Byron Bay est souvent appelée le «début du paradis». Il a reçu la gloire de la station balnéaire, où les jeunes entreprises se reposent avec des vues peu conventionnelles et quelque peu frivoles sur la vie. Les admirateurs de la musique pop, folk et rock, les hippies et les représentants d'autres cultures portant les préfixes «eco» et «ethno» apprécient cet endroit.

La station a des hôtels de différents niveaux de "star". Dans les hôtels confortables, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour vous reposer: piscines, chaises longues, location d’équipement sportif, professeurs de surf et de plongée. Les hôtes du continent australien doivent être préparés au fait que, pour le fonctionnement normal des appareils électriques, vous aurez besoin d'un adaptateur spécial, que vous pourrez acheter dans les magasins de l'hôtel ou dans les magasins de souvenirs.

Le phare de Cape Byron Lighthouse est l’un des plus beaux et des plus grands phares d’Australie. Ce bâtiment blanc comme neige a été construit en blocs de béton au tout début du siècle dernier, en 1901. Son architecte était Charles Harding. De la plate-forme d'observation offre une vue imprenable sur l'océan Pacifique!

Vous pouvez longtemps décrire la beauté et la splendeur de ces lieux, mais il vaut mieux tout voir de vos propres yeux!

Noosa

Noosa - La côte australienne, très prisée des amateurs de surf depuis environ 40 ans, pratique également le canoë-kayak, le ski nautique et, bien sûr, la planche à voile.

Informations générales

Noosa est située dans la plus belle partie de la côte ensoleillée, à environ 140 km au nord de Brisbane. Beaucoup de célébrités ont des maisons ici. L'endroit est situé entre l'embouchure de la rivière Noosa à l'ouest de la ville, une étroite bande de plage à l'est et un petit mais charmant parc national de Noosa d'une superficie de 23 mètres carrés. km

Les falaises du parc national s'élèvent à 200 m au-dessus des baies isolées, vous permettant de profiter d'une vue imprenable sur l'océan. Dans le parc, vous pouvez voir les dunes géantes et les friches côtières, les prairies et les arbustes, les forêts et la forêt pluviale. Ici, le koala est suspendu à des eucalyptus et le parc est également célèbre pour ses divers habitats, où se sont installés des représentants de 121 espèces d'oiseaux.

Îles de la Sainte-Trinité (Whitsunday Islands)

Îles de la Trinité - une vraie station de rêve. L'attraction principale de ces îles tropicales qui ne sont pas gâtées par la civilisation est la nature: eau claire et formations de récifs majestueuses.

Histoire

L'archipel, composé de 74 îles et situé près de la côte du Queensland, est idéal pour explorer le véritable miracle de la nature, la grande barrière de corail. Ici, vous pouvez faire des croisières d'une journée et vivre une expérience inoubliable: plongée sous-marine ou masquage.

Au cours des dernières années, certaines îles ont radicalement changé en raison du flux de touristes. Par exemple, sur l'île Hamilton, les immeubles d'habitation et les boutiques de souvenirs sont en hausse, et le complexe de Hayman Island est l'un des plus chers. Mais la plupart des îles n'ont pas beaucoup changé depuis les années 1770, lorsque le capitaine Cook y fit voile et donna à l'archipel un nom en l'honneur du jour où il est apparu ici. La Trinité elle-même, la plus grande du groupe d'îles, est un parc national, comme beaucoup d'autres îles. Ici, les vastes étendues de plages de sable blanc et de criques isolées, ainsi que les eaux chaudes des tropiques regorgent de vie. On y trouve de denses forêts de pins verts, équipées de lieux de repos sous des tentes.

Certaines îles sont complètement inhabitées, d'autres sont des propriétés privées. La navigation autour de ces îles est si populaire qu'il semble souvent y avoir plus de monde en mer que sur terre.

Comment s'y rendre

En avion à destination de Proserpine ou de Sydney à l'aéroport de la Grande Barrière de Corail (sur l'île de Hamilton) ou de Schutheven à Brisbane en ferry.

Bruny Island

Bruni Island situé dans la mer de Tasman au large de la côte sud-est de l’île de Tasmanie, dont il est séparé par le détroit d’Antrcasto. L'île porte le nom de l'explorateur français Joseph Antoine de Bruny D'Antrcasto.

Information touristique

Sur Bruni, les voyageurs peuvent se détendre corps et âme. On peut y arriver de Hobart en voiture puis en ferry. Marcher le long de la côte rocheuse, des plages tranquilles, des forêts élancées, des rivages mousseux animés et des collines vertes en pente ne laissera personne indifférent! Lors d'une excursion ou d'une croisière écologique, vous pourrez admirer la faune impressionnante - des wombats aux wallabies en passant par les petits manchots. Un hôtel gracieux au milieu de la nature attend les visiteurs au riche passé et les touristes ayant acheté de délicieux produits.

Nous allons révéler un petit secret. En fait, Bruni n'est pas une, mais deux îles à isthme étroites et interconnectées. Le nord de Bruni est un pâturage de moutons émeraude et le sud est une région montagneuse avec des falaises abruptes, des fourrés de fougères et des prairies de bruyères côtières. Les deux îles seront présentées avec des vues à couper le souffle, ainsi que des impressions inoubliables d'itinéraires de randonnée et de plages vierges où vous pourrez nager, faire du bateau ou du kayak, du surf ou de la pêche.

Les voyageurs devraient se rendre sur la plate-forme d'observation «Neck» pour admirer la vue panoramique ou découvrir la côte fascinante du parc national de South Bruni. Depuis la petite ville de Lunavanna, vous pouvez partir en randonnée dans la baie des aventures, qu’Abel Tasman a notée en 1642. De là, le sentier côtier mène à l'île Penguin et au cap Fluted Cape. Après avoir erré dans les sables blancs de Cloud Bay, vous pourrez assister à des compétitions de surf en janvier. Puis plongez dans le Cloudy Lagoon, une eau cristalline malgré son nom.

La vie des animaux et des oiseaux sur l’île de Bruni est très intéressante et intense. De septembre à février, dans la réserve de chasse «Neck», vous pourrez voir des pétrels à becs fins et des petits manchots marchant le long de leurs nids sous les rayons du soleil couchant. Après avoir loué un bateau, vous devrez nager devant des dauphins, des baleines en migration et une immense colonie d'otaries à fourrure du Cap sur les rochers de Fryer. Cette île abrite les wallabies, les pademelons, les échidnas, les wombats et les oiseaux de mer rouge-gris. Un pardalot tasmanien en danger vit ici dans des eucalyptus blancs et au coucher du soleil, le long du sentier menant à Cape Grassy Point, on peut voir de rares wallabies albinos.

L'une des attractions est le musée Adventure Bay, dont les expositions parlent des tribus aborigènes et Mariner, des baleiniers et des explorateurs qui ont contribué à la riche histoire de l'île Bruni.

Et bien sûr, la fin du voyage sera une visite au bar et au domaine viticole de l'extrême sud de la Tasmanie, et dans les élégants magasins et cafés accueillants, vous pourrez déguster des huîtres, des bonbons et des fromages. Tout le monde sur l’île attend un large choix de lieux de sommeil. À la fin d’une journée fantastique, vous pourrez séjourner dans un mini-hôtel, un manoir, un appartement alimenté par l’énergie solaire, une cabane au milieu de la forêt tropicale ou même dans le magnifique camp Cloud Tent.

L'île de Bruni n'est pas l'attraction touristique la plus populaire en Australie, mais pour ceux qui décident de la visiter, elle s'ouvrira dans toute sa beauté et sa splendeur!

Phillip Island

Phillip Island - Île inhabitée au sud de l'océan Pacifique, située à 6 km au sud de l'île Norfolk. Sur le plan administratif, Phillip fait partie du territoire extérieur australien de l’île de Norfolk, qui fait partie de son parc national.

Informations générales

Phillip Island est l’une des destinations touristiques préférées en Australie, notamment à cause de son emplacement - à seulement 120 km. de Melbourne.

Les voyageurs, tout d'abord, s'intéressent à l'honneur de qui a été nommée l'île pittoresque? Il reçut le nom du premier gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud, l'amiral de la marine royale d'Angleterre, Arthur Phillip.

En 1996, un parc naturel a été créé sur l'île. La réserve est gardée par le gouvernement de Victoria. La superficie totale du parc, y compris plusieurs zones distinctes, est supérieure à 1805 hectares.

Une visite au parc est gratuite. La seule tournée payante est un spectacle incroyable de pingouins. Seule l'île de Phillip abrite la plus grande colonie de manchots, avec 50 000 oiseaux de mer. Un excellent moyen de se rendre sur l'île vaut le détour même pour le spectacle intitulé «La parade des manchots», où des milliers de petits Fuzzies courent à la mer pour plonger et passer toute leur journée là-bas! Après avoir attendu le coucher du soleil, les manchots regagnent leur habitat sablonneux. Après avoir regardé le spectacle, vous pourrez vous rendre sur la côte de rivières, entourées de palétuviers, atteignant une hauteur de 30 m, ce qui ne représente qu’une petite partie des trésors de l’île.

Phillip possède une flore et une faune riches. Il existe environ 80 espèces de plantes. Parmi les espèces endémiques de l'île qui ont complètement disparu, y compris dans la culture, il est possible de signaler un magnifique Strebloris - une plante considérée comme la plus en vogue pour la culture dans les serres européennes au début du 19ème siècle. Douze espèces d'oiseaux de mer nichent sur l'île, notamment des espèces telles que le typhon Solandra, le pétrel à queue biseautée, le fou australien, la sterne sombre, le phaeton à queue rousse et la sterne grise.

Parmi les eucalyptus, sur le territoire de Phillip Island, il y a une réserve de Koala. Ici, ces charmants animaux se sentent complètement en sécurité. Sur le territoire du parc, vous pouvez également rencontrer un kangourou et son espèce naine - un wallaby, puis faire connaissance avec un ému fier et des wombats incroyables.

Chaque année, des personnes du monde entier se rendent à Phillip Island pour profiter de cet incroyable cadeau de la nature, admirer les animaux les plus mignons, admirer les couchers de soleil et les levers de soleil, ressentant de la joie et de la chaleur dans leur cœur.

Fraser Island

Île Fraser (île Fraser ou Great Sandy Island) - La plus grande île sablonneuse au monde, située au large de la côte est de l’Australie. L'île a une forme allongée le long de la côte; sa longueur est d'environ 120 km, sa largeur est comprise entre 7 et 23 km. La superficie de l'île est de 1840 km². Dans les temps anciens, les aborigènes appelaient ce lieu pittoresque de la nature «K'gari», qui en traduction de la langue butchulla signifie «paradis».

En 1992, l'île paradisiaque de Fraser a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que monument naturel unique. Les dunes qui composent l'île se sont formées il y a environ 400 000 ans et culminent à 240 mètres. L'île compte plus de 40 lacs d'eau douce, appelés lacs suspendus. Le plus grand d'entre eux, ainsi que le plus grand lac suspendu du monde, Boemingen couvre une superficie de 200 hectares.

Flore et faune

La côte ouest de l'île est occupée par des forêts de mangroves et des marécages, tandis que la partie orientale, faisant face à l'océan, est une plage de sable blanc d'environ 100 km de long. Dans la partie nord du Fraser, des forêts tropicales équatoriales intactes subsistent. Intéressant et faune de l'île. Les tortues d'eau douce vivent dans des lacs peu profonds et bien chauffés, et le chien sauvage Dingo est trouvé sur terre. Et ce n’est pas toute la faune et la flore de l’île Fraser.

Sous la direction du forestier, les touristes peuvent observer les prédateurs et les raies électriques pendant une excursion en canoë. Sur l'île même, plus de 354 espèces d'oiseaux. Des espèces d'oiseaux rares telles que le perroquet, un grand hibou des neiges et 18 espèces d'oiseaux de proie vivent ici. En naviguant, vous pourrez voir des dugongs, des tortues, des dauphins et des requins.Lors d'une promenade le long des plages et d'Indian Head d'août à octobre, vous pourrez assister à la migration des baleines à bosse. Et après avoir fait un voyage nocturne, vous rencontrerez une chauve-souris, un renard volant, un opossum volant et une grenouille. Sur l'île, vous devriez également vous familiariser avec la vie des kangourous, des wallabies, des possums et des échidnas.

Nom de l'île

Cette île charmante doit son nom à un couple de James et Eliza Fraser. En 1836, le navire "Sterling Castle", dont le capitaine était James Fraser, s'est écrasé au large de l'île et les marins survivants ont atterri sur le rivage. La relation entre les Aborigènes et les Européens était hostile et même agressive. Aujourd'hui, les voyageurs écoutent avec intérêt l'histoire passionnante d'une femme forte, Eliza, qui a survécu à la mort de son mari et de son nouveau-né et a été capturée par les autochtones.

Les touristes

Sur l'île Fraser, l'histoire plane littéralement dans les airs. 700 000 années d’évolution se dessinent grâce à des fleurs à l’état sauvage, et des changements climatiques vieux de plusieurs siècles peuvent être observés à travers d’énormes dunes de sable. Les voyageurs seront intéressés à voir de leurs propres yeux les collines formées par les ordures ménagères des peuples primitifs, les engins de pêche, les entailles dans les arbres et les parkings datant d’au moins 5 000 ans.

En visitant les roches colorées et voûtées, vous verrez le lieu où les hommes - les ancêtres des aborigènes jouaient le didgeridoo pour les baleines à bosse migratrices, ainsi que le carré de lune - un lieu sacré pour les femmes où ils ont donné naissance à des enfants. Les vrais explorateurs de Happy Valley attendent les décombres du paquebot «Makhino», construit en 1905 et servant de navire de transport de luxe pour passagers, puis, pendant la Première Guerre mondiale, comme hôpital flottant puis jeté à terre pendant le cyclone. Visitez la jetée abandonnée de McKenzie, qui servait à l'origine pour relier les bûcherons au continent et qui était utilisée par la célèbre brigade d'assaut Zed (Z Force) pendant la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, pas à pas, la riche histoire de l'île sera révélée.

Après toutes ces découvertes étonnantes, vous pouvez séjourner dans une pension respectueuse de l'environnement et vous faire dorloter avec un massage de bien-être, des cocktails exotiques et des plats délicieux, ou profiter de la solitude dans une maison surplombant la côte. L'île compte de nombreux hôtels et cottages individuels offrant une vue magnifique sur l'océan et ses environs. Et pour une réunification complète avec la nature, vous pouvez installer une tente dans l’un des endroits suivants: dans le camp de tourisme de la gare centrale, sur les lacs Bumangin, Mackenzie, Dundubara, Vaddi Point, Vatumba, le village de Dilly, sur la plage de la cathédrale ou sur la plage de l’est.

Ayant séjourné sur l’île Fraser au moins une journée, personne ne peut douter de la raison de son surnom «céleste». Des centaines de lacs d'eau douce aux eaux turquoises et limpides, d'anciennes forêts tropicales, des plages de quartz blanches comme la neige - tout cela crée un paysage unique et magique, où vous pouvez tout oublier.

Lord Howe Island

Seigneur Howe - une île volcanique unique dans la mer de Tasman, ayant la forme d'un boomerang, s'étendant du nord au sud sur 10 km et d'une largeur d'environ 2 km. C'est l'une des plus anciennes îles volcaniques de l'océan Pacifique, elle a environ 20 millions d'années. En fait, Lord Howe est apparu à la suite de la confluence de deux îles volcaniques: ses parties nord et sud sont d'origine volcanique et la partie centrale est constituée de sable de corail tassé.

Au sud-est de Lord Howe se trouve une île étonnante, la pyramide de Bols, qui relève de sa juridiction administrative.

Les touristes

Lord Howe impressionne par sa beauté pure et intacte. Il n'y a pas de lignes électriques aériennes ou d'immeubles de grande hauteur ici, seul l'air frais est rempli de chants d'oiseaux et, de tous les côtés, les montagnes sont orientées vers le ciel. La majeure partie du territoire est occupée par une magnifique réserve marine et une forêt subtropicale. L'île Lord Howe est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Et maintenant, vous saurez pourquoi.

Dans le village local, dans la seule rue, vivent environ 350 personnes. Dans le même temps sur l'île peut être plus de 400 touristes, vous devriez donc réserver votre voyage à l'avance. Il est préférable de se déplacer à vélo, car l’île est soumise à des restrictions. Préparez-vous également à un manque de communication mobile. En dépit de ces inconvénients, Lord Howe mérite notre attention, car il apportera aux touristes de nombreuses impressions inoubliables. Après avoir échappé au stress de la vie citadine dans un paradis pittoresque au milieu de la nature, vous pouvez profiter du confort moderne dans les restaurants et les hôtels locaux.

Ici, vous pourrez vous promener sur les plages blanches comme la neige, plonger dans les lagons bleus près du récif corallien le plus méridional du monde ou faire de la randonnée jusqu'au sommet du mont Gover à travers des palmeraies.

Environ 460 espèces de poissons tropicaux et 90 espèces de coraux se trouvent sur le récif de l'île. Lord Howe est considéré comme l'un des meilleurs endroits pour la plongée en apnée ou en apnée, grâce à la fantastique vie marine dans des eaux cristallines. Les plongeurs du monde entier rêvent de se rendre sur l'île, car vous pourrez y voir de superbes coraux fluorescents, des gyrellas, des poissons anges, des poissons perroquets colorés et bien plus encore. La côte de l’autre côté du Lord Howe attire les amateurs de surf et de pêche. À marée basse sur la plage de Nedovaya, vous pouvez nourrir des poissons qui ne craignent pas, directement des mains.

Au-dessus de l'île se dressent les montagnes volcaniques de Hoover et de Lydgberd. Accompagné d'un instructeur, vous pouvez gravir la montagne Hoover en une journée, puis remonter la corde jusqu'au sommet. Vous pouvez également faire un voyage plus léger mais non moins impressionnant à travers les bosquets du bosquet de Forster jusqu'à la colline de Malabar, où les falaises s’enfoncent dans l’océan. En vous promenant vers Transit Hill, vous apprécierez la magnifique vue panoramique sur l'île ou, plus loin encore, vous découvrirez Blinky Beach avec son «champagne surf».

La flore de l'île n'est pas loin derrière sa faune: 70 des plus de 200 espèces de plantes qui poussent sur l'île sont uniques et ne se retrouvent qu'ici. Sur la côte de la lagune, vous verrez des pins de Norfolk et une forêt brumeuse au sommet du mont Gover - des fougères luxuriantes et Usney.

Lord Howe, le berger de la forêt de Lordhau, est incapable de voler. Vous serez également surpris par l'incroyable retournement avec lequel les mâles des phaétons à queue rousse attirent ceux qu'ils ont choisis.

Un délicieux dîner sera la fin parfaite d'un riche voyage: dégustez du poisson fraîchement pêché sous la canopée des palmiers ou des mets délicats à base de viande avec des légumes et des herbes locales dans les restaurants de luxe. Et la nuit peut être passée dans une chambre d'hôtel de luxe avec vue sur l'océan.

Histoire et économie de l'île

L'île Lord Howe a été découverte le 17 février 1788 par un navire britannique placé sous le commandement du lieutenant Lidgberd, naviguant avec des prisonniers à bord, de l'Australie à l'île Norfolk. Les premiers colons néo-zélandais ne sont arrivés sur l'île qu'en 1834. Ensuite, la vie des habitants de Lord Howe a été associée à la chasse à la baleine. Mais exterminant assez rapidement les baleines, les habitants étaient au chômage. En passant, pendant quelques années, les baleiniers ont également mangé plusieurs espèces d'oiseaux uniques, incapables de voler et qui ne vivaient que sur Lord Howe.

L’exportation de semences d’un palmier endémique, qui ne pousse nulle part ailleurs, est une source importante de revenus pour l’île. Il est populaire comme plante ornementale.

Le tourisme a donné une seconde vie à Lord Howe. À partir de 1932, des visites organisées ont commencé à être effectuées sur l'île. Le tourisme est aujourd’hui la base de l’économie de l’île, car ce paradis pittoresque au milieu de la nature est idéal pour des vacances romantiques, des vacances actives entre amis ou des vacances en famille mesurées. Et quand les rayons du soleil du matin illuminent l'île, il semble que les forêts vertes de Lord Howe scintillent comme une émeraude, encadrées par des vagues contrastées bleu-turquoise.

Norfolk Island

Norfolk Island - Une petite île habitée dans l'océan Pacifique, située entre l'Australie, la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande.Sa superficie est de 34,6 km². Avec ses deux îles voisines, Norfolk forme l’un des territoires extérieurs de l’Australie. L'île est autonome, selon une loi de 1979 adoptée par le Parlement australien. Norfolk a son propre drapeau, ses armoiries, sa devise et son hymne. Le Norfolk est considéré comme la deuxième langue officielle, en plus de l'anglais.

Histoire

L'île a été découverte par le capitaine James Cook en 1774 lors de son voyage dans le sud-ouest de l'océan Pacifique.

Norfolk était inhabité jusqu'à la création d'une colonie de condamnés britanniques ici en 1788. Les autorités britanniques ont utilisé Norfolk comme lieu d’exil pour les condamnés de 1788 à 1813 et de 1825 à 1855. La colonie est devenue célèbre comme l'une des plus violentes de l'histoire anglaise.

En 1856, une partie des habitants de Pitcairn a été relocalisée à Norfolk. Un gouvernement local a été établi sur l'île, sous le contrôle du gouverneur de la colonie britannique de la Nouvelle-Galles du Sud. En 1913, Norfolk obtint le statut de territoire étranger australien et fut géré par un administrateur nommé par le gouvernement australien.

Les curiosités

Depuis que l'île écrase une petite zone et est retirée des principales routes maritimes, elle est peu connue des masses de touristes. Perdu dans l'océan et n'ayant pas la réputation de paradis, caractéristique d'autres îles d'Océanie, Norfolk ne peut à première vue offrir rien de surnaturel au touriste. Mais ce n'est pas tout à fait vrai.

L'île semblait avoir "gelé" au tournant des XVIII-XIX siècles, ayant néanmoins acquis tous les attributs d'une civilisation technologique moderne sous la forme de moyens de communication modernes et d'une industrie de production suffisamment développée pour les îles d'Océanie. Il n'y a pas de villes ou de grands établissements à Norfolk - les habitants y vivent dans des fermes librement implantées et de petits établissements confortables disséminés dans toute l'île.

Kingston

À Kingston, presque toutes les institutions administratives de l’île se trouvent - la résidence du gouverneur, l’édifice de l’administration de l’île, la salle des séances du gouvernement, le palais de justice, etc. Tous occupent les bâtiments historiques de la ville - les anciennes casernes de soldats, le commissariat et d'autres bâtiments de l'ère de la colonisation britannique. Le bâtiment de la célèbre prison de Norfolk a été détruit, il ne reste que les murs, mais ils sont également considérés comme un point de repère local populaire. À l'endroit où les murs de la prison se terminent avec le rivage de la baie de Slauter, une plaque en l'honneur du navire décédé "Sirius" est décernée. Si vous passez devant Salt Mill pour rejoindre Cape Point Hunter (du nom du capitaine de "Sirius"), vous pourrez vous familiariser avec l'une des baies les plus mignonnes de la planète - Emily Bay. Ici, à la base de la péninsule, se trouvent les terrains du Norfolk Golf Club, l’un des plus pittoresques de la planète. Les parcours de golf eux-mêmes sont petits (seulement 9 trous), mais ils sont entourés de panoramas magnifiques, de vues magnifiques sur l’océan Pacifique, Phillip Island, les bâtiments historiques de Kingston et les puissants pins de Norfolk, qui attirent à eux seuls de nombreux visiteurs du monde entier.

Le musée de l’île de Norfolk est situé dans l’ancien bâtiment de l’entrepôt du port (Pier Store). Le premier étage présente l'histoire du navire amiral de la marine de Sa Majesté "Sirius" et raconte son rôle important dans le développement de la flotte britannique (le navire s'est écrasé dans la baie de Slauter Bay; la base de la collection est donc constituée d'éléments pouvant être élevés depuis le fond de la mer). Au deuxième étage, une exposition sur l'histoire de la prétendue troisième colonie (1856) raconte la tragédie de la révolte "Bounty", l'arrivée des PitCernians à Norfolk, l'histoire de la mission chrétienne mélanésienne et une petite exposition sur l'évolution de la sphère industrielle de Norfolk, sa culture et événements historiques majeurs.

Le Commissariat Park est situé au premier étage d'un bâtiment connu aujourd'hui sous le nom d'église de la Toussaint.L'exposition de l'entrepôt raconte l'incroyable histoire de l'île, restaurée par des fouilles archéologiques sur le site de quatre agglomérations. Des objets uniques tels que des fragments du foyer polynésien, des perles de verre de la première colonie, la tige largement utilisée lors de la troisième colonie et des céramiques portant les signatures originales des pitcairniens sont également présentés. A proximité se trouve le complexe de l'ancienne et de la nouvelle caserne militaire, dont les murs massifs, similaires aux tours de forteresse, ont été spécialement construits pour résister à tout soulèvement.

Le bureau de l'ingénieur royal et la maison de garde ont été construits à l'époque de la Deuxième colonie, près du célèbre quai de Kingston. Dans le premier, vous pouvez maintenant acheter des livres sur l’histoire de Norfolk, prendre une tasse de thé ou de café, et la Chambre de la Garde est utilisée comme bibliothèque thématique, qui présente également une collection de photographies et d’autres documents liés à l’histoire de l’île. A proximité se trouve un vieux cimetière complètement apaisant, où cryptes et tombes à moitié cachées par l'herbe se détachent nettement sur l'arrière-plan de pins épais et bruissant très près, derrière une clôture basse, des vagues de l'océan.

Un autre site d'intérêt local se trouve à proximité: la maison numéro 10 construite dans le style grégorien (1844) sur Qualiti Row. Quand, en 1856, des habitants de Pitcairn s'installèrent sur l'île, le couple Kristchan et leurs 15 enfants s'installèrent ici. La maison a été habitée jusqu'en 1988, puis restaurée dans l'esprit de son premier propriétaire, Thomas Celler, et transformée en un musée de la vie pour les premiers colons.

À l'est de Qualiti Row, à l'endroit où la route passe sur le ravin qui mène à la baie de Semetery, vous découvrirez l'un des sites les plus colorés de la région: le magnifique petit pont Bloody. Il a obtenu son nom après que des condamnés, épuisés par les maladies et les moqueries des surveillants, se soient rebellés et ont tué les gardes, immuant le corps du gardien en chef dans la toile du pont. Quand les surveillants de la mi-journée sont venus remplacer leurs infortunés prédécesseurs, ils ont demandé où ils étaient partis, fatigués, mais des condamnés presque heureux ont répondu: "Oh! Ils sont allés se baigner dans la baie. Nous pensons qu'ils doivent s'être noyés."

Même les habitants de l'île croient fermement en l'existence d'une foule de fantômes sur le territoire de Norfolk. Étant donné le passé de "condamné" de l’île, cela n’a rien de surprenant: on pense que les restes de plusieurs dizaines de prisonniers ne sont pas sous la fondation d’une prison locale, sans parler de lieux aussi "romantiques" que le Pont sanglant ou le vieux cimetière. Par conséquent, les habitants organisent parfois volontiers des excursions dans les lieux les plus "mystérieux" de Norfolk, accompagnés de légendes et de rumeurs sur des esprits vus ou même photographiés, de lettres sur des pierres tombales ou d'autres manifestations de "l'autre monde" local.

Pin brûlé

Le centre commercial et géographique de l'île est la ville de Burnt Pine. C'est un établissement assez moderne - il y a peu de bâtiments résidentiels ici, mais c'est ici que se concentrent de nombreuses agences de voyages et banques, les bureaux du centre d'information, de la poste, du commissariat de police, ainsi que l'aéroport (au sud-ouest de la ville), les meilleurs magasins, cafés et restaurants. En plus d’eux, c’est peut-être intéressant, mais il n’ya qu’un des principaux musées de l’île, le Middlegate Road Museum, situé dans la partie sud-est de Burnt Pine, qui appartient au Norfolk College. Ayant rassemblé presque tout le matériel sur l'histoire de l'île depuis 1790, le musée possède une vaste collection d'expositions sur les premières colonies de peuplement à Norfolk, les exploits des autochtones de l'île servant dans les forces de Sa Majesté dans toutes les guerres du XXe siècle, photographies anciennes. documents généalogiques, des expositions de la vie de Norfolk et une vaste collection de la vie marine.Les soi-disant "Soirées de cinéma" y sont régulièrement organisées. Elles associent trois visites guidées du musée et des miniatures historiques au format vidéo. Il convient de noter qu'une approche aussi sérieuse de leur propre histoire sur une île minuscule est une surprise pour beaucoup de touristes.

Les églises de l’île sont pour la plupart modestes et sans prétention. Le seul lieu de culte vraiment magnifique est l'église St. Barnabas-Chapel située au coin de Douglas Drive, appartenant à la diaspora anglicane (ouverte 24h / 24, ainsi que d'autres églises de l'île). Cette petite église colorée est considérée comme l'une des plus belles de la région du Pacifique et, de nos jours, tout le monde utilise les services de ce temple: baptêmes, mariages, funérailles pour les représentants de presque toutes les confessions, il existe même un corps actif.

Le jardin botanique de Norfolk a été créé en 1986 par le gouvernement insulaire et les gouvernements des pays du Commonwealth, afin de protéger les spécimens rares de la flore unique du Norfolk. C'est le seul coin inchangé de l'unique forêt de Norfolk. Le parc est situé sur une superficie de seulement 5,5 hectares, mais la disposition et la composition des expositions sont conçues de telle sorte que toutes les plantes sont facilement accessibles et s'intègrent parfaitement à l'intérieur général du parc - plusieurs années d'expérience des paysagistes anglais.

La flore de Norfolk mérite une attention particulière - en raison de l'éloignement de l'île par rapport à de vastes étendues de terres, au moment de l'apparition des premiers établissements européens en 1788, il n'y avait que 178 variétés de plantes "indigènes". Considérant qu'environ 400 espèces poussent sur les mêmes terres sur la côte australienne, c'est peu. Mais ils appartiennent tous à la catégorie des rares ou présentent un certain nombre de caractéristiques qui les distinguent nettement des "membres de la famille" qui se développent dans d'autres parties de la planète. Norfolk est le lieu de naissance du majestueux pin de Norfolk, dont les graines sont l’un des principaux produits d’exportation de l’île, et le pin lui-même est représenté sur les armoiries et le drapeau locaux. La forêt tropicale, dont une partie est conservée dans le jardin botanique, est complètement entremêlée de vignes filantes. La terre est également recouverte d'un épais tapis de "sliders" rampants et d'autres alpinistes, qui sont déjà devenus rares dans toute l'île, depuis que le pâturage du bétail a conduit à leur destruction. Le fléau de la "fornication" (ou "arbre du sang", Baloghia inophylla) et de la "liane de fer" (Pouteria costata) couvre à merveille les ruelles du parc et les étages intermédiaires de la forêt. Pendant les chauds mois d'été, les fruits de "l'arbre sanglant" explosent littéralement de maturité et de chaleur, dispersant leurs graines au loin et remplissant l'air d'arômes enivrants. L'arbre de requin (Dysoxylum patersonii) a un arôme fort et piquant, surtout pendant la période de floraison (mai-juin) et après la pluie. Les petites fleurs jaune crème à 5 pétales sont généralement situées dans la partie supérieure de la cime et constituent un sujet de prédilection pour la photographie.

Le jardin botanique est littéralement saturé de divers oiseaux. Pour les perroquets verts, même une volière spéciale est réservée. Par conséquent, leurs voix résonnent constamment à travers le parc «Kek-Kek-Kek». Dans la partie inférieure de la forêt, il y a un "tamey" ou "siffleur d'or", qui n'a pas du tout peur des gens et peut voler très près des touristes, démontrant ainsi l'origine de son nom local. Son mélodieux whistle-wow-wih-whith-siip est l'une des plus belles voix d'oiseaux des forêts du Norfolk. L'oiseau le plus répandu dans le parc est le "fantyle", qui suit littéralement les traces des touristes, à la recherche d'insectes soulevés par la plante des pieds (sa chanson est une "conversation douce" énergique). L'oiseau le plus fantomatique est reconnu comme étant le plus coloré.

Tout au nord de l'île, au pied du mont Bates, se trouve un mémorial en l'honneur du capitaine Cook, à partir duquel des sentiers de randonnée parcourent les pentes de petites montagnes locales.Et au sommet du mont Bates, vous pouvez trouver les ruines d'une installation de radar pendant la Seconde Guerre mondiale.

Philip Island

Marcher le long de l’île autrefois verte de Philip, qui se trouve à quelques kilomètres au sud de l’île principale, fait partie du programme de presque toutes les visites à Norfolk en tant qu’exemple de l’attitude irresponsable de l’homme envers la faune. Les chèvres, les lapins et les cochons élevés ici ont complètement détruit la forêt pluviale endémique de ce petit bout de terre. Une mince couche de sol est presque entièrement emportée par les pluies; L’Australian Wildlife Conservation Society travaille actuellement avec les amateurs locaux pour restaurer la flore de l’île. Il a été placé sous l’administration du bureau des parcs nationaux du Norfolk. Malgré la petite taille de cette île inhabitée, certaines espèces rares d’oiseaux y nichent, et l’île elle-même ressemble à un paysage fantastique d’une planète extraterrestre: ses pentes volcaniques arborent toutes les nuances de rouge, scintillant littéralement contre un océan et un ciel bleu.

Faits intéressants sur l'île

  • Le capitaine James Cook a nommé l'île Norfolk en l'honneur de la duchesse de Norfolk, épouse d'Edward Howard, 9e duc de Norfolk (1685-1777).
  • Le Bounty Day est le jour férié local le plus important célébré chaque année le 8 juin, en souvenir de l’arrivée en 1856 de colons de l’île Pitcairn, descendants des insurgés Bounty, sur l’île Norfolk.
  • La colonisation britannique de l'île et de la colonie a commencé après 1786, lorsque Catherine II limita la vente de cannabis à la Russie. Pour la fabrication de cordes et de toiles de navires, la Royal Navy utilisait du chanvre et du lin, principalement importés de Russie. Lyon a abondé sur l'île de Norfolk alors inhabitée, qui était la raison du début de sa colonisation.
  • L'île de Norfolk est l'un des rares endroits à l'extérieur de l'Amérique du Nord où le jour de Thanksgiving est célébré.
  • Sur l'île, il y a plusieurs familles - des Russes.

Île Rottnest

Île Rottnest Il est situé dans l'océan Indien, à 19 km à l'ouest de Freemantle, sur la côte sud-ouest de l'Australie, près de Perth. Rottnest est connu pour sa grande plongée sous-marine et avec tuba.

Information touristique

L'île a été découverte en 1696 par l'explorateur néerlandais Willem de Flaming. Il croyait que les kangourous-kvokki à queue courte (petits marsupiaux locaux), qu'il avait observés en abondance ici, étaient des rats et, en conséquence, appelait l'île un nid de rats. Au 19ème siècle, l'île est devenue une colonie pénitentiaire pour les Australiens, mais aujourd'hui, l'ancienne architecture coloniale, les plages fabuleuses et le climat méditerranéen en ont fait une destination de vacances prisée de l'Australie occidentale.

Histoire

L'île de Rottnest, longue de 11 km et large de 4,5 km, se découvre mieux à vélo - les voitures privées ne sont pas autorisées ici. Pendant trois heures, qui seront nécessaires pour parcourir toute l'île, vous pourrez explorer les magnifiques baies avec de petites plages de sable et des récifs côtiers - les meilleures comparées à la côte continentale voisine. Ici, vous pouvez naviguer sur un bateau ordinaire ou sur des bateaux à fond de verre spéciaux, que les touristes gèrent eux-mêmes - cette opportunité attire jusqu'à 500 000 visiteurs par an. Sur Rottnest, vous pouvez explorer le musée ou faire un voyage en ancien train pour Oliver Hill. Il existe de nombreux lieux de restauration, une grande variété d'hôtels, mais n'oubliez pas de réserver une chambre à l'avance, surtout si vous envisagez de partir pendant les vacances scolaires.

Comment s'y rendre

Prenez le ferry à grande vitesse ou prenez l’avion au départ de Perth.

Île de Tasmanie

Tasmanie (Tasmanie) - L’État australien, situé sur l’île du même nom, à 240 km au sud du continent australien et séparé de celle-ci par le détroit de Bass.La superficie de l'île est de 68 401 km² et la population dépasse 500 000 habitants. La capitale et en même temps la plus grande ville est Hobart. Les autres grandes villes sont Launceston, Devonport et Burney.

Faits saillants

En règle générale, il y a cinq sites historiques de Tasmanie. Plus récemment, ils ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO: prison de Fort Arthur, mines de charbon, usine de femmes Cascades, station de probation de Darlington et domaine de Brikendon-Woolmers. Mais la principale attraction de l'île, attirant chaque année les touristes, est la nature unique de la Tasmanie.

L'île prépare de nombreuses surprises pour les voyageurs. Ici, vous pouvez passer la nuit dans la brousse et faire connaissance avec le diable de Tasmanie. Les Australiens eux-mêmes appellent la Tasmanie «une île d'inspiration». Et à juste titre.

La Tasmanie est divisée en 5 régions:

  • La capitale, la ville de Hobart et ses environs
  • Côte Est (y compris l'île Flinders)
  • Launceston, Tamar et le nord de la Tasmanie
  • Côte nord-ouest (la ville principale est les îles Devonport et Bass Strait)
  • Territoires occidentaux

Les curiosités

Hobart et ses environs

Hobart a été fondée en 1804. C'est la deuxième ville la plus ancienne d'Australie. La capitale de la Tasmanie est un port maritime important. De l'Antarctique envoyé des navires australiens et français.

La ville est également devenue un centre touristique intéressant. La plupart des bâtiments de la ville, même les entrepôts du port, sont construits dans un style néo-gothique. En combinaison avec le magnifique paysage montagneux des environs de la ville, ils créent un paysage pittoresque unique.

Ici, vous pouvez naviguer sur un bateau ou faire du kayak sur la rivière Dervent, prendre une tasse de café sous un parasol sur la place Salamanque et plonger dans l'atmosphère de surf dans la première banlieue de Hobart - Battery Point. Au sud-est se trouvent les établissements vinicoles du climat froid de Cole Valley, ainsi que les anciennes villes de Huonville et Richmond. Depuis le village côtier de Kettering, vous pouvez traverser le ferry pour rejoindre l’île de Bruni. Dans la colonie en forme de croissant de Cockle Creek, vous pouvez sentir le souffle du désert du parc national du Sud-Ouest, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Sur le site historique de Port Arthur, situé dans la péninsule de Tasmanie, vous pourrez en apprendre davantage sur la vie des prisonniers du milieu du XIXe siècle. Si vous séjournez à Woodbridge, promenez-vous le long des vastes plages du parc national de Tasmanie, puis dînez au restaurant Peppermint Bay. Dans les Outlands, tout le monde peut voir des chênes centenaires et des cottages en grès et suivre la route des pionniers de la Heritage Highway de Launceston à Hobart. Sur la Clyde River, la vieille ville de New Norfolk et la jolie ville de Hamilton méritent l’attention. Pour goûter aux whiskies des hauts plateaux et au malt, visitez Bothwell, situé à la limite sud du plateau central.

Ces territoires préparent les voyageurs à de nombreuses découvertes, mais sa décoration principale est la vie sauvage.

Côte est

De Triabunna, vous pouvez prendre un ferry pour l'île historique de Mary, où il n'y a pas de voiture, mais vous pouvez également vous promener ou faire du kayak. Nous vous recommandons de séjourner dans le coin paradisiaque de Coles Bay, qui surplombe la baie cristalline d'Oyster Bay et se situe à l'entrée du parc national de Freycinet. Dans le parc national du Mont William, situé à proximité, vous pouvez suivre la route du golfe des lumières, qui passe par les kangourous des forêts, les habitations aborigènes, les forêts et les plages de neige blanche. Vous pourrez ensuite pêcher et plonger dans le port pittoresque de Sainte-Hélène, sur les rives de la baie George. Vous pouvez essayer du fromage de ferme ou visiter des vignobles et des fermes de baies dans les villes côtières de Bicheno et Swansea, dans les environs, à Peyengan. Dans le parc national Douglas-Epsley, vous pouvez non seulement vous promener, mais aussi vous installer dans des rivières paisibles, des cascades, des forêts tropicales, des grands eucalyptus et des pins.Au nord de la côte se trouve Flinders Island, un endroit où vous pouvez plonger dans l'eau pour inspecter les navires coulés, grimper au sommet des rochers gris et roses du mont Streletsky et rechercher des diamants à Killikrenki.

Launceston, Tamar et le nord de la Tasmanie

À Launceston se trouvent d’élégants édifices édouardiens et le désert magique des gorges de la Cataract Gorge. Ici, vous pouvez vous promener dans les fourrés de fougères, descendre sur une corde, grimper au sommet ou descendre un deltaplane à l’énorme hauteur de la gorge. Vous pouvez également prendre l'ascenseur et traverser la gorge. À proximité, vous pourrez observer les oiseaux dans leur environnement naturel, dans les terres marécageuses de l'île de Tamar, ou vous familiariser avec les kangourous, les wallabies et les wombats du parc national de Narvnavtapu. Au nord-est, il y a des champs bien entretenus et le centre écologique forestier de Scottsdale. Près de Bridgeport, vous pouvez pêcher, jouer au golf en toile de fond du détroit de Bass, sur les dunes de Barnbugle, et vous promener dans les confortables champs de lavande de Naboul. Dans la région de Low Head, vous pouvez voir des manchots et sur l'île de la tente, de beaux otaries à fourrure. Dans le parc national Ben Lomond, les touristes sont invités à faire du ski et à gravir les pics des montagnes. Vous pouvez également visiter le musée de l’or de Beaconsfield et essayer des saphirs sur le chemin près de la mine d’étain de Derby. Et cette liste de lieux intéressants en Tasmanie peut être poursuivie très longtemps, il est donc préférable de tout voir de vos propres yeux.

Côte nord ouest

Devonport est l'une des plus grandes villes de la côte nord-ouest. Les navires de Spirit of Tasmania y arrivent, qui sont devenus un point de repère de ce joli port. De là, vous pouvez faire de la randonnée ou du vélo le long de la côte de Devonport, admirer les peintures murales à Sheffield et visiter les antiquaires de La Trobe. Depuis un ponton flottant à Port Sorrel, vous pourrez faire du ski nautique, du kayak ou de la pêche. Vous pouvez également vous promener dans les marchés animés et la pittoresque plage de Penguin. Assurez-vous d'inclure dans le programme d'excursion la visite des grottes calcaires du parc national des grottes karstiques de Mole Creek, qui se trouvent sous la surface des gradins de la Grande Ouest, connus des peuples autochtones comme Kuparuna Niara. Dans la vieille ville de Stanley, vous pouvez regarder le bouchon volcanique raide appelé "Walnut". À proximité se trouve l'île de King Island, où vous pouvez essayer le fromage produit dans les célèbres fermes laitières locales et voir plus de 70 navires coulés sous l'eau.

Territoires occidentaux

Faites attention ici au parc national des fleuves Franklin-Gordon, faites du kayak dans le port de Macquarie, promenez-vous le long de Ocean Beach et contemplez les forêts de pins et de myrtes en jeep. Des fenêtres de l'hydravion, vous pouvez voir le rare pin millénaire Huon. Vous pourrez ensuite emprunter le chemin de fer panoramique qui mène à la vieille ville de Queenstown, qui abritait autrefois les plus riches gisements d’or et de cuivre du monde. Les vrais chercheurs auront plaisir à explorer le passé minier imprudent de Zihan, une ville autrefois riche en mines d’argent. Depuis la paisible ville de Rosebery, vous pouvez faire une excursion d’une journée à la mine Pasminco ou vous promener jusqu’aux chutes de Montezuma, la plus haute cascade de Tasmanie. Vous pouvez admirer les sommets escarpés et les lacs en miroir du parc national de St. Clair, lac Cradle Mountain. Le mont Ossa, le plus haut de Tasmanie, est situé sur le territoire occidental.

Tasmanie Nature

Sans aucun doute, la plus grande et la plus importante attraction de l’île de Tasmanie - c’est sa nature. De nombreux kilomètres de plages de sable blanc et blanc attirent un grand nombre de touristes. La forêt pluviale de Tasmanie en 1982 a été reconnue comme le patrimoine naturel de l’humanité, le «poumon de la planète». Il comprend deux réserves d’État, quatre parcs nationaux, des forêts domaniales et deux zones protégées.L'île est considérée comme l'un des derniers foyers de nature vierge de l'hémisphère sud. En raison de l’excellente conservation des complexes naturels, la Tasmanie est considérée comme l’un des standards naturels de la planète.

La nature de l'île est unique et il n'y a pas d'analogues dans le monde. Rivières du parc national - le cœur de la faune de Tasmanie. Ici, vous pouvez voir de profondes vallées fluviales, des forêts tropicales, des gorges pittoresques, des sommets montagneux, qui émerveillent l'imagination. Et parmi toute cette beauté serpente un grand nombre de rivières réservées.

Le monde animal et végétal de Tasmanie est très original: un grand nombre de représentants sont endémiques.

En Tasmanie, 44% du territoire est couvert de forêts tropicales et 21% sont des parcs nationaux. Ces ratios sont rares. Truite lacs infestés, rivières et cascades, pour reconstituer la pluie et l'eau de fonte, nourrir la forêt, où il y a evforiya tirukalli, eucalyptus majestueux et Gunn, myrte, nothofagus Cunningham, chernodrevesnaya d'acacia, sassafras, eukrifiya brillant, Phyllocladus aspleniifolius, Dicksonia Antarctique et dakridium Franklin. Aujourd'hui, les écologistes luttent contre les mineurs, les fabricants de papier et les constructeurs de centrales hydroélectriques. Le désert nue de Queenstown, une ville minière et industrielle, rappelle avec force les conséquences du gaspillage inconsidéré de ressources naturelles.

La faune de ces lieux a souffert, notamment la tilacine ou le loup marsupial, un animal gris-jaune ressemblant à un chien. Pour les bandes sombres sur son dos et sa croupe, on l'appelait un tigre. Ce carnivore maigre et craintif a pris l'habitude de traîner des volailles et des moutons. Pour les tilacins tués, ils ont été récompensés et en 1936, ils avaient disparu.

Un autre marsupial unique de Tasmanie, le diable de Tasmanie, pourrait être en voie d'extinction en raison d'un cancer unique - la tumeur faciale. Actuellement, des scientifiques australiens s’efforcent d’empêcher la propagation de cette maladie parmi les démons de Tasmanie. La Tasmanie est également célèbre pour son pétrel à col étroit. En partant d'un vol dans la mer de Tasman et faisant pratiquement le tour de l'océan Pacifique, le pétrel retourne à ses nids de sable d'année en année.

Non loin des nids de pétrels à bec étroit, où ils ne volent que la nuit, un autre oiseau vit qui «vole» sous l'eau, le petit manchot a le bec court et ne pèse pas plus qu'un chat.

Les touristes

L'île plaira à tous les amateurs de tourisme de montagne et de sports nautiques. Les amateurs de voyages et d'animaux sauvages apprécieront également cette terre à sa juste valeur, car l'île est habitée par de nombreux animaux étonnants que l'on ne trouve que chez nous. La Tasmanie est également connue pour ses réserves naturelles situées entre les sommets des montagnes et les lacs aux eaux cristallines.

Sur l'île sont construits des hôtels de luxe et des complexes hôteliers de luxe où vous pourrez passer des vacances inoubliables.

Comment s'y rendre

L’île n’est desservie que par les compagnies aériennes locales. Pour vous rendre en Tasmanie, vous devez d’abord arriver sur le continent. Voler sur l’île n’y rendra pas, car les vols à destination des aéroports de Tasmanie, situés dans les villes de Hobart, Launceston et Devonport, sont effectués à partir de nombreuses villes continentales - Sydney, Canberra, Perth et Melbourne. Par exemple, un vol au départ de Melbourne ne prendra pas plus d'une heure. Le service est fourni par les compagnies locales Qantas, Virgin Blue, Jetstar, Regional Express et Tiger Airways.

Ensuite, depuis les aéroports de Tasmanie, vous pouvez rejoindre l’hôtel en navettes. La distance entre les villes n’est pas grande, alors le bus débarque les touristes juste devant la porte de l’hôtel. Le tarif coûtera de 10 $ à 22 $. Pour rentrer de l'hôtel à l'aéroport, vous devez réserver à l'avance une place dans le bus et fixer une heure d'atterrissage par téléphone.

Melbourne et Devonport relient également le service de traversier de la société de transport maritime Spirit of Tasmania, ce qui rend la route menant à la destination elle-même très excitante.Le temps de trajet prend de 9 à 11 heures et le tarif varie entre 120 et 180 USD pour un siège, et entre 170 et 280 USD pour un lit en cabine. Les prix fluctuent en fonction de la saison. Si vous souhaitez prendre une voiture sur le ferry, il vous en coûtera 65 $ de plus. Les touristes doivent garder à l’esprit que les voitures de location interdisent souvent les déplacements entre le continent et l’île. Ce point devrait être vérifié avec l'agence de location.

Se déplacer dans l'île

Voyager en Tasmanie est proposé de différentes manières: en voiture, en bus, en avion, en train ou à vélo.

L’un des moyens les plus pratiques de voyager en Tasmanie est la voiture, que vous pouvez facilement louer dans l’une des nombreuses agences de location. Vous devrez présenter un permis de conduire international et des espèces, ou une carte de crédit pour le gage. Les mouvements en Australie se font à gauche, les voyageurs doivent donc être prudents et porter une ceinture de sécurité. La vigilance est particulièrement utile la nuit - la route tente constamment de rencontrer des animaux exotiques de différentes constructions.

Les routes de Tasmanie sont très sinueuses et se transforment en serpentins escarpés. La limite de vitesse de 100 km / h ne devrait donc pas vous déranger. En règle générale, c'est inutile.

L'île dispose également d'un réseau de lignes de bus. Il est desservi par les grandes entreprises de transport Redline Tasmania et Tassielink. Assurez-vous de pré-réserver des places en ligne ou par téléphone.

Tasmania Airlines Tasair, Airlines of Tasmania et Sharp Airlines proposent des vols intérieurs entre les principales villes de l'île: Hobart, Devonport, Launceston et les îles King, Flinders et Cape Barren.

Il existe un chemin de fer de la côte ouest sur l'île, qui longe la côte ouest entre Strahen et Queenstown. Le temps de trajet est de 3 heures et le déjeuner est même offert aux passagers.

Un autre moyen populaire et utile de voyager en Tasmanie est le vélo. Vous pouvez y aller soit indépendamment, soit en participant à une visite de groupe d'une durée de 1 à 25 jours.

Top 5 des parcs nationaux de Tasmanie:

  • Freycinet National Park et Wineglass Cove
  • Parc national du Mont Cradle - Lac Sainte-Claire
  • Southwest National Park
  • Parc national du mont Field
  • Parc national Franklin-Gordon Wild Rivers

Spécialités locales et magasins

En rapport avec les événements historiques, les restaurants locaux ont longtemps été principalement une cuisine anglaise. Mais aujourd'hui, sur l'île de Tasmanie, vous pouvez trouver un café avec n'importe quelle cuisine du monde. Parmi les spécialités traditionnelles de l'île, nous vous recommandons de goûter aux fruits de mer les plus frais et les plus délicieux: homard, saumon, bighead de l'Atlantique - poissons exotiques de haute mer élevés dans des fermes marines locales et divers crustacés: moules, huîtres et ormeaux.

La Tasmanie, comme l’Australie, est réputée pour son vin doux, parfumé et faible. Laissez-nous vous dire un secret que les meilleurs établissements vinicoles sont situés dans la vallée de Tamar. Les boissons pétillantes et la bière locale tiennent également la marque. Brands Cascade et Boag's sont populaires dans tout le pays.

L’île de King, appartenant à la Tasmanie, est connue pour ses fromageries. La chocolaterie Cadbury est située à Hobart.

Le miel de Tasmanie mérite également l'attention. Il est obtenu à partir de pollen d'arbre de similicuir - eucryphy brillant. Le miel a un arôme indescriptible et contient un ensemble complet de vitamines.

Si vous voyagez en groupe, nous vous recommandons d’acheter la carte à manger Tassie. La carte offre des réductions allant de 15 à 50% dans les restaurants, bars et cafés de plus de 40 villes de Tasmanie. Des rabais sont également disponibles dans certaines épiceries, enotech et en cuisine. Sur la carte, vous recevrez un guide de 32 pages des restaurants de Tasmanie, qui vous évitera de vous tromper. La carte coûte 39 $, elle est valable 30 jours pour un groupe de six personnes maximum.

Les magasins ont aussi quelque chose à voir.La Tasmanie a longtemps été isolée de la vie civilisée, et le passé colonial et la passion pour la préservation des objets anciens ont contribué à la saveur locale. Dans les magasins, vous trouverez des antiquités uniques, telles que des meubles, des objets d'intérieur, de l'argenterie, des livres, des pièces de monnaie et de la porcelaine. Ils décoreront l'intérieur de votre maison, en le rendant confortable, ou seront une aubaine pour les collectionneurs. Les meubles en bois exotiques - le myrte et le kauri sont très demandés. Vous n'avez pas à vous soucier de la livraison d'un canapé de luxe, car la plupart des antiquaires proposent des services de livraison de marchandises à l'étranger. Nous montrons également que le plus grand marché d’antiquités se situe à Hobart. C'est ce qu'on appelle le marché des antiquités.

De précieuses chèvres mérinos marchent autour de l'île, rendant la Tasmanie célèbre pour ses produits à base de laine. Tout le monde peut acheter du fil de laine ou des produits finis.

L'île abrite également de nombreuses galeries de peinture, d'artisanat et d'artisanat. Il semble qu'ici vous puissiez vous inspirer sans fin.

Lac Eyre

Lac EyreSitué en Australie méridionale, il est considéré comme le plus ancien de la planète. Mais les touristes ont tendance à voir l'étang non seulement pour cette raison. Le lac est très "capricieux", n’a pas une taille et une profondeur constantes. En saison sèche, il est recouvert d'une croûte de sel dont les cristaux brillent au soleil. Autour du réservoir - argile et sable, créant des associations avec un film fantastique.

Route des attractions

Le lac Eyre vu du satellite

L'écosystème fermé d'un réservoir inhabituel a poussé à la création du parc national du lac Eyre. Ainsi, ceux qui souhaitent voir la surface blanche comme neige se dirigent vers le nord de l'État de l'Australie du Sud. Il se trouve à l'entrée du parc national, à 60 km de la colonie de William Creek, près de la piste d'Oodnadatta. Cependant, le chemin qui y mène n’est pas facile - vous ne pouvez conduire qu’un VUS.

Quand le lac s'anime

La région où se trouve Air est considérée comme la plus sèche du pays. D'avril à octobre, un lac "disparu" accueille les touristes. A cette époque, au lieu de croûte salée à l’eau, le quartier est désert. Le climat aride, le manque de diversité de la flore et de la faune - tout cela ne contribue pas à la formation de colonies. Tout près, seul le peuple des Arabes vit - des peuples autochtones. Mais ils n'ont pas donné le nom au lac. Le nom rappelle le célèbre chercheur Edward John Eyre, qui a ouvert ce lieu au monde entier.

Coucher de soleil sur le lac Eyre de Mud Lake Reviving Lake Pink Hue Air

Pendant la période restante, le lac est partiellement comblé - la profondeur est influencée par la température ambiante et la quantité de précipitations. L'eau vient avec les rivières et les cours d'eau saisonniers, qu'on appelle "pleurer". La Diamantina est considérée comme la principale rivière d’alimentation, mais elle n’apporte pas ses eaux chaque année et seulement pendant la saison des pluies. Le lac Eyre, complètement rempli d’eau, est un phénomène unique, car il se produit environ une fois tous les 80 ans. Durant cette période, il surpasse tous les autres et est considéré comme le plus important d’Australie.

Mais même lorsque la fosse du réservoir n'est pas remplie à ras bord, cet endroit est transformé. Le désert se transforme en une oasis: les berges sont couvertes de plantes, les oiseaux arrivent, les grenouilles et les algues colorées apparaissent. Les scientifiques sont encore perplexes devant la façon dont les pélicans découvrent le «grand jour» Ils luttent ici de loin pour se frayer un chemin dans le désert chaud. Les oiseaux se rassemblent en colonies bruyantes et de nombreux nids apparaissent sur le rivage. En plus des pélicans, vous pouvez voir des canards, des cormorans, des goélands, des échasses rayées.

Les touristes sont intéressés à regarder les plantes locales. Le lac Eyre est entouré de plaines alternant avec des dunes sablonneuses. Les herbes de Mitchell poussent ici, on y trouve l'eucalyptus de Kulab, des bosquets de quinoa. Il y a une petite quantité de malli rouge et d'acacias locaux.

Mais la "célébration" de la vie ne dure pas éternellement - l'eau se dessèche progressivement. Dans le même temps, la salinité augmente.Le lac prend une teinte rosâtre et après l'évaporation de l'eau, seuls des cristaux de sel blancs restent à sa place. Le terrain devient presque inhabité.

Lake Ayr Quand un lac se transforme en marais salant

Aimant pour voyageurs

La raison principale pour laquelle les touristes viennent ici est le désir de voir le paysage blanc comme neige d'un lac asséché. L'aperçu le plus intéressant s'ouvre de la côte de la baie de Halligan. Il y a plusieurs façons de voir les environs: conduire un VUS ou piloter un hélicoptère. Mais l'autoroute se ferme dès que le réservoir est rempli d'eau.

Parfois, le lac ressemble plus à un miroir Joyeux touristes!

Se promener par voie terrestre jusqu'au lac Eyre est presque extrême et nécessite une préparation minutieuse. Les touristes se tournent donc vers des guides expérimentés pour obtenir une escorte. Avec un apport décent de nourriture et d'eau. Mais certains des dangers ne sont pas effrayés - ils organisent des courses extrêmes par temps sec. Pour cela a une surface - solide et lisse. En 1964, un record du monde a même été établi: l'athlète Donald Campbell a dispersé la voiture à 648,73 km / h.

Une vue magnifique s'ouvre sur l'air depuis les airs. Les entreprises de voyages locales proposent d’utiliser ce type de transport. Voyageur livré à l'objet et fournir une occasion de l'admirer d'en haut. Dans le même temps, vous pouvez voir les réservoirs secs voisins, qui attirent également l'attention.

Panorama du lac Eyre au crépuscule

"Nager dans le ciel"

Il est très intéressant qu’il existe un club de yacht sur le marais salé asséché. «Non, nous ne plaisantons pas - c'est assez grave», telle est la devise de l'organisation. Pendant la période de hautes eaux, même les régates ont lieu ici. Les touristes font du bateau et du kayak. Il vous suffit d'attendre la pluie pour utiliser le transport par eau. Dans le même temps, vous pouvez regarder le phénomène atmosphérique de vos propres yeux: le niveau de l'eau monte et la surface du réservoir semble être plate. En réfléchissant dans le lac, le ciel se confond avec sa surface - vous ne pouvez pas dire où se trouve la ligne d’horizon. Les habitants disent donc: pendant le voyage en bateau, il semble que vous glissiez le long de la surface céleste.

"Mélanger les couleurs" du lac Eyre depuis un avion

Impressions supplémentaires

Même à la saison sèche, il reste de l’eau à Ayr, qui est généralement recueillie dans de petits lacs formés sur le fond asséché et salé du lac.

Lors de la planification d'un itinéraire de voyage, vous devriez vous arrêter sur le chemin du célèbre village d'Odnadatta ou visiter le désert de Simpson. Les dunes tremblantes sont situées au nord du réservoir. À l'est, il y a des plaines et des pierres tranchantes, il est donc difficile de marcher. Au sud - lacs salés et marais salés et secs.

La ville principale près du lac Eyre est William Creek, entourée de dunes de sable. A proximité se trouve une immense ferme d'élevage. En saison sèche, le pâturage devient difficile. La ville elle-même est petite - environ une douzaine de personnes. Il y a des motels et du camping. Il y a même un pub. À proximité se trouve le refuge Kalamuina, qui offrait auparavant la possibilité de louer ceux qui souhaitaient travailler. Aujourd'hui, il y a le gardien du chasseur au parc national.

Parc national des montagnes bleues

Montagnes bleues - C’est un immense parc national d’une superficie de 2481 km² avec de hauts eucalyptus, des fourrés de fougères, des marais, des cascades, des rochers et des grottes, situés dans les montagnes du même nom.

Informations générales

Initialement, la chaîne de montagnes s'appelait Carmarthen. Mais tous ceux qui ont vu les montagnes pittoresques ont été frappés par une brume bleue claire au-dessus d’eux. On pense qu'il se produit lorsque plus de 90 espèces d'arbres s'évaporent des huiles d'eucalyptus. C'est pourquoi, à la fin du XVIIIe siècle, cette chaîne de montagnes acquit son nouveau nom - les Blue Mountains.

Le parc national a été créé beaucoup plus tard. En 1932, le défenseur de la nature Myles Dunphy exprima pour la première fois l’idée de le créer. Le parc n’a été créé qu’en 1959 et sa superficie était alors de 630 km².

En plus de la brume bleue fascinante, les Blue Mountains se distinguent par leur composition inhabituelle de roches de la Great Dividing Range, de petites rivières turbulentes menant à la mer de Tasman et des gorges étroites et profondes dans les montagnes. Le mont Victoria (1111 mètres) est le point culminant des Montagnes bleues.

La flore du parc comprend les types d'arbres caractéristiques de la forêt vierge australienne: eucalyptus bleus, fougères arboricoles, acacia, menthe. La faune comprend: le kangourou gris, le kangourou des montagnes (wallara), les wallabies des marais, les opossums à queue rousse et à queue annelée, ainsi que d'autres marsupiaux. Il y a beaucoup d'oiseaux exotiques ici (fantail rouge, pigeon de Wong, prosela de Crimson, attrape-mouches jaune, gloire des cavernes, et seulement d'autres dans les Blue Mountains).

Lorsque les premiers colons sont arrivés à Sydney, les Blue Mountains étaient considérées comme impraticables après plusieurs tentatives infructueuses de traverser la région. En 1813, Wentworth, Blacksland et Lawson ont réussi à trouver un passage, ouvrant ainsi la plaine occidentale à la colonisation.

Au sommet d'une chaîne de montagnes située à plus de 1 000 m d'altitude, se trouve un magnifique plateau sur lequel, depuis des milliers d'années, des rivières sont coupées à travers de profondes vallées. Le paysage ici est magnifique: canyons aux hauts murs, ravins escarpés, de sorte qu'au début du XXe siècle, trois stations de montagne apparurent ici. Aujourd'hui, les villages et les villes sont situés sur la crête qui entoure le parc national des Montagnes Bleues - un lieu idéal pour la randonnée, l'escalade et les descentes à grande vitesse sur une corde. En 1994, un groupe de voyageurs explorant le canyon a découvert un petit bosquet unique de pins Volemi de 30 m de haut, auparavant uniquement connu comme plante fossile.

En 2000, le parc national "Montagnes bleues" a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les Blue Mountains sont protégées, la descente des Trois Sœurs, les plus célèbres sommets soumis à une érosion massive, est interdite.

Les curiosités

Les montagnes bleues émerveillent par leur paysage coloré et coloré, qui change en fonction de la lumière du soleil, offrant aux voyageurs des couchers de soleil et des levers de soleil inoubliables. Mais ils contiennent également beaucoup de mystères et de légendes, vous permettant d’en apprendre davantage sur la vie et la culture des peuples autochtones.

Les falaises des Trois Soeurs constituent l’emblème du parc et ont, selon le folklore local, une étonnante histoire en matière d’éducation. Pour eux mène à “l'échelle géante”, composé de plus de 800 étapes.

Les grottes, situées sur le territoire de la réserve, présentent un intérêt particulier. Dans le Lyrohvost Hollow, vous pourrez explorer la grotte peu profonde - le site aborigène, âgé d'environ 12 000 ans, et dans la grotte Red Hands, près de Glenbrook, pour voir des empreintes de main et des dessins anciens.

Nous vous conseillons également de vous rendre dans les “errances” avec un chef local de la tribu des Darugov. Vous apprendrez de lui les «chemins de chant» qui relient les sites sacrés, puis vous baignerez dans le billabong limpide sous la cascade arc-en-ciel.

En parlant de cascades. La beauté fascinante de Wentworth Falls (Wentworth Falls) est située à la lisière de la vallée de Jamison. Vous pouvez regarder pendant des heures comment ses eaux plongent dans des cailloux de près de trois cents mètres d'altitude et profitez de la vue sur la vallée en marchant le long des sentiers, qui ont été étendus à grande échelle. S'élevant au sommet d'une mince couche de grès sur les cintres, vous pouvez entendre l'écho balayer une vallée forestière gigantesque et ressentir la grandeur de la nature.

En empoisonnant les Blue Mountains, les touristes devraient voir des rivières souterraines, des couches de roches préhistoriques et d’énormes mines de Jenolan Cave - la plus ancienne des grottes souterraines. Dans le jardin botanique «Mount Tom», vous pouvez revenir dans l'Antiquité en regardant le pin du Jurassique - l'une des plantes les plus anciennes et les plus rares au monde.

Les Blue Mountains vous permettent de vous rapprocher de la nature vierge, d’écouter des histoires sur les temps de la création du monde, qui imprègnent littéralement l’atmosphère de cette vie sauvage.

Les touristes

Blue Mountains - un endroit populaire parmi les touristes.Le parc a enregistré une fréquentation record en 1999, avec 1 million 45 000 visiteurs (à titre de comparaison: 687 000 visiteurs en 2008, 563 000 en 2009).

Le parc possède plusieurs plates-formes d'observation offrant une vue imprenable sur les vallées, les falaises et les gorges situées en bas.

Pour ceux qui aiment sentir l’esprit d’aventure, ils proposent un voyage le long des routes des Montagnes Bleues (Greater Blue Mountains Drive) - une chaîne d’autoroutes reliées et de sentiers touristiques qui couvre 10 000 km2 de tout le territoire des Montagnes Bleues. Vous pouvez vous rendre dans les environs: MacArthur, les Highlands du Sud, Maji, Hunter Valley et Hokesbury, ou explorer les lieux enchanteurs des Blue Mountains: Kurrajong, Mountains, Bleckheath et Megalong, répartis sur 18 itinéraires d’excursion. Et si vous êtes fatigué de conduire, prenez le vieux train Zig Zag Railway, qui suit l'ancienne route de Bell à Lytgow.

Dans le village de Katumba, vous pouvez faire un tour sur le chemin de fer le plus raide du monde ou survoler les rochers dans la cabine du téléphérique. Ici, vous pouvez voir la plus haute cascade d’Australie - une hauteur de 305 m, Wallaman, qui tombe dans un seul ruisseau. Les activités comprennent également le VTT, les passages pour piétons longs et courts, les balades à cheval ou en jeep. Le long des itinéraires touristiques, vous trouverez des kiosques, des cafés et des petits restaurants qui vous raviront avec une délicieuse cuisine nationale. Et de juin à août, vous pourrez assister aux fêtes de Noël, cuire des rôtis et des puddings autour du feu. Quoi de mieux que des plats préparés avec amour et l'ambiance enchanteresse des montagnes?

Puis sentez la chair de poule courir pendant l'excursion avec les esprits ou assistez à l'un des concerts mensuels à la grotte avec une acoustique naturelle au milieu d'un cadre fabuleux.

Le parc national des Blue Mountains est ouvert de 8h à 18h-19h, 365 jours par an. Un billet adulte coûte 11 $ en moyenne, l'entrée est gratuite pour les enfants.

Parc national de Kakadu

Parc national de Kakadu situé à 171 km à l'est de Darwin, sur les terres du Territoire du Nord. Le parc est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ses composantes archéologiques, naturelles et ethnologiques sont sous protection stricte, car le parc de Kakadu est unique et inimitable!

Le parc national de Kakadu couvre une superficie de 20 000 mètres carrés. km, il est situé à environ 150 km à l’est de la ville de Darwin. C'est le plus grand parc national en Australie. Il comprend également le sud de la rivière Alligator, où vit une population de crocodiles particulièrement nombreuse, et divers secteurs du parc, tels que les landes, les eucalyptus et les forêts tropicales.

L'histoire du parc et son nom

Il serait logique de supposer que le parc porte le nom d'un perroquet cacatoès, mais c'est loin d'être le cas. Le parc a reçu son nom en raison de la prononciation incorrecte par les Européens du nom de la langue dans laquelle parlait une tribu d’Autochtones vivant sur ce territoire. Leur langue s'appelait Gagadju (Gagadzhu), mais l'oreille européenne entendit "Kakadu", qui donna le nom de la région et, plus tard, le parc national.

Le parc Kakadu a été créé en 1981, mais seulement après l'adoption de la loi sur la protection de l'environnement et de la diversité naturelle en 1999, l'ensemble du territoire a été déclaré parc national. Aujourd'hui, sa superficie est de 19 804 km². Le parc, long de 200 km du nord au sud et de 100 km d’ouest en est, présente des limites claires créées par la nature elle-même. Les falaises abruptes, dont la hauteur atteint 400-500 mètres, bordent la réserve, comme si elle la protégeait des vents destructeurs et des regards indiscrets.

Flore et faune

La particularité du parc national de Kakadu est que sa nature donne l’impression que le pied d’une personne n’est jamais arrivé ici. Le territoire du parc présente non seulement une structure unique de la croûte terrestre, mais également des sols de composition biologique et chimique inhabituelle.Un vaste réseau d’eau couvre tout le territoire de la réserve, grâce auquel sa faune et sa flore étonnent par leur diversité.

Le parc Kakadu contient plus de 1 700 espèces de plantes, 280 espèces d'oiseaux, 117 espèces de reptiles, 77 espèces de poissons d'eau douce, 1 000 espèces d'insectes et 60 espèces de mammifères. Et dans les eaux des rivières Noarlanga Creek et Madzhela Creek, on trouve à la fois des crocodiles d'eau douce sûrs pour l'homme et de gigantesques crocodiles représentant le croissant de mer, terrifiant tous les habitants et les visiteurs du parc.

Deux espèces de crocodiles y vivent: les crocodiles de Johnson vivent en eau douce et se nourrissent principalement de poisson. Les crocodiles à crête sont les plus grands reptiles du monde capables de vivre à la fois en eau douce et en eau salée. En longueur, ils peuvent atteindre b m. Ces crocodiles sont extrêmement dangereux, il est arrivé qu'ils ont tué des touristes imprudents.

Ici vous pouvez voir le barramundi - poisson-poumon, dont la longueur atteint 2 mètres. Sans parler des grenouilles! Dans le parc, les scientifiques ont recensé environ 22 espèces de ces amphibiens. Les plus célèbres d'entre eux sont: le ouaouaron, la grenouille en marbre, la rainette verte et le crapaud grenouille.

Sur la toile de fond de la végétation luxuriante du parc, les termitiers brun clair atteignent une hauteur de 6-8 mètres. Les termites construisent leurs structures à partir de salive, de terre et de bois déchiqueté. Ces structures ne sont pas inférieures à la brique de la forteresse. En parcourant le parc, vous pouvez trouver des sous-couches entières de termites.

L'image pittoresque est complétée par une autre attraction du parc - une cascade de cascades de Jim Jim, Magook et Gemini, lorsque vous regardez ce qui est à couper le souffle. Ils sèchent à la fin de la saison sèche pour réapparaître pendant les pluies.

Aborigènes

Avant l'arrivée des Australiens sur ce pays, environ 2 000 autochtones vivaient sur le territoire du parc de Kakadu. Aujourd'hui, 500 Autochtones vivent et travaillent ici en permanence. Ils sont les descendants directs de diverses tribus vivant dans la réserve il y a plus de 40 000 ans. Selon la légende, les «premiers peuples» seraient apparus dans le parc de Kakadu pendant la «période du rêve» (la période de la création du monde), lorsque nos ancêtres sortiraient des entrailles de la terre, errant dans le monde, plongés dans les rochers, ne laissant que leurs empreintes. Les aborigènes sont certains que les âmes de leurs ancêtres habitent toujours dans la partie méridionale de la réserve, appelée «pays de la maladie», et ils conseillent donc aux touristes de marcher avec prudence et de ne pas réveiller les dieux endormis. Cette histoire a une explication rationnelle. Lorsque les premiers conquérants sont arrivés sur ces terres, beaucoup sont morts de maladie, tandis que d'autres sont retournés dans leurs villes et leurs villages.

En général, les aborigènes gardent de nombreuses histoires et légendes, transmises de génération en génération. Ils sont heureux de les partager avec les touristes, tout en leur laissant un lieu de devinettes et d’allusions. Un représentant du clan Manilakarr a déclaré: «Notre pays a une longue histoire. Parfois, nous parlons un peu plus. Venez écouter nos histoires, regardez nos terres. Peut-être que cela restera dans votre coeur. Et si vous en voulez plus, vous reviendrez.

Art rupestre unique

En visitant le parc Kakadu, les voyageurs devraient absolument voir les photos des grottes d'Ubirr, Nourlangie et Nanguluwur. Reconnus comme des exemples remarquables d'art rupestre aborigène australien, ils constituent à juste titre l'attraction principale du parc.

Les peintures rupestres ouvrent la porte à la vie des secrets et des aborigènes locaux de différentes époques - des chasseurs et collectionneurs de la préhistoire à nos contemporains. Un style «rayons X» intéressant est une caractéristique distinctive de leurs dessins: les artistes ont transféré non seulement l'apparence des personnes et des animaux, mais également leurs organes internes. Les peintures rupestres ont été créées pour diverses raisons:

  • Chasse - les images d'animaux étaient brillantes, accrocheuses, pour exagérer leur beauté et leur force, garantissant une chasse réussie à quiconque est entré en contact avec l'esprit de l'animal peint.
  • Valeur sacrée - dans certains des dessins représente les étapes de cérémonies religieuses mystérieuses.
  • Histoire - dans les grottes dominées par des dessins montrant l'histoire de la création du monde Spirits of the Ancestors.
  • Sorcellerie et magie - les dessins pourraient être utilisés à des fins rituelles afin de contrôler les événements et d’influencer la vie des gens.

Il est également intéressant de noter que pour les aborigènes, le processus de création d’un art rupestre était plus important que son résultat. Cela confirme le fait que de nombreux dessins sont faits sur des anciens.

Les images indiquent que des gens sont apparus ici il y a plus de 50 mille ans. Mais les indigènes se réfèrent à cette recherche avec ironie. Dans la tribu Warrajan, ils disent: «Les gens sont venus sur ces terres et ont trouvé des ocres, des outils de pierre et des braises au feu. Ils ont dit que les aborigènes vivaient ici il y a 50 mille ans. Mais au moins, les aborigènes savent qu'ils vivent dans ce pays depuis son apparition. "

Perth City

Résumé de CityStatt: Australie occidentale Basé sur: 1829. Superficie: 6418 km² Population: 2 022 044 personnes (2016) Fuseau horaire: UTC + 8, en été UTC + 9 Code téléphonique: +61 08

Perth - la plus grande ville et capitale de l'Australie occidentale. La ville est située dans le sud-ouest de l'Australie, au bord de l'océan Indien. La population de la ville est de 2 millions d'habitants (2016). Perth est la quatrième plus grande ville d’Australie, après Sydney, Melbourne et Brisbane, et avec une croissance de 2%, elle est la grande ville à la croissance la plus rapide. Perth compte environ 75% de la population de tout l'état de l'Australie occidentale.

Le climat

Il y a une pluie modérée et saisonnière à Perth. L'été est généralement chaud et sec et dure de décembre à mars. Février est le mois le plus chaud. À son tour, l'hiver est assez humide et frais. Ce temps fait de Perth un exemple classique du climat méditerranéen. L'été n'est pas complètement dépourvu de pluie, avec de rares orages occasionnels. La température maximale de 46,2 ° C a été enregistrée le 23 février 1991. Souvent, les jours d'été, après le déjeuner, la brise de mer, également connue sous le nom de Fremantle Doctor, souffle du sud-ouest pour remplacer les vents chauds du nord-est. Ces jours-là, la température descend en dessous de 30 degrés quelques heures après le changement de vent. Perth est une ville très ensoleillée pour le climat méditerranéen, où le soleil brille de 2 800 à 3 000 heures par an.

Les hivers sont relativement frais et humides. La majeure partie des précipitations tombe entre mai et septembre. La température la plus basse de -0,7 ° С a été enregistrée le 17 juin 2006. Bien que la majeure partie de la pluie tombe en hiver, le record a été enregistré le 9 février 1992, avec 120,6 mm de pluie. La structure des pluies à Perth et dans le sud de l'Australie occidentale a radicalement changé au milieu des années 1970. Il y a eu une diminution significative des précipitations hivernales et une augmentation du nombre d'orages pendant les mois d'été.

Panorama de la ville de Perth. Vue depuis Kings Park

La culture

La ville de Perth est la ville natale de l'acteur Heathcliff Andrew Ledger, mieux connu sous le nom de Heath Ledger, ainsi que des créateurs et participants des groupes de musique Pendulum and Knife Party, Rob Swire, Gareth McGrillen et Paul Harding.

Dans la banlieue est de la ville se trouve le parc Kounu Koala, une réserve zoologique qui accueille des groupes de touristes et d’écoliers et permet aux touristes de prendre des photos avec des koalas et de les tenir entre leurs mains.

Histoire

Avant l'arrivée des Européens, cette région était habitée par les Nungars pendant 40 000 ans, ce qui a été prouvé par des fouilles près de la rivière Swan. Les aborigènes occupaient le coin sud-ouest de l'Australie occidentale et vivaient de la chasse et de la cueillette. Lorsque les Européens ont rencontré les Aborigènes ici pour la première fois, ils ont appelé cette terre Burla. Plusieurs tribus vivant sur les rives de la rivière Swan, qui formèrent Whadjuk, ainsi que d’autres tribus, constituèrent le bloc sociolinguistique du sud-ouest, également connu sous le nom de Nungar (peuple).

La première apparition d'Européens à l'embouchure de la rivière Swan remonte au 19 juillet 1619 par l'équipage de Frederick de Hautmann. Toutefois, en raison des mauvaises conditions météorologiques, aucun atterrissage n'a été effectué. À l'avenir, les navigateurs européens se sont rendus à plusieurs reprises sur le territoire, mais les colonies de peuplement établies n'étaient pas permanentes.

La colonie de Swan River a été fondée en 1829 par le capitaine James Sterling. L'un des premiers bâtiments, la Maison ronde, a survécu jusqu'à nos jours et se trouve maintenant sur le territoire de la ville de Fremantle.En 1832, la population de la colonie atteignait un millier de colons et elle portait le nom officiel «Western Australia» en l'honneur de la colonie éponyme fondée en 1826 dans la région d'Albany. Cependant, le nom Swan River a longtemps été utilisé pour désigner l'ensemble du territoire. Plus tard, l’Australie occidentale s’est étendue à l’est et au nord du continent australien, devenant la deuxième plus grande unité administrative au monde. Aujourd'hui, l'État occupe environ un tiers du pays.

La démographie

Perth est la quatrième plus grande ville d'Australie. Au début des années 1980, il a dépassé Adélaïde avec cet indicateur. Selon le recensement de 2011, il y avait 1 832 114 personnes dans la ville.

En 2006, les groupes ethniques les plus importants étaient: les Britanniques (534 555 ou 28,6%), les Australiens (479 174 ou 25,6%), les Irlandais (115 384 ou 6,2%), les Écossais (113 846 ou 6 , 1%), les Italiens (84 331 ou 4,5%) et les Chinois (53 390 ou 2,9%). En outre, 3 101 Autochtones autochtones vivaient dans la ville (0,2%).

Perth se distingue par un grand nombre d'anglais dans la population. Selon le recensement de 2006, 142 424 résidents étaient nés au Royaume-Uni, contre 145 261 à Sydney et la population totale de Perth ne représentait que 35% de la population totale de Sydney.

La composition ethnique de la ville a changé au milieu du siècle dernier, lorsqu'un grand nombre d'immigrants venus d'Europe sont arrivés dans la ville. Étant donné que Fremantle était la première ville australienne empruntée par les navires d'Europe, Perth a connu un afflux d'Italiens, de Grecs, de Néerlandais, d'Allemands, de Croates, de Bosniaques, de Serbes, de Polonais, de Tchèques, de Slovaques, de Russes, d'Ukrainiens, de Macédoniens, de Turcs et d'autres groupes ethniques.

La géographie

La ville est située au sud-ouest du continent, entre l'océan Indien et la partie inférieure de la côte, appelée Darling Range. Le quartier central des affaires et la périphérie de la ville sont situés sur la rivière Swan. La ville la plus proche de Perth avec une population d'un million d'habitants est Adélaïde, en Australie méridionale, à 2 104 km. Perth est géographiquement plus proche du Timor oriental et de Jakarta que de Sydney et Melbourne, la zone centrale étant délimitée par la rivière Swan au sud et à l’est, par Kings Park à l’ouest et par la voie ferrée au nord.

Jenolan Caves

Jenolan Caves - Le système de grottes de renommée mondiale, situé dans les Blue Mountains d’Australie, à 175 kilomètres de Sydney.

Histoire de la grotte

Les grottes de Jenolan sont l’un des complexes les plus anciens au monde. Mesurant le rapport entre le potassium radioactif et l'argon inerte libéré lors de la décomposition du potassium, les scientifiques ont déterminé l'âge approximatif de l'argile dans la grotte - 340 millions d'années.

Les formations stalactiques dans les grottes sont d'une beauté saisissante. Des stalactites blanches, presque transparentes, à la lumière d’une lanterne chatoyante de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Certaines grottes sont bien éclairées et accessibles aux touristes, mais la plupart des complexes ne peuvent être explorés que par des spéléologues.

Les tribus autochtones autochtones Gunundarra appelaient les grottes Jenolan «Binumea», ce qui signifie «endroits sombres». Les aborigènes ont essayé d'éviter les grottes, car ils avaient peur des mauvais esprits qui vivaient à l'intérieur.

En 1838, James Valen a recherché le bétail perdu et a découvert des grottes. Selon une autre légende, il aurait pourchassé le criminel James Mackieowna, qui vola du bétail et des chevaux et utilisa les grottes de Jenolan comme abri. L'une des grottes les moins visitées du complexe s'appelle aujourd'hui «Cave McKiowna».

En 1866, les grottes passèrent sous le contrôle gouvernemental de la Nouvelle-Galles du Sud et, l'année suivante, Jeremy Wilson fut nommé gardien de la région. Wilson a non seulement enquêté sur les grottes «Lucas» et «Elder» déjà connues à cette époque, mais a également découvert plus tard les grottes «Impérial», «Impérial de gauche» («Chifli»), «Jersey» et «Jubilé».

En 1872, il était nécessaire d'interdire la «destruction de formes naturelles» de grottes car les touristes voulaient prendre un souvenir pour commémorer leur séjour dans le complexe. Ils ont d'abord ramassé des pierres puis commencé à casser des morceaux de stalactites et de stalagmites.

En 1884, le complexe a été rebaptisé "Jenolan Caves". Jenolan est un mot autochtone qui signifie haut. Ce nom n’est pas une surprise, car à côté des grottes se trouve la montagne du même nom. En 1898, la maison troglodyte a été construite pour servir les touristes.

En 1903, James Weiburg, devenu gardien par intérim, découvrit cinq autres grottes: «River», «Skeleton» («Cerberus»), «Temple of Baal», «East» et «Ribbon».

Les touristes

  • Les grottes de Jenolan sont une attraction touristique populaire. Chaque année, plus de 250 000 visiteurs viennent ici. Neuf «grottes sombres» sont ouvertes aux visites régulières, et plusieurs autres peuvent être vues dans le cadre de visites spéciales.
  • La grotte «cathédrale» est connue pour son excellente acoustique. La plupart de ce vaste réseau de grottes n’est accessible qu’aux spéléologues, en particulier dans les zones situées le long du système fluvial souterrain; mais les dix grottes du complexe de Jenolan ont été adaptées au tourisme régulier.
  • Lucas Cave: découverte en 1861 et très appréciée des visiteurs. La grotte possède de nombreuses arches énormes, y compris la «cathédrale» - plus de 50 mètres de haut.
  • River Cave: découverte en 1903, la plus vaste des grottes du complexe Jenolan. Comprend certains de ses monuments les plus célèbres, tels que le Minaret (une stalactite délicieuse), la Grande Colonne (un énorme stalactate) et le Canopy de la Reine, ainsi qu'une partie de la rivière souterraine Styx. Jusqu'en 1923, année de la construction du pont, la rivière dans cette grotte était traversée sur un petit bateau, comme dans l'ancienne légende grecque sur le Styx dans le royaume d'Hadès.
  • La grotte de Chifley: découverte en 1880. La grotte à éclairage électrique, installée presque immédiatement après son ouverture, jusqu'en 1952. Chifley était connue sous le nom de «caverne impériale de gauche».
  • Grotte impériale: découverte en 1879. Il s'agit de la grotte la plus facile à visiter pour les touristes. La grotte est l'un des rares endroits où vous pouvez voir d'anciens fossiles, ainsi que des vestiges du diable de Tasmanie.
  • Grotte de l'Est: découverte en 1903, elle n'a été ouverte au public qu'en 1917. Cette grotte contient l'une des plus grandes formations rocheuses du complexe. Jusqu'en 1954, cette grotte, ainsi que les grottes «Temple de Baal» et «Ruban», n'étaient accessibles que par la «grotte de la rivière».
  • Ribbon Cave: découverte en même temps que «Eastern Cave», elle ne faisait à l’origine que partie intégrante de la visite, mais est maintenant visitée séparément. Il a une longueur de seulement 60 mètres, mais est très richement décoré par la nature elle-même.

Les grottes de Jenolan sont ouvertes tous les jours de l'année, même à Noël. Une visite dans une grotte coûte 32, 38 ou 42 dollars par personne, selon la grotte choisie. Il existe des réductions pour les étudiants et les retraités, et un billet coûte 22 $ ou 27 $. Ceux qui voyagent avec une famille peuvent acheter un billet pour 75 $ ou 85 $, pour lequel deux adultes et jusqu'à trois enfants passeront. A propos, pour les enfants de 7 à 11 ans, ils ont créé leurs propres excursions fascinantes, qui seront le voyage parfait pendant les vacances. Et pour les aventuriers inventés les plus désespérés et les plus infatigables, Aladdin et Mammoth, qui coûtent respectivement 90, 100 et 200 dollars.

Péninsule de Mornington

Péninsule de Mornington - Un très bel endroit et un parc national en Australie, situé près de Melbourne. La partie orientale de la péninsule est célèbre pour ses ports et ses baies.

Informations générales

Cape Nepean est l'un des nombreux parcs qui composent le parc national de la péninsule de Mornington. Fort-forteresse de Fort Nepean avec des fortifications, il s’agit d’une ancienne base militaire. Le nombre de touristes ici étant limité, la visite doit être réservée à l'avance. Un vieux phare se dresse sur Cape Shank, avec une vue magnifique sur l'océan. L'activité la plus populaire sur la péninsule est de nager avec les dauphins et les phoques. Un peu plus près du continent, sur le cap Shank, se trouve le "siège d'Arthur" - une falaise géante en granit qui s'élève à 300 mètres au-dessus de la baie de Port-Phil.

Plus près de la côte, le paysage est un mélange fantastique de pâturages, de vergers et de plus de 170 vignobles, où sont cultivés des raisins rouges et blancs.Le parc de conservation de Pearsdale, où se trouvent des animaux rares, se trouve également ici, où vous pourrez faire une excursion nocturne inhabituelle.

Détendez-vous et détendez-vous dans les nombreux spas et sources chaudes de la région. Sept terrains de golf sur la péninsule de Mornington figurent sur la liste des 50 meilleurs terrains de golf en Australie.

La péninsule de Mornington accueille de nombreux festivals gastronomiques et viticoles à thème tout au long de l'année. Goûtez les produits frais de la péninsule, présentés en abondance au festival de la fraise de Droman et au festival de la mer de Frankston, en janvier. Vous pouvez également assister à la fête de la récolte du pinot noir en février.

Pinnacles (Te-Pinnacles)

Pinacles - Désert dans le sud-ouest de l'Australie. Il fait partie du parc national de Nambung, situé à 19 km de la ville provinciale de Cervantes, à 245 km au nord de Perth et à 6 km du littoral. Cette partie de l'Australie occidentale appartient à la région de la côte de corail.

Informations générales

Pinacles du désert

Sables dorés luxueux, nombreux sommets, regard vers le ciel - voilà ce qui attire l'attention des touristes qui visitent le désert. Le terrain sablonneux est particulièrement beau par temps ensoleillé - il semblerait que tout y soit en or, car même les pierres coupantes atteignant 5 mètres de haut ont une couleur jaune.

Le désert de Pinnacles est particulièrement impressionnant le matin au lever du soleil et en fin de soirée lorsque la lumière dépasse l'horizon. A cette époque, les pierres calcaires pointues laissent des ombres inhabituelles sur le sable. Tous les pinacles situés dans le désert ont des formes et des hauteurs variées. Cela explique le nom du désert - «Te-Pinnacles» signifie «désert de roches acérées».

Les touristes

Chaque année, plus de 250 000 voyageurs viennent ici. Les touristes peuvent se rendre dans le désert depuis la ville la plus proche, Cervantes. La route prend environ une demi-heure.

Vous pouvez visiter Pinnacles à tout moment de l’année, mais la période la plus réussie est celle d’août à octobre, au moment de la floraison des fleurs sauvages, et dans le désert lui-même n’est pas trop chaud.

À l’entrée des Pinnacles, une fois la visite payée, les touristes reçoivent une petite carte indiquant la voiture et les sentiers de promenade. La longueur de la route est de 4 km, itinéraire pédestre - seulement 1,5 km.

Le mystère des pinacles

À ce jour, il n’existe pas de version non ambiguë expliquant la formation de ce désert unique, où, parmi la végétation rare sur la vaste étendue de sable doré, s'étend vers le ciel de nombreux piliers calcaires de forme fantaisiste.

Traduit de l'anglais, Pinnacles signifie «tourelles». Ils ressemblent vraiment à des tourelles de différentes hauteurs, formes et reliefs. Certains croient qu'il s'agit de roches calcaires, d'autres que des arbres anciens recouverts de poussière de sable ont été transformés en tours.

La première mention de Pinnacles a été trouvée dans le magazine de navigation des navigateurs néerlandais. Après avoir vu ces formations de chaux depuis le bord de leur navire, ils ont d'abord pensé avoir découvert une ville ancienne et inconnue, sans croire que la nature soit capable de créer de telles sculptures. Et vraiment, pourquoi les structures de sable n’ont-elles pas dissipé les vents de l’océan Indien le même jour?

Pendant longtemps, les scientifiques ont été incapables de comprendre ce phénomène et ils ne sont pas encore parvenus à une opinion commune. La version généralement acceptée est la suivante. Il y a des millions d'années, l'océan était là. Pendant la période glaciaire, le niveau de la mer s’élevait à 150 mètres au-dessus du niveau actuel, inondant ainsi la zone côtière. Il y a 80 000 ans, l'eau s'est retirée, enrichissant le sol de coquina, de sel marin et de micro-organismes. Les arbres poussaient sur un sol fertile, s’enracinant profondément dans le sol, détruisant une pierre sous-jacente et ramollissant le calcaire. L'eau a contribué au processus de destruction en lessivant la chaux. Puis il y avait un feu dans la forêt et les arbres brûlés. Soit l'eau se retirait encore plus, le climat devenait plus sec et l'auto-inflammation commençait. La terre brûlée a été emportée par les vents de l'océan. À sa place, du sable de quartz provenant des plages voisines.Pour cette raison, les endroits entre les racines des arbres, où il n'y avait pas de terre, sont restés, car le sable ne brûle pas.

Le désert de Pinnacles est l'un des sites les plus reconnaissables de l'Australie. Il faut le visiter au moins pour se sentir comme si vous étiez sur une planète dorée, où des extraterrestres sont sur le point d'apparaître et de révéler le secret de sa création.

Pink Lake Hiller

Hiller - le lac le plus insolite d’Australie et peut-être le plus étonnant du monde. Sa principale caractéristique est la couleur rose de l'eau. Le lac est situé dans le sud-ouest de l'Australie, sur l'île de Medium, l'une des 105 petites îles qui composent l'archipel de Research. Sur les bords, le lac rose est entouré de sable et d'une forêt d'eucalyptus.

Lake Hiller est unique en son genre. Chaque année, des voyageurs de différents pays lui rendent visite afin de s’assurer que la couleur rose de son eau est vraiment anormale, même si vous la versez dans un récipient séparé, et admirer cette création de la nature. Le lac est bordé de manière spectaculaire par une ceinture blanche de sel et, vu de tous les sommets, il semble avoir été écrit par Monet, qui a montré son imagination, ou par Van Gogh, qui a légèrement atténué les couleurs. Il n’est pas surprenant que les touristes prennent souvent des photos du lac Pink, précisément dans les airs, afin de préserver des impressions lumineuses pour le restant de leurs vies et d’être à nouveau convaincus de l’inventivité de la nature.

Pourquoi l'eau est-elle rose?

Cette question vient tout d’abord à l’esprit, elle est posée par presque tous les voyageurs ayant visité cet endroit anormal. Mais la réponse n'est toujours pas trouvée. Contrairement à d'autres lacs colorés dans le monde, tels que Retba au Sénégal et les étangs salés de la baie de San Francisco, l'origine de la couleur rose du lac Hiller n'est pas prouvée sans équivoque.

Au début, on pensait que la couleur résultait de la peinture créée par les organismes Dunaliella et Halobacteria vivant dans les étangs salés. Une autre hypothèse suggère que la couleur rose est due à la bactérie rouge halophile. On a supposé que la couleur rose de l'eau résultait de la combinaison d'une certaine salinité de l'eau et de micro-organismes spécifiques. Mais les tests effectués en 1950 ne confirmaient pas ces hypothèses. Au cours des années suivantes, de nombreuses études ont également été menées, mais le mystère de Lake Hiller n’a pas été résolu, perturbant l’esprit des scientifiques.

Emplacement du lac

Le lac Hiller est situé à la périphérie de l'île Middle, il n'est séparé de l'océan que par une petite bande d'eucalyptus qui entoure le réservoir de tous les côtés. Les arbres à feuilles persistantes donnent au paysage un bon contraste, en donnant un aspect particulièrement brillant à un lac rose.

En ce qui concerne la taille du lac, on ne peut pas dire qu'il est grand. Sa largeur est d'environ 600 mètres. Grâce à sa forme ovale, le lac est souvent comparé à un fabuleux gâteau au délicieux glaçage rose.

L'histoire du lac rose

La première mention de Lake Hiller date de 1802. Matthew Flinders, navigateur britannique et hydrographe britannique, s’est arrêté à l’île de Sredny et a remarqué un lac inhabituel sur le chemin de Sydney.

En 1820-1840, les chasseurs de phoques et de baleiniers s'arrêtèrent sur l'île et, au début du XXe siècle, le sel commença à être extrait de l'eau de rose. Mais la ressource s'est rapidement tarie et au bout de six ans, l'extraction du sel était arrêtée. Depuis lors, le lac n'est plus utilisé à des fins industrielles.

Légende du lac Hiller

Ce lieu mystérieux a sa propre très belle légende expliquant la couleur rose de l’eau. Elle est connue de peu de navigateurs et de voyageurs rares.

Au XVIIe siècle, dans les eaux lavant l'île, le navire subit une forte tempête et coula. Le seul marin survivant jeté dans la terre inhabitée. La lutte contre les éléments lui a fait très mal. À cause des membres cassés, chaque mouvement faisait souffrir le marin et l'extraction de nourriture devenait un supplice. Quelques semaines plus tard, effrayé par la douleur, la solitude et le désespoir, il s'exclama: «Je vendrai mon âme au diable si ce cauchemar s'arrête!» Puis un homme avec deux pichets à la main ressortait de l'ombre d'un arbre voisin: il y avait du sang dans l'un et du lait dans l'autre.Il se dirigea lentement vers le petit lac intérieur de l'île et dit: «Le sang vous aidera à oublier ce qu'est la douleur. Le lait vous évitera d'avoir faim. Il suffit de plonger dans ces eaux. " Après cela, l'étranger a versé le contenu des cruches dans le lac, le faisant changer de couleur. Le marin, qui se croyait fou, entra lentement dans une eau de rose suspecte et plongea. Lorsqu'il ressortit, il n'y avait aucun étranger inconnu. À la surprise du voyageur des fractures et de la faim, il ne restait plus aucune trace. Plus tard, cette île a débarqué des pirates qui ont capturé le pauvre marin. Par la suite, les filibusters ont été alarmés par le fait que le prisonnier ne ressentait aucune douleur et n’avait pas besoin de nourriture. Considérant cela comme un mauvais signe, des pirates superstitieux ont jeté le marin à la mer, ne croyant pas en son histoire mystique de guérison. Soit dit en passant, le nom original du lac “Hiller” est en parfaite concordance avec le mot anglais “Healer”, qui se traduit par “Healer”.

Ville de Sydney (Sydney)

Brèves informations sur la villePays: Nouvelle-Galles du SudVille à: 1842Area: 12 145 km² Population: 5 113 326 habitants (2017) Densité de population: 397,25 habitants / km² Zone horaire: UTC + 10, en été UTC + 11 Code téléphonique: +61 2 Index postal: 2000 Climat: océanique

Sydney - la capitale de l’état australien de la Nouvelle-Galles du Sud, colorée et aux multiples facettes, la plus grande et la plus ancienne ville d’Australie située dans le sud-est du pays. Sydney a été fondée le 26 janvier 1788 par Arthur Phillip, chef du premier groupe de colons britanniques, nommé en l'honneur du ministre de l'Intérieur anglais Lord Sydney. Le statut de ville a été attribué le 20 juillet 1842.

Informations générales

Sydney possède les bâtiments les plus hauts du pays - la tour de Sydney (259 m) et le siège de la plus grande compagnie d’assurances (244 m). En plus de la salle de concert, l’opéra de Sydney abrite un opéra dramatique, une salle de cinéma, des restaurants et une bibliothèque. La ville possède de nombreux jardins et parcs, dont le plus grand est le jardin botanique royal. Sur l'autre rive nord de la baie (Taronga) se trouve l'un des meilleurs zoos du monde. Dans la région de Pittowater Bay, il y a des banlieues branchées comme la verdure (parmi lesquelles on peut voir du koala) - Mona Vale, Newport, Avalon, Palm Beach. Sydney est le centre des affaires du pays, sa capitale financière. Ici se concentre l'essentiel de l'industrie manufacturière de l'état.

Opéra de Sydney - la carte de la ville

A voir et à faire

Sydney propose un grand nombre d’excursions et de divertissements pour tous les goûts. Ici, tout est réuni - et la gaieté gaie de la grande ville, l’unité avec la vie sauvage et de superbes vacances à la plage. Aucune ville du monde ne peut se comparer à Sydney par le nombre de plages dispersées dans ses alentours.

Sydney

Entourée de plages, de montagnes et de parcs, Sydney a de quoi attirer les touristes. Mais, apparemment, Sydney n’est pas seulement réputée pour sa beauté naturelle, car elle est parvenue à passer d’une colonie pénitentiaire du XVIIe siècle à un centre économique et culturel du XXIe siècle, accueillant plus de 2,6 millions de touristes par an.

Plus près du centre - Hyde Park, la cathédrale Sainte-Marie, le Parlement, le Trésor, la galerie d'art, le jardin botanique royal et enfin, vous êtes sur le quai de Sydney Cove et devant les principaux symboles de la ville - Opéra, Pont et Tour - le tout en harmonie avec le collectif planifier les créateurs de l'apparence architecturale de la ville.

Ici, il est préférable de faire une promenade et de prendre des photos uniques pour la mémoire. Montez à une hauteur de 300 mètres au cœur de Sydney et pour un déjeuner australien copieux et copieux dans le restaurant tournant de la tour de Sydney, explorez le panorama complet de la ville depuis une vue à vol d'oiseau - le rêve de tous ceux qui viennent à Sydney. En visitant la région de Rocks, vous ferez un voyage dans le passé des villes. La ville sera alors le cœur des affaires de Sydney, aujourd’hui et de demain. Une promenade dans la région de Darling Harbour mènera certainement au jardin chinois.

Girafe du zoo de Sydney

Qui n'a pas rêvé de faire un tour sur un vrai bateau à vapeur du siècle dernier et aux sons du jazz traditionnel? Embarquez pour une croisière autour de Sydney Cove et admirez Sydney depuis la mer, savourez un somptueux déjeuner (buffet) de plats australiens et asiatiques ou dégustez simplement une profusion de fruits de mer. Et après le déjeuner, vous pourrez participer à un concert de jazz impromptu dans le style de Dixieland.

Le port de Sydney est le centre de son charme, de sa culture et de son histoire. Que vous le traversiez sur le ferry, le franchissiez sur le pont Harbour Bridge ou le regardiez de la terrasse du restaurant local, cela vous paraissait toujours magnifique. Les dômes de l'Opéra, merveille architecturale qui symbolise en quelque sorte la ville, dominent le port.

Bateau de croisière dans le port de Sydney

Dans le port sont innombrables sites. Dans un endroit appelé The Rocks, la plus ancienne colonie anglaise d’Australie, il existe de nombreux bâtiments anciens, galeries, restaurants et magasins magnifiquement restaurés. À l’est, à partir de là, se trouve la rue Mowery, de part et d’autre de beaux bâtiments en grès. De là, vous pourrez vous promener dans les jardins botaniques royaux, où poussent un grand nombre de fleurs. À l’ouest se trouve Darling Harbour, un quartier géant regorgeant de musées, de parcs enchanteurs, de restaurants, de galeries et du cinéma IMAX.

L'aquarium de Sydney sur Darling Marina (Darling), célèbre pour les habitants uniques des mers et des océans tropicaux, est à juste titre considéré comme l'un des aquariums les plus spectaculaires et les plus intéressants au monde. Il est l'un des plus grands au monde. L'Aquarium compte plus de 5 000 oiseaux aquatiques exposés dans différents types de «laboratoires marins», dont trois immenses aquariums flottants, 27 grands aquariums et 23 petits aquariums. Au cours de l'année, plus d'un million de personnes visitent l'aquarium. En se promenant dans un tunnel de verre, dans la colonne d’eau, vous pourrez rencontrer des requins et des raies, des tortues et d’autres habitants des mers du Sud. Les tunnels sous-marins en acrylique donnent aux visiteurs la possibilité de voyager sous l'eau et d'observer directement la vie des profondeurs marines. Les habitants de la mer peuvent même être «sentis à la main» dans des piscines spécialement aménagées. La plongée en haute mer est également possible pour tous.

Rues de sydney

En dehors de la ville se trouvent les banlieues orientales à la mode - Wollara et Double Bay avec leur architecture victorienne et leurs cafés agréables. Un peu plus loin se trouvent les plages les plus populaires de Sydney, accessibles en bus ou en ferry. Bondi et Manley sont considérés comme les meilleurs, mais il y en a aussi beaucoup d'autres, il suffit de regarder. Soyez sûr de visiter, situé dans le quartier de Gleb et Newtown, qui attirent les gens avec leurs magasins bon marché, librairies, bars et cafés. Kings Cross rappelle un peu Times Square à New York avec ses hôtels et restaurants bon marché. Surrey Hills, Darlinghurst et Paddington comptent un grand nombre de restaurants, de cafés et de boutiques.

Flashmob dans la rue

Pendant environ 40 000 ans, Sydney fut l'habitat autochtone jusqu'à ce que le capitaine James Cook s'embarque pour Botany Bay en 1770, à la suite de quoi l'ère de la colonisation européenne commence. Cook jeta l'ancre dans le port et, examinant la côte au nord de celle-ci, déclara que la partie orientale du continent était la propriété de la Couronne britannique.

En 1788, les premiers colons européens sont arrivés ici et une colonie de forçats a été établie à l'emplacement actuel de Sydney. L'endroit a été nettoyé et où la jetée de Sewdlar est maintenant, les premières maisons ont grandi. La jeune colonie a pris racine et la région adjacente s'appelait les Rocks. Malgré les contretemps et les problèmes initiaux, la ville se développa et pendant le mandat de Makueri, de nombreux bâtiments en pierre élégants furent construits.

Hyde Park à Sydney

Au 19ème siècle, la ruée vers l’or et l’exposition universelle constituaient la nouvelle ruée vers le développement de la ville.Le début du 20ème siècle a été marqué par l'unification des colonies australiennes, qui ont reconnu Sydney comme leur capitale. Après cela, la ville s’est considérablement développée et a acquis une grande importance pour le pays.

Bien que plus de 4 millions de personnes vivent maintenant à Sydney, ses habitants sont plus amicaux et hospitaliers que les habitants d'autres grandes villes.

En raison de son climat et de ses paysages magnifiques, Sydney peut vous proposer de nombreuses activités de plein air. En outre, de nombreux voyageurs sont attirés par les attractions culturelles et historiques du centre-ville. À Sydney, les voyageurs n’ont pas besoin d’être tiraillés entre sites culturels et naturels, la capitale de l’Australie en possède tous les deux et bien d’autres choses encore.

Harbour Bridge Bridge Opéra de Sydney: Opéra de Sydney - l'un des bâtiments les plus reconnaissables du XXe siècle. C'est un ... Sydney Tower: Sydney Tower est le plus haut bâtiment de Sydney et le deuxième en Australie. Son ... Harbour Bridge: Harbour Bridge est le plus grand pont de Sydney, l'un des plus grands ponts en arc en acier au monde. Sydney Aquarium: L'Aquarium de Sydney est l'une des principales attractions de l'Australie, située dans le ... Cathédrale de la Vierge Marie: Cathédrale Bienheureuse Vierge Marie - Cathédrale catholique, située dans la ville de Sydney ... Toutes les attractions de Sydney

Offres spéciales pour les hôtels

Calendrier des prix bas

Téléphones utiles

  • Le code de tél. Sydney: 02
  • Contexte: 013
  • Contexte des appels interurbains: 012
  • Aide et assistance dans les négociations internationales: 0102
  • Police: 92 81 00 00
  • Hôpital: 92 28 21 11
  • Ambulance, incendie ou police: 000
  • Service de traduction: 92 21 11 11
  • Pharmacie de garde: 94 38 33 33
  • Centre de réparation automobile: 92 60 92 22

Harbour Bridge

Pont du port - le plus grand pont de Sydney, l'un des plus grands ponts en arc en acier au monde. C'est l'une des principales attractions de Sydney. Les Australiens qualifient le pont de «plaisanterie» en plaisantant à cause de sa forme inhabituelle.

Au loin, nous avons vu le pont. Il était incroyable. Il s'éleva au-dessus de la baie comme un profond soupir. Dans le profond nuage de lumière, il plana parmi les rivages sales et mats. Son arc était gonflé de biceps en acier.
Granin D.A. “Mois à l'envers”

Informations générales

La travée du pont du port mesure 503 mètres de long. Il s'agit d'un peu moins que la longueur de 518 mètres du plus long pont en arc en acier «Fayetteville» qui traverse la gorge à travers laquelle la New River coule dans l'État américain de Virginie occidentale. Puisque, à l'heure actuelle, si un pont de longue portée est nécessaire, ils optent pour un système de ponts suspendus ou à haubans, car ils sont beaucoup plus légers et moins coûteux qu'un pont à arches rigides, le Harbour Bridge figurera longtemps en tête de la liste des plus grands ponts en arc au monde.

L'arc en acier du pont du port pèse 39 000 tonnes. Il s'élève à 139 mètres au-dessus du niveau de la mer et dispose en même temps d'une hauteur libre de 49 mètres au-dessus du niveau de la baie, ce qui garantit le passage de tous les navires sous le pont. Fait intéressant, la hauteur de la voûte peut augmenter d’environ 18 cm par temps chaud, car le métal se dilate lorsqu’il est chauffé.

La longueur totale de tout le pont est de 1 149 mètres. Sa largeur est de 49 mètres et le poids total du pont est de 52 800 tonnes de total! Les éléments en acier de la construction du pont sont reliés par six millions de rivets.

Les touristes

À partir du 1 er octobre 1998, des excursions sont organisées pour les personnes de plus de 10 ans sur le pont: l’ascension le long de la voûte latérale du pont jusqu’à son sommet, qui offre une vue imprenable sur la ville. Pour monter, les touristes auront besoin de chaussures à semelles en caoutchouc et d'une combinaison spéciale avec assurance, délivrée sur place. L'instructeur accompagnant aidera à faire face à toutes les difficultés.

Ceux qui se rendront à Sydney à la fin du mois de décembre ne doivent pas oublier que le pont Harbour Bridge est un élément important des célébrations du nouvel an et est utilisé pour des spectacles pyrotechniques passionnants.Le premier feu d'artifice dit «familial», qui passe à 9 heures du soir, attire un grand nombre de familles avec de jeunes enfants. Le second, le feu d'artifice principal, commence à minuit. L'idée du feu d'artifice est née après les célébrations du centenaire du pont de Brooklyn en 1983. En 1986, le pyrotechnicien Sid Howard a réalisé cette idée pour la première fois lors de la célébration du 75e anniversaire de la marine australienne. Depuis 1999, de brillants spectacles pyrotechniques ont lieu chaque année et les fêtes ont un nouveau thème. Les feux d'artifice attirent un grand nombre d'habitants et d'invités de Sydney, ainsi que des téléspectateurs du monde entier. Ainsi, l'émission du Nouvel An 2010-2011 a été regardée par un million et demi de téléspectateurs et par 1,1 milliard de téléspectateurs!

Histoire de la construction

Avant la construction du Harbour Bridge à Sydney, la partie nord de la ville sur la rive gauche de la rivière Paramata, à son embouchure, était pratiquement isolée du centre-ville. Le message a été transmis sur une longue ligne de chemin de fer ou sur une autoroute à cinq ponts.

Le projet de construction d’un pont entre les secteurs de Davis Point et de Wilson Point a été lancé au milieu du XIXe siècle. Au cours des 50 prochaines années, 24 projets de ponts et un projet de tunnel ont été proposés, mais après mûre réflexion en 1904, ils ont tous été rejetés.

L’Australien John Job Crewe Bradfield, ingénieur en chef du Bureau des travaux publics, a ensuite participé au développement du projet. Il fut l'auteur de recommandations préliminaires, sur la base desquelles des spécifications furent préparées pour la compétition internationale de ponts en arc avec supports en granit côtiers, qui eut lieu en 1922. La victoire a été remportée par le projet de l'ingénieur londonien Sir Ralph Freeman de la société «Dorman Long». La construction, dirigée par Bradfield, a commencé en 1926 et a été achevée six ans plus tard.

La construction du pont s’est avérée être une tâche difficile du point de vue technique et organisationnel. Afin de ne pas perturber le fonctionnement du port, il a été décidé d'utiliser la technique de la console, passant des supports à la partie centrale. L'essai de résistance du pont a été effectué en février 1932 à l'aide de 96 locomotives.

Ainsi, en 1932, le Harbour Bridge a été ouvert et, au moment où la construction était terminée, il avait coûté 20 millions de dollars.

Aujourd'hui, les automobilistes qui s'installent dans le sud de Sydney paient 2 dollars par trajet, ce qui couvre les frais d'entretien du pont. Le pylône du pont le plus proche de l'opéra de Sydney est ouvert au public. Depuis la plate-forme d'observation s'ouvre un panorama circulaire de Sydney, c'est l'endroit idéal pour la photo et la vidéo.

Sydney Tower

Sydney Tower (Tour AMP ou Tour Centrepoint) - le plus haut bâtiment à Sydney et le deuxième en Australie. Sa hauteur est de 309 mètres ou 1001 pieds. Les Australiens appellent la tour «une aiguille transperçant le ciel». La tour de télévision est également la deuxième tour d'observation la plus haute de tout l'hémisphère sud, donnant naissance à la Sky Tower à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Mais la plate-forme d'observation de la tour de télévision de Sydney est 50 m plus haute que celle de la Sky Tower, ce qui vous permet d'admirer le panorama d'une ville immense avec de nombreux gratte-ciel, les Blue Mountains, l'océan éblouissant et le port de Sydney avec ses navires à vol d'oiseau.

Construction

Le bâtiment a été conçu en 1970 et sa construction a duré 6 ans, de 1975 à 1981. Sur un projet unique a pris 36 millions de dollars australiens. Le principal architecte du bâtiment était Donald Kron. À cette époque, la tour de Sydney était le plus haut bâtiment non seulement en Australie, mais dans tout l'hémisphère sud. Seulement en 1997, son record a battu le New Zealand Sky Tower (Sky Tower).

À l’origine, la tour de Sydney atteignait 305 m d’altitude.En 1998, un paratonnerre a été ajouté au sommet de la flèche, pour ensuite s’élever à 309 m. Une puissante structure en béton est stabilisée par 56 câbles suspendus autour d'un tronc de tour.

Les peuples autochtones de Sydney appellent la tour Central Point (Centrepoint).Ce n'est pas surprenant, car il a été officiellement appelé ainsi dans les premières années après la construction. Ensuite, la façade du bâtiment a été décorée de l'abréviation AMP et le point central a été renommé AMP Tower. Après l’acquisition de la tour par le groupe Westfield en décembre 2001, elle a été baptisée «Sydney».

Les touristes

Comme la plupart des gratte-ciel de ce type, la tour de Sydney, en plus de ses fonctions principales - télévision et radio, est un centre de divertissement prisé qui attire des milliers de touristes chaque année.

Il y a 3 sections principales dans la tour:

  • Pont d'observation fermé à 250 mètres d'altitude. La magnifique révision à 360 degrés s'en dégage. Sur le pont d'observation, vous trouverez une petite boutique de souvenirs et un tableau où vous pourrez toujours connaître l'état de la tour, la vitesse du vent et la pression atmosphérique.
  • Plancher ouvert avec sol en verre - plateforme Skywalk. Il est situé à 18 mètres au-dessus de la plate-forme d'observation fermée. Sa visite fait partie de circuits spéciaux, qui peuvent également inclure un voyage virtuel à travers l’Australie - Oz Trek.
  • Restaurant pour 220 personnes. Il est situé sous la plateforme d'observation principale. Chaque année, il est visité par plus de 185 000 personnes, dont au moins 50 000 sont des étrangers.

Ensemble, ces sections forment le «panier d’or» - une tourelle en verre de 8 étages, qui confère à l’ensemble de la structure une silhouette élégante et mémorable.

La tour a une capacité maximale de 960 personnes. Le soulèvement est effectué par 3 ascenseurs à grande vitesse à deux niveaux qui peuvent amener les visiteurs à la plate-forme d'observation en 40 secondes. Une alternative à un ascenseur pourrait être un escalier composé de 1054 marches.

À propos, il y a un championnat annuel sur l'ascension à grande vitesse vers le haut de la tour. Le record, établi en 1998, est de 6 minutes 52 secondes et n’a pas encore été battu.

Dans la Sydney Tower, vous trouverez un grand nombre de magasins proposant des produits intéressants et des souvenirs thématiques aux touristes. Parfois, la tour est utilisée pour lancer des feux d'artifice et, pendant les vacances de Noël et du nouvel an, elle est magnifiquement illuminée par des lumières multicolores.

La tour de Sydney est ouverte tous les jours de 9h00 à 22h30. Prix ​​du billet pour un adulte - 25 $, pour un enfant - 15 $. Réductions pour les étudiants et les retraités.

Sydney Aquarium

Sydney Aquarium - L’une des principales attractions de l’Australie, située à Darling Harbour. Chaque année, environ 1 million de personnes visitent la ville, dont plus de la moitié sont des visiteurs étrangers. L'aquarium a été inauguré à Sydney en 1988 à l'occasion des célébrations du 200e anniversaire de l'Australie. Il s'agit de l'un des plus grands aquariums au monde. Les impressions suscitées par l’excursion dans cette structure unique restent longtemps dans les mémoires: c’est ici seulement que vous pourrez connaître en quelques heures presque tous les représentants de la faune et de la flore australiennes vivant dans les eaux côtières et les étendues d’eau douce du continent.

Dispositif et habitants

La longue file d'attente pour l'aquarium de Sydney peut effrayer le visiteur, mais elle n'est causée que par l'aspect inhabituel de l'entrée - ce n'est pas la porte qui va entrer, mais la gueule d'un requin.

Une inspection complète de l'aquarium prend au moins quatre heures, car l'aquarium de Sydney est divisé en sections thématiques les plus intéressantes: rivières du Nord, rivières du Sud, grande barrière de corail et océans du Sud. Son volume est supérieur à 6 millions de litres d'eau, qui remplissent trois aquariums géants flottants, 27 grands réservoirs et 23 petits aquariums. Dans chacun d’eux, des conditions spéciales sont maintenues et les conditions de température nécessaires à leurs habitants. Qu'est-ce qu'il y a juste pas! Les coraux vivants et les poissons aux couleurs les plus fantastiques, les requins assoiffés de sang et les plus anciens reptiles - crocodiles, phoques et tortues de mer salés - le monde sous-marin étonne et fascine les visiteurs.

À travers un verre acrylique de tunnels sous-marins transparents de 150 mètres de long, on peut voir à proximité des raies géantes et des requins semblant paresseux, admirer les hippocampes et les troupeaux de poissons exotiques, de tortues et d’étoiles de mer multicolores.

Lors de l'exposition ouverte, chaque visiteur peut non seulement observer la vie de certains représentants de la faune marine (crabes, oursins, tubercules), mais aussi mieux les connaître et même les toucher.

Les réservoirs contenant des crocodiles, notamment les plus dangereux - l’eau salée, suscitent un intérêt constant chez les visiteurs. Pour que les visiteurs de l'aquarium puissent se rendre compte de la menace potentielle des profondeurs marines, ils ont également la possibilité d'observer les dangereux représentants de la faune marine: le poulpe bleu et la vieille belle mère, dont les morsures sont mortelles.

Shark Sydney Aquarium

Chaque année, une personne meurt des suites d'une attaque de requin. Oui, oui, vous ne vous êtes pas trompé, juste un. Alors pourquoi sommes-nous si sûrs de la soif de sang de ces créatures et si effrayés d’eux dans la panique? Cette course a commencé avec la publication de Jaws de Steven Spielberg. En regardant le film sur les terribles créatures, les gens ont lancé la "grande chasse", qui a abouti à la destruction de dizaines d'espèces de requins. Lèvres de requin, soupe d'ailerons et, bien sûr, la chasse sous-marine - tous ces besoins humains entraînent la mort annuelle de centaines de milliers d'individus. L’auteur de la nouvelle qui sous-tend le film affirme qu’il n’aurait pas écrit son travail s’il aurait su à quoi cela aboutirait.

Ici au zoo de Sydney, les requins peuvent se sentir en sécurité. De plus, sur l'un des écrans géants, on peut observer le mouvement de plusieurs requins libres, sur lesquels des capteurs à ailettes sont fixés. Ainsi, l'un des jeunes mâles "étiquetés" est un casanier, il nage rarement hors de sa zone d'habitat et la femelle, de son âge, décrit régulièrement des cercles géants à la recherche de proies et de nouvelles connaissances.

En passant, les amateurs de sensations fortes ont une chance unique de plonger dans les profondeurs avec une aqualung pour nourrir les requins des mains à la main - la montée d'adrénaline est garantie.

Informations utiles: heures d'ouverture, prix, transport

L'Aquarium de Sydney, comme la plupart des attractions australiennes, est ouvert aux visiteurs 365 jours par an, de 9h00 à 20h00.

Le prix du billet pour un visiteur adulte est de 22 $, pour un enfant de 15,4 $. En outre, l'aquarium propose un "billet familial" pour deux adultes et deux enfants au prix de 60 $.

L'aquarium est situé du côté de la ville du port de Darling Sydney, au nord du pont Pyrmont. Vous pouvez vous y rendre en bus, au numéro 24 ou à pied de Market Street et King Street.

Opéra de Sydney (Opéra de Sydney)

Opéra de Sydney - l'un des bâtiments les plus reconnaissables du XXe siècle. Cet édifice multifonctionnel exceptionnel peut être considéré comme la marque de la ville: il est le plus souvent photographié par les touristes.

L’opéra de Sydney est l’une des merveilles les plus magnifiques de l’architecture du siècle dernier: ce n’est pas seulement un bâtiment, mais aussi une œuvre d’art. Cependant, immédiatement après l'achèvement des travaux, le théâtre n'avait pas moins de critiques que d'admirateurs. Le London Times a qualifié le théâtre de «bâtiment du siècle», mais il était possible de trouver des caractéristiques telles que, par exemple, «des nonnes françaises jouant au football». Les habitants de Sydney appellent eux-mêmes leur merveille du monde «des religieuses qui luttent pour le ballon (rugby)» ou des «coquilles d'huîtres» avec amour.

Histoire de la construction

223 architectes ont participé au concours pour le droit de développer le design de l'Opéra de Sydney. En janvier 1957, le projet de l'architecte danois Jorn Utzon fut annoncé gagnant. Deux ans plus tard, la première pierre fut posée à Cape Bennelong, dans le port de Sydney. Selon des calculs préliminaires, la construction du théâtre devait durer 3 à 4 ans et coûter environ 7 millions de dollars. Malheureusement, peu de temps après le début des travaux, de nombreuses difficultés sont survenues, ce qui a contraint le gouvernement à s'éloigner des plans initiaux d'Utzon. Et en 1966, Utzon quitta Sydney après une altercation particulièrement importante avec les autorités de la ville.

Une équipe de jeunes architectes australiens a pris la responsabilité de l'achèvement de la construction. Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud a lancé un tirage au sort afin de recueillir des fonds pour poursuivre ses travaux. Et le 20 octobre 1973, le nouvel Opéra de Sydney a été inauguré solennellement. Au lieu des quatre années prévues, le théâtre en a construit 14 et il a coûté environ 102 millions de dollars.

Caractéristiques architecturales

Le bâtiment de l’Opéra de Sydney a une longueur de 183 mètres et une largeur de 118 mètres, occupant une superficie de plus de 21 500 mètres carrés. Il repose sur 580 pieux en béton, enfoncés à une profondeur de 25 m dans le fond argileux du port, et son grand dôme s'élève à 67 m. Pour couvrir toute la surface du dôme, plus d’un million de carreaux blancs comme neige ont été miroités comme des perles.

Le bâtiment abrite 5 théâtres: la grande salle de concert de 2 700 places; propre théâtre pour 1 500 places et studios de théâtre, de jeux et de théâtre moins spacieux pour 350 et 500 places chacun. Le complexe dispose de plus d'un millier de bureaux supplémentaires, notamment des auditoriums pour les répétitions, 4 restaurants et 6 bars.

Les faits

  • Lieu: L’Opéra de Sydney est situé sur le cap Bennelong dans le port de Sydney, dans l’état de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Son architecte est Jorn Utzon.
  • Dates: La première pierre a été posée le 2 mars 1959. La première représentation a eu lieu le 28 septembre 1973, suivie de l'ouverture officielle du théâtre le 20 octobre 1973. La construction a duré 14 ans et coûté 102 millions de dollars.
  • Dimensions: le bâtiment de l'opéra de Sydney a une longueur de 183 mètres et une largeur de 118 mètres, occupant une superficie de plus de 21 500 mètres carrés. m
  • Théâtres et nombre de places: Le bâtiment abrite 5 théâtres distincts pouvant accueillir plus de 5 500 personnes.
  • Dôme: La coupole unique de l'opéra de Sydney recouvre plus d'un million de carreaux de céramique. Le complexe est alimenté en électricité par 645 km de câbles.

Cathédrale de la Vierge Marie (Cathédrale métropolitaine de Sainte Marie)

Cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie - Cathédrale catholique, située dans la ville de Sydney. C'est l'une des cinq cathédrales australiennes au statut honorifique de «petite basilique», reconnue comme «sanctuaire national». L'église la plus vaste (mais pas la plus haute) d'Australie. En 2008, la cathédrale est devenue le centre des activités de la Journée mondiale de la jeunesse catholique et a été visitée par le pape Benoît XVI.

Il semblerait que dans la ville moderne de Sydney, où presque tout rappelle l’avenir, rien ne puisse nous transférer dans l’Europe gothique médiévale, située dans l’autre hémisphère de la planète. Mais ce n'est pas le cas! C'est la cathédrale de la Vierge Marie qui se trouve sur College Street, en plein cœur de la ville, dans le quartier des affaires de Sydney - une véritable cathédrale néo-gothique!

Panorama de la cathédrale de la Vierge Marie

Histoire de la cathédrale

Sydney a été fondée en 1788 comme une colonie de travail difficile. Bien qu'il y ait beaucoup de catholiques irlandais parmi les prisonniers, la confession libre du catholicisme est interdite. La possibilité de construire une église catholique à Sydney ne s'est manifestée qu'après 1820, année de la déclaration de la liberté de religion en Australie. La première pierre de l'église catholique a été posée le 29 octobre 1821 par le gouverneur MacKury. Peu de temps après, l'église fut achevée, elle fut construite dans un style néo-gothique, en forme de croix latine. À partir de 1842, lorsque l'archidiocèse catholique a été formé à Sydney, l'église a commencé à fonctionner comme une cathédrale. En 1865, un incendie se déclara dans la cathédrale, qui la détruisit presque complètement.

Mgr Paulding a commencé à construire une nouvelle cathédrale. Il a écrit à l'architecte William Wardell, auteur des projets de la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne et du St. John’s College de l'Université de Sydney, lui demandant de créer un projet pour la cathédrale de la Bienheureuse Vierge Marie à Sydney. Dans sa lettre, il écrivait: "Tous les plans, tous les styles, quelque chose de beau et de grand." Avant que la cathédrale ne commence à être construite, une chapelle provisoire en bois a été érigée à sa place, mais elle est également morte dans l'incendie.

La première pierre de la nouvelle cathédrale a été posée en 1868. La construction d'un bâtiment géant s'est poursuivie de manière prolongée et par étapes. En 1882, les locaux de la première phase du bâtiment sont consacrés. La construction de la nef principale a été achevée en 1928. La crypte richement décorée a été construite en 1961.Pendant de nombreuses années, il n'y avait pas de clochers au-dessus des deux tours de la façade de la cathédrale, ce qui créait un sentiment d'inachèvement. En 2000, avec le soutien financier du gouvernement du pays, les flèches au-dessus des tours ont été érigées.

De l'architecture

L'architecture de la cathédrale de la Vierge Marie est typique du renouveau gothique anglais du XIXe siècle. La cathédrale est construite en grès doré, qui à l'extérieur a acquis une teinte brunâtre due aux effets atmosphériques. À l'intérieur du bâtiment, le grès a conservé sa teinte dorée, soulignée avec succès par l'éclairage du temple. La cathédrale est orientée du nord au sud, la partie autel est orientée vers le nord. Le plan de l'église est traditionnel pour les cathédrales médiévales anglaises - il a la forme d'une croix, à l'intersection de la nef (le bâtiment principal de la cathédrale) et du transept (chapelles latérales) où un clocher a été érigé. Deux autres tours encadrent la façade. L'autel a une finition carrée. Dans la façade principale, il y a trois entrées du temple, deux entrées supplémentaires sont situées dans les manches du transept.

Dans le bras occidental du transept se trouve une copie de la célèbre statue «Piet» de Michel-Ange, provenant de la cathédrale Saint-Pierre de Rome.

La cathédrale est célèbre pour ses vitraux, dont le travail a duré plus de 50 ans. Il y a environ 40 vitraux dans la cathédrale, dont les images sont consacrées à divers sujets bibliques.

Dans la première cathédrale, qui mourut dans un incendie en 1865, le plus grand orgue d’Australie était installé à cette époque. Dans le nouveau bâtiment de la cathédrale, l’assemblage de l’orgue a été achevé en 1942. L’orgue est situé dans la galerie au-dessus de l’entrée principale de la cathédrale.

Dans l'aile ouest, il y a un magasin avec les symboles de la cathédrale.

Les touristes

Pendant la journée, des visites guidées de la cathédrale sont organisées, mais le samedi et le dimanche, vous pourrez assister à la messe solennelle du matin ou du soir, à 10h30 ou à 18h00. Nous vous recommandons de la contourner de tous les côtés pour profiter pleinement de la beauté du bâtiment.

À propos, pendant la période de Noël, la cathédrale de la Vierge Marie se distingue par sa décoration spéciale et festive. Mais faites attention - à l'intérieur de la cathédrale, il est interdit de photographier.

Mer de Tasman (mer de Tasman)

Landmark se réfère aux pays: Australie, Nouvelle Zélande

Mer de Tasman - la zone d’eau séparant l’Australie et la Nouvelle-Zélande, dont la distance atteint environ 2 000 kilomètres. La profondeur maximale est d'environ 5200 mètres. La mer de Tasman est située dans la partie sud-ouest de l'océan Pacifique. La mer porte le nom du navigateur néerlandais Abel Tasman, le premier Européen à atteindre la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande. Par la suite, le navigateur anglais James Cook a exploré la mer de Tasman plus en détail dans les années 1770 lors de sa première expédition autour du monde.

Informations générales

Par définition, l’Organisation hydrographique internationale de la mer de Tasman comprend les eaux situées à l’est des États australiens de la Nouvelle-Galles du Sud, de Victoria et de la Tasmanie. L’État du Queensland, situé au nord de l’Australie, borde également la mer de Corail, et le prolongement de la frontière entre le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud est la frontière entre deux mers.

Dans la zone de la mer de Tasman, plusieurs groupes d'îles isolés sont situés à une distance suffisamment grande de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande: Lord Howe et les îles environnantes, Bols-Pyramid, île Norfolk, situées à l'extrême nord de la mer de Tasman, à la place de sa frontière théorique avec Coral par mer. Tous ces groupes d'îles appartiennent à l'Australie.

Mer de Timor (Mer de Timor)

L’attraction s’applique aux pays: Timor oriental, Australie, Indonésie

Mer du Timor - La mer dans l'océan Indien. Situé entre l'Australie et l'île de Timor. La superficie en eau est de 432 000 km2. Les profondeurs inférieures à 200 mètres prévalent, la plus grande - 3 310 mètres.

Les courants en hiver sont dirigés vers l'est, en été vers l'ouest, la température de l'eau varie selon les saisons de 25 à 29 ° C. Salinité 34,0-35,0. Marées semi-diurnes irrégulières, leur taille peut atteindre 3 à 4 m, dans le sud-ouest de Darwin (Australie).

Trois soeurs (Three Sisters)

Trois soeurs - formation rocheuse en Australie, située dans l'état de New South Wales, dans le parc national "Blue Mountains". Les trois soeurs sont trois pics rocheux qui ont leur propre nom: Mikhni (922 mètres), Wimla (918 mètres) et Gannedu (906 mètres). Ils s’élevent au-dessus de la vallée de Jemison, située à un demi-kilomètre de la ville de Katoomba. Les roches, composées de grès tendre, ont acquis leur apparence actuelle à la suite de siècles d’érosion.

Voyageurs

Pour apprécier le panorama de ces lieux et voir la célèbre brume de montagne bleue qui a donné son nom et qui apparaît en raison des émanations d’huiles forestières d’eucalyptus, visitez le Centre d’information touristique et la terrasse d’observation Eco Point. L'apparence et la couleur des Trois Sœurs varient en fonction de l'heure et de la saison. De plus, les lumières des Trois Sœurs s’allument toutes les nuits, un véritable étourdissement dans le ciel nocturne. La plate-forme d'observation Eco Point est également un point de départ pour de nombreuses routes et activités écologiques, notamment la dulfera, l'escalade et les excursions dans les grottes. Profitez de la nature, admirez les rivières turbulentes, les cascades, les forêts, les gorges et les falaises: la longueur totale des sentiers de randonnée de la région est de 140 km.

Vous pouvez descendre au fond de la vallée le long de la soi-disant échelle géante; C'est un sentier de plus de 800 marches qui mène au pied des Trois Sœurs. En bas, vous pouvez suivre la route Scenic Walkway. Ce pont sinueux fait 2,4 km de long et mène à l’ancienne forêt tropicale qui existe depuis l’époque des dinosaures. Si vous êtes réticent à marcher, vous pouvez monter et descendre sur le téléphérique (Scenic Railway), admirer le haut des rochers et des arbres tropicaux à travers le plancher de verre du téléphérique du téléphérique (Scenic Skyway) ou des fenêtres des grandes cabines.

Il y a tellement de lieux intéressants et de façons de les explorer dans les Blue Mountains! Par exemple, la route des grandes montagnes bleues consiste en 18 itinéraires incroyables pour explorer les sites du patrimoine mondial; Ces itinéraires traversent des coins intacts de nature, de vieux villages, de fermes et, bien sûr, les Trois Sœurs. Vous pouvez également faire une excursion de trois jours avec un guide le long du Six Foot Track, de Katoomba aux grottes de Jenolan.

La légende des trois soeurs

Ils disent que les roches ont reçu leur nom des anciens aborigènes. Pendant plusieurs siècles consécutifs, une histoire triste de trois belles filles de la tribu Katoomba va de bouche en bouche. Ils s'appelaient Michni, Wimla et Gannedu. Les beautés vivraient heureusement pour toujours, si trois frères d’une autre tribu ne les aimaient pas. Et comme de tels mariages étaient strictement interdits, les jeunes hommes décidèrent de s'emparer de force de leurs amants et partirent en guerre contre les Katoumba. Le père de la fille était un sorcier. Voulant sauver ses filles, il les conduisit au sommet de la montagne et les transforma en pierres. Le vieil homme allait épeler les enfants après la guerre, mais il a été tué au combat. Personne n'a cassé ce sort. Trois rochers sont encore debout, regardant tristement au loin et attendant avec espoir leur libérateur.

Great Ocean Road

Great Ocean Road - un point de repère dans l'État australien de Victoria, qui attire les touristes avec ses espèces uniques, ses lieux, sa flore et sa faune tropicales. La route longue de 243 km relie Torquay à Allansford et s'étend sur toute la partie sud-est du continent. Un voyage à travers cela ressemble aux derniers plans de films lorsque les personnages principaux partent à la rencontre du coucher du soleil. La route longe principalement la côte, mais elle croise aussi profondément le continent. Elle traverse des vignes et une forêt tropicale à la palangre complexe, riche en espèces ligneuses, épiphytes et lianes. De temps en temps, l’autoroute devient très étroite, d’un côté les falaises abruptes, qui doivent de temps en temps s’incliner, s’y approcher.Heureusement, il existe de nombreux endroits où vous pouvez arrêter la voiture et sortir pour admirer la vue magnifique.

L'autoroute longe la côte du parc national de Port Camp Bell, le long de la côte de naufrage, les forêts du parc national d'Otway et le parc national d'Angahawok-Lorne, où poussent des eucalyptus géants bleus.

Des ingénieurs et des architectes ont visité l’idée de construire la Great Ocean Road en 1864, mais elle a été appliquée un peu plus tard. Dans le cadre du programme visant à créer de nouveaux emplois et à la mémoire des soldats décédés lors de la Première Guerre mondiale, en 1919, les militaires ont commencé à construire cette autoroute unique. Aujourd'hui, la piste est le monument le plus magnifique associé aux opérations militaires du monde.

Les touristes

La route a une longueur suffisante, il est donc préférable de la parcourir avec une voiture de location ou un autobus. En tant que symbole de l’Australie, la Great Ocean Road est populaire auprès des touristes et des populations locales.

Respectez les limites de vitesse établies sur toute la longueur du parcours: 50 à 80 km / h. Cela est dû au fait que la route est en partie composée de serpentins de montagne et de circulation à gauche, ce qui est inhabituel pour de nombreux touristes. De plus, les paysages pittoresques attirent l'attention des conducteurs de la route sur laquelle je veux m'arrêter et profiter de la beauté environnante.

En empruntant un itinéraire unique, les touristes devront se familiariser avec les particularités de la vie et de la vie des peuples autochtones du continent. En Australie, la nourriture est toujours préparée conformément aux traditions locales, des instruments de musique nationaux sont joués et les gens sont prêts à accueillir chaque nouvel invité avec cordialité. Les voyageurs ont la possibilité d’enregistrer des recettes uniques, d’apprendre à lancer un boomerang et de profiter du son du didgeridoo à Geelong. À Warrnambole, vous pouvez regarder la migration des baleines du sud, et à Anglsea, vous pouvez jouer au golf avec un kangourou. Les voyageurs se réjouissent dans leur enfance en nageant avec les dauphins à Queenscliff et dans la péninsule de Bellarin. Une promenade avant l'aube sur le lac Elizabeth en canoë parmi les ornithorynques risque même de devenir l'aube la plus mémorable de la vie!

Amoureux de la cuisine savoureuse La Great Ocean Road vous tentera avec des fruits et des légumes frais, des plats délicieux et des vins raffinés. Pour les fruits de mer, vous devriez vous rendre à l'embarcadère des villes côtières et des marchés de poissons de Lorney et Apollo Bay. Vous trouverez des baies parfumées dans les fermes de Colac, Heywood, Hellibrande et Deans Marsh. Allansford, Timbun et Kurimangla sont célèbres pour leurs fromages exquis. La grande route de l'océan est réputée pour ses vins. Les boissons nobles sont conservées dans le climat frais de nombreux vignobles (Colac, Apollo Bay, Timbun, Geelong et Genti). L'excellente cuisine et l'hospitalité des restaurants locaux, des cafés et des salons de thé disséminés dans toute la région ne vous laisseront pas indifférent.

Les curiosités

Le début de la route est considéré comme une arche commémorative en bois au-dessus avec l’inscription «Great Ocean Road». De cet endroit commence une excursion automatique excitante.

Une partie de l'itinéraire longe la côte, ce qui est apprécié par les amateurs de plage et les surfeurs. Les vagues ici sont particulièrement impressionnantes, ainsi à Bells Beach il y a souvent des compétitions internationales de surf.

En parcourant la Great Ocean Road, arrêtez-vous sur la terrasse d'observation d'où vous pouvez voir les falaises calcaires des douze apôtres, leur couleur changeant en fonction de la lumière.

Nous recommandons également de visiter le stationnement historiquement important des Autochtones près de Tower Hill.

Une visite guidée peut inclure une visite au parc national Otway, célèbre pour ses cascades assourdissantes et ses ravins scintillants, ainsi que pour ses grottes étonnantes à Cape Bridgewater.

Ne manquez pas l’occasion de regarder le London Arch - une formation rocheuse de 20 millions d’années située dans le parc national de Port Campbell.

Sur les rives du lac Konda - un objet classé au patrimoine mondial, vous pouvez voir les maisons en pierre et les engins de pêche, laissés par les aborigènes qui vivaient ici.

Le naufrage est un lieu d'une beauté fascinante, mais au moins 80 gros navires se sont écrasés ici. Dans ces endroits, une tempête pourrait soudainement éclater, et la combinaison de vents violents et de vagues océaniques géantes a entraîné la formation de formations rocheuses fantastiques, notamment les célèbres rochers appelés "Les douze apôtres". Ces falaises calcaires faisaient autrefois partie de la côte, mais au cours de nombreux millénaires, l’érosion les a transformées en falaises isolées dans les eaux tumultueuses de l’océan.

La liste des plus beaux endroits que les touristes admirent lors de leurs voyages sur la Great Ocean Road est interminable. Des plages sauvages, des gorges rocheuses et une vue imprenable vous permettent de vous échapper de la vie urbaine et de prendre de superbes photos, en découvrant quelque chose de nouveau pour vous-même.

Whitehaven Beach

Whitehaven Beach - C’est 7 km d’une beauté indescriptible, une eau transparente de la couleur d’une vague de mer et de sable blanc. La plage est située sur l’île de Whitsunday, au large de la côte est de l’Australie.

Ils disent que c'est la plage la plus blanche du monde, devant même les populaires Maldives. Le sable est constitué de silice, ce qui lui confère une teinte claire unique. Le sable de la plage White Paradise est si propre que la NASA l’utilise pour créer des lentilles spéciales pour le télescope. Rappelez-vous au moins le fameux «Hubble». Les grains de sable servent également à créer du verre et à polir l’argent.

Dans la partie nord de Whitehaven Beach se trouve l'incroyable Hill Inlet, où, à marée haute, les vagues et le sable se mélangent, créant d'incroyables motifs bleus et blancs. Entouré par le parc national, le White Paradise Beach donne directement sur les eaux de la grande barrière de corail. Cet endroit est donc devenu l'un des amateurs de plongée préférés.

Pour maximiser la vue sur l'île, vous pouvez vous rendre à Tang Point, situé sur l'île de Whitsunday. Si vous attrapez le moment de la marée basse, alors le mélange parfait de couleurs de la bande côtière s'ouvrira à vous complètement.

Les touristes

Il est facile de se rendre à WhiteWehan - de nombreuses entreprises proposent des excursions d'une journée à White Beach et Hill Inlet en ferry, en bateau à moteur et en yacht de luxe. La plupart des croisières de nuit s'arrêtent également à cet endroit.

Sur «White Heaven», vous pouvez commander une excursion en yacht, faire du kayak ou vous promener sur la plage, vous détendre et profiter d'une beauté indescriptible, incomparable avec les clichés de la publicité Bounty. De plus, le sable blanc le plus pur ne se réchauffe pratiquement pas, ce qui signifie que vous ne vous brûlerez pas les pieds. Sur l’île, vous pouvez également piloter un hydravion. De l’air, les contrastes de l’eau et du sable, que la nature attire, sont particulièrement visibles.

Il n'y a pas d'hôtel sur l'île, car la construction y est interdite. La plupart des touristes viennent au «paradis blanc» pour une journée - profitez de la beauté de la nature, détendez-vous, méditez, gagnez de la force et des impressions vives.

La plage White Paradise a mérité de nombreux prix et a reçu le titre de plage la plus propre du Queensland et même la plus respectueuse de l'environnement au monde, selon CNN.

En visitant le magnifique et romantique Whitehaven, vous vous rendrez compte que le paradis sur terre existe!

Byron Bay

Bayron Bay - un port magnifique avec une plage de sable de 30 km, voici la même ville. Au début, il n'était connu que pour l'abattoir; à la fin des années 1960, c'était une ville ouvrière ordinaire. La région est ensuite devenue très populaire auprès des surfeurs, car la plage de Lennox Head, l'une des dix meilleures plages de surf du monde, se trouve à proximité.De mai à juillet, des centaines de surfeurs professionnels se rassemblent ici, attirés par les énormes vagues.

Histoire

Dans les années 1970, les hippies sont apparus ici, avec le temps, leur communauté s'est développée et a prospéré. Jusqu'à présent, c'est l'endroit le plus approprié si vous souhaitez choisir vous-même un mode de vie alternatif, bien que de nos jours la baie de Byron soit devenue populaire parmi les touristes plus aisés. Le riche choix d'hôtels et de pensions reflète cette tendance. Vous pouvez y voir à la fois des terrains de camping et des auberges de jeunesse, ainsi que des hôtels de luxe où viennent des gens riches et célèbres.

La vie culturelle

Ici, ils sont accros à la divination par les cartes de tarot, à la prédiction du destin par des boules magiques, au yoga, à l'ésotérisme, etc. La région attire de nombreux artistes et artisans, écrivains et musiciens. Un festival annuel des arts.

Bay of Fires (Parc du Mont William)

Baie des feux - Le nom de la côte unique du parc national du Mont William, au nord-est de la Tasmanie. La côte est déserte et pittoresque, des plages de sable blanc isolées sont situées entre les dunes et les rochers de granit, offrant une vue imprenable sur les friches, les forêts et les zones côtières. Parfois, des groupes de cacatoès en deuil volent au dessus de leur tête. La pêche y est excellente: les eaux de la baie des Lumières sont l’un des rares endroits de Tasmanie à posséder de la perche australienne. Les visiteurs peuvent également faire de la plongée ou du snorkeling. Il y a de nombreux sites culturels aborigènes importants ici, et le gouvernement a recommandé de rendre le territoire de ce parc aux peuples autochtones.

La meilleure façon d'explorer la côte et le désert environnant est de faire une visite guidée à pied.

Le parc national du Mont William a été créé en tant que réserve naturelle, abritant de nombreux oiseaux uniques - des aigles, des aigles à queue biseautée et des faucons pèlerins, pour lesquels il y a beaucoup de nourriture. Dans le parc, vous pouvez voir les Wallabies, les wombats, les échidnas, les opossums de pu-shistoykh et les diables de Tasmanie - c’est aussi la seule région de Tasmanie où se trouvent de rares kangourous. Au printemps, le parc regorge de fleurs qui attirent les papillons, d'autres insectes et de nombreux petits oiseaux, et compte plus de 100 types d'insectes différents.

Wineglass Bay

Vineglass Bay - L'un des plus beaux ports de Tasmanie, la baie est ainsi nommée pour sa forme parfaite, semblable à celle d'un œil. Situé au large de la côte rocheuse de la péninsule de Freisinette, sur la côte est de la Tasmanie. La baie est entourée d'une plage de sable blanc, entourée de rochers qui, à cause des lichens qui y poussent, semblent être orange. Voici également le parc national de la péninsule de Freyssinet. Les montagnes de granit de la péninsule se brisent brusquement dans les baies bleues brillantes.

Information touristique

La péninsule est connue pour son climat tempéré et sa côte étonnamment belle.

Il y a beaucoup de sentiers de randonnée sur la péninsule, ce que les touristes adorent, mais il y a très peu d'eau ici, vous devez donc emporter toute l'eau fraîche avec vous. Essayez également de ne pas boire l'eau des ruisseaux, cela pourrait poser problème. Les itinéraires touristiques partent directement du parking, d'où vous pouvez monter sur la terrasse d'observation ou descendre à la plage. Le trajet aller-retour dure cinq heures. Une autre façon intéressante d'explorer la baie consiste à participer à une croisière organisée ou à louer un bateau à Coles Bay, dans la partie nord du parc.

La réserve de conservation des marbres du diable

Réserve naturelle «Les boules du diable» - un groupe d'énormes blocs de granit dispersés dans une vaste vallée peu profonde, à 100 kilomètres au sud de Tennant Creek, dans le Territoire du Nord, à 114 km du ruisseau Tennan.

Histoire

Le granit s'est formé il y a plusieurs millions d'années à la suite de la solidification du magma, après quoi le vent et l'eau sont entrés en jeu, qui ont sculpté pendant des milliers d'années une forme étonnante de pierres. Ce sont des pierres de tailles différentes, de 50 centimètres à six mètres de diamètre.En raison de la forte chute de température, les blocs se dilatent et se contractent tout au long de la journée. Parfois, cela les fait même s'effondrer et s'effondrer. De nombreuses pierres géantes s'équilibrent mal et semblent contredire les lois de la gravité. Leur destruction et leur érosion se poursuivent à ce jour, ce qui crée un paysage en constante évolution.

Les peuples locaux appellent les boules du diable "Carl-Karl", ce qui se traduit par "des rochers ronds". Ils sont d'une grande importance pour les aborigènes. La partie principale de la réserve est protégée par la loi du Territoire du Nord sur la conservation des zones sacrées autochtones.

Les anciennes légendes de Karl-Karl sont transmises de génération en génération par les propriétaires traditionnels de cette terre.

Une des histoires principales du Creation Times sur cette région raconte comment les boules du diable sont apparues. Il parle d'Arranja, un ancien ancêtre qui a traversé cette terre. Il s'est fabriqué un bandage de cérémonie pour la tête, qui est porté uniquement par les hommes autochtones ayant réussi le rite d'initiation. Quand il a fait pivoter ses cheveux pour faire un pansement, il a laissé tomber des mèches de cheveux sur le sol, qui se sont transformées en énormes rochers rouges. Puis Arranj est retourné à son lieu de naissance, sur le mont Ayleparrarntenhe, où il vit toujours.

Et la tribu kiteti croit que les rochers ovales sont les œufs d'un serpent arc-en-ciel mystique, qui était l'ancêtre de l'humanité. Ils sont également associés à d'autres histoires sur la création du monde. Malgré le fait que de nombreux rituels et cérémonies associés aux ballons du diable aient été perdus au fil du temps, cet endroit est toujours très important chez les Aborigènes et est l'un des plus anciens lieux religieux au monde.

En 1953, un des boules du diable a été transporté à Alice Springs pour créer un monument à la mémoire de John Flynn, fondateur du Service royal du docteur volant. Mais bientôt une sérieuse dispute éclata sur cette question, puisque la pierre avait été prise du lieu sacré pour les Aborigènes, et ceux-ci n’avaient pas donné la permission de le faire. Et à la fin de 1990, la pierre a été nettoyée et remise à sa place. Et sur la tombe de Flynn était installée une pierre similaire, offerte par la tribu des Arrernte.

Les touristes

Aujourd'hui, la réserve est gérée conjointement par des représentants des communautés autochtones et du Service de la conservation de la faune et des parcs. Chaque année, il est visité par un très grand nombre de touristes, grâce à une infrastructure bien développée et à une accessibilité accrue: plusieurs sentiers de randonnée ont été aménagés autour de la réserve, des aires de pique-nique ont été aménagées, des panneaux d’information installés. De mai à octobre, une variété de spectacles et d'événements y sont organisés.

Réserve naturelle William Ricketts Sanctuary

William Ricketts Preserve - un endroit très beau et insolite, situé dans la forêt la plus humide d’Olinda, près de la montagne Dandenong, à proximité de Melbourne. Le parc, nommé d'après le potier et sculpteur australien, s'étend sur quatre acres.

La réserve est un magnifique jardin de sculptures. Maintenant dans le parc, il y a plus de quatre-vingt-dix sculptures d'hommes et d'animaux, créées par William Ricketts, principalement en argile et en bois.

L'histoire de la réserve et de l'homme

Le célèbre sculpteur est né en 1898 en Australie. Il a passé une grande partie de sa vie dans les communautés autochtones australiennes.

En 1930, William Ricketts s'installa près de la montagne Dandenong. Impressionné par la vie des aborigènes, leur culture et leur unité avec la nature, il commence en 1943 à créer des sculptures de peuples indigènes en Australie sur le territoire de son domaine.

Jusqu'au dernier jour de sa vie, William Ricketts a créé ces œuvres d'art, rappelant en silence la diversité de la vie sur terre et l'importance de sa préservation pour les générations futures. Ses sculptures d'Aborigènes, situées parmi les fougères, personnifient les esprits de cette terre, exprimant paix et force - elles semblent se développer à partir des branches environnantes.

Le sanctuaire aide à comprendre l'essence de la composante spirituelle de l'art.Cachée dans les profondeurs de la forêt tropicale, l'exposition des statues des aborigènes semble faire partie intégrante. Des torses recouverts de mousse d'hommes, de femmes et d'enfants poussent directement dans des troncs d'arbres et d'énormes rochers. Certains ouvrent leurs ailes au ciel, d'autres semblent se défendre. Tout cela - les symboles de la relation des peuples indigènes d’Australie avec la nature.

William Ricketts est décédé paisiblement dans la nuit du 10 juin 1993. Il n'a jamais eu d'étudiant et a pris son talent avec lui. Le créateur lui-même a appelé cet endroit «le sanctuaire du potier».

Regarde la vidéo: 10 BONNES RAISONS DE NE PAS VISITER L AUSTRALIE. Lama Faché (Mars 2020).

Loading...

Catégories Populaires