Abkhazie

Abkhazie

Profils de pays Drapeau de l'AbkhazieArmoiries de l'AbkhazieHymne de l'AbkhazieDate d'indépendance: le 26 novembre 1994 (depuis la Géorgie) Date de fondation: Le VIIIe siècle sous le royaume abkhaze Langue officielle: Abkhaze, Russe Forme du gouvernement: République mixte Territoire: 8665 km² Population: 243 564 habitants Capitale: Sukhum Monnaie: rouble russe Fuseau horaire: UTC + 4 villes les plus grandes: , Gagra, GudautaVVP: 709,29 M $ Code téléphonique: +7 840, +7 940

Abkhazie étendu sur les contreforts des éternelles montagnes du Caucase recouvertes de neige, auxquelles, selon une ancienne légende, le titan Prométhée aurait été enchaîné, celui qui a volé le feu des dieux pour des personnes. Cette région historique du Caucase occidental, qui jouit aujourd'hui d'un statut international indéfini, jouxte la Fédération de Russie au nord et ses régions méridionales à la frontière avec la Géorgie. La côte abkhaze, finement découpée par des baies miniatures de près de 210 kilomètres, est baignée par les eaux de la mer Noire.

Faits saillants

Montagnes abkhazes

La nature subtropicale luxuriante, les plages de galets propres et le climat agréable ont longtemps fait de l’Abkhazie un lieu de villégiature prisé, qui a su conserver ce statut malgré les événements dramatiques qui se sont déroulés dans la ville ces dernières décennies.

Les sites naturels et historiques de l'Abkhazie sont si nombreux que les touristes qui viennent souvent ici pour la première fois sont extraordinaires. La plupart d'entre eux préfèrent emprunter les itinéraires classiques développés à l'époque soviétique, mais il convient d'examiner les nouvelles propositions des voyagistes, qui proposent de se rendre dans les régions peu connues et difficiles d'accès de l'Abkhazie pour faire des découvertes intéressantes.

L'Abkhazie ensoleillée est réputée pour l'hospitalité de ses résidents, leur culture distinctive et, bien sûr, pour leurs traditions culinaires et de table, auxquelles de nombreux clients de la station consacrent une partie importante et toujours mémorable de leurs vacances.

Histoire abkhaze

Ruines de la forteresse d'Anakopia VII siècle

Les zones autrefois basses de l'Abkhazie moderne abritaient l'ancienne mer de Sarmate, dont le niveau se situait à 60 mètres au-dessus du niveau de la mer Noire actuelle. Au fil du temps, les eaux sarmates se sont retirées, exposant la terre où les peuples primitifs se sont établis. Cro-Magnon vivait dans des grottes situées dans les contreforts du Caucase.

À l'aube de l'ancienne civilisation, des voiliers à grande vitesse de navigateurs grecs ont commencé à apparaître près de la côte de la mer Noire dans le Caucase, et des rumeurs sur la terre fertile habitée par les tribus de Kolkhan ont suscité l'imagination des Grecs. La connaissance des Grecs avec la terre, qu'ils ont plus tard appelée Colchis, raconte l'histoire des Argonautes.

La première polisie grecque est apparue sur la côte abkhaze au milieu du millénaire avant notre ère. e., et est rapidement devenu le centre culturel et économique de la région. À cette époque, le royaume des Colchis s'étendait le long de la côte est de la mer Noire, de Touapsé actuel à l'embouchure de la rivière Chorokh (aujourd'hui Ajara).

Au I siècle av. heu Les Grecs ont cédé leurs positions dans le Colchis aux Romains, qui ont transformé les politiques commerciales dynamiques en colonies militaires. Les peuples autochtones, parmi lesquels Abazgs, Apsils, Sanages - les ancêtres des Abkhazes soumis à l'oppression, ont été mentionnés - pendant plusieurs siècles, les Romains ont résisté en attaquant leurs garnisons militaires.

Aux IVe et VIe siècles, le pouvoir de l’empire byzantin s’établit ici.Cette période a été marquée par la construction de belles églises, la restauration de fortifications, le début de la construction du grand mur abkhaze, l'approbation du christianisme. Néanmoins, la population locale aspirait à l'indépendance et la réalisait: à la fin du VIIIe siècle, le royaume abkhaze se forma, habité principalement par les Abkhazes et les Géorgiens. En 975, la branche héréditaire de la dynastie royale abkhaze, Anosidov, a été interrompue et le nom géorgien, Bagration, a intercepté le gouvernement. Jusqu'au XIIIe siècle, l'État géorgien unifié était au zénith de son apogée, mais à la fin de ce siècle, la guerre civile commença à le secouer.

Le temple Bedi en Abkhazie. Il a été construit en 999 par le roi abkhaze Bagrat III en l'honneur de l'icône de la Vlacherna de la Mère de Dieu.

Au 15ème siècle, l'ouest du Caucase du Nord, y compris la majeure partie de l'Abkhazie moderne, fut soumis aux tribus circassiennes réunies et dirigées par le prince Inal. Au cours de cette période, la culture de l’Abkhazie a été modifiée, comme si elle revenait à l’ère du système tribal. Formellement, le christianisme a été préservé ici, mais il a commencé à muter sous l'influence des idées païennes de l'ordre mondial qui étaient nées de la non-existence avec le culte d'anciens cultes.

Anakopia forteresse sur la montagne Iverskaya

À la mort d'Inal, son État s'est effondré, mais maintenant, l'Abkhazie a commencé à faire l'objet d'attaques des Turcs. Dans la seconde moitié du 16ème siècle, les Ottomans ont capturé Tshumi (maintenant Sukhum). Jusqu'au début du 19ème siècle, la ville, qui reçut un nouveau nom, Sukhum-Kale, était un point fort de la domination turque en Abkhazie. Une nouvelle religion a été imposée à la population autochtone - l'islam - le commerce des esclaves y était florissant. Au 18ème siècle, des soulèvements anti-turcs ont éclaté ici plus d'une fois, mais une partie de la noblesse abkhaze était fidèle aux Turcs.

Après l'accession de la Géorgie de l'Est à la Russie en 1801, le prince abkhaze Kelesh Chachba, à l'instar de ses voisins, entame des négociations avec le gouvernement russe, mais est tué par son fils aîné, un turcophile convaincu. Son autre fils a envoyé une lettre à l'empereur Alexandre Ier, où il a demandé à prendre l'Abkhazie sous sa protection. En réponse, en 1810, un manifeste impérial est apparu sur l'annexion de la principauté abkhaze à la Russie. La même année, l'escadre russe s'empare de Sukhum-Kale avec l'aide des rebelles locaux. Ayant déployé sa garnison ici, les troupes russes ont forcé les Ottomans à quitter la région.

Gagra au début du 20ème siècle

Vers le milieu du XIXe siècle, la vie en Abkhazie était sensiblement relancée: commerce développé, communication maritime régulière avec les villes de la côte russe de la mer Noire établie. Dans le même temps, une partie importante des musulmans abkhazes, fidèles aux Ottomans, s'est déplacée volontairement ou de force en Turquie. À l'aube du XXe siècle, la soi-disant «colonisation des centres de villégiature» de l'Abkhazie a commencé. Sur la côte se sont installés des hôpitaux militaires, des sanatoriums et les aristocrates russes ont acheté des terrains pour des villas. Le statut de la station balnéaire de l'Abkhazie conservée à l'époque soviétique faisait partie de la RSS géorgienne en tant que république autonome.

Après l'effondrement de l'URSS, des désaccords sont apparus entre les autorités géorgiennes et abkhazies sur la coexistence future. En 1992, les batailles verbales se sont transformées en forces armées et ont pris fin avec l'éviction des troupes géorgiennes du territoire. Abkhazie En 1994, les parties ont conclu un accord de règlement pacifique et, en 1999, le Conseil suprême de l’Abkhazie, à la suite des résultats du plébiscite, a déclaré l’indépendance de la république.

En 2008, un nouveau conflit armé a éclaté ici, dans lequel la Russie est intervenue après la fin des hostilités et a reconnu l'Abkhazie en tant qu'État indépendant. L’Abkhazie appartient aujourd’hui à un certain nombre d’États dotés d’un statut vague de «reconnaissance partielle», mais, selon des documents de l’ONU, il s’agit du territoire géorgien.

Café abandonné à Pitsunda, parlement géorgien à Soukhouh, porte de la ville à Soukhouh, rotonde sur le mont Sukhumskaya, théâtre brisé à Gagra.

Les traditions

Le nom personnel abkhaze est "apsua", ce qui signifie "le peuple de l'âme".En effet, les Abkhazes se distinguent par leur cordialité, leur bonne volonté et leur hospitalité. L'apparition d'un invité ici a longtemps été perçue comme une grâce. Le logement de chaque famille abkhaze comprenait certainement une maison d’hôtes, dont les portes étaient toujours ouvertes, comme si on disait que l’invité est toujours le bienvenu ici. Et aujourd'hui, la tradition de construire une deuxième maison, conçue pour les invités, a été préservée. Les habitants sont toujours prêts à traiter le voyageur avec du vin et du pain, ou même à donner à l'invité ce qu'il aime.

Hommes en costumes nationaux abkhazes

Malgré leur sincérité, la majorité des Abkhazes adhèrent à un code moral et éthique d '"apsuara" relativement strict et complexe, qui incarne les traditions et les coutumes abkhazes originales. Ses principaux postulats sont le courage, l'honneur, la conscience et la patience. Dans beaucoup de familles, les relations sont toujours patriarcales - les plus jeunes sont incontestablement subordonnées aux aînés, les femmes aux hommes. Dans le mariage, les Abkhazes essaient d’adhérer à une stricte exogamie. Les unions ne sont pas les bienvenues ici, pas seulement entre parents sanglants, mais même entre homonymes, dans certains endroits et entre résidents du même quartier. Distinguent les Abkhazes et le respect d'autrui, cependant, en le montrant, ils s'attendent à la réciprocité. Sinon, le respect est très vite remplacé par le mépris.

En Abkhazie, un traitement amical et calme est pris. Une expressivité excessive dans la communication n’est pas la bienvenue ici, de même que les appels trop forts des vendeurs du bazar. Même dans les cafés et les restaurants, ils préfèrent ne pas écouter la musique trop fort. Cependant, cette contrainte disparaît pendant les festivités. Les mariages ici durent souvent plusieurs jours d'affilée et sont bondés. Autrefois, leur accessoire indispensable était les courses de chevaux et les courses de chevaux organisées en l'honneur des jeunes. Dans la maison de son mari, la belle-fille a reçu un nouveau nom et l'ancien n'a été gardé que dans le cercle de ses proches. Dans certaines régions de l'Abkhazie, cette coutume a été préservée dans une certaine mesure à ce jour.

Le costume national des Abkhazes est très coloré et fait l’objet de leur fierté. La tenue masculine traditionnelle comprenait la Circassian, la burqa, des ceintures en cuir avec plaques de métal, des chapeaux en feutre et des tours. Les femmes portaient des sarouels, une longue et large robe "abkhaze" avec un col haut et une chemise avec des fermetures à revers en métal. Les vêtements modernes conservent certaines caractéristiques traditionnelles: par exemple, les couleurs, les chapeaux.

La nature

La nature abkhaze aux multiples facettes associe harmonieusement le charme de la côte de la mer Noire et la beauté des imposantes chaînes de montagnes du Caucase, dont les sommets abritent une neige éternelle et des glaciers. Ils traversent une grande partie du territoire de l’Abkhazie, descendant parfois des éperons vers la mer très bleue. La crête principale du Grand Caucase culmine à 2500 mètres au-dessus de l'extrémité nord-ouest, à la source de la rivière Auadhara, par laquelle passent 14 passages difficiles à franchir. À l'est de l'Abkhazie, les montagnes culminent à 4 000 mètres d'altitude, le point culminant étant Dombai-Ulgen (4048 m). Les grottes karstiques les plus profondes de la planète sont cachées dans les couches calcaires des monts Gagra et Bzyb.

Sommets de montagne

En été, la neige sur les sommets des montagnes fond graduellement et, en descendant les pentes, fournit les eaux les plus propres à de nombreuses rivières, lacs et sources minérales. Les réservoirs locaux sont incroyablement pittoresques. Le lac de montagne Ritsa, situé à 882 mètres d'altitude, a la gloire des principales attractions naturelles de l'Abkhazie. Lacs, rivières et eaux côtières riches en poissons. Les espèces les plus précieuses sont le béluga, le mulet, l'esturgeon de la mer Noire et le hareng. Il abrite des requins, des catrans et des dauphins.

Hashups du lac Ritsa

Plus de la moitié du territoire de l'Abkhazie est occupée par des forêts: chênes, hêtres, charmes. À certains endroits, ils gravissent les pentes de la montagne sur une hauteur de 2 km. Les arbustes à feuilles caduques et à feuilles persistantes, tels que cornel, noisetier, azalée, néflier et rhododendron pontique, dominent dans le sous-bois.L'Abkhazie est célèbre pour ses forêts de lianes de feuillus colchiennes et ses bosquets de buis.

Des espèces d'oiseaux rares et menacées vivent en Abkhazie, parmi lesquelles se trouvent l'aigle royal, les agneaux, les vautours noirs, les faucons pèlerins, les pélicans roses et les grandes aigrettes. Dans les forêts, vous pouvez trouver des prédateurs tels que l'ours brun du Caucase, le lynx, le loup, le chacal, le renard, le blaireau. La tournée du Caucase, sanglier, cerf rouge européen, chevreuil, chamois vivent également ici. Un dixième des terres abkhazes sont des réserves naturelles.

Le climat

Située dans les latitudes méridionales, l’Abkhazie bénéficie d’une longue saison de vacances. Le mois de mai est l'apogée de la floraison printanière, lorsque jardins, parcs, allées s'animent littéralement de couleurs vives et enivrantes d'arômes. Chaque jour de mai se réchauffe et vers le milieu du mois, l'air se réchauffe à +18 ° C pendant la journée. Certes, la mer est toujours fraîche: + 15 ... +17 ° С.

Plages d'été à Gagra en novembre

En juin, il ne fait pas encore très chaud ici: + 22 ... +23 ° C l'après-midi et + 16 ... +18 ° C le soir. Juillet et août sont les mois les plus chauds en Abkhazie. En règle générale, les thermomètres ne descendent pas au-dessous de +26 ° C pendant la journée et dépassent parfois les 30 ° C. La chaleur est mal tolérée ici, car l'humidité est élevée - 75-85%. En été, il est plus confortable de se reposer à Pitsunda, où la végétation luxuriante crée une ombre épaisse. La température de l'eau pendant les mois d'été est de +22 ... +25 ° C. Toutefois, dans certains endroits où l'eau de glace des pentes des montagnes tombe dans la mer, la zone de l'eau est périodiquement refroidie et, ce qui est important, nettoyée. Les tempêtes d'été sont rares, mais elles sont dangereuses. Par mauvais temps et par temps venteux, il est préférable de ne pas entrer en mer.

En septembre, la chaleur épuisante s'abandonne progressivement. Et si dans la première décennie il fait encore assez chaud, le 10, le temps est clément et agréable sur la côte: + 23 ... +25 ° C. La mer reste chaude. La première quinzaine d'octobre en Abkhazie correspond toujours à la saison des velours, puis le temps se dégrade: il devient venteux, il pleut souvent, il y a des tempêtes en mer et la neige tombe dans les montagnes. Sur la côte, la température diurne baisse à +18 ° C. Novembre apporte encore plus de temps pluvieux et frais.

L'hiver en Abkhazie est doux, mais "humide". En décembre, il fait environ + 12 ° C le jour et + 6 ° C la nuit. En janvier-février de +3 à +8 ° C. Les gelées sont extrêmement rares.

Neige en Abkhazie

Régions de l'Abkhazie

L'Abkhazie comprend sept régions historiques et les mêmes districts municipaux. Chacun d'entre eux appartient aux zones côtières et aux zones de montagne. La bande côtière aux contours plutôt lisses regorge de plages: vastes galets de sable et rochers sauvages avec un rivage étroit, un public surpeuplé et respectable - de ceux appartenant aux pensions et aux hôtels. Une grande partie de la côte n'est pas encore maîtrisée.

Des zones de montagne pittoresques, traversées par des vallées fluviales, s'étendent presque parallèlement à la côte. Il existe de nombreux itinéraires touristiques ici, ils vous feront découvrir des monuments historiques étonnants et la beauté de la nature du Caucase.

District de Gagra

Gagra

Le district de Gagra, situé au nord-ouest de l'Abkhazie, est adjacent au territoire de Krasnodar, divisé par la rivière Psou. L'infrastructure des stations balnéaires locales est considérée comme l'une des plus développées en Abkhazie. La région est également connue pour ses vignobles, ses plantations d'agrumes et son agriculture subtropicale efficace. La côte de la région de Gagra s'étend sur 53 km. Voici deux des plus célèbres stations balnéaires abkhazes: Gagra et Pitsunda.

Gagra est l'endroit le plus chaud de la côte de la mer Noire du Caucase. Le long de la mer s'étend sur 6 km, Seaside Park, l’un des plus beaux villages d’Abkhazie. Le parc a été fondé en 1902 et ses plantes importées venaient de tous les continents. Ici, à l'ombre des lauriers, des palmiers, des camphriers, des magnolias et des cyprès, il fait bon se réfugier par une chaude journée d'été en respirant les arômes exaltés des arbres tropicaux.

À côté du parc Primorsky se trouve la colonnade de Gagra - la carte de visite de la station.Cette élégante structure multi-voûtée en blanc neige, construite dans le style mauresque, décore la ville depuis les années 50 du siècle dernier. Ici, il y a toujours beaucoup de monde et de bruit, car chaque touriste qui arrive à Gagra considère qu’il est de son devoir de voir la célèbre colonnade et de se prendre en photo. À proximité, vous trouverez des cafés et des snack-bars, des stands de glaces, des boutiques de souvenirs, ainsi que des bureaux de tourisme proposant diverses visites de l’Abkhazie. Cet endroit surpeuplé a longtemps été choisi par les conducteurs des taxis privés. Ils n'hésitent pas à bavarder avec les vacanciers en leur donnant des conseils pratiques sur les excursions et les logements locatifs.

Gagra Colonnade Seaside Park du Prince d'Oldenburg

Un autre symbole de la ville est le légendaire restaurant "Gagripsh". Le nom du fondateur de la station climatique de Gagra - le prince Alexandre d’Oldenburg lui est associé. En 1902, lors de l'exposition universelle à Paris, il acquit un bâtiment en pin norvégien et le fit livrer à Gagra à l'état démonté. Ici, il a été remonté et sans une seule attache en métal. Un an plus tard, "Gagripsh" a accueilli les premiers invités importants qui sont arrivés à la cérémonie d'ouverture de la station.

Restaurant Gagripsh

Depuis le restaurant, la route traversant le parc Seaside vous mènera aux ruines pittoresques du château Prince of Oldenburg, situé à flanc de montagne. L’histoire n’a pas épargné cette structure autrefois magnifique de style Art nouveau, considérée jadis comme la plus belle d’Abkhazie. Aujourd'hui, le bâtiment est transféré à la propriété privée et, apparemment, l'hôtel sera éventuellement ici.

Non loin du château se dresse l'ancienne forteresse d'Abaat. Son architecture n'est pas typique de l'Abkhazie, ce qui s'explique par l'âge de la citadelle. On pense qu'il a été construit au Vème siècle. La forteresse, qui occupe une position stratégique dans la gorge de Zoequar, renferme des traditions architecturales romaines, abkhazes et russes. Aujourd'hui, la forteresse de Gagra fait partie de l'ensemble architectural, qui comprend également l'ancien temple de Saint Ipatius, un hôtel, un restaurant, un café, une plage et un parc.

Château du Prince d'Oldenburg à Gagra Forteresse Abaat

Pitsunda immergé dans la verdure luxuriante s'étend à 25 km de Gagra. Cette station balnéaire est située sur le cap du même nom, protégé par les montagnes des vents froids. Même avant notre ère, les remparts de la riche ville portuaire grecque de Pitiunta, où se trouvait le commerce, dominaient cet endroit. La ville doit son nom aux pins uniques qui poussent ici - «Pitiount» en grec signifie «pin».

Complexe archéologique-réserve "Grand Pitiount"

Les ruines d'anciennes constructions qui ont survécu jusqu'à nos jours et plus tard, les constructions réunies dans la réserve du Grand Complexe Archéologique de Pityount rappellent les civilisations anciennes. Sur son territoire se trouve également le musée historique, dont la collection comprend des artefacts des âges de la pierre et du bronze, valeurs culturelles des époques suivantes.

La fierté du musée est la cathédrale patriarcale. Il a été érigé en l'honneur de l'apôtre André, le Premier appelé, probablement au début du 10ème siècle, sous le règne du prince géorgien Bagrat III. Cette cathédrale est devenue la présidence du Catholicos abkhaze. Craignant les attaques ottomanes, au XVIIe siècle, la cathèdre fut transférée à Gelati et le monastère orthodoxe abandonné, reconstruit à la fin du XIXe siècle. Le gouvernement soviétique ne s'est pas plaint à la cathédrale et, en 1975, l'église dotée d'une belle acoustique a été transformée en salle de concert. Aujourd'hui, de nombreux invités de Pitsunda s'y précipitent pour entendre le son magnifique d'un orgue allemand rare.

Pitsunda est entourée sur trois côtés par une forêt de pins de Pitsunda figurant dans le livre rouge. Le bosquet fait partie de la réserve de Pitsundo-Musser, l'entrée est gratuite, mais vous ne pouvez marcher que sur des sentiers spécialement aménagés. Non loin de la réserve, il y a plusieurs excellentes plages.

Pitsunda

Sur les plages de Pitsunda, vous pouvez non seulement vous détendre, mais également améliorer votre santé grâce à l'air purifié et riche en arômes de pin.L'eau de mer est propre et de graves tempêtes ne se produisent jamais. La côte de la station est complètement caillouteuse, à l'exception d'une excellente plage de sable dans le village de Ldzaa.

La promenade s'étend sur 5 km le long de la côte, où des bancs de jardin et des pavillons isolés s'abritaient à l'ombre de palmiers luxuriants. Le soir, il y a du monde ici, des cafés, des restaurants sont ouverts, des artistes locaux et des artistes invités se produisent.

Mont Mamdzyshha dans les rayons du soleil couchant

Le mont Mamdzyshkh fait partie des attractions naturelles de la région de Gagra. À son sommet, où un vent fort souffle sans relâche, se trouvent des prairies alpines réputées dans tout le nord-ouest du Caucase. Au printemps et en été, un tapis tissé d'edelweiss, de verge d'or, de delphiniums, de tulipes noires, de télescopes jaunes, de lettres roses, se répand ici et l'air est rempli d'arômes étonnants. La hauteur de la montagne est 1873 mètres au dessus du niveau de la mer, et la vue d'ici est tout simplement magnifique. Ses pentes couvrent d'épaisses forêts de sapins, de buis et de hêtres. Il est facile de s'y perdre, il est donc recommandé de suivre des itinéraires spécialement conçus pour les piétons.

À 5 km du sommet, la route bifurque: un chemin monte vers les alpages, l'autre vers la montagne Arabica, la célèbre Krubera-Voronya, la grotte karstique la plus profonde du monde (profondeur 2196 m).

Lac Bleu (Adziasitsva)

À 23 km de Gagra, entouré de falaises vertes envahies par la végétation, se trouve le lac Bleu (Adziasitsva). Cette eau naturelle a une origine karstique et ne gèle jamais. Une rivière souterraine et un ruisseau tumultueux descendant des montagnes se jettent dans le lac, mais la surface aqueuse semble être complètement immobile. Étonnamment, dans le lac bleu, l’un des plus propres d’Abkhazie, le poisson et le plancton ne vivent pas et il n’ya aucune plante. Même les jours les plus chauds, l'eau ne chauffe pas au-dessus de + 10 ° C. La baignade dans l'étang est interdite, mais il n'est pas interdit de se laver. Ils disent qu'après cela, vous pouvez paraître plus jeune pendant quelques années.

Pendant l’excursion au Lac Bleu, faites une halte aux cascades pittoresques "Maiden tears" et "Men's tears". Ces sites naturels font partie de l'itinéraire d'excursion reliant le lac Bleu au célèbre lac de Ritsa, mais il se situe dans une zone différente - Gudautskom.

District de Gudauta

La station balnéaire de Gudauta, centre administratif du district du même nom, s’étale sur une vaste plaine balnéaire baignée de verdure subtropicale luxuriante.

Gudauta. Centre ville

Au début des années 90 du siècle dernier, il était à l'épicentre des hostilités et, bien que la vie paisible soit revenue ici, la station ne peut toujours pas se vanter d'avoir une infrastructure décente.

Dans les environs de Gudauta, il y a de nombreux sites historiques dont beaucoup appartiennent aux XI-XIIIe siècles. À l'embouchure de la rivière Barnes, juste à côté de la côte, se trouve une église à moitié en ruine de Musser, construite aux XIe et XIIe siècles. Empilé de blocs de pierre, garni de pierre de taille, il est considéré comme la perle de l'architecture des églises de l'Abkhazie.

Église Musser, monastère de roche Otkharsky

Il y a dans les environs de Gudauta et du monastère d'origine de roche Otkharsky. À la source de la rivière Noire (en Abkhaz - Mchishta), une falaise abruptes s’élève, creusée par des grottes karstiques naturelles, situées en gradins. Dans les grottes sont coupés des fenêtres et des allées. Selon la légende, à l'époque médiévale, des moines ascétiques vivaient ici et les voleurs se sont par la suite installés.

Curieux spectacle - Tour de guet de Bzyb, également connue sous le nom de Hasanata Abaa. Pour y accéder, il faut traverser la rivière Bzyb par un pont suspendu, puis gravir une colline en empruntant un sentier étroit. La tour, construite il y a environ 1200 ans, est entourée d'un puissant mur de un mètre de diamètre, autour duquel s'étend une épaisse forêt de feuillus.

À cinq kilomètres de Gudauta, vous trouverez un village pittoresque de Lykhny, où vous pourrez voir un beau monument d'architecture séculaire médiévale - un palais de pierre délabré, qui servit de résidence aux princes souverains abkhazes de la famille Chachba.

Ruines du village de Lykhny, tour de guet de Bzyb

A 18 km de Gudauta se trouve la célèbre station balnéaire de Nouvel Athos, très populaire à l'époque soviétique. Les paysages locaux sont exceptionnellement bons: le terrain accidenté est recouvert d'une végétation subtropicale, qui cache des bosquets épais de citronniers, d'orangers, de mandarines et d'oliviers. Magnolia, lauriers, franges d'eucalyptus bordent la bande côtière et avenues de cyprès, enveloppées d'arômes séduisants, s'écartent de la ligne de mer dans différentes directions. L'un d'entre eux mène au célèbre monastère de Novo-Athos, dont les dômes dorés brillent de manière spectaculaire sur fond de paysages de montagne.

Nouveau monastère Athos Novo-Athos

L'histoire du temple, construit selon les canons byzantins, commence en 1874, lorsque le gouvernement tsariste attribue aux moines du monastère Panteleimon, situés en Grèce sur le mont Athos, des terres et des fonds considérables pour la construction du monastère. Les travaux furent achevés en 1900 et, avant la révolution, le monastère était un important centre de pèlerinage et un fief de l'orthodoxie dans le Caucase. À l’époque soviétique, le complexe monastique est tombé dans l’oubli, une des dachas abkhazes de Staline est apparue sur le site de la maison en ruine et détruite de l’hégumen et une maison pour Béria a été construite à proximité. En 1994, le monastère de Novo-Athos a été rendu aux moines.

Non loin des murs du monastère se trouve la nouvelle grotte Athos, une grotte souterraine colossale dont le territoire exploré représente environ un million de mètres cubes. Des passages de grottes mystérieux, qui se ramifient, dispersent des centaines de mètres dans les profondeurs, traversant des salles et des galeries à peine éclairées, entraînant les voyageurs dans les profondeurs de la montagne Iverskaya. Ici, ils sont attendus par les lacs souterrains émeraudes et les vrais palais créés par les stalactites et les stalagmites. Un train électrique spécialement conçu amène les touristes à l'endroit où la grotte a commencé à être visitée, après quoi la visite commence par un guide.

Nouveaux bains karstiques de la grotte d'Athos "Trois chaudières"

À 2,5 km de la célèbre grotte au fond d'une gorge de montagne, trois bains karstiques, appelés les Trois Chaudières. S'étant installés à différentes hauteurs, les réservoirs stockent les eaux claires de la rivière Psyrtskhi, qui leur descendent des falaises de pierre. En été et au début de l'automne, ces eaux émeraude sont incroyablement transparentes. Nagez ici par temps chaud, vous sentirez le vrai plaisir. A proximité, vous trouverez un café où vous pourrez vous offrir un délicieux kebab.

Une autoroute allant de la côte de la mer Noire à travers les vallées des rivières Bzyb, Yupshara, Gega et plus en avant vous mènera à la station climatique de Auadhara, située à 1600 m d'altitude. . Sur le territoire du village, dans une belle pinède, se trouve une pension moderne. Cependant, de nombreux voyageurs qui préfèrent l'écotourisme préfèrent rester dans des tentes ou passer la nuit dans des cabanes de bergers.

Awadhara Vue générale de Auadhara. Vallée des sources

A 18 km de la station climatique s'étend le lac alpin de Riza - la perle de l’Abkhazie, le plus célèbre de son monument naturel. Le magnifique réservoir aux eaux transparentes verdâtres, entouré de pentes abruptes couvertes de forêts, fait partie de la réserve nationale de Ritsinsky. Ce magnifique coin d’Abkhazie occupe une superficie d’environ 40 000 hectares, sa partie basse est pratiquement au niveau de la mer et les régions de montagne se situent à plus de 3 km d’altitude.

Le lac Ritsa, qui s'étend sur près de 2 km, ne vient pas seulement pour admirer le paysage. Ici, vous pouvez passer un bon moment, faire une excursion en bateau sur un catamaran ou aller à la pêche. Au cours de l’excursion au lac Riza, les touristes visitent généralement les chutes Gegsky, bien connues de tous les fans du film "Les aventures de Sherlock Holmes et du Dr. Watson".C'est au pied de cette cascade que la scène de la bataille de Sherlock Holmes et du sinistre professeur Moriarty a été filmée.

Sur le lac Ritsa est un autre chalet de Staline. Elle est très modeste, le leader n’ayant pas différé par son amour du luxe, lui préférant un style officiel plutôt sec. La structure de vert est littéralement enfouie dans le feuillage épais de limes et ne se révèle ni par l'air ni par la mer. Les intérieurs de la villa sont restés intacts.

Le reflet des montagnes dans le lac Ritsa

District de Soukhoumi

Le district de Soukhoumi est situé au centre de l’Abkhazie. Voici sa capitale - Soukhoum, l’une des plus belles stations balnéaires de la côte du Caucase. Il est situé près de la baie de Soukhoum, à l'endroit où la polis grecque de Dioscuria était située dans l'Antiquité. Aujourd'hui, quelques vestiges de cette ancienne colonie sont enterrés au fond de la baie.

Sukhum Dioscuri Quai

Le long de la plage de galets de la ville, la digue des Dioscures s'étend sur un kilomètre, à laquelle s’ajoute un parc ombragé, où, parmi les conifères et les palmiers, se trouvent des cabanes construites avant la révolution et à l’époque soviétique. Un squelette rouillé d'une grande roue gelée se cache dans le fourré vert envahi par la végétation.

La digue de Dioskurov se jette doucement dans la digue de Makhadzhirov, ainsi nommée en mémoire des habitants de l'Abkhazie professant l'islam qui ont été réinstallés dans l'empire ottoman par ordre du tsar de Russie. Ce coin de Sukhum a commencé à être construit au début du siècle dernier, certains bâtiments historiques ont survécu jusqu'à nos jours.

Villa Aloisi

Un des symboles de la ville est la Villa Aloisi, qui orne les pages de tous les brochures touristiques et des guides de voyage en Abkhazie. Il a été construit à la fin du XIXe siècle et ne se démarque pas des autres demeures avant d’être détenu par le riche marchand Iokim Aloisi. Sans ménagement, il transforma un bâtiment modeste en un palais de luxe, dont l'architecture éclectique combinait les styles gothique et moderne, maure et pseudo-russe.

À 5 km de la ville, sur la rive de la baie de Sukhum, se dresse la célèbre tour Kelasura, à l'origine du grand mur d'Abkhazie - une ancienne fortification de près de 160 km de long. Cette fortification défensive aurait été érigée au 6ème siècle et aujourd'hui, elle est en grande partie en ruine et continue de s'effondrer. La tour Kelasura de 15 mètres, bien conservée et construite en pavés, constitue une agréable exception. De nombreux passionnés se pressent pour chercher des fragments survivants du mur. Au fait, les retrouver n’est pas si simple: les bâtiments qui subsistent sont disséminés sur un vaste territoire et se cachent dans des fourrés infranchissables. En outre, pendant des siècles, les habitants ont traîné les fragments de mur en ruine et les ont utilisés pour aménager leurs habitations.

Tour Kelasur Pont Besletsky Monastère Kamansky de Saint Jean Chrysostome

Mais le monument unique de l'ancienne architecture de l'apogée du royaume de Géorgie - le pont Besletsky, situé à 7 km de Sukhum, conserve son aspect d'origine. Cette structure, qui relie les rives du Basly River et est également connue sous le nom de pont de la reine Tamara, est toujours utile, même s’il n’est pas facile de le remarquer de loin: elle est recouverte de mousse, entourée de lianes et se confond pratiquement avec la végétation environnante.

A 15 km de Sukhum, dans le village de montagne de Kamana, l'un des centres de pèlerinage orthodoxe les plus importants du Caucase de l'Ouest, se trouve le monastère de Kaman de Saint Jean Chrysostome. Le monastère a reçu son nom en mémoire de l'un des trois saints œcuméniques - Jean Chrysostome, décédé à Kamani en 407. Le sarcophage, dans lequel les restes de Jean Chrysostome ont été enterrés, est conservé dans l'église du monastère jusqu'à ce que les cendres soient transférées à Constantinople en 483.

District de Gulrypsh

Ce coin de l’Abkhazie est célèbre pour ses lacs, ses plages agréables et peu fréquentées, ses bosquets d’agrumes et ses loisirs à faible coût. Sa capitale est la ville de Gulrypsh, située au bord de la mer. À proximité, dans le village de Babushara, se trouve le seul aéroport d’Abkhazie.

Dranda Cathédrale de l'Assomption

Parmi les principaux sites historiques du district de Gulrypsh se trouve la cathédrale Drand de l'Assomption de la Vierge du 6ème siècle, l'un des premiers bâtiments chrétiens érigés sur le territoire de l'Abkhazie. Il est situé dans le village de Dranda, près de la rivière Kodor. Au Moyen Âge, la résidence de l'évêque s'y trouvait. En 1883, les moines du monastère de New Athos fondèrent un monastère à Dranda. Il a fonctionné jusqu'en 1928, après quoi une ferme collective a été organisée à sa base. Le bâtiment du monastère résidentiel a été transformé en dortoir et une prison située dans le prolongement du temple. Cet établissement sécurisé est ici aujourd'hui, ce qui provoque un véritable étonnement parmi les touristes. Mais il semble que cela n’embarrasse pas les autorités locales et que personne n’est sur le point de déplacer les prisonniers dans un autre lieu. Il est donc conseillé aux guides de faire abstraction de cette nuance et d’examiner tranquillement la cathédrale, qui est un excellent exemple de l’architecture byzantine.

La cathédrale est bien conservée et sur ses murs sont encore visibles des fragments de peintures anciennes. La relique du temple principal, qui attire des milliers de pèlerins de tout le Caucase occidental, est une icône du grand martyr Dimitrius de Thessalonique qui coule dans la myrrhe, guérissant les maladies et exaucant les désirs les plus chers.

Azmen Dolmen

Il existe de nombreux canyons pittoresques dans cette région de l'Abkhazie, dans laquelle se cachent les célèbres cascades de Shakuranskie, créant ainsi une cascade. Ils proviennent de la rivière Shakuran, qui se nourrit des sources les plus pures des hautes terres de Tsebeldi. La plus haute cascade (30 m) amène ses eaux à une énorme pierre conique autour de laquelle se forme un marigot. Nagez ici pendant la saison chaude - un vrai délice.

À proximité, près du village, se trouve le célèbre dolmen Azantsky - le plus ancien monument de la préhistoire datant des II-III millénaires av. heu Les dolmens sont des structures en pierre de plusieurs tonnes composées de dalles plates taillées installées en forme de maison et recouvertes de la même dalle en pierre. En règle générale, la conception comprend quatre plaques verticales qui forment les murs, la cinquième sert de toit au dolmen. Dans le mur avant, il y a généralement une ouverture ronde ou cintrée, une fois fermée avec une "porte" en pierre. Les archéologues estiment que les dolmens ont servi de tombeaux.

Ochamchira

Il n'y a pas de consensus sur l'origine des Azants et de tous les autres dolmens du Caucase de l'Ouest. Il est intéressant de noter que la côte atlantique nord de la France est parsemée d’objets similaires, qui sont également préservés sur la côte opposée de la Manche, en Grande-Bretagne. Le mot dolmen est d'origine celtique, il signifie "table en pierre".

Il est assez difficile de remarquer le dolmen Azatsky de 3 mètres: envahi par de la mousse centenaire et enlacé de lianes, il se confond pratiquement avec la végétation environnante. Le chemin menant au dolmen traverse les bosquets de buis. En tournant, ça se termine à la fourche: si vous tournez à droite devant le dolmen, vous irez au lac Amtel. Ce réservoir, frappant la transparence de ses eaux, a été formé en 1891 à la suite d’un tremblement de terre catastrophique dans les gorges de Kodori.

District d'Ochamchira

Ce coin de l'Abkhazie s'étend sur les terres de la région historique d'Abzhua. Ses villes principales sont Ochamchira et Mokva. Le premier est situé sur la côte et le second en montagne. Les infrastructures sont pratiquement absentes dans cette région, mais les touristes viennent souvent ici pour faire des excursions afin de visiter les sites historiques de la région. L'un d'eux est la cathédrale de Saint-Georges le Victorieux (XIème siècle). Les croyants se précipitent ici pour adorer les icônes du temple du monde qui s'épuise.

Cathédrale de Mokva Abrskila Cave

À 15 km de la ville d'Ochamchira, au confluent des rivières Mokva et Dvaba, se trouve la cathédrale de Mokva, un exemple de l'architecture ancienne de l'Abkhazie. Il a été érigé au Xe siècle à la demande du roi abkhaze Léon III. Selon des témoignages écrits, l’extérieur et l’intérieur de l’église, ressemblant à l’ancienne Sainte-Sophie russe de Kiev, étaient émerveillés par la richesse.Bien sûr, l'histoire millénaire de la cathédrale de Mokva ne pouvait s'empêcher de réfléchir à son apparence, mais elle était bien conservée et aujourd'hui, elle vainc toujours par sa beauté.

Derrière le village de Mokva, non loin du village d'Otap, se trouve la célèbre grotte Abrskila, qui porte le nom du héros, le héros de l'épopée abkhaze. Ici, il a été emprisonné par les dieux pour avoir défié le ciel: il a appris à provoquer la pluie et la foudre, il est monté jusqu'aux nuages ​​sur son cheval ailé Arash. Les galeries souterraines de la grotte avec leurs formes étranges de stalactites et de stalagmites, parfois fusionnées en une colonnade solide, font une impression inoubliable. La stalactite de 10 mètres frappe l'imagination - selon la légende, le héros Abrskil lui aurait été enchaîné.

Dans les hauteurs de la gorge de Kodori, il est intéressant de voir les ruines pittoresques de la forteresse du début du Moyen Âge, mais la visite de ces lieux n’est possible qu’avec l’autorisation des services de sécurité d’Abkhazie.

Vallée de Kodori

District de Tkuarchalsky

Seuls les touristes les plus curieux se rendent dans cette région d'Abkhazie. C'est une région minière et la majorité de la population masculine ici est engagée dans l'extraction du charbon. La ville principale de la région, Tkuarchal, est située dans les montagnes. Non loin de là se trouve l'un des sept sanctuaires vénérés par les chrétiens et les musulmans - le mont Lashkendar (1373 m). Sur son sommet se trouvent les ruines d'un ancien temple construit au 6ème siècle sur le site d'un temple païen. Les touristes qui viennent ici vont également se promener à la cascade de Khojaly et aux lacs de montagne.

Tkuarchal, cathédrale abkhaze de Bediysky

L'attraction principale du district de Tkuarchalsky est la cathédrale Bedia. Le temple a été construit au 10ème siècle, à l'apogée du royaume de Géorgie, lorsque le roi Bagrat III régnait ici. Dans la cathédrale se trouve sa tombe. Aujourd'hui, la structure ancienne, construite en pierre de taille, est dans un état délabré, mais également à l'extérieur. À l'intérieur, des éléments d'ornements et des peintures murales de mottomennaya avec des portraits de ktitorskimi. Sur le plateau de Bedia, tout près du temple, se trouvent les ruines d'un grand palais de pierre du XVIe siècle. Les historiens estiment que le temple et le palais faisaient tous deux partie d'un complexe du centre de la principauté de la fin de l'époque médiévale géorgienne.

District de Gali

Ce coin reculé d’Abkhazie est adjacent au territoire géorgien. La frontière officielle et naturelle entre les républiques est le fleuve Inguri. La ville principale du district est Gal. Cette région a eu plus que toutes les autres pendant le conflit entre la Géorgie et l'Abkhazie. Vous ne pouvez vous y rendre que par la route, car après les combats, la voie ferrée a été démantelée. Les bus fonctionnent très rarement. Cependant, les amateurs d’ethnographie apprécieront ici: les villages locaux à l’architecture médiévale et aux coutumes traditionnelles sont incroyablement originaux.

Gal City

Le mont Satanjo est le point culminant du district de Gali. Ici, à 496 mètres d'altitude, offrant les vues imprenables sur tout le quartier de Gali, se trouvent les ruines d'une tour de guet-forteresse médiévale. Vous pouvez monter ici sur un SUV sur la route serpentine.

Dans le secteur de Tskelkari, près du bosquet de la forêt, se trouve également une très ancienne structure détruite - le temple d'Atskar (XI-XVIe siècles).

Si vous vous trouvez déjà dans ces endroits, visitez le célèbre réservoir de Gali, où nageurs et canoéistes se préparaient pour des compétitions à l’époque soviétique. Aujourd'hui, la base d'entraînement est détruite, mais le réservoir est toujours magnifique. L'étang, entouré de montagnes pittoresques, est si grand qu'on l'appelle la mer. Ici, vous ne rencontrerez pas souvent de touristes, il n’y aura ni café, ni bateau, ni catamaran. Mais à proximité de nombreux vergers abandonnés, où vous pourrez manger beaucoup de mandarines, de figues et de kakis.

Réservoir de Gali

Activités et animations

Mont Mamdzyshha

Divertissement populaire en Abkhazie - parapente. Pour survoler les montagnes et la mer, rendez-vous en voiture à la montagne Mamdzyshkha.Sur l'une de ses pentes, il y a une rampe de lancement, à partir de laquelle vous, avec l'instructeur, allez vous élever et atterrir à n'importe quel moment de votre choix, au moins sur la plage de votre pension. L’instruction et la formation dureront environ 10 minutes et le vol durera 30 minutes. Le vol, y compris le transfert de Gagra, coûtera 4 000 roubles.

Pour les amateurs de rafting, un parcours de rafting a été aménagé le long de la rivière Bzyb, ce qui a créé une cascade de gorges et de rapides sur son chemin d'une incroyable beauté. Deux sections du chemin sont incroyablement complexes et la troisième est relativement sûre. Vêtu d’un gilet de sauvetage, d’un masque et armé d’une pagaie, vous partirez avec l’équipage sous la direction d’un instructeur pour un voyage inoubliable. En vous amusant pour surmonter les obstacles, vous serez récompensé par un délicieux déjeuner dans un café avec une vue magnifique sur la rivière que vous avez conquise.

Rafting en Abkhazie

Les randonnées dans les régions montagneuses et les balades à cheval sont également populaires en Abkhazie. Pour les amateurs de ce type de loisirs, plusieurs itinéraires ont été aménagés, allant de la zone de prairies alpines aux lacs de montagne. Ils sont conçus pour 9-10 heures et pour plusieurs jours.

Curieux divertissement - une excursion en hélicoptère au cours de laquelle vous pourrez apprécier la beauté des montagnes du Caucase à vol d'oiseau. Les circuits aériens partent de l'aéroport, situé dans le village de Babushara. Coût - 1600 roubles par personne, transfert compris.

Parc aquatique à Gagra

Si vous vous relaxez avec vos enfants, allez vous amuser au parc aquatique, situé sur le front de mer de Gagra, près de l'hôtel "Abkhazia". Vous y trouverez cinq piscines d’eau douce et deux de la mer, neuf toboggans de hauteurs différentes, chacun avec sa propre pente: lisse, en forme de zigzag et presque verticale. Les amateurs de descente extrême seront ravis du toboggan "Virazh" de 100 mètres, et les jeunes visiteurs apprécieront de passer du temps dans la piscine peu profonde. Du 1er juin à la mi-septembre, le parc aquatique accueille les clients tous les jours de 10h00 à 19h00. Le prix du billet pour un adulte est de 900 roubles, pour les enfants de 4 à 10 ans - 600 roubles, pour les enfants, le divertissement est gratuit.

Ne manquez pas de visiter le jardin botanique de Soukhoumi, ouvert toute l'année. Le jardin a environ 200 ans, tout ce temps la collection de ses plantes a été reconstituée. En raison du climat tropical, des plantes rares y prennent racine. Aujourd'hui, le fonds de collecte du Jardin botanique compte plus de 5 000 espèces d'arbres, d'arbustes et de fleurs représentant la flore de presque tout le globe. Le billet d'entrée coûte 250 roubles, mais des réductions sont prévues pour certaines catégories de visiteurs.

Jardin botanique de Soukhoumi

Cuisine abkhaze

Gomi au fromage

La cuisine abkhaze plaît avec une variété de plats incroyablement savoureux et riches en calories. La base de la nourriture ici est traditionnellement composée de produits laitiers, fromage, œufs, produits à base de farine. Des maîtresses locales préparent du porridge à base de gomi, sans sel ni huile, à base de farine de maïs, abistu, semblable au gomi, mais avec du fromage, de la viande et diverses épices. Le mchadi (pain de maïs sans levain cuit dans des formes spéciales d'argile) est un autre plat traditionnel. Pendant les vacances, différents plats à base de viande sont préparés: brochettes, khinkali, bozbash, chikhirtmu.

Dans tous les restaurants et cafés d’Abkhazie, la gamme de plats de viande, fromages et sauces est très riche. La viande est généralement servie avec des légumes, souvent avec des noix, des légumes verts épicés et, bien sûr, un adjika. Le khachapur (littéralement «pain et caillé») est un compagnon indispensable de tous les plats.

Mchadi Abkhaz shish kebab Khinkali Bozbash Chikhirtma

Le repas est certainement accompagné d'un vin léger et aromatique, préparé depuis longtemps ici non seulement à partir de raisins, mais également à partir de pommes et de poires. Vodka Chacha au raisin populaire et parfumé.

Les sucreries locales méritent également des éloges. Dégustez des gâteaux plats au miel et aux noix, au baklava et au churchkhelu - une délicatesse délicieuse de noix dans un jus de raisin épaissi par de la farine. Il est agréable de les boire au miel azzhaju.

Un modeste goûter dans un café coûtera 300 roubles par personne et un copieux déjeuner dans un restaurant - à partir de 600 roubles.

Souvenirs

Vin abkhaze

Partager des souvenirs de l'Abkhazie avec vos amis et votre famille sera plus agréable après les avoir traités avec du vin importé. Les meilleurs vins sont "Apsny", "Bouquet of Abkhazia", ​​"Lykhny". Parmi les boissons plus fortes, privilégiez le cognac Chacha ou Aznar.

Excellents souvenirs savoureux - fromages abkhazes, thé local. Assurez-vous d'acheter une paire de bocaux de miel de montagne ou de châtaignier, adzhika aigu, tkemali. Tous ces produits sont mieux achetés sur les marchés. Ici, vous pouvez acheter un joli dzhezvy pour le café et des bijoux en bois précieux.

Il n'y a pas de centres commerciaux et de boutiques en Abkhazie, il n'y a des supermarchés qu'à Gagra et Sukhum.

Où séjourner

Dans les centres touristiques d'Abkhazie, vous pouvez séjourner dans des pensions et des hôtels construits à l'époque soviétique, qui sont aujourd'hui lentement reconstruits. De la plupart d'entre eux n'attendent pas beaucoup de confort. Le coût de la vie est de 1200 roubles par nuit pour une chambre double. Nouveaux bâtiments - principalement des mini-hôtels avec toutes les commodités.

Dans toutes les régions, la plupart des habitants louent des logements, vous pouvez louer une maison spacieuse et un appartement séparé. Sur les prix, vous devez négocier avec les propriétaires.

Transport

Le moyen de transport le plus populaire en Abkhazie est le transport rapide par bus. Dans le même district, le prix du billet est de 10 à 15 roubles. De Soukhoumi au poste de contrôle à la frontière avec la Russie - 200 roubles.

Des bus réguliers sillonnent les stations, le service ferroviaire n’opérant qu’entre les gares "Psou" et "Sukhum". Tissu, conduisant plus loin à la frontière avec la Géorgie - en voie de récupération.

Arrêt de bus Uazik dans les montagnes abkhazes

Si vous souhaitez voyager autour de l’Abkhazie avec une voiture de location, il est préférable de louer une voiture à Sotchi. Spécifiez quelles entreprises automobiles fournissent de tels services, et informez-vous des conditions à l'avance. Vous pouvez voyager en taxi, mais avec des chauffeurs plus stricts, négociez le prix avant le voyage (habituellement 20 roubles au km).

Informations pratiques

La gare de Psyrtsha à New Athos

Le rouble russe est utilisé pour les transactions monétaires en Abkhazie. Le cash est plus populaire que le cashless, et même dans les resorts, les terminaux ne fonctionnent pas partout. Aux guichets automatiques, qui ne sont pas très nombreux, il y a souvent des files d'attente en été.

Les visas aux citoyens de la Fédération de Russie pour se rendre en Abkhazie ne sont pas nécessaires. Lors du franchissement de la frontière, il est préférable de présenter un passeport civil. Si vous marquez un document étranger, des problèmes peuvent survenir lors de votre voyage en Géorgie.

La communication mobile ne pose aucun problème en Abkhazie, mais le réseau Wi-Fi n’est disponible que dans les villes de villégiature.

Le vin abkhaze est rusé: il est très facile à boire, mais au bout d'un moment, son effet est assez sensible. Le cognac, en particulier la mûre, avec les mains vaut mieux ne pas acheter.

Comment s'y rendre

Moscou et Sukhum sont reliées par une liaison ferroviaire directe. Le temps de trajet est d'environ deux jours. Depuis d'autres régions de la Russie, vous devez vous rendre à Sotchi en avion ou en train, puis prendre un minibus qui se rend au point de contrôle de Psou. Ici, vous passerez le contrôle des frontières, vous vous assoirez à nouveau dans un minibus déjà sur le territoire de l'Abkhazie et vous vous rendrez à l'endroit souhaité. Pendant la saison, les minibus circulent toutes les demi-heures du matin au soir. Le tarif dépend de la distance - de 200 à 250 roubles. Le trajet de Psou à Gagra dure environ 30 minutes et Sukhum - 1 heure 40 minutes.

Des trains relient Adler à Soukhoum deux fois par jour. Le tarif est de 1000 roubles. Contrôle des douanes, vous pouvez aller directement dans la voiture. Le train s'arrête aux gares de Gagra, Pitsunda, New Athos. Ce n'est pas une option très pratique, surtout en été quand il fait chaud, car les trains ne sont pas trop confortables et le trajet et le contrôle douanier prendront au moins 3,5 heures.

Gagra City (également Gagra)

Brèves informations sur la ville. District: district de Gagra / municipalité de Gagra. Première mention: VIe siècle av. Ville avec: XIX siècle Noms précédents: Triglyph, Nitika, Abaat Population: 12 115 personnes (2015) Fuseau horaire: UTC + 3 Indicatif téléphonique: +7 840 xxx-xx-xx Climat: humide, subtropical

Gagra - Une ville considérée comme la plus belle et la plus chère d’Abkhazie. Cette station est très populaire parmi les touristes, en raison de sa proximité avec le russe Adler et de la renommée de l'époque de l'Union soviétique. Le complexe convient aux jeunes et aux couples avec enfants. La ville offre une grande variété de divertissements, de lieux de loisirs et de visites guidées.

Histoire

Gagra, vue sur la colonnade près du parc de la ville

L'histoire de l'émergence et du développement de Gagra est très ancienne. Au IIème siècle avant notre ère, des marchands grecs déposèrent une ville appelée Triglyph. Après l'arrivée des Romains, la ville a été renommée Nitika. Viennent ensuite une longue série de noms: Trachea byzantine, Kakara et Hakari, Contesi et Kakura vénitiens, Derbent persan et Badalag turc. Avec l'avènement du Caucase en Russie, la ville s'appelait Gagra, ce qui signifie "le sanctuaire du clan Hagba".

À l'origine, la ville a été fondée en tant que port de commerce, ce qui a attiré des marchands de tous les coins du monde sur ses côtes. Il est devenu une station balnéaire grâce au prince d’Oldenburg, qui a jugé nécessaire de faire de Gagra une station balnéaire, une station thermale, de faire de la lumière, de construire une station climatique, de créer un parc. Après quelques années, des touristes du monde entier ont commencé à se rassembler ici pour se reposer et se faire soigner. Et aujourd'hui, Gagra invite les amateurs d'air pur et de mer chaude sur leurs terres. À Gagra, il n'y a pas d'industries dangereuses. L'air est saturé d'ions, de sels marins et d'oxygène. Et ce cocktail de guérison contribue à un repos sain des invités et des résidents de Gagra.

Climat et météo

Le climat de Gagra s'est formé sous l'influence de l'air marin. Les vents continentaux froids n'ont pratiquement aucun accès à la ville grâce à la chaîne de Gagra. Les montagnes et les ravins créent ici une ventilation particulière, refroidissant l'air en été et le réchauffant en hiver. Beaucoup disent que Gagra est plus chaud et plus doux que les autres villes de la mer Noire.

La période la plus chaude de l'année est juillet-août. La température de l'air s'élève à +27 ... +30 ° C pendant le jour et ne tombe pas en dessous de +20 ° C la nuit. La mer se réchauffe jusqu'à + 22 ... 24 ° C. Le début de l’automne est le meilleur moment pour rester dans la station: l’air est chaud, le thermomètre monte au niveau de + 23 ... +25 ° C et l’eau de mer se réchauffe jusqu’à + 24 ... 26 ° C. La saison de baignade commence en mai et se termine en novembre.

Les hivers sont doux. Le mois le plus froid de l'année est janvier. Les gelées sont extrêmement rares et ne durent pas longtemps (10 à 12 jours). La température moyenne de l'air en hiver est de + 8 ... + 10 ° C. L'eau est refroidie à + 9 ... + 12 ° C.

Le gros des précipitations tombe en hiver et au début du printemps. Jours ensoleillés - plus de 7 mois par an.

La nature

La station balnéaire de Gagra est située dans un endroit pittoresque - entre la mer bleue et une haute chaîne de montagnes, immergée dans la verdure. Près de la ville coulent les rivières Bzyb et Psou. Elles sont complétées par des cascades pittoresques et des tunnels dans les rochers. À 50 kilomètres de Gagra, parmi les montagnes, se trouve le lac Riza. Il est petit, mais très profond, avec une eau transparente d’azur. Dans le flux même de Gagra, les rivières Gagripsh, Zhoekvara, Tsikherva et Reprua - le fleuve le plus court au monde (18 mètres). Certains d'entre eux se jettent dans la mer Noire.

Non loin de la ville se dresse le mont Mamzyshha, dont la hauteur atteint 1878 mètres. Mamzyshkhi offre une vue imprenable sur la mer, la verdure luxuriante et les sommets montagneux lointains.

Une des allées du parc Primorsky

Les pentes des montagnes près de Gagra sont recouvertes principalement de forêts de hêtres. Non loin de la ville, dans les forêts de feuillus, vous trouverez les bosquets de pins en bord de mer, qui nettoient l'air en lui donnant un goût unique. Ces forêts sont souvent appelées datcha de forêt de Gagra. Haut dans les montagnes, vous pouvez profiter de prairies alpines avec une herbe luxuriante et des couleurs vives. Les sommets des montagnes sont recouverts d'une neige éternelle qui ne fond pas même les jours les plus chauds.Sur la plage poussent des mandarines, citrons, oranges, buis. Il y a des vignes, des oliviers, des figues et du laurier à Gagra.

Tours, chamois, cerfs, chevreuils, sangliers, ours, chacals, loups, renards, chats sauvages se trouvent à proximité de Gagra; Les rossignols, les grives, les geais, les étourneaux, les faisans, les aigles royaux, les faucons aiment aussi nicher ici. La truite et la perche, le dauphin et la pente habitent la mer, le sandre et la truite de rivière vivent dans les rivières.

Non loin de la station se trouve la gorge Zhoekvarskoe, au fond de laquelle coule la rivière Zhoekvara. La gorge est couverte de bosquets denses de buis, de mousse et d'autres plantes. Il y a de plus en plus de tilleul du Caucase, âgé de plus de 500 ans.

Fontaine au parc de bord de mer

Les curiosités

Gagra est divisé entre la vieille ville et New Gagra par la rivière Tsyhervaya. La partie ancienne de la station a été construite avant la révolution d'Octobre, elle concentre les principales attractions. New Gagra est équipé d'une infrastructure moderne.

Remise avec tour d'observation

L'attraction la plus remarquable de Gagra, qui occupe presque toute la zone côtière de la ville, est le parc Primorsky du prince d'Oldenburg. Le parc contient plus de six cents plantes différentes: dattes, noix de coco, magnolias, bananes, bonbons. Tous ont été amenés de diverses parties de la Terre. Le parc est décoré de sculptures de Zurab Tsereteli. Les cygnes et les canards nagent dans les étangs. Le parc est le plus ancien restaurant d’Abkhazie - "Gagripsh", qui a plus de 100 ans. Il reposait Chekhov, Bunin, Gorki.

La plus ancienne attraction de la station est située sur les rives de la rivière Zhoekvara. C'est la forteresse éponyme Castella, construite par les Romains au IVème siècle. Non loin de la forteresse de Zhoekvara se trouvent les vestiges de la forteresse du VIème siècle.

Le temple Gagra a une atmosphère particulière, un bâtiment monumental massif. Une passerelle mène au temple, composé de mille dalles polies. Des deux côtés, il est entouré de hauts cyprès. Aujourd'hui, le temple est inactif, il abrite un musée d'armes abkhazes avec une collection unique d'épées, de couteaux et de dagues.

Une attraction particulière de Gagra est le château du prince d’Oldenburg, construit en 1902. Cela a commencé avec la construction de la station balnéaire.

Le plus brillant monument paléochrétien de l'Abkhazie et de Gagra est la basilique Tsandripsh, érigée sur la côte de la mer Noire dans les fourrés d'acacias.

Monument aux victimes du théâtre d'hiver de la Grande guerre patriotique

Pouvoir

Il y a beaucoup de parcs et de sites touristiques dans la vieille ville, mais il y a peu de cafés et de restaurants, et s'ils le sont, ils sont généralement laissés de l'époque soviétique. À New Gagra, des établissements de restauration beaucoup plus modernes. Les cafés et restaurants sont généralement ouverts jusqu'à minuit. Les prix sont assez élevés. vous pouvez manger dans un budget seulement dans les buffets et les cantines (déjeuner complet - de 5 à 10 $).

Restaurant "Gagripsh"

Le café d’été Araucaria situé dans le parc Primorsky, non loin de la pension de Kolkhida, est l’un des lieux touristiques les plus prisés du Vieux Gagra. Le coût du déjeuner pour une personne est de 15-25 $.

La conception de l'armée "Quartier général" du café rappelle les hostilités dans le pays. Ici, vous pourrez déguster une cuisine caucasienne, européenne et japonaise. Certains plats sont préparés devant l'invité sur un feu ouvert ou un grill. Le coût du dîner est de 10-15 $.

Des plats de la cuisine européenne et nationale peuvent être appréciés sur la plage, dans le café "Ritsa". Le coût du dîner pour une personne ici sera de 15 à 25 dollars.

La perle du monde gastronomique de Gagra est le restaurant centenaire "Gagripsh". Au début du 20ème siècle, il fut presque détruit et restauré récemment. Au siècle dernier, des batailles laïques et des réunions de personnalités haut placées ont eu lieu ici et aujourd'hui, presque tout le monde peut dîner dans un restaurant. Le coût du déjeuner sera de 15-30 $.

Le logement

À Gagra, vous pouvez séjourner dans des pensions, des hôtels, des maisons de vacances ou louer un appartement. En choisissant un logement, rappelez-vous que New Gagra, plus moderne, est loin de la côte.Les chambres des hôtels et des maisons de vacances sont équipées de tout le confort: salle de bain et douche avec eau chaude et froide constante, climatisation. Les nouveaux hôtels privés sont décorés dans un style moderne, les chambres sont équipées de la télévision par satellite, d'un sèche-cheveux, d'un fer à repasser, d'une kitchenette avec réfrigérateur et bouilloire, d'un accès Internet. Très souvent, par accord, les propriétaires d’un hôtel privé ou d’une maison de vacances rencontrent leurs futurs clients.

De nombreuses pensions et maisons de vacances offrent des moments de détente au bord de la piscine, sur le court de tennis et permettent de préparer un kebab juteux dans la cour. Dans certains hôtels, sauna, bain, bar, massages, coiffure et enveloppements sont proposés. En règle générale, moyennant un supplément, vous pouvez commander de la nourriture ou cuisiner vous-même. Parfois, le petit-déjeuner est inclus dans le prix de la chambre.

Les prix des logements varient considérablement selon les saisons: le milieu de l'été est la période la plus chaude, lorsque le coût atteint un maximum et peut aller de 20 à 100 dollars par personne. Dans certains endroits, les enfants de moins de 7 ans séjournent gratuitement.

Trouvez un logement - une maison séparée ou des chambres avec des installations partagées - peut être dans le secteur privé. En règle générale, ces logements ne sont loués qu'en été. Le coût d'une chambre est de 10 à 15 dollars par personne et par jour. une maison pour quatre personnes peut être trouvée pour 50-70 $, une villa pour plus de gens - 80-150 $.

Divertissement et loisirs

Gagra est un endroit idéal pour des vacances en famille actives et pour les jeunes.

Les plages de la station, caillouteuses et sablonneuses, entourées de palmiers à feuilles persistantes, s’étendent sur 53 kilomètres. Fondamentalement, ils sont accessibles au public, mais il en existe aussi des payants. Sur certaines plages, des chaises longues et des parasols sont proposés à la location.

Château du Prince d'Oldenburg (en restauration)

À Gagra, vous pouvez faire de la plongée sous-marine, la conquête des manèges aquatiques. Certains clubs proposent des excursions en bateau accompagnées d'une immersion.

À Gagra, il existe l'unique parc aquatique d'Abkhazie très prisé des enfants. Coût de la participation - 15 $. En été, un parc d'attractions proposant diverses attractions est créé dans la ville.

La vie nocturne faisait rage dans le vieux Gagra. Les boîtes de nuit, les bars et les discothèques, qui sont devenus de plus en plus nombreux, sont situés sur la côte de la mer Noire. Les clubs sont ouverts jusqu'à 14h-15h.

Le développement actif est assez bien développé à Gagra - parapente et deltaplane, rafting, équitation, escalade dans les montagnes. La ville a des courts de tennis. Les amateurs de ski attendent les sommets aux neiges éternelles.

Remblai de Gagra

Les achats

Il n'y a pas de boutiques et de grands centres commerciaux à Gagra. Le supermarché Continent est l’endroit le plus luxueux pour faire des achats. Il est situé près de la gare; À côté du supermarché - arrêts de bus et bus. Dans "Continent", vous pouvez acheter de la nourriture, des accessoires, de la vaisselle et des souvenirs. À côté du magasin se trouve un petit marché délicat (les prix ici sont légèrement supérieurs à ceux du "continent").

Le plus grand marché de Gagra est urbain. Vous pouvez acheter des grenades abkhazes, de la feijoa, du miel, du vin, du chacha, des épices, des fruits et des légumes; également vendu des souvenirs. Si vous cuisinez vous-même, il est préférable d'acheter les produits ici: les prix sont bas et vous pouvez négocier. Le marché est ouvert de 7h00 à 17h00, bien que les vendeurs divergent généralement à 14h00; pour les viandes fraîches faites maison, il est prévu d'arriver entre 6h et 7h. Pour aller au marché est très simple - dans le bus, qui dit "marché".

Des boutiques de souvenirs, de petites boutiques sont dispersées dans la ville. Nombre d'entre eux ne travaillent qu'en juin-septembre.

Plate-forme de la gare Gagrypsh Gagra, colonnade

Transport

Le bâtiment de la gare de Gagra

La station est accessible en train et en bus. Deux trains traversent Gagra, Moscou - Sukhum et Adler - Sukhum. Dans un avenir proche, ils entreront dans le train Sochi - Gagra. De la frontière avec la Russie à Gagra est un bus.

Les bus et les taxis routiers sillonnent la ville. Il n'y a que deux itinéraires de bus, les vols sont effectués uniquement aux heures de pointe avec une fréquence de 1 fois par heure. Un trajet en bus coûte 0,16 USD.

Vous pouvez aussi prendre un taxi. Veuillez noter que le coût est souvent trop élevé, alors négociez le prix à l'avance.

Connexion

Deux opérateurs abkhazes, AquaFon et A-Mobile, opèrent à Gagra, couvrant non seulement le territoire de la ville, mais également la région environnante. Aquaphone offre une connectivité 3G. Le coût de 1 Mo de trafic est de 0,17 USD. Les machines de dépôt et les points de paiement sont situés partout. Parmi les opérateurs russes en itinérance à Gagra, on compte Beeline, MTS et Megafon.

Il existe actuellement 4 points d'accès Wi-Fi dans la ville. Leur connexion est gratuite (vous devez acheter une carte de paiement universelle, les prix sont différents et dépendent du tarif) et éventuellement de tout appareil prenant en charge le Wi-Fi. Des cybercafés à Gagra, quelques-uns Une heure de travail sur le World Wide Web coûte 1,5 USD.

À Gagra, plusieurs bureaux de liaison. En règle générale, ils travaillent uniquement en semaine de 9h00 à 17h00. Un appel à travers la ville coûte 0,06 USD. Le coût des appels longue distance et internationaux dépend de la distance de l'appel.

Sur la plage de Gagra

La sécurité

Vue de New Gagra

L'argent et les objets de valeur doivent être conservés dans le coffre-fort de l'hôtel, la pension. Il est préférable de ne pas laisser la voiture sans surveillance, de la garer dans un endroit bien en vue. Toute la journée, toute la nuit, la ville est surveillée par des voitures de police et des groupes de patrouille de 3 à 4 personnes. Si nécessaire, vous pouvez les contacter pour obtenir de l'aide.

Climat des affaires

Les secteurs d'activité privée les plus développés sont le tourisme, l'hôtellerie et la restauration. De nombreux centres de villégiature et hôtels de Gagra ont récemment commencé à offrir des services d’hébergement pour les délégations d’affaires, ainsi qu’à réunir et transporter les membres des délégations à l’endroit souhaité. Des expositions et des conférences nationales et internationales ont lieu à Gagra.

Immobilier

Tunnel ferroviaire de Gagra

Un appartement d'une pièce à Gagra coûte entre 30 000 et 45 000 dollars, un appartement de deux pièces entre 40 000 et 60 000 dollars. Si l'appartement est une réparation de qualité, son coût augmente de 1,5 à 2 fois. Les prix d’une maison avec une parcelle dépendent de la superficie de la parcelle et de la maison et varient entre 35 000 et 250 000 $.

Conseils touristiques

Dans certaines zones de la ville, l’eau froide est servie de 7h00 à 9h00 et de 19h00 à 21h00, moins il fait chaud. Mais, en règle générale, de telles difficultés ne peuvent être rencontrées que dans le secteur privé à proximité de la ville. Les problèmes d'électricité sont rares.

Si, pendant les vacances à Gagra, il est arrivé quelque chose qui ne soit pas bon pour votre santé, contactez l'hôpital du district central de Gagra. Les citoyens russes peuvent souscrire une assurance, mais le plus souvent moyennant des frais.

Les pharmacies proposent des médicaments en vente libre.

Nouvel Athos Cave (Nouvel Athos Cave)

Novy Afon Cave - l'une des plus grandes grottes d'Abkhazie. Situé sous la pente des montagnes d'Iveron. Il représente une immense cavité karstique d'un volume d'environ 1 million de m³. Près de la grotte se trouvent le monastère d'Athos et le temple de Simon le Cananéen.

Informations générales

Salle "Grotte Hélictite". Cascade de pierre "Apsny"

La grotte du Nouvel Athos a été ouverte aux visiteurs en 1975. La longueur totale du parcours à l'intérieur de la grotte est d'environ 2 km. Elle traverse 8 salles dont les murs et les plafonds sont richement décorés d'incrustations: stalactites, stalagmites et stalagnates. La température de l'air dans la grotte est toujours constante - +11 degrés. (Nous recommandons d'apporter une veste ou une veste légère.)

Les vols des mini-métros dans les profondeurs de la grotte partent environ toutes les 20 minutes, à mesure que des groupes d'excursions se forment. Les jours où le flot de touristes ne tarit pas et le soir, des vols tardifs sont possibles, mais il est préférable de planifier votre visite dans la pègre au plus tard à 18h00.

Au plus fort des vacances, de mai à octobre, la grotte est ouverte tous les jours et à partir de fin octobre, les mercredi, samedi et dimanche.

Comment s'y rendre

Se rendre au Nouvel Athos est facile. La ville s'étend le long de la côte, les transports empruntant l’autoroute centrale. Depuis les localités voisines, il y a des minibus directs et ceux qui vont en direction de Psou et Gudauta.Depuis la place centrale de Pitsunda et depuis la gare de Sukhum, prenez le bus et les minibus. La route est bonne - 20 minutes et vous êtes à New Athos. Les touristes qui suivent les grottes du Nouvel Athos doivent descendre à l’arrêt «Shell» et prendre le monastère de Novo-Athos visible de partout.

Prix ​​du billet

Stalagmite "Crâne"

Avant d'entrer dans les grottes se trouve un bâtiment de trois étages de couleur claire. Ils vendent également des billets (billet adulte - 500 r). En outre, si vous souhaitez être photographié dans la grotte elle-même, vous devez acheter un permis spécial pour photographier à l'intérieur - 50 roubles, sinon vous risquez une amende de 1 000 roubles. La vente des billets se termine à 17h00, une longue file d'attente peut vous faire attendre environ une heure ou plus. Pendant ce temps, vous pouvez regarder le Nouvel Athos avec des jumelles panoramiques, au prix de 10 roubles. - une minute.

Voie souterraine

Lors de la découverte de la grotte, un système de transport spécial a également été construit, qui a commencé à transporter les touristes à travers les salles de la grotte. Le groupe rassemblé est invité à entrer dans les wagons de chemin de fer à voie étroite, qui constituent un arrêt intermédiaire dans le hall de l'Abkhazie. La route est électrifiée, les rails sont sous tension (300 V). Après l’arrivée du train, vous devez attendre que les autres touristes du côté opposé quittent la voiture, et seulement après cela, vous serez autorisé à entrer dans la voiture.

Les portes des voitures de ce métro souterrain s'ouvrent manuellement. La longueur totale du chemin de fer à voie étroite est d'environ 2 km, l'itinéraire du circuit souterrain est de 1,4 km. Dans la grotte de Novy Afon, le métro abaisse les visiteurs jusqu'à 160 mètres de profondeur. La visite se poursuit pendant environ une heure et demie. Pendant tout ce temps, vous êtes accompagné d'un guide qui raconte l'histoire de la grotte et de chaque salle séparément. Il fait froid à l'intérieur de la grotte, avec une température constante de + 11 degrés, alors n'oubliez pas de prendre des vêtements chauds avec vous. Dans certains endroits de la grotte est humide, des chaussures confortables et antidérapantes sont donc indispensables pour la visiter.

Carte de la nouvelle caverne d'Athos

Salles du nouvel Athos

Salle "Anakopiya"

La salle la plus basse de la grotte du Nouvel Athos. Longueur - 150 m, largeur - 50 m, hauteur - plus de 20 m Voici deux lacs souterrains - Anatolia et Blue. Le miroir des lacs se trouve à 36 m au-dessus du niveau de la mer, leur profondeur moyenne est supérieure à 25 m Une fois que le niveau de l'eau dans les lacs a monté et que les eaux ont inondé la majeure partie de la salle. Les traces de ces inondations sont préservées - des bandes horizontales brun foncé allant de la surface des lacs presque jusqu'au plafond. Maintenant, les eaux souterraines sortent par un tunnel de drainage dans les gorges de la rivière Manikvara.

Salle des mahajirs

À l'intérieur de la nouvelle caverne d'Athos

La plus grande salle de la grotte Novoafon porte le nom des mahajirs, les Abkhazes, qui ont été réinstallés de force en Turquie et dans les pays du Moyen-Orient. Parmi la pile de pierres sombres de la grotte se trouve la montagne blanche. Près de la montagne, il y a des colonnes blanches de stalagmites naissantes, un peu plus loin, une dépression sombre avec des défenses jaunes de calcaire. Parfois, vous pouvez voir un lac boueux froid.

Le sol en calcite de la galerie latérale est déchiré par endroits. Dans les trous, vous pouvez voir le deuxième étage, le long duquel coule un ruisseau transparent presque silencieusement.

Salle "Nartaa"

La salle est recouverte de couches d'argile. Au point le plus bas du hall, à environ 36 m au-dessus du niveau de la mer, se trouve le lac «vivant» de la grotte où vivent des colonies de crustacés. Dans les fissures du sol d'argile se trouve un coléoptère Tricuscus, qui n'a pas d'yeux. Sur le mur sud de la salle, vous pouvez voir des figures de fantaisie en pierre. Près de la salle "Nartaa" se trouve la galerie Corallite, dont les murs sont recouverts de corallites - des boules blanches comme neige se collent les unes aux autres par centaines de milliers.

Hall Spéléologues. Salle nommée Givi Smyr

Salle "Spéléologues" - la salle la plus haute de la grotte, sa hauteur atteint 97 m. La voûte en pierre de la salle est parsemée d'une multitude de fissures tectoniques et de trous ovales. Ce sont les soi-disant "tuyaux d'orgue" ouverts par les anciens glissements de terrain des puits karstiques, la partie inférieure des systèmes karstiques par lesquels l'eau et l'air pénètrent dans la grotte.Les chauves-souris vivent dans ce hall - une humidité de l'air relativement basse et une température modérée leur créent des conditions favorables.

Dans la partie sud du Cavers Hall, il y a un passage vers le Givi Smyr Hall, situé au-dessus des autres salles de la grotte. Le sol de la salle est recouvert d'ondes gelées de calcaire couleur crème. La décoration la plus importante de la salle est une magnifique méduse en pierre.

Salle "Ayuhaa"

La longueur de la salle du nord au sud est supérieure à 100 m.Le long de ses murs jaune foncé, des bandes horizontales noires s'étendent sur toute la longueur - des dépressions dans la roche, remplies de particules d'argile. De telles fissures dans le calcaire séparent les anciennes couches inférieures des couches supérieures les plus jeunes. Mais ceux-ci et d'autres ont été formés il y a des centaines de millions d'années. La salle est décorée de centaines de stalagmites de calcite orange et rouge translucide.

Salle "Uphyartsa"

L'acoustique de cette petite pièce est excellente: l'emplacement des saillies et des niches dans les murs et le plafond crée des conditions incroyables pour le son de la musique. Il y a de la musique dans la salle et parfois des artistes du choeur d'État abkhaze donnent des concerts et interprètent des chansons folkloriques abkhazes.

Hall "Apsny"

Chemin de fer dans la grotte

Devant l'entrée de la salle, il y a une stalagmite de quatre mètres et dans la salle elle-même, il y a une grotte inhabituelle "cascade". Depuis une hauteur de trente mètres du trou dans le mur haut et pur "tombe" un énorme puits de pierre gelée. L'eau coule sur la surface lisse des "vagues" de calcite. Dans cette pièce est toujours l'humidité maximale.

Grotte d'Helictite

La grotte se distingue par l'incroyable beauté des rares formes de drainage. Le mur est recouvert de calcite blanche étincelante et des stalagmites orange, lilas, verdâtres et jaunes se dressent sur son fond. Le sol à motifs se compose de nombreuses petites salles de bains aux parois minces. Ce sont les gourous, les restes de flaques qui se trouvaient autrefois ici.

Les helictites sont la principale richesse de la grotte. On ne sait toujours pas pourquoi ces mystérieuses formations de grottes se développent sur le côté. Le plafond de la grotte est recouvert de milliers de petits helictites de différentes couleurs - du rouge foncé au rose pâle. Certains helictites atteignent plus de 10 cm de long. Il n'y a pas de visites guidées dans la grotte Helictite, car la présence d'une personne modifie la température et l'humidité de l'air, ce qui peut entraîner la mort de formations uniques.

Faits intéressants

  • Le découvreur de la grotte en 1961, Givi Shalvovich Smyr, est depuis 2001 le directeur du complexe des grottes du Nouvel Athos.
  • La plus grande salle de la grotte est la salle des spéléologues. Sa longueur est de 260 mètres, sa hauteur jusqu’à 50 mètres, sa largeur jusqu’à 75 mètres. Toutefois, une telle longueur n’est obtenue que si nous comptons la salle des spéléologues et la salle du «lac en voie de disparition» dans une salle. Mais même dans ce cas, contrairement à la croyance populaire, ce ne sera pas la plus grande salle en Abkhazie. Il ne s’agit que de la troisième plus grande salle de grottes d’Abkhazie (après la salle «Throne» de la grotte de Snezhnaya (longueur 309 m, largeur 110, hauteur 40 m). m)).
  • La grotte du Nouvel Athos n’est pas non plus la plus grande grotte d’Abkhazie, que ce soit en longueur ou en volume. En termes de volume, il est nettement inférieur à la grotte Snezhnaya et, en longueur, il ne fait même pas partie des dix plus longues grottes d'Abkhazie.
  • La salle la plus haute de la grotte est la salle "Moscou" ("Temple"). Sa hauteur est de 54 mètres.
  • Les salles les plus belles de la grotte sont les salles nommées d'après Givi Smyr, "Anakopia", la grotte Helictite et la galerie Coralite (Galerie des fleurs de pierre).
  • Une des attractions de la salle "Anakopiya" est le lac "Anatolia". La superficie du lac est de 1000 m², profondeur 26 m, température de l'eau 10 degrés Celsius. Toujours dans cette salle se trouve le "Lac Bleu" avec une taille de 1250 m².
  • Dans la salle "Grotte hélictitique", réservée aux travaux scientifiques, on trouve un grand nombre de formations de natyochno-drip - les helictites. Voici une cascade en pierre "Apsny", dont la hauteur est de 20 mètres, largeur - 6 mètres (sur la photo).
  • La grotte de Novy Afon possède 4 entrées, dont 3 sont artificielles (dans les halls Anakopiya et Apsny, elles entrent dans les gares souterraines), ainsi qu’une galerie de drainage spécialement aménagée dans le hall du lac Disappearing. La seule entrée naturelle à travers laquelle est entrée à l'origine dans la cavité peut être vue dans le plafond de la salle Anakopiya. En surface, cette sortie est adjacente au village d'Escher, sous la forme d'un creux profond.
  • Sur le territoire de la grotte, l'action du roman «Blind» de D.S. Ermakova de la série Metro-2033.

Lac Ritsa (Lac Ritsa)

Ritz - Lac de montagne d'origine tectonique glaciaire dans le Caucase occidental, dans la région de Gudauta en Abkhazie. Le lac Ritsa est la destination de vacances la plus populaire parmi les touristes, une des merveilles de la nature de l'Abkhazie. Il est situé à une altitude d'environ 950 mètres au-dessus du niveau de la mer et est entouré de tous côtés par des montagnes couvertes de forêts denses.

Découverte du lac

Lac ritsa

Les chasseurs et les bergers locaux étaient au courant de l'existence du lac il y a longtemps, mais pour la première fois, un auteur inconnu l'a cartographié en 1865. En 1895, Atsetuk le vit du haut de la crête et décrivit le célèbre botaniste, géographe et voyageur russe Nikolay Albov. La première étude scientifique sur le lac Ritz a été réalisée par des membres de l'expédition scientifique du "Club de montagne de Crimée-Caucasien", dirigée par Evgenia Morozova-Popova. En 1929, l'expédition du Commissariat du Peuple à la Santé de l'Abkhazie atteignit le lac et, en 1930, elle figura pour la première fois dans le guide "Alpes abkhazes" rédigé par S. Anisimov. À partir de ce moment, le lac Ritz est devenu une attraction touristique.

Voyageurs

Le lac Ritsa est l’un de ces endroits où vous souhaitez revenir encore et encore. La beauté inhabituelle du lac et de la nature environnante est si étonnante que vous vous souviendrez longtemps de ces paysages fabuleux.

Lac Ritz du sud-ouest

La route la plus célèbre d’Abkhazie, la route de Ritsu, s’élève le long des gorges pittoresques de la rivière Bzyb à une altitude de 1 000 mètres d'altitude. Sur le chemin, vous rencontrerez d’autres curiosités - les ruines de la forteresse de Bzyb des IXe-Xe siècles, il y a environ 700 ans, la tour de guet de Hasan-Aba, un extraordinaire saphir naturel - le lac Bleu, les cascades Maiden et les larmes de l’homme, sur lesquelles les gens légendes et autres merveilles étonnantes de la nature et des antiquités. Mais la plus belle, la plus insolite, la plus belle - sans doute la belle Ritsa.

Il y a plus de 1000 ans, une partie de la montagne Pshechishha, à la suite du déplacement de la croûte terrestre, s'est effondrée dans la vallée de la rivière Lāipsi. Sans avoir plus de possibilités de s'écouler, les eaux de la rivière ont commencé à s'accumuler dans le creux profond formé et, avec le temps, elles sont devenues ce magnifique lac d'une longueur de presque 2000 mètres. La longueur du lac est de 1704 m, la largeur de 447 m, la profondeur de 150 m, mais malgré cela, l’eau de Ritsa est relativement chaude et atteint en été une température de +17 ... +20 degrés Celsius.

L’eau du Ritz est si propre qu’elle est facilement visible à une profondeur de 8 à 10 mètres. Mais la couleur de l'eau varie en fonction de la période de l'année. Le fait est que l’eau de la Ritsa, contrairement à celle du Lac Bleu, est "vivante". Les poissons - truites se trouvent ici, les algues microscopiques - phyto-plancton poussent bien. En outre, deux rivières se jettent dans le lac - les cadavres et Yupshara. La transparence de l'eau de ces rivières est différente, ce qui entraîne une différence de couleur de l'eau du lac. Au printemps et en été, la surface du lac est jaune verdâtre, mais en automne et en hiver, elle est bleue et froide et saturée.

Une grande étendue d'eau du lac crée une forte humidité à la fois directement sur le territoire de la Ritsa et dans les environs. On peut dire que le lac Ritsa forme son propre microclimat. Les vents soufflant des gorges de Yupshara aux gouffres de Lapship y règnent. Un jour particulièrement pluvieux, un phénomène étonnant peut être observé au-dessus de la surface de l'eau du lac: des nuages ​​orageux à grande vitesse nagent juste au-dessus du miroir d'eau, touchant presque la surface.

Le lac Ritsa est gardé sur trois côtés par des gardes imprenables - de hautes montagnes boisées avec des sommets enneigés, semblables à des chapeaux blancs comme neige, abritant les "têtes" d'hommes fiers et beaux venant de vents violents. Trois de ces massifs montagneux sont Pshegishha d'une hauteur de 2 222 mètres, Arikhua (Rihva) - 2 700 mètres d'altitude et Atsetuk (le sommet est Agapsta) - 3 261 mètres d'altitude. Ces hautes montagnes depuis l’Antiquité étaient des héros de légendes nationales sur l’origine du lac.

Les chasseurs locaux savaient depuis longtemps l’existence d’un grand lac haut dans les montagnes, mais ce dernier n’était ouvert et cartographié qu’en 1865. Jusque-là, les résidents locaux ont légué des légendes poétiques sur un lac mystérieux, à l'abri des regards indiscrets de trois gardiens dignes de confiance: de hautes montagnes.

La légende de la belle Ritz et ses trois frères, Pshegihshe, Agepst et Atstuk

Il était une fois une vallée à cet endroit où coulait une rivière. Sur une fabuleuse prairie bordant les rives, une belle fille nommée Riza, seule soeur de trois frères, Agepsta, Atstuka et Pshegishkhi, troupeau. Dans l'après-midi, les frères ont chassé, le soir ils se sont rassemblés au foyer. Ritsa préparait le dîner, les frères chantaient en l'admirant. Les frères sont allés à la chasse dans des montagnes lointaines. Un jour a passé, le deuxième, ils ne sont pas tous revenus. Elle lui manquait et Ritsa continuait de regarder la route et chantait de sa voix charmante. Deux brigands de la forêt, Gega et Yupshara, ont entendu sa voix. Voyant la belle femme, ils ont décidé de la kidnapper. Yupshara l'attrapa et monta à cheval dans la vallée. Les appels au secours ont été entendus par les frères. Ils se sont précipités à la poursuite. Pshegishha a jeté une épée de bogatyr dans les voleurs, mais a raté. L'épée est tombée et a bloqué la rivière. L'eau a rapidement envahi la vallée et l'a transformée en un lac en un instant. L’aide reçue au fil du temps a inspiré Ritsu, qui s’est libérée des mains tenaces des voleurs, mais, ne se tenant pas debout, elle est tombée dans le lac en furie. Malgré tous les efforts des frères, ils n'ont pas réussi à sauver la sœur. Ritsa est restée sous l'eau. Puis Pshegishha saisit Yupshara et le jeta dans le lac. Mais les eaux de la Ritsa n'ont pas accepté le méchant, un ruisseau orageux l'a emporté dans la mer. Gega le poursuivit sans pouvoir sauver un ami. Puis il le rejoignit. Et les frères de la terrible douleur pétrifiés et transformés en hautes montagnes. Ils se tiennent toujours au-dessus du lac, gardant la paix de la Ritsa.

La légende de la vieille femme hospitalière

Il y a longtemps, une tribu abkhaze vivait dans la vallée de la rivière Lapship. Les membres de cette tribu vivaient simplement, étaient engagés dans l'agriculture, chassaient et élevaient du bétail. Mais surtout, ils étaient célèbres dans toute l’Abkhazie pour leur hospitalité sans précédent. J'ai appris le diable et j'ai décidé de m'installer dans ce petit village de montagne pour semer l'hostilité et réparer les troubles dans le cœur des montagnards. Alors le prophète est descendu du ciel sous l'apparence d'un voyageur ordinaire. Passé partout dans le village, mais personne ne l'a appelé à la maison. Et seule une pauvre vieille femme l'accepta chaleureusement. Mais il n'y avait rien pour traiter le voyageur à la vieille femme - seulement des pierres étaient dans la maison. Elle a fait cuire ces pierres pour calmer ses petits-enfants affamés. Voyant cela, le prophète demanda de retirer les pierres du chaudron et les transforma en boulettes.

Lac ritsa

En quittant la maison hospitalière, le prophète a ordonné à la vieille femme: "Ne dors pas aujourd'hui. Lorsque tu entends le bruit de la rivière la nuit, le tonnerre et un rugissement terrible, emmène les enfants sur cet étroit chemin lumineux. vous pouvez être sauvé et vivre. " La vieille femme a tout fait comme l'a dit le prophète. Et le lendemain matin, elle est allée voir ce qui est arrivé à son village. Une vieille femme est venue à la gorge de la rivière et a vu qu'il n'y avait plus de village. Et à la place, un magnifique lac bleu scintille maintenant. La vieille femme a hurlé d'horreur "Rytskha!" - qui se traduit de l'abkhaze par «misérable, malheureux».

Elle prit les vieilles femmes de ses petits-enfants et les accompagna jusqu'au bord de la mer, où elles s'installèrent. Et à la mémoire des malheureux habitants d'un village noyé, elle a enseigné l'hospitalité et la cordialité à ses petits-enfants, le respect mutuel et le travail acharné.

Comme vous le savez, tout ce qui est beau émerveille toujours beaucoup de légendes et de mystères. Ritsa avec ses paysages indescriptibles ne fait pas exception.Le premier botaniste russe Nikolai Albov à avoir vu et décrit cette merveille alpine. Il a grimpé au sommet du mont Atsetuk, d'où s'ouvre une vue extraordinaire sur tout le lac et les environs. La photo décrite par Albov intéressait tellement les scientifiques et les géographes qu'il fut décidé d'équiper une expédition pour explorer le lac et les montagnes environnantes. En 1929-1930 Une par une, l'expédition du club de montagne de Crimée et du Caucase, dirigée par la voyageuse et scientifique bien connue Evguénia Morozova-Popova, puis l'expédition du Narkomzdrav d'Abkhazie ont d'abord grimpé jusqu'au lac. Selon les résultats de la recherche, le lac était inclus dans les lignes directrices de S. Anisimov appelées "Les Alpes abkhazes". Depuis lors, le Ritz est devenu l’un des sites naturels les plus visités en Abkhazie.

Impressionné par la magnificence du lac et des montagnes environnantes, des rivières et des cascades, des centaines de chansons et de poèmes ont été créés, et des dizaines de peintures ont été écrites. L'un des exemples les plus frappants de la reconnaissance de la beauté et du caractère unique de la Ritsa est le fait que, disposant de milliers de places disponibles dans différentes parties de l'URSS, J. V. Stalin a choisi Ritsu comme lieu de construction de son chalet d'été.

À ce jour, un chalet modeste et confortable se dresse au bord du lac ... Tout est resté inchangé, comme si les dirigeants soviétiques n'avaient quitté ces lieux que pour un court instant.

Un voyage au lac Ritz sera une aventure inoubliable. Ici, vous pourrez non seulement profiter du paysage pittoresque et de la fraîcheur des rivières de montagne et du lac lui-même, mais également faire une promenade en catamaran ou prendre un snack au bord du lac avec une vue magnifique sur l'eau et les montagnes. Les amateurs d'histoire trouveront beaucoup de choses intéressantes en visitant le chalet "Leader of All Nations".

Comment s'y rendre

Pour se rendre au lac Ritz est le plus pratique de New Athos. Les transports en commun ne vont pas ici. Les bus touristiques vous emmènent de la ville aux attractions touristiques. La visite coûtera environ 1000 roubles par personne et comprendra une taxe environnementale (350 roubles), une visite des chutes de Gegsky, du lac Bleu, ainsi que des dégustations de vin et de miel. Si vous ne voulez pas perdre de temps et suivre le programme, vous pouvez prendre un taxi pour vous rendre au lac Ritz ou prendre une voiture tout seul. Il est nécessaire de suivre l'autoroute E60 en tournant à gauche au village de Blaburkhva avant de rejoindre le pont sur la rivière Bzyb. Ensuite, la route traversera la gorge en serpentin sinueux. Sur le même itinéraire, vous devez vous rendre à Sukhum et à Gagra.

D'Adler et Sochi au lac Ritsa devront aller avec des transferts, il n'y a pas d'autobus direct. Vous devez d'abord vous rendre à la frontière avec l'Abkhazie en bus, minibus, train ou taxi, puis vous rendre à Gagra, au Nouvel Athos ou à Pitsunda, puis au lac Ritsa.

Les habitants et les propriétaires de maisons d’hôtes proposent souvent leurs propres services de transport.

Ville Sukhum (Sukhum)

Brèves informations sur la ville. District: Soukhoumi / Soukhoumi Ville de: 1848 Noms précédents: Dioskuriada, Sébastopolis, Tskhum, Tskhum, Soukhoum Kale, Soukhoum (de 1810 à 1936 et de 1992), Soukhoumi (de 1936 à 1992) Superficie: 27 km² 64 441 personnes (2015) Fuseau horaire: UTC + 3 Code téléphonique: +7 840 22x-xx-xxCode postal: 384900Code voiture: ABH

Soukhoum - la capitale de l'Abkhazie. La ville a été fondée au 6ème siècle avant JC, ce qui en fait l'une des plus anciennes du monde. A cette époque, sur le site de la colonie locale d'Akua, des marchands grecs fondèrent une colonie de Dioscuria, qui devint plus tard un centre commercial et économique majeur. Puis les Romains et, détruisant Dioscurius, fondèrent leur forteresse Sébastopolis. Après de nombreux siècles, les Arabes ont balayé les terres du futur Soukhoum, donnant à la colonie le nom de Tskhum. Après que les Turcs l'ont renommée Sukhum-Kale, ce qui signifie "une forteresse d'eau et de sable".

Ancien bâtiment du Conseil des ministres soviétique abkhaze

Faits saillants

Soukhoum est le nom russifié de la ville, qu'il a obtenu avec l'accession du Caucase à l'empire russe. Fait intéressant, les Abkhazes eux-mêmes ont appelé la capitale de leur pays, Akua.

Les sources d'eau minérale et l'air apaisant de Sukhum amélioreront votre santé, tandis que le sable jaune et la mer turquoise détendront votre corps et votre esprit. La ville est plongée dans la verdure et il est impossible de détourner le regard des monuments architecturaux enneigés.

Climat et météo

Bâtiment administratif de la ville

Sukhum est situé dans un endroit pratique: il est ouvert sur la mer chaude et protégé du vent, ce qui crée un climat spécial. Le temps chaud dure jusqu'à la fin octobre, l'hiver est chaud et doux. L'été à Soukhoum dure 7 à 8 mois, 220 jours par an, le soleil brille ici.

En juillet et août, dans la capitale de l'Abkhazie, l'air se réchauffe jusqu'à + 26 ... +30 ° C, et parfois jusqu'à +35 ° C. La mer de cette chaleur devient chaude comme du lait frais - + 24 ... +30 ° C. En automne, le temps devient plus agréable: la température de l'air tombe à + 20 ... + 25 ° C et la mer reste chaude - + 23 ... + 26 ° C.

En hiver, la température de l'air ne descend pas en dessous de 0 ° C et est en moyenne de + 8 ... +14 ° C. La mer ne gèle que les nuits très froides.

Les mois les plus humides sont novembre, décembre et janvier. A cette époque, les précipitations sont deux fois plus importantes qu'en été.

Soukhouh est bon à n’importe quel moment de l’année, mais il est préférable de venir ici de la fin de l’été au milieu de l’automne. À l’heure actuelle, il est doux et confortable, les fruits et les légumes sont abondants, les prix des logements et des services sont bas et les touristes très peu nombreux.

La nature

La nature de Soukhouh est si belle et si pure qu’après s’être reposé ici, tous les touristes célèbrent un élan de force. Ici, vous pouvez sentir l’énergie vitale dans tout: dans la mer claire, dans une végétation luxuriante, dans un soleil éclatant.

La capitale est située sur la rive de la baie de Sukhum. Du nord, elle est protégée par les pics montagneux. Sukhum est entourée par les rivières Kelasur et Gumista; deux rivières, Basla et Sukhumka, traversent le territoire de la ville. Au fait, depuis 1955, dans la vallée de la rivière Basla, on reçoit de l'eau thermale minérale, saturée d'azote.

Institut abkhaze d'études humanitaires baptisé d'après DI Gulia

Au-dessus de la capitale, à une altitude de 201 mètres, s'élève le mont Sukhumskaya (Samata), qui offre une vue magnifique sur la baie de Soukhoum, la ville et les montagnes. La route menant à la montagne n’est pas facile et s’élève constamment, mais tout cela s’efface par rapport à d’intéressants lieux historiques près desquels elle passe.

Près de la ville se trouve la montagne Trapezium (Hathua). Il est célèbre pour avoir acquis une parcelle de terrain sur sa pente et un grand scientifique russe Alexei Ostroumov y a planté un jardin, tandis que Tchekhov, en visite chez le scientifique, a admiré ce "lieu unique et poétique". Depuis 1902, un hôpital municipal travaille sur cette montagne.

Les forêts sur les pentes des montagnes - un lieu de prédilection pour les loisirs des touristes et des locaux.

Toute la capitale et ses environs sont ensevelis dans la verdure et les fleurs. Des cyprès, des palmiers, des cèdres de l'Himalaya, des thujas, des feijoa, des mandarines poussent dans la ville.

Les chats sauvages, les ratons laveurs, les écureuils, les cerfs et les daims habitent les forêts de Soukhoum. Les rivières locales ont choisi la truite et la perche, les rats musqués et le nutria. Des dauphins et des raies, des perches et des rougets, des hippocampes et des crabes éclaboussent la mer.

Les résidents de Sukhum surveillent attentivement l'état de l'environnement et tentent de préserver les richesses naturelles.

Forteresse de Soukhoumi, bâtiment de la gare

Les curiosités

Soukhoum a son propre remblai pittoresque exquis - le remblai des Mahadjirs. Il a été construit à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Un autre remblai qui encadre la côte de la mer Noire est le remblai Dioscuri. Les deux sont entourés de vieilles maisons et de monuments culturels.

Dans le centre de la capitale se trouve le monument le plus ancien du pays - la forteresse de Soukhoum, fondée au IIe siècle de notre ère.

Entrée du jardin botanique de la cathédrale de l'Annonciation

Soukhouh est une ville de plusieurs confessions, il existe de nombreux temples, anciens et modernes, de différentes religions. Nous vous recommandons de visiter le temple orthodoxe Kamansky des X-XIIe siècles et la cathédrale de l'Annonciation, l'église luthérienne, l'église polonaise, la synagogue.

Non loin de la mer se trouve la plus belle place du théâtre avec le théâtre dramatique d'État abkhaze et une salle d'exposition.

L'une des plus belles rues de Sukhum - l'avenue Leon - relie la mer et le trapèze.Cette rue est un véritable musée à ciel ouvert. Il abrite une société philharmonique, un jardin botanique, la célèbre pépinière de singes.

Eglise catholique romaine du Saint-Apôtre Simon Cananit Bureau du Procureur général de la République d'Abkhazie

Sukhum Botanical Garden est connu bien au-delà de la ville. Il a été fondé en 1840 et depuis, des milliers de touristes le visitent chaque année. Ici vous pouvez voir une collection étonnante de plantes avec sa taille et sa beauté. L'attraction principale du jardin est le tilleul du Caucase, vieux de 250 ans.

La pépinière de singes abrite 300 singes d'Afrique, d'Amérique du Sud et d'Asie. Le musée des primates fonctionne dans la pépinière et le seul singe au monde est érigé.

Dans les environs pittoresques de la capitale, il existe un grand nombre de monuments culturels intéressants: le pont de Besletsky sur la rivière Baslu, le château de Bagrat, le phare de Soukhoumi, fabriqué en France.

Résidence du gouvernement et président de la République d'Abkhazie, parc Lénine

Pouvoir

Le service alimentaire à Sukhum a commencé à se développer activement récemment, de sorte que l’abondance de cafés et de restaurants n’est pas observée ici. Le célèbre café de la capitale abkhaze - Nartaa. Ici, ils servent les plats les plus délicieux de la cuisine nationale abkhaze: bateaux khachapuri, hominy, abistu au fromage et à la menthe, viande au four, truite avec garniture de haricots, ainsi que du vrai estragon. Vin - Abkhaze, soutenu. En été, vous pourrez manger dans cette véritable cuisine en osier phekha-osier. Les prix sont bas: un déjeuner copieux coûtera 5-10 $.

Sur la montagne surplombant la mer Noire se trouve le café Amra, qui signifie "le soleil". Ici, vous pouvez sauter une tasse de café fraîchement préparé, essayer des gâteaux incroyablement délicieux et des bonbons abkhaziens à des prix relativement bas. Vous pouvez manger et savourer un délicieux café pour 2-7 $.

À Soukhoum, il existe des lieux proposant des plats d'autres cuisines: restaurants européens Atrium Victoria, San Remo, Medovik, restaurant chinois Yin-Yang.

Théâtre dramatique russe Colonnade

Le logement

Vous pouvez vous arrêter à Soukhoum dans des sanatoriums, des maisons de repos, des pensions de famille, des mini-hôtels et des hôtels. Aussi dans la ville se développe la location de chambres, appartements et maisons pour n'importe quelle période. De nombreux lieux de séjour sont situés à proximité des principales attractions - le jardin botanique, la pépinière de singes, les rues de Leon, les remblais.

Récemment, des mini-hôtels ont commencé à apparaître, ce qui en termes de qualité de service n’est pas pire que les maisons de vacances, les sanatoriums et les pensions de famille. En règle générale, chaque chambre dispose d'une télévision, ainsi que de toilettes et d'une douche. Presque tous les hôtels sont équipés d'aires de jeux pour enfants et adultes.

Hôtel "Ritsa". Construit en 1914.

Les maisons de repos offrent quatre catégories de chambres: une chambre double économique; Economy triple one-room; Chambre double standard avec balcon, télévision, réfrigérateur et ventilateur; Famille standard à deux chambres avec balcon, TV, réfrigérateur, ventilateur. Dans les économiseurs, il y a des toilettes et un lavabo; douche et réfrigérateur communs à l'étage. L'option standard prévoit une douche dans la chambre.

De nombreux sanatoriums et pensions de famille à Soukhoum ont été préservés depuis l’époque de l’Union soviétique. Beaucoup ont fait des rénovations modernes, sont pourvus de procédures de guérison et anti-âge. Certes, les hôtels spa des stations étrangères sont loin.

L'hébergement pour une personne coûte entre 10 et 25 USD par nuit.

En règle générale, les repas dans les hôtels, les pensions de famille et les maisons de vacances ne sont pas inclus dans le prix. Mais il peut être commandé moyennant des frais (3 à 10 USD, selon la fréquence des repas) ou à la préparation individuelle dans la cuisine pour les invités. Presque toutes les maisons de vacances ont un café.

Un appartement d'une pièce près de la mer peut être trouvé pour 30-45 $, un appartement de deux pièces pour 40-55 $, un appartement de trois pièces pour 60-80 $ par jour. Une maison privée près de la mer coûtera 15 à 120 dollars par jour.

Divertissement et loisirs

Soukhouh est une ville entourée de mer, de rivières et de montagnes. Par conséquent, le reste est le plus diversifié.

Les plages de galets et de sable s'étendent sur 10 kilomètres le long de Sukhum.Au centre de la ville, ils sont bien adaptés: digues, chaises longues, cafés, attractions; Ici, vous pouvez louer des catamarans, des jet skis, des matelas gonflables. Loin du centre - plages sauvages, elles sont spacieuses et peu fréquentées.

La mer est propre et chaude presque par tous les temps. Les touristes sont invités à admirer le monde sous-marin et à regarder l'ancienne ville de Dioscuria, qui a été absorbée par la mer il y a plus de 2 000 ans. Vous pouvez monter sur un bateau, nager dans les eaux claires loin de la côte et déguster des plats nationaux à bord, profiter de l'air frais et du magnifique coucher de soleil.

Vous pouvez admirer de superbes vues et visiter des endroits incroyables en escaladant les montagnes, seul ou à cheval.

Le tourisme écologique avec des voyages fascinants et des aventures qui vous permettront de connaître la ville, de connaître son histoire, sa culture, ses attractions, de profiter de sa nature, devient populaire à Sukhum. Le type de loisir le plus populaire est le cyclisme. Vous pouvez faire du vélo toute l'année.

Les fans de soirées et de clubs seront déçus: il n'y en a presque pas à Sukhum. Il y a quelques clubs qui travaillent la nuit, mais ils sont petits et peu populaires.

En ville, vous pouvez aller au théâtre, au cinéma 3D, dans les clubs de billard ou renforcer votre santé dans les centres sportifs et de loisirs.

Les achats

Dans la capitale, il n'y a pas de boutiques et de centres commerciaux, de grandes épiceries et d'hypermarchés. Il est dominé par les entreprises privées et les ventes provenant de la succession personnelle. À Soukhoum se trouve un très grand marché, où les habitants de toutes les villes d’Abkhazie viennent faire leurs achats. Le marché propose une sélection chic de produits faits maison (fromage cottage, fromage, légumes, légumes verts, fruits, épices, vin et chacha, miel), de vêtements et d'autres produits.

Il existe de nombreux magasins de souvenirs dans la ville, où vous pouvez acheter des ornements de buis, des couteaux, des tapis, des vêtements, des textiles, du sel marin, des herbes médicinales, du thé et du café.

Transport

Soukhoum est desservie par la gare, le port de mer, les bus et les trolleybus.

En train, la capitale est reliée aux autres villes du pays (jusqu'à la frontière avec la Russie), ainsi qu'à Moscou et à Adler. Les navires des villes russes de la mer Noire arrivent au port de Soukhoum.

Non loin de la ville est le seul aéroport de la république Babushara. Il est activement utilisé pour les vols des premières personnes d'Abkhazie et de Russie et les vols réguliers vers le village de Pskhu (point de contrôle à la frontière entre la Russie et l'Abkhazie).

La ville se défait de trolleybus et de bus réguliers, ainsi que de taxis. Il n'y a que trois itinéraires de trolleybus, ils relient le marché de la ville et la gare, le phare et Thubun. Le coût d'un voyage en chariot est de 0,1 $. Il existe deux itinéraires de bus: le marché - le phare et le nouveau quartier - le marché. Le trajet en bus coûtera 0,16 $. Beaucoup dans le minibus de la ville. Voyage à eux est de 0,3 $.

Il y a un service de taxi à Soukhoum. Spécifiez le coût du voyage à l'avance.

Vous ne pouvez pas louer de voiture en ville: il n'y a pas de bureaux de location. Si vous venez vous-même en voiture, alors vous déplacer dans la ville ne sera pas difficile: tout est divisé en "cellules" et il est difficile de s'y perdre.

Connexion

La ville est entièrement couverte par un réseau mobile de deux opérateurs - A-Mobile et Aquaphone. Ils proposent à leurs clients un réseau 2G (GSM) et 3G. La carte Sim peut être achetée auprès des représentants officiels au prix de 1,5 $ et un paiement anticipé supplémentaire de 5 $. Choisissez des plans de voyage spéciaux, ils n'ont aucun frais mensuel. Les communications mobiles peuvent être payées avec des cartes spéciales (elles sont vendues partout), via des terminaux de paiement, aux points de paiement.

Dans la capitale, il y a de plus en plus de cybercafés. 1 heure d'utilisation des services Internet coûte 1,5 USD. Soukhoum est la première ville d'Abkhazie dans laquelle le Wi-Fi est apparu. Il peut être utilisé avec ou sans inscription.

La ville a des points de négociation. Le prix d'une minute dépend du lieu où vous appelez et s'élève à 0.06-0.5 $.

La sécurité

Les touristes disent qu'ils se sentent assez en sécurité à Sukhum.Néanmoins, il vaut la peine de garder son argent et ses objets de valeur dans un endroit sûr et d'éviter les ruelles sombres. Ne laissez pas votre voiture sans surveillance. Pour la nuit, il est préférable de le placer sur un parking payant ou sur le parking d'un hôtel, d'une pension. Soyez prudent lorsque vous traversez la route: le code de la route n'est presque pas respecté.

Climat des affaires

Les affaires à Sukhum sont représentées par de petites entreprises privées et des entreprises de services et de services touristiques (mini-hôtels, cafés, boutiques de souvenirs; divertissements de touristes en mer et à la montagne). Dans la capitale, il y a suffisamment d'offres pour vendre l'entreprise. Par exemple, un mini-hôtel dans la ville peut être acheté pour 450 000 à 800 000 dollars.

Les centres d’affaires de Sukhum répondent à toutes les normes modernes, sont protégés, équipés de salles de conférence et disposent d’un accès Internet.

Les expositions ont lieu dans la capitale de l'Abkhazie. Le forum touristique abkhaze "Hospitality Industry" présente une gamme complète de produits et services destinés aux hôtels, restaurants, cafés, maisons de repos. Une autre exposition importante à Soukhoum est le bâtiment et la conception d'exposition internationale du bâtiment et de la décoration intérieure. Des événements sont organisés sur un lieu d'exposition dans le centre-ville, avenue Leon.

Immobilier

Le prix de la propriété dépend de sa distance de la mer et du centre.

Une petite maison avec vue sur la mer et un petit terrain peuvent être achetés pour 30 000 $ à 50 000 $. Pour la villa devra payer 100 000-250 000 $. Terrain vendu et séparé. Parfois, ils valent plus que la parcelle avec une maison: le coût atteint parfois 60 000 $.

On peut trouver un appartement d'une pièce pour 35 000-40 000 $, un "appartement de deux pièces" - pour 45 000 à 55 000 $.

Conseils touristiques

Négociez tous les prix à l’avance, qu’il s’agisse d’une course en taxi, d’une excursion ou d’un hébergement dans le secteur privé. Sur le marché, n'ayez pas peur de négocier.

À Soukhoum, il n’est pas coutume de paraître en maillot de bain dans la rue. Les hommes du quartier préfèrent ne pas aller "en public", même en short, mais seulement s'y baigner à la mer. Les genoux ouverts d'une femme de Soukhoum sont toujours considérés comme le summum de l'indécence.

Dans la rue, dans les lieux publics, il n’est pas coutume d’exprimer ouvertement ses sentiments et ses émotions (embrasser, étreindre).

Regarde la vidéo: LAbkhazie, le pays qui nexiste presque pas (Mars 2020).

Loading...

Catégories Populaires